Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

5 mai 2021 3 05 /05 /mai /2021 11:40
Solutions: Animap - Contre l'apartheid vaccinal

Animap est une plate-forme sur laquelle les entreprises peuvent s'inscrire et les clients peuvent trouver des entreprises qui ne veulent pas participer à l'apartheid imminent de la vaccination. Extrait du "texte de présentation" d'Animap :

À cause du Corona et de la gestion politique de ce virus, des fractures de plus en plus profondes se forment au sein de la population. Avec le passeport vaccinal prévu dans un avenir proche, seront désavantagées et exclues toutes les personnes qui ne veulent pas se faire injecter ce vaccin Covid-19 en phase expérimentale. La réponse à cet apartheid vaccinal imminent est ANIMAP.

Il s’agit d’un répertoire d’industries et de produits, pour les entreprises de tous les secteurs, n’excluant personne, vacciné ou non, testé ou non, et qui permettent à tous d’accéder librement à leurs produits et services.

 

Êtes-vous également et sans hésitation contre la discrimination et l’exclusion des personnes qui ne veulent pas se faire vacciner ?

Source : Konjunktion.infoUncut News | France Soir "Animap, le site des commerçants qui ne demandent ni test ni vaccin" 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2021 3 05 /05 /mai /2021 11:35
Les médias écrivent que Bill Gates divorce après 27 ans, mais c'est beaucoup plus important

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, et sa femme Melinda sont en train de divorcer. Dans une déclaration, le couple a écrit qu'après beaucoup de réflexion et de travail sur leur relation, ils ont décidé de mettre fin au mariage. Le milliardaire a fondé la Fondation Bill & Melinda Gates avec sa femme en 1999, où ils continuent à travailler ensemble.

 

L'activiste et écrivain Melissa Tate souligne qu'il y a d'autres informations importantes sur Gates et sa fondation que les médias grand public n'ont pas couvertes. Il s'agit des déclarations faites par la députée italienne Sara Cunial en mai dernier. Cunial l'a qualifié de "criminel" et a demandé à Conte, le premier ministre de l'époque, de le traîner devant la Cour pénale internationale.

 

Bill et Melinda Gates sont en train de divorcer, mais la plus grande nouvelle est ce dont leur "fondation" est accusée dans le monde entier. Les médias américains n'en font pas état, mais le Parlement italien s'en est récemment occupé.

 

Nous savons tous que Bill Gates a prédit une pandémie en 2018 et en a simulé une en octobre 2019 lors de "l'événement 201". "L'Italie contribue 140 millions d'euros à GAVI Alliance, l'organisation à but non lucratif de la Fondation Gates. Aucun argent n'est consacré à la sérothérapie, un traitement très bon marché. Pas d'argent pour la prévention, comme le mode de vie, la nutrition et notre relation avec la nature."

 

Le politicien a également souligné que les virologues, qui gagnent beaucoup d'argent pour leurs apparitions à la télévision, sont de bons amis avec des sociétés pharmaceutiques comme Sanofi et GlaxoSmithKline, qui "endoctrinent" les médecins. Elle a parlé d'un "état profond à la sauce italienne".

 

Le but ultime, a déclaré Cunial, est un état de surveillance. Elle a exigé que Conte traîne le "criminel" Bill Gates devant la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité en Inde et en Afrique.

Source : Uncut News

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2021 3 05 /05 /mai /2021 00:00
Sainte Judith

ou Jutta von Sangerhausen (vers 1200 - † 1260)

Originaire de Thuringe et devenue précocement veuve, elle quitta son pays et sa parenté pour rejoindre son frère qui était grand maître de l'Ordre Teutonique. Elle passa le reste de sa vie près de lui, à Kulmsee (aujourd'hui la ville polonaise de Chlemza) dans l'exercice des bonnes œuvres. Elle y fonda un hôpital et un monastère.

Elle est patronne de la Prusse.

Paroisse sainte Jutta, 06526 Sangerhausen - en allemand

 

Sources : (1); (2)

Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 08:55

Après avoir été le 1er pays à cesser complètement d’utiliser le vaccin #AstraZeneca, le Danemark renonce au #JohnsonandJohnson à cause du risque trop grand d'effets secondaires graves.

 

Source: Alexandra Henrion Caude Twitter

Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 08:43
Professeur Didier Raoult: "Le vaccin Pfizer provoque 70% d'effets secondaires, on n'a jamais vu ça avec un vaccin!"

4 mai 2021

 

Le professeur Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée Infection, analyse les dernières études sur la vaccination contre Covid. Selon lui, le vaccin est loin d'avoir prouvé son efficacité pour empêcher la propagation du virus.

 

Quelles sont les dernières données de vaccination?

 

Nous commençons à obtenir des données. Il existe une étude très intéressante qui a été publiée qui analyse de manière très honnête l'efficacité du vaccin AstraZeneca en Angleterre contre le mutant anglais qui est celui qui circule le plus et qui représente ici 85 à 90% des cas. Cette étude montre que le vaccin d'AstraZeneca ne fonctionne pas aussi bien qu'on pourrait s'y attendre.

 

Ce n'est pas surprenant: si vous ne prenez qu'une seule protéine du virus qui était là en mars / avril 2020 pour fabriquer un vaccin avec cette protéine au lieu du virus entier, il y a de fortes chances que vous ayez une mutation dans cette protéine résistante au virus. le vaccin est assez élevé.

 

Si vous prenez tout le virus, cela peut être moins directif, peut-être que la concentration est plus faible, mais il y a une chance qu'il y ait encore une certaine immunité. Mais avec le choix fait, l'immunité est très fragile car elle repose sur très peu d'acides aminés.

 

Il semble que pour les formes symptomatiques et documentées, le niveau de protection se situe au mieux autour de 70%, et si l'on parle de personnes porteuses ou qui n'ont pas de symptômes expliqués, alors le niveau de protection est extrêmement bas.

 

Cela fonctionne extrêmement mal avec les variants sud-africain et brésilien. La question se pose maintenant: que faisons-nous avec elle dans la pratique pour conseiller les gens?

 

[...] Si on vous dit qu'il n'y a pas de risque, ce n'est pas vrai. Les risques de ce vaccin se font progressivement connaître, il existe des risques allergiques vraiment dangereux dus au composé utilisé, le polyéthylène glycol, avec des personnes subissant un choc anaphylactique qui peut être mortel et des personnes souffrant de thrombose.

 

 

[...] Et si dans la grande époque de terreur dans laquelle nous vivons, se faire vacciner rassurera les gens, alors ils devraient se faire vacciner. Mais il y a plus d'inconvénients qu'on ne nous le dit . Il y a une étude qui vient d'être publiée dans Nature qui montre qu'il y a 70% d'effets secondaires avec le vaccin Pfizer. Il n'y a pas d'autre vaccin: c'est deux à trois fois plus que le vaccin contre la grippe. Il y a aussi des effets mortels. Est-ce que ça en vaut la peine? Certes, lorsque vous êtes dans une population à haut risque, mais lorsque vous êtes dans une population sans risque, vous pouvez vous poser la question.

 

[...] Encore une fois, le vaccin n'est pas la baguette magique que nous espérions pour empêcher ce virus et ses variants de se propager.

 

Source: Uncut-news.ch

Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 00:00

C'était un homme doux et pacifique qui servit l'Eglise comme prêtre durant de longues années. Evêque de Gaza, Palestine, il refusa de se cacher durant les persécutions de l'empereur Dioclétien.

Parce qu'il refusait de renier sa foi, il fut soumis à de nombreuses tortures et envoyé dans les mines avec 40 autres chrétiens. Comme tous les condamnés aux mines, ils
eurent un oeil arraché et un pied brûlé avec un fer rougi. Quand ils furent jugés "inutiles", en raison de leur état physique, on s'en "débarrassa" comme on le faisait pour tous les condamnés aux mines.

Libéré plus tard, il ne tarda pas à y retourner, poursuivi par les foudres du gouverneur de la province. Celui-ci obtint ensuite qu'il soit décapité.

 

http://nominis.cef.fr/images/gallerie/sylvaindegaza.jpg

 

Sources: 1, 2, 3

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 00:00
Saint Philippe, Apôtre, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011, p. 147.

Saint Philippe, Apôtre, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011, p. 147.

S. Philippe était de Bethsaïde, en Galilée, patrie de S. Pierre et de S. André.

Le Sauveur, dès les premiers jours de sa vie publique, le rencontra et lui dit : "Suis-Moi !

 

Saint Philippe chassant le démon (F. Lippi, 1457-1504)

 

Après la Pentecôte (fête de la descente du Saint-Esprit sur les Apôtres, cinquante jours après Pâques), il alla prêcher dans les immenses contrées de l'Asie supérieure (Turquie actuelle) ; il évangélisa longtemps les Scythes, puis les Galates, les Phrygiens, et c'est dans la ville d'Hiérapolis, en Phrygie qu'il confirma sa prédication par le témoignage de son sang.  

Saint Philippe et saint Jacques le Mineur, apôtres (1er s.)

Philippe rencontra un eunuque, haut fonctionnaire de Candace, reine d’Éthiopie, et administrateur de tous ses trésors, qui était venu à Jérusalem pour adorer, et qui lisait le prophète Isaïe. Philippe lui demanda : "Comprends-tu ce que tu lis ?" L'eunuque lui répondit : "Et comment le pourrais-je s’il n’y a personne pour me guider ? [...] Dis-moi, je te prie : de qui le prophète parle-t-il ?". Alors Philippe prit la parole et, à partir de ce passage de l’Écriture, il lui annonça la Bonne Nouvelle de Jésus. (Actes 8,27-35) Ceci montre que selon la sainte Bible elle-même, l'interprétation privée des Écritures doit se réaliser dans la tradition apostolique.

 

Un jour que le peuple offrait de l'encens à un gros serpent qu'il regardait comme une de ses divinités principales, Philippe, saisi de compassion, se jette à terre et supplie Dieu de délivrer ces malheureux de la tyrannie du serpent infernal. L'affreuse bête expire aussitôt. Le peuple se montrait disposé à accepter la doctrine d'un homme qui opérait de telles merveilles ; mais les magistrats et les pontifes s'emparèrent de l'Apôtre, le battirent de verges, le clouèrent à une croix et l'accablèrent de pierres. À sa mort, la terre trembla et plusieurs édifices s'écroulèrent. 

Saint Philippe, La Dernière Cène, Détail, 1495-1497, Léonard de Vinci, Milan, Réfectoire du Couvent de Santa Maria delle Grazie, dans Rosa Giorgi, Le Petit Livre des Saints, Larousse, Tolède 2006, p. 266-267.

 

 

Saint Philippe mourut dans un âge fort avancé puisque S. Polycarpe eut quelque temps le bonheur de converser avec lui.

 

Dans un portrait peint par Dürer en 1516 et conservé aux offices de Florence, Philippe est représenté sous les traits d'un très vieil homme. C'est ainsi que celui qui fut un des premiers à suivre le Nazaréen est le plus communément représenté. Il serait en effet mort très âgé à Hiérapolis, en Phrygie, une région située dans l'actuelle Turquie. (4)

 

Saint Philippe Apôtre, Par Albrecht Dürer, 1516

 

 

Crucifixion de St Philippe, F. Lippi, Fresco Strozzi Chapel, Santa Maria Novella, Florence

 

S. Jacques le Juste ou Jacques le Frère du Seigneur, appelé aussi Jacques le Mineur pour le distinguer de Jacques le Majeur, frère de saint Jean, était né à Cana, en Galilée, d'Alphée et de Marie, soeur, c'est-à-dire proche parente de la sainte Vierge. 

 

L'Apôtre Jacques le Mineur, 1250-1275, Maître de saint François, Washington, National Gallery of Art, dans Rosa GIORGI, Le Petit Livre des Saints, Larousse, Tolède 2006, p. 268-269.

 

La tradition affirme qu'il ressemblait au Sauveur, et que les fidèles aimaient à regarder en lui une vivante image de leur Maître remonté dans le Ciel.

Jacques le Mineur eut un frère, Apôtre comme lui, nommé Jude, et ses deux autres frères, Joseph et Siméon, furent disciples de Jésus. 

Saint Jacques était de la tribu de Juda et "frère de Jésus", c'est-à-dire cousin de Notre-Seigneur selon la chair. "Les évangiles et Paul (Ga 1, 18-19 ; 1 Co 9,5) appellent 'frères du Seigneur' ceux qui étaient en réalité ses cousins selon l'usage extensif du lien de fraternité dans le monde sémitique (Voir en particulier les système de parenté à Iamneia, ville de la côte palestinienne, d'après Inscriptions de Délos, n° 1208)" (5)

Dans le texte nazoréen, dit Protévangile de Jacques, attribué à Jacques de manière pseudépigraphique, et daté de la seconde moitié du IIe siècle, Jacques est le fils de Joseph issu d'un premier mariage. (6)

"Jacques, le 'frère de Jésus', exécuté en 62, faisait l'admiration des pharisiens par sa piété et son assiduité au temple." (7)

Il eut la faveur d'une apparition particulière du Ressuscité, après Pierre et les Douze (1 Co 15,7).

Saint Jacques le Mineur a joué un rôle important après l'Ascension de Jésus et il fut le premier évêque de Jérusalem. C'est chez lui que Pierre se rendit aussitôt après être miraculeusement sorti de prison, et Paul fit de même après sa conversion. (8)

Après la Pentecôte, quand les Apôtres se partagèrent l'évangélisation du monde, Jacques se fixa à Jérusalem, pour la conversion spéciale des Juifs. Son autorité était très grande dans l'Église primitive, et, au concile de Jérusalem, c'est lui qui, le premier après saint Pierre, prit la parole.

 

"Se référant à Eusèbe, qui écrit que Pierre, Jacques le Majeur (frère de Jean) et Jean ne se réservèrent pas la direction de l'église locale de Jérusalem, mais choisirent Jacques le Juste (le frère du Seigneur) comme évêque (episcopos), le R.P. Daniélou dans son Histoire Ecclésiastique (II, 1, 4) suggère que Jacques le Juste ait été à la fois une sorte de président du collège local des presbytres et d'héritier des pouvoirs apostoliques (naturellement en ce qui concerne l'église locale de Jérusalem)." (9) 

 

Les conversions nombreuses et éclatantes opérées par son ministère lui suscitèrent des ennemis parmi les judéens.

 

Jacques serait mort après l'an 60, en des circonstances incertaines parce que ne provenant que de sources apocryphes. Toutefois, Clément d'Alexandrie (150-215), un auteur de la fin du IIe siècle, mentionne qu'il a été élu premier évêque de Jérusalem et est mort martyr, battu à mort après avoir été jeté du haut du pinacle du temple (Histoire ecclésiastique 2, 1, 2-3) (10)

C'est en 62 que le grand prêtre Anne (Ananus), fils de celui du pontificat duquel Jésus avait été crucifié, se croyant assez fort pour briser la jeune Église, le fit arrêter, et le déféra au Sanhédrin.

Nous connaissons le détail du drame par Flavius Josèphe et le mémorialiste et historien chrétien Hégésippe, qui écrivait au milieu du IIe siècle. Jacques "fut non seulement attaqué par les scribes et les pharisiens, mais aussi par d'autres groupes judéens". (11) 

 

La persécution de 62 a eu un caractère collectif. Jacques ne fut pas condamné personnellement, puisque son groupe fut exécuté avec lui - c'est la première exécution collective de chrétiens. (Antiquités judaïques, XX, 9,1 (200).)

L'année 62, celle de la mort de Jacques, est marquée incontestablement par le début des tensions entre Juifs. La condamnation du groupe de Jacques illustre l'explosion du sectarisme et le replis des groupes légalistes et conservateurs du Temple. (12) Jacques devient le symbole de l'affrontement entre Judéens pharisiens et Judéens chrétiens, après l'avoir été de l'affrontement entre chrétiens d'origine judéenne et chrétiens d'origine grecque. (13)

Outre l'exécution de Jacques le Mineur, conséquence de l'influence exercée par la communauté chrétienne d'origine judéenne auprès de l'ensemble des Judéens, l'histoire de la communauté chrétienne de Jérusalem a été marquée par deux autres martyres : en 33, la lapidation d'Étienne, et en 43-44 la mise à mort de Jacques le Majeur. (14)

Les princes des Juifs (Sadducéens) firent monter Jacques sur la terrasse du temple de Jérusalem et lui dirent : "Juste, nous avons confiance en toi ; parle et dis-nous la vérité sur Jésus !"

Le saint Apôtre s'écria : "Pourquoi m'interrogez-vous sur le Christ ? Il siège dans les Cieux à la droite de la Majesté divine, et un jour Il reviendra sur les nuées du Ciel." La foule approuvait ces paroles ; mais les chefs, jaloux, précipitèrent le vieillard du haut du haut du temple où le démon avait naguère tenté Jésus. Comme il n'était pas mort, on se mit à le lapider, puis en dépit de quelques protestations généreuses, un foulon l'acheva à grands coups de sa lourde masse. Exécution illégale, qui valut à Anne d'être déposé du souverain pontificat (15) , c'est-à-dire de sa charge de Grand prêtre par le nouveau procurateur romain entré en fonction.

 

Brisé dans sa chute, il mourut l'an 62 en priant pour ses bourreaux : "Seigneur, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font."

Les judéens qui l'ont lapidé n'ont pu empêcher le peuple de l'enterrer sur place et de lui ériger un monument.

 

"L'exécution des deux Jacques, à l'instigation du Sanhédrin qui refusait tout messianisme, n'empêcha pas la communauté de rester sur place jusqu'en 66, sans participer aux mouvements qui agitèrent la population à partir de 60, en prélude à la guerre contre Rome." (16)

 

Nous avons de S. Jacques le Mineur une Épître qui a le titre de Catholique ou Universelle, parce qu'elle ne fut point adressée à une église particulière, mais à tout le corps des Juifs convertis qui étaient dispersés dans les différentes parties de l'univers.

 

On le représente en tunique et pallium, parfois avec une canne.

Il est invoqué contre les souffrances des agonisants.

Le nom Jacques vient de l'araméen et signifie "adepte de Dieu".

 

 

PRATIQUE. Pardonnez à vos ennemis, priez pour vos persécuteurs.

Sources:

 

(1) Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p. 121 ; (2) ; (3) ; (4) Christine BARRELY, Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011, p. 146 ; (5) Marie-Françoise BASLEZ, Bible et Histoire, Judaïsme, hellénisme, chritianisme, Folio Histoire, Saint-Amand 2003, p. 160 ; (6) Pierre MARAVAL, Simon Claude MIMOUNI, Le Christianisme, des Origines à Constantin, Nouvelle Clio, l'Histoire et ses problèmes, PUF, Clamecy 2018; p. 168 ; (7) Marie-Françoise BASLEZ, Comment notre monde est devenu chrétien, CLD Éditions, Points Histoire, Lonrai 2015, p. 32 ; (8) Rosa GIORGI, Le Petit Livre des Saints, Larousse, Tolède 2006, p. 268-269 ; (9) DANIEL-ROPS, Histoire de l'Église du Christ, tome II Les Apôtres et les Martyrs, Librairie Arthème Fayard, Paris 1965, p. 22 ; (10) Pierre MARAVAL, Simon Claude MIMOUNI, Le Christianisme, des Origines à Constantin, ibid., p. 170 ; (11) Pierre MARAVAL, Simon Claude MIMOUNI, Le Christianisme, des Origines à Constantin, ibid., p. 169 ; (12) Marie-Françoise Baslez, Bible et Histoire, Judaïsme, hellénisme, chritianisme, Folio Histoire, Saint-Amand 2003, p. 264-268 ; (13) Pierre MARAVAL, Simon Claude MIMOUNI, Le Christianisme, des Origines à Constantin, ibid., p. 173 ; (14) Pierre MARAVAL, Simon Claude MIMOUNI, Le Christianisme, des Origines à Constantin, ibid., p. 171 ; (15) DANIEL-ROPS, Histoire de l'Église du Christ, ibid., p. 46 ; (16) Marie-Françoise BASLEZ, Comment notre monde est devenu chrétien, ibid., p. 32. 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 20:30
Une école privée annonce l'interdiction des membres du personnel qui prennent des vaccins contre le coronavirus, car ils pourraient menacer la santé des étudiants

 Ethan Huff  1er mai 2021

Source : DcDirtyLaundry

 

( Natural News ) La Centner Academy de Miami a envoyé un e-mail à son personnel la semaine dernière les avertissant de ne pas prendre d'injections de coronavirus de Wuhan (Covid-19) en raison des graves risques encourus.

 

Les administrateurs de l'école privée ont expliqué qu'il est tout simplement trop risqué pour des "individus non vaccinés" d'avoir des personnes injectées qui se promènent sur le campus. Tout membre du personnel qui se fait vacciner ne sera pas autorisé à rester employé.

 

"Jusqu'à nouvel ordre, nous demandons à tout employé qui n'a pas encore pris la vaccination expérimentale COVID-19, d'attendre la fin de l'année scolaire", lit-on dans l'e-mail.

 

"Nous avons également recommandé à tous les professeurs et membres du personnel de suspendre la vaccination jusqu'à ce que d'autres recherches soient disponibles pour déterminer si ce médicament expérimental a un impact sur les personnes non vaccinées."

 

Jusqu'à ce que de plus amples informations soient connues sur ces injections expérimentales et leur impact sur les autres, Centner s'est donné pour politique de ne pas employer de personnes qui en ont reçu une.

 

"Des dizaines de milliers de femmes à travers le monde ont récemment signalé des problèmes de reproduction indésirables en raison de leur proximité avec celles qui ont reçu l'une des vaccinations de COVID-19", poursuit le courrier électronique.

 

"Personne ne sait exactement ce qui peut être à l'origine de ces irrégularités, mais il semble que ceux qui ont reçu les vaccinations peuvent transmettre quelque chose de leur corps à ceux avec qui ils entrent en contact."

 

 

Les fascistes médicaux s'effondrent après avoir entendu parler de la politique de Centner

Comme on pouvait s'y attendre, la foule pro-injection est furieuse que quiconque oserait "discriminer" à leur encontre, même après un an de discrimination à l'encontre de ceux qui choisissent de ne pas porter de masque facial.

 

L'école tient bon, cependant. Une déclaration de l'un de ses co-fondateurs explique que la priorité absolue de l'institution est d'assurer la sécurité de tous les étudiants et du personnel, ce qui comprend leur protection contre les injections expérimentales de thérapie génique qui ont des effets secondaires à long terme encore inconnus.

 

"Nous ne sommes pas sûrs à 100% que les vaccinations Covid soient sûres et il y a trop de variables inconnues pour que nous nous sentions à l'aise en ce moment", explique la déclaration.

 

Centner mérite d'être félicité pour avoir adopté cette approche proactive dans l'intérêt de la sécurité publique. Les personnes vaccinées constituent une menace pour tout le monde autour d'elles, en particulier les non-vaccinés, et doivent donc être évitées à tout prix.

 

Les personnes vaccinées n'ont pas le droit de se plaindre de tout cela, d'ailleurs. Au cours de l'année écoulée, ce sont eux qui ont insisté sur le fait que les entreprises privées sur des propriétés privées ont le droit de refuser le service à quiconque ne porte pas de masque. Aujourd'hui, une école privée traite les personnes vaccinées de la même manière - et elle a parfaitement le droit de le faire.

 

"Une école privée qui fait preuve de bon sens? J'imagine que leur inscription aura une longue liste d'attente cette année", a écrit un commentateur d'Infowars à propos du pic d'intérêt que Centner est presque certain de recevoir.

 

Un autre a souligné que le moment était venu de retourner le scenario contre les vaccinés, qui pendant trop longtemps ont ostracisé et abusé les démasqués pour avoir soi-disant mis tout le monde en danger en refusant de se couvrir le visage avec des museaux chinois.

 

"Ne les touchez pas. Ne résidez pas avec eux. Et ne les embrassez pas et ne coulez certainement pas avec eux. Ce sont des morts-vivants", a écrit un autre commentateur à propos de la peste ambulante que sont les personnes qui ont été vaccinées.

 

"Honnêtement, je ne veux pas être avec quelqu'un qui en a pris ou respirer leur air", a déclaré un autre à propos de ne pas vouloir être à proximité du vacciné. "Ce sont maintenant des expériences et ce ne sont pas les mêmes créatures organiques que Dieu a créées."

 

Vous trouverez plus d'informations sur les effets néfastes des vaccinations de coronavirus de Wuhan (Covid-19) sur ChemicalViolence.com .

 

Les sources de cet article incluent:

 

Infowars.com

 

NaturalNews

Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 07:03
Et surgit une hécatombe post vaccinale !

Source: Nouveau monde

 

30/04/2021 (2021-04-30)

 

Par Gérard Delépine

L’hécatombe mondiale post vaccin anti Covid19 va progressivement mettre fin au mythe vaccinal

Alors qu’une propagande sans pareil (et incompréhensible si le médicament était à l’évidence efficace et sans danger) et des mesures liberticides veulent nous imposer une prétendue « vaccination » par des médicaments nouveaux mal évalués, les résultats des premiers mois des campagnes citées partout en exemple comme succès sont marqués par une augmentation paradoxale des contaminations et de la mortalité dans tous les pays qui ont beaucoup vacciné.

Les faits avérés

Sont illustrés par les courbes de l’OMS publiées sur son site WHO Covid19 Dashboard additionnées de nos commentaires en rouge.

En Israël, la vaccination a commencé le 19 décembre 2020. Les mois de janvier et février 2021 ont établi les records mensuels de contaminations et de mortalité attribuées au Covid-19 depuis le début de l’épidémie

Contrastant avec l’optimisme dithyrambique du gouvernement israélien actuel, le Comité populaire israélien (IPC), un organisme civil composé d’experts israéliens de la santé, a publié son rapport d’avril sur les effets secondaires du vaccin Pfizer.[1]

« Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux possibles. “Il n’y a jamais eu de vaccin qui ait nui à autant de personnes… Selon les données du Bureau central des statistiques, en janvier-février 2021, au plus fort de la campagne israélienne de vaccination de masse, on a constaté une augmentation de 22% de la mortalité globale en Israël par rapport à l’année précédente. En fait, janvier-février 2021 ont été les mois les plus meurtriers de la dernière décennie, avec les taux de mortalité globale les plus élevés par rapport aux mois correspondants des dix dernières années.”

En Grande-Bretagne, la campagne de vaccination a commencé le 8 décembre 2020. Le mois de janvier 2021 a lui aussi établi le record de mortalité mensuelle et totalise près du quart de la mortalité globale.

Au Chili, les contaminations et la mortalité ont augmenté depuis la vaccination

Aux Emirats Arabes Unis, champion arabe de la vaccination, des fortes hausses des contaminations (+150%) et de la mortalité (+140%) globales ont aussi été observées

Au Bahreïn

Mais aussi au Koweït : les quatre mois post vaccination comptabilisent presque autant de contaminations que les dix mois précédents et 40% des décès survenus depuis le début de l’épidémie.

Mais aussi en Mongolie

Mais aussi à Monaco qui comptait seulement 3 décès avant la vaccination et plus de 30 aujourd’hui

 

Et à Gibraltar

Que peut -on déduire de ces faits avérés ?

Que les essais de ces vaccins ont été insuffisants. Aucun n’est terminé et il eut été judicieux d’attendre les résultats de ces essais (prévus à partir de janvier 2023)

Aucun d’entre eux ne signalait la possibilité d’une possible augmentation des contaminations et de la mortalité qui heureusement paraissent transitoires.

Des études transparentes sont indispensables pour comprendre le mécanisme de ces aggravations transitoires de l’épidémie après vaccination et en déduire d’éventuelles mesures préventives si une nouvelle poussée survenait.

La situation s’est heureusement stabilisée en Israël et en Grande Bretagne en même temps que dans des pays peu vaccinés comme la Suède et les Pays Bas qui ont traversé cette période sans exacerbation brutale post vaccinale.

La comparaison montre une amplification nette de la mortalité en GB très vaccinée par rapport aux Pays-Bas peu vaccinés. Depuis la campagne de vaccination britannique, la mortalité moyenne par million d’habitants en GB (934/M) dépasse le double de celle des PB (411/M).

Hypothèses qui pourraient expliquer cette surmortalité

Les vaccins ne sont pas assez efficaces : ils n’empêchent pas d’être malade ni n’évitent la transmission virale à l’entourage, comme l’a précisé le ministre de la Santé français le 31 mars 2021. La trop faible concentration d’anticorps favorise l’aggravation de la maladie par le phénomène des anticorps facilitants et facilite l’apparition de variants résistants.

Certains variants seraient susceptibles de s’accompagner d’une augmentation considérable de l’incidence de la maladie et de sa mortalité pendant les 6 à 8 semaines qui suivent les premières injections.

Les vaccins actuels n’empêchent pas d’attraper le Covid19

Que l’on soit président du Pérou (M Vizcarra), ancienne ministre de la santé (R Bachelot), chirurgienne (Joëlle Huth) ou pensionnaires d ‘Ehpad en France[2] [3] (comme dans de nombreux autres pays comme les USA[4], l’Allemagne, l’Espagne), les vaccins actuels n’empêchent donc pas d’attraper la maladie.

Le risque serait plus élevé après la première injection, mais une vaccination complète ne protège pas non plus ainsi que vient cruellement de le rappeler la déconvenue récente de deux retraités marseillais[5] vaccinés au Pfizer.

On ne doit pas croire qu’en se vaccinant on se protège du Covid19 et les propagandes pros vaccinales visant à retrouver une vie normale via un passeport sanitaire ne sont que de la manipulation politique sans fondement scientifique.

Les vaccins actuels n’évitent pas de mourir de Covid19

L’ARS de Guyane vient d’annoncer la mort de covid19 de deux retraités malgré une vaccination complète.[6]

Plusieurs pensionnaires des Ehpad précédemment cités et des nonnes du couvent de Kentucky sont morts de Covid alors qu’ils avaient été totalement vaccinés et vivaient dans un grand isolement depuis un an et même après la vaccination.

L’affirmation partout répétée que la vaccination protège des formes graves n’est donc pas vraie ainsi que l’a reconnu récemment notre ministre de la santé O. Veran :

« les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale ou de la virulence d’un variant. »

[7]

Les vaccins actuels ne préviennent pas la transmission de la maladie

C’est ce que rappelle le Conseil d‘Etat suivant en cela les affirmations du ministère[8] dans un mémoire de réponse :

« les personnes vaccinées peuvent cependant demeurer porteuses du virus et ainsi contribuer à la diffusion de l’épidémie ».

La vaccination peut favoriser l’apparition de variants

De nombreux chercheurs ont remarqué que la plupart des variants connus sont apparus dans les pays ou avaient été testés des médicaments (Remdesevir) ou des vaccins insuffisamment efficaces.

Cette hypothèse avait été soulevée par l’Académie de Médecine en janvier.[9]

« Sur le plan collectif, l’obtention d’une couverture vaccinale élargie, mais fragilisée par un faible niveau d’immunité, constituera un terrain favorable pour sélectionner l’émergence d’un ou de plusieurs variants échappant à l’immunité induite par la vaccination. »

Et confirmée par JF Delfraissy et d’autres membres du conseil scientifique[10]:

« des études suggèrent que l’émergence et la propagation des variants du SRAS-CoV-2 sont corrélées à l’absence de protection immunitaire robuste après une première exposition à des virus (de type sauvage) antérieurs, voire à un vaccin ».

L’échappement immunitaire par apparition des variants rend illusoire l’espoir de résoudre cette crise par les vaccins :

« ce changement du comportement virologique a de nombreuses conséquences, non seulement pour les vaccins et les traitements, mais aussi pour les stratégies de prévention et de contrôle. La fin tant attendue de cette crise sanitaire mondiale pourrait être continuellement reportée, à mesure que de nouveaux variants émergent et que l’évasion immunitaire réduit l’efficacité de la vaccination à court et moyen terme. Par conséquent, il est temps d’abandonner les approches fondées sur la peur et fondées sur un confinement généralisé apparemment aléatoire et stop-start ».

Cette incapacité à éradiquer l’épidémie par les vaccins rend encore plus indispensables les traitements précoces

Boris Johnson qui prétend avoir protégé son pays par les vaccins ne doit pas en être aussi certain, puisqu’il vient de promettre aux anglais qu’ils bénéficieront avant la fin de l’année de médicaments contre le Covid19 à prendre à domicile dès les premiers signes de la maladie.

Et pour confirmer sa promesse, il a alloué des sommes importantes au fond de recherche créé pour cet objectif.

Le Pr Éric Caumes, en février dernier a reconnu[11]« cela a été une erreur stratégique de tout miser sur le vaccin. Je pense qu’on a complètement négligé le traitement. » Cette erreur est d’autant plus tragique que plusieurs traitements préventifs et curatifs ont démontré une très grande efficacité.

Même Olivier Véran a dû faire une “concession” au traitement précoce en admettant que les médecins généralistes pouvaient prescrire aux patients atteints de Covid-19 un antibiotique pour « éviter la pneumonie ». Il a de plus annoncé, le financement de 45 nouveaux projets de recherche appliquée[12] sur le Coronavirus COVID-19 pour près de 22 millions d’euros et encourage les Français à participer aux études. Espérons seulement qu’il ne s’agit pas d’essais conçus et réalisés uniquement pour discréditer les traitements bon marché comme les fameux essais Discovery et Hycovid dont on attend toujours les résultats définitifs.

L’échec annoncé des vaccins impose de revoir complètement la stratégie sanitaire du gouvernement et devrait calmer l’arrogante campagne de publicité actuelle sur toutes les chaines TV recrutant comme agents de pub des personnalités aussi compétentes que A. Roumanoff. Misère.

Que chacun puisse juger librement et peser son propre bénéfice -risque mais sans culpabiliser ou traiter de débiles ceux qui n’ont aucune envie de jouer à la roulette russe ou au cobaye.


  1. [1] http://www.nakim.org/israel-forums/viewtopic.php?p=276314[↩]
  2. [2] OBS Des résidents de maisons de retraite contaminés par des variants alors qu’ils étaient vaccinés contre le Covid 23/4/2021[↩]
  3. [3] S AURENCHE RTL Les infos de 18h – Coronavirus : 47 résidents d ‘Ehpad contaminés malgré la vaccination 22/2/2021[↩]
  4. [4] États-Unis : un variant du Covid se propage dans une maison de retraite malgré la vaccination Le Figaro avec AFP le 24/4[↩]
  5. [5] CLAIRE DOMENECH Pourtant vacciné avec Pfizer, un couple marseillais contracte le Covid-19 Capital 23/4/2021[↩]
  6. [6] https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/guyane-deux-personnes-vaccinees-decedent-du-covid-19-7239925[↩]
  7. [7] Les propos hallucinants d’Olivier Véran « Les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin… le vaccin n’empêche pas de transmettre le virus aux tiers » | Europe Israël news (europe-israel.org) [↩]
  8. [8] https://www.conseil-etat.fr/actualites/actualites/les-restrictions-de-deplacement-des-personnes-vaccinees-sont-justifiees[↩]
  9. [9] le 11 janvier 2021 Communiqué de l’Académie : Élargir le délai entre les deux injections de vaccin contre la Covid-19 : quels risques pour quels avantages ?[↩]
  10. [10] L Atlani, D Bruno Lina, Franc, Chauvin-F Delfraissy, D Malvy L’évasion immunitaire signifie que nous avons besoin d’un nouveau contrat social COVID-19 the Lancet public health 18 février 2021 DOI 6,4[↩]
  11. [11] https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/lincorrect/covid-19-est-on-passe-a-cote-de-traitements-miracles/[↩]
  12. [12] https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/financement-de-45-nouveaux-projets-de-recherche-appliquee-sur-le-coronaviru
Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 00:00
Saint Joseph, travailleur (Ier siècle), et Mois de Marie

Joseph "fils de David" (Mt 1,20) descendait en droite ligne des plus grands rois de Juda, et des plus illustres d'entre les anciens patriarches; mais il tirait sa principale gloire de ses vertus, surtout de son humilité et des fonctions sublimes qu'il eut à remplir auprès du Sauveur du monde et auprès de la sainte Vierge Marie, son auguste Mère. Saint Jérôme assure que saint Joseph a toujours été vierge. Le Ciel avait présidé à un mariage qui entrait dans l'accomplissement de ses desseins. Marie, en devenant mère miraculeusement, n'avait plus rien à craindre de la calomnie pour son honneur. Elle trouvait de plus dans Joseph un aide qui partageait avec elle le soin de pourvoir à la subsistance de son fils, un compagnon qui l'assistait dans ses voyages, un consolateur qui lui adoucissait le sentiment de ses peines. Quelle ne dut pas être la pureté et la sainteté de celui que le ciel avait choisi pour être le gardien de la plus pure et et de la plus sainte des vierges ! L'Evangile fait son éloge en disant que c'était un homme juste, c'est-à-dire éminemment saint, orné de toutes les vertus. (1)

Saint Joseph, Lourdes

Saint Joseph, Lourdes

Un ange apparut en songe à Joseph pour lui annoncer le grand mystère qui venait de s'accomplir en Marie, son épouse: par l'opération du Saint-Esprit, le Verbe s'est incarné dans le sein de cette Vierge des vierges. C'est le Messie annoncé par les Patriarches, c'est Jésus qui racheta le monde de l'esclavage du péché.

 

L'ange apparut de nouveau à Joseph en songe et lui dit : "Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr." (Mt 2:13)

Hérode envoya tuer tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans à Bethléem et dans toute la région.

L'ange du Seigneur apparut de nouveau à Joseph et lui dit: "Prends l'Enfant et sa mère et retourne dans la terre d'Israël. Ceux qui cherchaient à faire périr l'Enfant sont morts". (Mt 2:22-23) Il revit Nazareth, retrouva sa sainte maison, y amena l'Enfant Jésus, et y demeura avec lui dans la paix. 

La présence de Jésus dans l'atelier de Nazareth enseigna à saint Joseph le prix des heures pénibles, et le dur labeur accepté comme une réparation pour le mépris de l'homme des lois de Dieu, a acquis grâce au Christ, une valeur rédemptrice. Artisan avec Dieu créateur, frère de travail de Jésus-Ouvrier, associé avec Lui au rachat du monde, saint Joseph n'attirera jamais trop les regards et la prière de notre siècle.

C'est pourquoi l'Église, s'inspirant de la Tradition qui baptisa autrefois quantité de fêtes païennes pour les doter d'un contenu chrétien tout nouveau plaça la fête civile du travail sous le puissant patronage de saint Joseph. Ouvrier toute sa vie, qui mieux que lui rendit grâces à Dieu le Père en son labeur de chaque jour ? C'est ce modeste artisan que Dieu choisit pour veiller sur l'enfance du Verbe incarné venu sauver le monde par l'humilité de la croix. (2)

http://nominis.cef.fr/images/gallerie/josephartisanpiexii.jpgOn peut raconter le mystère de l'Annonciation, celui de la Nativité du Sauveur, les premières humiliations du Dieu fait Homme? Ses trente ans de vie cachée et tous ce qu'ils contiennent de lumières pour ceux qui les méditent, sans faire apparaître Joseph. Il est comme l'ombre de Jésus, le voile de la virginité de Marie, il est inséparable de cette "Trinité de la terre", visible image de la Trinité du Ciel. Tous les saints  reconnaissent Joseph pour le premier d'entre eux, pour le plus semblable, pour le plus uni au Coeur de Jésus, après Marie. (3)

 

Au XIII° siècle déjà, le roi de Castille, Alphonse X le Sage, avait déjà associé dans un de ses chants la beauté de Marie et celle du mois de mai ; au siècle suivant, le bienheureux dominicain Henri Suso avait, durant l'époque des fleurs, l'habitude de tresser des couronnes pour les offrir, au premier jour de mai, à la Vierge.

 

En 1549, un bénédictin, Seidl, avait publié un livre intitulé "Le mois de mai spirituel", alors que saint Philippe Néri exhortait déjà les jeunes gens à manifester un culte particulier à Marie pendant le moi de mai où il réunissait les enfants autour de l'autel de la Sainte Vierge pour lui offrir, avec les fleurs du printemps.

 

Un peu plus tard, les jésuites recommandaient que, la veille du premier mai, dans chaque appartement, on dressât un autel à Marie, orné de fleurs et de lumières, devant quoi, chaque jour du mois, la famille se réunirait pour réciter quelques prières en l'honneur de la Sainte-Vierge avant de tirer au sort un billet qui indiquerait la vertu à pratiquer le lendemain.

 

Cette dévotion mariale s'est perpétuée de part le monde jusqu'à aujourd'hui. (4)

 

La fête de saint Joseph, travailleur, a été fixée au 1er mai par le pape Pie XII en 1955.

 

Le monde du travail prend une conscience grandissante de son importance et c'est le rôle de l'Église de lui enseigner toute sa dignité. Cette fête de saint Joseph est une triple fête patronale : fête de l'Église, fête de la famille et du foyer, fête du travail.

 

Saint Joseph, travailleur (Ier siècle), et Mois de Marie

PRATIQUE. Exercez-vous, à l'exemple de saint Joseph, à vivre d'une vie intérieure.

 

Sources: (1) Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p. 78 ; (2); (3), La Dévotion à Saint-Joseph, Mois de Saint Joseph, consécration et prières, Parvis, Hauteville 2004, p.  25-26, 28; (4)

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 12:30
Les villageois indiens chassent des équipes de vaccination à coups de pierres après avoir compris la corrélation entre l'augmentation des vaccinés et l'augmentation des décès

Les villageois chassent les équipes de vaccination à coups de pierres après avoir compris la corrélation entre l'augmentation des vaccinés et l'augmentation des décès, et parce que ceux qui meurent maintenant sont ceux qui ont été vaccinés.

 

Source (video)INFO News | Le Réveil d'Atlas Tweeter

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 11:39
Dr Vernon Coleman : « tous les vaccinés commenceront à mourir à l’automne »

Si vous lisez mes articles depuis un certain temps, vous savez que je n’exagère jamais. Vous savez également que, depuis un an, mes prévisions, évaluations et interprétations se sont montrées exactes.

Maintenant, plus que jamais, j’ai besoin de votre aide. Si nous ne travaillons pas ensemble, nous sommes condamnés. J’ai besoin de votre aide parce que nous devons toucher des millions de personnes avec cet article. Et comme les grandes plateformes et les grands médias m’ont banni, je ne peux pas atteindre ces millions de personnes sans vous.

Je crois que cet article est le plus important que vous n’aurez jamais lu. Vous devez le partager.

Vous souvenez-vous de cette vidéo dans laquelle Bill et Melinda Gates, assis et souriants, expliquaient que la prochaine pandémie ferait réagir les gens ?

Eh bien, je pense savoir ce qui va se passer. Nous savons tous que l’élite maléfique, les promoteurs de l’Agenda 21 et du Great Reset, ont depuis le début l’intention de tuer entre 90 et 95 % de la population mondiale.

Malheureusement, je crains qu’il soit probablement trop tard pour sauver beaucoup de ceux qui ont été vaccinés. Des millions de personnes sont condamnées et je crains que beaucoup ne meurent au prochain contact avec le coronavirus.

Quelque chose a sérieusement mal tourné dans les plans de l’élite

Et le résultat est que maintenant, ceux d’entre nous qui n’ont pas été vaccinés semblent également être en grand danger. Nous devons maintenir notre système immunitaire en parfait état en mangeant sainement et en prenant des suppléments de vitamine D. Nous devrons peut-être, à un moment donné, nous tenir à l’écart de ceux qui ont été vaccinés. Je pense qu’ils représentent désormais un danger très réel pour la survie de l’espèce.

Depuis plus longtemps que je n’aime y penser, je mets en garde contre les dangers des vaccins contre le covid-19. Je sais qu’ils ne devraient pas vraiment être appelés vaccins (bien qu’une définition officielle ait été modifiée pour les accueillir), mais si je les appelle thérapie génique, les personnes que nous essayons d’atteindre, à qui l’on a dit qu’il s’agissait de vaccins, ne sauront pas de quoi je parle.

Il y a presque exactement un an, j’ai prévenu que la raison pour laquelle le risque de coronavirus était exagéré était en partie la mise en place d’un programme de vaccination obligatoire.

La fausse pandémie de covid-19 a été créée, en partie, pour trouver un prétexte à la vaccination, afin que le vaccin soit proposé comme la solution à la prétendue menace posée par le covid-19.

Depuis des mois je préviens que les vaccins expérimentaux sont dangereux et produisent de nombreux effets secondaires potentiellement mortels. Les célébrités, et de nombreux médecins ont tort de se montrer rassurants. J’ai suggéré que les vaccins pourraient tuer plus de personnes que le covid-19.

Mais il semble maintenant probable que les vaccins puissent être responsables aussi de la mort de centaines de millions de personnes qui n’ont pas été vaccinées.

Sur le long terme, j’ai toujours pensé que la fraude du covid-19 avait été planifiée dans un but précis : tuer le plus grand nombre possible de personnes âgées et fragiles et introduire les vaccinations obligatoires. C’est ce que j’ai dit dans ma première vidéo à la mi-mars 2020. Il y avait aussi, bien sûr, le plan de détruire puis de réinventer l’économie pour satisfaire aux exigences de l’Agenda 21 et de la Grande Réinitialisation.

Quelques jours après la première parution de cette vidéo, j’ai été furieusement attaqué sur Internet. Ma fiche Wikipédia a été radicalement modifiée. Les détails de tous mes livres, séries télévisées et chroniques ont été supprimés. J’ai été décrit comme un théoricien de la conspiration. J’ai réalisé une vidéo expliquant comment ma fiche Wikipédia a été modifiée pour me diaboliser et me discréditer. Beaucoup d’autres personnes qui ont remis en question la ligne officielle sur le covid-19 ont subi les mêmes tourments. Et, bien sûr, la BBC et la presse nationale se sont jointes à eux en attaquant ceux qui osent remettre en question la ligne officielle en diffusant des vérités irrecevables.

Mais je crains maintenant que les fous génocidaires, les cavaliers de l’Apocalypse qui ont planifié cette fraude, nous conduisent à l’Armageddon.

J’ai longtemps cru que les architectes de cette fraude s’attendaient à ce que des millions de personnes meurent.

Cependant, je crois maintenant que les esprits maléfiques qui ont créé cette fraude ont dramatiquement sous-estimé le danger des vaccins expérimentaux qu’ils ont promus avec tant de vigueur. Des millions de personnes qui ont reçu l’un des vaccins covid-19 peuvent mourir à la suite de ces vaccinations. Je vais expliquer comment et pourquoi.

La fraude a commencé avec les prédictions délirantes de Ferguson, de l’Imperial College. Ferguson est un modélisateur mathématique dont les antécédents sont épouvantables. Les personnes qui ont organisé la fraude savaient que les prédictions de Ferguson étaient absurdes. Ils devaient savoir que les antécédents de Ferguson étaient déplorables. Mais ses prédictions ont néanmoins été utilisées comme prétexte pour les confinements, l’éloignement social, les masques et la fermeture des écoles et des services hospitaliers. C’était de la folie pure. La chose logique à faire était d’isoler les personnes atteintes de l’infection – de la même manière qu’on dit aux personnes atteintes de la grippe de rester chez elles – et de protéger les personnes les plus vulnérables, principalement les personnes âgées souffrant de troubles cardiaques ou thoraciques. Mais les politiciens et les conseillers ont tout fait de travers. Et ceux qui ont remis en question ce qui se passait ont été diabolisés et réduits au silence.

Le fait est que le système immunitaire des personnes en bonne santé est renforcé par les interactions avec les autres. Les enfants et les jeunes adultes en bonne santé ont un système immunitaire très puissant. Seules les personnes âgées sont les plus susceptibles d’être menacées par un nouveau virus.

Et pourtant, les politiciens du monde entier et leurs conseillers nous ont délibérément entraînés dans un programme de vaccination de masse.

À l’origine, on a assuré au public que seul un vaste programme de vaccination lui permettrait de regagner certaines de ses libertés perdues. Cela a toujours été un dangereux non-sens.

Cependant, les vaccins expérimentaux qui ont été approuvés si rapidement n’ont jamais eu l’effet escompté. Ils n’ont pas été conçus pour prévenir l’infection ou la transmission. Les vaccins n’empêchent pas les gens de contracter le covid-19 et ils ne les empêchent pas de le transmettre s’ils le contractent. Les vaccins aident simplement à limiter la gravité des symptômes pour certaines personnes qui ont reçu l’injection. Ce n’est pas ce que la plupart des gens croient, bien sûr. 

La majorité des personnes qui ont été vaccinées pensent qu’elles ont été protégées contre l’infection. C’était une autre fraude.

En dehors du fait assez important qu’ils ne font pas ce que les gens pensent qu’ils font, il y a trois énormes problèmes avec les vaccins :

Le premier problème, bien sûr, est que ces vaccins expérimentaux se sont déjà révélés être dangereux — ils ont déjà tué de nombreuses personnes et provoqué des effets secondaires graves chez beaucoup d’autres. On peut juger de l’ampleur de ce problème par le fait que même les autorités admettent que probablement seul, un décès et un effet secondaire grave liés aux vaccins sur 100, sera signalé. Il est impossible d’estimer combien mourront de problèmes d’allergies, de troubles cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, de problèmes neurologiques ou combien seront aveugles ou paralysés. Il existe sur mon site web une liste de personnes dont on sait qu’elles ont été blessées ou malades à cause du vaccin, c’est une liste terrifiante à lire. Le nombre de décès est terrifiant, mais la plupart des autorités continuent d’insister sur le fait qu’il ne s’agit que de coïncidences. Lorsqu’une personne décède dans les 60 ou 28 jours suivant un test positif au covid-19 – même si le résultat du test était faux – elle est automatiquement traitée comme un décès dû au covid-19, pour faire grimper les chiffres. Mais lorsque de jeunes gens en bonne santé meurent quelques heures après avoir été vaccinés, ces décès sont considérés comme de simples coïncidences. Quelles tragiques coïncidences !

Le deuxième problème est celui du système immunitaire, connu sous le nom d’amorçage pathogène ou de tempête de cytokines. Ce qui se passe, c’est que le système immunitaire de la personne qui a été vaccinée sera préparé à réagir de manière dramatique si cette personne entre en contact avec le virus à l’avenir. Le résultat peut être catastrophique et c’est ce que je crains de voir se produire à l’automne et au cours de l’hiver prochain. Les personnes qui ont été vaccinées vont avoir de gros problèmes lors de leur prochain contact avec un coronavirus. Leur système immunitaire réagira de manière excessive et c’est probablement à ce moment-là qu’il y aura de nombreux décès.

Les patients n’ont pas été officiellement avertis de ce problème, bien que les preuves aient été publiées dans l’International Journal of Clinical Practice d’octobre 2020. L’article s’intitule « Divulgation aux sujets des essais de vaccins, lors du consentement éclairé, du risque d’aggravation de la maladie clinique par les vaccins covid-19 ».

Mais il n’y a pas eu de consentement éclairé pour les patients et je soupçonne que 

la plupart des médecins restent ignorants des risques.

Les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est faible sont particulièrement susceptibles de mourir. Et qu’est-ce qui vous donne un mauvais système immunitaire ? Porter un masque, s’isoler des autres et ne pas prendre suffisamment de soleil sont trois causes évidentes. Boire trop d’alcool et fumer trop de tabac en étant assigné à résidence n’aide pas.

Les décès supplémentaires surviendront probablement à l’automne, lorsque les personnes vaccinées sont le plus susceptibles d’être exposées au virus. C’est en automne et en hiver que le coronavirus se propage le plus rapidement.

En raison de l’épidémie de maladies et de décès qui se produira, 

les gouvernements commenceront à promouvoir la prochaine série de vaccinations.

Il sera beaucoup question de mutations, bien sûr, et de nouveaux vaccins préparés à la hâte seront produits et fortement promus par des célébrités qui ne connaissent rien à la médecine ou aux vaccins. Les médecins qui comprennent les dangers et qui ont des doutes sur les vaccins seront, comme d’habitude, réduits au silence.

Étonnamment, je crois que les personnes à l’origine de cette fraude savaient que cela se produirait. Cela faisait partie de leur plan diabolique.

Ils savaient qu’il y aurait une augmentation des décès à l’automne et l’hiver prochain. 

Ils ont toujours prévu de mettre ces décès sur le compte d’une nouvelle version du covid-19

— l’une des milliers de mutations qui existeront à l’automne. Je soupçonne depuis longtemps qu’ils finiront par promouvoir les vaccinations tous les deux mois — ou même plus fréquemment, tous les mois ou presque. À l’origine, j’ai utilisé le mot « canular » pour critiquer la réaction à une infection virale de type grippal. La réponse a été exagérée.

Je soupçonne que c’est ce qui faisait sourire Bill et Melinda Gates lorsqu’ils ont laissé entendre que nous ne prendrions peut-être pas la première pandémie au sérieux, mais que nous traiterions la prochaine pandémie bien plus sérieusement.

Et je crois qu’eux, et tous les autres impliqués dans cette fraude ont supposé qu’ils seraient parfaitement en sécurité parce qu’ils n’auraient pas réellement les vaccins. Je soupçonne qu’une partie de l’élite, et des célébrités les plus importantes ont reçu un placebo au lieu d’un des vaccins expérimentaux.

Ils ne risqueront pas de mourir du vaccin, d’être gravement malades ou de développer une pathologie — et d’être ensuite incroyablement vulnérables la prochaine fois qu’ils entreraient en contact avec un virus.

Je pense que l’élite pensait qu’elle était en sécurité. Je pense qu’ils ont conçu un plan qui entraînerait des millions de morts, mais qui ne leur ferait pas de mal.

Je crois qu’ils ont fait une énorme et cruciale erreur

Et cela nous amène au troisième problème — un problème auquel ils ne s’attendaient pas.

Ce problème vient d’être exposé par le Dr Geert Vanden Bossche, un éminent spécialiste des vaccins. En fait, j’étais initialement sceptique quant à ses propos, car le Dr Bossche a travaillé auparavant avec GAVI et la Fondation Gates. Il est la dernière personne au monde qui serait opposé à la vaccination.

Le Dr Bossche a souligné que les vaccins utilisés actuellement ne sont pas les bonnes armes à utiliser dans la guerre contre cette infection virale.

En vaccinant des millions de personnes, nous poussons le virus à muter et à devenir plus fort et plus mortelEssayer de concevoir de nouveaux vaccins pour de nouvelles mutations ne fait qu’aggraver la situation,

car les scientifiques ne peuvent pas devancer les virus mutants.

Et les personnes qui ont été vaccinées partagent maintenant des virus mutés avec leur entourage. Les mutations deviennent plus fortes et plus mortelles.

La fin des mesures de confinement sera parfaitement synchronisée pour garantir que les nouvelles mutations du virus covid-19 se répandent largement.

Il y a aussi un autre problème associé.

Normalement, notre corps contient des globules blancs qui nous aident à vaincre les infections. Des cellules appelées cellules NK – NK signifie natural killers (tueurs naturels) – aident à éliminer les mauvaises cellules qui nous envahissent. Une fois que les cellules NK ont fait leur travail, les anticorps apparaissent et nettoient les dégâts.

Cependant, le Dr Bossche explique que les vaccins contre le covid-19 déclenchent la production d’anticorps très spécifiques qui entrent en compétition avec les défenses naturelles des personnes qui ont reçu les vaccins.

Les systèmes de défense naturels des personnes vaccinées sont supprimés parce que les anticorps spécifiques qui ont été produits par le vaccin prennent le dessus.

Et ces anticorps spécifiques, ceux produits par les vaccins, sont permanents. Ils sont là pour toujours dans le corps des vaccinés.

Le résultat désastreux est que le système immunitaire naturel des dizaines ou centaines de millions de personnes qui sont vaccinées est effectivement détruit.

Leur système immunitaire ne sera pas en mesure de combattre une quelconque variation mutée du virus qui se développe dans leur corps. Et ces virus mutés peuvent se propager dans la communauté. Je pense que c’est la raison pour laquelle de nouvelles variations du virus apparaissent dans les régions où le vaccin a été administré à un grand nombre de personnes.

L’essentiel est que l’administration des vaccins donne au virus l’occasion de devenir infiniment plus dangereux. Chaque personne vaccinée a le potentiel de devenir un meurtrier de masse, car son corps devient un laboratoire de fabrication de virus mortels. Et pire encore, certains des individus vaccinés peuvent devenir des porteurs asymptomatiques — propageant des virus mortels autour d’eux.

Et les personnes qui ont reçu le vaccin ne pourront pas réagir aux mutations parce que leur système immunitaire a été pris en charge par un système de défense artificiel, qui leur a été donné par le vaccin et qui a été conçu pour combattre la forme originale du virus covid-19. 

Les individus vaccinés vont être très exposés lorsque les nouvelles mutations commenceront à se propager.

Leur corps est en permanence et exclusivement orienté vers la défense contre une forme du virus qui devient rapidement obsolète.

L’administration de nouveaux vaccins ne servira à rien, car le virus muté ne sera pas vulnérable. Les scientifiques qui fabriquent les vaccins ne seront pas en mesure de devancer les mutations du virus. Cela aurait dû être prévu. C’est pourquoi les vaccins contre la grippe sont souvent inefficaces.

Les politiciens et leurs conseillers vont mentir et accuser ceux qui n’ont pas été vaccinés d’être responsables du développement de nouvelles mutations et de l’augmentation du nombre de décès qui va se produire.

Mais si le Dr Bossche a raison, et je le crois, ce sont les personnes vaccinées qui vont menacer l’humanité. Ils seront une menace majeure pour tous ceux qui ont été vaccinés. Mais ils seront également une menace majeure pour les personnes non vaccinées, car les virus qu’ils excrètent sont plus dangereux que le virus original.

Nous sommes en territoire très dangereux

Si nous n’arrêtons pas ce programme de vaccination maintenant, il n’est pas exagéré de dire que l’avenir même de l’humanité est en danger.

C’est à cela que pensaient ceux qui ont essayé de nous vendre la Grande Réinitialisation ?

Je ne sais pas.

Peut-être que leur but depuis le début était de tous nous tuer.

Ou peut-être que leur complot diabolique est devenu incontrôlable. Au Royaume-Uni, Ferguson, Hancock, Whitty et Vallance m’ont toujours semblé être les mauvaises personnes pour diriger la réponse de la nation. Aux États-Unis, je pense que le Dr Fauci n’était pas la bonne personne.

J’ai toujours craint qu’ils aient été choisis parce qu’ils ne sont pas les bonnes personnes. Tout ce qu’ils ont fait était mauvais pour nous, mais bon pour eux et pour la cabale diabolique qui promeut l’Agenda 21 et la Grande Réinitialisation.

L’insistance à supprimer le libre débat nous a conduits directement dans cet abîme. Aucune de ces personnes n’aurait dû être autorisée à exercer un tel contrôle sur nos vies, mais en supprimant toute opposition interrogative d’une manière jamais vue auparavant et en supprimant les faits, les médias grand public et les géants de l’Internet ont rendu les choses infiniment pires. Pensent-ils qu’ils vont être en sécurité ?

Il existe un risque réel qu’au lieu de tuer 90 à 95 % des gens, comme l’élite maléfique le souhaitait à l’origine, ils tuent tout le monde par erreur; ils pourraient anéantir l’humanité.

Nous avons très peu de temps pour nous sauver. Nous devons renforcer notre système immunitaire et, ironiquement, il est possible que nous devions nous tenir à l’écart des personnes qui ont été vaccinées. Je rédigerai un article d’ici une semaine sur la façon dont vous pouvez renforcer votre système immunitaire.

Maintenant, voyez-vous pourquoi cet article est le plus important que j’ai écrit sur le covid-19 et le plus important que vous n’ayez jamais vu ?

Je ne peux pas atteindre les médias grand public qui suppriment tout simplement la vérité et refusent tout débat ou discussion. YouTube, par exemple, n’accepte pas les vidéos qui remettent en question tout ce qui est promu par l’establishment du mal.

Envoyez donc cet article aux médecins et aux journalistes, aux amis et aux parents. Partagez, partagez, partagez. Peut-être pourrons-nous persuader les personnes au pouvoir qu’elles ne sont pas à l’abri du désastre qui s’annonce. Vous pouvez partager facilement à partir d’ici.

J’espère que le Dr Bossche a tort. J’espère que je me trompe.

Mais tout dans cet article doit être examiné. Et si ces craintes ne sont pas rendues publiques et étudiées, alors nous saurons avec certitude que le plan est de tuer autant d’entre nous que possible. Il ne peut y avoir d’autres conclusions.

Dr Vernon Coleman, 13 mars 2021

 
MISE À JOUR
Combien de personnes sont tuées par les vaccins?

23 AVRIL 2021

https://vernoncoleman.org/articles/how-many-people-are-vaccines-killing

Personne ne sait combien de personnes les vaccins ont tué – ni combien ils en tueront.

Mais bien que je n’ai pas vu les médias grand public mentionner la plupart de ces décès, des personnes sont déjà décédées ou ont été blessées après avoir reçu le vaccin :

CHOCS – Les derniers décès et blessures attribuables au vaccin COVID de VAERS

openvaers.com covid data (on estime que seulement 1% des effets indésirables du vaccin sont signalés)

EXPOSÉ – Vaccin Pfizer au Royaume-Uni. Les décès et blessures comprennent :

  • les accidents vasculaires cérébraux,
  • les crises cardiaques,
  • les fausses couches,
  • la paralysie de Bell,
  • les troubles du système nerveux,
  • les troubles du système immunitaire,
  • les troubles psychiatriques et la cécité.

Beaucoup de gens sont maintenant aveugles après le vaccin covid – Les derniers morts et blessures d’AstraZeneca . En plus de la cécité, certaines des nombreuses blessures comprennent :

  • les accidents vasculaires cérébraux,
  • les crises cardiaques,
  • les fausses couches,
  • la septicémie,
  • la paralysie,
  • la paralysie de Bell,
  • la surdité et
  • le covid-19.

Base de données européenne des rapports sur les effets indésirables suspectés des médicaments:

 
 
 
  1. Une fillette de deux ans décède après avoir reçu deux vaccins Covid (vidéo)
  2. Vaccine gauche fille se battre pour la vie (vidéo)
  3. Blessure vaccinale Pfizer – Angelia Deselle (vidéo)
  4. Une femme de 33 ans paralysée 12 heures après avoir reçu le premier vaccin Pfizer (vidéo)
  5. Effet indésirable du vaccin Johnson & Johnson (vidéo)
  6. Un médecin canadien partage sa préoccupation concernant le vaccin contre le covid après que des patients ont développé des effets secondaires à vie (vidéo)
  7. Homme affecté émotionnellement parce que sa tante a été blessée par le vaccin Covid-19 (vidéo)
  8. La paralysie de Bell de la première dose du vaccin Moderna (vidéo)
  9. Blessure vaccinale Pfizer Covid-19 – myélite transverse (vidéo)
  10. Témoignages des travailleurs de première ligne Rapports de vaers (vidéo)
  11. Décès par vaccin – un homme tombe mort après avoir été vacciné (courte vidéo)
  12. Blessure par piqûre de Covid due au vaccin AstraZeneca (courte vidéo)
  13. Un homme jeune et en bonne santé subit un accident vasculaire cérébral après avoir reçu le vaccin contre le covid (courte vidéo)
  14. Témoignages familiaux de décès dus au vaccin COVID (courte vidéo)
  15. Une femme souffre d’une réaction indésirable au vaccin Johnson & Johnson (courte vidéo)
  16. Une fillette de 12 ans gravement blessée après le vaccin contre le covid – L’histoire de Maddie (courte vidéo)
  17. Une étudiante de 21 ans décédée 24 heures après l’injection de covid
  18. Une mère de deux enfants de 34 ans décède 10 jours après le vaccin d’AstraZeneca
  19. Une femme subit une terrible réaction après avoir reçu le vaccin contre le covid
  20. Un jeune de 20 ans est mort 12 heures après le vaccin de Covid (vidéo)
  21. Une femme de 48 ans décède après un vaccin contre le covid (vidéo)
  22. Un adolescent reçoit un diagnostic de Guillain-Barré quelques semaines après le premier vaccin contre le covid
  23. Le nombre de blessures par vaccin covid rapportées au VAERS dépasse 50000 , selon les données des CDC
  24. 22 ans décédé suite à une injection expérimentale
  25. Jeune femme blessée après un vaccin (courte vidéo)
  26. Une femme de 65 ans décédée 30 minutes après le vaccin d’AstraZeneca
  27. Enfin, les principaux reportages sur les décès dus aux vaccins (vidéo)
  28. Nous devons poser des questions – papa est décédé après avoir été vacciné
  29. La dure réalité des effets indésirables des vaccins – Nicola décrit l’état de son mari
  30. Pas de fumée sans feu partie 3 : réactions indésirables au vaccin
  31. Une infirmière géorgienne meurt d’une réaction allergique après avoir reçu le vaccin AstraZeneca Covid-19, Tbilissi pour poursuivre le déploiement du vaccin britannique
  32. Jeanie M. Evans 68, d’Effingham, Kansas est décédée de manière inattendue le mercredi 24 mars 2021 à l’hôpital Stormont-Vail des suites d’une réaction au vaccin covid
  33. Le blog Covid
  34. Une femme meurt d’une hémorragie cérébrale au Japon après avoir reçu le vaccin Pfizer
  35. Plus de 70 fausses couches aux États-Unis et au Royaume-Uni après des vaccins (vidéo)
  36. Une mère en bonne santé est décédée d’un arrêt cardiaque quelques heures à peine après avoir pris la première dose du vaccin (courte vidéo)
  37. Un enseignant décède quelques heures après avoir reçu le coup d’AstraZeneca en Italie – enquête sur l’homicide involontaire coupable lancée
  38. Le champion de boxe Marvin Hagler est mort à 66 ans
  39. Une femme souffrant de paralysie de Bell après un coup de Covid (courte vidéo)
  40. Une femme de 39 ans décède 4 jours après le deuxième vaccin Moderna, une autopsie ordonnée
  41. 34 cas de fausse couche spontanée et de mort à la naissance signalés après des vaccins expérimentaux à ARNm
  42. 9 pays européens suspendent les vaccins expérimentaux contre le covid d’AstraZeneca en raison de caillots sanguins mortels
  43. Un dénonciateur révèle de nombreuses complications de grossesse à la suite d’injections expérimentales de covid laissant une trace, les mères dévastées
  44. Lanceur d’alerte: 25% des résidents des maisons de retraite allemandes sont décédés après le vaccin Pfizer
  45. Un homme de 45 ans décède après avoir reçu une deuxième dose du vaccin contre le covid-19
  46. Le nombre de blessures aux CDC après les vaccins covid augmente de près de 4000 en une semaine
  47. La deuxième dose a tué mon père et bien d’autres. Derniers rapports à venir (vidéo)
  48. Un homme en Grèce est décédé 8 minutes après la vaccination contre le covid-19
  49. Une femme de 60 ans décède quelques heures après avoir pris un deuxième vaccin contre le covid-19
  50. Un homme de 67 ans décède quelques jours après la deuxième dose du vaccin contre le covid
  51. Une femme CA se fait vacciner contre le covid puis meurt soudainement d’autre chose
  52. Un agent de santé de 59 ans décède quelques heures après le vaccin contre le covid
  53. Un tiers de tous les décès signalés aux CDC après les vaccins covid sont survenus dans les 48 heures suivant la vaccination
  54. Volume 1: Publications sur les réseaux sociaux sur les décès et les blessures graves dus au vaccin Covid-19 (vidéo)
  55. 22 personnes âgées atteintes de démence décédées en 1 semaine après l’injection expérimentale de covid d’ARNm aux Pays-Bas
  56. Effet secondaire du vaccin Covid – tremblements, ma vie est à l’envers – Angela Lynn Story (vidéo)
  57. Effets du vaccin Covid-19 sur le cœur de mon mari dans l’armée (vidéo)
  58. Une infirmière développe la paralysie de Bell après avoir reçu un jab de Covid (vidéo)
  59. Une mère de 28 ans de Winconsin est en état de mort cérébrale après la deuxième dose de l’injection de covid
  60. Une femme de 58 ans décède quelques heures après avoir reçu la première dose du vaccin Pfizer
  61. 46 résidents de maisons de retraite en Espagne décèdent dans le mois suivant le vaccin contre le covid
  62. Vidéo d’une femme blessée par le vaccin covid
  63. Un médecin de 36 ans décède après une deuxième dose de vaccin contre le covid
  64. Un dénonciateur allemand dans une maison de retraite affirme que des personnes âgées meurent après le vaccin contre le Covid
  65. «Ils tombent comme des mouches» – La courageuse maison de retraite de l’AIIC s’exprime .
  66. Courte vidéo montrant que de nombreuses personnes en Israël meurent après le coup du Covid
  67. Un homme tombe mort à New York 25 minutes après avoir reçu le vaccin
  68. Les responsables de la FDA et du CDC enquêtent sur 36 cas – dont un décès – de thrombocytopénie immunitaire
  69. Gibraltar: janvier se termine avec 71 morts en un mois (le déploiement de la vaccination a commencé le 10 janvier 2021)
  70. Fausse couche et mort subite du nourrisson peu de temps après avoir reçu le vaccin Covid
  71. Un jeune de 19 ans hospitalisé pour une inflammation cardiaque après un vaccin contre le covid
  72. Une infirmière auxiliaire de 39 ans décède dans les 48 heures suivant la réception du vaccin Covid
  73. Des personnes âgées meurent d’un vaccin contre le covid étiqueté comme des causes naturelles
  74. Un Californien meurt quelques heures après avoir reçu le vaccin contre le covid alors que l’enquête sur la cause du décès est en cours.
  75. Covid infecte 35 membres du personnel et résidents vaccinés dans une maison de soins
  76. Vidéo de blessure due au vaccin supprimée de Facebook (Attention: vidéo inquiétante)
  77. Un technicien en radiologie décède deux jours après avoir reçu la deuxième dose du vaccin Covid
  78. 22 résidents sont morts en trois semaines dans la maison de soins infirmiers de Basingstoke – «  Il est entendu que l’épidémie a commencé lorsque les résidents ont commencé à se faire vacciner contre le coronavirus …  »
  79. Une portugaise de 41 ans, mère de deux enfants qui travaillait en pédiatrie, est décédée dans un hôpital de Porto deux jours à peine après avoir été vaccinée contre le covid-19
  80. La Norvège enquête sur le décès de deux résidents de maisons de retraite qui sont décédés après avoir été vaccinés contre le covid-19
  81. Les experts chinois de la santé appellent à suspendre l’utilisation des vaccins anti-covid-19 à base d’ARNm après le décès de 23 personnes âgées en Norvège .
  82. En Floride, aux États-Unis, un médecin est décédé des suites d’un accident vasculaire cérébral après avoir été vacciné contre le covid-19.
  83. Un médecin de 32 ans a souffert de convulsions et a été paralysé après avoir reçu le vaccin covid-19.
  84. Un travailleur de la santé de 46 ans décède 24 heures après avoir reçu le vaccin Covid-19, mais le gouvernement affirme que la mort n’est pas liée au vaccin
  85. Des spécialistes allemands enquêtent sur le décès de 10 personnes décédées après avoir été vaccinées contre le covid-19
  86. La Norvège met en garde les patients fragiles de plus de 80 ans contre les risques de vaccination après la mort
  87. La Norvège enquête sur 23 décès de patients âgés fragiles après la vaccination
  88. Des médecins californiens appellent à l’arrêt urgent des vaccins moderna après de nombreuses chutes de maladie
  89. Inde: deux personnes décèdent après avoir reçu le coup de pioche
  90. Le vaccin contre le coronavirus mis en attente car un volontaire souffre d’un effet indésirable grave
  91. La Californie suspend certaines vaccinations contre les covides après des réactions
  92. Une légende du baseball meurt de «  cause non divulguée  » 18 jours après avoir reçu le vaccin contre le covid
  93. Femme blessée par le vaccin (Attention: vidéo inquiétante)
  94. Mère gravement blessée par le vaccin covid (Avertissement vidéo inquiétante).

Ce ne sont là que quelques-uns des décès et blessures possibles qui ont suivi la vaccination.

Je ne doute pas que les autorités affirmeront que ces décès étaient une coïncidence.

Et rappelons-nous si un patient meurt dans les 28 jours suivant son test positif pour le coronavirus (et le test ne signifie pas que le patient est même atteint de la maladie puisque la plupart des tests sont des faux positifs), alors le décès sera répertorié comme un covid-19 la mort et on dira que le patient est mort «avec» covid-19. Donc, du même coup, il est parfaitement raisonnable de dire que si un patient meurt ou tombe malade dans les 28 jours suivant sa vaccination, le décès ou la maladie était lié au vaccin covid-19.

Les médias grand public commenceront-ils un jour à enregistrer ces décès ou maladies? Ou les journalistes vont-ils continuer à promouvoir la ligne officielle du gouvernement – et à nier, déformer ou supprimer la vérité?

Combien de personnes doivent mourir avant que les médias ne se réveillent?

Décès peu de temps après le vaccin Covid – Encore une autre coïncidence

  1. Un homme de 46 ans est décédé un jour après avoir pris le vaccin covid – « Aucune relation avec le vaccin corona »
  2. Un homme du nord de la Californie est décédé plusieurs heures après le vaccin contre le covid – « Ma première inclination est que ce n’est probablement pas lié au vaccin »
  3. 236 Britanniques sont morts après des piqûres de Covid – mais les vaccins « n’ont pas joué de rôle »
  4. Une femme meurt d’une hémorragie cérébrale au Japon quelques jours après la vaccination – « lien incertain »
  5. Un homme de 63 ans meurt 2 jours après la vaccination contre le covid-19 – « il est trop tôt pour dire si le piqûre était lié à sa mort »
  6. Une femme de 56 ans décède quelques jours après le vaccin contre le covid – « aucun lien établi jusqu’à présent »
  7. Une femme de Virginie décède peu de temps après avoir reçu le vaccin contre le coronavirus – « aucun lien n’a été trouvé »
  8. Un homme de 88 ans décède quelques heures après la vaccination contre le covid dans le deuxième incident de ce type – « dans les deux cas, les professionnels de la santé ne croient pas que les décès étaient liés aux vaccins »

Décès peu de temps après le vaccin-Covid – Encore une autre coïncidence

  1. Un homme de 46 ans est décédé un jour après avoir pris le vaccin covid – « Aucune relation avec le vaccin corona »
  2. Un homme du nord de la Californie est décédé plusieurs heures après le vaccin contre le covid – « Ma première inclination est que ce n’est probablement pas lié au vaccin »
  3. 236 Britanniques sont morts après des piqûres de Covid – mais les vaccins « n’ont pas joué de rôle »
  4. Une femme meurt d’une hémorragie cérébrale au Japon quelques jours après la vaccination – « lien incertain »
  5. Un homme de 63 ans meurt 2 jours après la vaccination contre le covid-19 – « il est trop tôt pour dire si le piqûre était lié à sa mort »
  6. Une femme de 56 ans décède quelques jours après le vaccin contre le covid – « aucun lien établi jusqu’à présent »
  7. Une femme de Virginie décède peu de temps après avoir reçu le vaccin contre le coronavirus – « aucun lien n’a été trouvé »
  8. Un homme de 88 ans décède quelques heures après la vaccination contre le covid dans le deuxième incident de ce type – « dans les deux cas, les professionnels de la santé ne croient pas que les décès étaient liés aux vaccins »

Autres informations importantes sur le vaccin Covid

  1. Un lanceur d’alerte du NHS expose la politique en matière de vaccins (vidéo extrêmement importante, merci de la partager largement)
  2. Syndrome de mort subite de l’adulte – ou comment dissimuler les décès par Vax (courte vidéo)
  3. Le vaccin Johnson & Johnson arrêté (The Highwire avec Del Bigtree – vidéo)
  4. Nous mettons un code à l’intérieur des vaccins (courte vidéo)
  5. Le président tanzanien qui était sceptique quant aux vaccins occidentaux est mort après avoir disparu pendant deux semaines
  6. Le vaccin Covid du docteur norvégien AstraZeneca déclenche des caillots sanguins
  7. Avant Covid, Gates prévoyait la censure des médias sociaux des défenseurs de la sécurité des vaccins avec Pharma , CDC, médias, Chine et CIA
  8. Bill Gates: Les vaccins sont des générateurs de bénéfices «  phénoménaux  »
  9. Les décès dus au vaccin contre le coronavirus ne sont pas couverts par l’assurance-vie car les jabs sont une «intervention médicale expérimentale»
  10. Pfizer demande aux nations de fournir des garanties pour couvrir les poursuites pour blessures liées aux vaccins
  11. Enquête: les députés et le SAGE ont fortement investi dans l’industrie des vaccins
  12. Que contient le vaccin Covid-19 AstraZeneca
  13. Les essais du vaccin Covid-19 doivent inclure des participants aussi jeunes que 6 mois
  14. Gestionnaire de maison de soins expérimenté profondément préoccupé par les effets du covid-19 et des vaccinations, tant sur le personnel que sur les personnes âgées, dans les établissements de soins à travers le pays (vidéo)
  15. Comment ceux qui meurent à la suite de piqûres de Covid sont traités dans les médias
  16. Les régulateurs belges déconseillent de donner AstraZeneca aux plus de 55 ans
  17. L’Allemagne dit qu’Oxford / AstraZeneca ne devrait pas être donné aux plus de 65 ans
  18. La grippe a presque disparu et au plus bas niveau en 130 ans
  19. La Suisse retarde l’approbation des vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson Covid-19 en raison de «  données insuffisantes  »
  20. Carte du monde des effets secondaires du vaccin Covid-19
  21. L’amorçage pathogène chez les personnes âgées encore une autre préoccupation avec les vaccins covid-19
  22. Un haut responsable du coronavirus avertit que la deuxième dose de vaccin Covid a tendance à provoquer des effets secondaires encore pires que la première dose
  23. CDC: taux d’anaphylaxie avec covid vax 10 fois plus élevé que pour les vaccins contre la grippe
  24. Avertissement: mélanger les vaccins contre le coronavirus
  25. Le Royaume-Uni élabore des plans pour mélanger les vaccins contre le coronavirus
  26. Le Comité d’Helsinki déclare que Pfizer a réalisé une expérience humaine non autorisée en Israël
  27. 12.400 personnes en Israël ont été testées positives pour le coronavirus après avoir été injectées avec le vaccin Pfizer
  28. Un vaccin australien abandonné en raison de faux résultats positifs pour le VIH

Vaccin Covid-19 – Effets secondaires possibles du vaccin

Les pro-vaxxeurs aiment vous dire que les vaccins sont parfaitement sûrs et parfaitement efficaces. Même lorsqu’ils ne seraient pas considérés comme suffisamment sûrs pour être utilisés comme nettoyant pour le four, les fanatiques en raffolent. Les jeunes et ceux qui connaissent peu la médecine ou la science parlent des vaccins avec révérence parce qu’ils ont été endoctrinés à croire que les pro-vaccins mentent.

Et les pro-vaxxers mentent, bien sûr.

Les vaccins causent beaucoup de maladies et de décès et ils ne font pas toujours ce qu’ils sont censés faire. Les gouvernements du monde entier ont versé plusieurs milliards de dollars aux patients qui ont été rendus malades par les vaccins – ou aux proches de patients qui ont été tués par un vaccin.

Il y a, par exemple, de sérieux doutes sur ce que fait réellement le vaccin covid-19. Étant donné que le vaccin est un nouveau type de vaccin et qu’il est administré avant que les tests et observations habituels ne soient terminés, personne ne sait ce qui arrivera aux personnes qui se feront injecter le produit dans un bras.

Quels effets secondaires y aura-t-il ? Combien mourront?

Eh bien, je ne sais pas et personne d’autre non plus.

Qu’arrive-t-il si une femme est enceinte lorsqu’elle est vaccinée ou tombe enceinte après avoir reçu le vaccin? Le vaccin n’est pas censé être administré aux femmes enceintes, mais toutes les grossesses ne sont pas planifiées.

Le vaccin interférera-t-il avec les médicaments essentiels vitaux? 

De nombreux patients âgés prennent déjà un certain nombre de médicaments prescrits. Le vaccin les interférera-t-il ? 

Personne ne sait. 

Le vaccin covid-19 est la plus grande expérience de l’histoire, et contrairement à un essai clinique approprié, il est en grande partie non réglementé. Comme pour tous les vaccins, la plupart des problèmes qui se développent ne seront jamais signalés ou reconnus.

On estime qu’aux États-Unis, seulement 1 effet secondaire du vaccin sur 100 est signalé.

Le mieux que nous ayons est une liste de travail des effets indésirables possibles que la FDA a publiée aux États-Unis. ( Voici le lien vers le projet de liste de travail )

Puisque je crois que tout le monde a le droit de savoir quels effets secondaires il pourrait y avoir avec un vaccin fortement promu, je vais vous lire la liste officielle des effets secondaires possibles. Ceci n’est, rappelez-vous, pas ma liste mais un projet de liste compilé par la FDA – la Food and Drug Administration aux États-Unis.

  • Guillain-Barre syndrome
  • Encéphalomyélite aiguë disséminée
  • Myélite transversale
  • Encéphalite
  • Myélite
  • Encéphalomyélite
  • Méningoencéphalite
  • Méningite
  • Encéphalopathie
  • Convulsions
  • Saisies
  • Coup
  • Narcolepsie
  • Cataplexie
  • Anaphylaxie
  • Infarctus aigu du myocarde (crise cardiaque)
  • Myocardite
  • Péricardite
  • Maladie auto-immune
  • Décès
  • Grossesse, résultats de la naissance
  • Autres maladies démyélinisantes aiguës
  • Réactions allergiques non anaphylactiques
  • Thromocytopénie
  • Coagulation intravasculaire disséminée
  • Thromboembolie veineuse
  • Arthrite
  • Arthralgie
  • Joint pain
  • Maladie de Kawasaki
  • Syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants
  • Maladie renforcée par le vaccin

Vous n’obtiendrez pas nécessairement tous ces médicaments ou même aucun d’entre eux si vous avez le vaccin. Mais ce sont les effets secondaires possibles répertoriés par la FDA. Ils sont tous désagréables, la plupart très graves et vous ne pouvez pas être plus sérieux que la mort.

Et si vous êtes assez fou pour recevoir le vaccin, vous et votre médecin devriez surveiller les symptômes de toutes les maladies figurant sur la liste de la FDA.

Votre gouvernement ne vous informera pas de ces dangers – il ne croit pas au consentement pleinement éclairé en ce qui concerne les vaccins.

En effet, la plupart des gouvernements font maintenant tout ce qu’ils peuvent pour s’assurer que toutes les critiques des vaccins soient interdites. Selon l’endroit où vous vivez, il est, ou sera bientôt, illégal, même de mentionner que les vaccins peuvent ne pas toujours fonctionner ou peuvent vous rendre malade.

Enfin, si votre gouvernement tenait vraiment à vous, il procéderait à un essai très simple et bon marché.

Ils garderaient une note de tous les problèmes de santé affectant 20 000 patients qui ont reçu le vaccin et compareraient cette liste avec une liste de tous les problèmes de santé affectant 20 000 patients qui n’ont pas reçu le vaccin au cours de la même période. Ils font les comparaisons tous les 3, 6 et 12 mois.

Bien sûr, il leur faudrait trouver des médecins honnêtes pour superviser le processus, car il serait très facile à manipuler.

Mais cela donnerait des résultats très intéressants, donc je doute qu’ils le fassent.

Veuillez partager cet article avec tous ceux que vous connaissez.

Source: Cogiito.com

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 00:00
Fondateur des cisterciens

Fondateur des cisterciens

Le champenois Robert de Molesme, entré à 15 ans chez les bénédictins de Moutier-la-Celle dans l'Aube, est très vite remarqué. A peine son noviciat terminé, il fut nommé prieur. Les bénédictins de Tonnerre ayant voulu l'avoir comme Père Abbé, il accepta, mais ces moines qui sont allés le quérir, ne veulent pas de la réforme austère qu’il préconise. Les ayant trouvés très relâchés et surtout peu réformables, il prit congé d'eux et revint à Moutier.

Non loin de là vivent sept ermites ; après de multiples péripéties, il accepte de devenir leur supérieur et les installe dans des huttes dans la forêt de Molesme, près de Laignes, en Côte d'Or. Leur genre de vie, fait de solitude et de silence, impressionne les voisins. Chacun s’ingénia à aider ces moines vertueux. Mais l’abondance des donations tourne la tête à bien des religieux qui ne voient plus le besoin de travailler, ni de tant d’austérités. Les recrues et les dons affluent, les huttes disparaissent, un monastère se construisit. Incapable de restaurer la discipline, Robert les quitte, triste, mais les dons cessèrent en même temps.

Les moines sont décontenancés. Robert ne revenant pas, on en réfère au Pape. Robert est sommé de reprendre sa place. Il revient, mais les bons sentiments des frères ne durent qu’un an. Robert s’en va définitivement avec six de ses moines. Avec, saint Aubry et saint Etienne Harding, vénérant la Vierge Marie, il s’installe à Cîteaux, se promettant de vivre la Règle de saint Benoît dans toute sa pureté et sa rigueur.

 

Les trois fondateurs de Citeaux : Robert, Aubry et Etienne Harding. Cette peinture commémore et décrit la fondation en 1098, montrant les trois fondateurs vénérant la Vierge Marie

 

Ainsi naquit l'Ordre cistercien en 1098. Mais les moines de Molesme ne s’en tiennent pas là. Une deuxième fois, le pape est consulté. Celui-ci lui intime l'ordre de reprendre la tête de son monastère. Il obéit et revient, après 14 mois, dans son abbaye, confiant Cîteaux à un frère très observant. Il a la consolation de voir ses moines revenus à de meilleures dispositions.

Il gouvernera pendant 9 mois, jusqu’en 1110. Il mourut ainsi en paix.

Deux ans après sa mort, saint Bernard (1090-1153) entre à Cîteaux à qui l'Ordre cistercien devra son considérable développement.  

"Plus j’avance dans la connaissance de mon 'moi', plus je m’approche de la connaissance de Dieu." (Saint Bernard)

 
L'art cistercien est en accord avec leur spiritualité : il doit être une aide pour le cheminement intérieur des moines. En 1134, lors d'une réunion du Chapitre général de l'ordre, Bernard de Clairvaux qui est au sommet de son influence, recommande la simplicité dans toutes les expressions de l'art (Source : Jean-François Leroux-Dhuys, Art cistercien, architecture cistercienne, Histoire et Images médiévales n°12 (thématique), Les cisterciens, février-mars-avril 2008, p. 37).
 
Dès lors, les cisterciens vont développer un art dépouillé et souvent monochrome.
 
 
Du XIe au XIIIe siècle une véritable révolution industrielle s'opère dans l'Occident médiéval. Elle est portée par la monétarisation croissante de l'économie depuis l'introduction du denier d'argent par les carolingiens au VIIIe siècle, qui permet l'introduction de millions de producteurs et de consommateurs dans le circuit commercial.
 
Moulin hydraulique de Braine-le-Château XIIe siècle
 
Pour augmenter encore cette productivité les paysans investissent dans des équipements qui l’améliorent, fournissant des charrues, construisant des moulins à eau en remplacement des meules à bras, des pressoirs à huile ou à vin en remplacement du foulage. Ce phénomène est attesté par la multiplication des moulins, des routes, des marchés et des ateliers de frappe de monnaie dans tout l’Occident dès le IXe siècle.
 
 
Les abbayes sont souvent le fer de lance de cette révolution économique
Les progrès se transmettent entre abbayes par le biais de manuscrits ou par le déplacement de moines. Les frères convers, dont une partie vit en dehors de l'abbaye dans les "granges", participent à la diffusion des améliorations techniques auprès des populations locales : les cisterciens sont des vecteurs de première importance dans la révolution industrielle du Moyen-Âge. 
 
Si les Cisterciens savent innover, ils utilisent aussi parfois des techniques très anciennes. De nombreuses églises cisterciennes bénéficient d'une excellente acoustique qui n'est pas due au hasard : plusieurs (comme Melleray, Loc-Dieu, Orval...) utilisent la technique des vases acoustiques décrite par Vitruve, ingénieur romain du 1er siècle av. J.-C. ; des études contemporaines ont démontré que ces vases, répartis dans les murs et les voûtes, amplifient le son dans la gamme de fréquences de la voix des moines ; et d'autres procédés réduisent l'écho. (Source)

 

***

Sources : 1, 2, 3, 4

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
29 avril 2021 4 29 /04 /avril /2021 00:00
Sainte Catherine de Sienne, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p. 39

Sainte Catherine de Sienne, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p. 39

Sainte Catherine naquit à Sienne en 1347. Dès l'âge le plus tendre, elle fit le voeu de virginité, et ne montrait de goût que pour la prière et la mortification. Ses parents, qui voulaient la marier, s'y prirent de toutes les manières pour rompre sa résolution, la contrariant dans ses exercices de piété, et la chargeant des soins les plus pénibles du ménage. Bien que vertueux, ils se firent longtemps ses persécuteurs et entravèrent, autant qu'il leur fut possible sa vocation religieuse. Catherine, soumise et obéissante, sut se créer une solitude intérieure, où elle trouvait toujours son Bien-Aimé, dont rien ne pouvait l'empêcher de jouir.

Sainte Catherine de Sienne (1347-1380), patronne de l’Italie, co-patronne de l'Europe

Sainte Catherine de Sienne (1347-1380), patronne de l’Italie, co-patronne de l'Europe

Enfin les préventions cessèrent et on lui permit d'entrer dans le tiers ordre de S. Dominique. Ce fut alors que ses austérités n'eurent plus de bornes et qu'elle s'éleva à cette sublime contemplation dont on voit la preuve dans ses écrits, et mieux encore au milieu des vertus héroïques qu'elle pratiqua.

 

"Quand un exorciste ne parvenait pas à libérer une personne, il l'envoyait à sainte Catherine de Sienne, pas parce qu'elle était exorciste, encore moins parce qu'elle était prêtre, mais parce qu'elle était sainte. Parce que la condition sine qua non de la réussite d'un exorcisme est la foi.

 

[...] la foi de celui qui prie, et de la foi de celui qui reçoit la prière."

(Gabriele AMORTH, J'ai rencontré Satan, Le Combat du plus célèbre exorciste, Entretiens avec Slawomir Sznurkowski, Traduti de l'italien par Quentin Petit, EdN, Vendôme 2016 , p. 142; 149.)

Sainte Catherine de Sienne exorcisant une femme possédée, Girolamo di Benvenuto, 1500-10, musée d'art de Denver

Sainte Catherine de Sienne exorcisant une femme possédée, Girolamo di Benvenuto, 1500-10, musée d'art de Denver

« Lorsque sainte Catherine de Sienne disait : "Au nom de Marie, va-t-en !", elle le faisait avec foi, et c'est cela qui rendait sa parole efficace.» (Gabriele Amorth, ibid., p. 197.)

Sainte Catherine obtient du Christ la libération de sa sœur Palmerina de son pacte avec le diable avant de mourir, Girolamo di Benvenuto (1470-1524), Cambridge (Ma), Fogg Art Museum

Sainte Catherine obtient du Christ la libération de sa sœur Palmerina de son pacte avec le diable avant de mourir, Girolamo di Benvenuto (1470-1524), Cambridge (Ma), Fogg Art Museum

Sa charité pour les pauvres, sa patience dans les calomnies dont on payait ses services, son ardeur et son talent pour la conversion des pécheurs, son zèle pour la paix de l'Eglise et des Etats, en firent la gloire de son ordre, l'ornement de son pays et la merveille de son siècle. Catherine, toujours supérieure à sa réputation par son humilité, elle préférait la couronne d'épines du Sauveur à tout le reste.

 

Dans une de Ses apparitions, le Sauveur ôta le coeur de la poitrine de Sa servante et mit le Sien à sa place. Une autre fois, elle reçut les stigmates du divin Crucifié. Souvent, au moment de la Communion, l'Hostie s'échappait des mains du prêtre pour voler vers la bouche de Catherine. Sa vie entière fut un miracle.

 

Dieu permit qu'elle exerçât une immense influence sur son époque, et qu'elle contribuât pour beaucoup à la cessation du grand schisme d'Occident (crise de l'Eglise au tournant des XIVe et XVe siècles (1378 - 1417), divisant pendant quarante ans la chrétienté catholique en deux courants rivaux.)

 

Lorsque la chrétienté occidentale fut divisée entre plusieurs papes, elle soutint Urbain VI et déploya des trésors d'activité et de diplomatie pour rassembler l'Eglise autour de lui. Elle écrivit au pape en Avignon, une lettre brûlante où elle le pressait de revenir à Rome. Elle alla même le chercher. Elle envoya de nombreuses lettres aux princes et cardinaux, pour promouvoir l'obéissance au pape Urbain VI et défendre ce qu'elle nomme le "vaisseau de l'Église".

Sainte Catherine de Sienne portant sur son voile la couronne d'épines, tenant un crucifix et une fleur de lys

Sainte Catherine de Sienne portant sur son voile la couronne d'épines, tenant un crucifix et une fleur de lys

Elle voyagea inlassablement comme médiatrice dans le nord de l'Italie et le sud de la France. Pourtant cette activité débordante n'était pas le tout de Catherine. Ce n'était que la face apparente d'une intense vie mystique, avec des extases durant lesquelles ses disciples copiaient les prières qui s'échappaient de ses lèvres.

 

Cette sainte nous a laissé des ouvrages qui paraîtront précieux à quiconque estime le langage de la vraie piété. Ce sont six traités en forme de dialogues, un discours sur l'Annonciation de la très-sainte Vierge, et trois cent soixante-quatre lettres qui portent l'empreinte de son génie supérieur.

 

Son "Dialogue" sur la Divine Providence, qui est aussi un des classiques de la langue italienne, retrace ces entretiens enflammés avec le Christ. Ils auraient été composés en cinq jours d'extase, du 9 au 14 octobre 1378. 

La doctrine du pont : Catherine de Sienne et le "libre arbitre"

 

Dans son ouvrage Le Dialogue, Catherine développe un traité de christologie à travers ce qui est appelé la "doctrine du pont". Ce traité se veut une démonstration de la place centrale du Christ dans le rôle de médiateur entre l'homme et Dieu.

 

Au cours d'une image qu'elle développe, Catherine décrit l'importance du Christ comme un pont qui permet de traverser un fleuve où tout le monde se noie. Ce fleuve empêche d'accéder à l'autre rive, celle qui est décrite alors comme le paradis, le lieu de l'union à Dieu. Le pont qui permet de traverser ce fleuve est le Christ, avec trois marches. Ces trois marches représentent les trois étapes de la vie chrétienne, mais aussi les principales plaies du Christ en croix : les pieds sont les premières marches du pont, mais ils représentent le désir de Dieu qui conduit l'âme à vouloir connaître et mieux aimer Dieu. La deuxième marche du pont est le cœur du Christ, lieu de l'union à Dieu et de la connaissance de soi et de Dieu. La dernière marche est la bouche du Christ, symbole de l'union à Dieu et de la paix intérieure. Le pont n'est accessible qu'à travers la connaissance de soi, la pratique des vertus, mais aussi la miséricorde de Dieu.

 

La pratique de la connaissance de soi et des vertus est le seul moyen de passer le pont. Ceux qui ne suivent pas cette voie sont alors emportés par les flots des divers désirs désordonnés comme l'avarice, la concupiscence charnelle, l'orgueil, l'injustice et le mensonge qui conduisent à l'enfer. Le libre arbitre a une place primordiale dans cette doctrine du pont. Pour Catherine, l'homme étant libre et à l'image de Dieu, c'est par sa volonté et le désir de Dieu que l'homme peut Le choisir ou non en succombant aux tentations :

 

"Personne ne peut avoir peur d'aucune bataille, d'aucun assaut du démon, parce que j'ai fait de tous des forts. Je leur ai donné une volonté intrépide, en trempant dans le sang de mon Fils. Cette volonté, ni démon, ni aucune puissance créée ne peut l'ébranler. Elle est à vous, uniquement à vous, c'est Moi qui vous l'ai donnée avec le libre arbitre. C'est donc à vous qu'il appartient d'en disposer, par votre libre arbitre, et de la retenir ou de lui lâcher la bride suivant ce qu'il vous plait. La volonté, voilà l'arme que vous livrez vous même aux mains du démon : elle est vraiment le couteau avec lequel il vous frappe, avec lequel il vous tue. Mais si l'homme ne livre pas au démon ce glaive de la volonté, je veux dire s'il ne consent pas aux tentations, à ses provocations, jamais aucune tentation ne pourra le blesser et le rendre coupable de péché : elle le fortifiera au contraire lui faisant comprendre que c'est par amour que je vous laisse tenter, pour vous faire aimer et pratiquer la vertu." (Extrait du livre Le Dialogue, chapitre XIII (43)

Dieu la favorisa, pendant sa vie, de la connaissance des choses cachées.

 

Catherine avait une grande vénération pour sainte Agnès de Montepulciano (1268-1317).

 

Les peines qu'elle se donna pour le bien de l'Eglise la conduisirent au tombeau à l'âge de trentre-trois ans, le 29 avril 1380. La dévotion autour de Catherine de Sienne se développe rapidement après sa mort. Elle est canonisée en 1461, déclarée sainte patronne de Rome en 1866, et de l'Italie en 1939.

 

Le 4 octobre 1970 elle est proclamée docteur de l'Eglise en même temps que Ste Thérèse d’Avila (1515-1582) par Paul VI (titre que l’Église d’Angleterre lui reconnaît aussi), et co-patronne de l'Europe par Jean-Paul II en 1999, avec Ste Brigitte de Suède (1302-1373) et Ste Thérèse-Bénédicte de la Croix (1891-1942) : 

 

"Sainte Catherine entra avec un regard sûr et des paroles de feu dans le vif des problèmes sociaux et politiques qui ont déchiré l'Europe de son époque." (Jean Paul II, Lettre apostolique Spes aedificandi, 02/10/1999)


Sainte-Catherine de Sienne est la patronne des infirmières.

 

Elle est aussi la sainte protectrice des journalistes, des médias, et de tous les métiers de la communication, en raison de son œuvre épistolaire en faveur de la papauté.

 

Elle est invoquée par les personnes qui craignent de subir un échec.

 

Sources

(1) Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p. 120; (2), (3), (4), (5) ; (6) Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p. 38.

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
28 avril 2021 3 28 /04 /avril /2021 08:57
Vaccination de masse — Le Dr Martinez Albarracin met en garde contre une épidémie bien plus grave que la 1ère "vague de Covid"

La diplômée en médecine et chirurgie, María José Martínez Albarracín, avertit dans une émission de télévision en Espagne d'une épidémie d'une gravité bien plus grande que celle de la fameuse première vague de « Covid » — et qui sera causée par les vaccins.

 

Les experts indiquent que si le chiffre de 70 pour cent des personnes vaccinées est atteint, 30 pour cent d'entre elles pourraient mourir.

 

Traduction : Selon Martínez Albarracín, nous assisterons à une épidémie d'une gravité bien plus grande que celle de la fameuse première vague du « Covid » et elle sera causée par les vaccins. Les experts indiquent que si le chiffre de 70 pour cent de vaccinés est atteint, 30 pour cent pourraient mourir et les non-vaccinés pourraient être en danger.

 

Le Dr Vanden Bossche, qui a coordonné le programme de vaccination contre Ebola au sein de GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), affirme que cette folie vaccinale doit être arrêtée immédiatement. Il n'a jamais été aussi inquiet.

 

Lire : Les scientifiques alertent sur un cercle vicieux : revacciner chaque année entraîne le développement de virus variants mutants plus virulents et contagieux

 

Au début du mois de mars, le Dr Geert Vanden Bossche, un vaccinologue qui a travaillé pour GSK Biologicals, Novartis Vaccines, Solvay Biologicals, avec l'équipe de Global Health Discoveryde la Fondation Bill & Melinda Gatesà Seattle et avec l'Alliance mondiale pour les vaccins et l'immunisation à Genève, a lancé un appel à l'Organisation mondiale de la santé, étayé par un document de 12 pages qui traitait du « monstre incontrôlable » que la vaccination de masse va créer.

 

Dans sa lettre, M. Vanden Bossche analyse les dangers de la vaccination de masse contre le Covid en comparaison avec l'infection naturelle et il conclut :

« Il ne fait aucun doute que la poursuite de campagnes de vaccination de masse permettra à de nouveaux variants viraux plus infectieux de devenir de plus en plus dominants, se traduisant par une augmentation spectaculaire du nombre de nouveaux cas malgré l'amélioration des taux de couverture vaccinale. Cette situation conduira sans aucun doute à une résistance totale des variants en circulation aux vaccins actuels. »

 

Comme le signalait The Defender le 26 mars, la conjonction des mesures de confinement et de la pression de sélection extrême exercée sur le virus par l'intense programme mondial de vaccination de masse pourrait réduire le nombre de cas, d'hospitalisations et de décès à court terme, mais entraînera à long terme, la création d'un plus grand nombre de mutants, avec des conséquences préoccupantes pour l'avenir.

 

Dr. Vanden Bossche appelle cette conséquence, « l'évasion immune » (c'est-à-dire la stérilisation incomplète du virus par le système immunitaire humain, même après l'administration du « vaccin »).

 

Les fabricants devront par conséquent modifier les « vaccins », ce qui renforcera, et non réduira, la pression de sélection, produisant ainsi des variants toujours plus contagieux et potentiellement mortels.

 

Selon Mr. Vanden Bossche, la pression de sélection entraînera une plus grande convergence des mutations qui affectent la critique protéine Spike du virus, responsable de la percée des surfaces muqueuses de nos voies respiratoires, la voie utilisée par le virus pour pénétrer dans le corps humain. Le virus va effectivement déjouer les « vaccins » à base d'antigènes hautement spécifiques qui sont utilisés et modifiés en fonction des variants en circulation.

 

Tout cela pourrait conduire à une augmentation significative de cas graves et potentiellement mortels et donc en fait à une pandémie hors de contrôle.

 

Source : The Defender | Sott.net

Partager cet article
Repost0
28 avril 2021 3 28 /04 /avril /2021 00:00

Au IIe siècle, mariée à S. Vital, personnage consulaire, Valérie mourut martyre à Ravenne alors que son mari périssait martyr lui-aussi à Milan (Italie) (1)

 

Vital était un militaire né à Milan, père de S. Gervais et de S. Protais, martyrs. Il fut condamné à mort pour sa religion par le juge de Ravenne, brûlé vif après avoir été étendu sur le chevalet, et avoir souffert divers autres genres de tortures. On lit dans ses Actes, que Valérie, sa femme, retournant de Ravenne à Milan, fut mise à mort par une troupe de paysans auxquels elle refusa de se joindre dans la célébration d'une fête impie et licencieuse. (2)

 

Mosaïque de San Vitale

  Mosaïque de San Vitale

 

Sources:

 

(1), (2) Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p. 118.

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
26 avril 2021 1 26 /04 /avril /2021 23:00
Sainte Zita, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p. 186.

Sainte Zita, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p. 186.

L'histoire de Zita se déroule dans l'Italie du XIIIe siècle.

Zita était une petite vendeuse de légumes qui s'en allait au marché de Lucques (Toscane, Italie) pour ses parents. Sa mère, pauvre, mais vertueuse, l'éleva dans la crainte du Seigneur, et eut la consolation de voir ses bonnes instructions porter de précieux fruits.

 Zite parlait peu, travaillait avec assiduité, et tenait son âme dans un recueillement perpétuel.

À douze ans, elle fut placée dans une famille comme servante, et ne la quitta plus.

Pour ne pas déranger son service, elle se levait plus tôt afin d'aller entendre la sainte messe, jeûnait pour donner aux pauvres une part de sa nourriture, supportait avec patience et sourire les jalousies des autres domestiques qui parfois même la dénonçaient avec calomnie. Dieu permit qu'on traita sa modestie de stupidité, et son exactitude à ses devoirs fut regardée comme le fruit d'un orgueil secret. Sous le coup de préventions si injustes, qu'on imagine ce que cette sainte fille eut à souffrir. Mais sa patience triompha de la malice et des péjugés. Ses maîtres devinrent plus équitables: leur jalousie se transforma en admiration, et ils lui confièrent le maniement de leurs affaires, qu'elle géra avec une grande sagesse. (1) 

Un soir de Noël, Zita se rend à la messe de minuit. Son maître, le signore Fatinelli, lui prête son manteau, mais lui enjoint aussitôt de bien le rapporter. Il sait que Zita a l'habitude de se dépouiller de tout pour donner aux pauvres. Arrivant à l'église, elle aperçoit un mendiant grelottant à qui elle confie le précieux vêtement juste le temps de l'office. À la sortie, l'homme a disparu. Au retour, la colère du maître est immédiate. Mais voilà que le mendiant apparaît avec le manteau, sourit, le tend à Zita et, tel un éclair, disparaît. (2)

Les anges se chargeaient de faire cuire son pain pendant qu’elle était en extase, de lui rendre le manteau qu'elle avait prêté à un pauvre, et de lui ouvrir la porte des églises ! 

Un jour, pendant une de ses ferventes oraisons, le temps s'écoula de telle sorte qu'au moment où elle quittait l’église, le soleil déjà haut au-dessus de l'horizon lui rappela qu'elle avait dépassé l'heure où elle devait faire un ouvrage indispensable : c’était la préparation (ou la fourniture) du pain nécessaire à toute la maison. Elle se hâta de gagner le logis, se reprochant intérieurement la négligence de son devoir : quand elle arriva, elle trouva toute la pâte préparée et le feu allumé. Elle était convaincue qu'une autre servante, désireuse de lui épargner une réprimande, avait voulu faire sa besogne en son absence, mais quand elle tenta de trouver à qui adresser ses remerciements, personne ne sut ce qu'elle voulait dire, car personne n'avait songé à lui rendre ce service. Dans la simplicité de son cœur, elle en conclut que Dieu avait accordé cette faveur à sa servante qui avait tout oublié pour lui.

 Une nuit de Noël, qu'il faisait extrêmement froid, Zite se disposait à se rendre à Matines. Son maître lui dit : « Comment cours-tu à l'église par un temps si froid, que nous pouvons à peine nous en défendre ici avec tous nos vêtements ? Toi surtout, épuisée par le jeûne, vêtue si pauvrement, et qui vas s'asseoir sur un pavé de marbre ? » Entrée dans l'église, elle aperçut un pauvre demi-nu, qui murmurait tout bas, et qui grelottait de froid ; émue de compassion, Zita s'approcha et lui dit : « Qu'avez-vous, mon frère, et de quoi vous plaignez-vous ? » Lui, la regardant d'un visage placide, tendit la main et toucha le manteau en question. Aussitôt Zita l'ôta de ses paules, en revêtit le pauvre et lui dit : « Tenez cette pelisse, mon frère, jusqu'à la fin de l'office, et vous me la rendrez; n'allez nulle part, car je vous mènerai à la maison et vous chaufferai près du feu. » Cela dit, elle alla se mettre à l'endroit où elle priait d'ordinaire. Après l'office, et quand tout le monde fut sorti, elle chercha le pauvre partout, au dedans et au dehors de l’église, mais ne le trouva nulle part. Elle se disait en elle-même : « Où peut-il être allé ? Je crains que quelqu'un ne lui ait pris le manteau, et que, de honte, il n'ose se présenter à mes yeux. Il paraissait assez honnête, et je ne crois pas qu'il ait voulu attraper le manteau et s'enfuir. » C'est ainsi qu’elle excusait pieusement le pauvre. Mais enfin, ne l'ayant pu trouver, elle revenait un peu honteuse, espérant toujours néanmoins que Dieu apaiserait son maître, ou inspirerait au pauvre de rapporter le manteau. Quand elle fut de retour à la maison, le maître lui dit des paroles très-dures, lui fit de vifs reproches. Elle ne répondit rien, mais, lui recommandant d'espérer, elle lui raconta comment la chose s'était passée. Il entrevit bien comment la chose s'était passée, mais ne laissa pas de murmurer jusqu'au dîner. A la troisième heure, voilà sur l'escalier de la maison un pauvre qui charmait tous les spectateurs par sa bonne mine, et qui, portant le manteau dans ses bras, le rendit à Zita, en la remerciant du bien qu'elle lui avait fait. Le maître voyait et entendait le pauvre. Il commençait, ainsi que Zita, à lui adresser la parole, lorsqu'il disparut comme un éclair, laissant dans leurs cœurs une joie inconnue et ineffable, qui les ravit longtemps d'admiration. On a cru que ce vieillard était un ange;  c'est pourquoi la porte de l’église où elle rencontra le pauvre au manteau a été depuis appelée la porte de l'Ange.

Chaque vendredi elle allait en pèlerinage à San-Angelo in Monte, à deux lieues de Lucques ; un jour qu'elle avait été retenue par les travaux de la maison plus que d'ordinaire, elle fut surprise par la nuit. Un cavalier qui suivait le même chemin lui prédit qu'elle périrait dans les précipices si elle continuait à marcher au milieu des ténèbres ; mais quand il arriva, il fut bien saisi de trouver à la porte de l'église celle qu'il croyait avoir laissé loin derrière lui.

Sainte Zita avait un grand amour pour sainte Marie-Madeleine et pour saint Jean l'Evangéliste ; une veille de fête de la première, elle voulut aller faire brûler un cierge devant son autel dans une église assez éloignée de Lucques. Elle arriva tard et trouva les portes fermées ; elle alluma son cierge, se mit à genoux et s'endormit. La nuit, un orage terrible s'éleva, la pluie tomba par torrents, et la Sainte reposait ; quand elle se réveilla, les rues étaient couvertes d'eau, mais elle n'avait pas même été touchée par une goutte de pluie, et son cierge brûlait encore. Les portes alors s'ouvrirent devant elle, et quand le curé arriva pour dire la messe, il trouva la Sainte en prières dans cette église qui n'avait pas été ouverte depuis la veille au soir. (3)

Zite mourut à l'âge de soixante ans le 27 avril 1278, pleine des mérites qu'elle avait puisés dans le recueillement, la mortification, et un saint et fréquent usage des sacrements.

 

Châsse de Sainte ZitaSa sainteté fut reconnue après sa mort tant étaient grandes les faveurs que le petit peuple obtenait en lui demandant son intercession.  

Les miracles se multiplièrent tant à son tombeau que, quatre ans après sa mort, l'évêque de Lucques permit de lui rendre un culte public qui se répandit rapidement en Italie, en Espagne, en Angleterre et dans toute l'Europe. Il y eut par trois fois, en 1446, en 1581 et en 1652, ouverture de son cercueil où le corps fut trouvé parfaitement intact, dans un état de parfaite conservation. Il est enchâssé et gardé avec beaucoup de respect dans l'église Saint-Fridien. Zite a été canonisée par lnnocent XII en 1696. Elle est la patronne de Lucques ; les servantes et les femmes de charge l'invoquent comme leur spéciale protectrice. De la chaumière du mont Sagrati, qui avait abrité le berceau de l'humble Sainte, on a fait une chapelle qui lui est dédiée. D'autres églises lui sont consacrées à Gênes et à Milan.

 

On donne pour attributs à sainte Zite un trousseau de clefs suspendu à sa ceinture et une cruche : les clefs rappellent qu'elle fut investie de la confiance de ses maîtres, et la cruche, le miracle qu'elle fit de changer l'eau en vin au bénéfice des pauvres. On montre encore à Lucques le puits où elle prit de l'eau pour faire ce miracle. On l'a aussi représentée debout devant les portes de la ville, et la sainte Vierge venant lui ouvrir le guichet. La miséricordieuse Marie dut rendre ce service à sa servante un soir que celle-ci s'était attardée à ses bonnes œuvres. Une vieille gravure allemande la représente sous les traits d'une jeune fille accorte, revêtant le vieillard de la pelisse de son maître.

 

Sainte-Zita est la patronne des employés de maison, garçons de café, des serveurs, des maîtres d’hôtels et des hôtesses. On lui demande d’intervenir pour retrouver des clés perdues. (4)

 

Sources:  (1) Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p. 117 ; (2) Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p. 186 ; (3) http://missel.free.fr/Sanctoral/04/27.php ; (4) http://jubilatedeo.centerblog.net/6573157-Les-saints-du-jour-Lundi-27-Avril (5) Wikipedia

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2021 1 26 /04 /avril /2021 00:00
Sainte Alida (Alde) de Sienne, Veuve, Tertiaire des Humiliés † 1309

Alida épousa Bindo Bellanti, un noble de Sienne dont la bonté était aussi grande que la piété, et fut toute sa vie une épouse exemplaire. À la mort de celui-ci, alors qu'elle avait 30 ans, malgré les nombreux prétendants qui la sollicitèrent, elle resta veuve et entra dans le tiers ordre des Umiliati pour y soigner les malades jusqu'à sa mort.

 

Les biens qui lui restaient furent distribués aux pauvres, et sa dépouille mortelle repose dans l'église San Tommaso à Sienne.

Sources: (1); (2)

Partager cet article
Repost0
25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 14:09
Elsa Mittmannsgruber, rédactrice en chef du magazine autrichien Wochenblick : Ayez le courage d‘être un complotiste !

Incroyable censure: Youtube ne veut pas que vous voyiez cette vidéo

 

Dans sa dernière vidéo, la rédactrice en chef du magazine autrichien Wochenblick, Elsa Mittmannsgruber, révèle les effets psychologiques dont les élites mondiales font usage. Elle révèle pourquoi les gens ne veulent pas entendre la vérité et pourquoi ils ferment les yeux sur des faits désagréables. Apparemment, Mittmannsgruber a touché un nerf, immédiatement leur vidéo a été supprimée de Youtube!

 

>>> Contre la censure: Abonnez-vous au Mag. Elsa Mittmannsgruber sur Telegram: https://t.me/elsamittmannsgruber <<<

 

 

La vidéo enfreindrait le "règlement de la communauté", a dit vaguement la plateforme. Quelle bombe Mittmannsgruber a-t-elle déjà fait éclaté à nouveau? Le rédacteur en chef et sociologue de Wochenblick explique que les théoriciens du complot ne sont souvent que des "personnes réalistes qui s'en tiennent aux faits et qui osent regarder en face les connexions évidentes que d'autres refusent de voir". Elles osent souligner les connexions évidentes que les autres ignorent tout simplement. Mais la vérité exige un prix élevé, à savoir la force et le courage, "et la grande majorité n'est pas prête à payer ce prix", dit Mittmannsgruber. "Ils préfèrent étouffer sous leur masque, rester isolé et confiné, s'exposer aux dangers inconnus que représentent la vaccination, et regarder sans broncher comment les enfants et les personnes âgées souffrent. Tout leur semble préférable plutôt que prendre conscience de faits très dérangeants." Dans sa vidéo, elle explique pourquoi la majorité n'est pas prête à payer le prix fort pour établir la vérité.

 

Mittmannsgruber révèle l'arnaque derrière la stigmatisation des théoriciens du complot:

Lien de la video désormais visible sur Odysee : https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/ayez-le-courage-d%E2%80%98%C3%AAtre-un-complotiste:b?r=6Xjj2KEfEoRVXKFUZGB72NKcBbPJGHcX

 

Vous êtes théoricien du complot ? Soyez fiers de vous!
Dans sa vidéo, Mittmannsgruber donne également la parole à l’ancien président allemand de l'office fédéral de la protection de la Constitution, Hans-Georg Maaßen. Celui-ci dit dans une récente interview à Epoch Times, que les actions des responsables du gouvernement ne relèvent plus de l'incompétence ou de l'ignorance mais clairement de la préméditation.

 

Mittmannsgruber : "Les dommages massifs causés aux personnes et à l’économie se font délibérément, car les gouvernants auraient déjà eu suffisamment de temps pour examiner scientifiquement les proportionnalités ainsi que les effets secondaires et consécutifs de leurs mesures et les présenter de manière transparente. Mais ils ne le veulent pas parce qu’ils ont simplement d’autres projets. Et c’est un scandale qui se produit ouvertement sous nos yeux à tous !" Selon la rédactrice en chef de Wochenblick, les "théoriciens du complot" devraient être fiers de leur courage de dire la vérité.

 

Traités comme des enfants

Beaucoup auraient peur de se confronter à l’idée menaçante que les gouvernements n’avaient pas de bonnes intentions à notre sujet. C’est un fait: "Semblable à l’expérience traumatisante d’un enfant qui se rend compte qu’il n’aime pas ses parents", a déclaré Mag. Elsa Mittmannsgruber. Mais la probabilité que tout le monde dans le monde fasse les mêmes "erreurs" indépendamment les uns des autres, ou que la Chine qui profite de la crise fasse tout ce qu’elle veut, est relativement faible. Mittmannsgruber estime que vous ne pouvez pas éviter une "conspiration" mondiale dès que vous remettez en question la politique corona. Les gouvernements agissent comme "des parents bienveillants et protecteurs, commandants, louant et réprimandant, mais le tout, bien entendu, sous le couvert de ne vouloir que notre bien et de se présenter comme les garants de notre sécurité", analyse le sociologue. "C’est ainsi que la majorité se retrouve dans un rôle passif, presque enfantin, dans lequel la pensée analytique autonome est bloquée." Mais si Mittmannsgruber dit que nous ne devrions plus supporter cela. 

 

Appel: "Plus de courage pour la théorie du complot"
Quiconque ne veut pas devenir complice doit "agir, rechercher, lutter contre l'injustice". Cela peut demander des efforts, mais il vaut mieux ne pas toujours emprunter le chemin le plus facile. Mittmannsgruber appelle à sortir de sa position défensive: "Soyez juste fier d'être considéré comme un fou ou un théoricien du complot. Comme je l'ai dit: ce ne sont que d'autres mots pour les auto-penseurs. Donc: plus de courage pour la théorie du complot!"

Partager cet article
Repost0
25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 10:46
Une lettre ouverte des dirigeants chrétiens concernant les pass de vaccination

Cher Premier Ministre,

 

En tant que dirigeants chrétiens de diverses dénominations, nous continuons à prier en ce moment pour votre gouvernement "et tous à des postes élevés, afin que nous puissions mener une vie tranquille et pacifique en toute piété et dignité" (1 Timothée 2: 2).

 

Cependant, nous vous écrivons concernant un domaine de préoccupation le plus grave, à savoir l'introduction potentielle dans notre société de soi-disant "passeports vaccinaux" qui ont également été appelés "certificats de statut COVID" et "laissez-passer de liberté". Nous sommes totalement opposés à cette suggestion et souhaitons faire trois remarques sur la possibilité d'examiner tout projet de ce type.

 

Premièrement, faire de la vaccination la base de savoir si quelqu'un est autorisé à entrer dans un lieu ou à participer à une activité n'a pas de sens logique en termes de protection des autres. Si les vaccins sont très efficaces pour prévenir une maladie grave, comme cela semble être le cas des résultats des essais à ce jour, alors ceux qui ont été vaccinés ont déjà reçu une protection; il n'y a aucun avantage pour eux à ce que d'autres personnes soient vaccinées.

 

 

 

De plus, étant donné que les vaccins n'empêchent pas l'infection en soi, même une personne vaccinée pourrait en théorie porter et potentiellement transmettre le virus, il est donc faux de décider du statut de "non-propagateur sûr" d'une personne sur la base de la preuve de son immunité contre la maladie.

 

Lire : Absurdie : Selon Olivier Véran, "les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin. Le vaccin n’empêche pas de transmettre le virus aux tiers. L’impact de la vaccination sur la propagation du virus n’est pas encore connu."

 

Deuxièmement, l'introduction de passeports vaccinaux constituerait une forme contraire à l'éthique de coercition et de violation du principe du consentement éclairé. Les gens peuvent avoir diverses raisons de ne pas pouvoir ou de ne pas vouloir recevoir les vaccins actuellement disponibles, y compris, pour certains chrétiens, de graves problèmes de conscience liés à l'éthique de la fabrication ou du test des vaccins.

 

Lire : L'évêque Schneider explique pourquoi les chrétiens ne doivent jamais prendre le vaccin COVID contaminé par l'avortement

 

Nous risquons de créer une société à deux vitesses, un apartheid médical dans lequel une sous-classe de personnes qui refusent la vaccination est exclue de domaines importants de la vie publique.

 

Lire : Bienvenue dans la "nouvelle normalité" : le pass vaccinal et la société à deux classes arrivent en été

Passeport sanitaire : Liberté uniquement pour les personnes vaccinées, la société à deux classes arrive

 

Il y a aussi une crainte légitime que ce programme ne soit la mince extrémité du coin menant à un état de choses permanent dans lequel le statut vaccinal COVID pourrait être étendu pour englober d'autres formes de traitement médical et peut-être même d'autres critères au-delà de cela. Ce système a le potentiel de provoquer la fin de la démocratie libérale telle que nous la connaissons et de créer un état de surveillance dans lequel le gouvernement utilise la technologie pour contrôler certains aspects de la vie des citoyens. En tant que tel, cela constitue l'une des propositions politiques les plus dangereuses jamais faites dans l'histoire de la politique britannique.

 

Enfin, en tant que dirigeants chrétiens, nous souhaitons déclarer que nous n'envisageons aucune circonstance dans laquelle nous pourrions fermer nos portes à ceux qui n'ont pas de passeport vaccinal, de certificat de test négatif ou de toute autre "preuve de santé". Pour l'Église de Jésus-Christ, exclure ceux que l'État considère comme des indésirables sociaux serait pour nous un anathème et un déni de la vérité de l'Évangile. Le message que nous prêchons est donné par Dieu à tous les hommes et ne consiste en rien d'autre que le don gratuit de la grâce offerte en Jésus-Christ, avec l'appel universel à la repentance et à la foi en lui. Refuser aux gens d'entrer pour entendre ce message vivifiant et recevoir ce ministère vivifiant serait une trahison fondamentale du Christ et de l'Évangile. Les églises et organisations chrétiennes sincères ne pouvaient pas faire cela,

 

Nous attirons votre attention sur le récent contrôle judiciaire annulant l'interdiction du culte public par le gouvernement écossais, qui démontre qu'une telle prévention disproportionnée du droit au culte est une violation manifeste de l'article 9 de la Convention européenne des droits de l'homme. Nous ne pouvons pas voir comment toute tentative d'empêcher les gens de se rassembler pour le culte sur la base de tests ou de non-vaccination ne serait pas considérée comme une violation. Nous sommes d’accord avec les députés qui ont déjà exprimé leur opposition à cette proposition: il serait diviseur, discriminatoire et destructeur d’introduire une telle certification sanitaire obligatoire dans la société britannique. Nous demandons au gouvernement d'affirmer fermement et clairement qu'il n'envisagera pas ce plan illibéral et dangereux, ni maintenant ni jamais.

 

Cordialement,

 

Rév Dr Jamie Franklin, curé, St George in the Meadows, Nottingham, Angleterre

Rév David Johnston, Ministre émérite, Église presbytérienne d'Irlande, Irlande

Rev Dr William JU Philip, Ministre, The Tron Church Glasgow, Ecosse

Rev A Paul Levy, Ministre, Ealing International Presbyterian Church, Londres, Angleterre

Le révérend Mez McConnell, ministre principal, Niddrie Community Church, directeur de 20schemes, directeur de A29 Church in Hard Places, Scotland

M. Terence McCutcheon , directeur exécutif, Hope For Glasgow, Addiction Recovery Centre, Écosse

 

Consultez la liste complète des 1260 signataires ici

 

ÉCRIT PAR

Rev Dr Jamie Franklin et al

Partager cet article
Repost0
25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 00:00
Saint Marc, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011

Saint Marc, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011

Saint Marc était probablement de la race d'Aaron; il était né en Galilée. Il semble avoir fait partie du groupe des soixante-douze disciples du Sauveur; mais il nous apparaît surtout dans l'histoire comme le compagnon fidèle de l'apostolat de saint Pierre avec Barnabé à Chypre et en Asie Mineure.

S. Irénée de Lyon écrivait vers 180 : "Marc, le disciple et l'interprète de Pierre, nous transmit lui aussi par écrit ce que prêchait Pierre". (Adversus Haereses, III Prologue). C'est sous l'inspiration du chef des Apôtres et à la demande des chrétiens de Rome qui désiraient avoir par écrit ce que saint Pierre leur avait enseigné de vive voix, qu'il écrivit l'Évangile qui porte son nom. L'Evangile de Marc est le plus ancien. Des fragments de cet Évangile  retrouvés à Qumran prouvent qu'il est antérieur à 68, voire à l'an 41 selon certains historiens.

"L'Évangile selon marc est situé autour des années 60 après l'avoir été autour des années 70, mais il pourrait bien être des années 50", observe Simon Claude Mimouni dans "Le judaïsme ancien et les origines de christianisme" (Bayard 2018, p. 21).  

"L'Évangile selon Jean est situé autour des années 90, mais à cause de son caractère mystique et de certaines caractéristiques relevant de la topographie et de la chronologie il pourrait bien être des années 60.

"L'Évangile selon Luc + les Actes des Apôtres sont situés de manière habituelle dans les années 80, mais ils pourraient bien être aussi des années 60." (4)

 

Origène et S. Jérôme prétendent que c'est lui que le chef des Apôtres appelle son fils.

Marc reçut de saint Pierre la mission spéciale d'évangéliser Alexandrie, qui était après Rome la ville la plus célèbre de l'univers, l'Égypte et d'autres provinces africaines. 

Cela se passe probablement en 45. Eusèbe, HE 2,16,1 évoque l'évangélisation d'Alexandrie par Marc d'après une tradition fixée à la fin du IIe siècle. Ac 15,36-39 : "Paul dit à Barnabé : 'Retournons donc visiter les frères en chacune des villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir où ils en sont.' Barnabé voulait emmener aussi Jean appelé Marc. [...] Barnabé emmena Marc et s’embarqua pour Chypre." Les relations en Chypre et Alexandrie sont faciles. (5) Il s'y forma en peu de temps une église fort nombreuse et si fervente que ses nouveaux fidèles, à l'exemple de ceux de Jérusalem, ne faisaient qu'un coeur et qu'une âme. Les païens endurcis s'en alarmèrent, et résolurent la mort du saint évangéliste et cherchèrent tous les moyens de s'emparer de lui. Marc forma un clergé sûr et vraiment apostolique, puis échappa aux pièges de ses ennemis en allant porter ailleurs la Croix de Jésus-Christ. Quelques années plus tard, il eut la consolation de retrouver l'Église d'Alexandrie de plus en plus florissante.

La nouvelle extension que prit la foi par sa présence, les conversions nombreuses provoquées par ses miracles, renouvelèrent la rage des païens. Il fut saisi et traîné, une corde au cou, en criant qu'il fallait mener ce boeuf à Bucoles (Alexandrie), qui était
un lieu près de la mer, plein de rochers et de précipices. Le saint fut traîné pendant tout le jour. La terre et les pierres furent teintes de son sang, et l'on voyait partout des lambeaux de sa chair. Tandis qu'on le traitait si cruellement, il remerciait Dieu de ce qu'Il l'avait trouvé digne de souffrir. Le soir, après ce long et douloureux supplice, on le jeta en prison, où il fut consolé la nuit venue, par l'apparition d'un ange qui le fortifia pour le combat décisif, et par l'apparition du Sauveur Lui-même.

Le lendemain matin, Marc fut tiré de prison; on lui mit une seconde fois la corde au cou, on le renversa et on le traîna en poussant des hurlements furieux. La victime, pendant cette épreuve douloureuse, remerciait Dieu et implorait Sa miséricorde. Enfin broyé par les rochers où se heurtaient ses membres sanglants, il expira en disant: "Seigneur, je remets mon âme entre Vos mains."

Ses reliques furent
conservées dans une petite chapelle du petit port de pêche de Bucoles proche d'Alexandrie où il avait souffert le martyre.

Il
devint le saint patron de Venise avec son lion comme symbole de la ville. Marc était venu évangéliser la région par bateau et avait fait naufrage dans la lagune qui allait donner naissance en 452 à Venise.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f7/Stmark.jpg/221px-Stmark.jpg

Église d'Orsanmichele de Florence: statue de saint Marc par Donatello (1411)

 

Sources :

(1) Abbé L. JAUD, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950 ;
 (2) Les saints du jour (3) Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p. 115 ; (4) Simon Claude MIMOUNI, Le Judaïsme ancien et les origines du christianisme, Bayard, Italie 2018, P 21 ; (5) Wikipedia (source à prendre avec prudence) ; (6) Marie-Françoise BASLEZ, Saint Paul, Fayard, Saint Amand-Montrond 1991, p. 138 ; (7) Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011.

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
24 avril 2021 6 24 /04 /avril /2021 00:00

Saint-Fidele-de-Sigmaringen.jpg

Saint Fidèle de Sigmaringen

Fidèle, de son nom civil Marc Roy, né le 1er octobre 1577 à Sigmaringen, petite ville d'Allemagne voisine de la Suisse, est mort assassiné martyr pour la foi à Seewis im Prättigau (Suisse) le 24 avril 1622.

Son éducation fut soignée, même brillante, et ses vertus étaient si appréciées de ses condisciples, qu'ils l'appelaient le Philosophe chrétien. Dès lors il s'approchait souvent des sacrements, visitait et soignait les malades dans les hôpitaux et passait des heures entières au pied des autels, dans une intime conversation avec Jésus-Christ.



Il exerça plusieurs années la profession d'avocat à Colmar, en Alsace, et s'y fit remarquer par sa loyauté, sa haine du mensonge et la sagesse de ses plaidoyers ; il mérita le surnom d'Avocat des pauvres.



Bientôt pourtant la Lumière divine lui fit comprendre qu'il était difficile d'être en même temps riche avocat et bon chrétien : aussi il quitta sans hésiter le monde, où il eût fait bonne figure, pour se retirer chez les Capucins de Fribourg; il y prit l'habit en 1612, à l'âge de trente-cinq ans. 



Devenu prêtre capucin et éminent prédicateur, il obtint de nombreuses conversions auprès des calvinistes des Grisons. L'animosité que cela entraina fit qu'il fut assassiné.



Ses premières années de vie religieuse furent difficiles, il éprouva de profonds doutes, et fut victime de violentes tentations. Son guide spirituel l'aida à voir clair en lui et le rassura. Dès lors, il vendit tous ses biens, et retrouva la paix. Il disait : "J'ai rendu les biens de la terre, et Dieu me donne en retour le royaume du Ciel."

Il choisissait les meubles les plus humbles, les habits les plus usés, il s'infligeait de pénibles mortifications, et vivait les temps de pénitence en ne mangeant que du pain, de l'eau et quelques fruits. "Quel malheur, disait-il, si je combattais mollement sous ce Chef couronné d'épines !"



Il mit tout son zèle dans sa mission, sa vie sainte et austère était un témoignage éloquent, et fit de nombreuses conversions.

Toutefois, il fut trahi, et fut poignardé par un groupe d'hommes qui contestaient son enseignement. Il mourut à Seewis im Prättigau, en 1622.



Béatifié le 24 mars 1729 par le Pape Benoît XIII il fut canonisé une vingtaine d'années plus tard (29 juin 1746) par le Pape Benoît XIV. Liturgiquement il est commémoré le 24 avril.
 

Citation de saint Fidèle :

 

"Ô foi catholique, comme tu es ferme, comme tu es inébranlable, bien enracinée, bien fondée sur la pierre solide! Le ciel et la terre disparaîtront, mais tu ne pourras jamais disparaître. Dès le commencement, le monde entier t'a contredite, mais tu as triomphé de tous par ta grande puissance. La victoire qui a vaincu le monde, c'est notre foi. Elle a fait plier des rois très puissants sous le joug du Christ, elle a conduit les peuples à obéir au Christ."

 

Saint-Fidele-avec-Saint-Joseph-de-Leonessa-par-Tiepolo.jpg

Saint Fidèle avec Saint Joseph de Leonessa par Tiepolo

Sources: 1, 2, 3

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
23 avril 2021 5 23 /04 /avril /2021 16:41
Un autre avertissement du Dr. Sucharit Bhakdi, Comment les vaccins COVID &quot;décimeront la population mondiale&quot;

uncut-news.ch

23 avril 2021

 

Dans une interview exclusive avec Alex Newman, rédacteur en chef du magazine The New American, le microbiologiste germano-thaï de renommée mondiale Dr. Sucharit Bhakdi avertit que l'hystérie COVID est basée sur des mensonges et que les "vaccins" entraîneront une catastrophe mondiale et l'anéantissement de la population humaine.

 

En résumé, puisque l’interview est en anglais, le Dr Bhakdi explique d’abord que le fameux test PCR a été détourné pour créer de l’anxiété de manière non scientifique.

 

Il explique ensuite ce que les vaccins à ARNm feront dans le corps humain, en termes et en analogies que tout le monde peut comprendre. Entre autres, une coagulation mortelle massive est à prévoir, ainsi que des réactions du système immunitaire qui détruisent le corps humain.

 

Dans une interview sur Fox News qui est devenue virale, Bhakdi  a averti d’une "catastrophe" imminente, appelant à la poursuite pénale des responsables et à l’arrêt immédiat de cette expérience globale.

 

L'interview est disponible ici (en anglais)

 

Source: The New AmericanUncutNews.ch

 

Partager cet article
Repost0
23 avril 2021 5 23 /04 /avril /2021 00:00
Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011, p. 68.

Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011, p. 68.

Georges de Lydda naît vers 275/280 à Mazaca, en Cappadoce (Turquie), dans une famille relativement aisée. Son père, Gérontius, noble d’Arménie, vint en Cappadoce servir dans l'armée romaine. Son éducation fut toute chrétienneÀ l'âge de dix-sept ans, il embrassa la profession des armes comme son père, et bientôt sa beauté, sa distinction, son courage, l'élevèrent à la dignité de tribun militaire (commandant) dans la garde impériale.
 

La légende du dragon

 

Dans l'histoire de S. Georges il n'y a ni dragons ni princesses. Georges combattit une bande de pillards dirigée par un homme qui terrorisait la région de Lydda (Lod). Le nom de cet homme, Nahfr, en égyptien voulait dire le "serpent", le "dragon" : la région appela l'armée romaine à l'aide. Le pays était obligé de lui fournir chaque jour deux moutons. Un jour que le pays de Lydda n'eut plus de moutons, l'homme réclama un enfant chaque jour en sacrifice. Une jeune fille de quatorze ans fut offerte. C'est alors que Georges décida de mettre fin à cette terreur. Chevauchant son cheval, armé de sa lance, il tua la bête et délivra la région de ce monstre. La légende Jacques de Voragine au XIIIe siècle a spiritualisé cette histoire, qui a sans doute un fondement réel. Le plus ancien récit connu de l'épisode complet du dragon est un texte en géorgien du XIe siècle.

De ses origines orientales, il a été introduit dans la tradition chrétienne occidentale, peut-être par les Croisades.

La légende est devenue un symbole de la victoire de la foi contre le malin.

Le monde de la chevalerie médiévale en a fait l'incarnation de ses propres idéaux. 

De retour à Nicomédie, Georges rendit visite aux chrétiens emprisonnés. Dioclétien ayant rallumé la persécution contre les chrétiens, l'indignation de Georges éclata en face même du tyran, devant lequel il exalta la grandeur du Dieu véritable et confondit l'impuissance des fausses divinités. Sa noble audace lui mérita le reproche d'ingratitude et des menaces de mort. 

 

Dioclétien (empereur 284-305) lui enjoignit de cesser ses actions pro-chrétiennes et de reprendre son service. Il refusa et quitta le palais, en détruisant une tablette sur laquelle figurait l'édit obligeant au culte d'Apollon. Arrêté pour cet acte, il fut soumis à de nombreux supplices, mais il survit miraculeusement, provoquant de nombreuses conversions, notamment celle de l'épouse de Dioclétien, une princesse perse nommée Alexandra, et deux autres consuls d'Orient, Anatole et Protole, ainsi que celle du gardien de la prison où il fut interné.

 

Georges profita de ses derniers jours de liberté pour distribuer ses biens aux pauvres et affranchir ses esclaves. Ainsi préparé aux combats du Christ, le tribun aborde l'empereur lui-même et plaide devant lui la cause des chrétiens.

 

"Jeune homme, lui répond Dioclétien, songe à ton avenir!



- "Je suis chrétien, dit Georges, je n'ambitionne ni ne regrette rien dans ce monde; rien ne saurait ébranler ma foi." Il est alors battu de verges, puis il subit l'affreux supplice de la roue, on le met dans l'intérieur d'une roue armée de tous côtés de pointes d'acier, afin de le déchirer en mille pièces : au sortir de ce supplice, il est entièrement guéri. Un ange descendit du Ciel pour guérir ses blessures.

 

Quelques jours après, le martyr reparaît plein de vie en présence de l'empereur, qui le croyait mort; il lui reproche de nouveau sa cruauté et l'engage à reconnaître le vrai Dieu. Trois jours il est abandonné sur un lit de chaux vive; on lui met ensuite des chaussures de fer rougies au feu, on lui fait avaler un poison très violent, on lui passe les pieds dans des entraves, on l'étend sur le pavé, on lui roule sur la poitrine une énorme pierre; On le suspend à un poteau pour l'éventrer à coups de lance.

 

Georges, par la grâce de Dieu, subit toutes ces épreuves sans en ressentir aucun mal; plusieurs païens même se convertissent à la vue de tant de merveilles. Reconduit de nouveau dans sa prison, l'athlète invincible de la foi vit en songe Jésus-Christ descendre vers lui:



"Georges, lui dit-Il en lui présentant une couronne de pierres précieuses, voilà la récompense que Je te réserve au Ciel; ne crains rien, Je combattrai avec toi demain, et tu remporteras sur le démon une victoire définitive."

 

Le jour suivant, Dioclétien tâcha d'ébranler le martyr par des flatteries:

 

"Conduisez-moi devant vos dieux," dit Georges. On l'y conduit, croyant qu'il va enfin sacrifier.

 

Parvenu devant la statue d'Apollon, Georges fait le signe de la Croix et dit: "Veux-tu que je te fasse des sacrifices comme à Dieu?"

 

La voix du démon répond: "Je ne suis pas Dieu; il n'y a de Dieu que Celui que tu prêches." Et en même temps la statue tombe en poussière. Le peuple s'enfuit épouvanté, et l'empereur vaincu, humilié et furieux, fait trancher la tête au martyr, un vendredi 23 avril 303, à l'âge de 22 ans.

Des chrétiens recueillent sa dépouille pour l'enterrer à Lydda, dans une église qui lui est dédiée, là où il avait vaincu "le dragon".

 

 

En Israël, où son tombeau est vénéré à Lydda (Lod). Chrétiens d'Orient et Musulmans affirment qu’il s'y trouve encore, dans la crypte, sous l’autel.

 

Le culte de saint Georges est attesté dès le IVe siècle en Palestine. Des églises lui sont dédiées, ainsi qu'un monastère à Jérusalem et un autre à Jericho.

En Égypte, il patronne une quarantaine d'églises et trois monastères ; à Constantinople, Constantin devenu empereur en 324, fait élever une église à sa mémoire; saint Georges devient un des protecteurs des milices de Byzance ; En Grèce se construisent des sanctuaires à Mytilène, à Bizana, à Thessalonique et Athènes, tandis qu’à Chypre, on compte plus de soixante églises.

En Italie son culte arrive par la Sicile, Naples et Ravenne où il est attesté dès le vie siècle, ainsi qu’à Ferrare.

Gélase Ier le canonise en l'an 494.

 

Dans le royaume des Francs, sous l'influence de Clotilde, Clovis (466 - roi de 481 à 511) fait élever un monastère en son honneur.

Il semble que le culte de saint Georges fut établi à Rome sous Léon II (682) avec l'église des saints Sébastien et Georges.

Son culte fleurit au IXe siècle, probablement grâce aussi aux croisades et ne faiblira plus au cours du Moyen Âge. Il devient le saint patron de l'ordre du Temple, de l'ordre Teutonique, de l'ordre de la Jarretière...

Des textes laïcs évoquant le martyre du saint furent écrits aux Xe et XIe siècles, comme le Georgslied, un poème vernaculaire relatant la passion du saint ou "la Légende dorée" au XIIIe.

Le culte de saint Georges est très fort en Angleterre où au moins six rois portent son nom. La "Croix de Saint Georges" fut le drapeau officiel de l'Angleterre de 1277 à la création du Royaume-Uni en 1707.

 

En 1970, l'Église a réduit le culte de saint Georges de "fête" à mémoire facultative", car nous manquons de renseignements sur sa vie. Mais la dévotion des fidèles est restée très forte.

Saint Georges († 303)
Saint Georges combattant le dragon, Eugène Delacroix, 1847, musée du Louvre

Saint Georges combattant le dragon, Eugène Delacroix, 1847, musée du Louvre

Saint Georges est vénéré : en Géorgie, dont il est le saint patron ; en Éthiopie, dont il est également le saint patron ("patron céleste de l’Éthiopie") ; en Bourgogne, dont il est le saint protecteur ; en Angleterre, où il remplaça Édouard le Confesseur en tant que saint national lors de la fondation de l’ordre de la Jarretière par Édouard III en 1348. Le drapeau anglais porte d'ailleurs la croix de saint Georges ; en Navarre, où son nom était scandé lors des batailles, notamment par les troupes du roi Charles II ; en Israël, où son tombeau est vénéré à Lydda (Lod) ; chez les scouts dont il est le saint patron ; chez les Grecs, qui lui ont conféré la qualité de Grand-Martyr (mégalomartyr) ; en Arménie, où un monastère dans la ville de Moughni est supposé avoir quelques reliques du saint ; à Beyrouth, dont il est le patron, avec un monastère remontant au IVe siècle ; en Russie, qui l'a adopté comme principal emblème de ses armoiries et où le premier des ordres militaires porte son nom (voir ordre de Saint-Georges) ; au cours de la Seconde Guerre mondiale, une division de l’Armée rouge, constituée sous le patronage de l’Église orthodoxe, porta le nom de Saint-Georges ; en Bulgarie où il est le saint patron de l’armée bulgare ; à Moscou, Gênes, Venise et Barcelone, dont il est un des saints patrons ; en Espagne, il est aussi le saint patron de l’Aragon et la Catalogne, dont il est le saint patron et où la principale décoration, la creu de Sant Jordi ou croix de saint Georges porte son nom, bien qu'il soit aussi vénéré comme saint patron par quelques villes espagnoles importantes dans d’autres régions autonomes du pays, telles que Alcoy ou Cáceres ; en Serbie, Balkans, par les communautés Slaves du Sud comme les Serbes de Croatie, de Bosnie, du Monténégro et les Macédoniens (Đurđevdan), Serbe (Sveti Georgije ou Djurdjic) fêté le 16 novembre en référence à saint Georges de Lyidie et chez les Rroms (Hıdırellez), il est fêté le 6 mai et marque le début du printemps ; en Allemagne où il est le saint patron de la cité de Fribourg-en-Brisgau ; en Suisse où il est le saint patron de la commune de Chermignon ; Dans les troupes blindées de l'armée suisse, qui ont pour devise :  "Par saint Georges, vive la cavalerie !" ; au Brésil et plus particulièrement à Rio de Janeiro où il est très apprécié et où la journée du 23 avril lui est dédiée ; dans toute la chrétienté, en tant que patron des chevaliers ; par les frères de l’ordre du Temple dont il était le saint patron et protecteur ; par les membres de l’ordre Teutonique, dont il est le saint patron ; ainsi qu’au Portugal où il est préféré à saint Jacques ; en Lituanie, où il est vénéré comme "deuxième patron" après saint Casimir ; en Belgique, saint patron des gendarmes à cheval et de la cavalerie ; dans l’arme blindée et cavalerie française, qui a pour devise : "Et par saint Georges… !" ; en Camargue, il est le patron de la Confrérie des gardians ; Il est représenté sur la bannière des Dauphins de Viennois, dont le cri de guerre était "Saint Georges et Dalphiné", et aussi sur la croix de Georges, la médaille la plus haute pour la bravoure des civils dans le Royaume-Uni ; Il est le saint patron des plumassiers.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bc/Sv_Juraj_Fernkorn_Zg_0707.JPG/645px-Sv_Juraj_Fernkorn_Zg_0707.JPG

Saint Georges et le dragon, Anton Dominik Fernkorn, Zagreb, Croatie
Ordre impérial (russe) et militaire de Saint-Georges, institué par Catherine II de Russie en 1769 pour récompenser officiers et soldats. Supprimé par Lénine, en 1918, il fut réinstauré en 1994 par Boris Eltsine sous le nom d’ordre de Saint-Georges (Орден Святого Георгия). Il comporte quatre classes et ses couleurs distinctives sont l’orange rayé de trois bandes noires.

Ordre impérial (russe) et militaire de Saint-Georges, institué par Catherine II de Russie en 1769 pour récompenser officiers et soldats. Supprimé par Lénine, en 1918, il fut réinstauré en 1994 par Boris Eltsine sous le nom d’ordre de Saint-Georges (Орден Святого Георгия). Il comporte quatre classes et ses couleurs distinctives sont l’orange rayé de trois bandes noires.

Ordre impérial (russe) et militaire de Saint-Georges, Croix de Saint-Georges de 3e classe

Ordre impérial (russe) et militaire de Saint-Georges, Croix de Saint-Georges de 3e classe

Sources : (1), (2) Mgr Paul Guérin, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Editions D.F.T., Saint-Etienne 2003, p. 247 ; (3) Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011, p. 68.

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
22 avril 2021 4 22 /04 /avril /2021 00:00
Saints Alexandre de Lyon et Épipode, Martyrs à Lyon († 178)
Saints Alexandre de Lyon et Épipode, Martyrs à Lyon († 178)

Cet Alexandre que nous fêtons aujourd'hui ne doit pas être confondu avec saint Alexandre, Martyr à Apamée sur le Méandre en Phrygie (Turquie) l'an 171.

Alexandre, d'origine grecque, et Épipode, natif de Lugdunum, sont deux jeunes hommes nés au milieu du IIe siècle et habitant Lyon. Amis, ayant suivi les mêmes études et professant tous deux la religion chrétienne, ils échappent à la persécution contre les chrétiens de 177 sous Marc-Aurèle Antonin (161-180) pendant laquelle périssent entre autres sainte Blandine et l'évêque Pothin, en se cachant à l'extérieur de la ville dans la maison d'une veuve chrétienne prénommée Lucie, dans le faubourg de Vaise. Il y restent quelques mois mais, dénoncés, ils sont arrêtés alors qu'ils tentent de s'enfuir. Lors de l'arrestation, Épipode aurait perdu un soulier que la veuve conserva. Jetés en prison puis interrogés et torturés par le gouverneur romain, ils refusent d'abjurer leur foi et sont condamnés à mort. Épipode est décapité alors qu'Alexandre est crucifié deux jours plus tard.

 

Selon les martyrologes d'Adon et de Florus, 34 autres chrétiens sont exécutés avec eux.

 

Après leur mort, d'autres chrétiens récupèrent secrètement les corps d'Épipode et d'Alexandre et les cachèrent dans une petite grotte non loin de Lyon. Dès la fin de l'Antiquité des récits de miracles prêtent à ces deux saints des guérisons qui font de la grotte un lieu de pèlerinage.

 

Probablement vers la fin de l'Antiquité, lorsque le christianisme est autorisé, les corps de ces deux saints sont transférés à côté du corps de saint Irénée. L'évêque de Lyon Patient construit à cet emplacement l'église Saint-Irénée au Ve siècle. Les trois corps sont enterrés dans la crypte de cette basilique. Grégoire de Tours dans ses Sept livres des miracles évoque ces trois tombeaux, en situant Épipode et Alexandre de part et d'autre d'Irénée. Il écrit également que "la poussière de leurs tombeaux, si on la recueille avec soin, soulage aussitôt ceux qui souffrent".

 

Les corps sont détruits en grande partie lors de l'occupation de la ville par les protestants en 1562. Il n'en resta que quelques ossements d'Épipode, perdus lors de la Révolution, et la main gauche d'Alexandre.

 

Saint Épipode est fêté le 22 avril par les églises catholique et orthodoxe et Saint Alexandre le 24 avril. Les deux sont fêtés ensemble le 22 avril dans le diocèse de Lyon. 

 

La passion d'Épipode et Alexandre a été écrite dans les Actes des saints Épipode et Alexandre, rédigés au Ve siècle par un auteur anonyme. Le récit, attribué par le passé à l'évêque de Lyon Eucher, est plus probablement l'œuvre de Fauste de Riez (462-485).

 

Les deux martyrs sont également cités dans le Martyrologe hiéronymien et dans ceux d'Adon de Vienne et de Florus de Lyon.

 

Saint Eucher leur consacre une homélie. (1)

 

 

À Lyon, en 178, saint Alexandre, martyr. Deux jours après la passion de son ami saint Épipode, il fut retiré de sa prison, déchiré sur tout le corps et enfin attaché en croix, où il rendit l'esprit.

 

Martyrologe romain (2) 

 

Saint Alexandre expire en invoquant le saint Nom de Jésus.

 

Pensée spirituelle d’Alexandre à son juge :

 

"Apprends donc que les âmes, auxquelles tu crois donner la mort, prennent leur essor vers le ciel où un royaume les attend."

 

Courte prière d’après les paroles d’Alexandre mourant :

 

"Dieu que j’adore, Tout-Puissant et Eternel, donne-moi la force de te confesser jusqu’au dernier soupir."  (3) 

À Lyon, en 178, saint Épipode, qui, après les combats glorieux des quarante-huit martyrs, l'année précédente, fut arrêté avec son ami très cher Alexandre, torturé sur le chevalet et eut enfin la tête tranchée, terminant ainsi son martyre. (4)

 

Réplique d'Épipode au juge qui tentait de vaincre sa résolution :

 

"La vie que tu me proposes est pour moi une éternelle mort; et la mort dont tu me menaces est un passage à une Vie qui ne finira jamais !

 

Lorsque nous périssons par vos ordres, vos tourments nous font passer du temps à l'éternité, des misères d'une vie mortelle au Bonheur d'une Vie qui n'est plus sujette à la mort." (5)

 

Parole de Saint Epipode au moment de sa condamnation :

 

"Je confesse que le Christ est Dieu avec le Père et le Saint-Esprit. Il est juste que je lui rende mon âme, à lui mon créateur et mon sauveur. Ainsi la vie ne m’est pas ôtée, elle est transformée en une vie meilleure. Peu importe la faiblesse du corps, par laquelle il se dissout finalement, du moment que mon âme, transportée aux cieux, soit rendue à son créateur." (6)

Sources: (1) Wikipedia ; (2) Nominis ; (3) CNews;  (4) Nominis ; (5) Réflexions chrétiennes ; (6) Eglise catholique.fr

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour

Articles Récents