Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 08:00
Saint Marcellin Champagnat (1789-1840), Fondateur de l'Institut des Petits Frères de Marie (Frères Maristes)

Marcellin Joseph Benoît Champagnat, Prêtre de la Société de Marie, Fondateur de l'Institut des Petits Frères de Marie (Frères Maristes) (1789-1840)
 

Marcellin naît le 20 mai 1789 à Marlhes, village de montagne dans le Centre-Est de la France. La Révolution vient d'éclater. Il est le neuvième enfant d'une famille chrétienne. Son éducation est essentiellement familiale. Sa mère et sa tante religieuse chassée du couvent, éveillent en lui une foi solide, une profonde dévotion à Marie. Son père agriculteur et marchand possède une instruction au-dessus de la moyenne.

Alors que Marcellin a 14 ans, un prêtre de passage lui fait découvrir que Dieu l'appelle à la vocation sacerdotale. Marcellin dont la scolarité a été presque inexistante, va se mettre aux études "puisque Dieu le veut!", alors que son entourage conscient de ses limites, essaie de le dissuader. Les années difficiles du petit séminaire de Verrières (1805-1813), sont pour lui une étape de réelle croissance humaine et spirituelle.  

Au grand séminaire de Lyon il a pour compagnons Jean-Marie Vianney futur curé d'Ars et Jean-Claude Colin qui deviendra fondateur des Pères Maristes. Il se joint à un groupe de séminaristes dont le projet est de fonder une Congrégation comprenant des prêtres, des religieuses et un tiers ordre, portant le nom de Marie, la "Société de Marie", pour rechristianiser la société. Frappé par la détresse culturelle et spirituelle des enfants de la campagne, Marcellin sent l'urgence d'y adjoindre des frères pour l'éducation chrétienne de la jeunesse. "Je ne puis voir un enfant sans avoir le désir de lui faire connaître combien Jésus-Christ l'a aimé".

Au lendemain de leur ordination (le 22 juillet 1816), ces jeunes prêtres vont se consacrer à Marie et mettre leur projet sous sa protection dans le sanctuaire de N.D. de Fourvière. Marcellin est envoyé comme vicaire dans la paroisse de La Valla. La visite des malades, le catéchisme des enfants, l'attention aux pauvres, l'accompagnement de la vie chrétienne des familles, sont les activités essentielles de son ministère. La rencontre avec un adolescent de 17 ans, mourant sans connaître Dieu, le bouleverse profondément et le pousse à ne plus tarder à mettre son projet à exécution.  
Le 2 janvier 1817, seulement 6 mois après son arrivée à La Valla, Marcellin jeune vicaire de 27 ans, réunit ses deux premiers disciples: la congrégation des Petits Frères de Marie ou Frères Maristes, naît dans la pauvreté, l'humilité, la totale confiance en Dieu, sous la protection de Marie. Tout en assurant son ministère paroissial, il forme ses frères, les préparant à leur mission de maîtres chrétiens, de catéchistes, d'éducateurs des jeunes. Il va vivre avec eux. Passionné pour le Royaume de Dieu, conscient des immenses besoins de la jeunesse et éducateur dans l'âme, Marcellin fait de ces jeunes campagnards sans culture des apôtres généreux. Sans tarder il ouvre des écoles. Les vocations arrivent et la première maison bien qu'agrandie par Marcellin lui-même est bientôt trop petite. Les difficultés sont nombreuses. Le clergé en général ne comprend pas le projet de ce jeune prêtre sans expérience et sans moyens. Cependant les communes ne cessent de demander des frères pour assurer l'instruction, l'éducation chrétienne des enfants. Marcellin et ses frères participent à la construction de leur nouvelle maison qui va pouvoir accueillir plus de 100 personnes et qui va porter le nom: "Notre-Dame de l'Hermitage".

Déchargé de sa tâche de vicaire en 1825, il peut se consacrer entièrement à sa congrégation: la formation et l'accompagnement spirituel, pédagogique et apostolique de ses frères, la visite des écoles, la fondation de nouvelles œuvres. Marcellin, homme de foi profonde ne cesse de rechercher la volonté de Dieu dans la prière et le dialogue avec les autorités religieuses et avec ses frères. Très conscient de ses limites, il ne compte que sur Dieu et sur la protection de Marie la "Bonne Mère", la "Ressource Ordinaire", la "Première Supérieure". Sa profonde humilité, son sens aigu de la présence de Dieu, lui font vivre les nombreuses épreuves avec une grande paix intérieure. Il prie très souvent le Psaume 126 : "Si le Seigneur ne bâtit la maison" [Ndlr. "Ses bâtisseurs travaillent pour rien..."], convaincu que la congrégation des frères est l'œuvre de Dieu, l'œuvre de Marie.

"Tout à Jésus par Marie et tout à Marie pour Jésus" est sa devise. "Faire connaître et aimer Jésus-Christ" est la mission des frères. L'école est le milieu privilégié pour cette mission d'évangélisation. Marcellin inculque à ses disciples le respect, l'amour des enfants, l'attention aux plus pauvres, aux plus ingrats aux plus abandonnés, les orphelins en particulier. La présence prolongée auprès des jeunes, la simplicité, l'esprit de famille, l'amour du travail, le tout à la manière de Marie, sont les points essentiels de sa conception de l'éducation.

En 1836, l'Eglise reconnaît la Société de Marie, et lui confie la mission de l'Océanie. Marcellin prononce ses vœux comme membre de la Société de Marie. Il envoie trois frères avec les premiers missionnaires pères maristes dans les îles du Pacifique. "Tous les diocèses du monde entrent dans nos vues" écrit-il.   Les démarches concernant l'autorisation légale de sa congrégation lui demandent beaucoup de temps, d'énergie et d'esprit de foi. Il ne cesse de répéter: "Quand on a Dieu pour soi, quand on ne compte que sur lui, rien n'est impossible"!

La maladie a raison de sa robuste constitution. Epuisé par la tâche il meurt à l'âge de 51 ans au Mans le 6 juin 1840, laissant à ses frères ce message: "Qu'il n'y ait parmi vous qu'un même coeur et un même esprit. Qu'on puisse dire des Petits Frères de Marie comme des premiers chrétiens: voyez comme ils s'aiment"! 

 

Il est canonisé par Jean-Paul II le 18 Avril 1999.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 05:48

Un nouvel anticorps a permis pour la première fois un net gain de survie de malades atteints d'un mélanome avancé, forme agressive de cancer de la peau en forte augmentation dans le monde.

Selon l'essai clinique, dévoilé samedi, deux ans après le début du traitement 24 % des patients traités avec cet anticorps, appelé Ipilimumab, étaient encore en vie comparativement à 14 % dans le groupe témoin. La durée médiane de survie a été de dix mois avec l'ipilimumab contre un peu plus de six mois pour les malades traités avec les thérapies traditionnelles. Tous ces patients étaient inopérables alors que leur mélanome s'était déjà propagé dans d'autres organes de leur corps, rendant le pronostic sombre.

"Au cours des trente dernières années, différents essais cliniques n'ont montré aucune amélioration dans la survie des personnes atteintes de ce cancer de la peau avancé très difficile à traiter", a expliqué à la presse le Dr Steven O'Day, professeur associé à la faculté de médecine de l'Université de Californie du sud, qui a conduit cette étude également publiée en ligne dans le New England Journal of Medicine.
"Ces résultats représentent une avancée exaltante à la fois pour ces malades et pour le champ de recherche en immunologie du cancer", a ajouté le médecin.

"C'est tout simplement la première fois qu'un essai clinique avec des patients atteints d'un mélanome avancé montre un gain de survie", a commenté le Dr Lynn Schuchter, professeur de médecine à l'Université de Pennsylvanie et spécialiste du cancer de la peau depuis 25 ans qui n'a pas participé à l'étude.

L'Ipilimumab est un anticorps monoclonal administré par intraveineuse, généralement bien toléré mais peu avoir dans 10 à 15 % des patients des effets secondaires graves voire mortelles liés à l'action de l'anticorps sur le système immunitaire. A la différence de la plupart des traitements qui ciblent les cellules cancéreuses, cet anticorps appartient à une nouvelle classe de médicaments qui stimule les cellules T (thymocytes), une catégorie de lymphocytes jouant un rôle clé dans la réponse immunitaire cellulaire.

Ces résultats très encourageants devraient déboucher assez rapidement sur l'autorisation de mise sur le marché par la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine des médicaments. Selon des estimations des milieux spécialisés l'Ipilimumab devrait générer plus de 400 millions de dollars de ventes dans les premières années de sa commercialisation.

Le mélanome est l'une des formes de cancers les plus fatales et dont l'incidence a le plus fortement augmenté parmi tous les cancers depuis trente ans, indique l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Selon l'OMS, le cancer de la peau est responsable de 66 000 décès annuellement dans le monde dont environ 80 % sont des mélanomes. Plus de la moitié des patients ont moins de 59 ans.

Partager cet article
Repost0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 12:23

Le Groupe Bilderberg, organisme peu connu, organise une réunion annuelle depuis 1954. Ce groupe est l’une des principales forces mondialistes occultes, au sens premier du terme*.

Très peu couverte par les médias alignés depuis 56 ans, l'information passe par internet et les blogs non-alignés.

 La réunion a lieu en ce moment, en Espagne à Sitges (Catalogne) (video, en espagnol). 

Les grands médias espagnols (La Vanguardia, El Mundo...) en parlent ouvertement, de même que des journaux britanniques comme le Times, à différence de leurs homologues français qui semblent garder un silence crispé (sauf Flore Vasseur pour Marianne, Marianne dont le créateur Jean françois Khan disait en 2008 ne pas connaître le Bilderberg...).

Elle est étonnamment évoquée cette année par le Figaro (un stagiaire aurait-il eu un moment de bravoure mêlé de folie?). Elle réunit des décideurs politiques et responsables économiques, tous de premier plan. Parmi eux:
le Roi et la Reine d’Espagne, Zapatero, différents ministres espagnols, Robert Zoellick (Banque Mondiale), Dominique Strauss Khan (FMI), Jean Claude Trichet (Banque Centrale Européenne), le président du groupe de presse El Pais, Bill Gates ainsi que les membres permanents David Rockfeller, Zbigniew Brzezinski

Extrait de Marianne2

[Ndlr. Autres participants attendus : Henri de Castries, Bernard Kouchner, Christine Lagarde, DSK, Trichet. Selon Flore Vasseur, une journaliste qui est sur place et qui tente de glaner des infos pour son blog, "à l’agenda de l’édition 2010 du Bilderberg, il y aurait 10 points (personnellement, je ne vois pas comment ils peuvent dérouler ce programme en 3 jours, d’ailleurs, je n’en liste que 8) :

  • L’Espagne, sa dette, son devenir. A ce sujet Zapatero aurait prononcé le discours d’ouverture sur la bonne santé et les perspectives de son pays. L’assistance aurait balayé son plan d’un revers de main, condamnant l’Espagne au Sirtaki.
  • La Grèce, sa dette, son devenir : comment endiguer le risque de contamination du soulèvement populaire
  • Nos institutions nous permettent-elles de bien gérer et de résoudre la crise ?
  • L’Euro survivra-t-il ? Exit strategy pour l’Europe
  • L’Irak
  • L’Iran
  • Comment quitter l’Afghanistan sans lâcher son opium
  • Et enfin (mais je ne suis pas sure d’avoir bien compris) : la réduction de la population mondiale par la famine et le Nucléaire. Pour Estulin, le projet du Bilderberg serait la survie de la planète (et donc des puissants) par le retour de Malthus et du Nucléaire.]

Comme souvent dans ce domaine, il est fréquent de trouver des informations non sérieuses et farfelues, particulièrement sur Internet; produire des informations fausses en masse permet en effet de noyer les vraies sous le nombre. Nous conseillons la prudence à nos lecteurs qui souhaitent se documenter sur le sujet, et leur recommandons les travaux de Pierre Hillard ou d’Emmanuel Ratier (liste non exhaustive)

François Bon

*Occulte: Qui est caché et mystérieux, en raison de sa nature inconnue ou non dévoilée

Source

 

Rappelons que le premier président du Conseil européen, le belge Herman von Rompuy a été choisi par le groupe Bilderberg pour cette fonction dans le cadre d'une réunion informelle le 12 novembre 2009 au château de Val Duchesse (à Bruxelles) (source: wikipedia). Jusqu'au 1er janvier 2010, la fonction de présidence du Conseil européen était attribuée, pendant six mois, à tour de rôle, à chaque pays membre de l'Union européenne. C'était une présidence tournante. Ce changement a été introduit par le Traité de Lisbonne.

 

le groupe de Bilderberg !!! ça n'existe pas...

C dans l'air - bilder... quoi ?
 
notez la réaction du présentateur lorsqu'un des invités commente la question... étrangement il sait exactement de quoi il parle.

  

- Bilderberg ? Connais pas...

- Qui sont les Bilderberg? ... "Je n'ai vu personne"... "Bilder... Quoi? Je n'en ai jamais entendu parler"... "Le complot n'existe pas"...

- Obama vs McCain, Bilderberg contre Cfr. Les deux faces d'une même médaille

- Coup de majesté des forces occultes : l'"élection" de Van Rompuy

Partager cet article
Repost0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 11:59

Petite polémique avec les sédévacantistes

Abbé Pierre Barrère
Abbé Pierre Barrère

Je profite d’un incident pour faire une remarque bien précise quant à l’objet en question mais volontairement évasive quant au lieu où la chose s’est passée. De « petits missionnaires » zélés se sont permis de placer des feuilles sur les pare-brises des voitures un dimanche matin, tout près de la chapelle où célébrait un de nos prêtres. Nous disons tout net que nous n’avons rien contre ces enfants qui ignorent sans doute tout de la teneur de l’écrit qu’ils diffusaient. Là n’est pas le vrai problème.

 Il s’agit en fait d’un texte de quatre pages remplies d’attaques contre la FSSPX notamment parce qu’elle a engagé, depuis un certain temps, des discussions serrées avec Rome ( et non pas des négociations) contre les erreurs du concile Vatican II. La feuille se termine par ces mots écrits en gros caractères en guise de conclusion de tout le discours :

Refusons de soutenir et fréquenter la Fraternité Saint Pie X ! Exigeons qu’elle dise la vérité et qu’elle déclare officiellement que Benoît XVI n’est pas Pape.

Et c’est suivi de l’adresse de quatre centres de messe sédévacantiste où l’on peut avoir, éventuellement,  une chance dans la région de sauver son âme.

Certains penseront qu’il ne faut pas répondre à ce genre de papier. Ils ont en partie raison car c’est s’engager dans des discussions interminables et souvent stériles. Mais il faut en parler un peu pour faire toucher du doigt, à certaines occasions, le problème réel du sédévacantisme. On le vérifie souvent, ce problème est plus d’ordre clinique que théologique. Je n’ai pas l’intention de blesser qui que ce soit par un humour mal placé, mais si l’on est malade psychologiquement ( ex : par une inquiétude excessive et récurrente au sujet du Pape) il faut savoir qu’il est possible de se soigner mais certainement pas en prenant une multitude de bouquins de théologie pour trouver des réponses claires et distinctes à toutes les difficultés présentes, difficultés que n’ont pu résoudre les plus grands théologiens.

On peut se demander pour qui travaillent vraiment ces prêtres sédévacantistes qui nous attaquent si violemment? Quel est leur supérieur visible? Nous donnerons là-dessus un avis personnel car puisqu’ ils n’ont pas de supérieur connu qui les envoie en mission ( c’est déjà pou eux un très gros problème) il faut conclure nécessairement  qu’ils travaillent pour eux-mêmes ou pour ceux à qui ils rendent service. Alors, à  qui profite leur action ? Nous le verrons plus loin.

On peut se demander aussi comment leurs fidèles, s’ils ont un brin de raison,  peuvent-ils accepter sans broncher un tel discours ? La réponse est simple. Dans le meilleur des cas ces fidèles  n’écoutent rien de ce qui leur est dit ou pas grand chose. Ce sont de purs consommateurs de messe Saint Pie V bio (non una cum). D’où les gyrovagues que nous connaissons dans notre région qui gouttent un peu de tout dans toutes les chapelles parce qu’ils trouvent cela bon pour leur foi.

Mais prenons la phrase la plus intéressante de toute cette littérature: « Exigeons qu’elle (la FSSPX) dise la vérité et qu’elle déclare officiellement que Benoît XVI n’est pas Pape. » et imaginons un peu le scénario qui peut suivre si un tel acte est posé. Suivez donc.

Ainsi, un beau petit matin notre supérieur général, Mgr Fellay, se lève bon pied bon œil et après son petit déjeuner, part déclarer très officiellement, à la face de la terre comme Jonas à Ninive, non seulement que Benoît XVI n’est pas Pape mais aussi, comme le dit sans rire le document diffusé, qu’ il n’y a plus de Pape dans l’Eglise depuis Vatican II, c’est-à-dire depuis bientôt 50 ans ! Bon plan n’est-ce pas? (N.B : Il est vrai que pour tous les sédévacantistes ce n’est pas un problème que l’Eglise soit privée de Pape pendant une si longue période. Pourquoi ? L’argument est simple :  l’Eglise a été privée de Pape pendant 3 ans, c’est un fait historique. Donc elle peut être privée de Pape pendant 50 ans. Imparable ! Mais alors pourquoi pas pendant quinze fois cinquante ans ?)

Continuons la suite du scénario. Que pensez-vous qu’il va se passer après cette superbe annonce  du Supérieur Général tant désirée par les sédévacantistes  ? Vont-ils chanter un Te Deum  parce que l’Eglise renaît de ses cendres grâce à la conversion des « lefebvristes » à la vraie foi? Farce !

 Passons les détails sur les troubles et désordres concernant nos propres troupes. Dégâts minimes sans doute  et insignifiants, deux ou trois départs à tout casser sur cinq cents prêtres et quelques centaines de fidèles libéraux qui n’accepteront pas la déclaration, c’est tout. Car bien entendu tous les prêtres de la FSSPX et les fidèles qui lui sont attachés recevront sans discussion une telle annonce du Supérieur et emboîteront unanimement le pas dans son sens. Ben voyons ! C’est si plein de réalisme et de bon sens que c’est indéniable !

Mais surtout une chose est absolument certaine et c’est là qu’il faut un peu insister car cela peut peut-être faire réfléchir encore les indécis. Soyez sûrs que les évêques modernistes seraient les premiers enchantés d’une telle déclaration de notre part. Ce serait pain béni pour eux que de se débarrasser ainsi facilement de ces «  lefebvristes » qu’ils haïssent et qu’ils ont toujours haïs à cause de leur attachement à la Tradition et de leur paisible certitude d’appartenir pleinement à l’Eglise catholique.

Pour sûr d’un seul coup d’un seul, la petite chrétienté fondée avec patience, abnégation et cohérence par Mgr Lefebvre ( la prudence est la vertu des chefs) s’effondrerait tout net par des paroles si fracassantes. Les fruits de bénédiction du ciel qui se sont montrés dans le monde entier, malgré mille difficultés et embûches, seraient anéantis par ce seul acte. Tout, vraiment  tout,  tomberait en miettes. Les conférences épiscopales aux mains des modernistes pourraient déclarer avec satisfaction réelle mais aussi avec une fausse larme à l’œil : « la Fraternité est hors de l’Eglise que c’est triste. Il est évident maintenant pour tous qu’ils ne sont plus catholiques. Les fidèles ne peuvent plus la fréquenter et  il ne faut plus la soutenir en aucune façon sous peine de perdre son âme ». Exactement comme dit le texte : « Refusons de soutenir et de fréquenter la FSSPX ».

Cette feuille diffusée nous donne l’esprit qui anime les sédévacantistes, elle  est donc très instructive et je m’en sers comme piqûre de rappel à ceux qui n’y voient qu’une position un peu excessive dans la situation actuelle. Elle démontre, s’il en est besoin, le débordement de sagesse qui les guide et cela suffit pour savoir quoi en penser.

Sur le terrain, dans la pratique, la tactique sédévacantiste favorise à cent pour cent les forces modernistes. Aussi qui est leur patron ? Pour qui œuvrent-ils vraiment ? Posons-nous la question, car concrètement que font-ils ? Ils cherchent à anéantir ceux que les modernistes veulent anéantir, seule la méthode est différente. Nulle surprise si l’on découvre que beaucoup de ces intransigeants sont des infiltrés du clan d’en face qui sous des dehors de fidélité à la doctrine de toujours œuvrent main dans la main avec le parti libéral qui domine encore dans le sein de l’Eglise. Ainsi ils entraînent à leur suite les tempéraments « cartésiens » qui veulent partout des idées claires et distinctes mais dont le jugement lapidaire a du mal avec les  nuances. C’est noir ou c’est blanc, le gris n’existe pas.

Terminons par un texte du cardinal Pie, évêque de Poitiers au XIXieme siècle, très attaché au Pape mais pas papolâtre :

« Jésus- Christ a promis à ses apôtres, et par dessus tout au chef des apôtres, d’être avec eux jusqu’à la consommation des siècles. Toutefois, les successeurs des apôtres (les évêques)  n’ont point hérité de l’infaillibilité, ni surtout de l’impeccabilité ; et le successeur de Pierre lui-même, infaillible dans la doctrine, peut se montrer plus ou moins sage, plus ou moins fort en face des difficultés qui surgissent, des solutions qui sont proposées, des déterminations qui doivent être prises. Ce qui fait la grandeur de certaines périodes de l’histoire ecclésiastique, c’est la sainteté éclatante ; c’est la doctrine éminente, c’est l’intrépidité apostolique des pontifes romains ; et c’est aussi la science et le courage des évêques, leur union parfaite avec le siège de Rome, leur résistance aux suggestions de la puissance du siècle ; enfin, c’est la fidélité de tous les ordres ecclésiastiques, la cohésion de tous les esprits de tous les cœurs dans une même loi et dans une même charité. » p. 270 Tome 4 « œuvres de Mgr de Poitiers")

Abbé Pierre Barrère

Extrait du Sainte Anne n° 219 de juin 2010

Source : http://www.laportelatine.org/formation/crise/sedevacBarrere2010/barrere1006.php

 

- Mise en garde contre trois sites sédévacantistes

Partager cet article
Repost0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 11:58

Pour répondre aux droits fondamentaux de la population

Un représentant du Saint-Siège demande la fin de l'isolement de Gaza de manière à pouvoir répondre aux droits fondamentaux de sa population à être nourrie, soignée et éduquée. 

Mgr Silvano Maria Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège auprès du Bureau des Nations unies à Genève, est intervenu le 4 juin à la session du Conseil des droits de l'homme lors des débats sur l'attaque israélienne contre la flottille humanitaire dirigée vers Gaza. Il a demandé une enquête impartiale et transparente sur les faits. 

« Je suis intervenu pour redire, en accord avec les paroles du pape, que la violence n'apporte aucun résultat constructif », a souligné Mgr Tomasi aux micros de Radio Vatican.  

« Il faut bien sûr condamner la violence de cette attaque, a-t-il ajouté, d'autant qu'elle s'est vérifiée dans les eaux internationales et donne l'impression que les règles humanitaires et le droit international ne comptent pas.

 

Source

 

- Gaza : Massacre en haute-mer, Israël se moque des résolutions de l'O.N.U.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 18:57
On y est, le système emploie la force légale pour contraindre les catholiques traditionalistes. On est désormais très loin des libertés religieuses, de conscience, etc... En matière d'instruction les parents n'ont pas le droit de tout choisir.
 
La machine infernale est en marche... A quand la Légion d'honneur pour David Pujadas ?

SUD OUEST 4 juin 2010 06h00 | Par YANN SAINT-SERNIN
St-Projet à nouveau épinglé
Un second contrôle a amené les autorités à mettre en demeure les parents du collège d'inscrire leurs enfants dans un autre établissement. L'école primaire, elle, devrait poursuivre ses activités.


L'Inspection académique a effectué un second contrôle à l'école Saint-Projet de Bordeaux le 7 mai dernier. PHOTO THIERRY DAVID


L'avertissement n'avait visiblement pas suffi. Les parents de la vingtaine d'élèves du collège Don Bosco Saint-Projet seront mis en demeure d'inscrire leurs enfants dans un autre établissement, ont indiqué hier après-midi l'inspecteur d'académie André Mercier et le recteur Jean-Louis Nembrini lors d'un point presse.

L'établissement hors contrat lié à la paroisse traditionaliste Saint-Éloi et à l'Institut du Bon pasteur [Ndlr : institut fondé par Benoît XVI en 2006] dirigé par le sulfureux abbé Laguérie s'était rendu célèbre suite à la diffusion le 27 avril sur France 2 d'un reportage en caméra cachée qui révélait des propos violemment antisémites, tenus par des enfants en salle d'étude. Le reportage mettait aussi en cause un professeur d'histoire qui déclarait ne pas aborder la Shoah dans ses cours « parce qu'on en parle assez comme ça ». Dans le même cours d'histoire sur la Seconde Guerre mondiale, il qualifiait De Gaulle de « déserteur » et disait de Pétain, qu'il avait « beaucoup fait pour la France ».

L'annonce de la diffusion du documentaire a vraisemblablement précipité un premier contrôle de l'Inspection académique le 31 mars sur l'école Saint-Projet, et sur le collège Don Bosco, établissement attenant et géré lui aussi par l'Association d'enseignement populaire Saint-Projet.

« L'ouverture aux autres »
« Un certain nombre de carences ont été relevées et des observations ont été formulées à la direction des deux établissements », explique le recteur. Et celui-ci de pointer des éléments « fondamentaux » du socle commun, telle « l'ouverture aux autres » auxquels sont soumis tous les établissements, même ceux se situant hors contrat avec l'Éducation nationale.

Si, selon André Mercier, un second contrôle opéré le 7 mai dernier pouvait laisser penser que l'école primaire était « en bonne voie de prise en compte des observations formulées », le collège n'a lui pas convaincu les inspecteurs.

En cause, selon l'académie, notamment un enseignement scientifique « inexistant », et un enseignement de l'histoire « scientifiquement décalé ». Concrètement, il est reproché au collège de ne fournir aucun enseignement sur l'histoire des religions (hormis le catholicisme) et de distiller une instruction historique uniquement marquée par « une vision catholique du monde » qui, « en l'absence de cours d'instruction civique » ne permet pas aux élèves de « se former un esprit critique ».

Le recteur a rappelé qu'il s'en tenait « au code de l'éducation », qui stipule qu'en matière d'instruction, « les parents n'ont pas le droit de tout choisir ».

Poursuites possibles
R-publique-libre----gale.jpgSi le collège n'est pas à proprement parler « fermé », les autorités ont mis en demeure la directrice du collège de leur fournir la liste des parents, afin qu'eux-même soient mis en demeure d'inscrire leurs enfants dans un autre établissement. « Si la mise en demeure n'était pas respectée, les parents s'exposeraient à des poursuites pénales », a précisé André Mercier. En clair, le collège existe toujours, mais les parents ne peuvent y inscrire leurs enfants. [Ndlr : on entre dans le bolchévisme obligatoire.]

Une décision qui pourrait s'avérer lourde de conséquences pour l'Association d'enseignement populaire (AEP) Saint-Projet, présidée par Me Thomas Rivière, par ailleurs associé d'un grand cabinet bordelais spécialisé dans la défiscalisation patrimoniale.

L'AEP avait ouvert le collège Don Bosco, un établissement qui se voulait une extension de l'école primaire, elle, ouverte en 2005. Thomas Rivière est par ailleurs associé gérant de la SCI baptisée Pacelli3 (du nom de cardinal du pape Pie XII) dont l'objet était notamment en 2009 l'acquisition et la gestion de l'immeuble situé à l'adresse du collège Don Bosco.

Il existe en Gironde deux autres écoles confessionnelles hors contrat. L'une se situe à Saint-Macaire, et l'autre, l'école Saint-Georges se trouve au Bouscat. Celle-ci est rattachée à la Fraternité lefebvriste Saint Pie X, dont sont issus une partie des cadres de l'Institut du Bon pasteur. Cette école a été, selon André Mercier, « elle aussi contrôlée très récemment ».
 
Partager cet article
Repost0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 14:06

Le British Medical Journal (BMJ) écrit aujourd'hui que la gestion de l'épidémie de grippe H1N1 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a été profondément entachée par le secret et les conflits d'intérêts avec l'industrie pharmaceutique.

Sur l'avis de l'OMS, les gouvernements ont en effet stocké de grandes quantités de médicaments antiviraux et acheté pour plusieurs milliards de dollars de vaccins. La pandémie ayant été loin d'être aussi grave que des experts l'avaient annoncé, une bonne partie de ces stocks sont restés inutilisés. D'où la suspicion sur une influence indue des compagnies pharmaceutiques sur les décisions de l'OMS.

"L'OMS doit maintenant agir pour restaurer sa crédibilité et l'Europe devrait légiférer" sur les conflits d'intérêt, estime le BMJ au terme d'une enquête conduite avec le Bureau of Investigative Journalism (BIJ) de Londres.

On apprend le même jour (un hasard...) que de son côté la commission santé de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté aujurd'hui un rapport employant des termes très critiques sur la gestion de la pandémie de grippe H1N1 par l'OMS et par les pays : "défaut de transparence", "gaspillage de l'argent public", "incitation à une crainte injustifiée"...

Le rapport, présenté par le britannique Paul Flynn (socialiste) vendredi à Paris, se dit particulièrement préoccupé par "l'adéquation des mesures prises". Il fait état de l'"évidence écrasante que la gravité de la pandémie a été largement surestimée par l'OMS" et des "mesures excessives prises en réponse à ce qui s'est avéré être une grippe d'intensité modérée".

"Cette pandémie n'a jamais vraiment existé", a déclaré M. Flynn lors de la présentation du rapport. Pour lui, les effets de la pandémie ont été "dramatiques" : "distorsion des priorités des services de santé publique à travers l'Europe", "gaspillage de sommes colossales d'argent public"... Cela doit "faire l'objet d'un examen critique par les autorités de santé publique", dit-il.

M. Flynn relève aussi "l'éventuelle influence de certains groupes pharmaceutiques sur certaines décisions clés" et se dit "inquiet du manque de transparence concernant l'identité des experts dont les recommandations ont eu un impact majeur".

"Les informations communiquées par plusieurs pays européens indiquent que les gouvernements nationaux ont subi des pressions pour accélérer la conclusion de contrats majeurs", indique-t-il.

En France, au 3 janvier 2010, seuls quelques 5 millions de Français se sont fait vacciner contre la grippe A, alors que l'épidémie régresse.

Depuis le début novembre dernier, les autorités ont compris que le nombre de doses commandées - 94 millions pour un montant officiel de 675 millions d'euros - serait beaucoup trop important. On apprend le 3 janvier que la cellule interministérielle a alors pris la décision d'exporter ces stocks d'excédents pour alléger la facture globale...

Le 5 janvier, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot "défend son changement de stratégie" : Le gouvernement, qui avait lancé l'été dernier l'achat de 94 millions de doses de vaccins en prévision de l'épidémie de grippe A, a "résilié les commandes de 50 millions de doses de vaccins (32 millions de doses pour GSK, 11 millions pour Sanofi-Pasteur et 7 pour Novartis). «Ces commandes n'avaient été ni livrées ni payées, elles sont donc résiliées», a expliqué lundi soir 4 janvier 2010 la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, sur TF1.

Le député PS Jean-Marie Le Guen, qui avait été le premier à réclamer une mission d'information parlementaire sur la gestion gouvernementale du plan de vaccination, estime que «c'est un fait avéré que notre pays est celui qui a dépensé le plus pour vacciner le moins». Le député de Paris continue d'exiger que «le gouvernement fournisse les chiffres exacts sur les commandes et les montants donnés en exemple».

 

Sources : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/04/97001-20100604FILWWW00484-h1n1-une-enquete-epingle-l-oms.php

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/04/97001-20100604FILWWW00478-h1n1-critiques-du-conseil-de-l-europe.php

 

---------------------------------------------------------

Dans le même temps, j'apprends qu'à Lyon on essaie de croiser les virus H1N1 et H5N1 de la grippe !

 

ATTENTION ALERTE !
A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS !

ILS RECOMMENCENT LES MALADES !

POURQUOI FAIRE CES EXPERIENCES ET QUELLES SONT LEURS UTILITES ?


 

Ils veulent à tout prix contaminer les Français et répandre la pandémie mondiale !

Et bien sûr toujours les mêmes : le Bruno Lina qui porte plusieurs casquettes auprès de l'OMS et des Laboratoires pharmaceutiques.


Comme ils ont loupé leur coup avec la vaccination contre le virus imaginaire H1N1, ils sont en train de nous concocter un virus mortel en laboratoires. Ensuite ils viendront nous dire que le virus s'est échappé du Laboratoire et que c'est d'origine accidentelle !

Un hasard si Bachelot n'a pas été évincée du Ministère de la Santé ? On va nous relancer une épidémie artificielle pour nous dire ensuite qu'ils avaient raison de vouloir nous faire tous vacciner ! Une bonne excuse pour recommander des vaccins et évacuer leurs stocks !

Santé

A Lyon on essaie de croiser les virus H1N1 et H5N1 de la grippe

le 18.03.2010 04h00

 

Au sein du P4, un laboratoire de sécurité maximale, une expérience en cours s'efforce de déterminer les conditions d'hybridation des deux virus. Le premier se propage vite mais tue peu, le second est peu contagieux mais souvent mortel


Depuis trois semaines, le P4 de Lyon a interrompu toutes ses autres manipulations. Ce laboratoire de sécurité maximale - il n'en existe qu'un en France et une vingtaine dans le monde - se concentre actuellement sur une expérience à haut risque : des tentatives de croisement entre le nouveau virus H1N1 et celui de la grippe aviaire, le H5N1. Le premier se propage beaucoup et tue peu, le second se propage peu et tue beaucoup. Une hybridation des deux serait calamiteuse.

« On essaie de comprendre, en infectant une cellule avec ces deux virus, quels sont les déterminants génétiques qui leur permettraient d'échanger leurs gènes (notamment chez le cochon NDLR) » résume le virologue Bruno Lina, qui dirige les travaux sur la grippe A pour ce laboratoire Inserm. Trois biologistes de son équipe ont été détachés pour effectuer ces tests décidés et avalisés au niveau ministériel. Pourvus de passeports spécifiques, ils sont assistés par une demi-douzaine de techniciens attachés au site. « Toutes les manipulations se font en scaphandre et obéissent à des règlements très contraignants » assure Bruno Lina.

Si l'expérience est bien liée au Centre national de référence des virus de la grippe, que ce dernier dirige, sa finalité ne serait, selon lui, pas d'aboutir à un vaccin, mais juste « cognitive » : « Pourquoi fabriquer un vaccin contre un virus qui n'existe pas ? » Ou pas encore. Les premiers résultats ne tomberont avant deux mois et décideront de la suite à donner à cette opération au budget (provisoire) de 200 000 euros. Pour l'heure, « on a fait quelques essais, mais on n'a obtenu que des résultats très préliminaires » poursuit le virologue. S'il est trop tôt pour en déduire quoi que ce soit quant à la probabilité de l'apparition d'un tel monstre viral, « aujourd'hui, le risque semble faible » confie-t-il. Et de conclure : « C'est une bonne nouvelle ».

Olivier Saison

 

H1N1 : en attendant la deuxième vague

Si les médias semblent pour l'instant en avoir fini avec la grippe A, ce n'est sans doute pas le cas de nos organismes. « C'est une certitude, iI y aura bien une nouvelle vague épidémique » estime Bruno Lina, directeur du Centre national de référence des virus de la grippe. « Soit le virus H1N1 se transforme en virus saisonnier et cette épidémie aura alors un impact modéré, soit il déclenche une deuxième vague l'hiver prochain » poursuit-il. Deuxième vague qui pourrait avoir un impact plus important, comme cela avait été le cas lors des épidémies grippales des hivers de 1957 (H2N2) et 1968 (H3N2) : « C'est lors des deuxièmes vagues, en hiver 58 et en hiver 69, qu'il y avait eu le plus de décès » rappelle le virologue. Même « si rien n'est logique avec cette grippe, il faut quand même garder ça en tête ». Sans être alarmiste, le chercheur garde aussi un œil sur le virus aviaire H5N1 (287 décès sur 486 cas dans le monde) qui, constate-t-il, « semble un peu reprendre du poil de la bête ». Comme en témoignent les cinq nouveaux cas répertoriés en Egypte.

O.S. - Les filovirus Ebola et Marburg - Les arénavirus de type 4 : le virus Lassa d'origine africaine et les arénavirus d'origine sud américaine. - Le virus de la fièvre hémorragique de Congo Crimée - Le virus de la variole - Les Henipavirus Nipah et Hendra - Les virus Influenza A H5N1 d'origine

 

Source : Le Progrès.fr via Sos-justice

 

- H1N1 : 55 signalements de décès après vaccination en Europe

- Ministre de la santé polonaise sur le vaccin H1N1 (5 novembre 2009)

- GrippeA | H1N1 | Sos-Justice.com | Aidez-nous à Dévoiler la Vérité !

Bide du H1N1: la faute aux nouveaux médias ?

Partager cet article
Repost0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 14:05

Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, fait partie de la secte maçonnique, au sein de la loge « Les Fils d’Isis » du Grand Orient de France.

Une présence qui suscite des tensions au sein de cette obédience (farouchement antichrétienne) classée à gauche.
Certains membres ont ainsi demandé son exclusion, prétextant son manque d’assiduité aux réunions.

Qui peut encore croire que les responsables de la classe politique, derrière une opposition de façade, ne se retrouvent pas dans les mêmes cénacles occultes ?

 

Source : Faits & Documents n°295. via Contre-Info

Partager cet article
Repost0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 14:04

Le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, a indiqué aujourd'hui sur Europe 1 son intention d'interdire la consommation de poissons provenant de certains fleuves pollués comme "la Seine et le Rhône notamment".

Interrogé pour savoir s'il envisageait d'interdire la consommation de poissons provenant de certains fleuves pollués et en particulier de la Seine, le ministre a répondu "Oui, bien sûr, (pour la) Seine et le Rhône notamment". Il s'agit d'une "interdiction de vendre et de consommer", mais pas de pêcher, a-t-il précisé.

Selon la radio, "certains "fleuves sont si pollués, selon plusieurs rapports, qu'ils sont devenus des dangers sanitaires" citant le Rhône, la Saône, la Somme, la Moselle, le Rhin et surtout la Seine.

Les dernières analyses sur la pollution aux PCB sont "catastrophiques" pour la Seine et la Marne en Ile-de-France, avait indiqué mercredi l'association écologiste Robin des Bois, en appelant les autorités à réglementer la pêche

Les PCB ou polychlorobiphényles sont des produits chimiques potentiellement dangereux, très utilisés dans les années 70, et complètement interdits depuis 1987. Mais ils se sont accumulés dans l'environnement, en particulier dans les sédiments, les rivières et les poissons.

 

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/03/97001-20100603FILWWW00450-seinerhone-poissons-pas-consommables.php

Partager cet article
Repost0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 14:07
Scotland the Brave
Scotland the Brave photo video song by John McDermott
Scottish Bagpipes - Scotland The Brave
Partager cet article
Repost0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 10:42

Les autorités du Domaine de Versailles continuent de bousiller la mémoire de ce haut lieu du patrimoine culturel français. Pour l'automne 2010 elles programment son "ouverture" à la scène contemporaine. Un programme que son président Jean-Jacques Aillagon qualifie de "consistant, diversifié et ambitieux". L'exposition la plus médiatique devrait être celle du plasticien japonais Murakami, qui sera l'invité du Château de Versailles du 12 septembre au 12 décembre.

Cet "artiste" pop travaille à partir de l'esthétique manga et présentera quinze créations, essentiellement des sculptures. Murakami "mélange l’art traditionnel japonais, le manga et le pop art avec une dose certaine de kitsch et de provocation, comme avec cette bimbo faisant sortir un tourbillon de lait de sa poitrine pantagruélique ou cet adolescent se caressant".

 

Auparavant, l'exposition "Jeff Koons Versailles" avait fait elle aussi fait débat.

Comme par hasard, Jean-Jacques Aillagon, le président du Domaine de Versailles, est un ancien salarié de l’homme d’affaires François Pinault, mécène principal de l’exposition et collectionneur de Koons et Murakami. Cette exposition se qualifiait elle-même de "clownesque et pleines d'allusions sexuelles". Un homard ketchup était suspendu par moquerie, tel un hareng, à la place du lustre historique dans le salon de Mars, dieu de la guerre, haut lieu des appartements royaux; la chambre de la reine Marie-Antoinette était ornée d'un grand vase de fleurs " empoisonnées " - les fleurs du mal - puisque ce bouquet de 140 fleurs, " très sexuelles et fertiles ", nous prévint Jeff Koons, provennaient de sa galerie de photos pornographiques " Made in heaven " (lire " enfer ").

 Après le succès de l’action menée contre l'exposition Jeff Koons dans les Grands appartements royaux (dénoncée in fine par le Ministre de la culture lui-même), la Coordination Défense de Versailles lance sa deuxième campagne visant au retrait de l’exposition des Mangas de Murakami, annoncée pour l’automne 2010.

Placée sous la présidence d'honneur de SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon, une conférence-débat se tiendra à Versailles, sur l'avenir de la politique culturelle de ce joyau du patrimoine français.

Le triple scandale de l’art,  de l’argent et de la démocratie, excluant nos propres artistes au profit d’une  spéculation internationale toxique et du saccage du lieu de mémoire et du symbole de Versailles, sera décliné sur ses trois axes, avec les moyens – notamment juridiques – devant conduire au coup d’arrêt définitif d’une politique culturelle suicidaire pour l’image et les intérêts économiques de la France, comme pour notre art et nos artistes.

La conférence débat se tiendra au FOU DU ROY, 6 rue de la Chancellerie, Jeudi 10 juin 2010 de 20 à 23 h, et se prolongera,  pour ceux qui le souhaitent par un dîner autour de SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon.

Entrée libre pour la conférence. Pour participer au repas (26 euros), réservation jusqu’au 6 juin par courrier électronique à l’adresse  euclidien@orange.fr et téléphonique au  06 50 50 45 19.

 

Sources : 1, 2, 3

Partager cet article
Repost0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 10:41

L’association « Des racines et des elfes » a décidé de s'engager aux côtés du Groupement de Défense du Patrimoine Corbigeois dans sa lutte contre la dégradation de l’abbaye Saint-Léonard de Corbigny.

Présente depuis le 9ème siècle sur les terres de Corbigny, remaniée au 18ème siècle, l’abbaye Saint-Léonard est le bâtiment emblématique de cette petite cité nivernaise de 1500 habitants. La population y est très attachée depuis fort longtemps. Cet attachement, pas plus que le classement aux monuments historiques dont elle fait l’objet, n’ont pourtant suffit à la protéger des dégradations perpétrées récemment par « l’artiste » Lauwrence Weiner, représentant majeur de l’art conceptuel (défense de rire) à la demande d’élus coupés du peuple.

Les habitants de Corbigny ont donc vu fleurir sur la façade et l’escalier intérieur du monument des cartouches colorés peints à la va-vite contenant des groupes de mots sans signification autre que celle tirée de l’esprit tourmenté de leur concepteur.

Cette affaire est révélatrice du mépris dans lequel une certaine nomenklatura tient la population française. Non contente d’imposer à tous sa vision pseudo-éclairée (et au fond déjà tellement ringarde) de l’art, celle-ci dilapide allègrement la richesse produite jour après jour par tout un petit monde de travailleurs qui, de leur côté, peinent toujours plus à joindre les deux bouts. Le saccage de l’abbaye Saint-Léonard a coûté 85.000 euros au contribuable qui, à son corps défendant, paticipe ainsi à son propre déracinement, à l’acculturation décidés d’en-haut [Ndlr: et j'ai envie de dire à son propre appauvrissement]

L’abbaye a été rebaptisée Abéicité, sans doute pour mieux faire admettre par les « esprits simples » sa complète désacralisation et sa nouvelle vocation de pôle de rééducation culturelle.

Le Groupement de Défense du Patrimoine Corbigeois, constitué en réponse à cette agression est déjà fort du soutien de 200 adhérents.

L’association "Des racines et des elfes" entend faire entendre la voix des sans-grades, ceux à qui l’on ne demande jamais rien, ceux qui sont tout juste bon à se faire « éduquer » par des élites autoproclamées, sûres d’elles et dominatrices. Et invite à signer et à faire signer dans son entourage la pétition initiée par le GDPC, afin d'apporter à cette campagne le retentissement le plus large, bien au-delà des frontières de la Nièvre.

 

 

 

Work for the Abbaye de Corbigny (blue)

"Cette intervention s’inscrit, désormais, au cœur même d’une architecture qu’on aurait pu considérer comme figée, à tout jamais", lit-on. Des abbayes inchangées depuis des siècles, emblèmes de l'éternité et du divin, contredisent le dogme matérialiste, évolutionniste et progressiste de la société "moderne", il faut donc les libérer !

 

Le Frac Bourgogne qui a acquis l'"oeuvre de l’artiste" Krijn de Koning, intitulée Work for the Abbaye de Corbigny (blue) produite pour l’Abbaye de Corbigny, a reçu le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne), du Conseil régional de Bourgogne et du Conseil général de la Côte d’Or. Cette acquisition a également reçu le soutien de la Ville de Corbigny...

 

Toujours cette volonté politique de marier la Révolution avec le catholicisme, la tradition avec la modernité..., ici l'art classique avec l'art contemporain, mélanger les deux, quitte au final à se retrouver avec un produit obligatoirement métissé, digne exemple des "moyens plus contraignants encore" sarkozistes, le tout rebaptisé "art de notre temps" (sic)...

 

Sources :

 - http://www.desracinesetdeselfes.com/defendons-notre-patrimoine/

- http://www.lepayscorbigeois.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=57&Itemid=75

 

---------------------------

Merci à Duchesse du Berry

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 21:58

Le pape Benoît XVI visitera la République de Chypre du 4 au 6 juin, à l'invitation de l'archevêque Chrysostome et du président communiste Dimitris Christofias.

Ce sera la première fois qu’un pape se rendra dans cette île. Il est invité et il sera accueilli par l’Église orthodoxe locale. Jean-Paul II lui-même n’y était pas parvenu.

Le pape s'arrêtera à Paphos devant la colonne sur laquelle, selon la tradition, saint Paul a été flagellé. Un autre moment fort sera la remise de l'« Instrumentum Laboris » (document de travail) pour le Synode spécial sur le Moyen-Orient qui se tiendra à Rome en octobre.

Cette visite sera une énième preuve que l’œcuménisme du pape Joseph Ratzinger a produit en peu d’années des progrès sans précédents en Orient, avec le vaste monde de l'orthodoxie.

Toutefois, certains membres orthodoxes de l'Eglise de Chypre avec, à leur tête, le métropolite de Limassol, Mgr Athanase, ont accusé le successeur de Pierre d'être « hérétique ». Ce groupe refuse tout dialogue avec l'Eglise catholique, au motif que le papisme enseigne une fausse doctrine.

Mgr Athanase a déconseillé au pape d'effectuer ce voyage qui, selon lui, n'est rien d'autre qu'une provocation contre les chrétiens orthodoxes, pour lesquels le pape est en dehors de l'Eglise, et donc pas même un évêque. Selon certains articles de la presse chypriote, ces opposants au dialogue se préparent à boycotter la visite du pape.

« Il aurait été préférable pour lui de ne pas venir, parce que je crois que nous n'en tirerons aucun bénéfice, a déclaré le métropolite Athanase, le 23 mai dernier, dans le quotidien chypriote « Phileleftheros ». Je n'ai pas encore vu la moindre intervention positive de la part du Vatican au sujet de nos problèmes nationaux. Il a déjà suscité une grande inquiétude, dont nous n'avons pas besoin en ce moment ».

L'archevêque Chrysostome a réagi durement à ces attaques, déclarant que celui qui s'oppose à la visite devra participer à l'accueil du pape, ou rester tranquillement chez lui.

L'opposition aux oecuméniques de la part de milieux orthodoxes n'est pas une nouveauté, et pas seulement en Grèce. En avril de l'année dernière, un certain nombre d'orthodoxes, qui s'étaient auto-proclamés gardiens de la foi, ont publié un document intitulé : « Une Confession de foi contre
l'oecuménisme ».

Mais la préoccupation des signataires ne se limitait pas au dialogue avec le pape Benoît XVI : « Ce profond syncrétisme inter chrétien - affirmaient-ils - est désormais élargi au syncrétisme interreligieux, qui met à égalité toutes les religions. « En conséquence - lit-on encore dans la déclaration commune - en établissant un rapport avec les diverses hérésies, il rejette non seulement le dogme de l'Eglise une, sainte, catholique et apostolique, mais aussi le dogme fondamental de la seule révélation et du seul salut des hommes par Jésus-Christ, car on établit un rapport avec les autres religions du monde. C'est la pire des tromperies, la plus grande hérésie de tous les temps ».

 

Sources : 1, 2, 3

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 10:56

Secrétariat de Monseigneur le Duc d'Anjou : Naissance du 1er Prince de Bourbon né Dauphin de France depuis Louis XVI

 

Merci à Dominique

 

- Les dauphins Louis et Alphonse sont nés aujourd'hui 28 mai 2010

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 10:55

Dominique Strauss-Kahn caracole dans les sondages depuis deux ans. Le directeur général du Fonds monétaire international arrive en tête dans les intentions de vote au premier tour de la présidentielle, avec 29 % des voix, contre 25 % pour Nicolas Sarkozy, selon un sondage Ifop pour « Paris Match », à paraître demain. Il est le seul dirigeant socialiste à pouvoir devancer le chef de l'Etat.

 

Un juif directeur du F.M.I., partisan du "Nouvel Ordre mondial", qui caracole dans les sondages en France : Strauss-Kahn "élu" président des Français en 2012 nous le voyons tous très gros depuis l'élection de Nicolas Sarközy en 2007. Le passage de relais se fait doucement. Les media nous préparent régulièrement à cette éventualité en travaillant l'opinion publique à la base depuis des mois, la crise économique, la faillite des Etats européens (Grèce, Portugal, Espagne, Italie, France...) arrivant au bon moment.

 

Que veut le peuple ? Il faut vraiment être aveugle pour ne pas le voir.

Source : http://www.lesechos.fr/info/france/020575342929-presidentielle-strauss-kahn-fait-la-course-en-tete.htm

 

- Elections, divisions : manipulation

- Après la Grèce, le Portugal et l'Espagne, la France ? Crise de la dette

- La collusion de la gauche et de la (fausse) droite 
-
L'imposture démocratique
- Aveu de Michel Drucker: "Le pouvoir est sur le service public, il est entre les mains de ceux qui détiennent l'information"

- 14 juillet - La Révolution dite "française"

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 09:34
Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 21:08

Après son article du 20 mai sur le télescope de l'Observatoire vatican, dénommé Lucifer, Osservatore Vaticano a reçu plusieurs courriels de lecteurs. Ces lecteurs ont apporté d'utiles précisions.

Lucifer signifie, la chose est bien connue, le porteur de lumière. Ce qui vaut pour le chef des anges déchus, qui initialement était l'un des anges les plus proches de Dieu. Mais ce que vaut aussi pour tout porteur de lumière. Un lecteur me cite notamment la belle hymne des laudes du vendredi:

Ortus refulget Lucifer

Sparsamque lucem nuntiat,

Cadit caligo noctium :

Lux sancta nos illuminet.

Où Lucifer désigne l'étoile du matin.

On trouvera sur le blog d'Yves Daoudal la traduction par Corneille de cette strophe (et de toute l'hymne):

Du jour la naissante splendeur

Répand sur la nature une admirable teinte ;

La nuit tombe : répands sur notre vive ardeur

Les rais de ta lumière sainte.

Techniquement, il est donc vrai qu'un télescope est un "lucifer", puisqu'il a vocation à nous offrir la lumière des étoiles.

Il reste que je ne crois pas très subtil, en matière de communication, de nommer une réalisation vaticane Lucifer. Le latin est une langue extraordinairement belle et précise, mais peu de nos contemporains la comprennent. De la même façon qu'ils étaient devenus à peu près incapables de comprendre la prière "pro perfidis Judaeis" (qui, pourtant, dit très précisément la vérité: les Juifs qui n'ont pas reconnu Notre-Seigneur sont passés à travers la foi, si je puis dire), de la même façon, il est peu probable qu'entendant le mot "lucifer", ils pensent au porteur de lumière...

 

Source : http://www.osservatore-vaticano.org/article-quelques-precisions-a-propos-du-telescope-lucifer-51087813.html

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 18:51
Justice corrompue et trafic d'influence

Tricherie de franc maçonnerie au tribunal
LA MAFIA DANS LE SUD DE LA FRANCE tribunal administratif de montpellier:

Dans ce cas, entouré en rouge, après les lettres "C" et "L" suivi de deux points, on trouve un point souligné, soit . formant un triangle.
Ce dernier point ajouté souligné (.) est dans autre type de caractères que celui des caractères précédents (CL et les deux points)
Ce groupe de caractères, là où il est placé, rappellant un des signes des "frères trois points" permettrait-il de passer une information discrète au juge qui jugera l'affaire dans le but d'une tricherie!
Il paraîtrait que ce genre d'oubli de caractère souligné après effacement d'un mot serait courant dans les mémoires...

 

- Le film de Martine Petitout : "Montpellier, miroir aux illusions"

Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 11:34
Prophéties 2010...par Jacques Attali
Jacques Attali utilise la symbolique franc-maçonnique (numérologie, astrologie, alchimie etc...) pour nous donner un aperçu de ce que sera l'année 2010.

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 11:32

Une flottille pro-palestinienne baptisée "flotille de la liberté" transportant de l'aide à Gaza a été attaquée lundi par l'armée israélienne. Israël a confirmé le même jour dans un communiqué que "plusieurs passagers avaient été tués et blessés". Pour l'heure, l'Etat d'Israël ne reconnaît officiellement que neuf victimes. Un responsable palestinien a fait état de la mort de 15 militants pro-palestiniens cité par Al-Jazira sans l'identifier.

Le Mavi Marmara, qui transportait 600 personnes, faisait partie d'une flottille de six bateaux, dont des bateaux turcs, a annoncé le ministère des Affaires étrangères turc, acheminant des centaines de militants pro-palestiniens et de tonnes d'aide qui voulait forcer le blocus israélien imposé à Gaza depuis 2007.

La Turquie a prévenu Israël de "conséquences irréparables" sur les relations bilatérales, après le raid meurtrier israélien sur la flottille d'aide pro-palestinienne. 

Aux cris de «Dieu est grand» et «Maudit soit Israël», plusieurs milliers de manifestants se sont réunis lundi sur la place de Taksim en Turquie dans le centre d'Istanbul, à l'appel de la Fondation pour les droits de l'homme, les libertés et le secours humanitaire (IHH), principale organisatrice de la "Flotille de la paix". 

Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui s'exprimait depuis le Chili où il effectuait une visite, a accusé Israël de s'être rendu coupable d' «un acte de terrorisme d'État inhumain». La Turquie «ne restera pas inerte (…), le droit international a été piétiné», a-t-il ajouté.

 

"Pas d'arme à bord"

 

Pour justifier le recours à la force contre la flottille, les autorités israéliennes ont assuré que des militants propalestiniens du Mavi Marmara avaient ouvert le feu. «Il s'agit d'un immense mensonge», déclare Izzet Sahin, ancien représentant de l'IHH en Cisjordanie, expulsé vers la Turquie par Israël le 17 mai dernier après trois semaines d'incarcération. «Les autorités turques ont inspecté les bateaux avant leur départ, il n'y avait pas d'arme à bord, s'insurge Murat Mercan. Israël cherche à masquer son crime.»

Des passagers allemands qui étaient dans la flottille visée hier par un raid israélien meurtrier alors qu'elle tentait de forcer le blocus de Gaza ont assuré mardi à Berlin que les militants pro-palestiniens n'étaient armés que de bâtons. "J'ai personnellement vu deux bâtons en bois qui ont été utilisés (...). Il n'y a rien eu de plus", a affirmé Norman Paech, 72 ans, ancien député du parti d'extrême gauche Die Linke, qui était à bord du ferry turc Mavi Marmara. "Nous n'avons jamais vu de couteau utilisé comme arme. C'est avec des bâtons qu'on s'est défendu", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse peu après son rapatriement.

"C'était une attaque sur une mission pacifique dans les eaux internationales. Les Israéliens peuvent vouloir défendre leur zone de défense militaire, mais nous étions en dehors de ces limites. Nous avions le droit de nous défendre, et même d'utiliser les armes avec lesquelles on nous attaquait", a-t-il ajouté. Paech a été rapatrié en compagnie de quatre concitoyens qui étaient également à bord du Mavi Marmara.

Deux d'entre eux, les députés de Die Linke Inge Hoeger, 59 ans, et Annette Groth, 56, ans, ont abondé dans ce sens. "Personne n'était armé", a assuré Mme Hoeger.

Le bilan sanglant a déclenché une nouvelle crise entre les deux pays. L'ambassadeur turc a été rappelé de Tel-Aviv, trois exercices militaires conjoints des armées turque et israélienne ont été annulés, Ankara a réclamé - et obtenu - une réunion d'urgence au Conseil de sécurité des Nations unies et, à sa demande, l'Otan doit se réunir mardi.

 

Israël empêchera tout autre bateau humanitaire d'entrer

Réuni lundi soir en urgence, le Conseil de sécurité de l'ONU a demandé à Israël la libération immédiate des navires et des civils détenus et réclame qu'une enquête impartiale, «crédible et transparente conforme aux critères internationaux» soit diligentée. Sur le nombre de victimes civiles, l'ONU exhorte aussi Israël à «permettre aux pays concernés un accès consulaire afin de récupérer les corps des victimes et les blessés», regrettant «les pertes d'au moins dix vies humaines» après usage de la force de l'armée.

La déclaration de l'ONU rappelle aussi l'importance d'une pleine mise en oeuvre des résolutions 1850 et 1860, qui n'ont jamais été respectées. La 1860, datant du 8 janvier 2009, demande que l'aide humanitaire «soit fournie et distribuée sans entrave dans tout Gaza».
Réponse du vice-ministre de la Défense Matan Vilnaï : Israël empêchera tout autre bateau humanitaire international d'entrer dans les eaux de la bande de Gaza. Israël persiste et signe... alors que la communauté internationale entière condamne fermement l'opération rebaptisée par certains «Massacre en haute-mer». 

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a accusé Israël de vouloir planifier une «attaque massive» contre Gaza. «Nous avons des informations précises qu'ils ont planifié une attaque massive contre Gaza pour compenser leurs échecs passés», a-t-il déclaré lors d'une intervention télévisée.

La radio publique israélienne a annoncé lundi matin que la censure militaire avait interdit la diffusion de toute information sur les morts et les blessés transférés vers des hôpitaux en Israël à la suite de l'abordage de la flottille en route vers Gaza.

La Turquie a prévenu Israël de "conséquences irréparables" sur les relations bilatérales, après le raid meurtrier israélien sur la flottille d'aide pro-palestinienne, dont des bateaux turcs, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

 

Sources :

http://www.lefigaro.fr/international/2010/05/31/01003-20100531ARTFIG00712-grave-crise-entre-israel-et-la-turquie.php

 

http://www.leparisien.fr/international/aide-humanitaire-israel-ne-laissera-rien-passer-01-06-2010-945620.php

 

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/abordage-meurtrier-de-la-flotille-a-gaza-israel-confirme-des-morts-31-05-2010-944117.php

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/01/97001-20100601FILWWW00483-flottille-aucune-arme-a-bord-passagers.php

-------------------------------

- Maurice Sartre - ENTRETIEN Gaza PALESTINE dans l'Antiquité

- Mur israélien : "tragique" (Benoit XVI)

- Gaza: les Juifs attendent le "machia" pour gagner (rabbin Dynovisz)

Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 08:55

Dans sa synthèse de presse, « Gènéthique », le site de la Fondation Jérôme Lejeune, rapporte les étapes de la « création » de cette « cellule vivante ».

« Les biologistes ont choisi un génome (ensemble des gènes constitués d'ADN) petit et simple qu'ils ont entièrement séquencé. Il s'agit du génome de la bactérie, Mycoplasma mycoides, agent infectant les bovidés. Après le séquençage, ils ont pu procéder à une synthèse chimique des morceaux du génome par ordinateur, et reconstituer le génome complet du M. micoide, ajustant à la suite des séquences d'ADN synthétisées, comptant au total 1 000 000 de caractères », peut-on lire dans cette revue de presse du 26 mai.

« C'est ce génome artificiel que l'équipe de Craig Venture a injecté dans une autre bactérie, Mycoplasma capricolum, le mycoplasme de la chèvre préalablement vidée de son propre génome. Résultat : la nouvelle bactérie survit, se divise, fonctionne en suivant les instructions de son nouveau génome. Placé dans une cellule ‘porteuse' fournie par un autre mycoplasme, cet ADN synthétique a pris les commandes du système et initié des divisions cellulaires ».

De son côté, Mgr Zygmunt Zimowski, président du Conseil pontifical pour la santé, a réagi jeudi 27 mai sur Radio Vatican à l'annonce de la production de la première cellule artificielle : on peut admettre qu'il s'agisse « d'un résultat technique important pour la recherche scientifique », mais « il est impropre de définir cette réalisation de cellule d''acte créatif' ou de 'création de la vie' ».

S'il s'agit d'une prouesse scientifique, on ne peut parler de création car « seul Dieu est créateur », l'homme, quant à lui, « produit ».

Cette « cellule synthétique » construite en laboratoire par le biologiste américain Craig Venter et son équipe n'est donc pas une création mais « une production de l'homme ». « Il s'agit - sans rien enlever à la valeur des chercheurs - de la modification de quelque chose qui existe déjà, de biologie synthétique », a expliqué le président du Conseil pontifical pour la santé.

 

 

 

 

Le docteur Carlo Bellieni, professeur en néonatologie à l'université de Sienne et membre de l'European Society of Pediatric research, a lui aussi réagi à cette nouvelle dans les colonnes de L'Osservatore Romano daté du 22 mai. A ses yeux, la ‘fabrication' de cette cellule est un « travail d'ingénierie génétique de haut niveau » mais en réalité, « la vie n'a pas été créée ». « Au-delà des proclamations et des titres des journaux, un résultat intéressant a été obtenu qui peut trouver des applications et doit avoir des règles, comme toutes les choses qui touchent au coeur de la vie », a-t-il ajouté.

Si le médecin rappelle combien l'ingénierie génétique « peut faire du bien - il suffit de penser aux possibilités de soigner des maladies chromosomiques » -, il invite aussi à unir « le courage à la prudence : les actions sur le génome peuvent - on l'espère - soigner, mais elles touchent aussi un terrain très fragile où l'environnement et la manipulation jouent un rôle qui ne doit pas être sous-évalué ». « L'ADN, tout en étant un très bon moteur, n'est pas la vie elle-même », a-t-il lui aussi insisté.

Source : http://www.zenit.org/article-24574?l=french

Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 17:30

Vingt et une tombes d'un cimetière du centre-ville de Châteaudun (Eure-et-Loir) ont été vandalisées vendredi, a-t-on appris dimanche de source municipale et auprès des gendarmes.

 

Plusieurs plaques funéraires et des croix ont été renversées et cassées.

Selon les gendarmes chargés de l'enquête, "aucune inscription n'a été découverte" et il ne s'agirait pas d'un "acte à caractère raciste ou antisémite". [Christ-Roi : ouf on est rassuré !]

Ce fait, qui s'apparente davantage à du vandalisme, n'aurait pas, selon les enquêteurs, la même signification que la centaine de tombes de soldats allemands tombés pendant les Première et Seconde guerres mondiales, profanées dans la nuit de jeudi à vendredi dans le cimetière de Guebwiller (Haut-Rhin).

 

Source : http://www.france24.com/fr/20100530-chateaudun-une-vingtaine-tombes-profanees-cimetiere-centre-ville

  

Christ-Roi : quand un cimetière chrétien est profané, il s'agit de "vandalisme", quand c'est un cimetière juif ou musulman il s'agit de profanations. Deux poids deux mesures et deux catégories de citoyens dans les dépêches Afp encore une fois. On attend les cris d'indignation des autorités républicaines...

Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 06:40

Pierre Bachelot, le fils de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, a été nommé à un poste de chargé de mission directement rattaché à la direction générale de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Cet organisme public, créé en 2002, est chargé de mettre en œuvre les politiques de prévention et d’éducation pour la santé fixées par le gouvernement. Il fait travailler 140 personnes et dispose en 2010 d’un budget de 115 millions d’euros.

Pierre Bachelot y sera chargé de développer une stratégie d’influence ou de lobbying, notamment auprès du Parlement, et de veiller à ce que la santé soit intégrée dans toutes les politiques. S’il gère ces dossiers aussi efficacement que sa maman ne l’a fait pour celui de la crise de la grippe A, les laboratoires pharmaceutiques peuvent déjà se frotter les mains et les contribuables nourrir quelques inquiétudes…

Pierre Bachelot a souvent travaillé au côté de sa mère de 1992 à 2007, en tant qu’attaché ou conseiller parlementaire dans les ministères de l’Ecologie puis de la Santé. Si la politique familiale du gouvernement UMP laisse sérieusement à désirer à l’échelle nationale, en interne par contre, on ne peut pas reprocher aux membres du gouvernement de négliger leurs proches et leurs enfants… C’est sans doute ce que l’on appelle « la méritocratie républicaine ».

 

Source : http://fr.novopress.info/59323/nepotisme-le-fils-de-roselyne-bachelot-nomme-a-l%e2%80%99inpes/

 

- Ministre de la santé polonaise sur le vaccin H1N1 (5 novembre 2009)

- Bide du H1N1: la faute aux nouveaux médias ?

Partager cet article
Repost0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 20:44

Marie-Marguerite de Bourbon a donné naissance par césarienne, aujourd'hui, à 13h 33 heures GMT (9h 33 heure locale), à des jumeaux qui porteront le nom de Louis et Alphonse.
Ils pèsent 3,340 et 3,710 kilos et mesurent 51 et 52 centimètres.

Les heureux parents l'ont annoncé par un bref communiqué dans lequel ils se sont montrés très contents de recevoir dans leur famille deux nouveaux membres, Louis et Alphonse. Mère et enfants se portent bien.

Que Dieu bénisse la France à travers ces touts-petits, tant attendus par les Français, et qu'ils règnent sur une France heureuse d'avoir retrouvé ses Rois, ses racines, sa grandeur et son unité !



Source :  http://www.hola.com/famosos/2010052814566/luis-alfonso-borbon/margarita-vargas/nacimiento-mellizos/1/

via http://lafrancecouronnee.xooit.fr/redirect1/http://www.hola.com/famosos/2010052814566/luis-alfonso-borbon/margarita-vargas/nacimiento-mellizos/1/  

 

- Communiqué officiel de Mgr Louis de Bourbon

Partager cet article
Repost0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 20:10
Puissance du Chapelet

 

Abbé Pagès - Dans sa Lettre apostolique Le Rosaire de la Vierge Marie Jean-Paul II écrit : « LÉglise a toujours reconnu à cette prière une efficacité particulière dans les causes les plus difficiles. En des moments où la chrétienté elle-même était menacée, ce fut à la force de cette prière qu'on attribua l'éloignement du danger, et la Vierge du Rosaire fut saluée comme propitiatoire du salut. Aujourdhui encore, je recommande à l'efficacité de cette prière la cause de la paix dans le monde et celle de la famille. » Et au sujet de la famille, il écrit un peu plus loin : « Il fut un temps où cette prière était particulièrement chère aux familles chrétiennes et en favorisait certainement la communion. Il faut se remettre à prier en famille et à prier pour les familles, en utilisant le chapelet. La famille qui est unie dans la prière, reste unie. Recommencer à prier le chapelet en famille signifie introduire dans la vie quotidienne des images bien différentes de celles de la société... La famille qui récite le Chapelet reproduit un peu le climat de la maison de Nazareth : Jésus au centre, avec qui on partage joies et souffrances, à qui lon remet besoins et projets, et de qui l'on reçoit espérance et force. » (n°39, 41).

--------------------------------------------------

Merci à Duchesse du Berry pour la video

 

- Combat spirituel, discernement des esprits (abbé Pagès)

- Le Christ est Roi ! (abbé Pagès)

- Connaître Dieu ou non? (abbé Pagès)

- Selon l'Abbé Pages, la plupart des Prêtres vont en enfer (abbé Pagès)

- Un document du Vatican souligne le devoir d'évangéliser les non-catholiques

Partager cet article
Repost0