Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 11:08
Photo

 La république dite "française", donneuse de leçons de morale et de "démocratie" à la planète entière, gazeuse de sa propre population, tentait hier de construire des preuves de l'utilisation d'armes chimiques par Damas en présentant des videos émanant de membres de la rébellion. Le Premier ministre Ayrault déclara qu'il y aura "un débat sans vote", mercredi 4 septembre. Assad mit la France en garde. Moscou affirma que les affirmations de l'Occident ne convainquaient "absolument pas".

 

Moscou Voix de la Russie 22h44. Obama a déclaré que des combattants entraînés par la CIA ont commencé à s’infiltrer en Syrie

 

Барак Обама

Le président américain Barack Obama a déclaré que la première unité de combattants entraînés par les instructeurs de la CIA sont partis en Syrie. Cette information a été révélée par le journal New York Times.

 

Selon le quotidien, cette information a été annoncée hier lors d'une réunion d’Obama avec des représentants du Congrès. Le président américain a indiqué que l’unité de combat préparée par la CIA se compose de 50 hommes. Ces combattants ont été formés en Jordanie et ont déjà commencé à pénétrer la frontière jordano-syrienne par petits groupes.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/Obama-a-declare-que-des-combattants-entraines-par-la-CIA-ont-commence-a-s-infiltrer-en-Syrie-5527/

 

Moscou Voix de la Russie 21h52. La Suède délivrera des permis de résidence à tous les réfugiés syriens

 

DrapeauLa Suède est devenue le premier et jusqu’à présent le seul pays de l'UE à annoncer qu’il délivrera des permis de résidence à tous les réfugiés qui arrivent de Syrie.

Selon certaines sources, le statut du résident en Suède sera délivré à tous les citoyens Syriens qui se trouvent dans le pays « pour des raisons humanitaires ».

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/La-Suede-delivrera-des-permis-de-residence-a-tous-les-refugies-syriens-2938/

 

Moscou Voix de la Russie 21h31. François Hollande attend avec impatience la décision des Etats-Unis sur les frappes en Syrie

 

Франсуа Олланд президент Франции

Le président français François Hollande a déclaré qu'il attend avec impatience la décision du Congrès américain concernant la réponse armée à l’attaque chimique qui s’est produite près de Damas.

 

Source: http://french.ruvr.ru/2013_09_03/240354929/

 

 

Moscou Ria Novosti 21h17. Tirs en Méditerranée: les Troupes aérospatiales russes en alerte renforcée

Suite aux tirs de missiles en Méditerranée, la Russie a mis mardi le poste de commandement central de l'Etat-major général et le Centre de contrôle des Troupes aérospatiales russes en état d'alerte renforcée, a annoncé mardi à Moscou le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.

Le Système russe d'alerte aux missiles s'est montré efficace ce mardi en enregistrant le tir de deux engins balistiques en Méditerranée, selon lui. La Russie est prête "à toute action par toutes circonstances" grâce à une récente modernisation du système, a conclu M. Antonov.

Le radar russe d'Armavir a détecté le tir de deux missiles à 10h16 heure de Moscou (06h16 UTC). Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou en a informé le président russe Vladimir Poutine. Il s'est avéré plus tard qu'il s'agissait d'un test israélo-américain du système de défense antimissile.

 

Source: http://fr.rian.ru/defense/20130903/199199612.html

 

20h46. Près de trois quarts des Français souhaitent un vote du Parlement.

Selon un sondage CSA pour BFMTV, 74% des Français veulent qu'il y ai un vote à l'Assemblée nationale et au Sénat. Dans le détail, 42% des sondés souhaitent «tout à fait» ce vote, 32% «plutôt». A l'inverse, 26% ne pensent pas que la consultation doive passer par un vote, 17% ne le souhaitent «pas vraiment» et 9% «pas du tout». Sur cette question, les milieux sociaux ou les sensibilités politiques des personnes interrogées semblent peu influer.
(Le sondage a été réalisé les 2 et 3 septembre par internet sur un échantillon national représentatif de 953 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.)

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php  

 

Moscou Ria Novosti 20h02. L'Irak tente de dissuader les Etats-Unis d'attaquer Damas

Le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki a eu plusieurs entretiens téléphoniques avec les membres de l'administration américaine dans l'espoir de les dissuader d'attaquer la Syrie, a annoncé mardi Fouad al-Dorki, député au parlement irakien.

"M.Al-Maliki s'est entretenu par téléphone avec les représentants de l'administration américaine pour empêcher une frappe militaire contre la Syrie et les appeler à régler la crise par le dialogue", a indiqué M.Al-Dorki, qui fait partie du bloc parlementaire dirigé par M.Al-Maliki.

Le vice-président américain Joe Biden figure parmi les interlocuteurs du premier ministre irakien, selon le député.

L'Irak est hostile à l'intervention militaire étrangère en Syrie, qui porterait un préjudice grave aux pays voisins de la Syrie, et avant tout à l'Irak, a ajouté M.Al-Dorki.

"Le ministère irakien des Affaires étrangères a envoyé des lettres aux dirigeants des Etats-Unis et d'autres pays, les informant de la position irakienne à l'égard de la situation en Syrie et de l'éventuelle opération militaire. L'Irak préconise le dialogue et le règlement politique de la crise", a conclu le député.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130903/199198800.html

 

19h45. Une «action punitive» pourrait aggraver le conflit juge Ban Ki-moon.

«Image illustrative de l'article Ban Ki-moonNous devons considérer l'impact qu'aurait une action punitive sur les efforts pour empêcher d'autres effusions de sang et faciliter un règlement politique du conflit» met en garde le secrétaire général des Nations Unies. 

Il a aussi estimé que toute action militaire devait passer par le Conseil de sécurité de l'ONU, qu'il a exhorté à «surmonter le blocage» actuel entre Occidentaux et Russes. «Je demande aux membres (du Conseil) de s'unir et de définir une réponse appropriée».

Il a semblé toutefois critiquer la volonté affichée par les Etats-Unis de s'engager sans aval préalable de l'ONU. «Je lance un appel pour que tout soit traité dans le cadre de la charte des Nations unies», a-t-il déclaré, sans dire s'il considère qu'une action menée contre le régime de Damas sans le feu vert de l'ONU est illégale.

Les échantillons recueillis sur le site du massacre du 21 août dans la banlieue de Damas «arriveront d'ici demain aux laboratoires» qui doivent les analyser, a-t-il ajouté.


Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php  

 

 

19h20. Fillon met en garde Hollande contre une intervention militaire en Syrie.

Sur son blog, dans un message intitulé «attention Monsieur le Président!» l'ancien Premier ministre dénonce «trois erreurs». Selon François Fillon, François Hollande «envisage une action de force sans en avoir défini ou arrêté précisément les modalités», il n'a pas de «vision précise des buts politiques à atteindre», enfin, le député UMP de Paris reproche au chef de l'Etat de «se glisser si vite dans la roue des Etats Unis».

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

Moscou Voix de la Russie 19h18. Hollande appelle l'Europe à s'unir et désinforme les Français quant à la position allemande.

Le président français François Hollande, en quête d'une coalition pour intervenir militairement en Syrie, a appelé l'Europe à s'unir sur le dossier syrien, se montrant confiant qu'elle « le fera », rapporte l'AFP. Avec l'Allemagne, « nous nous retrouvons, président allemand, président français, avec la même indignation, la même condamnation » après l'attaque chimique en Syrie du 21 août, a-t-il dit lors d'une conférence de presse avec le chef d'Etat allemand Joachim Gauck.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/Syrie-Hollande-appelle-lEurope-a-sunir-5415/

 

Pourtant, en réalité, Berlin s'oppose à une opération en Syrie sans l'accord de l'Onu. Difficile dans ces conditions de dire « nous nous retrouvons, président allemand, président français, avec la même indignation, la même condamnation ».

 

Moscou La Voix de la Russie 18h33. La Russie envoie en Méditerranée le navire de débarquement Novotcherkassk 

Большой десантный корабль проекта 775 БДК-46 Новочеркасск Блэксифор

Le grand navire de débarquement Novotcherkassk a été envoyé en Méditerranée pour remplir des missions de combat.

Dans la matinée du 3 septembre le navire ayant à bord une unité de fusiliers marins a quitté le port de Novorossiisk et a mis le cap sur le Bosphore.

Selon le ministère de la Défense de Russie, le navire de garde Neoustrachimiy et les grands navires de débarquement Chabaline, Admiral Nevelski et Peresvet sont déjà déployés en Méditerranée.

Le groupe est également composé du navire anti-sous-marins Admiral Panteleev, navire amiral du groupe méditérannéen, et les croiseurs lance-missiles Moskva et Variag.

 

Source : http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/La-Russie-envoie-en-Mediterranee-le-navire-de-debarquement-Novotcherkassk-7812/

 

 

Photo : Nos soldats se sont engagés pour défendre l'honneur de notre drapeau, pas pour le salir. Cette guerre n'est ni la leur, ni la notre ! Nous voulons la paix !

18h10. Le Printemps français communique : Nos soldats se sont engagés pour défendre l'honneur de notre drapeau, pas pour le salir. Cette guerre n'est ni la leur, ni la notre ! Nous voulons la paix !

 

Source: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=350982948368335&set=a.280188552114442.1073741829.275129749286989&type=1

 

18 heures. La Marine américaine ajuste son dispositif en prévision d'éventuelles frappes militaires contre la Syrie, ramenant à quatre le nombre de destroyers en Méditerranée orientale et dépêchant un groupe aéronaval en mer Rouge. 

Quatre destroyers (l'USS Stout, le Gravely, le Ramage et le Barry) sont maintenant prêts à lancer leurs missiles de croisière Tomahawk contre des cibles en Syrie si le président américain en donne l'ordre. L'US Navy garde secret le nombre de missiles Tomahawk par navires, mais la plupart des analystes navals estiment qu'ils en transportent environ 45.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php 

 

17h33. Obama veut un vote rapide au Congrès

Lors de sa rencontre à la Maison blanche avec les dirigeants de la Chambre des représentants et du Sénat, Barack Obama a appelé aujourd'hui le Congrès à voter rapidement en faveur d'une opération militaire contre le régime de Bachar el-Assad.

Le président américain a déclaré qu'il envisageait « quelque chose de limité, quelque chose de proportionné ». Cela « affaiblira les capacités d'Assad » assure-t-il. Il a ajouté avoir « une stratégie plus large qui va nous permettre de renforcer les moyens de l'opposition ».

Obama a également appelé le premier ministre japonais, Shinzo Abe, pour tenter d'augmenter la coalition en prévision d'une action militaire. D'après la Maison blanche, «les deux dirigeants sont tombés d'accord pour dire que l'usage d'armes chimiques (...) ne peut pas être toléré ».

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/03/97001-20130903FILWWW00421-obama-veut-un-vote-rapide-au-congres.php

 

17h26. Le président républicain de la Chambre des représentants soutiendra Obama sur la Syrie.

«Je vais soutenir l'appel du président en faveur d'une action» en représailles à l'utilisation d'armes chimiques, déclare John Boehner à l'issue d'une rencontre des principaux responsables parlementaires américains à la Maison Blanche avec le président.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

16h58. Hollande se dit « insulté  » (pauvre chou!) et renforcé « par les menaces de Assad ».

 

Photo : #HOLLANDE VEUT PUNIR BACHAR AL ASSAD

 

Interrogé sur les "menaces" proférées par Bachar al-Assad (Le Figaro parle de "mise en garde" et pas de "menaces" NdCR.) François Hollande (qui décidément ressemble de plus à l'histrion qu'il est, après avoir déclaré qu'il allait "punir" le régime de Bachar al-Assad, lors du discours aux ambassadeurs le 27 août 2013, NdCR.) se dit « insulté » et en sort « renforcé » dans sa volonté d'intervenir. « La menace la plus sérieuse, ce serait de le laisser faire ». « La menace ne cessera pas tant que le régime sera en place », conclut-il en paraphrasant le président syrien.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

Bachar el Assad a en effet déclaré hier dans l'interview au Figaro : "Quiconque contribue au renforcement financier et militaire des terroristes est l'ennemi du peuple syrien. Quiconque œuvre contre les intérêts de la Syrie et de ses citoyens est un ennemi. Le peuple français n'est pas notre ennemi, mais la politique de son État est hostile au peuple syrien. Dans la mesure où la politique de l'État français est hostile au peuple syrien, cet État sera son ennemi. Cette hostilité prendra fin lorsque l'État français changera de politique."

 

Moscou La Voix de la Russie 16h08. L'Armée électronique syrienne a piraté le site de la marine américaine

 

L'Armée électronique syrienne a piraté le site de la marine américaine

Les hackers de l'Armée électronique syrienne ont piraté aujourd'hui le site de la marine américaine marines.com, en publiant sur sa page d'accueil un message écrit au nom des militaires syriens qui se disent être frères des soldats américains.

Les auteurs du message accusent le président des Etats-Unis Barack Obama de collaborer avec l'organisation terroriste internationale Al-Qaïda et appellent les militaires américains à ne pas obéir aux ordres du commandement et à ne pas mener d'opérations contre les troupes gouvernementales en Syrie.

 

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/LArmee-electronique-syrienne-a-pirate-le-site-des-marines-US-6416/


 

16 heures. L'appel du pape entendu...bien au delà de l'Eglise.

Selon plusieurs grands journaux italiens, le grand mufti Ahmad Badreddin Hassoun, chef de l'islam sunnite en Syrie, a accueilli favorablement l'appel du pape François à jeûner et prier samedi contre toute solution armée en Syrie : il voudrait même se rendre sur la place Saint-Pierre -- même si sa présence est peu probable -- et a demandé aux fidèles musulmans de s'associer à la prière du pape.

Une autre adhésion insolite a été enregistrée: celle de la ministre italienne des Affaires étrangères, Emma Bonino, une athée convaincue membre du Parti radical connu pour d'âpres luttes dans les années 70 pour le divorce et l'avortement, qui s'est dite prête à jeûner aussi pour la paix. 

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

Moscou La Voix de la Russie 16h08. Tirs en Méditerranée: préparatifs en vue des attaques réelles

Tirs en Méditerranée: préparatifs en vue des attaques réelles

Le tir des deux missiles détectés en mer Méditerranée par les radars russes a été qualifié en Russie de « bombes inertes », selon une source diplomatique à Moscou.

Il s’agit probablement de préparatifs en vue des tirs réels contre la Syrie.

« Il est possible que les destroyers de la 6e flotte de la Marine américaine aient tiré à blanc ou tiré des leurres, pour tester l'efficacité du système de défense antimissile syrien », a indiqué une source à Moscou.


Source: http://french.ruvr.ru/2013_09_03/240249514/

 

 

Moscou RiaNovosti 15h56. Les missiles tirés en Méditerranée sont tombés à 300 km des côtes orientales

Les missiles tirés du centre de la Méditerranée sont tombés à 300 km du littoral maritime oriental, a annoncé mardi à RIA Novosti une source au sein de l'industrie aérospatiale russe.

Source: http://fr.rian.ru/world/20130903/199195483.html

 

12h50. Les tirs de missiles en Méditerranée : un exercice militaire israélo-américain.

 

L'armée israélienne assurait pourtant n'être «pas au courant» des deux tirs de missiles survenus ce matin en Méditerranée.

Les médias israéliens, reprenant un communiqué du ministère de la Défense, assurent désormais que ces missiles d'interception ont été tirés depuis la Méditerranée et depuis une base militaire dans le centre d'Israël, dans le cadre d'un exercice militaire israélo-américain.

Selon Haaretz, il s'agissait de tester le système de défense antimissile Arrow III.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

"Il s'agit de tirs d'essais d'un missile-cible utilisé pour tester les systèmes de défense antimissile", a fait savoir à RIA Novosti un porte-parole du ministère israélien de la Défense.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130903/199194947.html

 

12 h 10. Les missiles détectés sont tombés en mer.

Les missiles détectés par la Russie en Méditerranée sont tombés en mer et pourraient avoir été tirés par un navire américain selon l'agence russe RIA Novosti. L'Otan ne dispose pas pour le moment d'informations concernant le tir de deux engins balistiques depuis le centre de la mer Méditerranée, annonce à RIA Novosti un fonctionnaire au sein de l'état-major de l'OTAN désireux de garder l'anonymat. Un responsable américain affirme qu'aucun navire ou avion appartenant aux États-Unis n'a tiré de missiles en Méditerranée, rapporte la chaîne CBS News.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

11 h 58. «Pas de troupes au sol», réaffirme Hollande.

 

Le chef de l'Etat réaffirme est interpellé par un badaud lors d'un bain de foule aux abords d'une école de Denain, en marge d'un déplacement consacré à la rentrée scolaire. «On n'enverra pas de troupes au sol, bien sûr que non !», réplique le chef de l'Etat à ce passant qui lui lance: «On n'a rien à faire dans une guerre qui n'est pas la nôtre, ce n'est pas notre problème, laissez les Syriens s'occuper de leurs problèmes». «Tout est notre problème, ce n'est pas le sujet», réplique de nouveau François Hollande, continuant de serrer les mains, de claquer des bises et de signer des autographes au milieu d'une forêt de drapeaux tricolores distribués par la mairie.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

11h56. Syrie : deux missiles tirés depuis la Méditerranée, selon Moscou

Le gouvernement français a diffusé lundi des preuves de la responsabilité, selon lui, du régime syrien dans l'attaque chimique du 21 août, sans ébranler le président Bachar al-Assad qui menace la France de représailles en cas de frappes.

 

Après les temporisations américaines et britanniques, la France affirme continuer «son travail de persuasion pour réunir dans les meilleurs délais une coalition», selon son Premier ministre Jean-Marc Ayrault. «Il n'est pas question pour la France d'agir seule», a-t-il insisté, confirmant qu'un débat du Parlement mercredi se ferait «sans vote», contrairement aux procédures britannique et américaine.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

11h40. Jérusalem pas informée de tirs de missiles. L'armée israélienne déclare n'être «pas au courant» de tirs de missiles en Méditerranée.

Une source militaro-diplomatique russe a annoncé lundi que la Russie avait dépêché un navire de reconnaissance et de surveillance électronique vers la côte syrienne en Méditerranée orientale.

L'état-major des forces armées russes avait indiqué la semaine dernière qu'un groupe de navires déjà dans la Méditerranée effectuait de manière ininterrompue des observations et analyses des activités militaires autour de la Syrie.
La Russie maintient une présence constante de plusieurs navires de guerre dans l'est de la Méditerranée où ils effectuent des rotations depuis le début de la crise syrienne il y a deux ans et demi.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

 

Les "engins" balistiques auraient été tirés par des sous-marins US (expert russe)

 

Les tirs balistiques enregistrés mardi par le radar russe d'Armavir pouvaient avoir été effectués par un sous-marin américain en vue d'intimider le régime syrien, estime le contre-amiral Viatcheslav Apanassenko, membre correspondant de l'Académie russe de l'artillerie et des sciences balistiques.

"Les engins tirés aujourd'hui peuvent être identifiés comme étant des missiles balistiques ou des missiles de croisière de grande portée de type Tomahawk", a déclaré M. Apanassenko, qui avait participé en 1988 aux négociations de Genève en qualité d'expert de la délégation soviétique pour la limitation des forces navales stratégiques nucléaires.

Il a rappelé qu'à cette époque, la Marine américaine avait conçu un système permettant de lancer des missiles suivant une trajectoire rasante raccourcie.

"Il est tout à fait probable que les tirs détectés aujourd'hui ont servi à vérifier la maîtrise de ce système", estime l'expert.

Vu le fait que plus de 3,5 heures se sont écoulées depuis les tirs, on peut supposer que les missiles ont reçu l'ordre de s'autodétruire en vol, a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

"S'il est établi que les tirs ont été effectués par des sous-marins américains, il faudra réunir d'urgence le Conseil de sécurité de l'ONU pour demander des explications à Washington", a conclu M. Apanassenko.

Le système russe d'alerte aux missiles a enregistré mardi le tir de deux engins balistiques à 10h16 heure de Moscou (06h16 UTC). Selon le ministère russe de la Défense, la trajectoire des "engins" passait "de la partie centrale de la Méditerranée en direction du littoral oriental". Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou en a informé le président russe Vladimir Poutine.

Selon une source informée à Damas, les engins sont tombés en mer.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130903/199194721.html

 

11 h 10. Moscou lance une alerte aux missiles.

La Russie annonce avoir détecté le lancement de deux missiles balistiques en mer Méditerranée, selon l'agence de presse RIA Novosti. Cette annonce émane du ministère de la Défense. Le lancement a eu lieu à 8 h 16 et a été détecté par les stations radar à Armavir (sud de la Russie). Le ministère ajoute que le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, en a informé le président Vladimir Poutine. D'après RIA Novosti, les tirs ont eu lieu depuis le centre de la mer méditerrannée vers l'est.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-paris-avance-des-preuves-assad-menace-la-france-03-09-2013-3103369.php

   

Deux "engins" balistiques tirés en mer Méditerranée (Défense russe)

 

Les "engins" balistiques auraient été tirés par des sous-marins US (expert russe)Les radars russes ont enregistré mardi le tir de deux "engins" balistiques depuis le centre de la mer Méditerranée en direction de l'est, a appris RIA Novosti auprès du ministère russe de la Défense.

"Le tir a été détecté à 10h16 heure de Moscou (6h16 UTC) par le radar d'Armavir", dans le sud de la Russie, a déclaré un porte-parole du ministère de la Défense.

Selon la source, la trajectoire de  "engins" passait "de la partie centrale de la Méditerranée en direction du littoral oriental".

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130903/199192999.html

 

 

Lancement de deux missiles balistiques en Méditerranée

 

Lancement de deux missiles balistiques en Méditerranée

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a informé le président Vladimir Poutine de la détection du lancement de deux missiles balistiques en Méditerranée.

 

Le système russe de prévention d'attaques de missiles a enregistré le lancement de deux missiles balistiques en Méditerranée.

 

« Le lancement, qui a eu lieu à 10H16 de Moscou (06H16 GMT), a été détecté par les stations radar à Armavir » (sud de la Russie), selon le ministère.

 

Source : http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/Poutine-est-informe-du-lancement-de-deux-missiles-balistiques-en-Mediterranee-8219/

 

Berlin s'oppose à une opération en Syrie sans l'accord de l'Onu

 

Berlin s'oppose à une opération en Syrie sans l'accord de l'OnuLes candidats à la chancellerie allemande, Angela Merkel de l'alliance conservatrice CDU/CSU et Peer Steinbrück du SPD, se sont rencontrés dimanche soir dernier (1er septembre 2013 NdCR.) à la télévision, dans le cadre de la campagne législative.

 

Connaissant les dispositions de la majorité absolue de la population, Angela Merkel n'a pas soutenu la politique de Washington. Lors du débat elle s'est prononcée contre la participation de l'Allemagne à l'opération occidentale contre Damas et Peer Steinbrück a tenu le même discours. Les deux adversaires ont déclaré que le mandat de l'Onu était obligatoire pour intervenir et exprimé l'espoir que la réunion des chefs d'Etat au sommet du G20 à Saint-Pétersbourg serait l'occasion de chercher une solution politique à la crise.

 

Source : http://fr.rian.ru/presse_russe/20130903/199193880.html

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 10:45
Le 26 juillet 2013, nous avions évoqué la " catastrophe ferroviaire de Brétigny : un acte de malveillance doublé d'une dissimulation politique ?" Une éclisse défaillante était à l'origine du déraillement du train Paris-Limoges à Brétigny (Essonne) le 12 juillet. Ce jour-là des jeunes sont venus dépouiller les morts et les blessés, le pouvoir dissimula la chose, la piste du sabotage fut occultée. Près de deux mois après, une plainte visant la maintenance et l'entretien du réseau ferroviaire... est déposée.

 

Selon une info "Le Parisien", près de deux mois après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, l'avocat de plusieurs victimes a déposé lundi (2 septembre NdCR.) une plainte pour "sabotage en bande organisée" auprès des juges d'instruction chargés du dossier.

 

 

 

"Sabotage en bande organisée", c'est l'intitulé de la plainte déposée lundi auprès des magistrats chargés d'enquêter sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) survenue le 12 juillet. C'est ce que rapporte Le Parisien mardi.

 

Pour maître Xavier Gruwez, l'avocat des victimes à l'origine de la plainte, le manque d'entretien du réseau, qui a occasionné le détachement d'une éclisse résulte d'"une entente (...) entre la SNCF et RFF (Réseau ferré français)", ayant occasionné la détérioration du réseau ferroviaire.

 

C'est donc la maintenance et l'entretien du réseau ferroviaire que visent cette plainte. L'avocat des victimes estime ainsi que "RFF n'a pas exécuté une convention conclue avec le Syndicat des transports d'Ile de France, qui l'obligeait à prévoir une maintenance renforcée sur certaines du réseau, considérées comme les plus critiques."

Trois enquêtes

 

Peu de temps après la catastrophe, les témoignages sur le mauvais état des voies avant le drame s'étaient multipliés.

 

La SNCF a concédé que des travaux de maintenance étaient nécessaires. Le président de la compagnie ferroviaire Guillaume Pépy avait précisé en juillet que des investissements avaient été engagés pour moderniser la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, sur laquelle passait l'Intercités qui a déraillé.

Trois enquêtes ont été lancées pour déterminer l'origine de l'accident de Brétigny-sur-Orge: l'une judiciaire sous l'autorité du parquet d'Évry et deux autres, techniques, menées par la SNCF et le Bureau enquête sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT).

 

 

... Sept personnes ont perdu la vie dans le déraillement du train Intercités 3657, le 12 juillet en gare de Brétigny-sur-Orge. Parmi elles, deux passagers originaires du Limousin et quatre habitants de l'Essonne, qui se trouvaient sur le quai au moment du drame. Une septième victime est morte des suites de ses blessures le 29 juillet dernier.

 

 

Source: http://www.bfmtv.com/societe/bretigny-une-plainte-sabotage-bande-organisee-594336.html

via https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/590214217689072

 

. Sécurité : les étranges priorités de Manuel Valls…

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 09:08

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2017c381358dd970b-800wiLes medias et les politiques parlent de "crime contre l'humanité" à propos du gazage de la population civile par l'armée syrienne et de "dictateur" à propos de Bachar el Assad.

 

Mais en France, le gazage de femmes, d'enfants et de vieillards en marge de la manif pour tous du 24 mars 2013, ce n'est pas un "crime contre l'humanité" alors ? Et François Hollande, pas un dictateur ?

 

Pourquoi personne dans la classe politique n'interpelle le gouvernement sur ce deux poids deux mesures ? Pourquoi tente-t-on de justifier une intervention militaire "française" contre la Syrie sur la base d'un pseudo gazage de population, toujours pas prouvé, mais ne dénonce-t-on jamais les crimes contre l'humanité qui se commettent en France régulièrement depuis 1789 (1793 a vu les premières tentatives de gazage de population à grande échelle) ? 

 

On n'a pas à donner de leçons de morale à la terre entière ni de "démocratie" quand on pratique soi-même ce que l'on dénonce chez les autres. Parabole de la paille et de la poutre !

 

Est-ce que l'utilisation de gaz contre sa population est un crime contre l'humanité oui ou non ? Il va falloir que nos dirigeants nous donnent une réponse ! Les conventions internationale disent oui. Pourquoi personne ne le rappelle ?

 

Rediff. GAZAGE POUR TOUS !!! (Manif du 24 mars)

 

Source video : http://gloria.tv/?media=420264

 

Manif pour Tous : Enfants gazés par les forces de l'ordre

 

Source video : http://www.youtube.com/watch?v=RnIjiAuKL4o

 

Et ces deux videos n'ont pas été postées sur internet un jour avant !

 

Si pour nos dirigeants, un gazage de population est un maintien de l'ordre assumé pour de simples manifestants pacifiques (femmes, enfants, vieillards), à combien plus forte raison un Bachar el Assad confronté à des rebelles armés et assoiffés de sang*, cherchant à renverser un gouvernement en place par tous les moyens, serait-il en droit lui aussi de faire son maintien de l'ordre ?

 

* ... des islamistes qui coupent des têtes au couteau de cuisine, torturent leurs prisonniers, jettent les opposants du haut d'immeubles pour qu'ils se fracassent au sol, mangent le coeur de soldats syriens devant caméra, tirent une balle dans la nuque aux opposants, vident leurs chargeurs sur des cadavres...


 

. Le Printemps français est né dimanche 24 mars 2013

. GAZAGE POUR TOUS !!! (Manif du 24 mars)

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 12:42

 

"Je demande au nom des socialistes qu'un autre débat, cette fois-ci avec vote, puisse être prévu au parlement avant que la France n'ait à faire connaître sa décision" (François Hollande en 2003 lors d'un discours à l'Assemblée nationale en 2003, autour d'un débat sur la guerre contre l'Irak, suivi d'un vote).

 

 

Source: http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/02/video-intervention-militaire-en-syrie-quand-francois-hollande-voulait-vote-parlement-irak-2003_n_3854828.html

 

via https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/589853881058439

 

 

Add. 2 septembre 14:42. Alors que l'opposition et une partie de la majorité réclament sans succès un vote au Parlement sur une éventuelle action militaire en Syrie - les sénateurs et députés doivent débattre mercredi (4 septembre NdCR.) de la crise syrienne, sans voter -, le président doit se souvenir de son discours du 26 février 2003 devant les députés, dans le cadre d'un débat sur la guerre en Irak. S'il soutenait alors la position du premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, qui menaçait les États-Unis d'un veto à l'ONU pour empêcher une intervention, il appelait aussi à ce que le parlement soit associé à la position du gouvernement.

 

Ce jour-là, François Hollande, qui est alors député et premier secrétaire du Parti socialiste, défend «la primauté du droit» et le «rôle des Nations Unies» face à la volonté américaine de recourir à la force, dans sa réponse à Jean-Pierre Raffarin. «Nous devons poursuivre, vous l'avez dit, monsieur le premier ministre, tous les efforts de désarmement par la paix», assure-t-il, avant d'évoquer la menace d'un veto français à l'ONU contre une intervention américaine. «Le recours éventuel au veto, comprenons-le tous, est la suite logique de la position de la France, dès lors qu'elle considère sincèrement que cette guerre est inutile et dangereuse. Certes, nous n'en sommes pas encore là», souligne François Hollande, qui va plus loin: «Mais le moment décisif approche, à mesure que la discussion de la résolution au Conseil de sécurité se précise. C'est pourquoi je demande, au nom des socialistes, qu'un autre débat, cette fois-ci avec vote, puisse être prévu au Parlement avant que la France n'ait à faire connaître sa décision».

 

Le vote réclamé par François Hollande n'a jamais eu lieu. Trois semaines après son discours devant les députés, les États-Unis renonçaient à l'examen d'une résolution à l'ONU en raison du veto annoncé de Paris et Moscou.

 

Source : http://www.lefigaro.fr/politique/2013/09/02/01002-20130902ARTFIG00429-quand-hollande-reclamait-un-vote-au-parlement-sur-la-guerre-en-irak.php

 

Le 20 mars 2003, le président américain George W. Bush déclarait formellement la guerre à l'Irak.

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 10:06

 

 

Au sommaire de cette édition du 2 septembre 2013 :

  • BHL : histoire d'un vampire des carpettes qui aimerait bien que le sang coule en Syrie
  • Hommage à Hélie Denoix de Saint Marc qui nous a quitté ce mois d'août.
  • Mariage pour tous : le maire de Bollène entre en résistance
  • Syrie : M. Bricolage veut partir tout seul avec sa petite frégate et risque de revenir sans
  • Russie : Les hydrocarbures sont la nouvelle arme de dissuasion et un nouvel outil de diplomatie
  • Salon Aéronautique Russe : Maks 2013 rivalise sans rougir avec le Bourget et Farnborough
  • Journée du Drapeau : ne soyez pas jaloux c'est en Russie.
  •  L'émission "A bâton rompu" reçoit Jacques von Polier de la célèbre marque de montre RAKETA

Source: http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-de-Voix-de-la-Russie-2-septembre-2013_v514.html

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 07:53
EN DIRECT. Syrie, le 2 septembre 2013. François Hollande lâché en rase campagne, pris dans un piège diplomatique
La constitution américaine, fondant un régime présidentiel, donne au président américain le droit de déclarer la guerre, par son statut de commandeur des armées. Mais, après le vote des députés britanniques contre une intervention militaire en Syrie, Obama a fait un volte-face étonnant qui a surpris tout le monde en  demandant un vote au Congrès avant toute intervention.

 

Dans le même temps, en France, F. Hollande déclarait que le vote négatif britannique n'entamait en rien sa détermination à agir. La constitution de la Ve république, fondant un régime semi-présidentiel, donne effectivement à F. Hollande la même prérogative que celle d'Obama. Il a lui aussi le droit de déclarer la guerre par son statut de "chef des Armées", sans passer par la représentation "dite nationale".

 

Mais, le vote négatif des députés britanniques, et le désistement surprise d'Obama laisse François Hollande seul en rase campagne, pris dans un piège diplomatique.

 

Le projet de F. Hollande de consulter le Parlement (le 4 août) sans vote, annoncé lors de son discours prononcé face aux ambassadeurs français réunis à l'Elysée le 27 août), referme le piège diplomatique sur le président.

 

La diplomatie va-t-en guerre tout azymuth de son ministre des Affaires étrangères, le déstabilise également. Laurent Fabius, parlait dès le 21 août, d'une "attaque chimique extrêmement grave" en Syrie, le "massacre de Damas", que la France condamnait "de la façon la plus ferme". Le 23 août, il réclamait une "réaction de force".

 

Hier encore, au lendemain du volte-face d'Obama, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls le chimique quand même, déclarait qu'il ne fallait "pas laisser ce crime impuni".

 

Autrement dit, F. Hollande est doublement piégé, et par le recul d'Obama et par l'empressement de son propre gouvernement. S'il intervient en Syrie, il y intervient seul. S'il n'intervient pas, la diplomatie irresponsable de Laurent Fabius le ridiculise.

 

Au point qu'aujourd'hui, les amis de F. Hollande lui disent qu'ils se fichent du "vote au parlement".

 

8h35. Nathalie Kosciusko-Morizet: «Le président peut choisir, mais il est tellement affaibli qu'il n'a pas d'autres solutions» que d'organiser un vote.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-a-hollande-de-decider-si-la-situation-exige-un-vote-estime-bartolone-02-09-2013-3100567.php


8h55.  les affirmations de l'Occident concernant l'utilisation d'armes chimiques «ne convainquent absolument pas» la Russie. 

«On nous a montré quelques images où il n'y a rien de concret: ni cartes géographiques ni noms», indique le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-a-hollande-de-decider-si-la-situation-exige-un-vote-estime-bartolone-02-09-2013-3100567.php

 

12h40. La Russie envoie un navire de surveillance électronique vers la Syrie.

Selon l'agence russe Interfax, le navire de guerre électronique SSV-201 «Priazovié» a quitté dimanche soir Sébastopol, port ukrainien où est basée la flotte russe de la mer Noire, «pour une mission dans l'Est de la Méditerranée». L'état-major russe, principal allié de Bachar al-Assad, avait indiqué la semaine dernière que le groupe de navires dans la Méditerranée effectuait de manière ininterrompue des observations et analyses des activités militaires autour de la Syrie.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-a-hollande-de-decider-si-la-situation-exige-un-vote-estime-bartolone-02-09-2013-3100567.php

 

18h38. La mise en garde d'Assad à la France

Dans une interview au figaro, Bachar el Assad met en garde la France contre toute intervention en Syrie : « Quiconque accuse doit donner des preuves. Nous avons défié les États-Unis et la France d'avancer une seule preuve. MM. Obama et Hollande en ont été incapables, y compris devant leurs peuples. ...Supposons que notre armée souhaite utiliser des armes de destruction massive: est-il possible qu'elle le fasse dans une zone où elle se trouve elle-même et où des soldats ont été blessés par ces armes, comme l'ont constaté les inspecteurs des Nations unies en leur rendant visite à l'hôpital où ils sont soignés? Où est la logique?

 

Le Moyen-Orient est un baril de poudre, et le feu s'en approche aujourd'hui. Il ne faut pas seulement parler de la riposte syrienne, mais bien de ce qui pourrait se produire après la première frappe. Or personne ne peut savoir ce qui se passera. Tout le monde perdra le contrôle de la situation lorsque le baril de poudre explosera. Le chaos et l'extrémisme se répandront. Le risque d'une guerre régionale existe.

 

Quiconque contribue au renforcement financier et militaire des terroristes est l'ennemi du peuple syrien. Quiconque œuvre contre les intérêts de la Syrie et de ses citoyens est un ennemi. Le peuple français n'est pas notre ennemi, mais la politique de son État est hostile au peuple syrien. Dans la mesure où la politique de l'État français est hostile au peuple syrien, cet État sera son ennemi. Cette hostilité prendra fin lorsque l'État français changera de politique. Il y aura des répercussions, négatives bien entendu, sur les intérêts de la France. »

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/02/01003-20130902ARTFIG00532-la-mise-en-garde-d-el-assad-a-la-france.php

 

19h45. Ayrault: «Mercredi, il y aura un débat sans vote».

  1. Le Premier ministre n'en démord pas, malgré la pression de certains parlementaires, «c'est au président de la République qu'il appartient de décider si un vote doit avoir lieu». Ainsi, «mercredi, il y aura un débat sans vote». En parallèle, François Hollande «continue son travail de persuasion pour réunir dans les meilleurs délais une coalition», assure Jean-Marc Ayrault.

 

Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-syrie-a-hollande-de-decider-si-la-situation-exige-un-vote-estime-bartolone-02-09-2013-3100567.php

 

. Intervention militaire: Quand Hollande réclamait un vote du parlement

 

 

22h56. Le gouvernement publie une note et met en ligne six videos (émanant de l'opposition, ce qui n'est pas très crédible) pour prouver qu'il y a bien eu une «attaque chimique» le 21 août perpétrée par le régime syrien.

 

Lundi, en fin de journée, une note de synthèse de huit pages des services secrets français a été rendue publique pendant que le Premier ministre recevait à Matignon les parlementaires.

 

Ce document confirme qu'il y a bien eu une «attaque chimique» le 21 août perpétrée par le régime syrien. Une attaque qui, ce jour là, a fait «au moins 281 décès», dont la moitié sont des femmes et des enfants.

 

Ensuite, plus tard dans la soirée, le gouvernement a mis en ligne, sur le site du ministère de la Défense, six vidéos analysées par les services de renseignement français, sur l'attaque chimique. Attention, ces images peuvent choquer.

 

Les six vidéos publiées proviennent de médecins syriens, de civils et de membres de la rébellion. Elles font partie de 47 vidéos analysées par les services de renseignement français. Le gouvernement affirme qu'elles ont été «expertisées» et «authentifiées» par les services de renseignement français et de santé de la Défense.

 

Ces vidéos montrent des cadavres d'enfants, de femmes et d'hommes. Sur l'une d'entre elle, on voit des corps alignés dans une salle qui ne présentent pas de blessures corporelles. Une autre montre un enfant qui a des difficultés à respirer. Sur une autre, on voit un autre enfant, plus jeune, en «hypersalivation mousseuse». Une autre encore montre un petit garçon qui souffre de «mouvements musculaires incontrôlés».

 

Toutes débutent par un message d'avertissement compte tenu de la violence des images. Mais aussi d'une mention qui atteste qu'il s'agit d'un «film amateur (...) tourné le matin de l'attaque du 21 août»

 

 

Lundi, en fin de journée, une note de synthèse de huit pages des services secrets français a été rendue publique pendant que le Premier ministre recevait à Matignon les parlementaires.

 

Ce document confirme qu'il y a bien eu une «attaque chimique» le 21 août perpétrée par le régime syrien. Une attaque qui, ce jour là, a fait «au moins 281 décès», dont la moitié sont des femmes et des enfants.

 

Ensuite, plus tard dans la soirée, le gouvernement a mis en ligne, sur le site du ministère de la Défense, six vidéos analysées par les services de renseignement français, sur l'attaque chimique. Attention, ces images peuvent choquer.

 

Les six vidéos publiées proviennent de médecins syriens, de civils et de membres de la rébellion. Elles font partie de 47 vidéos analysées par les services de renseignement français. Le gouvernement affirme qu'elles ont été «expertisées» et «authentifiées» par les services de renseignement français et de santé de la Défense.

 

Ces vidéos montrent des cadavres d'enfants, de femmes et d'hommes. Sur l'une d'entre elle, on voit des corps alignés dans une salle qui ne présentent pas de blessures corporelles. Une autre montre un enfant qui a des difficultés à respirer. Sur une autre, on voit un autre enfant, plus jeune, en «hypersalivation mousseuse». Une autre encore montre un petit garçon qui souffre de «mouvements musculaires incontrôlés».

 

Toutes débutent par un message d'avertissement compte tenu de la violence des images. Mais aussi d'une mention qui atteste qu'il s'agit d'un «film amateur (...) tourné le matin de l'attaque du 21 août».

 

Pas de doute pour les renseignements français. Cette attaque a été «ordonnée et conduite par le régime» syrien, affirment-ils. Détaillant la manière dont l'attaque a été conduite, les services secrets en concluent que l’opposition syrienne ne pouvait pas être à l'origine de cette frappe, n'ayant «pas les capacités de conduire une opération d’une telle ampleur avec des agents chimiques».

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/syrie-ce-que-revelent-les-documents-des-services-secrets-francais-02-09-2013-3101393.php

 

Note de Christ-Roi. Nous pouvons dors et déjà relever quelques petits problèmes pour la thèse "française" :

 

. des videos émanant de l'opposition "syrienne libre" attestant du "massacre chimique" le 21 août ont été postées sur internet un jour avant, dès le 20 août;

. dans la zone en question de la Ghouta, il n'y avait plus de civils "depuis plusieurs mois": des civils n'y ont donc pas pu être "gazés";

. Un expert en armes chimiques qui travaille à Londres, Stephen Johnson, a examiné plusieurs de ces vidéos montrant des victimes présumées et émet des doutes quant à leur authenticité : "Il y a des scènes qui semblent un peu hyper-réalistes, presque comme si elles étaient jouées. Certaines personnes ont de l’écume à la bouche qui paraît trop blanche, trop pure, et pas épaisse, sanglante ou plus jaune, comme on peut le voir quand il y a une blessure interne";  

. Une vidéo publiée le 25 août, tournée en Syrie montre des mercenaires "syriens", en train de charger un canon avec une bonbonne de substances chimiques; 

. Un dépôt d'armes chimiques a été découvert samedi (24 août NdCR.) par les troupes gouvernementales. Selon les médias syriens, des soldats ont découvert plusieurs tonneaux présumés contenir des substances toxiques, ainsi qu'un grand nombre de masques à gaz. Les inscriptions tracées sur les tonneaux indiquent qu'ils ont été fabriqués en Arabie saoudite. L'agence de presse SANA, affirme pour sa part que les rebelles ont utilisé des substances toxiques contre les militaires de l'armée gouvernementale.

. Les combats entre le 21 et le 25 août visent à empêcher les rebelles de détruire les preuves que pourraient relever les experts de l’ONU.

 

Source : Syrie: l'attaque chimique, une mise en scène ?

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 22:03

Le chiffre de 6300 demandeurs d’emploi enregistré en juillet 2013 a été salué comme un « succès » par le gouvernement, qui voit (ou espère voir) là la confirmation d’une stabilisation du chômage. Mais, ce chiffre ne couvre que la catégorie « A ». Pour les catégories « B » et « C », l’augmentation a été de 45 900 demandeurs d’emplois.

... On peut alors faire les conclusions suivantes. En un an (de juin 2012 à mai 2013) le chômage a augmenté de près de 420 000 personnes, ce qui est considérable et dans les prévisions qui avaient été faites il y a plus d’un an (nous parlions d’un accroissement de 400 000 à 500 000 chômeurs). Il n’y a nullement de stabilisation ou, plus précisément, le flux s’est très fortement réduit en mai et en juin (où il est même devenu négatif) avant de connaître un rebond notable en juillet. Ceci est parfaitement cohérent avec ce que l’on sait des évolutions économiques. Le rebond conjoncturel de la croissance au deuxième trimestre de 2013[2] explique parfaitement les bons résultats pour mai (seulement 10500 chômeurs supplémentaires) et pour juin (diminution de 1500 chômeurs). Le caractère purement conjoncturel de ces résultats est confirmé par l’accroissement de 20 800 du nombre des chômeurs en juillet 2013, ce qui efface, et au-delà, les résultats de mai et juin. La contraction du crédit privé qui se poursuit devrait se traduire par de mauvais résultats pour le 3ème et surtout pour le 4ème trimestre.

 

Source: http://russeurope.hypotheses.org/1495

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 19:12

 

Le nouveau pape François Ier hier.Le pape a décrété une journée de jeûne et de prière dans le monde entier samedi prochain 7 septembre pour la paix en Syrie et dans tout le Moyen Orient, dans un appel très solennel lancé aujourd'hui devant des dizaines de milliers de personnes sur la place Saint-Pierre à Rome, lors de la prière de l'Angelus. "Que le cri de la paix s'élève avec force pour un monde de paix", a lancé le pape. "Je condamne avec une particulière fermeté l'usage des armes chimiques. J'ai encore gravées dans l'esprit et le coeur les terribles images des derniers jours", a poursuivi le pape argentin avant de s'écrier: "il y a un jugement de Dieu et un jugement de l'Histoire sur nos actions auquel on ne peut pas échapper !". Mais il s'est élevé à nouveau contre toute intervention armée. "Ce n'est pas l'usage de la violence qui porte la paix. La guerre appelle la guerre. La violence appelle la violence", a-t-il dit.

 

Appelant l'ensemble des chrétiens, mais aussi les fidèles d'autres confessions et les non-croyants à se joindre à cette journée, le pape a annoncé une veillée de prière le 7 septembre, de 19h à 21h. Le pape a appelé au dialogue depuis plusieurs semaines, s'opposant avec force à toute intervention armée en Syrie.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/institutions/pour-la-syrie-le-pape-decrete-une-journee-de-jeune-dans-le-monde-8256377.html

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 10:35

L'escalade militaire au Moyen Orient marque une pause. Après le volte-face d'Obama hier soir qui a demandé un vote au Congrès, les perspectives de frappes sur la Syrie dans les prochains jours s'éloignent. Mais les va-t-en guerre comme Manuel le chimique continuent à déclarer que le crime ne peut rester "impuni".

 

8h25. L'analyse des échantillons prélevés en Syrie par les enquêteurs de l'ONU sur les armes chimiques pourrait prendre «jusqu'à trois semaines», assure l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haye, où sont arrivés samedi après-midi les inspecteurs.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/syrie-une-intervention-militaire-suspendue-a-un-vote-01-09-2013-3097459.php

 

8h55. Pour l'ancien ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux sur RTL : «S'il y a des preuves d'utilisation d'armes chimiques, une intervention serait fondée.

En France, les textes ne prévoient pas de vote, mais cela donnerait plus de force à une telle initiative.»

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/syrie-une-intervention-militaire-suspendue-a-un-vote-01-09-2013-3097459.php

 

9h54.  Syrie : «Obama joue gros dans cette affaire» (Nicolas Bacharan)

 

Le président américain s’est aperçu qu’il n’avait aucune base légale pour intervenir. Pas de mandat de l’ONU ni de l’Otan, une coalition qui s’effiloche après le retrait des Britanniques. Il demande donc aux parlementaires américains de se prononcer.

Lors de sa première campagne présidentielle, il avait déclaré qu’il solliciterait un feu vert du Congrès avant d’engager les Etats-Unis dans une guerre, sauf en cas de menace immédiate contre la nation. D’une certaine façon, il est cohérent. Les parlementaires sont en vacances jusqu’au 9 septembre. … Prudence, toute de même. Il s’agira sans doute d’une vraie bataille. On sent beaucoup d’hésitation aux Etats-Unis sur la Syrie. [I]l y a une réelle lassitude des Américains après les guerres d’Irak et d’Afghanistan.

 

(Si le Congrès le désavoue) Ce serait évidemment très mauvais pour lui. Un échec gâcherait la fin de son deuxième mandat. Il y a déjà une quantité de sujets sur lesquels il a dû reculer récemment, notamment la question du contrôle des armes et la bataille budgétaire (réduction des déficits). Dans cette affaire, Obama joue gros.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/syrie-obama-joue-gros-dans-cette-affaire-01-09-2013-3097635.php

  


10h20. Valls avertit : «ne partez pas du principe qu'il n'y aura pas d'intervention».

Invité du Grand Rendez Vous Europe 1-i>télé-Le Monde, le ministre de l'Intérieur explique que «la France n'ira pas sans les Américains» mais il insiste «on ne peut pas laisser ce crime impuni». Manuel Valls appelle également à la formation d'une coalition large. 

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/syrie-une-intervention-militaire-suspendue-a-un-vote-01-09-2013-3097459.php  


14 heures. Une centaine de Français combattent en Syrie le régime Assad selon Manuel Valls. «Il y a plus d'une centaine de Français ou de résidents en France, 110, 113, qui sont aujourd'hui en Syrie, un certain nombre d'entre eux sont revenus, ce qui rajoute à cette centaine, une dizaine d'entre eux sont morts là-bas», détaille le ministre de l'Intérieur, invité au Grand rendez-vous Europe 1/iTélé/Le Monde.


Source: http://www.leparisien.fr/international/syrie-une-intervention-militaire-suspendue-a-un-vote-01-09-2013-3097459.php

 

Ca change quoi qu'une "dizaine" d'islamistes "français" soient morts là-bas ? Rien. Sauf pour Valls le chimique qui pense sans doute que des islamistes qui coupent des têtes au couteau de cuisine, torturent leurs prisonniers, jettent les opposants du haut d'immeubles pour qu'ils se fracassent au sol, mangent le coeur de soldats syriens devant caméra, tirent une balle dans la nuque aux opposants, vident leurs chargeurs sur des cadavres, sont représentatifs de la France et qu'on devrait les aider à "libérer" la Syrie parce que "français" et "morts là-bas" ? De qui se moque-t-on ?

Partager cet article
Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 22:42

Mohamed Belaïd, ancien militant socialiste et ex-chauffeur de François Hollande affirme avoir fait l'objet de menaces de mort depuis qu'il se plaint d'avoir été employé au noir par le candidat aux présidentielles et son directeur de cabinet Fauzi Lamdaoui.

 

 

 

Le Président De la République est-il un mauvais payeur anti-social de surcroit ?

Son ancien chauffeur l'accuse de l'avoir payé au lance-pierres et en liquide.

F. Lamdaoui (son proche conseiller) lui devrait même des arriérés de salaire.

Pas joli tout ça, pour François Hollande devenu Président de la République...soit disant normal!

 

 

 

  1. Justice. Une plainte avec constitution de partie civile pour “travail dissimulé” et “menaces et intimidations visant une victime” a été déposée, en mars, contre François Hollande et son conseiller à l’égalité et à la diversité, Faouzi Lamdaoui (photo).
  2. Les deux hommes sont également visés par une action aux prud’hommes, qui sera jugée le 2 octobre. À l’origine de cette double procédure : Mohamed Belaid, un ancien chauffeur de celui qui n’était pas encore chef de l’État. L’affaire, qui vient de rebondir, remonte à décembre 2008. Venant de quitter la tête du PS, Hollande, s’il dispose toujours d’une voiture avec chauffeur en Corrèze, en tant que président du conseil général, n’en a plus à Paris. Selon le plaignant, Lamdaoui, l’une de ses relations, lui propose alors d’officier pour Hollande contre 1 500 euros par mois. Mais Belaid ne sera pas payé. Six mois plus tard, il cesse son travail. Plusieurs témoignages et documents (dont un de la société Hertz) attestent de son emploi. L’ex-chauffeur affirme avoir aussi été victime de menaces. En décembre 2012, après l’élection de Hollande, un membre du cabinet de Christiane Taubira et un journaliste l’auraient aussi approché afin, dit-il, de lui proposer un « arrangement ». Contrairement à Lamdaoui, Hollande est protégé par son statut pénal de président. Un statut qu’il s’était pourtant engagé à « réformer » (engagement 47 de ses promesses de campagne). Ajoutant, le 20 avril 2012, sur Europe 1 : « Ce qui a été fait avant de devenir président doit pouvoir être soumis aux tribunaux. »
  3. .
  4. Source: http://www.valeursactuelles.com/politique/plainte-contre-hollande-son-conseiller20130828.html
  5. via http://zebuzzeo.blogspot.fr/2013/08/menaces-de-mort-impayes-travail-au.html
Partager cet article
Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 13:01

Nouvelle étude remarquable sur le site Vive le Roy: «le combat légitimiste».

 

Bien peu ont conscience de l’extrême fragilité des fondements théoriques des sociétés révolutionnaires et si ces constructions artificielles semblent pourtant triompher sur toute la planète, c’est que jusqu’ici, elles ont réussi à fuir ou à étouffer le débat théorique où elles se savent vulnérables. En effet, pour détourner les hommes des questions essentielles de loi naturelle, de légitimité, d’autorité, de droit divin, d’une part on les enivre par un flux continu d’informations futiles qui font écran avec la réalité, et d’autre part on ne leur propose qu’un modèle d’action politique s’adressant aux passions avec des techniques de manipulation bien rodées. C’est donc sur le terrain efficace du débat théorique sur le fondement des sociétés que les légitimistes portent le combat politique et remporteront la victoire.

 

 

Table des matières

 

. Qu'est-ce que la légitimité ?

. Le principe de la Modernité

. Savoir qui on est et qui est l'autre

. Le combat des légitimistes de l'UCLF

 

Qu’est-ce que la légitimité ?

 

La légitimité est l’application du droit royal français tel qu’il est défini dans la théorie statutaire et les lois fondamentales du Royaume. [Guy Augé, « Du légitimisme à la légitimité », in La Légitimité, N°2, janvier 1975.]

 

écrit l’historien du droit Guy Augé.

 

Ces lois, qui obligent à la fois les sujets et leur roi, ont permis l’agrégation de peuples très différents au Royaume tout en respectant leurs identités et leurs libertés. L’État de droit qu’elles garantissent a rendu possible la pérennité du bien commun à travers les siècles et c’est ainsi que l’institution a généré ce « vivre ensemble » qu’est la Cité (n’en déplaise aux nationalistes, l’institution est bien première et non l’expression d’un pseudo « génie national »).

 

La genèse empirique des Lois Fondamentales du Royaume au gré des difficultés ne laisse pas d’étonner : rien de prémédité, aucun a priori, mais le simple principe de la soumission au réel, à la nature des choses et en fin de compte à l’Auteur de cette nature. De fait, toute monarchie est fondée sur la transcendance et un monarque n’est obéi que si lui-même est soumis à un ordre qui n’est pas le sien. C’est bien ce principe essentiel de la soumission au Christ Roi des rois que Louis XIV enseigne au Dauphin :

 

Et à vous dire la vérité, mon fils, nous ne manquons pas seulement de reconnaissance et de justice, mais de prudence et de bon sens, quand nous manquons de vénération pour Celui dont nous ne sommes que les lieutenants. Notre soumission pour Lui est la règle et l’exemple de celle qui nous est due. [Louis XIV, Mémoires pour l’instruction du dauphin, année 1661, livre second, deuxième section, cité par Alexandre Maral, Le Roi-Soleil et Dieu, Essai sur la religion de Louis XLV, Perrin, Paris, 2012, p. 7.]

 

PMaral-2006.jpglus loin, le Roi-Soleil prend soin de souligner que cette dévotion ne doit pas être feinte, à telle enseigne que l’historien Alexandre Maral n’hésite pas à le surnommer « l’Anti-Machiavel » [Nicolas Machiavel, en véritable fondateur de la modernité politique, déclare :

Il [le prince] doit aussi prendre grand soin de ne pas laisser échapper une seule parole qui ne respire les cinq qualités que je viens de nommer ; en sorte qu’à le voir et à l’entendre on le croie tout plein de douceur, de sincérité, d’humanité, d’honneur, et principalement de religion, qui est encore ce dont il importe le plus d’avoir l’apparence : car les hommes, en général, jugent plus par leurs yeux que par leurs mains, tous étant à portée de voir, et peu de toucher. Tout le monde voit ce que vous paraissez ; peu connaissent à fond ce que vous êtes, et ce petit nombre n’osera point s’élever contre l’opinion de la majorité, soutenue encore par la majesté du pouvoir souverain. (Machiavel, Le Prince, Chap. XVIII, in Œuvres politiques de Machiavel, Ed. Charpentier, Paris, 1881, pp-76-77.)].


Ainsi, un roi ne conserve sa légitimité que s’il obéit à la feuille de route divine : permettre aux sujets de réaliser leur nature d’animal raisonnable, leur assurer au mieux les conditions générales nécessaires pour vivre conformément à leur raison — ce qui n’est rien d’autre que vivre vertueusement, diraient un Confucius, un Cicéron ou un saint Thomas [L’Ancienne Chine enseigne en effet :

C’est pourquoi un prince doit, avant tout, veiller attentivement sur son principe rationnel et moral. S’il possède les vertus qui en sont la conséquence, il possédera le cœur des hommes […] (Thseng-Tseu (disciple de Confucius), L’explication, chapitre 10, in Doctrine de Confucius ou les quatre livres de philosophie morale et politique de la Chine, trad. M.G. Pauthier, Librairie Garnier Frères, Paris, 1921.)].

 

La raison, enseigne Bossuet au Dauphin, est cette lumière admirable, dont le riche présent […] vient du ciel […] par laquelle Dieu a voulu que tous les hommes fussent libres. [Bossuet, Œuvres de Bossuet, Tome 1, Firmin Didot frères fils et Cie, Paris, 1860, p.13-16.]

 

 

Le principe de la Modernité


 

Le dix-huitième siècle marque une rupture radicale avec l’antique sagesse et Bonald présente cette modernité comme « l’art de tout expliquer, de tout régler sans le concours de la Divinité  [Louis de Bonald, Mélanges littéraires, politiques et philosophiques, t.1, Ed. A. Le Clere, Paris, 1819, p.105-106.] ». Plus encore, le réel lui même devient gênant et un Rousseau ne craint pas d’écrire :

 

Commençons donc par écarter tous les faits, car ils ne touchent point à la question [Jean-Jacques Rousseau, deuxième Discours, Œuvres complètes, t. III, Gallimard, Bibliothèque de La Pléiade, 1964, p. 132-133.].

 

L’intelligence étant affranchie de la réalité, plusieurs explications, plusieurs sens du monde sont alors possibles et constituent ce que l’on appelle les idéologies. Le célèbre historien François Furet définit l’idéologie comme « un système d’explication du monde à travers lequel l’action politique des hommes a un caractère providentiel, à l’exclusion de toute divinité » [François Furet, Le passé d’une illusion, Ed. Livres de poche, 1995, p.17.] ; ailleurs il précise qu’elle a « pour fonction de masquer la réalité, et donc de lui survivre » [François Furet, Penser la Révolution française, Foliohistoire, Paris, 1978, p. 144.].

Selon notre ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon, la forme politique qui réalise le mieux cet idéal moderne d’autonomie de l’homme par rapport à Dieu et à sa Création est la république ; ce régime se pose d’ailleurs en véritable religion :

 

La religion républicaine est une religion des droits de l’homme, c’est-à-dire de l’Homme qui doit se faire Dieu, ensemble avec les autres, ici-bas, et non pas du Dieu qui se fait homme à travers un seul d’entre nous […] il faut donc […] déraciner l’empreinte catholique, qui ne s’accommode pas de la République. [Vincent Peillon, Une religion pour la République, la foi laïque de Ferdinand Buisson, Éditions du Seuil, Janvier 2010, p-34-35-36.]

 

Comment, en effet, la religion catholique pourrait-elle admettre cet article III de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 :

 

Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément  [Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789, Art. III.].

 

Il n’est surement pas anodin que le Christ — figure archétypale du roi [Jésus est le Roi de l’univers ; sa royauté ne vient pas de ce monde mais du Père céleste.] et du gouvernement par l’autorité — ait été condamné à mort par un Pilate recourant au gouvernement par l’opinion avec une foule subvertie par les prêtres du temple.

Ainsi les contorsions intellectuelles auxquelles se livrent les autorités religieuses depuis le XIXe siècle pour faire admettre l’idée d’une « bonne république » et pour faire oublier l’existence d’une autorité politique qui tient directement son autorité de Dieu — à l’instar de celle d’un père de famille —, demeurent tragiquement vaines, voire suicidaires. En réalité, la « bonne république » n’a jamais existé malgré de multiples tentatives, et le nier c’est s’opposer à la réalité, c’est écarter les faits à la façon d’un moderne.



Savoir qui on est et qui est l’autre 


 

L’acculturation des catholiques et des monarchistes

 

On le constate, la subversion des esprits est profonde et se manifeste chez les catholiques par l’oubli de notre nature et de l’autorité qui lui est consubstantielle ; comme si la Révélation avait abrogé un ordre naturel pourtant lui aussi voulu par Dieu.
Cette acculturation, cette perte d’identité n’augurent pas un rétablissement rapide de la société traditionnelle. En effet, le général chinois Sun Tzu (VIe siècle av. J.C.) dans son Art de la Guerre met en garde :

 

Qui connaît l’autre et se connaît, en cent combats ne sera point défait ; qui ne connaît pas l’autre mais se connaît sera vainqueur une fois sur deux ; qui ne connaît pas plus Vautre qu’il ne se connaît sera toujours défait. [Général Sun Tzu, L’Art de la Guerre, traduit et présenté par Jean Lévi, Paris, Hachette, 2000, p.61.]

 

Le manque de connaissance de soi


Le manque de connaissance de soi engendre toutes sortes de dérives. S’il n’y a pas de vérité dans l’ordre naturel politique, celui-ci n’est que chaos, la raison demeure impuissante à le comprendre. Le providentialisme s’insinue alors dans les esprits qui déclare, selon un schéma quasi protestant : « Sola Gratia, sola Fide » (la Grâce seule, la Foi seule) ; on « court-circuite » la nature, la raison et l’Église pour se réfugier dans l’exégèse des messages que Dieu adresse directement à des âmes privilégiées (Dieu parle sans intermédiaire aux hommes, l’institution Église devient presque inutile). Or les révélations privées n’obligent jamais en matière de Foi ; à ce sujet, le très réaliste et traditionaliste cardinal Billot rappelle opportunément que

 

l’Église, en canonisant ses saints, ne se porte jamais garante de l’origine divine de leurs révélations […] il y a toujours place, en quelque hypothèse que ce soit, pour un mélange inconscient de ce qui vient de l’esprit propre avec ce qui est l’esprit de Dieu. [Cardinal Billot, Le Figaro, 4 mai 1918.]

 

Le Cardinal dénonce aussi ce millénarisme qui consiste à croire que la simple consécration d’un pays [ Le président Garcia Moreno avait consacré l’Équateur au Sacré Cœur ; pourtant un an après, il était assassiné et son pays retombait dans la Révolution.], et/ou l’apposition du Sacré Cœur sur son drapeau, suffiraient à écraser ses ennemis et à lui garantir la pérennité ; espoir d’autant plus chimérique que le drapeau en question symbolise justement la Révolte contre Dieu et sa Création.

Pareillement, Bossuet s’insurge contre ce quiétisme tout fènelonnien (laissons faire Dieu, Il s’occupe de tout), en rappelant au Dauphin que Dieu n’assiste pas les passifs et ceux qui agissent contre la raison :

 

Quiconque ne daignera pas mettre à profit ce don du ciel, c’est une nécessité qu’il ait Dieu et les hommes pour ennemis. Car il ne faut pas s’attendre, ou que les hommes respectent celui qui méprise ce qui le fait homme, ou que Dieu protège celui qui n’aura fait aucun état de ses dons les plus excellents. [Bossuet, Œuvres de Bossuet, Tome 1, Firmin Didot frères fils et Cie, Paris, 1860, p.13-16.]

 

Si le simple acte de consécration du Pays suffit à le sauver, on comprend alors la démobilisation générale, la passivité, ou le comportement purement réactionnaire des catholiques qui se réduit à essayer de ralentir la décadence pour restaurer la France… celle de leurs souvenirs un peu embellis, autrement-dit : la France révolutionnaire d’avant-hier.

 

Le manque de connaissance de l’ennemi

 

Ignorant tout de ses ennemis, le catholique moderne se satisfait des moyens que ceux-ci lui proposent et qui apparaissent d’ailleurs si séduisants : pas de contraintes, pas d’effort, surtout pas d’effort de raison, mais :

  •  . manifestation pour faire entendre sa voix et alerter l’opinion publique,
  •  . vote pour le « moins mauvais »,
  •  . soutien actif au parti « le moins mauvais » ou à un mouvement de lobbyisme, avec forcément à la clé de l’œcuménisme : il faut savoir accepter des compromis, même avec des antichrétiens, pour « faire masse », se faire entendre et remporter l’adhésion de l’opinion à coups de slogans.

C’est oublier que l’État moderne revendique précisément le gouvernement par l’opinion pour éliminer les dernières traces de gouvernement par l’autorité. Or le philosophe français Georges Fonsegrive rappelle cette vérité :

 

lutter révolutionnairement contre la révolution, c’est encore travailler pour elle. [Georges Fonsegrive (1852-1917), cité par Charles Maurras, Lettre du 08 septembre 1900 à Louis Dimier, Enquête sur la Monarchie, NLN, Paris, 1925, p. 238.]

 

L’histoire nous montre d’ailleurs cruellement, que les rares victoires de ce type de combat sont toujours éphémères et permettent immanquablement à la Révolution de rebondir avec plus de vigueur encore. Mais depuis longtemps le sociologue Augustin Cochin avait mis en garde contre l’illusion de la course à cette opinion publique apparue au XVIIIe siècle avec les « Lumières », à la fois alibi et marionnette des sociétés de pensée :

 

L’objet de la Société [de pensée] n’est pas limité ni d’ordre pratique, elle ne vise que l’opinion. Il s’agit d’éclairer les citoyens, de faire avancer le progrès des lumières, d’éveiller l’esprit public, d’intéresser les gens au bien public, c’est-à-dire à la politique. [Augustin Cochin, in La Révolution et la libre-pensée.]

 

Or, Cochin montre que le caractère éminemment subversif des sociétés de pensée est dû à leur seul principe de fonctionnement qui les distingue de toute autre association humaine : Liberté, Égalité, Fraternité, principe utilisé comme machine de guerre contre toute autorité. Inutile donc d’imaginer en constituer une pour contrer la Révolution, sans passer soi-même dans le camp ennemi.


Le désespérant combat des nouveaux réactionnaires

 

Certains donc, impatients de combattre et faisant l’économie de principes dont ils ignorent jusqu’à l’existence, se lancent à corps perdu dans l’action entendue comme la dénonciation du pouvoir en place.

 

Description de cette image, également commentée ci-aprèsOr, Démosthène disait à ce propos :

 

Il n’y a rien de si aisé que de monter les vices du gouvernement ; mais savoir indiquer ce qu’il faut faire, voilà la science de l’homme d’État. [Démosthène, cité par Joseph de Maistre, Lettres et opuscules, Librairie-éditeur A. Vaton, Paris, 1861, t.1, p. 518.]

 

À la remorque de la grande presse, les voilà devisant, raillant, s’improvisant experts en tout et vivant au rythme trépidant d’une actualité qu’ils commentent sans complexe. Ceux-là s’étourdissent dans le monde virtuel et artificiel planté par des médias nationaux dont l’objectif principal consiste à faire écran avec le monde réel.

Pourtant le sociologue Roger Mucchielli avait dénoncé les techniques de subversion et de manipulation de l’opinion par les journaux. Par exemple, pour passer d’un fait divers anodin au scandale de société, on utilisera

 

Description de cette image, également commentée ci-aprèstrois principes de base : premièrement paraître de bonne foi, ne pas laisser apercevoir le procédé, deuxièmement parler au nom du bon sens, chose du monde la mieux partagée, de façon à être lu et approuvé par la masse des lecteurs, troisièmement en appeler toujours à la justice et à la liberté, de façon à provoquer l’indignation du bon public. [Roger Mucchielli, La subversion, CLC, Paris, 1976, p.19.]

 

Pourtant le philosophe Éric Vœgelin rappelait fort à propos que l’ennemi redoute plus que tout le débat théorique, et le pouvoir démystificateur de la philosophie traditionnelle. Dans nos sociétés

 

[...] le débat théorique sur les problèmes qui concernent la vérité de l’existence humaine est publiquement impossible [...] Si bien protégées que puissent être les libertés constitutionnelles d’expression de la presse, quelle que soit l’intensité avec laquelle le débat théorique se manifeste dans des cercles restreints et trouve son expression dans les publications pratiquement privées d’une poignée d’érudits, le débat dans la sphère publique concernée par la politique se réduira toutefois essentiellement au jeu de dés pipés qu’il est devenu dans les sociétés contemporaines progressistes [...] La propagande gnostique consiste dans l’action politique et non pas dans une quête de la vérité au sens théorique. [Éric Vœgelin, La nouvelle science du politique, Seuil, Paris, 2000, p. 201 ;203.]

 

Dès lors, la paresse intellectuelle des catholiques et leurs tentatives pathétiques d’imiter leurs ennemis sont les plus sûres cautions de l’avancée révolutionnaire.


Le piège de l’individualisme

 

 

D’autres enfin, plus instruits des principes traditionnels et de ceux des adversaires, succombent malgré tout à la modernité par son individualisme. Refusant tout engagement au sein d’une association pour « préserver leur liberté », ils se persuadent de mener un combat actif en bavardant sur les forums, seuls, confortablement installés derrière leur écran, et se proclament « contre-révolutionnaire » pour avoir mis quelque menu adversaire en difficulté.

 


Le combat des légitimistes de l’UCLF


Étudier ces principes traditionnels et conformes au réel qui fécondent l’action et les jugements, les enseigner pour mieux les connaître et les faire connaître dans de petites structures à taille humaine, voilà ce que propose l’UCLF. Conversion individuelle des intelligences et des cœurs au sein de sociétés réalistes et concrètes en les animant ; travail continu pour se donner les armes de la résistance et de la victoire. Eh quoi ! Les « Lumières » ont réalisé leur œuvre de destruction grâce à un travail acharné de plus de soixante ans au sein de ces sociétés de pensée, et nous voudrions un retour à l’ordre naturel et divin sans effort : mais ce n’est pas naturel ! mais ce n’est pas juste ! La Grâce ne saurait aller contre la nature.

Évidemment, l’engagement exige des sacrifices — mais aurait-il une quelconque valeur s’il en était autrement ? Il faut assez d’humilité pour supporter une hiérarchie, une autorité ; il faut faire l’effort d’un apprentissage ; il faut se déranger pour témoigner, assister aux réunions, les organiser, prendre des responsabilités…
L’écrivain Jacques Perret — véritable intellectuel combattant, véritable icône contre-révolutionnaire — montre l’exemple de l’engagement concret, celui qui coûte. Non sans humour, il raconte sa campagne de Chouan des temps modernes pendant la guerre : abandonné par les princes, jamais il ne cesse de témoigner ni de lutter avec lucidité et raison. Par sa vie, il réalise cette profession de foi de tous les légitimistes que Jean-Louis Maral résume ainsi :

 

Nous œuvrons dans l’intemporel, mais c’est au fond notre force : de préserver l’avenir, en étant les gardiens, de raison et de foi, de ce qui ne meurt point. [Jean-Louis Maral, Encore quelques réflexions sur le légitimisme, in La Légitimité, Numéro spécial, Décembre 1980, p.9-11.]

 

Guy Augé précise :

 

Cette légitimité n’appartient à personne en propre, pas même aux princes qui peuvent la trahir. Mais elle est à tous ceux qui la souhaitent servir, et elle exprime, mieux sans doute que « monarchie », l’essence de l’institution royale, respectueuse de la transcendance, entée sur le passé, ouverte sur les finalités du bien commun, et respectueuse de l’ordre naturel. [Guy Augé, Du légitimisme à la légitimité, revue La Légitimité, No2, janvier 1975.]

 

 

Description de cette image, également commentée ci-aprèsConscient de la puissance extraordinaire de la pensée légitimiste, Joseph de Maistre écrit à son ami Louis de Bonald :

 

Ne vous laissez pas décourager par la froideur que vous voyez autour de vous ; il n’y a rien de si tranquille qu’un magasin à poudre une demi-seconde avant qu’il saute. Il ne faut que du feu ; et c’est nous qui l’avons. [Joseph de Maistre, Lettres et opuscules, Librairie-éditeur A. Vaton, Paris, 1861, t.1, p. 300-301.]

 

À leur exemple, dénonçons le gouvernement par l’opinion et ses techniques de subversion, rétablissons le gouvernement par l’autorité à notre échelle, transmettons cette flamme, et quand nous le pourrons, mettons le feu ...

 

 

Source: http://www.viveleroy.fr/?Le-combat-legitimiste

Partager cet article
Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 08:44

Comme pour la guerre en Libye en 2011, deux tiers des Français désapprouvent  leurs guerres.

Et comme d'habitude (même si c'est pas encore fait), nous pouvons dire que c'est un gouvernement de gauche qui déclare la guerre, et un gouvernement de droite qui l'arrêtera : un sondage BVA pour I-télé CQFD et Le Parisien Aujourd'hui montre que parmi les sympathisants de gauche, les sentiments sont partagés quant à une intervention (50% pour, 49% contre) tandis que l'opposition est la plus forte chez les sympathisants de droite (74% contre).

Depuis 1789 c'est toujours la gauche qui a déclaré la guerre et la droite qui y a mis fin. Ordo (maçonnique et révolutionnaire) ab chao oblige. Morale de l'histoire: si vous ne voulez plus la guerre, arrêtez de voter à gauche ! Le mieux est de ne pas voter du tout afin de cesser d'alimenter le moteur révolutionnaire.

 

7h19. Syrie : près de deux Français sur trois opposés à une intervention militaire

 

64% des Français sont opposés à une intervention militaire en Syrie d'une coalition internationale incluant la France, selon un sondage BVA pour i-Télé-CQFD et Le Parisien-Aujourd'hui en France publié aujourd'hui.

 

D'après la même enquête, réalisée jeudi et vendredi (29 et 30 août NdCR.), 58% des Français ne font pas confiance au président François Hollande pour mener cette possible action militaire de la France, contre 40% d'un avis contraire. 2% ne se prononcent pas.

 

A la question de savoir s'ils approuvent ou non "une intervention militaire d'une coalition militaire en Syrie composée notamment de la France, du Royaume-Uni et des Etats-Unis contre les forces de Bachar al-Assad" (l'enquête a commencé avant le "non" du Parlement britannique jeudi soir, ndlr), 64% des sondés répondent par la négative, 30% "plutôt pas favorable" et 34% "pas du tout favorable". Seuls 34% approuvent (8% "tout à fait favorable" et 26% "plutôt favorable"), tandis que 2% ne se prononcent pas. Des chiffres que l'institut BVA rapproche de ceux enregistrés lors d'un sondage similaire réalisé une quinzaine de jours avant l'intervention militaire des occidentaux en Libye, en mars 2011. A l'époque 36% des Français seulement s'étaient dits favorables à une telle intervention, 63% la désapprouvant (1% NSP), selon le même institut. 

 

Vendredi, François Hollande a réaffirmé sa détermination à agir militairement en Syrie au côté des Américains en dépit du "no" britannique, assurant partager avec Barack Obama "la même certitude" sur la "responsabilité indubitable du régime" syrien dans l'attaque chimique du 21 août. Le président français n'a pas exclu une intervention avant mercredi (4 septembre NdCR.). Selon le sondage BVA, l'opposition à cette intervention est particulièrement forte chez les sympathisants de droite (74% sont contre). Parmi les sympathisants de gauche, les sentiments sont très partagés (50% pour, 49% contre).

 

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1.010 personnes (recruté par téléphone et interrogé par internet) représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-pres-de-deux-francais-opposes-a-une-intervention-militaire-8256153.html

 

7h45. Un sixième navire américain en position.

L'USS San Antonio, un navire de débarquement qui transporte plusieurs centaines de Marines, a rejoint les cinq destroyers déployés au large des côtes syriennes.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-experts-de-l-onu-ont-quitte-damas-31-08-2013-3095397.php

 

8h06. Les experts de l'ONU partis, des frappes peuvent intervenir dès aujourd'hui.

Les enquêteurs de l'ONU sur les armes chimiques ont quitté Damas tôt ce samedi matin et sont arrivés au Liban moin d'une heure après. Une "fenêtre d'opportunité" pour d'éventuelles frappes va alors s'ouvrir comme l'a indiqué vendredi le secrétaire d'Etat américain John Kerry. 

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-les-enqueteurs-de-l-onu-sont-arrives-au-liban-8256155.html

 


12 heures. Pour Poutine les accusations d'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien sont «une absurdité totale».

Le président russe demande aux Etats-Unis de fournir des preuves de l'emploi d'armes chimiques par la Syrie. 

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-experts-de-l-onu-ont-quitte-damas-31-08-2013-3095397.php 

 

Poutine trouve absurdes les affirmations sur l’utilisation des armes chimiques en Syrie

 

Poutine trouve absurdes les affirmations sur l’utilisation des armes chimiques en Syrie

« Dans les conditions des attaques de l’armée syrienne, insister sur le fait que les armes chimiques ont été utilisées par le gouvernement syrien – c’est absurde », a indiqué le président russe Vladimir Poutine dans un entretien lors de sa visite à Vladivostok.

 

Comme l’a indiqué le président russe, « s'il y a des preuves de l'utilisation des armes chimiques – ces preuves doivent être présentées. Si elles ne sont pas présentées, il n'y a pas de preuves. »

 

« Avant de prendre une décision d’éventuelles frappes en Syrie, les Etats-Unis devraient réfléchir à leurs opérations dans les différentes régions du monde qui n’ont pas résolu les problèmes », a déclaré le chef de l'Etat.

 

 

 

Le président russe Vladimir Poutine déclare ne pas croire à l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien et demande aux Etats-Unis de fournir des preuves.

 

Source: http://french.irib.ir/galeries/videos/item/272727-vladimir-poutine-et-les-armes-chimiques-en-syrie

via http://www.youtube.com/watch?v=P4dNmPeDA-I

 

Dans le même temps, Poutine a exprimé son approbation de la décision du parlement britannique qui n’a pas soutenu la participation de Londres lors d’une éventuelle opération contre la Syrie.

 

Source: http://french.ruvr.ru/2013_08_31/239084589/

 

Moscou RiaNovosti 12h30 Syrie: la menace US d'user de la force inadmissible (Moscou)

 

Syrie: la menace US d'user de la force inadmissible (Moscou)La menace américaine d'user de la force contre la Syrie est inadmissible, et toute action militaire unilatérale, même limitée, sans l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu est tout aussi inacceptable, a indiqué samedi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch.
 
"Toute action militaire unilatérale, aussi +limitée+ qu'elle soit, sans l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu serait une violation flagrante du droit international, compromettrait les perspectives de règlement politico-diplomatique du conflit en Syrie, ne manquerait pas de relancer la confrontation et de faire de nouvelles victimes. On ne doit pas admettre un tel scénario", lit-on dans le commentaire du diplomate publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.
 
Le président américain Barack Obama a déclaré vendredi qu'il n'avait pas encore pris de "décision définitive" sur la Syrie, mais qu'il réfléchissait à une action militaire "limitée" contre le régime syrien, affirmant que l'attaque chimique près de Damas était un défi au monde et menaçait aussi la sécurité nationale des Etats-Unis
 
Face à "l'impuissance" du Conseil de sécurité de l'Onu", la Maison-Blanche a laissé entendre que le président Obama pourrait décider d'une action unilatérale américaine. 

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130831/199164575.html

 

Moscou RiaNovosti 14h41 Poutine surpris par le refus du parlement britannique

Syrie/intervention: Poutine surpris par le refus du parlement britanniqueLa décision du parlement britannique ayant rejeté les plans gouvernementaux d'opération militaire en Syrie a été une grande surprise, a reconnu samedi devant les journalistes à Vladivostok (Extrême-Orient) le président russe Vladimir Poutine.
 
 

"Pour moi, c'est une surprise absolue (…). Ces dernières années, nous nous sommes habitués à ce que toutes les décisions sont adoptées en Occident sans trop de discussions (…) conformément aux souhaits et à la position du principal partenaire, c'est-à-dire des Etats-Unis", a déclaré le chef de l'Etat.
 
 

Et d'avouer que la position des parlementaires britanniques le surprenait et étonnait à la fois.
 
 

"Cela signifie que même en Grande-Bretagne qui est le principal allié géopolitique des Etats-Unis, il y a des gens qui se guident sur les intérêts nationaux et le bon sens, qui tiennent à la souveraineté", a estimé M. Poutine.
 
 

Le parlement britannique a rejeté l'idée d'une intervention militaire contre la Syrie, et le premier ministre David Cameron, dont le gouvernement avait déjà lancé les préparatifs militaires a dû revenir sur son intention de soutenir une intervention militaire immédiate. L'opposition travailliste et les députés de son propre parti lui ont réclamé des "preuves convaincantes" de la responsabilité du régime de Bachar el-Assad dans l'attaque chimique dans une banlieue de Damas.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130831/199165200.html

 

15h55. Le républicain John McCain critique d'éventuelles frappes «cosmétiques» d'Obama en Syrie.

 

Le sénateur américain, ancien rival de Barack Obama à la présidentielle américaine, appelle depuis des mois à un engagement militaire américain plus ambitieux contre le régime de Damas. «Apparemment, le président veut une sorte de frappe cosmétique, lancer quelques missiles et dire: ça y est, on a réagi», a-t-il lancé vendredi soir sur la chaîne américaine NBC.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-experts-de-l-onu-ont-quitte-damas-31-08-2013-3095397.php

 

17h15. «L'armée syrienne a le doigt sur la gâchette» a déclaré le Premier ministre syrien Waël al-Halqi dans une déclaration écrite diffusée par la télévision d'Etat.

«L'armée est prête à faire face à tous les défis et à tous les scénarios» a-t-il encore affirmé. Alors que les derniers observateurs des Nations Unies ont quitté ce matin le pays, les autorités syriennes ont assuré qu'elles se préparaient à encaisser et à réagir à des frappes aériennes américaines. «Cette agression (occidentale) non justifiée ne passerait pas sans une riposte», a ajouté ce responsable. «Les partisans de frappes défendent «une mauvaise cause, qui n'a rien à voir ni avec la morale, ni le droit international».


Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-experts-de-l-onu-ont-quitte-damas-31-08-2013-3095397.php


17h30. Téhéran prévient qu'une frappe américaine provoquera des réactions «au-delà» de la Syrie.

 En Iran, le chef des Gardiens de la révolution islamique, l'armée d'élite du régime iranien, met en garde contre une intervention militaire américaine en Syrie. «Le fait que les Américains croient qu'une intervention militaire sera limitée à l'intérieur des frontières de la Syrie est une illusion» a déclaré le commandant Mohammad Ali Jafari, cité par l'agence Isna.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-experts-de-l-onu-ont-quitte-damas-31-08-2013-3095397.php

 

 

 

19h55. Syrie: Volte-face d'Obama qui va demander un vote du congrès américain tout en se déclarant prêt à donner l'ordre d'attaque "quand nous le choisirons"

 

Lors d'une intervention sur l'intervention militaire en Syrie ce soir, Barack Obama a déclaré qu'il allait « demander l'autorisation pour utiliser la force militaire auprès du congrès américain ». Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/31/97001-20130831FILWWW00322-syrie-obama-va-demander-un-vote.php

 

.... tout en en se déclarant «prêt à donner l'ordre d'attaquer quand nous le choisirons». «J'ai décidé que les Etats-Unis doivent prendre des actions militaires contre le régime syrien» déclare le président Américain. «L'action sera limitée aussi bien dans sa portée que dans sa durée» ajoute-t-il. «Notre armée a déjà des moyens sur place» précise-t-il. «La mission peut avoir lieu demain, dans une semaine, ou dans un mois».

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-experts-de-l-onu-ont-quitte-damas-31-08-2013-3095397.php

 

20h30. Les attaques américaines, pas pour tout de suite. 

 

Barack Obama a assuré qu'il ne convoquerait pas le Congrès de façon anticipée. Les frappes ne devraient donc pas avoir lieu avant le 9 septembre, date de rentrée prévue pour le Congrès.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-experts-de-l-onu-ont-quitte-damas-31-08-2013-3095397.php

 

21h15. Nouveau coup de téléphone Hollande / Obama

 

L'entourage de François Hollande annonce que le président français et Barack Obama ont eu un nouvel entretien téléphonique peu avant l'intervention télévisée du président américain. «Au cours de cet entretien d'une quarantaine de minutes, Barack Obama a informé le président Hollande de sa décision de saisir le Congrès américain, réaffirmant sa détermination à agir». Dans la foulée, le président français a convoqué un conseil restreint de défense pendant lequel la situation internationale, le dispositif militaire français, les questions diplomatiques et le retour des inspecteurs ont été évoqués.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-experts-de-l-onu-ont-quitte-damas-31-08-2013-3095397.php

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 22:46

 

Obama, nouveau George W. Bush?Par un simple claquement de doigts Barack Obama se transforme aujourd’hui, sous nos yeux, en George W. Bush.

Grâce à Edward Snowden cela ne fait plus aucun doute: quand il est question d'accorder aux renseignements américains la marge de manœuvre la plus large possible pour leurs activités, le président américain actuel n'a rien à envier à son prédécesseur. Cependant, est-ce que le destin, cruel, se limitera à une seule plaisanterie ironique? La Syrie se transformera-t-elle pour Obama en ce que l'Irak était devenu pour Bush?

A votre avis, peut-on se sentir rajeuni de 10 ans grâce au secrétaire d'Etat américain? Vous en doutez? Vous avez tort. Moi, j'ai réussi. Récemment, je me suis forcé à regarder le discours du secrétaire d'Etat John Kerry sur la situation en Syrie. Et, ô miracle ! La "machine à voyager dans le temps", c'est-à-dire ma propre mémoire, m'a projeté plus de dix ans en arrière.

Février 2003. Avec un groupe de journalistes je suis assis dans une grande salle au ministère de l'Information irakien, à Bagdad. La retransmission de l'intervention du secrétaire d'Etat américain Colin Powell sera diffusée sur grand écran d'une minute à l'autre. En attendant, les journalistes russes tuent le temps en mangeant les bananes et les sandwichs distribués par les Irakiens (d'ailleurs, les journalistes américains n'ont pas eu droit aux bananes, réservées uniquement aux journalistes des "pays amis"). Et voilà que ça commence. Sur l'écran le visage viril et honnête du général Powell, avec son éprouvette…

En 2013, évoquant la situation en Syrie, Kerry n'avait évidemment pas d'éprouvette entre les mains. Cela aurait été comme une auto-parodie. Mais les parallèles entre les deux discours des secrétaires d'Etat sont flagrants.

En fait, pourquoi parler seulement de l'intervention de Kerry ? Tous les porte-paroles occidentaux annoncent la même chose à la télé : "Assad est méchant ! Il utilise l'arme chimique contre sa propre population. Nous – les nations civilisées – ne pouvons pas le tolérer ! Nous devons prendre des mesures militaires contre le dictateur ! Toute autre politique serait amorale !". Un remake intégral de 2003, de mon point de vue ignorant et profondément cynique. 

Et ce remake est loin d'être convaincant, ce qui le rend particulièrement dépressif. Je veux bien croire qu'al-Assad est méchant. Que la gentillesse est une merveilleuse qualité humaine. Mais pour diriger une puissance du Moyen-Orient aussi complexe que la Syrie depuis plus d'une décennie il faut être capable de prendre des décisions extrêmement fermes, voire cruelles.

Ce qui me semble faux et théâtral, c'est la conviction absolue des Occidentaux selon laquelle l'arme chimique a été utilisée par al-Assad et non l'opposition. Comme si c’était un axiome n’ayant besoin d'aucune preuve.

Une fois encore, je veux bien croire que Bachar al-Assad est capable d'utiliser une arme contre sa population désobéissante. Mais pourquoi utiliser l'arme chimique au moment où il remporte la victoire dans la guerre civile ? Pourquoi fournirait-il à l'Occident un prétexte pour s'ingérer si c'est précisément ce que l'Occident attend ? Ce serait un comportement de politicien méchant, mais surtout stupide. Or personne n'a encore traité al-Assad d’homme stupide.

Bref, je n'y crois pas. Peut-être que plus tard, en présence de preuves irréfutables, je changerai d'avis. Mais tant que ces preuves seront absentes, je suis enclin à considérer les "contes sur les atrocités chimiques d'Assad" comme des élans de guerre propagandiste et psychologique, rien de plus.

De toute façon, tout le monde a parfaitement conscience que l'utilisation de l'arme chimique n'est qu'un prétexte. Je pense qu'il serait plus bénéfique de se concentrer non pas sur la ressemblance mais sur les différences entre la situation irakienne de 2003 et la situation syrienne de 2013. Ces différences existent et sont primordiales.

La guerre en Irak était le résultat de l'obsession d'un petit groupe de politiciens américains. En simplifiant un peu, la genèse de cette opération militaire pourrait être réduite aux fameux propos de Bush junior concernant les dirigeants irakiens: "Ils voulaient tuer mon père !".

Les principaux lobbyistes qui poussent à l'intervention occidentale dans le conflit syrien sont, au contraire, les puissances qui partagent la région avec la Syrie. Obama est sous pression de l'Arabie saoudite, du Qatar, de la Turquie et bien d'autres.

En 2003, Washington s'était lancé tête baissée dans le tourbillon de l'aventure militaire. En 2013, l'administration américaine agit très prudemment et cherche à tout prévoir. Tout cela porte à croire qu'on ne peut pas vraiment mettre Obama et George W. Bush sur un pied d’égalité.

(…) En dépit des tentatives d'Obama de calculer la situation à l'avance, rien ne garantit qu'il prendra la bonne décision. Evidemment, on peut dire la même chose concernant pratiquement toute décision politique importante et complexe. Mais dans le cas de la Syrie, la probabilité de faire une erreur est largement supérieure à la moyenne.

 

 

Source: http://fr.rian.ru/discussion/20130828/199134689.html

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 10:01

Hervé Ryssen, Faites les vous mêmes, vos guerres !

 

 

 

Source video : http://www.gloria.tv/?media=493208

 

Au moment où le sort du monde est entre les mains de quelques décideurs politiques menteurs, paranoïaques, psychopathes et hystériques, Hervé Ryssen leur demande de faire eux-mêmes leurs guerres : "Faites les vous mêmes, vos guerres !"

L'historien explique que "ce ne sont pas les Occidentaux qui veulent faire la guerre". "Ceux qui nous poussent, ceux qui nous entraînent dans les guerres au Proche-Orient jusqu'en Afghanistan, ce sont toujours les mêmes". Il évoque tour à tour, Laurent Fabius, François Hollande, Manuel Valls "éternellement lié à Israël, quand même", Vincent Peillon, Jean-François Copé (d'accord avec Hollande "sur la forme et sur le fond" pour "punir" Bachar el Assad, NdCR.), aux Etats-Unis John Kerry.

 

Pour rappel : intervention de Bruno Gollnisch au Parlement européen en 2003. L'histoire se répète. Mais - une note d'espoir - les populations de plus en plus au fait de la manipulation et des mensonges qui ont entraîné la guerre contre l'Irak, rejettent massivement leurs guerres.

 

 

 

Un discours d'actualité !

 

Photo : Un petit coucou de la famille Fabius. Montage Jack Chevalier. A Partager

Source image et commentaires: https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/585894501454377

 

 

. EN DIRECT. Syrie, le 30 août 2013 : l'administration Obama n'a toujours pas fourni publiquement de preuves définitives de l'utilisation d'armes chimiques par Assad

. EN DIRECT. Syrie, le 29 août 2013. Cameron, désavoué par les députés britanniques, incapable de convaincre sa propre majorité, admet de pas avoir de preuves attestant la possession d'armes chimiques par le régime syrien

. 28 aout 2013 : Jean-François Copé estime le discours d'Hollande parlant de "punir" le régime de Bachar el Assad de "juste sur la forme et sur le fond"

 . 26 août 2013 : L'attaque chimique ne fait "aucun doute" pour Laurent Fabius / "toujours pas de preuve" pour Vladimir Poutine / l'évêque catholique d'Alep craint une "guerre mondiale"

. Emploi d'armes de destruction massive en Syrie : le géopoliticien Aymeric Chauprade dénonce un "mensonge, le plus grossier qui puisse être"

. 21 août 2013: Laurent Fabius sur le "massacre de Damas" : nouvelle énorme manipulation médiatique ?

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 08:27

Bien qu'elle n'ait cessé ces dernières heures de communiquer sa conviction que c'est bien le régime syrien qui a utilisé ces armes et qu'il s'agit là d'un acte inacceptable, l'administration Obama n'a toujours pas fourni publiquement de preuves définitives de l'utilisation d'armes chimiques par Assad.

 

La partie est d'autant moins facile pour Obama, que l'opinion publique américaine est extrêmement réticente à l' idée d'une nouvelle guerre, même éclair, à l'étranger.


Faisant écho à plusieurs responsables de l'administration, qui se sont confiés au New York Times, le général Hayden, ancien directeur de la NSA puis de la CIA, a parié toutefois que le président irait jusqu'au bout de sa démarche, même en solitaire. «C'est bon politiquement d'avoir des alliés, mais les États-Unis ont la puissance qu'il faut pour agir», a-t-il jugé jeudi.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/30/01003-20130830ARTFIG00211-syrie-obama-consulte-tous-azimuts-avant-de-frapper.php

 

 

L'Etat d'alerte en Arabie saoudite 06h07. Bandar Sultant a payé 70 millions de dollars de sa fortune personnelle pour soudoyer les responsables et les députés occidentaux à l'effet de déclencher la guerre contre la syrie.

 

Source: http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/272506-l-etat-d-alerte-en-arabie-saoudite

 

06h24. Syrie : lâché hier soir par les députés britanniques, Cameron n'interviendra pas contre Assad

 

 

 

La motion présentée par le Premier ministre britannique sur une intervention militaire a été rejetée par la Chambre des Communes hier soir

Même si le vote n'est pas contraignant, le Premier ministre britannique a annoncé qu'il s'y plierait. Incapable de convaincre sa propre majorité de le suivre, il a jeté l'éponge dans la nuit de jeudi à vendredi : il n'engagera pas les troupes britanniques dans une intervention militaire en Syrie. Echaudés par le souvenir de la guerre en Irak et inquiets de l'absence de preuves indépendantes, les députés britanniques ont finalement voté jeudi en fin de soirée contre la participation britannique à une coalition, par 285 voix contre 272.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-lache-par-les-deputes-britanniques-cameron-n-interviendra-8255220.html

 

Obama pourrait agir seul

Anticipant un rejet de la Chambre des communes, la Maison-Blanche avait fait comprendre dès hier soir que Barack Obama se réservait le droit d'agir seul, "au mieux des intérêts des Etats-Unis".

 

D'un point de vue diplomatique, il va sans dire que la non-participation britannique complique la situation. De la grande coalition dont les Occidentaux rêvaient, il ne reste plus que la Turquie, l'Arabie saoudite, le Qatar et la France. Or, hier, François Hollande, qui voulait pourtant "punir" Assad mardi 27 août, a effectué un virage à 180° en prônant avant tout "une solution politique". Et il est maintenant fort probable que les opposants à la participation française se servent de l'exemple britannique pour que le Parlement, convoqué mercredi pour un débat sans vote, ait également son mot à dire.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-lache-par-les-deputes-britanniques-cameron-n-interviendra-8255220.html

 

9 heures. L'Egypte aurait empêché un bateau israélien de jeter l'ancre.

Selon une radio iranienne, un bateau israélien qui se dirigeait vers la Méditerranée a été empêché de jeter l'ancre dans la mer Rouge. Selon la radio du pays allié à la Syrie «le Caire a officiellement pris position contre la possible attaque américaine contre la Syrie. Le tamarrod égyptien réclame la fermeture du canal de Suez et les activistes nationalistes égyptiens condamnent cette possible attaque qu'ils considèrent comme dirigée contre l'Egypte». Jeudi, l'Egypte a effectivement fait part de sa réticence quant à une intervention occidentale.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php

 

9h20. Moscou renouvelle son opposition à une intervention.

«La Russie est contre toute résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, prévoyant la possibilité d'user de la force», affirme encore ce vendredi un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov. La veille, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU se sont brièvement rencontrés jeudi, sans rapprocher leurs points de vue.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php

 

10 h 20. Israël déploie des systèmes anti-missiles à Tel Aviv.

Selon la radio militaire israélienne, Israël déploie ce vendredi ses systèmes d'interception anti-missiles à Tel Aviv. De son côté, le site internet Ynet a indiqué que ce système d'interception anti-missiles était positionné vers le nord, en direction de la Syrie voisine. Jeudi soir, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait déjà évoqué ce déploiement dans la perspective de débordements en cas d'intervention militaire étrangère en Syrie.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php

 

10h44. Paris peut agir sans Londres en Syrie (Hollande)

 

Dans un entretien au journal Le Monde publié aujourd'hui, François Hollande déclare que le vote des députés britanniques contre une intervention militaire en Syrie n'entame en rien la détermination de la France à agir.

 

En réponse à une question sur la possibilité pour la France d'agir sans ses alliés britanniques, Hollande répond : "Oui". "Chaque pays est souverain pour participer ou non à une opération. Le massacre de Damas (imputé à la Syrie sans preuves le 21 août 2013, NdCR.) ne peut ni ne doit rester impuni", affirme le président.

 

Hollande déclare disposer d'un "faisceau d'indices" démontrant la responsabilité du régime de Damas dans cette attaque. Il exclut de prendre une décision avant de disposer de tous les éléments justifiant une action militaire, même si, déclare-t-il, une intervention avant mercredi (2 octobre NdCR.), date de la réunion du Parlement, n'est pas exclue.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/30/97001-20130830FILWWW00269-paris-peut-agir-sans-londres-en-syrie-hollande.php

 

François Hollande, en 2012."Le massacre chimique de Damas ne peut ni ne doit rester impuni. Sinon ce serait prendre le risque d'une escalade qui banaliserait l'usage de ces armes et menacerait d'autres pays. Je ne suis pas favorable à une intervention internationale qui viserait à 'libérer' la Syrie ou à renverser le dictateur, mais j'estime qu'un coup d'arrêt doit être porté à un régime qui commet l'irréparable sur sa population", estime le président de la République.

Pour François Hollande, "si le Conseil de sécurité est empêché d'agir, une coalition se formera. Elle devra être la plus large possible. Elle s'appuiera sur la Ligue arabe qui a condamné le crime et a alerté la communauté internationale. Elle aura le soutien des Européens. Mais il y a peu de pays qui ont les capacités d'infliger une sanction par des moyens appropriés. La France en fait partie. Elle y est prête. Elle décidera de sa position en étroite liaison avec ses alliés".

Interrogé sur le refus du Parlement britannique d'engager une action militaire en Syrie, le président de la République estime la France peut agir sans son allié britannique, et que "chaque pays est souverain pour participer ou non à une opération. Cela vaut pour le Royaume-Uni comme pour la France". "J'aurai aujourd'hui même un échange approfondi avec Barack Obama", ajoute-t-il.

 

 

Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/08/30/hollande-au-monde-le-massacre-de-damas-ne-peut-ni-ne-doit-rester-impuni_3468851_823448.html

 

11 h 10. Obama et Hollande doivent s'entretenir dans l'après-midi.

 

Interviewé dans Le Monde, François Hollande estime la France peut agir sans son allié britannique. «J'aurai aujourd'hui même un échange approfondi avec Barack Obama», précise-t-il en revanche se disant prêt à une intervention aux côtés des Etats-Unis.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php

 

11 h 20. Berlin exclut de participer à une intervention militaire en Syrie.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, exclut une participation allemande à une intervention militaire dans le quotidien régional allemand Neue Osnabrücker Zeitung. «On ne nous a pas demandé» une telle participation et «nous ne l'envisageons pas», précise-t-il. Le gouvernement allemand avait cependant signifié dès lundi qu'il approuverait une réaction internationale: «Nous insistons pour que le Conseil de sécurité des Nations Unies parvienne à une position commune et que le travail des inspecteurs de l'Onu soit terminé le plus rapidement possible», poursuit le ministre. 


Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php

 

12 h 05. La Russie salue le rejet par le britannique d'une intervention.

 Selon le Kremlin, des frappes en Syrie porteraient un «coup sérieux» à l'ordre mondial. C'est ainsi, que la Russie a salué la décision du Parlement britannique de rejeter une éventuelle intervention en Syrie.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php

 

14 h 20. Sondage : les Américains partagés face à une action militaire.

Selon un sondage pour NBC News, quatre Américains sur 10 seulement soutiennent l'idée d'une action militaire américaine contre le régime syrien en réponse à l'utilisation d'armes chimiques, mais 50% sont en revanche favorables à une action limitée à des frappes aériennes. Une très large majorité (79%) dit souhaiter que Barack Obama obtienne l'autorisation du Congrès avant toute intervention militaire en Syrie. La loi américaine requiert en théorie une autorisation votée par le Congrès pour tout déploiement durable de forces à l'étranger, mais les présidents américains ont toujours estimé qu'ils disposaient du pouvoir constitutionnel de déclencher des opérations militaires sans aval parlementaire. Seuls 21% jugent qu'une intervention servirait les intérêts américains - 33% pensent l'inverse, 45% sans opinion

(Enquête réalisée sur un échantillon de 700 adultes, avec une marge d'erreur de 3,7%)

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php 

 

 

Moscou. Voix de la Russie 17h15. Les Etats-Unis ont bloqué la chaîne Russia Today

 

russia today канал вещание россия зарубеж

Les Etats-Unis ont interrompu la diffusion de la chaîne Russia Today, a annoncé le rédacteur en chef de la chaîne Margarita Simonyan sur son compte Twitter.

 

« Je m’y attendais depuis longtemps. Maintenant notre chaîne est bloquée aux Etats-Unis. Ça y est ! Bravo à la liberté de l’expression ! »

 

Russia Today a été bloquée par la ressource Reddit. La chaîne compte plus d’un millions d’abonnés dans le monde entier.

 

Source : http://french.ruvr.ru/news/2013_08_30/Les-Etats-Unis-ont-bloque-la-chaine-Russia-Today-4385/

 

 

Moscou. RiaNovosti 17h30. Syrie: retirer le prix Nobel à Obama en cas de frappe US (député russe)

 

Le président de la Commission des Affaires internationale de la Douma (chambre basse du parlement russe) Alexeï Pouchkov a proposé vendredi de retirer au président américain Barack Obama le prix Nobel de la paix si ses troupes portaient une frappe sur la Syrie. "Si les Etats-Unis frappent la Syrie sans l'aval de l'Onu, l'opinion mondiale doit exiger du Comité Nobel qu'il retire à M.Obama son prix de la paix", a écrit le député sur son compte Twitter.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130830/199158810.html

 

 

Moscou. RiaNovosti 17h41. Syrie: les Américains majoritairement opposés à une intervention (sondage)

 

pour 79% des sondés, le président doit obtenir le consentement du congrès avant d'ordonner une opération militaire. Seuls 21% des Américains estiment qu'une action de force contre le gouvernement syrien est dictée par les intérêts nationaux des Etats-Unis. Cette thèse est rejetée par 33% des sondés et 45% ne connaissent pas la réponse.

 

Seuls 27% des personnes interrogées ont déclaré que l'ingérence américaine pourrait améliorer la situation des Syriens contre 41% opposés à une telle hypothèse.

 

Le sondage a été effectué auprès de 700 Américains de plus de 18 ans.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130830/199159215.html

 

 

18h31. La Maison-Blanche est décidée à frapper Damas

Il n'y a désormais plus aucun doute à Washington : les Américains vont frapper en Syrie après l'utilisation de gaz de combat par le régime contre des civils. La France sera sans doute l'un de leurs seuls alliés.

L'Amérique va frapper en Syrie, et probablement très vite, peut-être même avant le départ mardi d'Obama pour l'Europe et le sommet du G20, prévu jeudi à Saint-Pétersbourg.

«Les États-Unis répondront à l'utilisation par la Syrie d'armes chimiques», a affirmé la porte-parole adjointe du département d'État, Marie Harf, précisant, après la défection britannique pour cause de blocage parlementaire, que l'Amérique était prête à y aller seule, de manière unilatérale, même si ses alliés se désistent.

[L]a France sera sans doute l'un des seuls alliés à aller au charbon avec les États-Unis (avec peut-être la Turquie).

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/30/01003-20130830ARTFIG00441-la-maison-blanche-est-decidee-a-frapper-damas.php

 

 

20 h 25. Obama dit réfléchir à une action «limitée», même s'il n'a pas encore pris de «décision finale».

Le Président américain estime que le monde ne peut pas accepter que des femmes et des enfants soient gazés. Il estime que l'attaque chimique en Syrie menace la sécurité nationale américaine. 

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php 

 

22 h 55. C’est un non franc et massif. 64% des Français sont contre une intervention française en Syrie. 

 Selon un sondage réalisé par l’institut BVA pour i > télé - CQFD - « le Parisien » et « Aujourd’hui en France », les Français sont très majoritairement hostiles à une participation de notre pays à une intervention militaire (64 %) contre le régime de Bachar al-Assad.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php

 

23 heures. Hollande et Obama appellent à «adresser un message fort» au régime de Damas, selon l'Elysée.

Ils tiennent Bachar al-Assad pour «responsable» du massacre chimique du 21 août, a indiqué l'Elysée dans un communiqué.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-obama-toujours-a-la-recherche-d-une-coalition-internationale-30-08-2013-3092571.php

 

 

. EN DIRECT. Syrie, le 29 août 2013. Obama se réserve le droit d'agir seul. L’attaque de la Syrie est "prévue depuis... 2001" (Général Wesley Clark)

Partager cet article
Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 20:26

Dieudonné dit être contre l'intervention contre Bachar el Assad en Syrie. Il dénonce fort justement ce "gouvernement de mercenaires qui s'apprête à faire la guerre", un "système où le mensonge est roi": "souvenez-vous il y a un an 'le changement c'est maintenant'". Il dénonce un Laurent Fabius "l'homme du sang contaminé", qui "a dit qu'un Bachar el Assad ne méritait pas de vivre". Aux militaires, il dit: "on vous prend pour des cons, on vous envoie à l'abattoir, vous allez revenir dans des boîtes en bois"..Ce qui, au moins pour la première partie de la phrase, est vrai... Il appelle à la "désobéissance civile, dans l'armée, partout". Sur Christ-Roi, nous avons dit que le Printemps français est né le 24 mars quand la police de Valls quand même a gazé les manifestants, femmes, enfants et vieillards, que ce système devenu illégitime a déclaré la guerre aux Français le jour du vote anti-démocratique au Sénat d'une loi Taubira totalitaire qui n'est pas une loi (coup d'état au sénat avec un vote à main levée, balayage du revers de la main d'une pétition de plus de 700000 personnes, ignorance totale de millions de manifestants, traques, poursuites et arrestations arbitraires.), que dès lors la désobéissance civile devient un acte de Résistance légitime face à une république absolue... Il répond à Manuel Valls, "ministre de l'Intérieur" qui a assimilé Alain Soral, un "écrivain", et Dieudonné, un "humoriste", à une "menace", un "danger pour la république" : "vous imaginez bien, cela n'a pas de sens", ironise Dieudonné. "Valls, qui en plus d'être méchant, n'aime pas les nègres"... Petite video de Valls à Evry à regarder à la fin.

 

 

 

Source video : http://www.youtube.com/watch?v=3u5MxfHtZ9g#t=16

 

 

. Dieudonné appelle à «faire chier ce système de merde», invite les militaires à «(faire) un coup d’État» et les internautes à «faire exploser la LICRA»

. Manuel le Chimique Quand même désigne Alain Soral et Dieudonné comme ennemis à "combattre"

. Appel à la résistance ! Ce message qui se lève

. "La violence n'exige de nous que notre obéissance au mensonge" (A. Soljenitsyne, à Moscou le 12 février 1974)

. Appel à la "désobéissance civile" de Béatrice Bourges

Partager cet article
Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 16:38

Le prince saoudien a-t-il menacé Hollande d'envoyer les terroristes djihadistes sur Paris s'il n'accepte pas son offre ? L'histoire ne le dit pas !


 

LaTribune.fr rapporte aujourd'hui que la France a signé un contrat de plus d'un milliard d'euros avec l'Arabie Saoudite pour moderniser quatre frégates et deux pétroliers-ravitailleurs saoudiens. Le contrat devrait entrer en vigueur le 1er septembre.

 

Le site, spécialisé dans l'actualité économique, indique que «selon des sources concordantes, la société ODAS, qui représente dans le royaume les intérêts des industriels français DCNS, Thales et MBDA, a signé en août avec Ryad un contrat (...) de plus d'un milliard d'euros portant sur la modernisation de quatre frégates de classe Al Medinah et de deux pétroliers-ravitailleurs de la classe Boraida mis en service en 1985-1986», indique le site spécialisé dans l'actualité économique.

 

La signature de ce contrat, "attendue depuis plusieurs années", intervient alors que François Hollande pourrait se rendre en Arabie Saoudite cet automne.

 

Le président François Hollande, qui a déjà effectué une visite express en Arabie Saoudite en novembre 2012, comptait s'y rendre cet été mais le roi était parti se reposer à l'étranger. Les Saoudiens ont donc repoussé cette visite d'Etat, qui est désormais prévue cet automne. La convergence de vue entre Paris et Ryad sur le dossier syrien n'est pas étranger au réchauffement des relations franco-saoudiennes.

 

 

Source: http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130828trib000782031/la-france-signe-un-contrat-de-plus-d-un-milliard-d-euros-avec-l-arabie-saoudite.html

via http://www.leparisien.fr/economie/defense-la-france-remporte-un-contrat-d-un-milliard-d-eur-avec-l-arabie-saoudite-29-08-2013-3089939.php

 

. L'Arabie saoudite offre à la Russie le contrôle du marché pétrolier contre l'abandon d'Assad

Partager cet article
Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 13:04

 

07h50. Selon une information du Point, la France a envoyé au large de la Syrie une frégate (le Chevalier Paul). Partie de Toulon, elle doit rejoindre la flotte internationale, actuellement à proximité des côtes syriennes, qui compte notamment quatre frégates lance-missiles de l'US Navy, ainsi qu'un certain nombre de sous-marins nucléaires d'attaque américains et britanniques.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/29/97001-20130829FILWWW00226-une-fregate-francaise-va-quitter-toulon-pour-le-large-de-la-syrie.php

 


Cette frégate Chevalier Paul se dirige vers une zone non spécifiée en Méditerrané. La préfecture maritime de Méditerranée précise qu'il s'agit d'une sortie programmée de ce bâtiment de guerre et invite à ne pas établir de lien de cause à effet avec le conflit syrien.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-les-usa-et-la-france-bougent-leurs-navires-la-russie-aussi-8254805.html

 

11h14. Pierre Bayle, porte-parole du ministère de la Défense, annonce que "les armées françaises sont en position de répondre aux demandes du président de la République, s'il prenait la décision d'engager les forces françaises".

Le porte-parole a indiqué qu'il ne donnerait pas de précisions supplémentaires.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/29/97001-20130829FILWWW00285-syrie-les-armees-francaises-pretes-a-repondre.php

 

12h11. Syrie : les Français peu favorables à une frappe, les politiques divisés...

 

Selon un sondage Ifop, une majorité dee Français est contre une intervention contre le régime de Bachar El-Assad. La classe politique française se divise également.

59% des personnes sondées sont contre 41% pour. Ce sont les sympathisants de gauche qui se montrent le plus favorables à une action presque annoncée par François Hollande (54%) tandis que l'électorat de droite se montre très défavorable (60% à l'UMP et 81% au FN).

 

Autre enseignement de ce sondage, les Français ne semblent favorables à une intervention en Syrie que si elle a la légalité donnée par un vote à l'ONU et que si la France n'y participe pas. Dans ce cas, 55% des personnes sondées accepteraient une action de l'ONU. Interrogé par le Figaro, le patron du département opinion de l'Ifop explique cette position par le fait que « les Français ont le sentiment d'avoir déjà beaucoup donné, sur la Syrie et sur d'autres fronts, comme le Mali ».

 

Cette opposition d'une majorité de Français à une action se retrouve également dans les opinions publiques américaine et britannique. Selon un sondage Reuters réalisé avant l'attaque chimique, 9% des Américains étaient pour une intervention, contre 60% à y être opposés, soit le niveau le plus faible jamais observé pour une intervention militaire.

 

Outre l'opposition de l'opinion française, il est à noter que la classe politique se divise sur une éventuelle frappe en Syrie, contrairement à ce qui s'était passé pour le Mali. Mercredi (28 août NdCR.), François Fillon a émis des réserves importantes à une décision de ce type, privilégiant la recherche d'une solution politique, notamment par un dialogue avec la Russie. D'autres dirigeants de l'UMP sont sur la même longueur d'onde que l'ancien Premier ministre. Jeudi (29 août NdCR.), dans le Figaro, Dominique de Villepin a affirmé qu'une intervention sans mandat de l'ONU serait une erreur.

  1. Source: http://lci.tf1.fr/france/societe/l-opinion-publique-pas-chaude-pour-une-frappe-en-syrie-8254763.html

 

13 heures. Une majorité d'Allemands contre une intervention militaire.

 

58% des Allemands se déclarent opposés à une intervention militaire occidentale selon une étude Politbarometer menée après l'attaque chimique présumée du 21 août. Seulement 33% des personnes interrogées pour la chaîne de télévision publique ZDF estiment au contraire que les puissances occidentales devraient frapper la Syrie, 9% étant sans opinion. 

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php 

 

13h07. Les Occidentaux soufflent le chaud et le froid. Si l'éventualité d'une attaque imminente d'une coalition internationale s'éloigne dans la bouche des dirigeants, les Occidentaux sont en train de renforcer leur présence militaire en Méditerranée.

À Damas, on évacuerait les QG militaries et la Russie déploie à son tour des bâtiments militaires dans la région.

Alors que Barack Obama assure ne pas avoir encore pris la décision d'attaquer la Syrie, que François Hollande a à son tour calmé le jeu ce matin, d'importants mouvements militaires sont en train de s'opérer dans la région. Les Occidentaux renforcent actuellement leur présence autour de la Méditerranée orientale. En Syrie, on se prépare également à des frappes aériennes.

Les Américains ont fait savoir ces derniers jours que l'US Navy allait renforcer sa présence en Méditerranée orientale avec un quatrième navire de guerre armé de missiles de croisière. Deux porte-avions ainsi qu'un sous-marin sont également sur place.

Six avions de chasse de l'armée de l'air britannique (RAF) ont été envoyés ce jeudi à Chypre par "mesure de précaution pour protéger les intérêts britanniques", a annoncé le ministère britannique de la Défense. "Ils ne sont pas déployés pour prendre part à une action militaire contre la Syrie", assure le ministère, précisant que leur action est uniquement "défensive" et s'inscrit dans le cadre d'une mission "air-air".


Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-les-usa-et-la-france-bougent-leurs-navires-la-russie-aussi-8254805.html

 

La Russie va quant à elle envoyer en Méditerranée orientale un navire anti-sous-marins ainsi qu'un croiseur équipé de missiles, rapporte ce jeudi l'agence de presse Interfax, qui cite des sources militaires russes.

 

Les deux bâtiments quitteront leur port d'attache dans les jours à venir car la situation "nécessite que nous procédions à des ajustements" des forces navales, dit-on de même source. Mais la marine russe dément que ce déploiement soit liée avec les événements de Syrie et a indiqué qu'il s'inscrivait dans le cadre d'une rotation prévue de longue date de ses navires en Méditerranée.

La Russie a par ailleurs évacué depuis mardi 116 Russes et citoyens d'autres ex-républiques soviétiques à bord de deux avions du ministère des Situations d'urgence. Un premier avion, un Iliouchine 76, a ramené mardi soir de Lattaquié, à l'ouest de la Syrie, 89 personnes. "Parmi eux se trouvent 75 citoyens russes, essentiellement des femmes et des enfants", a déclaré le porte-parole du ministère des Situations d'urgence, Irina Rossious, citée dans le communiqué. Neuf Bélarusses et cinq Ukrainiens ont aussi été évacués à bord de cet appareil, qui avait amené en Syrie 20 tonnes d'aide humanitaire. Un deuxième avion, un Iliouchine 62, a décollé mercredi matin de Lattaquié avec 27 Russes à bord, a ajouté Irina Rossious.

 

Damas de son côté se prépare également des frappes occidentales. Des habitants de la capitale syrienne et des sources proches de l'opposition ont rapporté que les forces gouvernementales syriennes avaient apparemment évacué la plupart des centres de commandement et des bâtiments militaires du centre de la capitale dans l'attente d'une attaque. Des unités de l'armée stationnées près de la capitale ont réquisitionné plusieurs poids lourds, semble-t-il pour transporter des armes lourdes vers d'autres sites, même si aucun mouvement important de matériel militaire n'a été signalé, indique une source proche de l'opposition.

Des véhicules blindés et des camions de transport de troupes ont toutefois été vus quittant le secteur de l'aéroport international de Damas, où se trouvent trois bases militaires.Ces véhicules ont pris la direction de la ville de Harran al Aouamid, a déclaré un militant de l'opposition, Ma'moun al Ghoutani par téléphone. Parmi les bâtiments qui ont été partiellement évacués figurent celui de l'état-major place des Omeyyades, de même que celui de l'armée de l'air non loin de là, de même que les locaux de la sécurité dans le quartier de Kfar Sousseh, à l'ouest de Damas.

Selon des opposants présents à Lattaquié, ville portuaire de la Méditerranée, plusieurs bâtiments de guerre syriens se sont rangés le long de navires marchands dans une zone réservée à la marine marchande, semble-t-il pour réduire le risque d'être identifié et bombardé. Enfin, selon le général Moustafa al Cheikh, figure de l'armée qui est passé dans le camp des insurgés, l'ASL dispose de renseignements permettant de penser que l'état-major général des forces syriennes a déménagé vers un site au pied de la chaîne de l'Anti-Liban, au nord de Damas. "Différents commandements s'installent dans des écoles et des bunkers souterrains. Mais je ne crois pas que cela fasse beaucoup de bien au régime", a dit le général Moustafa al Cheikh.

 

 

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-les-usa-et-la-france-bougent-leurs-navires-la-russie-aussi-8254805.html

 

13h58. L'absence (pour l'instant) de preuves indépendantes
Jusqu'à présent, Etats-Unis, Royaume-Uni et France ont affirmé avoir la conviction que le pouvoir syrien était à l'origine de l'attaque. John Kerry, le ministre des Affaires étrangères de Barack Obama, a même souligné lundi soir avoir vu des preuves. Problème : ils n'ont montré aucune de ces preuves, qui proviennent toutes des rebelles.


Face au scepticisme créé par la manipulation de 2003 en Irak, beaucoup demandent d'attendre le rapport des inspecteurs de l'Onu. Ceux-ci poursuivent ce jeudi leur mission et quitteront la Syrie samedi (31 août NdCR.). Ils devraient probablement livrer leurs conclusions dimanche.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/decryptage-syrie-pourquoi-les-occidentaux-temporisent-8254812.html 

. Le gouvernement syrien impute l'emploi d'armes chimiques aux rebelles

. Syrie : l'attaque chimique, une mise en scène ?

 

14h28. Syrie: Londres prêt à passer outre l'ONU

 

Selon un porte-parole des services du Premier ministre britannique qui ont rendu public les conclusions des avocats du gouvernement sur une possible intervention, Londres "serait toujours autorisée" à mener "une intervention militaire ciblée" en Syrie même en cas de blocage au conseil de sécurité de l'ONU, "en vertu de la doctrine d'intervention humanitaire".

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/29/97001-20130829FILWWW00364-syrie-londres-pret-a-passer-outre-l-onu.php

 

Moscou. Ria Novosti. 14h30. Six avions de chasse de l'armée de l'air britannique ont été envoyés jeudi matin à Chypre par "mesure de précaution", a annoncé le ministère britannique de la Défense.

 

Syrie: Londres dépêche six chasseurs à Chypre"Six jets Typhoon sont déployés ce matin à Akrotiri, sur l'île de Chypre. Il s'agit d'une mesure de prudence et de précaution afin de protéger les intérêts du Royaume-Uni et assurer la défense de nos zones de souveraineté dans une période de tensions accrues dans la région... Ils ne sont pas déployés pour prendre part à une action militaire contre la Syrie", précise le ministère dans un communiqué.

 

Auparavant, certains médias ont rapporté que la Grande-Bretagne avait commencé à envoyer des chasseurs et des avions cargos vers sa base d'Akrotiri dans le cadre des préparatifs à une éventuelle intervention militaire en Syrie.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130829/199141784.html

 

 

Syrie : Ban Ki-Moon demande à Obama du temps pour les experts

Moscou. Voix de la Russie. 15h00. Syrie : Ban Ki-Moon demande à Obama du temps pour les experts

 

Par La Voix de la Russie | Les experts ont besoin de quatre jours pour boucler leur mission, avant de procéder à des analyses et présenter leur rapport, a déclaré le Secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-Moon, lors d’un entretien à téléphonique avec le président américain Barack Obama.

 

« J’ai persuadé M. Obama que nous présenterions toutes les informations nécessaires », a indiqué le Secrétaire général.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_08_29/Syrie-Ban-Ki-Moon-demande-a-Obama-du-temps-pour-les-experts-9406/

 

 

15 heures. Cameron contraint d'attendre le rapport de l'ONULa motion gouvernementale, présentée dans une heure à la Chambre des Communes et soumise au vote dans la soirée, condamne «l'usage d'armes chimiques en Syrie le 21 août 2013 par le régime de (Bachar al-) Assad» et «convient qu'une réponse humanitaire forte est requise de la part de la communauté internationale, impliquant si nécessaire une action militaire qui soit légale, proportionnée et destinée à sauver des vies en empêchant tout usage futur d'armes chimiques en Syrie».

Mais pour passer de cet accord de principe, s'il est adopté, au lancement effectif d'une intervention militaire, la motion prévoit un second vote, une fois connus les résultats de l'enquête de l'ONU sur l'attaque présumée aux armes chimiques en Syrie.

 

Source : http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php

 

Moscou. Ria Novosti. 15h14. L'Egypte est hostile à l'idée d'une intervention étrangère dans le conflit syrien, a déclaré jeudi le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy.

"L'Egypte ne participera à aucune frappe militaire contre la Syrie et s'y oppose avec force, conformément à sa position de principe contre toute intervention militaire étrangère dans ce pays", a annoncé le chef de la diplomatie égyptienne.

 

       Source: http://fr.rian.ru/world/20130829/199142177.html 

 

15h30. Merkel et Poutine veulent attendre le rapport des inspecteurs de l'ONU. Lors d'un entretien téléphonique les deux dirigeants ont convenu que le Conseil de sécurité de l'ONU devait étudier le rapport. 


Source : http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php

 

15h45. Amnesty et Human Rights Watch refusent de se prononcer sur d'éventuelles frappes. Deux des principales organisations de défense des droits de l'Homme refusent de se prononcer sur la légalité de frappes en Syrie. 


Source : http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php  


15h50. Un cinquième destroyer américain déployé en Méditerranée.

 

Source : http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php 


Syrie : l’armée de l’air prête à utiliser les pilotes kamikazes

Moscou. Voix de la Russie. 16h20.  L’armée de l’air syrienne envisage d’utiliser les pilotes kamikazes si l’Occident venait à attaquer Damas, écrit le quotidien britannique The Guardian se référant à un officier innomé.  

Selon lui, 13 pilotes avaient signé une promesse cette semaine en disant qu’ils formeraient un équipage de martyrs, prêts à se suicider pour détruire les avions de guerre américains. 

« Nous avons plus de 8000 personnes prêtes à se suicider dans l’armée syrienne. Moi-même, je suis prêt à me faire exploser contre un porte-avion américain » a t-il dit.


Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_08_29/Syrie-l-armee-de-l-air-prete-a-utiliser-les-pilotes-kamikazes-3032/

 

Moscou. Voix de la Russie. 16h44. La Grande-Bretagne déclare qu'elle a le droit de frapper la Syrie sans l'approbation du Conseil de sécurité

 

La Grande-Bretagne a déclaré qu'elle avait les fondements juridiques pour mener une opération contre la Syrie même si cette opération n'est pas approuvée par le Conseil de sécurité de l'ONU, rapporte jeudi l'agence Reuters.

 

Une réunion extraordinaire de la Chambres des communes se déroule jeudi à Londres. Les députés examinent les propositions du gouvernement britannique portant sur une opération militaire contre la Syrie suite à l'utilisation présumée des armes chimiques par les autorités de ce pays.

 

Source : http://french.ruvr.ru/news/2013_08_29/La-Grande-Bretagne-declare-quelle-a-le-droit-de-frapper-la-Syrie-sans-lapprobation-du-Conseil-de-securite-5790/

 

Moscou. Ria Novosti. 19h20. Les travaillistes lui ayant demandé des "preuves convaincantes" de la responsabilité du régime de Bachar el-Assad, le premier ministre britannique David Cameron a reconnu jeudi devant les députés ne pas avoir 100% de certitude quant à la responsabilité ou non du régime syrien dans l'usage d'armes chimiques dans une banlieue de Damas.

 

"Il n'y a pas, effectivement, 100% de certitude quant aux responsables de l'attaque chimique (près de Damas). Nous n'avons pas de preuves  attestant l'absence d'armes chimiques chez l'opposition et la possession de telles armes par le régime (…). Cela ne suffit pas pour affirmer que le régime en est responsable et en répondra", a déclaré le chef du gouvernement.
 
M.Cameron a été contraint par l'opposition travailliste d'attendre le rapport des inspecteurs de l'Onu avant toute décision sur une intervention militaire en Syrie.   
 
Ainsi, le premier ministre, dont le gouvernement avait lancé les préparatifs militaires en début de semaine, a dû revenir sur son intention de soutenir une intervention militaire immédiate, notamment en raison des réticences de l'opposition travailliste et de parlementaires de son propre parti.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130829/199146661.html

 

18h49. Nouvelle réunion du Conseil de sécurité. Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, qui ont un droit de veto, se réuniront de nouveau à huis clos sur la Syrie à 18h30 GMT, 20h30 à Paris. Les ambassadeurs des cinq pays (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Chine, Russie) s'étaient déjà réunis mercredi, sans parvenir à conclure sur une résolution autorisant une intervention militaire en Syrie, Moscou et Pékin continuant de rejeter toute action en Syrie.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php

 

20h17. Les inspecteurs de l'ONU ont recueilli «quantité» d'éléments. Les échantillons recueillis par les enquêteurs sur place seront transmis à des laboratoires en Europe pour analyse, conformément à la procédure prévue par la Convention sur l'interdiction des armes chimiques. Ces analyses pourraient prendre des semaines, laisse entendre le porte-parole de l'ONU, Farhan Haq. «Le secrétaire général s'attend à recevoir un compte-rendu oral et ensuite, quand les analyses en laboratoire seront terminées, ils (les experts) fourniront un compte-rendu final», selon le porte-parole.

 

  1. Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php

 

21h27. Début de la réunion du Conseil de sécurité. Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, qui ont un droit de veto, entament, à New York, de nouvelles consultations à huis clos sur la Syrie. Cette discussion se tient à la demande de la Russie, farouchement opposée à toute action militaire en Syrie, ont indiqué des diplomates.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php

 

21h50. La réunion du Conseil de Sécurité a été brève. Elle a duré à peine 45 minutes, sans faire de progrès apparents dans leurs discussions. L'objet des consultations était un projet de résolution britannique qui justifierait une intervention militaire contre le régime de Bachar al-Assad.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php

 

Portrait officiel de Barack Obama, en 2012.21h56. Obama se réserve le droit d'agir seul. Le président américain, Barack Obama, se réserve le droit d'agir unilatéralement contre le régime syrien, a laissé entendre la Maison Blanche.

 

«Le président doit avant tout rendre des comptes aux Américains qu'il a été élu pour protéger. Et le président est fermement convaincu que les enjeux de cette situation concernent des mesures nécessaires pour protéger nos intérêts cruciaux de sécurité nationale», indique son porte-parole adjoint, Josh Earnest. Son homologue du département d'Etat, Marie Harf, qualifie quant à elle les consultations internationales sur la Syrie d'«extrêmement importantes», mais prévient aussi que les Etats-Unis prennent leurs «décisions en suivant (leur) propre calendrier».

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-une-fregate-antiaerienne-francaise-serait-en-route-29-08-2013-3089629.php

 

 

L’attaque de la Syrie est prévue depuis... 2001 (Général Wesley Clark)

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bc/General_Wesley_Clark_official_photograph.jpg/150px-General_Wesley_Clark_official_photograph.jpg

En avril 2011, sur Christ-Roi nous avions rédigé un article intitulé "Preuve que l’attaque de la Libye était prévue depuis... 2001 (Général Wesley Clark)". Obama se réservant le droit d'agir seul, il semble que cela soit à présent au tour de la Syrie exactement comme l'a annoncé le général Wesley Clark dans une interview du 2 mars 2007 dans laquelle il expliquait que plusieurs autres attaques de pays du Moyen-Orient figuraient à l'agenda des Etats-Unis d'Amérique...

Dans cette interview Clark citait un mémo qui lui fut présenté en 2001, mémo du Bureau du Secrétariat à la Défense, à l'époque dirigé par Donald Rumsfeld et son secrétaire adjoint Paul Wolfowitz (ancien président de la Banque mondiale) expliquant comment l'administration américaine envisageait de prendre le contrôle de 7 pays en cinq ans, l'Irak (chose faite), la Syrie, le Liban, la Libye (chose faite), la Somalie, le Soudan, et l'Iran.


22h01. Moscou. RiaNovosti. Le Canada s'abstiendra d'intervenir.

Syrie: le Canada s'abstiendra d'intervenir (premier ministre)Le premier ministre canadien Stephen Harper a déclaré jeudi que son pays ne participerait pas à une opération militaire en Syrie, a annoncé l'agence Reuters.

"Le gouvernement du Canada ne prévoit pas […] d'avoir une mission militaire", a déclaré M. Harper.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130829/199148106.html

 

23h55. LeFigaro. GB: le Parlement rejette la motion de Cameron sur une action militaire en Syrie

La motion présentée par le Premier ministre David Cameron qui défendait le principe d'une intervention militaire en Syrie, a été rejetée ce soir par le parlement britannique.

 

Après ce vote, Cameron a réagi: "Il est clair que le Parlement britannique ne veut pas d'intervention militaire britannique. Je prends note et le gouvernement agira en conséquence", ajoutant qu'il était "attaché au respect de la volonté de la Chambre des Communes".

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/29/97001-20130829FILWWW00592-gb-le-parlement-rejette-la-motion-de-cameron-sur-une-action-militaire-en-syrie.php

 

. EN DIRECT. Syrie, le 28 août 2013

. Syrie : Une nouvelle guerre qui a pour but d'éliminer les chrétiens de la région ?

. EN DIRECT. Syrie, le 27 août 2013

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 22:57

Selon le quotidien The European Union Times (édité conjointement aux États-Unis et au Canada), le président russe Vladimir Poutine a distribué Mardi (27 août NdCR.) aux forces armées russes un « ordre d’action urgente » autorisant « une frappe militaire de grande envergure contre l’Arabie Saoudite au cas où les menaces occidentales contre la Syrie seront exécutées ».

 

En cas d’attaque contre la Syrie, Poutine attaquerait l’Arabie Saoudite. Il faut préciser que, auparavant, l’Arabie Saoudite avait fait une « proposition qu’on ne peut pas refuser » à la Russie : ou bien la Russie lâche Damas, et obtient ainsi des gains et des avantages sur le contrôle du marché pétrolier mondial, ou bien c’est l’Arabie Saoudite qui lâchera ses hordes de terroristes tchétchènes sur les J.O. d’hiver en Russie. L’information peut paraître surprenante, mais elle tout de même révélée par le journal britannique The Telegraph.

 

Source : http://www.cercledesvolontaires.fr/2013/08/28/bombardement-imminent-contre-la-syrie-poutine-menace-dattaquer-larabie-saoudite-en-represaille/

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 22:45

Selon le Telegraph Le prince saoudien a menacé Poutine d'attaques terroristes tchétchènes aux prochains Jeux olympiques d'hiver à Sotchi en Russie s'il n'accepte pas l'offre qu'il lui fait d'abandonner Assad contre le contrôle du marché pétrolier.

 

Voici une traduction de l'article du Telegraph :

 

 

Sans accord, le prince saoudien menace la sécurité des Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi

 

L'Arabie saoudite a secrètement fait une proposition sans précédent à la Russie. Cet accord lui permettrait de contrôler le marché mondial du pétrole et de sauvegarder les contrats de gaz de la Russie, si le Kremlin se démarquait du régime d'Assad en Syrie, selon un article du London Telegraph de mardi.

 

Des fuites provenant d'une réunion secrète entre le président russe Vladimir Poutine et le prince saoudien Bandar révèlent que ce dernier aurait mis en avant un savant dosage d'incitations et de menaces dans le but de sortir de l'impasse sur la Syrie.

 

"Voyons comment mettre sur pied une stratégie russo-arabe unifiée sur le dossier du pétrole. L'objectif est de s'accorder sur le prix du pétrole et des quotas de production qui maintiennent la stabilité des prix sur les marchés mondiaux, " a-t-il dit lors de la réunion avec le président Poutine. L'entrevue, qui a duré quatre heures, a eu lieu dans la datcha de Poutine en dehors de Moscou, il y a trois semaines.

 

"Nous comprenons le grand intérêt de la Russie pour le pétrole et le gaz du bassin méditerranéen, d'Israël jusqu'à Chypre. Et nous comprenons l'importance du gazoduc russe vers l'Europe. Nous ne sommes pas intéressés à rivaliser avec cela. Nous pouvons coopérer dans ce domaine ", a déclaré Bandar, prétendant parler avec le plein appui des États-Unis.

 

Les discussions semblent offrir une alliance entre le cartel de l'OPEP et la Russie, qui produisent ensemble plus de 40 millions de barils de pétrole par jour, 45 % de la production mondiale. Une telle initiative pourrait modifier le paysage stratégique.

 

D'après Reuters, des sources proches de l'Arabie saoudite ont déclaré que le prince a offert d'acheter jusqu'à 15 milliards de dollars d'armements russes ainsi que d'assurer que le gaz du Golfe ne menacerait pas la position de la Russie en tant que fournisseur principal de l'Europe.

 

Les prix du pétrole ont atteint un sommet pendant six mois dans un contexte d'attentes croissantes d'une frappe militaire contre la Syrie, a rapporté la BBC. Le Moyen-Orient contient certains des plus grands producteurs de pétrole au monde, ainsi que quelques routes maritimes importantes. Même avant les derniers développements en Syrie, les analystes prévoyaient des prix du pétrole plus élevés, en partie à cause de ruptures d'approvisionnement. La Libye, l'un des plus grands producteurs de pétrole du monde arabe, a vu sa production baisser de près de 60%, touchée par des grèves et des problèmes de sécurité.


Attaque terroriste tchétchène sur le sol russe

 

Le journal libanais As-Safir a rapporté que le prince Bandar s'est engagé à protéger la base navale de la Russie en Syrie si le régime d'Assad est renversé, mais il a également fait allusion à des attaques terroristes tchétchènes aux Jeux olympiques d'hiver à Sotchi en Russie s'il n'y a pas accord. "Je peux vous donner une garantie de protéger les Jeux olympiques d'hiver de l'année prochaine. Les groupes tchétchènes qui menacent la sécurité des jeux sont contrôlés par nous, "aurait-il dit.

 

Le Prince Bandar a poursuivi en disant que les Tchétchènes opérant en Syrie étaient un outil de pression qui pourrait être mis en position "marche" ou "arrêt". «Ces groupes ne nous font pas peur. Nous les utilisons face au régime syrien, mais ils n'auront pas de rôle dans l'avenir politique de la Syrie ".

 

Poutine a été insensible à l'offre saoudienne. "Notre position à l'égard d'Assad ne changera jamais. Nous croyons que le régime syrien est le meilleur porte-parole du peuple syrien ... "selon les fuites.

 

Le Prince Bandar a averti qu'il ne peut y avoir "aucune échappatoire à l'option militaire" si la Russie refuse le rameau d'olivier.


Action "ferme et sérieuse"

 

Mardi, l'Arabie saoudite a appelé à une action "ferme et sérieuse" contre le régime syrien suite à son attaque aux armes chimiques présumée près de Damas le 21 Août.

 

"La situation appelle une attitude ferme et sérieuse pour mettre fin à la tragédie humaine du peuple syrien", a déclaré le ministre des Affaires étrangères le prince Saoud al-Fayçal, accusant le régime de Damas d'avoir «perdu son identité arabe."

 

 

 

Sources: The Telegraph

via (traductions) http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/130827-l-arabie-saoudite-offre-a-la-russie-le-controle-du-marche-du-petrole-en-echange-de-l-abandon-de-son-soutien-a-la-syrie ; http://zebuzzeo.blogspot.fr/2013/08/larabie-saoudite-menace-la-russie-de.html

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 22:04

 

Avançant des raisons de « sécurité » « tenant à la protection des institutions et à l'ordre public », la Préfecture de police de Paris interdit la marche et la veillée samedi 31 août à Paris, des Veilleurs défenseurs du mariage naturel, partis de Charente-Maritime. La trentaine de Veilleurs qui font étape à Nantes, ont annoncé qu'ils maintenaient le programme.

 

Le 11 août, une vingtaine de Veilleurs, étudiants, actifs et retraités, ont quitté Rochefort en Charente-Maritime pour une marche de 20 jours jusqu'à la Capitale, « à la rencontre des Français ». Dans un communiqué, la préfecture de police de Paris (PP) dit regretter « de ne disposer d'aucun interlocuteur pour envisager conjointement les modalités de l'arrivée de la 'marche des veilleurs' dans la capitale ». Elle déclare avoir vainement « tenté d'entrer en contact avec un responsable du mouvement » pour « étudier la mise en oeuvre d'un tel rassemblement sur un autre itinéraire et selon d'autres modalités ».

 

Le communiqué de la Préfecture rappelle que « selon la loi en vigueur, tout rassemblement de voie publique doit donner lieu à déclaration préalable, ce qui n'a toujours pas été fait à ce jour ». « La consultation des réseaux sociaux a permis à la préfecture de police d'apprendre que le mouvement dit 'des veilleurs' envisageait de se rassembler sur le parvis de la Défense (Hauts-de-Seine) le samedi 31 août avant de rejoindre la place de la Concorde en empruntant un certain nombre de grands axes de circulation parisiens, dont l'avenue des Champs-Élysées. A l'issue, un appel à organiser une veillée sur la place de la Concorde a été lancé, les participants souhaitant s'y maintenir toute la nuit », a dit la Préfecture dans ce communiqué.

 

Elle informe que « le cortège ne pourra pas emprunter le trajet envisagé et que la veillée ne pourra pas avoir lieu dans les conditions projetées », … « pour des raisons tenant à la protection des institutions et à l'ordre public mais également pour assurer la propre sécurité des manifestants sur des sites particulièrement fréquentés un samedi ».

 

Le porte-parole des Veilleurs Gaultier Bès, présent à Nantes, étape de la marche et où une veillée est prévue ce soir a dit : « Nous sommes dans État de droit, je me déplace librement dans mon pays ». « Ce n'est pas une manifestation. J'estime n'avoir besoin de l'autorisation de personne pour lire des textes de Camus ou Bernanos dans la rue », a-t-il ajouté.

 

« Nous ne troublons en aucun cas l'ordre public, nous sommes sur la chaussée, simplement sur les places publiques. Samedi nous irons sur le parvis de la Défense et la place de la Concorde comme prévu », a-t-il annoncé en précisant qu'ils sont une trentaine depuis le départ de Rochefort.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/28/97001-20130828FILWWW00547-parisune-marche-de-veilleurs-interdite.php

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 11:46

 

7h08. L'Australie, actuellement membre non permanent du Conseil de sécurité de l'Onu et qui doit en prendre dimanche la présidence tournante, affirme qu'une intervention peut se passer du feu vert de ce même Conseil. "Ce que nous préférerions, ce que tout le monde préférerait, ce serait une réponse sous l'égide des Nations unies", explique Bob Carr, son ministre des Affaires étrangères. "Mais si ce n'est pas possible, l'horreur constituée par un gouvernement qui emploie des armes chimiques contre son peuple, l'utilisation d'armes chimiques quelles que soient les circonstances, cela exige une réponse," ajoute-il, reprenant là le discours des autres dirigeants occidentaux comme François Hollande.

 

Pour les experts en droit international, cette rhétorique ne se base sur aucun fondement juridique. "Il est impossible d'attaquer légalement Bachar al-Assad, pour quelle que raison que ce soit -crimes contre l'humanité voire génocide-, sans l'aval de l'Onu. Les Occidentaux seraient alors dans l'illégalité internationale, quoi qu'ils peuvent dire ou avancer", explique ainsi à MYTF1News Olivier Corten, professeur en droit international à l'Université libre de Bruxelles.

 

Source : http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/en-direct-syrie-conseil-de-defense-ce-matin-pour-hollande-avant-8253995.html

 

7h12. Selon le magazine Foreign Policy, les Etats-Unis se basent en grande partie sur un appel téléphonique intercepté par leurs services de renseignement pour accuser Bachar al-Assad.

 

"Dans les heures qui ont suivi la terrifiante attaque chimique à l'est de Damas, un responsable du ministère syrien de la Défense a eu des conversations téléphoniques paniquées avec le chef de l'unité des armes chimiques, demandant des réponses sur la frappe à l'agent neurotoxique qui a tué plus de 1.000 personnes", écrit Foreign Policy.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/en-direct-syrie-conseil-de-defense-ce-matin-pour-hollande-avant-8253995.html

 

8h10. Les Etats-Unis ont «positionné leurs éléments» en cas d'intervention.

D'après le secrétaire à la Défense Chuck Hagel, les Etats-Unis ont «positionné des éléments pour être capables de répondre à toute option choisie par le président». «Nous sommes prêts à y aller», ajoute-il. L'intervention serait limitée à une campagne ponctuelle de quelques jours de tirs de missiles de croisière Tomahawk depuis les quatre destroyers croisant au large de la Syrie, selon des responsables de l'administration Obama. Il n'est pas question de troupe au sol.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

8h25. La Russie met à nouveau en garde contre une intervention militaire en Syrie.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avertit qu'une solution militaire en Syrie déstabiliserait le pays et le Moyen-Orient. Il insiste sur le fait qu'il n'y a pas d'alternative à une solution politico-diplomatique en Syrie, en remarquant que les tentatives de solution militaire ne mèneraient qu'à une déstabilisation supplémentaire de la situation. Le chef de la diplomatie russe rejette également les arguments selon lesquels le gouvernement syrien serait derrière l'attaque aux armes chimiques.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

Lors d'une conversation téléphonique mardi (27 NdCR.) avec l'envoyé spécial de la Ligue arabe et de l'Onu, il a notamment insisté sur le fait qu'il n'y avait pas d'alternative à une solution politico-diplomatique.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/en-direct-syrie-conseil-de-defense-ce-matin-pour-hollande-avant-8253995.html

 

8h30. Copé trouve Hollande «juste sur la forme et sur le fond».

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/UMP_regional_elections_Paris_2010-01-21_n2_%28cropped%29.jpg/220px-UMP_regional_elections_Paris_2010-01-21_n2_%28cropped%29.jpgLe président de l'UMP Jean-François Copé, invité d'Europe 1, estime que le discours tenu par François Hollande mardi (27 août NdCR) où le président a parlé, lors de la conférence des ambassadeurs, de "punir" le régime de Bachar el Assad, était «juste sur la forme comme sur le fond». Il recommande tout de même au président d'être «prudent», "compte tenu du risque d'embrasement international", NdCR), rappelant les précédents en Irak ou en Afghanistan.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

9h30. Damas accuse les rebelles d'avoir utilisé l'arme chimique pour provoquer une frappe. 

Le représentant de la Syrie à l'ONU, Bachar al-Jaafari, affirme que «beaucoup de données tendent à prouver l'innocence du gouvernement syrien qui fait l'objet d'une accusation fallacieuse» dans une interview avec la chaîne officielle syrienne Al-Ikhbariya. Selon lui, les Occidentaux et la Turquie «ont permis aux groupes terroristes de créer un laboratoire pour fabriquer des armes chimiques sur le territoire turc avec des matières fournies par la Turquie, l'Arabie saoudite et le Qatar (...) et de faire entrer ces armes chimiques en Syrie pour les utiliser».

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

10h25. L'Iran dément la rumeur selon laquelle Assad aurait trouvé refuge chez lui. Cette rumeur a été relayée ce matin par certains opérateurssur les marchés financiers du Proche-Orient.


Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/en-direct-syrie-conseil-de-defense-ce-matin-pour-hollande-avant-8253995.html

 

10h35. Le Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, estime qu'une intervention serait "un désastre pour la région", rapporte l'agence de presse Isna.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/en-direct-syrie-conseil-de-defense-ce-matin-pour-hollande-avant-8253995.html

 

10h50. La Norvège met en garde contre une opération unilatérale : En l'absence d'un mandat de l'ONU, elle exclut une participation à des frappes contre la Syrie.

Le chef de la diplomatie norvégienne, Espen Barth Eide, déclare au journal Verdens Gang (VG) être «profondément préoccupé par les signaux (envoyés) sur le recours à la puissance militaire sans que cela soit ancré à l'ONU». «Je veux mettre en garde contre les spéculations publiques sur un tel scénario. Cela peut contribuer à donner de faux espoirs à la population en Syrie sur l'imminence d'une intervention et on risque, par nos propos, de se placer dans une impasse inextricable», ajoute-il. En l'absence d'un mandat de l'ONU, il exclut une participation de la Norvège à des frappes contre la Syrie.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

Une session extraordinaire sur la Syrie au Parlement "français" le 4 septembre

12h10. Une session extraordinaire sur la Syrie au Parlement le 4 septembre, annonce le franc-maçon Alain Vidalies, le ministre des Relations avec le Parlement, sur iTélé. 

«Il y aura un débat exceptionnel à la fois à l'Assemblée nationale et au Sénat», ajoute-il, précisant que François Hollande en avait fait l'annonce le matin-même en Conseil des ministres. Selon lui, au préalable, «une réunion pourrait avoir lieu autour du Premier ministre en début de semaine prochaine».

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

La Pologne exclut de participer à une intervention militaire.

Une telle opération n'apporterait pas les effets escomptés, indique le Premier ministre polonais Donald Tusk. «Je n'ai pas de conviction qu'une attaque armée puisse arrêter les crimes», précise-t-il. La Pologne, très engagée aux côtés des Etats-Unis d'abord en Irak, puis en Afghanistan, compte désormais limiter sa participation à des missions militaires loin de son territoire, pour se concentrer sur la modernisation de ses forces déployées sur le territoire national.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

. Rome rejette toute action militaire sans mandant de l'ONU. (EN DIRECT. Syrie, le 27 août 2013)

 

  "Aucun bateau de guerre n’a le droit de passer par le canal de Suez, pour attaquer la Syrie" (ministre égyptien de la Défense)

"Aucun bateau de guerre n’a le droit de passer par le canal de Suez, pour attaquer la Syrie" (ministre égyptien de la Défense)"Aucun bateau de guerre américain ou navire britannique ou autre n’est autorisé à passer par le canal de Suez", a ordonné le ministre égyptien de la Défense.

Selon Farsnews, citant Reuters, le général Abdel-Fattah al-Sissi a insisté pour qu’aucune autorisation ne soit donnée aux bateaux de guerre qui entendraient attaquer la Syrie. La décision a été prise, dans le cadre du respect du gouvernement égyptien envers l’accord de défense commun signé entre l’Egypte et la Syrie, annonce l’agence Reuters, ce qui rend difficile aux Etats-Unis et à la Grande-Bretagne une attaque contre la Syrie, selon cette même agence.

 

Source: http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/272184-aucun-bateau-de-guerre-n%E2%80%99a-le-droit-de-passer-par-le-canal-de-suez,-pour-attaquer-la-syrie-ministre-%C3%A9gyptien-de-la-d%C3%A9fense

 

"L'ordre d'attaque lancé dans quelques heures" (Israël)

Les médias occidentaux et israéliens font tout pour créer puis maintenir un climat de psychose dans le camp de la résistance :

Selon Al Nachra qui cite la chaine 10 de la TV israélienne , "Barak Obama décidera d'ici quelques heures d'intervenir militairement ou non en Syrie".

Le journaliste de la chaine à Washington, Gille Tamari affirme que "l'attaque sera symbolique et ne semble pas être de taille à inverser le rapport des forces sur le champ de la bataille ou à changer le cours de la guerre". les analystes s'étonnent de l'emploie du terme "symbolique" puisque du moment où une attaque militaire laisse des pertes et des dégâts on ne peut parler de la portée symbolique. le journaliste sioniste dit être sûr que les frappes auront lieu dans les 48 heures à venir et que " les Etats Unis et la France et la Grande Bretagne seront les trois piliers de cette guerre et ils bénéficieront du soutien de la Turquie et de la Jordanie et des pays arabes". La portée symbolique attribuée par la chaine israélienne aux attaques contre la Syrie signifie que les agresseurs ne "veulent pas renverser Assad" et qu'ils cherchent seulement à anéantir l'armée syrienne, "facteur de suprématie" de Damas dans la guerre que lui mènent depuis trois ans les régimes arabes et les Etats Unis. " l'attaque aura lieu du dehors de l'espace aérienne et des eaux territoriales syriennes et ce seront des missiles Tomahawk (missiles de croisière supersoniques) qui viseront les centres de commandement de l'armée nationale et les bases militaires soit " les sites d'où ont eu lieu, selon les israéliens et leurs alliés occidentaux des attaques à l'arme chimique"

La chaine israélienne évoque aussi un soutien logistique qui devra être fourni par des navires de guerre britanniques, lesquels arriveront bientôt en Méditerranée. La chaine israélienne aborde aussi la question des menaces qu'une telle attaque pourrait poser à Israël et se console en ces termes : " la puissance militaire de l'armée syrienne s'est nettement réduites ces deux dernières années et il est peu probable que la Syrie puisse riposter à cette attaque américaine" ... La chaine espère que les frappes américaines détruisent à 80% la puissance défensive syrienne et les Etats Unis tenteront que ces frappes ne se transforment pas en guerre régionale.

 

Source : http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/272188-guerre-contre-la-syrie-l-ordre-d-attaque-lanc%C3%A9-dans-quelques-heures-tv-isra%C3%A9lienne

 

12h55. «Le feu vert du Consel de sécurité est nécessaire pour intervenir», rappelle l'envoyé spécial de la Ligue arabe et de l'ONU, Lakhdar Brahimi.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

 

15h18. Les experts de l'Onu ont besoin de quatre jours pour terminer leur travail sur place, a indiqué Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies a précisé qu'il s'agissait du temps nécessaire pour leurs analyses scientifiques et faire leur rapport au Conseil de sécurité avant que des décisions soient prises. Un travail commencé lundi (26 août 2013 NdCR.).

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/en-direct-syrie-conseil-de-defense-ce-matin-pour-hollande-avant-8253995.html

 

 

Syrie/attaque chimique: Damas fournit des preuves de sa non-implication

Syrie/attaque chimique: Damas fournit des preuves de sa non-implicationLa Syrie a fourni aux inspecteurs de l'Onu enquêtant sur l'usage présumé d'armes chimiques des preuves attestant que Damas n'avait pas utilisé de substances toxiques, a annoncé aujourd'hui le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Faisal Mekdad.

 

"Les troupes gouvernementales syriennes n'ont jamais utilisé des armes chimiques, et ce n'est qu'un prétexte. Nous en avons des preuves, et nous les avons transmis au groupe d'inspecteurs des Nations unies", a déclaré M.Mekdad devant les journalistes à Damas.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130828/199135804.html

 

. Le gouvernement syrien impute l'emploi d'armes chimiques aux rebelles

. Syrie : l'attaque chimique, une mise en scène ?

 

 

16h00. Les membres permanents du Conseil de sécurité sont réunis à huis clos à New York (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Chine).

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/en-direct-syrie-conseil-de-defense-ce-matin-pour-hollande-avant-8253995.html

 

16h01. Réunion des membres permanents du Conseil de sécurité. 

Les ambassadeurs des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Chine) sont réunis à New York pour examiner un projet britannique de résolution sur la Syrie, selon des diplomates. La proposition britannique «autorisant les mesures nécessaires pour protéger les civils», y compris l'usage de la force armée y est présentée. Il est fort peu probable que la résolution soit adoptée. La Russie devrait poser son veto.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

19h56. Pas de résolution votée à l'ONU

Les cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité se sont séparés sans conclure à l'issue d'une discussion sur une résolution britannique justifiant une frappe en Syrie. Moscou et Pekin ont continué de rejeter l'option militaire en préparation à Washington, Londres et Paris. Les ambassadeurs russe et chinois ont quitté la salle où se tenaient ces consultations à huis clos au bout d'une heure et quart environ. Les représentants des trois autres pays (Etats-Unis, France, Royaume uni) sont restés un peu plus longtemps mais sont sortis sans faire de déclaration. Selon des diplomates, les Russes "ont répété les arguments de Serguei Lavrov", leur ministre des Affaires étrangères, sur les dangers d'une opération militaire et affirmé qu'il n'y avait pas de preuve que le régime syrien ait mené une attaque à l'arme chimique. La Chine a insisté sur "l'importance de Genève II", la conférence censée aboutir à une transition politique en Syrie mais qui n'a toujours pas pu être convoquée.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/27/01003-20130827LIVWWW00361-la-menace-d-une-intervention-militaire-en-syrie-en-direct.php

 

20h30. La Syrie demande la prolongation de la mission de l'ONU.

L'ambassadeur syrien à l'ONU Bachar Jaafari  demande au secrétaire général Ban Ki-moon de prolonger la mission de l'équipe d'experts de l'ONU, qui est actuellement en Syrie pour enquêter sur une attaque chimique présumée de la part des forces syriennes près de Damas datant du 21 août. Selui l'ambassadeur, «des dizaines» de soldats syriens, ayant inhalé des gaz toxiques, ont été soignés dans les hôpitaux après des incidents survenus les 22, 24 et 25 août dans les faubourgs de Damas. Il n'a pas fourni davantage de détails.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

20h26. La Russie et la Chine ont opposé leur veto à trois résolutions présentées par les Occidentaux et visant à imposer des sanctions contre les autorités de Damas depuis le début de l'insurrection en Syrie.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/27/01003-20130827LIVWWW00361-la-menace-d-une-intervention-militaire-en-syrie-en-direct.php

 

20h38. Londres indique qu'il n'y aura pas d'action militaire avant les résultats du rapport de l'ONU

Le gouvernement britannique ne va pas lancer d'action militaire en Syrie avant d'avoir eu connaissance des résultats des experts de l'ONU

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/27/01003-20130827LIVWWW00361-la-menace-d-une-intervention-militaire-en-syrie-en-direct.php

 

21h13. Hollande et Cameron évoque le "refus" russe et chinois

Le Premier ministre britannique David Cameron et le présidentfrançais François Hollande ont eu un nouvel entretien téléphonique pour évoquer le "refus russe et semble-t-il chinois" d'adopter une résolution britannique justifiant une frappe en Syrie, selon l'entourage de Hollande.
"David Cameron a appelé le président de la République", tous deux "recherchant la possibilité de présenter une résolution au Conseil de sécurité", a-t-on déclaré de même source en début de soirée. "Celle-ci se heurte à un refus russe et semble-t-il chinois", a cependant confirmé l'entourage du président Hollande.

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 11:43

La Pologne exclut de participer à une intervention militaire. Une telle opération n'apporterait pas les effets escomptés, indique le Premier ministre polonais Donald Tusk. «Je n'ai pas de conviction qu'une attaque armée puisse arrêter les crimes», précise-t-il. La Pologne, très engagée aux côtés des Etats-Unis d'abord en Irak, puis en Afghanistan, compte désormais limiter sa participation à des missions militaires loin de son territoire, pour se concentrer sur la modernisation de ses forces déployées sur le territoire national.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/en-direct-syrie-les-etats-unis-prets-a-frapper-des-jeudi-28-08-2013-3086579.php

 

. Rome rejette toute action militaire sans mandant de l'ONU. (EN DIRECT. Syrie, le 27 août 2013)

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 11:34

 

Les médias occidentaux et israéliens font tout pour créer puis maintenir un climat de psychose dans le camp de la résistance :

Selon Al Nachra qui cite la chaine 10 de la TV israélienne , "Barak Obama décidera d'ici quelques heures d'intervenir militairement ou non en Syrie".

Le journaliste de la chaine à Washington, Gille Tamari affirme que "l'attaque sera symbolique et ne semble pas être de taille à inverser le rapport des forces sur le champ de la bataille ou à changer le cours de la guerre". les analystes s'étonnent de l'emploie du terme "symbolique" puisque du moment où une attaque militaire laisse des pertes et des dégâts on ne peut parler de la portée symbolique. le journaliste sioniste dit être sûr que les frappes auront lieu dans les 48 heures à venir et que " les Etats Unis et la France et la Grande Bretagne seront les trois piliers de cette guerre et ils bénéficieront du soutien de la Turquie et de la Jordanie et des pays arabes ". La portée symbolique attribuée par la chaine israélienne aux attaques contre la Syrie signifie que les agresseurs ne "veulent pas renverser Assad" et qu'ils cherchent seulement à anéantir l'armée syrienne, "facteur de suprématie" de Damas dans la guerre que lui mènent depuis trois ans les régimes arabes et les Etats Unis. " l'attaque aura lieu du dehors de l'espace aérienne et des eaux territoriales syriennes et ce seront des missiles Tomahawk (missiles de croisière supersoniques) qui viseront les centres de commandement de l'armée nationale et les bases militaires soit " les sites d'où ont eu lieu, selon les israéliens et leurs alliés occidentaux des attaques à l'arme chimique"

La chaine israélienne évoque aussi un soutien logistique qui devra être fourni par des navires de guerre britanniques, lesquels arriveront bientôt en Méditerranée. La chaine israélienne aborde aussi la question des menaces qu'une telle attaque pourrait poser à Israël et se console en ces termes : " la puissance militaire de l'armée syrienne s'est nettement réduites ces deux dernières années et il est peu probable que la Syrie puisse riposter à cette attaque américaine" ... La chaine espère que les frappes américaines détruisent à 80% la puissance défensive syrienne et les Etats Unis tenteront que ces frappes ne se transforment pas en guerre régionale.

 

Source : http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/272188-guerre-contre-la-syrie-l-ordre-d-attaque-lanc%C3%A9-dans-quelques-heures-tv-isra%C3%A9lienne

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 11:30

 

"Aucun bateau de guerre n’a le droit de passer par le canal de Suez, pour attaquer la Syrie" (ministre égyptien de la Défense) "Aucun bateau de guerre n’a le droit de passer par le canal de Suez, pour attaquer la Syrie" (ministre égyptien de la Défense)

 

"Aucun bateau de guerre américain ou navire britannique ou autre n’est autorisé à passer par le canal de Suez", a ordonné le ministre égyptien de la Défense.

Selon Farsnews, citant Reuters, le général Abdel-Fattah al-Sissi a insisté pour qu’aucune autorisation ne soit donnée aux bateaux de guerre qui entendraient attaquer la Syrie. La décision a été prise, dans le cadre du respect du gouvernement égyptien envers l’accord de défense commun signé entre l’Egypte et la Syrie, annonce l’agence Reuters, ce qui rend difficile aux Etats-Unis et à la Grande-Bretagne une attaque contre la Syrie, selon cette même agence.

 

Source: http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/272184-aucun-bateau-de-guerre-n%E2%80%99a-le-droit-de-passer-par-le-canal-de-suez,-pour-attaquer-la-syrie-ministre-%C3%A9gyptien-de-la-d%C3%A9fense

Partager cet article
Repost0