Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 12:14

La venue d'un rabbin dans la cathédrale de Paris pour prêcher une conférence de Carême a fait du bruit. [U]n groupe venant prier le chapelet en réparation a permis que cette conférence se replie vers la sacristie.

 

Or, le Cardinal-archevêque a reçu aussi des critiques de la part de membres éminents de l'Eglise.

 

A tel point qu'il a déprogrammé la conférence du 8 avril, qui devait se tenir aux Bernardins sur Vatican II.  Cette conférence/débat faisait suite aux conférences de carême à Notre-Dame, sur le thème : Vatican II : bilan et perspectives

Les intervenants étaient le P. Denis Dupont-Fauville, Rabbin Rivon Krygier, Dominique Folscheid, Gérard Leclerc (source : web le 30/03). Le nom du rabbin Krygier a été retiré de la liste des intervenants et cette manifestation est annulée.

 

Source

 
Redoublons nos prières chaque jour pour les discussions doctrinales entre la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X et Rome, et la juste interprétation du Concile Vatican II.
 
Partager cet article
Repost0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 11:30

Deux frères, John et Bob Woodmard, ont reconstitué la mosaïque d’Orphée, la plus grande mosaïque romaine jamais découverte outre-Manche.

La mosaïque mesure plus de 14 mètres de côté et est constituée de 1,6 million de pièces d'argile, d'où les dix ans nécessaires à sa création.

La mosaïque représente Orphée, le poète et musicien le plus célèbre de l’Antiquité, tenant une lyre sur le genou gauche ainsi qu’un grand nombre d’animaux l’entourant, notamment un tigre, un léopard, un lion, un éléphant, un ours, un cerf, un cheval, des oiseaux et son chien de chasse. Deux nymphes y sont également représentées.

 La mosaïque originale date de l’an 325 et a été déterrée en 1793, à Woodchester. Elle a régulièrement été exposée puis à nouveau recouverte de terre. Lorsqu’en 1973, elle a été réexposée au public, une foule s’est précipitée pour voir la plus grande mosaïque romaine de Grande-Bretagne.

 Nous distinguons encore très clairement des symboles romains en forme de croix solaire, rappelant les croix celtiques, et d'autres en forme de croix gammées.

 

Le "Great Orpheus Pavement" original. De nombreuses parties manquent, c'est pourquoi Bob Woodward a dû effectuer de longues recherches.

 

Orphée, le plus célèbre musicien de la Grèce antique, accompagné de sa lyre

 

 

Sources : 1, 2

Partager cet article
Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 06:41

JERUSALEM (Reuters) - Année après année, les chrétiens palestiniens sont de moins en moins nombreux à participer aux fêtes de Pâques à Jérusalem en raison des mesures de sécurité draconiennes qui limitent l'accès aux Lieux saints.

Enfant, Yacoub Dahdal voyait affluer dans la ville ses coreligionnaires venus de tout le Proche-Orient pour célébrer la mort et la résurrection du Christ.

Les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza doivent avoir un permis pour gagner Jérusalem.

Ils étaient des milliers à être hébergés chez l'habitant et certains d'entre eux, avant de regagner leur pays, étaient choisis comme parrains ou marraines des nouveau-nés de la semaine pascale.

"C'était vraiment une fête, dans tous le sens du mot", se rappelle Dahdal, âgé aujourd'hui de 72 ans. "Les Egyptiens arrivaient en train, les Libanais et les Syriens en car."

"Imaginez-vous les rues de la vieille ville à cette époque, on entendait tous les accents - libanais, jordanien, égyptien, syrien, et tout cela se mélangeait. C'était une joie complète."

Aujourd'hui, l'atmosphère a bien changé dans la ville. La tension est palpable, avec des policiers presque à chaque coin de rue.

La maison où Dahdal est né il y a près de trois quarts de siècle, dans la vieille ville, à quelques dizaines de mètres de la première station du chemin de croix, est aujourd'hui couverte de drapeaux israéliens, frappés de l'étoile de David.

Des colons juifs s'y sont installés après l'occupation de Jérusalem-Est par Tsahal en juin 1967, pendant la guerre des Six-Jours.

Depuis ce conflit, le flot des pèlerins chrétiens venus des pays arabes s'est peu à peu tari.

[L]es pèlerins venus d'Europe ou d'Amérique latine, eux, continuent toujours de venir fêter Pâques sur les lieux où le Christ a connu sa Passion.

Mais pour les chrétiens palestiniens, les obstacles s'accumulent sur le chemin des Lieux saints, en premier lieu le Saint-Sépulcre, qui abrite la tombe du Christ et le mont du Golgotha, site de la crucifixion.

[L]a ville sainte est aujourd'hui séparée de Bethléem, où est né le Christ, par la très contestée "barrière de sécurité" érigée par les Israéliens.

Pour les Palestiniens des territoires, accéder à la ville sainte est trop souvent un parcours d'obstacles.

"Ces deux ou trois dernières années, on aurait dit une zone militaire", témoigne Mazen Koupti, un avocat palestinien.

En conséquence, le nombre de pèlerins arabes ne cesse de décliner.

Yacoub Dahdal, lui, n'essaiera même pas de se rendre à l'église du Saint-Sépulcre cette année. L'an dernier, il avait obtenu un permis des autorités israéliennes mais avait été bloqué en chemin par les forces de sécurité israéliennes.

"Je n'ai plus l'âge de vivre ça, de me retrouver en face de soldats israéliens.

"Ils parlent de sécurité, c'est leur grand mot, presque sacré. Mais moi, tout ce que je voudrais, c'est aller là-bas et prier."

  

Source

 

- Des soldats israéliens agressent violemment des fidèles catholiques

- Israël : chrétiens harcelés
-
Israël : La guerre au père Noël et au réveillon de la Saint-Sylvestre est déclarée en Terre sainte
-
Jérusalem : "Mort aux chrétiens" et graffitis sur des lieux saints de la Chrétienté
- Bouches remplies de haine 
-
Non au sapin de Noël
"Liberté religieuse" : Israël envisage d'imposer les lois de la Torah à ses citoyens 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 06:46

Situation en Suède
------------------------------------------------------

La Suède n'était pas un ancien pays colonialiste, les habituels prétextes pour l'immigration en France n'existent pas dans ce pays du nord. Cette immigration de peuplement ne peut s'expliquer que par l'attrait des richesses générées par un peuple européen inventif et productif. Or que constate-t-on au plan de la sécurité ? La même chose qu'en France, les immigrés caillassent la police, et s'en prennent aux locaux. Il y a donc des raisons à cette insécurité qui ne peuvent s'expliquer ni par l'histoire, ni par le colonialisme. Des raisons liées soit à la culture d'origine, soit à la religion. Et que l'on ne vienne pas nous parler de pauvreté et de misère, dans nos familles, nous avons tous eu des pauvres durant la Guerre, ce n'est pas pour autant qu'il sont devenus contrebandiers ni délinquants professionnels.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 11:15

DÉTRUIRE NOS TRADITIONS

La religion catholique mise en danger par une tribu de passage en France !
Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 11:14

L’armée israélienne brise une marche de protestation près de Bethléem

http://www.contre-info.com/wp-content/uploads/2010/03/ffffffffffffffff.jpg
200 personnes, à majorité catholiques, ont pris part ce dimanche à une marche pour dénoncer les restrictions faites aux Chrétiens de Palestine de respecter la tradition des rameaux. Leur objectif était de rejoindre le checkpoint de Gilo qui sépare Bethléem de Jérusalem. Arrivés sur place, ils ont été violemment pris à partie par des soldats israéliens qui leur ont barré le passage. Plusieurs d’entre eux ont été blessés, une quinzaine de personnes aurait aussi été arrêtée, parmi lesquels un photographe de l’AFP.

Cet affrontement intervient quelques heures après l’annonce du cabinet ministériel israélien de boucler la Cisjordanie, à l’occasion des festivités de la Pâque juive, et alors que la semaine sainte chrétienne vient officiellement de commencer ce dimanche. Il pose aussi la délicate question de la liberté religieuse accordée aux Palestiniens par les autorités Israéliennes.

Sources :1,2

-Israël : chrétiens harcelés
-
Israël : La guerre au père Noël et au réveillon de la Saint-Sylvestre est déclarée en Terre sainte
-
Jérusalem : "Mort aux chrétiens" et graffitis sur des lieux saints de la Chrétienté
-Bouches remplies de haine 
-
Non au sapin de Noël
"Liberté religieuse" : Israël envisage d'imposer les lois de la Torah à ses citoyens 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 10:23

http://img138.imageshack.us/img138/8466/foetusmedium.jpgUne crème antirides fabriquée à base d’extraits de protéines de cellules de fœtus humain et commercialisée par l’entreprise Neocutis crée la polémique en Suisse et aux Etats-Unis.

La commercialisation d’une crème anti-rides à base de fœtus provoque la colère des militants anti-avortement en Europe et aux Etats-Unis.

Cette crème vendue à 120 dollars aux USA réduirait significativement les signes de vieillissement de la peau, et prouverait son efficacité sur les peaux sensibles ou très irritées en les revitalisant et nourrissant leurs couches externes.

Le PDG de l’entreprise Neocutis estime que cette crème est une véritable avancée médicale et ne comprend pas la colère des militants anti-avortement.


Source : Sante-plus.org via Les Intransigeants

La société hédoniste et "libérale" s'enfonce de plus en plus loin dans la barbarie.
On attend les commentaires des entrepreneurs de morale...
Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 09:17

La France en péril
Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 09:03

Il semble que certains esprits faibles, trop perméables aux discours de haine de la Licra, se soient organisés en commando de la « Vengeance  » pour punir cette petite mairie du Calvados qui n’avait pas obtempéré au diktat de l’organisation sioniste.

« Mort aux collabos », « Pétain = P… », « Honte ». Ces trois inscriptions ont été taguées durant la nuit du 20 au 21 mars dernier sur la façade de la mairie de Gonneville-sur-Mer.

Source :
Ouest-France.fr via Contre-Info


- On pensait que le Lobby avait gagné, mais le maire résiste encore !
-
Gonneville-sur-Mer, le Lobby a gagné

Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 08:34

Peu de jours avant d’être rappelé à la Maison du Père, le P. Paul Marx, OSB, le fondateur de Human Life International, avait fait parvenir au Population Research Institute 1, une réflexion intitulée « Les prophéties d’Humanæ Vitæ ». C’est ce dernier article de ce prodigieux « Apôtre de la vie » que je vous propose de lire ce matin. Alors que les ténèbres commençaient à tout recouvrir dans les années 1960, Humanæ Vitæ alluma une petite veilleuse rouge. Les ténèbres ont épaissi depuis, mais la veilleuse rouge demeure…

  • « Le 25 juillet 1968, l’encyclique Humanæ Vitæ de Paul VI réaffirmait l’enseignement catholique sur la vie, l’amour et la sexualité humaine. Dans ce texte, il dressait la liste des conséquences d’une existence vécue en dehors de l’enseignement catholique.
  • Il prédisait que :
  • 1. La contraception conduirait à l’infidélité conjugale.
  • 2. La pratique contraceptive conduirait à “un abaissement général de la moralité”.
  • 3. La contraception conduirait les hommes à cesser de respecter le femmes dans leur intégralité, et les amènerait à traiter les femmes comme “de simples instruments du plaisir égoïste” plutôt que comme des partenaires chéries.
  • 4. Et, finalement, l’acceptation généralisée de la contraception au sein des couples conduirait à l’imposition massive de la contraception par des gouvernements sans scrupule.
  • En d’autres mots, le pape Paul VI prédisait que la contraception évoluerait d’un “choix de mode de vie” à une arme de destruction massive. Comme sa prophétie a été affreusement justifiée par les programmes de contrôle démographique et de stérilisation imposée, par la réduction des taux de fécondité et la promotion de l’avortement pratiquement partout dans le monde.
  • La destruction par la contraception de l’intégrité de l’acte marital – unitif et procréatif – a de terribles conséquences pour la société et pour nos âmes. La contraception, pour le dire autrement, est le rejet de la manière dont Dieu voit la réalité. C’est un coin enfoncé dans dans la sphère de communion la plus intime que l’homme puisse connaître en dehors du Saint Sacrement de la Messe. C’est un poison dégradant qui flétrit la vie et l’amour, dans le mariage comme dans la société.
  • En brisant le lien ordonné, naturel et divin, entre le sexe et la procréation, les hommes et les femmes – mais plus particulièrement les hommes – se concentreront sur les possibilités hédonistes qu’offre le sexe. Les gens cesseront de considérer le sexe comme quelque chose qui était intrinsèquement lié à une nouvelle vie et au sacrement du mariage.
  • Quelqu’un peut-il douter que c’est là où nous en sommes aujourd’hui ? ».



1. Le PRI est une association à but non lucratif fondée en 1989 dont les buts sont de « dénoncer le mythe de la surpopulation, de dénoncer les violations des droits de l’homme commis par les programmes de contrôles démographiques, et de démontrer que la population est la plus grande ressource mondiale ».

Source


- Amère pilule

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 19:56

Répondre à cette question est crucial pour découvrir les causes du phénomène et ensuite le prévenir. Selon les études de Jenkins, si l’on compare l’Eglise catholique des Etats-Unis aux différentes « dénominations » protestantes, on découvre que la présence de pédophiles est – selon les dénominations – de deux à dix fois plus élevée parmi les membres du clergé protestant que chez les prêtres catholiques.

La question est pertinente car elle montre que le problème n’est pas le célibat : la majorité des pasteurs protestants sont mariés. Dans le même temps où une centaine de prêtres américains étaient condamnés pour abus sexuel sur des enfants, le nombre de professeurs d’éducation physique et d’entraîneurs d’équipes sportives – eux aussi en grande majorité mariés – reconnus coupables du même crime par les tribunaux américains avoisinait les 6000. Les exemples pourraient se poursuivre, non seulement aux Etats-Unis. Et surtout, selon les rapports périodiques du gouvernement américain, environ les deux tiers des cas d’abus sexuels sur des mineurs ne sont pas le fait d’étrangers ou d’enseignants – prêtres et pasteurs protestants, notamment – mais des membres de la famille : beaux-pères, oncles, cousins, frères et malheureusement parents. Des données similaires existent pour de nombreux autres pays.

Les prêtres pédophiles sont majoritairement homosexuels

Bien qu’il soit peu politiquement correct de le dire, il y a un chiffre qui est beaucoup plus important : plus de 80 % des pédophiles sont homosexuels, des individus mâles abusant d’autres mâles. Et – pour citer une fois de plus Jenkins – plus de 90 % des prêtres catholiques condamnés pour abus sexuel d’enfants et pédophilie sont homosexuels. Si dans l’Église catholique il y a eu effectivement un problème, ce n’était pas le célibat, mais une certaine tolérance de l’homosexualité dans les séminaires, en particulier dans les années 1970, quand ont été ordonnés la grande majorité des prêtres reconnus par la suite coupables d’abus.

C’est un problème que Benoît XVI corrige vigoureusement. Plus généralement, le retour à la morale, à la discipline ascétique, à la méditation sur la vraie, grande nature du sacerdoce sont l’antidote ultime aux vraies tragédies de la pédophilie. C’est à cela aussi que devrait servir l’Année Sacerdotale.


Qui sont les « entrepreneurs de morale » ?

Par rapport à 2006 – alors que la BBC diffusait le documentaire-poubelle du parlementaire irlandais et militant homosexuel Colm O’Gorman – et à 2007 – quand la version italienne fut proposée- il n’y a eu en vérité guère de nouveautés, sinon la sévérité et la vigilence accrues de l’Eglise. Les cas douloureux dont on parle ces dernières semaines ne sont pas toujours inventés, mais remontent à vingt, voire trente ans. Ou peut-être y a-t-il quelque chose de nouveau. Pourquoi déterrer en 2010 ces affaires anciennes ou très souvent déjà connues, au rythme d’une par jour, s’attaquant de plus en plus directement au Pape - une attaque, de surcroît paradoxale si l’on considère l’extrême sévérité du cardinal Ratzinger d’abord, et ensuite de Benoît XVI sur ce sujet ?

Les « entrepreneurs de morale » qui organisent la « panique » ont un programme qui émerge de plus en plus clairement, et qui n’a pas vraiment en son centre la protection des enfants.

La lecture de certains articles nous montrent comment – à la veille de choix politiques, juridiques et même électoraux, qui un peu partout en Europe et dans le monde, mettent en avant l’administration de la pilule RU486, l’euthanasie, la reconnaissance des unions homosexuelles, là où pratiquement la voix de l’Eglise et du Pape est la seule à défendre la vie et la famille – des lobbies très puissants tentent de disqualifier à l’avance cette voix sur l’accusation la plus infâmante et aujourd’hui, malheureusement, la plus facile, celle de favoriser ou de tolérer la pédophilie.

Ces lobbies plus ou moins maçonniques soulignent la puissance sinistre de la technocratie évoquée par Benoît XVI dans l’encyclique Caritas in veritate, et la dénonciation de Jean-Paul II lui-même dans le Message pour la Journée mondiale de la Paix 1985, à propos de « desseins cachés » – à côté d’autres « ouvertement propagés » – « visant à assujettir tous les peuples à des régimes dans lesquels Dieu ne compte pas.

En vérité, il s’agit d’une heure de ténèbres, qui nous rappelle la prophétie d’un grand penseur catholique du XIXe siècle, Emiliano Avogadro della Motta (1798-1865), selon lequel, aux ruines causées par les idéologies laïques, succéderait une authentique « demonolâtrie » qui se manifesterait notamment dans l’attaque à la famille et au véritable concept du mariage.

Rétablir la vérité sociologique sur les « paniques morales » à propos de prêtres pédophiles, en lui-même, ne résout pas les problèmes et n’arrête pas les lobbies, mais peut constituer au moins un petit hommage mérité à la grandeur d’un Pape et d’une Eglise blessés et calomniés parce que sur la vie et la famille, ils ne se résignent pas à se taire.

Massimo Introvigne

(*) La panique morale est un concept anglo-saxon d’origine nord-américaine ( »moral panic« ), sans équivalent exact en français, qui désigne une réaction disproportionnée de certains groupes face à des pratiques culturelles ou personnelles, souvent minoritaires, jugées « déviantes » ou dangereuses pour la société. En français, les notions les plus proches de la « panique morale » sont ceux de croisade morale, de vindicte populaire, de lynchage médiatique ou de cirque médiatique.

La traduction de ce texte est issue de l’excellent site Benoît et moi

Via Nationspresse.info


- Pédophilie dans l'Eglise : quand le pape était accusé par l'aile libérale d'être un "réactionnaire"

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 19:44
Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 05:00
Première séance mouvementée au conseil régional de Paca. Doyen d’âge, le président du Front national a en effet présidé la séance inaugurale du conseil régional et en a profité pour débuter par un cours d’histoire destiné au socialiste Michel Vauzelle qui l’avait traité de fasciste pendant la campagne.

http://fr.novopress.info/wp-content/uploads/2010/03/vauzelle.jpg« Dans l’ensemble, la campagne électorale fut d’un ton correct. À l’exception d’un candidat socialiste qui, pour éviter d’avoir à aborder la question de son bilan, s’est dérobé au débat, pourtant élément essentiel en démocratie, en affirmant qu’il refusait de parler, je cite, "aux fascistes ou aux fascisants".

Qu’il me soit permis de lui rappeler que le fondateur du fascisme fut un député socialiste italien, Benito Mussolini. Que les deux principaux chefs de la collaboration avec l’Allemagne nazie, pendant l’Occupation, furent
Marcel Déat, ancien secrétaire du parti socialiste SFIO, et Jacques Doriot, ancien secrétaire du Parti communiste, et que ce n’est pas Jean-Marie Le Pen qui a été décoré à Vichy de la francisque mais le président de la République, François Mitterrand, dont M. Vauzelle a été ministre

Sources : 1, 2
Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 14:32
Lorsque Joseph Ratzinger traitait les cas d’abus sexuels en tant que préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, de 1981 à 2005, l’aile progressiste et libérale de l’Eglise l’accusait d’être un … “réactionnaire” !


Ainsi, Mgr Rembert Weakland, archevêque de Milwaukee à l’époque des “faits”, a, en 1996, prétendant avoir eu tout récemment connaissance des affaires de pédophilie dans son diocèse, écrit à la CDF “pour lui demander des éclaircissements sur la façon de procéder”. La lettre ne serait jamais parvenue sur le bureau du préfet. En 1995, avec 11 autres évêques des Etats-Unis, il a signé un document accusant frontalement le cardinal Ratzinger d’être un ‘réactionnaire’.

Mgr Rembert Weakland, ancien supérieur mondial des Bénédictins et leader de l’aile libérale de l’épiscopat américain, a dirigé le diocèse de Milwaukee jusqu’à ce qu’en 2002, il ait dû démissionner pour avoir été accusé publiquement par l’étudiant en théologie Paul Marcoux de tentative d’agression sexuelle sur lui en 1979 à la Marquette University. Mgr Weakland a conclu un accord formel avec Marcoux, en lui donnant un demi-million de dollars en échange de son silence. Très proche du cardinal Martini, il a vécu à Rome pendant quelques années, avec des position très critiques envers le Vatican, sur l’œcuménisme, la liturgie et les pouvoirs des évêques.

De là à ce que ce soit lui qui ait alimenté le New York Times

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/03/lalliance-du-progressisme-et-de-la-papophobie.html

Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 14:06

Nous nous demandions jeudi si le cardinal Vingt-Trois n'était pas un adepte de l'"herméneutique de la rupture" (avec la Tradition de l'Eglise), herméneutique condamnée par Benoît XVI. La lecture de la conférence du rabbin Krygier à Notre-Dame, sans que le cardinal ne fasse de contredit ou de réponse, permet de le ranger clairement dans le camp des apostats.

En effet, nous apprenons aujourd'hui par l'excellent site de notre confrère Perepiscopus, que "[l]a conférence (de Carême !) du rabbin Krygier
a été retranscrite sur le site de l'archidiocèse de Paris. Il n'y a aucune réserve ni aucune remarque des autorités catholiques, qui laissent ainsi se répandre le néfaste relativisme condamné par Benoît XVI. En voici des extraits :

"Nostra Ætate sera mon propos. Non en refaire l’historique ou le panégyrique mais me concentrer sur sa postérité."
Donc, il n'est même pas question du Concile mais de ce qui a été fait après lui. Or, nous savons combien les hommes d'Eglise, en particulier en France, se sont éloignés du Concile pour n'en faire qu'à leur tête.

Et juste après, nous trouvons ce dérapage :
"Nous n’ignorons pas non plus que des décisions encore récentes de l’Église catholique ont réveillé des blessures profondes."
Si la critique de Benoit XVI est claire, il est également très clair que le rabbin n'a rien compris à ce qui s'est passé. Le plus grave, c'est de pouvoir affirmer cela dans une cathédrale, avec l'accord du Cardinal Vingt-Trois et sans aucune remarque de ce dernier.

Sur le problème de la catéchèse, alors que nous connaissons les lacunes des catholique, peut-on laisser passer une phrase telle que :
"
Or si la vérité ultime peut se trouver ailleurs que chez soi, fut-ce partiellement, pourquoi se confiner, pourquoi rester juif ou chrétien, pourquoi se déterminer dans une identité singulière ?" (Saint Pierre dans les Actes des Apôtres dit le contraire : "[I]l n'y a pas sous le ciel d'autre nom donné [Jésus-Christ] aux hommes par lequel nous devions être sauvés". Ac. IV, 12.)

"Vatican II a révélé quelque chose de capital pour toute religion digne de ce nom, dont nous mesurons encore à peine l’impact : que la remise en question de certaines certitudes passées peut s’avérer être l’aiguillon de la vérité, non son couperet (...)".

Le summum du relativisme est atteint vers la fin :

"La seconde chose à faire pour avancer est de repenser l’idée de vérité révélée. Nos traditions respectives partagent une conviction fondamentale : en amont, Dieu Se fit « logos ». [...] Nous devons admettre que les traditions religieuses sont autant de déclinaisons de ce logos (de « l’Esprit Saint offert à tous les hommes ») mais que son sens ultime est encore en aval de toutes. Telle est la valeur de vérité de chacune, comme un vecteur sur une trajectoire distincte, tournée vers un même sommet. [...] L’œuvre spirituelle consiste désormais à faire éclore cet universel du sein du particulier. Et désormais, c’est le dialogue interreligieux qui seul le peut et le doit, urgemment." (Contraire à la parole du Christ : "Thomas lui dit : 'Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment saurions-nous le chemin ?' Jésus lui dit : 'Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père sinon par moi'". Evangile selon Saint Jean, XIV, 6.)

Bref, pour résumer la pensée du rabbin Krygier, toutes les religions conduisent au salut et l'Eglise catholique n'est pas universelle (donc elle n'est pas catholique). C'est le dialogue interreligieux qui est universel. D'ailleurs le rabbin Krygier termine en appellant à la construction d'un Temple commun à toutes les religions, à l'image de la Tour de Babel. Nous sommes en plein dans l'herméneutique de la rupture, cautionnée par l'archevêque de Paris !

- Mgr Vingt-Trois : partisan de l'"herméneutique de la rupture" ?
- N.O.M. et religion mondiale à Jérusalem

Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 07:32

Rav David Zaoui, chargé de mission du Rabbi de Loubavitch MhM chlita à Neuilly sur Seine et le président Nicolas Sarkozy
Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 07:31
Pill1968 : c'est l'arrivée de la pilule dans notre pays, synonyme de libération de la femme. Des millions de femmes deviennent consommatrices pour avoir, enfin, seulement les enfants qu'elles désirent.

1988 : le Dr Ellen Grant, gynécologue véritable apôtre de la contraception hormonale, sonne le tocsin avec son livre "Bitter Pill". Elle dénonce les dangers de phlébite, d'accidents vasculaires cérébraux, d'infarctus du coeur chez des femmes jeunes, de cancers du sein et de l'utérus: "Prenez-la le moins longtemps possible!" Ce livre est courageusement préfacé par le Professeur Lucien Israël qui confirme la mise en garde.

Mais, désinformation oblige, aucun grand média ne reprend l'information. Les directeurs de magazines féminins refusent de la diffuser jusqu'au jour où plusieurs de leurs collaboratrices très jeunes sont atteintes de cancer du sein. Le nombre de nouveaux cas de femmes atteintes de cancer du sein ne cesse de croître. En 1975, 7 000 cas sont découverts. En 2008 nous en sommes certainement à 53 000 nouveaux cas, découverts chez des femmes de plus en plus jeunes.

En 20 ans, le livre du Dr Ellen Grant n'a pas pris une ride. Toutes ses données scientifiques ont été confirmées. Ce qu'écrivait le Professeur Lucien Israël dans sa préface est devenue réalité. La pilule est vraiment dangereuse pour la santé ! Même mini-dosée... Plus d'infos. Commander le livre Amère Pilule.

Source


- Prophéties de Paul VI sur la contraception et la société du "plaisir égoïste"

Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 07:30
Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 13:50

Les tabous de l'intégration

Merci à Reconquista

Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 11:34
Extrait d'un texte du docteur Xavier Dor.

"La culture de mort est entrée dans notre société en 1967, le 28 décembre, jour anniversaire du massacre des Saints Innocents. L’auteur de la loi qui a autorisé l’usage de la pilule et la contraception est Lucien Neuwirth, franc-maçon, ce qui n’a jamais effrayé le gaullisme, même vieillissant.

La loi avait été précédée le 23 septembre de la même année par une redéfinition, dans le Code de la santé publique, du mot « médicament » : substance permettant de soigner et, éventuellement, guérir, mais aussi « capable de modifier les fonctions organiques ». Les choses iront si loin que l’on parlera d’IVG médicamenteuse, mortelle pour l’enfant et non sans danger pour la mère.

La pilule qui s’oppose à la fécondation a été présentée comme moyen d’éviter un avortement. En réalité – tout est là – la contraception n’a d’autre but que la libération sexuelle séparant la sexualité et la fécondité.

La chose est si claire que le MFPF (Mouvement français pour le planning familial) a inscrit dans ses statuts : art. 1-5, « le droit à la contraception et à l’avortement ».

La contraception est une guerre déclarée à la chasteté, à la fidélité, à la maîtrise de soi, ouvrant la porte à la débauche et au meurtre.

Restait la loi de 1920 qui poursuivait et condamnait l’avortement. Il fallait compléter la loi de 1967. Suivit une campagne effrénée des féministes. Giscard, pour se faire élire à la présidence en 1974, fit le tour des loges. Et ce fut la loi Giscard-Chirac-Veil, dite loi Veil. Elle fut votée le 29 novembre à 3 h 40 du matin : la gauche avait fait bloc et la droite avait apporté le tiers de ses voix. La loi fut appliquée le 17 janvier 1975.

D’où viennent les lois de 1967, 1975 et les suivantes ? Elles sont les filles de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1789, art. 6, tiré du Contrat Social de Jean-Jacques Rousseau : « La loi est l’expression de la volonté générale. »

L’homme, désormais, décide lui-même du bien, du mal, du vrai et du faux, du juste et de l’injuste. Il ne dépend plus de la raison droite, celle d’Aristote et de saint Thomas d’Aquin mais de la raison seule, celle des Encyclopédistes et de Robespierre.

L’Académie française a été fondée sous Louis XIII par un cardinal respectueux de la loi divine. C’est maintenant le règne des Droits de l’homme sans Dieu, d’une République qui donne le droit à l’élimination des plus faibles.

En abrogeant la loi de 1920, faisant ainsi sauter le dernier verrou, la loi Veil n’a pas fondé la culture de mort mais elle l’a consacrée. Sa consécration est un sacrilège et ce sacrilège est celui de la transgression de la loi divine et de la loi naturelle, non par changement de civilisation mais par sa négation : l’élimination du plus faible et de l’innocent."

Xavier Dor, Article extrait du n° 7053 de Présent du Mercredi 17 mars 2010

Sources :
1, 2
Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 08:30

 http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2010/03/Sarko-Wie-Gott.jpg

* Sarko : Comme Dieu en France !


Source

Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 21:20
http://img.over-blog.com/282x300/3/38/14/16/images/v.jpegL'affaire du rabbin à Notre-Dame révèle le visage de Mgr Vingt-Trois. Notre confrère Osservatore vaticano a relevé cette phrase du rabbin Krygier, prononcée dans la sacristie de la cathédrale Notre-Dame de Paris :

"Le concile [Vatican II] a été une vraie révolution : c’est la première fois dans l’histoire qu’une religion accepte de revoir ses fondamentaux pour abandonner tout triomphalisme et reconnaître une place à l’autre. Ce travail est tellement vital que laisser la place à ceux qui veulent le briser n’est acceptable en aucune façon."

Et OV analyse :

"Si je comprends bien ce qu'il veut dire, nous serions "tenus" d'adopter l'herméneutique de rupture (Ndlr. terme de Benoît XVI pour définir cette interprétation du concile Vatican II en rupture avec la Tradition de l'Eglise). Eh bien! désolé, Monsieur le rabbin, nous ne voyons pas comment nous pourrions abandonner nos "fondamentaux" (à commencer par ce fondamental-ci : que Jésus de Nazareth est le Fils de Dieu et qu'il n'est pas d'autre nom par lequel nous puissions être sauvés)... et nous ne voyons pas bien de quel droit vous exigez que nous options pour telle ou telle interprétation du dernier concile ou de la Tradition. Jusqu'à plus ample informé, c'est aux successeurs des Apôtres que nous nous en remettons pour cela !"

Cette déclaration est effectivement contraire au discours du pape Benoît XVI à la Curie prononcé le 22 décembre 2005. Mais elle est certainement en phase avec la conception qu'a le Cardinal Vingt-Trois du Concile. Ou sinon, il faudrait qu'il vienne corriger cette énormité prononcée dans sa cathédrale par une personnalité qu'il a invitée.
Car si ce que pense le rabbin n'est pas ce que pense le cardinal, alors il laisse régner le relativisme le plus complet dans son propre diocèse. 

Nous avons rapporté
le propos de Mgr Jérôme Beau, concernant les perturbateurs qui n'ont "aucun lien avec l’Église catholique". A croire que le rabbin Krygier a plus de liens puisque sa venue dans la cathédrale est "tout à fait normale".

C'est bien là le fond du débat. Si Concile Vatican II reconnaît une place à l'autre, c'est que l'autre n'est plus pour l'Eglise un homme à convertir à Jésus-Christ. Il a sa place en tant qu'autre. En revanche, les ennemis du relativisme n'ont pas leur place. La conception théologique du Concile Vatican II selon le Cardinal André Vingt-Trois est désormais éclaircie. Elle est contraire à la volonté des deux derniers papes.

Source
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 19:32
http://www.24heures.ch/files/imagecache/468x312/newsdesk/25032010/dfabb29.jpgLe Conseil des droits de l'Homme de l'ONU a adopté jeudi à une courte majorité une résolution condamnant l'islamophobie et le "profilage ethnique et religieux des minorités musulmanes" ainsi que l'interdiction des minarets en Suisse.

Le texte sur "la diffamation des religions", proposé par le Pakistan au nom de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), a été adopté à une courte majorité de 20 voix contre 17. Huit des 47 pays siégeant au Conseil se sont abstenus.

La résolution ... "condamne énergiquement (...) l'interdiction de construire des minarets et d'autres mesures discriminatoires prises récemment", les qualifiant de "manifestations d'islamophobie" et faisant clairement allusion à la Suisse où un référendum en ce sens a été tenu le 29 novembre 2009.

Rappelons qu'Oskar Freysinger, le député UDC à l'origine de la votation suisse,
a prévenule 8 décembre 2009 (en la solennité de l'Immaculée Conception) que "si des tribunaux avaient «l'outrecuidance» de casser la décision populaire en se référant à la Convention européenne des droits de l'homme ou à la convention de l'ONU sur les droits civiques et politiques, l'UDC fera pression pour que la Suisse résilie les traités concernés."

Les Européens ont encore le droit de préserver leur mode de vie chez eux, "droits de l'homme" ou pas...

-
Mise en garde d'Oskar Freysinker
Si tu appelles... : l'interdiction des minarets l'emporte par 57,5% des voix
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 14:34
Daniel Hamiche signale sur son blog : "Les mauvaises nouvelles sur l’Église catholique font la une, mais les bonnes nouvelles sont généralement ignorées. À ceux qui disent qu’ils n’y a aucune différence de traitement avec d’autres groupes, qu’ils considèrent ce qui suit. L’Associated Press signale aujourd’hui qu’un rabbin accusé d’avoir violé une fillette de 7 ans à New York voici dix ans, a été arrêté hier alors qu’il sortait de sa synagogue en Arizona. À part un très bref article dans le Daily News de New York, aucun quotidien de New York ou d’Arizona – ou de n’importe où ailleurs – n’a pris la peine de le publier. »"

Source
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 12:19
Partager cet article
Repost0