Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 10:53

Je me trouvais à Rome la semaine dernière, et en voyant les groupes de pèlerins affluer joyeusement vers Saint-Pierre, je me suis dit que l’Église sortirait ragaillardie de cette cabale délirante. C’était l’audience du mercredi ; le pape fut acclamé. Il y a très longtemps que des foules acclament des papes à Rome et ça continuera, quoi que prétendent les prophètes d’un dépérissement de l’Église, sur un ton faussement navré. Certes, l’Occident semble atteindre le fond d’une déchristianisation qui frappe son âme d’aphasie. Mais pour le milliard de fidèles de la catholicité romaine, le pape demeure la vigie, et la basilique du successeur de saint Pierre, le centre du monde. Du reste, l’Occident peut renouer avec ses fondements, le relativisme dénoncé à juste titre par Benoît XVI n’aura qu’un temps.

 

Au fond, si ce pape suscite une telle hargne, c’est parce qu’il démystifie la “modernité” en profondeur : sa lucidité fait peur et fait honte, le miroir qu’elle nous tend n’a rien de reluisant, rien de rassurant non plus. Les ecclésiastiques proches du Saint-Siège ont tendance à invoquer un complot fédérant le vieil athéisme, le nouveau panthéisme et la kyrielle d’avocats – surtout américains – alléchés par la manne pontificale. ... Ce que dit le pape invalide le discours ambiant des “élites”pensantes et gouvernantes,voilà où le bât blesse. Toutes les “élites”, d’où la coalition hétéroclite d’analystes bidons feignant de réduire le problème aux acquis d’une crise de régime dont l’Église se tirerait en mariant ses prêtres, en ordonnant des femmes et en suggérant aux fidèles de s’envoyer en l’air comme à la télé ou sur les panneaux publicitaires.

Ce ne sont donc pas les actes fâcheux de pédophilie imputés à des prêtres qui choquent les médias et les autorités publiques.

 Ils cartonnent le pape parce qu’il les gêne aux entournures. Mettons que sur l’homosexualité, la position de l’Église soit rigide. Mais les mêmes médias ne reprochent jamais aux rabbins et aux imams de tenir imperturbablement une position identique. Ce n’est donc pas l’homophobie que l’on récuse, mais l’influence de l’Église. D’une certaine façon, la meute qui aboie à ses basques lui fait bien de l’honneur.

 

Source

Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 08:13

Les soutiens à l’hommage national à Sainte Jeanne d’Arc du 9 Mai continuent de se multiplier.

Cette semaine a apporté son nouveau lot de personnalités parmi le comité de parrainage de l'hommage national à Sainte Jeanne d'Arc qui se tiendra le 9 mai prochain à 15h à Paris.  Citons notamment M. Olivier Destouches, ancien secrétaire général des Droites européennes au Parlement européen, M. Jean Auguy, directeur de la revue Lectures Françaises, M. Michel de Poncins, Président de Catholiques pour les Libertés Economiques, mais aussi M. Thibaut de Chassey, directeur du Renouveau Français. 

 

 Du côté militaire, signalons le Général André COUSTOU ainsi que le Colonel ALLAIRE, membre de la Société des Ecrivains Combattants et ancien Chef de la SML ( Section Mortiers Lourds) du 6è BPC à Dien Bien Phu, qui retrouve dans ce comité de parrainage le Général Yvan DUJON , autre ancien héros de Dien Bien Phu. 

Quant au dîner d'amitiés françaises organisé à 19h30 dans les proches environs de la place des Pyramides où se termine le défilé, il permettra d'entendre de nombreuses interventions de représentants de différents mouvements. Inscrivez-vous donc rapidement car les places sont limitées (www.hommage-national.com - infos au 01.34.11.16.94)

Civitas via E-Deo

 

- Pourquoi je vais au défilé de Sainte Jeanne d’Arc à Paris - Père J-J Marziac

- Aymeric Chauprade, nouveau soutien à l'hommage national à Ste Jeanne d'Arc du 9 Mai

- Jean de Viguerie rejoint le comité de parrainage de l'hommage national à Sainte Jeanne d'Arc

- Hommage national à Sainte Jeanne d'Arc, 9 mai 2010, 15 h Place St Augustin Paris

Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 08:08

Peu de personnes connaissent les propos qu’a tenu le professeur Noel Ignatiev dans le journal d’Harvard en septembre 2002, dont certains sont repris sur le site antifrançais « Indigènes de la République ». Ignatiev, américain d’origine russe juive, est chercheur à  l’Institut Dubois de Recherche Afro-Américaine.
 
- « Le Blanc est un oppresseur raciste, sexiste et homophobe ».
- « Il faut abolir la race blanche ».
- « Pour ce faire, les abolitionnistes ne doivent rejeter aucun moyen d’action. »
- « Le but d’abolir la race blanche est si désirable que certains pourraient trouver très dur à  croire qu’il y ait une opposition. Si des gens s’y opposent, alors ce sont des suprémacistes blancs. »
- « La clé pour résoudre les problèmes sociaux de notre temps est l’abolition de la race blanche ».
- « Ne vous trompez pas. Notre intention est de continuer à  frapper sur les mâles blancs, morts ou vifs, et les femmes blanches aussi, jusqu’à  ce que le concept social connu sous le nom de « race blanche » soit détruit : pas simplement « déconstruit » : détruit. »

 

Source

Partager cet article
Repost0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 20:04

Встань за веру Русская земля

Un chant qui fut composé lors des guerres balkaniques de 1912 et qui devint l'Hymne officieux de l'Amiral Koltchak. Chanté ici par les séminaristes de Samara dans une composition qui fait rêver aussi. 

Merci à Tchetnik

Partager cet article
Repost0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 20:00
Kol Slaven (How Glorious is Our Lord in Zion)
Le Kol Slaven. Les afficionados auront reconnu le très estimable Père Dimitri Smirnoff, aumonier des forces armées Russes.
 
Merci à Tchetnik
Partager cet article
Repost0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 11:55

Avec un slogan très pertinent.

Ce nouvel autocollant a pour vocation de faire réfléchir nos concitoyens avec un slogan de bon sens, irréfutable.
Les nationalistes sont les véritables défenseurs de la diversité humaine. Pour préserver celle-ci, il n’est en effet d’autre choix que de lutter contre l’immigration massive et le métissage que promeuvent de tout leur poids médias, publicitaires et politiciens, avec malheureusement un certain succès, surtout dans les grandes villes.
A commander au prix de 5 euros les 100 (port compris) ou 40 euros les 1 000, en envoyant un chèque au Renouveau français à l’adresse :     RF / ASMA      BP 80308     75723  PARIS CEDEX  15 Source :
http://www.renouveaufrancais.com/

On peut aussi le commander en ligne ici. Via Contre-Info

Partager cet article
Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 15:01
  • La prière
  •  

Par le petit garçon qui meurt près de sa mère
Tandis que des enfants s'amusent au parterre
Et par l'oiseau blessé qui ne sait pas comment
Son aile tout à coup s'ensanglante et descend
Par la soif et la faim et le délire ardent :
Je vous salue, Marie

Par les gosses battus par l'ivrogne qui rentre,
Par l'âne qui reçoit des coup de pied au ventre
Et par l'humiliation de l'innocent châtié,
Par la vierge vendue qu'on a déshabillée,
Par le fils dont la mère a été insultée :
Je vous salue, Marie.

Par la vieille qui, trébuchant sous trop de poids,
S'écrie: " Mon Dieu ! " Par le malheureux dont les bras
Ne purent s'appuyer sur une amour humaine
Comme la Croix du Fils sur Simon de Cyrène;
Par le cheval tombé sous le chariot qu'il traîne :
Je vous salue, Marie.

Par les quatre horizons qui crucifient le Monde,
Par tous ceux dont la chair se déchire ou succombe,
Par ceux qui sont sans pieds, par ceux qui sont sans mains,
Par le malade que l'on opère et qui geint
Et par le juste mis au rang des assassins :
Je vous salue, Marie.

Par la mère apprenant que son fils est guéri,
Par l'oiseau rappelant l'oiseau tombé du nid,
Par l'herbe qui a soif et recueille l'ondée,
Par le baiser perdu par l'amour redonné,
Et par le mendiant retrouvant sa monnaie :
Je vous salue, Marie.

Par l'âne et par le boeuf, par l'ombre de la paille,
Par la pauvresse à qui l'on dit qu'elle s'en aille,
Par les nativités qui n'auront sur leurs tombes
Que les bouquets de givre aux ailes de colombe
Par la vertu qui lutte et celle qui succombe :
Je vous salue, Marie.
 

  •  
    •  
      •  
        Francis Jammes, chanté par Georges Brassens
Partager cet article
Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 09:58

ROME, Mardi 6 octobre 2009 (ZENIT.org) - Certains documents trouvés en Allemagne par la Pave the Way Foundation (PTWF) * prouvent que dès septembre 1930, les évêques catholiques ont excommunié le parti nazi d'Hitler.

Selon les documents trouvés par Michael Hesemann, collaborateur de la PTWF, en septembre 1930, trois ans avant qu'Adolf Hitler n'arrive au pouvoir, l'archidiocèse de Mayence condamna publiquement le parti nazi.

Selon les normes publiées par l'archidiocèse de Mayence, il était « interdit à tout catholique de s'inscrire dans les rangs du parti national socialiste d'Hitler ».

« Il n'était pas permis aux membres du parti hitlérien de participer en groupe à des funérailles ou à d'autres offices catholiques ». Par ailleurs, « un catholique ne pouvait être admis aux sacrements tant qu'il restait inscrit au parti hitlérien ».

La déclaration de l'archidiocèse de Mayence a été publiée en première page de L'Osservatore Romano, avec un article publié le 11 octobre 1930 et intitulé « Le parti d'Hitler condamné par l'autorité ecclésiastique ».

L'incompatibilité de la foi catholique avec le national-socialisme fut alors déclarée. Une personne qui se déclarait catholique ne pouvait pas devenir membre du parti nazi, sous peine d'être exclue des sacrements.

En février 1931, le diocèse de Munich confirma l'incompatibilité de la foi catholique et du parti nazi.

En mars 1931, les diocèses de Cologne, de Paderborn et des provinces du Rhin dénoncèrent l'idéologie nazie, interdisant publiquement tout contact avec les nazis.

Indignés et furieux de cette excommunication émise par l'Eglise catholique, les nazis envoyèrent Hermann Göring à Rome, avec une demande d'audience au secrétaire d'Etat Eugenio Pacelli. Le 30 avril 1931, le cardinal Pacelli refusa de rencontrer Göring qui fut reçu par le sous-secrétaire Mgr Giuseppe Pizzardo, avec la charge de prendre note de ce que les nazis souhaitaient.

En août 1932, l'Eglise catholique excommunia tous les dirigeants du parti nazi. Parmi les principes anti-chrétiens dénoncés comme hérétiques, l'Eglise catholique allemande mentionna explicitement les théories raciales et le racisme.

Toujours en août 1932, la Conférence épiscopale allemande publia un document détaillé dans lequel elle donnait des instructions sur la manière de s'entretenir avec le parti nazi.

Dans le document, il est écrit qu'il était absolument interdit aux catholiques de devenir membres du Parti national-socialiste. Celui qui désobéissait était immédiatement excommunié.

Dans le document de la Conférence épiscopale trouvé par la PTWF, il est aussi écrit que l'archidiocèse considérait comme « illicite d'appartenir au parti nazi », parce que « les manifestations de nombreux chefs du parti ont un caractère hostile à la foi » et « sont contraires aux doctrines fondamentales de l'Eglise catholique ».

En janvier 1933, Adolf Hitler arriva au pouvoir et les organisations catholiques allemandes diffusèrent un tract intitulé « Un appel sérieux dans un moment grave », où elles considéraient la victoire du parti national-socialiste comme « un désastre » pour le peuple et pour le pays.

Le 10 mars 1933, la Conférence épiscopale allemande, réunie à Fulda, adressa un appel au président allemand, le général Paul von Hindenburg, exprimant « (ses) préoccupations les plus graves qui sont partagées par une grande partie de la population ».

Les évêques allemands se tournèrent vers von Hindenburg, en manifestant leur crainte que les nazis ne respectent pas « le sanctuaire de l'Eglise et la position de l'Eglise dans la vie publique ».

C'est pourquoi ils demandèrent au président une « protection urgente de l'Eglise et de la vie ecclésiastique ».

Les évêques catholiques ne furent pas écoutés.

Antonio Gaspari

 

Zenit
 
* La Pave the Way Foundation de New York (PTWF), une organisation non confessionnelle fondée par des israélites et travaillant au dialogue interreligieux, s’est spécialisée depuis de nombreuses années dans la défense de Pie XII. Source
 
Hesemann explique que « ces documents montrent à l’évidence qu’il y avait une guerre idéologique entre l’Église catholique et le national-socialisme dès la décennie précédant la guerre. Les évêques allemands et la Curie romaine considéraient la doctrine nazie non seulement incompatible avec la foi chrétienne, mais hostile à l’Église et dangereuse pour la morale humaine, et plus encore que le communisme. »

Rappelons par ailleurs que ce sont les régions catholiques d'Allemagne qui ont le moins voté pour le NSDAP en 1933 : Le village natal du Pape, "Marktl", se trouve d'ailleurs dans une des circonscriptions à l'est de la Bavière, où le parti nazi fait moins de 15%.
 
 
Partager cet article
Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 05:14

Une étude, signée de Joan Claire Robinson, confrontant les résultats d’une cinquantaine d’enquêtes sur le lien entre la pilule contraceptive et l’infection HIV/sida vient d’être mise en ligne par LifeSite.

 

Les résultats de ces enquêtes, affirme la journaliste, auraient dû être à la une de la presse mondiale, vu le nombre de femmes qui absorbent tous les matins leur pilule hormonale mais ils sont restés cantonnés dans la presse médicale spécialisée.

Or le lien est établi : la prise de la pilule (mais aussi la contraception de longue durée Depo Provera) augmente tous les facteurs de risque connus pour le HIV : risque d’infection aggravé, augmentation de la prolifération du virus, accélération de l’évolution de cette maladie mortelle.

Une étude menée sur des femmes utilisant différentes méthodes de contraception en 2009 a ainsi montré que le risque d’avoir davantage besoin de médicaments anti-rétroviraux augmente de 70 % chez celles sous pilule, de 50 % chez celles utilisant le Depo-Provera contre le nombre type de femmes utilisant un dispositif intra-utérin.

Pour la journaliste, la question doit être posée : alors que l’on sait que le HIV et le sida frappent davantage de femmes que d’hommes, la raison parfois avancée est que les hommes recherchent volontiers des partenaires jeunes, et donc pas (encore) infectées. Mais si c’était les contraceptifs hormonaux qui faisaient la différence ?

Une méta-analyse menée par le Dr Chia Wang et ses associées établit que les études les mieux menées depuis 1985 relèvent une « association significative » entre l'utilisation de contraceptifs oraux et la prévalence de la séropositivité, un lien encore plus net au sein des populations africaines ou 22,4 millions de personnes sont infectées, représentant les 2/3 des infections mondiales. Or l'Afrique est la cible de programmes de distribution de contraceptifs oraux et injectés et sert aussi de « vivier » pour les tests de ces molécules. Dans les 6 pays les plus touchés, 2 utilisateurs de contraceptifs sur trois ont recours à des pilules ou injections hormonales.

Au Japon à l'inverse, le taux de prévalence du HIV est de 0,01 %… et la pilule n'est légale que depuis 1999 et ne touche qu'1 % de la population féminine. Même chose aux Philippines où la population résiste à la contraception : la prévalence du HIV y est de 0,02 %, contre 1 % en Thailande où l'on se targue d'une prévalence de l'utilisation de la contraception de 79 % en 2000 (et de 70 % aujourd'hui), essentiellement hormonale.

... Les femmes infectées par le HIV présentent également plus de risques d'infecter leurs partenaires, la présence du virus dans leurs fluides corporels étant plus importante à mesure que le dosage de la piule utilisée est plus forte.

Plus de 100 millions de femmes dans le monde utilisent la contraception hormonale, selon une étude; aux Etats-Unis, 52 % de ses utilisatrices ne sont pas mariées et en tant que telles les plus exposées à l'infection HIV et au sida.

Source

 

- Amère pilule (à propos du livre du Dr Ellen Grant, "Bitter Pill" qui dénonce les dangers pour la santé de l'usage de la pilule : phlébite, accidents vasculaires cérébraux, infarctus du coeur chez des femmes jeunes, cancers du sein et de l'utérus. Livre lui aussi totalement ignoré des grands medias depuis vingt ans...)

Partager cet article
Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 16:56
Emission Public Senat du 6 mars 2010
Un gouvernement mondial avec jerusalem comme capitale du nouvel ordre mondial
-------------------------------------------------------------
- Plus européens que les européens : La mission du "peuple élu" (où Attali avoue qu'en Angleterre, la bourgeoisie juive finance les imams)
-------------------------------------------------------------
Principaux documents publiés par les papes dénonçant le complot maçonnique
Encyclique In Eminenti de Clément XII (1738)

Encyclique Providas de Benoît XIV (1751)
Lettre apostolique Quo graviora de Léon XII (1826)
Encyclique Qui pluribus de Pie IX (1846)
Encyclique Humanum genus de Léon XIII (1884)
Encycliquer Vehementer nos (1906) et Lettre à la France "Une fois encore" de saint Pie X (1907)

Constitution apostolique Servatoris Jesu Christi de Pie XI (1925)

Constitution apostolique Per annum sacrum de Pie XII (1950)
les Actes du Synode romain promulgué par le Pape de Jean XXIII (1963)

la Déclaration de la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi du Préfet Cardinal Joseph Ratzinger (1983)

Partager cet article
Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 12:50
Ils vendent notre patrimoine et ils détruisent nos églises !
 
Partager cet article
Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 09:45

A l’appel de plusieurs associations extrémistes homosexuelles, une manifestation contre l’Eglise et le Pape est organisée ce samedi 24 avril 2010 devant la Nonciature de Paris.

Ne laissons pas le lobby gay insulter une nouvelle fois notre Pape et notre Eglise publiquement!

Samedi, soyez tous présents dès 14h pour dire non à la provocation haineuse de Sodome !

 

Source

Partager cet article
Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 09:44
Partager cet article
Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 09:44

Au cours d'un match de football en Russie, le dimanche de Pâques, les supporters des clubs s'opposant ont scandé leurs slogans.

Mais ce n'étaient pas les sarcasmes habituels qu'on peut attendre d'amateurs de foot. Les fans à tour de rôle chantaient «Christ est ressuscité» et "vraiment il est ressuscité."


Source

Partager cet article
Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 09:43

Ces trois dernières années, l’État a vendu pour près de 2 milliards d’euros. Monuments historiques, hôtels particuliers mais aussi des terrains vagues, des casernes ou des immeubles de bureaux. Le patrimoine de la France s’élève à plus de 55 milliards d’euros, l’un des plus importants au monde.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 09:43

Beaucoup ont d’abord cru qu’il s’agissait d’une blague lorsque, le 1er avril, est paru le premier magazine « homo » du monde arabe. « Mithly » est un jeu de mots : le titre signifie à la fois « homo » et « comme moi » en arabe.
La publication qui fait figure de véritable révolution dans les milieux des activistes libertaires se passe sous le manteau. La version papier a été tirée en 200 exemplaires, imprimés à Rabat, en toute clandestinité.
A l’origine, Samir Bargachi, coordinateur général de Kif-Kif, l’association de défense des LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels) marocains. L’éditorialiste de Mithly raconte : « C’était tout simplement impossible d’obtenir un numéro de dépôt légal et une autorisation de publier. » [...]

C’est sur le site Internet de Mithly que les fondateurs du mensuel misent pour toucher un plus grand lectorat. Le support en langue arabe est financé par l’Union européenne. [...]

 

Source

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 19:34

Hommage national à sainte Jeanne d'Arc- Dimanche 9 mai 2010

 

Pourquoi je vais au défilé de Sainte Jeanne d’Arc à Paris, le dimanche 9 mai à 15h
Par le Père Jean-Jacques Marziac (Coopérateurs du Christ-Roi)

 

Premièrement, parce que notre doulce France est à peu de choses près dans la même situation qu’au XVème siècle. Dois-je préciser ? Peut-être ne serait-ce pas de trop en effet pour certains de nos jeunes gens à qui on a appris l’histoire à l’envers, afin de la rétablir à l’endroit. Comparons donc : d’un côté, la France du XVème siècle envahie par les Anglais, les Français vassaux de Henri V, le brigandage un peu partout, l’autorité du roi de France impuissante à rétablir l’ordre. De l’autre, la France du XXIème siècle envahie par des millions d’étrangers, l’insécurité croissante dans certaines banlieues, le Président faisant des grimaces. Pas de doute, plus que jamais il nous faut une Sainte Jeanne d’Arc : prions donc la sainte de la Patrie pour que notre nation redevienne catholique et française.

Deuxièmement : étant royaliste depuis l’âge de quinze ans, je voudrais que sainte Jeanne d’Arc intervienne auprès de Dieu pour qu’un roi de droit divin revienne sur le trône de France. Car notre pays a été civilisé et christianisé par un millénaire de monarchie, de Clovis à Louis XVI. Mais pourquoi suis-je royaliste ? Parce que j’appartiens à cette génération qui a connu la plus grande défaite de l’histoire de France. J’avais quinze ans en 1940 : en quarante-cinq jours, la Wehrmacht arrivait à Angoulême et Grenoble. Nous avions 1.200.000 prisonniers ! Un camarade de collège me fit lire alors « La seule France » de Charles Maurras. J’y appris que pendant les 150 années antérieures à la Révolution dite française (mais en réalité franc-maçonnique) nous n’avions subi qu’une défaite. Et encore avions-nous été la chercher en Saxe. Et 150 ans après 1789, nous déplorions déjà cinq révolutions (1789, 1793, 1830, 1848 et 1870) et deux guerres mondiales, la première gagnée de justesse, et à la seconde la déplorable débâcle de mai-juin 1940 ! Sous le gouvernement du Maréchal Pétain qui changea la  IIIème République en Etat français, notre génération commença à ouvrir les yeux sur le sacro-saint principe de la République laïque, avec son système démocratique. Le Maréchal fit aussi dissoudre toutes les loges maçonniques en France ! Tout cela nous aida beaucoup et nous a rendus intellectuellement royalistes. Or il faut remarquer que, après la si belle victoire de la prise d’Orléans, Sainte Jeanne d’Arc n’a pas organisé des élections présidentielles. Mais elle a dit au roi : « Gentil dauphin, mettez-moi en besogne car je ne durerai guère plus d’une année. Gentil sire, venez prendre votre noble sacre à Reims : je suis fort aiguillonnée que vous alliez là où vous recevrez votre sacre et l’on verra que vous êtes le vrai roi ». Ce sacre est donc ma seconde raison d’être un grand admirateur et dévot de la sainte.

Troisièmement, comme prêtre et missionnaire, je me dois de demander très souvent l’ESPRIT DE FOI. Certes, la foi est indispensable pour adorer Dieu, Notre Seigneur Jésus-Christ et pour faire son salut. Mais l’esprit de foi dit beaucoup plus que la foi. Dieu voit et gouverne toutes choses car rien n’arrive au hasard et le hasard n’existe pas. Je dois avoir l’absolue confiance que Dieu veille sur l’ensemble de la Création sortie de ses mains, jusqu’aux plus petits détails. La Bible et l’expérience nous le confirment : « Voyez les oiseaux du ciel, ils ne sèment ni ne moissonnent… et cependant votre Père céleste les nourrit… Observez les lis des champs, comme ils poussent sans travailler ni filer… Hommes de peu de foi… A chaque jour suffit sa peine… » (Matt. VI, 26 à 34). Ailleurs, le divin Maître dira : « Il n’est pas jusqu’aux cheveux de votre tête qui ne soient tous comptés. N’ayez pas peur… » (Luc XII, 7).

Sainte Jeanne d’Arc savait que Dieu veillait sur elle 24 heures sur 24, que Notre Seigneur lui avait donné une mission et que cela passait avant toutes les stratégies militaires et conseils humains. Pour ce qui est de la prise d’Orléans en 1429, les capitaines avaient tenu conseil et reconnu que les Français étaient trop peu nombreux pour tenter l’attaque, qu’il fallait donc attendre le secours du roi. Jeanne répondit : « Vous avez été à votre conseil, j’ai été au mien. Et croyez que le conseil de mon Seigneur s’accomplira, et tiendra, au lieu que le votre périra ». Le 5 mai, fête de l’Ascension, fut consacré à la prière. Jeanne reçut la communion et fit publier que nul n’allât le lendemain à l’assaut sans s’être présenté à confesse. Il fut fait comme elle l’avait ordonné. Le dimanche 8, les Anglais semblaient se présenter au combat. « N’attaquez pas, dit Jeanne. Si les Anglais attaquent les premiers, défendez-vous hardiment ; n’ayez point peur et vous les aurez  ».

Elle fit avancer les prêtres et célébrer la Messe. Puis elle leur dit : « Regardez si les Anglais tournent vers vous le visage ou le dos ». Ils tournaient le dos et s’en allaient. « Eh bien, laissez-les partir. Et nous allons remercier Dieu car c’est aujourd’hui dimanche ». Et la Pucelle, chevauchant l’étendard en main au milieu de ses gens, rentra en ville. Orléans était délivrée.

En conclusion de ces quelques lignes, venez tous le dimanche 9 mai à Paris ! Priez ! Chantez à Sainte Jeanne d’Arc ! Formez-vous par la prière et l’étude pour la bataille en cours, car sachez que la France, fille aînée de l’Eglise, a une mission particulière. Et quand elle est malade, le monde est malade.

Père Jean-Jacques Marziac (Coopérateurs du Christ-Roi)

 

Source

- Hommage national à Sainte Jeanne d'Arc, 9 mai 2010, 15 h Place St Augustin Paris

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 13:21

Comme nous le pressentions, devant la montée des violences et des luttes inter-ethniques le système vivre-ensembliste commence à durcir la législation anti-islamisation. La décision a été arrêtée mercredi matin à l'Elysée par Nicolas Sarkozy : le gouvernement va déposer un projet de loi mi-mai, qui sera soumis à l'examen du Parlement en juillet.

 

Nicolas Sarkozy a tranché. Malgré l'avis défavorable rendu par le Conseil d'Etat en mars, le port de la burqa fera l'objet d'une mesure d'interdiction générale sur le territoire national. Un projet de loi sera présenté par le gouvernement. La décision a été arrêtée, ce mercredi matin, lors d'une réunion à l'Elysée, réunissant autour du chef de l'Etat, le premier ministre François Fillon, les responsables de la majorité et les présidents des groupes parlementaires.

Au lendemain des élections régionales, le président de la République avait évoqué la possibilité d'un projet de loi. Mais Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée, avait jugé que sa proposition de loi, déposée depuis plusieurs semaines et signée par 220 députés, permettrait de légiférer dans des délais plus brefs.

Finalement, le député-maire de Meaux (Seine-et-Marne) aura eu gain de cause sur le fond (l'interdiction générale dont il était l'un des plus chauds partisans) mais pas sur la forme. L'interdiction passera par un projet de loi dans lequel Nicolas Sarkozy a demandé qu'on mette en avant comme arguments principaux la dignité de la femme et le respect des valeurs de la République. Selon un participant, le texte retenu par le gouvernement sera présenté en Conseil des ministres à la mi-mai et soumis à l'examen du Parlement en juillet. C'est la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie qui défendra le texte face aux parlementaires.

Partager cet article
Repost0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 14:47

Devant la montée des actes de délinquance, certains parlent de créer des milices privées et d'auto-défense. Ce n'est pas impossible. Mais lorsque les luttes ethniques deviendront trop violentes et/ou trop fréquentes, le système s'érigera en arbitre au-dessus de la mêlée, nous n’aurons alors plus à nous armer.

 

Soyez certains que l'impunité judiciaire actuelle est calculée sciemment, par avance pour susciter ces luttes ethniques. Une fois ce stade atteint, quand la vérité sur les sentiments et les actes racistes des allogènes ne pourront plus être dissimulés par la presse et que les F.D.S. (Français de Souche) prendront conscience de la réalité, le Pouvoir (re)commencera à durcir ses lois et ses peines contre eux, avec reconductions en masse aux frontières, retour à la répression “normale”, etc.


Et le peuple applaudira.

Mais comme dans le même temps, la masse immigrée sera devenue identique à celle des desouche, voire majoritaire, on nous imposera des mesures contraignantes de “vivre-ensemble” : pas d’appels de Muezzins, ni voiles ni burqa ; mais en échange, plus de cloches retentissantes aux églises, plus de soutanes, plus de processions dans les rues… Et il nous sera difficile de protester : ne serons-nous pas TOUS FRANCAIS, et de toutes façons, le nombre d’allogènes en France et en Europe ne nous obligera-t-il pas à nous taire, sous prétexte d'éviter les injustices religieuses ou ethniques ?

Comme en URSS, nous ne serons pas malheureux : nous “vivrons ensemble” sans heurts, à coups de moyens et de lois contraignantes ; mais pourtant nous ne serons pas heureux non plus, car nous sentirons inconsciemment que nous avons été trompés, que notre pays ne nous appartient plus, que le nivellement religieux, architectural, culturel et ethnique n’est pas ce que nous souhaitions, et nous serons tristes.

Voici comment évoluera la situation dans les prochaines années, et comment se mettra en place le Nouvel Ordre Mondial : par une montée progressive des actes de délinquance et de leur impunité, pour porter “à point” la colère des peuples, tout en attendant patiemment dans l’ombre le point de “non retour” du quota effarant d’allogènes, pour briser notre capacité de résistance identitaire.

------------------------------------------------------

Le 17 décembre 2008, à Polytechnique, temple du mérite républicain, Nicolas Sarkozy a déclaré : « L’objectif, c’est relever le défi du métissage. (…) Ce n’est pas un choix, c’est une obligation. (…) On ne peut pas faire autrement. Au risque de nous trouver confrontés à des problèmes considérables. Nous devons changer (…) partout en même temps, dans l’entreprise, dans les administrations, à l’éducation, dans les partis politiques. Et on va se mettre des obligations de résultat. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra [sic] alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore. »

 

 

 

- Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française" 

- "Complot qui n'existe pas" : Aymeric Chauprade parle de "l'architecture invisible de la mondialisation"

- Arnaud Raffard de Brienne sur le nouvel ordre mondial
- La conception de l'Europe chez les francs-maçons

- "L’Europe est le premier pas vers un monde sans frontières" (Jean-Michel Quillardet)
- Conspiration maçonnique. Extraits de la Lettre encyclique de Grégoire XVI, Mirari vos (1832)
- Pie IX était-il adepte du complot?
- République universelle - ordo ab chao : Le Figaro titre "Un «nouvel ordre mondial émerge» après le G20"
- Ordo ab chao: "On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne ne pourra s'y opposer" (Nicolas Sarkozy)

- La République universelle

 

Principaux documents publiés par les papes dénonçant le complot maçonnique
Encyclique In Eminenti de Clément XII (1738)
Encyclique Providas de Benoît XIV (1751)
Lettre apostolique Quo graviora de Léon XII (1826)
Encyclique Qui pluribus de Pie IX (1846)
Encyclique Humanum genus de Léon XIII (1884)
Encycliquer Vehementer nos (1906) et Lettre à la France "Une fois encore" de saint Pie X (1907)

Constitution apostolique Servatoris Jesu Christi de Pie XI (1925)

Constitution apostolique Per annum sacrum de Pie XII (1950)
les Actes du Synode romain promulgué par le Pape de Jean XXIII (1963)

la Déclaration de la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi du Préfet Cardinal Joseph Ratzinger (1983)

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 17:12

Appel solennel à tous les Français afin que le 9 mai prochain ils viennent nombreux honorer à Paris la Sainte Patronne de la France.

Rappelons-nous que le deuxième dimanche de mai est le jour officiellement institué par l'Etat français pour fêter cette héroïne. Rappelons-nous l'époque où des foules immenses venaient au pied de sa statue se souvenir de la Sainte de la Patrie. 

 

A l'heure où l'on se perd en considérations sur l'identité nationale, quelle meilleure illustration de celle-ci enseigner à nos enfants que la vie de Sainte Jeanne d'Arc, exact contrepied des défauts qu'il nous faut éviter et admirable synthèse des vertus qu'il nous convient de pratiquer ?


2054605684.jpg

 


 

Quel en est l'esprit? Quel en est le but? Qui y participera? etc...

Vous trouverez ces réponses:

- dans l'appel du secrétaire général de Civitas "le 9 mai 2010, grand hommage national des Français à Sainte Jeanne d'Arc"

- et dans l'appel de l'abbé X. Beauvais "Le 9 mai 2010, derrière sainte Jeanne d’Arc"

Souscription pour financer l'hommage national à Sainte Jeanne d'Arc

Nous voulons donner à cet hommage à Sainte Jeanne d'Arc le faste que mérite la sainte patronne de la Patrie. Cela a un coût.

 
Achat important de drapeaux frappés aux armes de Sainte Jeanne d'Arc, location de véhicules pour le matériel de sonorisation, podium, tracts, affiches, ..., voilà un petit aperçu des dépenses indispensables et conséquentes, qui se chiffrent à plusieurs milliers d'euros. Nous lançons donc une souscription pour rassembler le budget nécessaire.

 
Vous pouvez adresser vos chèques à notre secrétariat :

 
Civitas, 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil, en précisant "hommage national à Sainte Jeanne d'Arc" comme motif du don.
Nous invitons également les bonnes volontés à songer à l'organisation de cars afin de faciliter la participation du plus grand nombre à partir de différentes villes de France.

***

545px-blason_jeanne-d-arc.svg.png
 
Entendez cet appel : le 9 mai 2010, grand hommage national des Français à Sainte Jeanne d'Arc
Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 10:20

L'excellent site de réinformation "Contre-Info.com", non contrôlé - comme d'autres... - par les sionistes, publie un article "Christianophobie – Etat des lieux – 19/04/2010" qui se propose de revenir sur l’un des terreaux de la christianophobie en France et dans le monde, à savoir le satanisme. Le satanisme y est défini comme suivant. Nous notons une proximité philosophique indéniable avec le franc-maçonnisme...

"On identifie deux courants principaux au sein de la mouvance funèbre que constitue le satanisme.

La première tendance constitue le « satanisme traditionnel ». Ici, les adeptes vénèrent Satan, et le considèrent comme leur Dieu. Cette tendance s’organise autour de rituels et de dogmes. Les rituels sataniques sont censés permettre l’obtention des faveurs de Satan, en échange d’un reniement de Dieu qui passe par des pratiques blasphématoires (messes noires, pactes diaboliques). Les adeptes de ce culte doivent donc combattre Dieu pour faire triompher Satan. Ce premier courant interne du satanisme est le plus radical en terme de christianophobie.

La seconde tendance majeure du satanisme est davantage philosophique. Dans ce second courant, il n’y a aucune croyance en une déité nommée Satan, même si c’est sur la symbolique de l’ange déchu que ce satanisme moderne fonde sa philosophie. Le satanisme philosophique place le sentiment de divinité en l’Homme lui-même, cultive l’ego et encourage l’individualisme. Ici, Satan est considéré comme l’incarnation des instincts charnels auxquels l’Homme doit obéir, l’idée étant que chaque Homme est son propre Dieu. Cette philosophie a été développée par Anton Szandor LaVey, auteur de la Bible Satanique, publiée en 1969 aux Etats Unis. Cet ouvrage, paru en France en 2006, constitue l’acte de naissance de la philosophie sataniste. Notons que ce même LaVey avait fondé trois ans auparavant l’Église de Satan à San Francisco."

 

Or, ce satanisme philosophique individualiste est également le soubassement idéologique du franc-maçonnisme. "La franc-maçonnerie, propage en effet, une étrange perversion, perversion qui consiste à matérialiser le spirituel et à diviniser la matière jusque dans ses plus basses manifestations (Culte Phallique). Dieu devient homme et l'homme devient Dieu.

 

... [L]es francs-maçons dirigeants entendent par là que l'homme est son propre maître et qu'il n'existe aucune autorité infra ou supra-humaine. ... [L]a forme politique de l'individualisme a un nom : c'est la démocratie. ... Elle est une mystique politique : la mystique d'une société idéale où les individus souverains sont parvenus à s'affranchir de toute autorité qui ne soit pas émanée d'eux-mêmes. ... Le système démocratique est directement issu de l'individualisme qui forme le fond commun de la pensée judéo-maçonnique."

 

Source : Léon de Poncins, La franc-maçonnerie d'après ses documents secrets, 1928, cinquième édition Diffusion de la Pensée Française, Poitiers 1975, p. 38, 68, 73, 74.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 13:01

Dans un éditorial récent, Le Monde jugeait que le célibat sacerdotal était un « anachronisme », en précisant que si l’Eglise voulait « épouser l’humanité de son temps », elle serait « bien inspirée d’y mettre fin ».

Plutôt que d’ouvrir ce quotidien, il vaut mieux suivre l’exemple de Léon Bloy qui disait : « Quand je veux connaître les dernières nouvelles, je lis saint Paul ». C’est dans l’Apôtre des Gentils qu’on trouve : « Nolite conformari huic saeculo, ne vous conformez pas au monde présent » (Rom, 12,2). La hantise de l’anachronisme est la grande peur des bien-pensants, elle ouvre la porte à tous les conformismes : politiquement correct, économiquement correct, sociologiquement correct… Il ne s’agit plus d’épouser, il faut coller à l’actualité et, pour ne pas sembler anachronique, se résigner à être chroniquement dépassé, démodé, toujours obsédé par la date de péremption.

A contrario, la quête d’éternité est aujourd’hui la plus grande forme de dissidence, celle qui procure la plus haute liberté.

Abbé Alain Lorans 

Source : http://www.dici.org/

Partager cet article
Repost0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 13:00

La tombe du président Kaczynski et de son épouse a été préparée dans un crypte de la cathédrale du château du Wawel, à Cracovie.

AP/Petr David Josek

La tombe du président Kaczynski et de son épouse a été préparée dans un crypte de la cathédrale du château du Wawel, à Cracovie.

 

Pied de nez à la bien-pensance libérale-libertaire anticatholique en "France", la Pologne enterre, dimanche 18 avril, son ancien président Lech Kaczynski et son épouse Maria, comme un roi, dans une crypte du "Panthéon" du château du Wawel, qui abrite la cathédrale de Cracovie, dans le sud du pays, où reposent traditionnellement les anciens rois de Pologne et les héros de la nation.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 19:39

croisadeLa Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, à Menzingen, reçoit ces jours-ci, de tous les pays du monde, les résultats de la Croisade du Rosaire lancée par son Supérieur général, Mgr Bernard Fellay. Cette croisade s’étendait du 1er mai 2009 au 25 mars 2010, elle avait pour but de demander la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie par le Souverain Pontife et tous les évêques du monde catholique, conformément au message de Fatima où Notre Dame annonce elle-même le triomphe final de son Cœur Immaculé.

A ce jour nous ne disposons que d’un chiffre provisoire, tous les résultats n’ayant pas encore été recueillis. Mais DICI a la joie d’annoncer en exclusivité à ses lecteurs que les 12 millions de chapelets, qui devaient composer comme un couronne de 12 étoiles offerte à Marie Reine, sont largement dépassés, puisque plus de 18 millions de chapelets sont déjà enregistrés. Parmi les districts qui ont communiqué leurs résultats, on peut déjà noter la générosité des Etats-Unis (5.351.500), de l’Afrique (2.815.350), de la France (2.766.709) et de l’Asie (2.583.200) . Viennent ensuite le Canada (717.000), l’Allemagne (680.000), l’Amérique du Sud (576.740), la Suisse (411.000), l’Australie (402.000), le Mexique (332.800), l’Italie (215.000), l’Irlande (136.190)…

Une fois obtenu le chiffre définitif, cette couronne de chapelets récités dans le monde entier, pendant près d’un an, sera remise au Saint-Père par Mgr Fellay. Que tous les croisés du Rosaire soient vivement remerciés pour cette admirable ferveur mariale !

Abbé Alain Lorans

 

Source

Partager cet article
Repost0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 16:52

Article d'abord publié sur a-rebours.fr puis repris dans L'Action française 2000.

 

 Eric Zemmour vient de consacrer un livre à l'histoire de France sous le titre Mélancolie française. Il y reconnaît à plusieurs reprises la valeur des idées de l'Action française (il vante avec beaucoup de chaleur les analyses géopolitiques de Maurras dans Kiel et Tanger et celles de Bainville sur le traité de Versailles dans Les Conséquences politiques de la paix). On appréciera aussi la grande indépendance d'esprit de l'essayiste, qui ne cherche visiblement pas à complaire à telle ou telle famille politique ou idéologique. La manière dont il commente les succès et les échecs, les brillantes intuitions comme les fourvoiements les plus complets du général De Gaulle est une preuve décisive de cette absence de parti pris qui est sans doute la plus grande qualité d'Eric Zemmour.

Trois thèses


    On pourrait résumer l'essentiel de Mélancolie française en trois thèses : la première consiste à affirmer, à rebours de l'opinion commune (néo-républicaine comme maurrassienne d'ailleurs) que la France a toujours aspiré à l'empire ; la seconde, que l'on peut dire de l'histoire de France ce que Clemenceau affirmait de la Révolution, à savoir qu'elle est un bloc, qu'entre la formation du territoire par la monarchie et les guerres révolutionnaires et impériales, il n'y a pas rupture mais continuité ; la troisième, que la France a échoué à devenir une grande puissance moderne, soit continentale soit maritime, en raison, d'une part, de l'acharnement contre elle de l'ennemi héréditaire anglais (puis anglo-américain) et de ses alliés objectifs que furent, de tous temps, les pacifistes ou les tenants du renoncement national et, d'autre part, de la faiblesse ancienne et toujours actuelle de notre démographie. Ces trois thèses sont séduisantes et partagent incontestablement le mérite de nous donner à penser en bousculant certains de nos repères. Cela dit, elles partagent aussi le défaut d'être avant tout de brillants paradoxes qui demandent à être soumis à un examen critique.

La nouvelle Rome


    Pour la première thèse, il convient de distinguer la dimension intérieure et extérieure de l'aspiration à l'imperium. Il ne fait pas de doute que la France a toujours été éminemment romaine sur le plan de la civilisation, des arts et lettres et de la conception de l'Etat. Ronsard écrit sa Franciade sur le modèle de l'Enéide de Virgile, le roi de France se prétend « empereur en son royaume » et ses légistes n'auront de cesse de se référer au droit romain. C'est le sens de ces beaux alexandrins de Maurras : « Notre Paris jamais ne rompit avec Rome / Paris d'Athènes en fleur a recueilli le fruit ». Sur le plan extérieur, les choses sont plus complexes. Quand Vauban conseille à Louis XIV de préférer un « pré carré » à des extensions territoriales plus grandes mais moins défendables militairement, il exprime toute la sagesse de l'ancienne France, – celle d'avant 1789 –, qui sait conquérir patiemment pour conserver durablement.

 

 Suite

 

via E-Deo

 

- Doctrine économique du blog Christ-Roi

- Identité nationale et anti-impérialisme
-
L'oligarchie cachée

Partager cet article
Repost0