Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 11:21

Mis à jour 6 septembre 2013 8h58.

 

Avec "Clovis et son temps", film de Jacques Barsac (conseiller historique Michel Rouche, Professeur à la Sorbonne, auteur d'un "Clovis"), aux riches documents iconographiques et images de synthèse, France 3 Production 1997 publie un documentaire aux détails parfois discutables, mais l'essentiel est respecté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous notons pour les francs-maçons qui tiennent que la "France" n'existe pas avant le XIIIe-XIXe siècle, voire 1789, cette petite information (video 1) : "Les géographes romains dressent des cartes qui leur permettent de maîtriser leur immense territoire. Sur la rive droite du Rhin apparaît le terme de "FRANCIA" pour désigner les territoires occupés par les Francs, un peuple germanique encore situé hors de l'Empire."

 

Video 3: "La res publica, Clovis est le refondateur de l'Etat de droit". Cette autre précision change des falsifications "républicaines" tenant que l'"Etat de droit" aurait été inventé par les révolutionnaires en 1789!

 

Video 3: "Le 10 juillet 511, il convoque un concile à Orléans…, les évêques votent des canons, des lois religieuses. Il les propose ensuite à Clovis pour approbation comme lois publiques conformément à l'union de l'Eglise et de l'Etat, qui datait de 392. Chacun donc, l'Eglise comme l'Etat sont AUTONOMES dans sa sphère (c'est cela la vraie laïcité : la reconnaissance de deux pouvoirs DISTINCTS, un temporel et un spirituel, cependant que les hérétiques ariens proposaient une théocratie à l'antique où le Roi était à la fois chef de religion et chef d'Etat… Ce que la video nomme un totalitarisme, est en fait un césarisme. On imagine donc quel progrès Clovis et le catholicisme ont apporté).

 

"Au Roi incombe la tâche de diriger les laïcs, à l'évêque…, appartient la responsabilité de dire le Bien divin pour tous (le tout, cette alliance des deux pouvoirs devant conduire au "Bien commun", notion de théologie catholique). Tels étaient les conséquences du baptême de Clovis. Distinguer l'activité des laïcs du rôle spirituel des clercs (comme le dit Jean-Paul II dans ses Mémoires, "distinction n'est pas 'séparation'…, mais saine collaboration").

 

 

Petite bibliographie sur Clovis :

 

* C. Guénot, Clovis le Fils aîné de l'Eglise, Epopées de l'histoire de France, Vve H. Castermann, Tournai 1883 (magnifique narration de l'histoire de Clovis et Clotilde. Livre rare).

* Anne Bernet, Clovis et le Baptême de la France, Editions Clovis, Condé-sur-Noireau 1996

* Anne Bernet, Clotilde, Épouse de Clovis, Pygmalion, Bergame 2005

* Pierre Chaunu, Éric Mension-Rigau, Baptême de Clovis, baptême de la France, De la religion d'État à la laïcité d'État, Éditions Balland, Paris 1996 (livre intéressant écrit par deux protestants)

* Abbé Dessailly, Authenticité du Grand Testament de Saint Rémy, Livres d'autrefois, Condé-sur-Noireau 1996

* Francis Dallais, Clovis ou le combat de gloire, Préface du professeur Jean-Pierre Brancourt, PSR Editions, La Roche Rigault 1996

* Georges Bordonove, Les rois qui ont fait la France, J'ai lu, Paris 2001.

* Michel Rouche, Clovis.

--------------------------------------------------

> "Francia" : les origines de la France

> Clovis , La France et la chrétienté

> Abolition de l'esclavage : qui a aboli l'esclavage le premier ?

Partager cet article

Repost0

commentaires