Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 18:25
Dans l'encyclique Quadragesimo Anno (1931), Pie XI souligne deux conséquences du pouvoir discrétionnaire des maîtres de l’argent sur l’économie :

- la « déchéance du pouvoir politique (…) tombé au rang d’esclave et devenu le docile instrument (…) de toutes les ambitions de l’intérêt ».

- l’ « internationalisme ou impérialisme international de l’argent, funeste et exécrable, pour lequel là où est la fortune, là est la patrie ».

Cette double caractéristique des temps modernes : le développement de l’usure sous de nouvelles formes, la domination de l’économie et de la politique par les puissances d’argent a été reconnue aussi bien par des hommes de finance et des hommes politiques (trop peu nombreux hélas !) que par des doctrinaires de ces deux disciplines. Nous en citerons quelques-uns :

 

René de la Tour du Pin (1889) : « Le siècle actuel porte la marque de l’usure et mérite d’en conserver le nom ». (Vers un Ordre social chrétien, p. 71)

Charles Maurras (1925) : « L’Etat moderne a vendu ou loué son être aux banquiers ». (Action Française, 12 octobre 1925)

V. C. Vickers (1939) : « La démocratie est en danger parce que le gouvernement démocratique lui-même est asservi aux intérêts des groupes qui dominent la finance et qui ont le pouvoir d’infliger à la nation une crise financière s’ils prévoient que va être mise en place une législation défavorable à leurs intérêts particuliers ». (Economic Tribularion, p. 51 , V.C. Vickers fut gouverneur de la banque d'Angleterre de 1910 à 1919)..

Maurice Allais (1978) : « Alors que pendant des siècles l’Ancien Régime avait préservé jalousement le droit de l’Etat de battre monnaie et le privilège exclusif d’en garder le bénéfice, la République démocratique a abandonné pour une grande part ce droit et ce privilège à des intérêts privés. Ce n’est pas là le moindre paradoxe de notre époque ». (L'impôt sur le capital et la réforme monétaire, p. 187. Maurice Allais reçut le priX Nobel de l'Economie en 1988). 

(...) Qui détient en définitive les pouvoirs de décision ?

On sait - ou l’on devrait savoir - que nos pouvoirs politiques ne sont en général que des paravents derrière lesquels se tiennent des tireurs de ficelles, eux-mêmes manipulés par d’autres personnages occupant des échelons supérieurs. « Il y a dans tout pouvoir démocratique (…) - explique l’historien François Furet - une oligarchie cachée, à la fois contraire à ses principes et indispensable à son fonctionnement ». (François Furet, Penser la Révolution française, p. 241. Dans les quarante dernières pages de ce livre, F. Furet a résumé la pensée sur la Révolution française de l'historien Augustin Cochin)

Suite

----------------------------------------------
- Doctrine économique du blog Christ-Roi
- Elections, divisions : manipulation
-
1789 Une aristocratie en chasse une autre, naissance de la bourgeoisie d'affaires et de l'Argent-Roi, la ploutocratie

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 09:05

Une petite video suisse originale, pour nous changer des "moyens plus contraignants" de Sarkozy et autres obscénités républicaines obligatoires.


Pragelchörli mini

Wenn alles blüeht, gesungen von Jenny, Chantal und Gina  

Quand tout fleurit, chanté par Jenny, Chantal et Gina.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 08:08

Swiss Diatonic (Schwyzerörgeli)

Swiss Traditional Tune with Schwyzerörgeli from edgar ott
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 08:07
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 08:02
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 08:01
Je trouve étonnant que les anti-maçons, quoiqu'ils soient bien plus nombreux que les francs-maçons, ne s'investissent pas sur ce forum anti-maçonnique http://w2.webreseau.com/fr/services/forums/forums.asp?id=479777 dont je me propose de faire la promotion ici et sur Facebook. Soyez nombreux à le rejoindre pour combattre ensemble ceux qui nous rendent si malheureux depuis deux siècles !

Dominique via
La France couronnée
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:21
... en pleine poire j'ai envie de dire !

Marine LE PEN : "Minarets, les élites perdent la tête !"

Sans rentrer dans les considérations sur le régime politique de la démocratie, voici une superbe prestation de Marine Le Pen qui telle une judokate prend les élites honteuses du résultat suisse, à leur propre piège démocratique, piège qui se retourne contre eux.

Elle emploie les termes justes et parle de "caste"... Stratégiquement, et à n'en pas douter électoralement, c'est imparable.
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 19:21
"Il faut interdire la burka, autoriser les minarets. ... Parce que le minaret c'est beau, c'est la marque dans la population de populations qui vont rester. Je ne pense pas que le minaret soit un problème, je ne le vois pas comme un symbole de conquête aujourd'hui..."

Elisabeth Lévy sur Rtl, "Christophe Hondelatte, On refait le monde", 30 novembre 2009

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 18:11
L'Europe doit accepter le multiculturalisme et "éviter les définitions étriquées des identités nationales",recommandeaujourd'hui le Commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/30/01011-20091130FILWWW00606-identite-nationale-l-europe-met-en-garde.php
Le débat sur l'identité nationale actuel en France et dans d'autres pays européens peut être utile "à condition de ne pas tomber dans le piège" de "privilégier une identité unique".

"Nous appartenons tous à plusieurs catégories qui ne se limitent pas à notre appartenance ethnique, à notre nationalité ou à nos convictions religieuses", explique Thomas Hammarberg.

Question à Hammarberg : "l'Etat d'Israël appartient aux juifs" selon la consitution israélienne, pourquoi ne pas demander à Israël de changer sa constitution pour s'ouvrir aux joies du multiculturalisme ?

"Imposer une identité prétendument unique crée les conditions d'un affrontement sectaire", selon lui.
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 17:10

Plusieurs dépêches notent que le Vatican soutient la position contestable des évêques suisses sur la votation en Suisse. Le président du conseil pontifical pour les migrants, Monseigneur Antonio Maria Sveglio, s'est dit aujourd'hui «sur la même ligne que les évêques suisses». Cela constitue-t-il une position officielle du Vatican ?

Il n'en est rien. Le Père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a déploré en février dernier que des propos soient abusivement attribués au «Saint-Siège», ou au «Vatican», alors qu'ils ne sont que des propos de personnes appartenant à la Curie. Suite

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 09:03

Plusieurs partis européens de droite ou d'extrême-droite ont salué dimanche l'acceptation en Suisse de l'initiative contre les minarets.
L'extrême-droite autrichienne est satisfaite. Le chef du Parti de la liberté (FPÖ), Heinz-Christian Strache, a salué «un signal clair contre l'islamisme radical».
Un avis partagé par le BZÖ, le parti de feu Jörg Haider. Le vote des Suisses «confirme» une décision similaire prise il y a deux ans par la Carinthie, s'est félicité le gouverneur de ce Land alpestre, Gerhard Dörfler (BZÖ). La liberté de religion ne doit pas permettre «que des édifices non chrétiens (...) soient bâtis», a-t-il dit.
Le secrétaire général du BZÖ, Martin Strulz, veut désormais que la loi sur l'aménagement du territoire soit adaptée pour interdire la construction de minarets dans toute l'Autriche. A ses yeux, l'acceptation de l'initiative helvétique montre «très clairement» que la population ne veut pas des minarets.
De nombreuses réactions positives sont également provenues d'Italie. «Même la patiente Suisse s'est fatiguée de l'expansion de l'immigration et de l'islam», a dit Maurizio Gasparri, président du groupe du Peuple de la Liberté (PDL, le parti de Silvio Berlusconi) au Sénat italien. «En Italie aussi, nous devons continuer la politique de rigueur. Nous en avons pleinement le droit», a ajouté M. Gasparri, issu du parti post-fasciste Alliance nationale.


La croix comme étendard.
Même son de cloche chez le ministre italien de la simplification administrative, Roberto Calderoli, membre du parti populiste et xénophobe de la Ligue du Nord. «De la Suisse nous parvient un signal clair: oui aux clochers, non aux minarets», a-t-il déclaré à l'agence ANSA.

Selon lui, ce choix montre «d'une part le respect de la liberté religieuse et d'autre part la nécessité aux aspects politiques et à la propagande liés à l'islam». «C'est une chose à laquelle nous devrions réfléchir nous aussi», a ajouté M. Calderoli, qui s'était signalé lors de la crise des caricatures de Mahomet en arborant des T-shirts reproduisant un de ces dessins.

Son collègue de parti Roberto Castelli, sénateur et vice-ministre des infrastructures, va plus loin, en demandant que la croix soit désormais ajoutée sur le drapeau italien.

L'UMP s'interroge

En France, le secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand s'est interrogé sur la nécessité de construire des minarets pour pratiquer l'islam.

«Je préfère qu'on ait des lieux de culte officiels, reconnus, pour qu'on ait un islam de France plutôt que d'avoir la pratique de religion dans des endroits qui seraient clandestins», a-t-il dit lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. «Est-ce qu'on a forcément besoin de minarets pour le faire? Ça, je n'en suis pas certain», a-t- il ajouté.

«Elites» épinglées. Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, a elle salué la «très franche majorité» obtenue par l'initiative et s'en est pris à la classe politique, à quatre mois des élections régionales en France.

Elle a appelé les «élites» à «cesser de nier les aspirations et les craintes des peuples européens qui, sans s'opposer à la liberté religieuse, rejettent les signes ostentatoires que veulent imposer des groupes politico-religieux musulmans, souvent à la limite de la provocation».

Cette votation «montre encore une fois que les gouvernements ne veulent pas voir ce que ressentent les gens», renchérit le député d'extrême-droite néerlandais Geert Wilders. Heureux de cette «excellente nouvelle», il a annoncé à la Radio suisse italienne (RSI) qu'il demanderait la semaine prochaine au gouvernement des Pays-Bas d'organiser un référendum similaire.

La cheffe du parti du peuple danois, Pia Kjaersgaard, veut elle aussi déposer au parlement une initiative en faveur d'un référendum contre la construction de minarets.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 09:01
LYON, 29 nov 2009 (AFP) - Minarets interdits en Suisse: la Grande mosquée de Lyon appelle les musulmans à réagir. La grande mosquée de Lyon a déploré dimanche le résultat "désolant" du référendum par lequel les Suisses ont décidé d'interdire la construction de nouveaux minarets chez eux, appelant musulmans et démocrates à réagir pour éviter que ce vote ne devienne une loi. "Il s'agit d'un vote d'intolérance, tournant le dos aux bases juridiques les plus constantes qui, à travers le monde, garantissent la liberté de religion", a fait savoir dans un communiqué Kamel Kebtane, recteur de la grande mosquée de Lyon. "J'appelle à une réaction de tous les musulmans, des fidèles de toutes les religions, et de tous les démocrates, au niveau européen, pour s'opposer à ce que ce vote, contraire aux fondements du droit, devienne une loi", a-t-il encore écrit. Les Suisses ont décidé dimanche par référendum à une très large majorité (57,5% des votants) d'interdire la construction de minarets.
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 14:53

Honneur à la Suisse, l'initiative contre les minarets organisée à l'initiative de l'Union démocratique du centre (UDC), se terminait à la mi-journée. La votation populaire, selon les résultats officiels publiés dans l'après-midi, donne 57,5 % de oui. La majorité des cantons est assurée.

Avec un taux d'approbation dépassant les 70%, Appenzell Rhodes-intérieures (71,5%) se pose en champions du "oui" à l'initiative contre les minarets, suivi par Glaris (68,8%) et St-Gall (65,9%). Le Jura et Fribourg figurent aussi dans le camp des anti-minarets, bien qu'avec des scores plus modestes (51,2% et 55,9%).
Genève a dit "non", à 59,7%. Il s'agit du seul endroit en Suisse romande comptant un minaret. Bâle-Ville a refusé l'initiative à 51,6%. Seuls les cantons francophones (excepté Jura) ont rejeté l'initiative (Bâle, Neuchâtel, Vaud, Genève)...


Selon les résultats définitifs, les Suisses
ont décidé dimanche par référendum à plus de 57% des votants d'interdire la construction de minarets.

Les présentateurs ont qualifié ce résultat "d'immense surprise", puisque les sondages effectués avant le scrutin donnaient le "non" gagnant.
A quelques jours du scrutin, la dernière projection faisait état de 37 % pour l'interdiction et 53 % contre, 10 % des sondés restant encore indécis.
L'UDC a appelé les Suisses à interdire la construction de minarets, "symbole apparent d'une revendication politico-religieuse du pouvoir, qui remet en cause les droits fondamentaux".

Si une majorité des 26 cantons helvétiques est favorable à l'initiative, ce qui semble être le cas selon les premières estimations,
cela permettrait la modification de l'article de la Constitution sur la liberté religieuse.

Au pays de la démocratie directe, l'initiative populaire permet à n'importe quel Suisse de proposer une modification de la Constitution. Seule condition : être signée par 100 000 citoyens dans un délai de dix-huit mois, puis ratifiée par la population après une « votation » nationale.

Ce résultat est un désavoeu pour le reste de la classe politique, qui s'était unie contre le projet. Le Conseil fédéral [le gouvernement suisse, ndlr] et l'Assemblée fédérale avaient mis en garde contre les conséquences négatives du texte sur la paix religieuse et sur les relations extérieures de la Suisse. Fait inhabituel, le gouvernement avait, pour manifester son opposition, pris position le jour-même du dépôt du texte, qui avait recueilli 113.000 signatures.

«Nous avons lancé notre comité le 1er mai 2007 et obtenu 114 895 signatures, explique Oskar Freysinger, conseiller national, fondateur de l'UDC dans le canton du Valais et principal artisan de l'initiative. Pourquoi tout cela? Tout simplement parce que nous pensons que le minaret est le symbole d'une revendication de pouvoir qui, au nom d'une pseudo-liberté religieuse, conteste des droits fondamentaux comme l'égalité des sexes devant la loi, par exemple. Le minaret est aussi le reflet de la domination de l'islam. Et cela est inacceptable. Il symbolise donc une conception contraire à la Constitution et au régime légal suisse. Toutefois, cette initiative ne restreint pas la liberté de croyance, qui est garantie dans la Constitution comme un droit fondamental. Notre combat est d'abord juridique.»

L'interdiction de la construction de minarets devrait être présentée dans l'article 72 de la Constitution sur les relations entre l'Etat et les religions comme une mesure "propre à maintenir la paix entre les membres des diverses communautés religieuses".

Dans les années 70, la population musulmane était de 16 300 personnes pour 6,3 millions d'habitants. En 2010, selon l'institut suisse Religioscope, elle devrait s'élever à 400 000 personnes, dont 48 000 de nationalité suisse, pour 7,7 millions d'habitants. Soit un peu moins de 6 % de la population. Plus de 130 centres islamiques seraient aujourd'hui en activité.

Malgré cette forte présence musulmane, et le poids de l'ensemble du système libéral mondialiste pour le non à l'interdiction, les Suisses parviennent tout de même à une large majorité, à adopter l'interdiction. Mais que se passera-t-il quand 100.000 musulmans réclameront une votation populaire pour l'autorisation des minarets ? Nous percevons là toute la limite de ces referendums et la limite même de la démocratie.
 


Heil dir Helvetia

Rufst du, mein Vaterland ist die ehemalige Schweizer Nationalhymne.
Si tu appelles, ma Patrie est l'ancien hymne national suisse

- Suisse : la Fraternité sacerdotale Saint Pie X soutient l’initiative interdisant la construction des minarets
-
Switzerland
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 14:52

Sarkozy défend Frédéric Mitterrand
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 07:30

Saint Saturnin est le premier évêque de Toulouse. Il est envoyé de Rome par le pape Fabien, pour évangéliser la Gaule. Son nom latin " Saturnius ", a été transformé dans la langue d'Oc en " Sarni " puis francisé en " Sernin ".

Saint Saturnin mourut martyrisé en 250 pour avoir refusé de se plier à l'obligation  qui était faite à tous les citoyens par l'empereur romain Dèce, de sacrifier aux dieux païens

Attribuant le silence des oracles à ses passages fréquents devant le Capitole (temple majeur de la cité antique), des prêtres païens lui demandèrent d'honorer l'empereur en lui sacrifiant un taureau. Il aurait été jeté sur les marches du Capitole, le temple dédié à Jupiter qui se trouvait à l’emplacement de l’actuelle place Esquirol. Puis il fut attaché par les pieds à un taureau furieux que l'on devait immoler et traîné le long du cardo maximus (la rue Saint-Rome) jusqu'à la rue du Taur (taureau). Son corps aurait été lâché à l’endroit de l’actuelle église du Taur qui s’est appelée Notre- Dame de Saint-Sernin jusqu’au XVIème siècle. C’est là que le corps aurait été enterré en cachette. Le taureau aurait rejoint la campagne en passant par la porte nord de la ville, la Porterie, alors protégée par des remparts. Cette porte était située à l'emplacement de l'actuelle place du Capitole. Les historiens ont longtemps débattu pour savoir où se situait le Capitole à l'époque de St Saturnin. Ce n'est qu'en 1993, grâce aux fouilles archéologiques du parking de la place Esquirol, qu'on a pu déterminer que le temple se situait à cet endroit.
Selon une autre légende, la gare Matabiau serait située sur l'emplacement où ledit taureau (biau) aurait été tué (matar). En fait "buòu" désigne le bœuf en occitan et le nom de Matabiau vient de l'endroit où on abattait les bœufs à l'époque médiévale.


A la fin du IV et au tout début du Ve siècle l’évêque Exupère prit la décision de transférer les reliques de Saint Sernin à l’emplacement de la basilique actuelle et d’y construire un édifice.
Les saints du jour;Wikipedia




Martyre de Saint-Saturnin - église de Daumazan sur Arize (Ariège) - XIIe siècle

Plusieurs communes françaises portent également ce nom :

Le nom de Saturnin (Saturninus) a subi de multiples évolutions que l'on retrouve dans de nombreux toponymes et patronymes : Sadourny, Sernin, Serni, Serny, Cernin, Sernilh...

 



Ce dimanche est aussi le premier dimanche de l'Avent (du latin adventus : venue, arrivée) , période qui précède Noël, période où l'on se prépare à la venue du Christ, à sa naissance. Il marque le début d'une nouvelle année liturgique.
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 18:32
Après l'échec cuisant de 2007 qui avait vu le hold-up des voix nationalistes par Nicolas Sarkozy aux présidentielles, alors que lui-même poliçait son discours, Jean-Marie Le Pen semble avoir compris la leçon, il muscle son discours et revient aux thèmes qui firent le succès du Front National en 2002. Il était termps !

Extrait : "Aujourd’hui, plus que jamais, seules les solutions que je leur propose (aux Vauclusiens) permettront d’éviter la catastrophe qui les menace.

C’est par la protection des « Français d’abord » que j’entends arracher la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur de sa situation dramatique :
- Protection contre la racaille,
- Protection contre l’invasion
- Protection contre les délocalisations, le chômage et la misère :

En replaçant enfin les Français au premier rang des préoccupations publiques".

Jean-Marie Le Pen, Discours aux Vauclusiens pour les élections régionales de mars 2010,
source



Partager cet article
Repost0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 18:31
Une page du site internet du diocèse de Mgr Barbarin est consacrée à l'Aïd. Mais contrairement à Mgr Dubost, évêque d'Evry, le diocèse de Lyon précise que le sacrifice d'Abraham dans le Coran est bien différent à celui de la Bible :
  • "La fête du sacrifice commémore la soumission d’Abraham à Allah, lorsque le patriarche était prêt à sacrifier à Allah son fils Ismaël (selon les musulmans, puisque que dans la tradition biblique il s’agit d’Isaac) sur son ordre."

    Via
    Perepiscopus

- Video Abattages "rituels" (sans étourdissement) : barbarie en Belgique

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 18:30
"Je pense que, indépendamment de l’aboutissement positif (que nous souhaitons, mais qui n’est pas assuré) des discussions avec la FSSPX, il est capital d’éclaircir ces points. Il y va de la continuité du magistère catholique et donc de sa crédibilité ; et aussi de la « mise au pied du mur » des progressistes ou modernistes, qui sont encore nombreux dans le « périmètre visible de l’Eglise », et dont certains sont objectivement hérétiques. Il n’est pas pensable que les fidèles catholiques subissent indéfiniment (au nom parfois de la « communion » !) les pressions de gens qui, en fait, se moquent de la tradition catholique, du magistère et de l’intelligibilité de la foi."

Révérend Père Louis-Marie de Blignières
Source
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 21:31

Quand Roselyne Bachelot tente de convaincre collégiens et lycéens de se vacciner, elle les exhorte à se faire piquer. « Cette grippe n’est pas une grippe comme les autres. Elle a des formes graves et elle touche des jeunes publics», a insisté la ministre de la Santé, se disant même tentée d’emmener les plus dubitatifs « dans un service de réanimation pour leur montrer un jeune avec les poumons complètement détruits par le virus H1N1 ». (Source : La Tribune.fr - 25/11/2009 | 18:00)

L’Institut national de veille sanitaire (Invs) a annoncé ce vendredi que la mutation du virus A(H1N1) observée en Ukraine, en Norvège et dans d’autres pays, a été identifiée en France sur deux patients décédés de la grippe pandémique. Ces deux personnes étaient hospitalisées dans deux villes différentes.

Pour l’un de ces patients la mutation déjà connue était doublée d’une autre conférant une résistance du virus à l’un des antiviraux, l’oseltamivir (le traitement devient alors moins efficace).

La mutation a été identifiée ces dernières semaines en Ukraine, puis en Norvège (sur trois patients dont deux décédés), et dans d’autres pays (Brésil, Chine, États-Unis, Japon, Mexique selon l’Organisation mondiale de la Santé, au 20 novembre 2009) depuis le mois d’avril. Elle permettrait au virus de pénétrer plus profondément dans les poumons. En Ukraine, le ministère de la Santé a signalé des cas où l’infection par le virus pandémique évoluait vers la destruction totale des poumons. (Source : NOUVELOBS.COM | 27.11.2009 | 18:28)


- H1N1 : première reconnaissance par l'O.M.S. d'une mutation du virus
-
Ukraine: apparition d'une peste pulmonaire inconnue (250 morts)
-
Ministre de la santé polonaise sur le vaccin H1N1 (5 novembre 2009)

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 18:09

Alors que les medias "français" n'ont de cesse depuis trois quatre jours de répéter en boucle, avec des titres différents un jour après l'autre, le scandale des prêtres pédophiles en Irelande, une autre information nous venant d'Irelande semble moins les concerner.

Tout récemment, un sondage de l'institut Iona a signalé que la pratique religieuse y a vait fortement augmenté en 2009: désormais les deux tiers des Irlandais assistent au Saint-Sacrifice au moins une fois par mois, contre 54% l'année dernière!

Souhaitons que l'exemple irlandais soit largement repris!

- God be with you Ireland

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 17:58
« Christus Regnat » (« Christ Reigns », le Christ règne) : c’était le thème cette année du grand rassemblement national de la jeunesse catholique américaine (National Catholic Youth Conference), essentiellement des lycées et des collégiens, qui s’est tenu du mercredi 18 au samedi 21 novembre derniers à Kansas City (Kansas).
Prière, confession, récitation du Rosaire, enseignement et temps de partage étaient au programme très dense de ces quatre journées à laquelle ont participé de très nombreux évêques américains. La journée la plus “spectaculaire” fut sans doute celle du vendredi 20 novembre avec cette formidable Procession Eucharistique dans les avenues de Kansas City, et qu’ont suivie plus de 22 000 lycéens (voyez les deux extraordinaires photos ci-dessous). Le cardinal Daniel DiNardo, archevêque de Galveston-Houston (Texas) a donné l’instruction, puis l’archevêque Joseph Naumann (diocèse de Kansas City) a procédé au Salut et à la Bénédiction du Très Saint-Sacrement au Sprint Center, et enfin l’évêque Robert W
. Finn (diocèse de Kansas City-St. Joseph, Missouri) a mené la Procession Eucharistique du Sprint Center au Kansas City Convention Center.
L’est pas belle l’Amérique catholique ?

Source : The Catholic Key Blog (diocèse de Kansas City-St. Joseph, Missouri). Merci à M.J. Americatho







deux autres photos
http://www.americatho.org/article-procession-eucharistique-de-kansas-city-deux-superbes-nouvelles-photos--40005898.html




Partager cet article
Repost0
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 17:50

Le nouveau président de l'Union européenne. Qui se rappelle encore de la motion contre le Pape votée en mars dernier par le parlement belge? (26/11/2009)

Alors que la France ne bruissait que de "la main d'Henry" (le footballeur), en toute discrétion et en toute opacité, l'Union Européenne se dotait d'un président nommé, et d'une responsable de la diplomatie.
Je n'ai pas honte de dire que j'ignore tout de leur rôle, et des circonstances qui les amènent à ces postes. Tout a été fait pour qu'il en soit ainsi, et que les "citoyens" s'en désintéressent. Le pouvoir est devenu définitivement anonyme et anti-démocratique.
Les grands medias, de leur côté, ont en effet été très soucieux de nous expliquer que ces nominations de "deux personnalités effacées" n'avaient aucune importance. Ou plutôt, qu'il s'agissait là d'un "duo pour une Union européenne au rabais". Dormez, braves gens, sous vos bonnets de coton, le "super-état" s'occupe de tout.
On lira à ce sujet cet article de Reuters sur le site de l'
Express.fr.

Pour nous, catholiques, il est peut-être bon de nous rafraîchir la mémoire. Au moins à ceux qui ne se souviennent plus de la motion scandaleuse déposée contre le Pape en mars dernier par le parlement belge, à la suite de l'affaire dite du préservatif (*).
Une honte pour la Belgique, auquel le nouveau président de l'UE n'était pas étranger.

C'est ce que fait cet article en italien publié sur le journal Libero, et traduit par moi.
Texte en italien:
Raffaella.

Le Vatican attend les premiers gestes du "catholique" adulte Van Rompuy
Gianfranco Amato
Presidente di Scienza e Vita di Grosseto
-------------------

Herman Van Rompuy, qui est-ce?
Ce
Carnéade (*) de la politique internationale vient d'être nommé premier président de l'Union européenne.
Catholique modéré (ndt: ???), atlantiste, Van Rompuy revendique les racines judéo-chrétiennes de l'Europe et se montre sceptique sur l'entrée de la Turquie dans l'Union. Bon médiateur - au point de se voir affublé du surnom d'"horloger des compromis impossibles" - on dit qu'il aime bien proclamer publiquement son inspiration à la doctrine sociale de l'Eglise.
Cela suffit pour susciter l'enthousiasme des catholiques de chez nous.
Pourtant, le Saint-Siège a accueilli avec extrême précaution la nouvelles de sa nomination.
Oui, parce que c'est le même Van Rompuy qui occupe aujourd'hui le poste de Premier ministre de Belgique.

Le Vatican n'a pas oublié la visite désagréable, le 15 avril dernier, de l'ambassadeur belge auprès du ministre des Affaires étrangères du Vatican, Mgr Dominique Mamberti, afin de lui transmettre la résolution du Parlement de Bruxelles contenant la "condamnation des déclarations inacceptables du pape lors de son voyage en Afrique" et la note officielle de protestation subséquente au Saint-Siège. (*)

Même l'Espagne de Zapatero, ou la France hyper-laïque n'en étaient jamais arrivées là.
La résolution condamnant le Pape Benoît XVI a été approuvée par le Parlement belge le 3 Avril 2009 par 95 voix pour (y compris les démocrates-chrétiens flamands, et parmi eux le premier ministre Van Rompuy), 18 contre (avec les nationalistes d'extrême droite flamande) et 7 abstentions.

Le Vatican n'a pas non plus oublié les paroles que prononça à cette occasion, le même Van Ropuy, en défense de la sentence: "Ce n'est pas au Pape de remettre en cause les politiques de santé publique, qui bénéficient d'un soutien unanime et qui sauvent chaque jour des vies".

Dure et irritée, telle fut la réponse du secrétairiat d'Etat du Saint-Siège (*)b à travers une note qui, après avoir parlé de "campagne de dénigrement" contre le Pape Benoît XVI, alla jusqu'à "déplorer qu'une assemblée parlementaire ait pu critiquer le Saint-Père sur la base d'un extrait d'interview tronqué et sorti de son contexte, qui a été utilisée par certains groupes avec une intention claire d'intimider, comme pour dissuader le pape de donner son avis sur certains sujets, dont la pertinence morale est évidente, et d'enseigner la doctrine de l'Eglise ".
L'Osservatore Romano lui-même ne fut pas tendre: "Le respect évident envers une institution de représentation démocratique ne doit pas faire oublier l'obligation tout aussi légitime obligations envers la liberté d'expression d'une (!!!) autorité religieuse à laquelle se réfèrent plus d'un milliard de femmes et d'hommes dans le monde entier, en particulier lorsque ses déclarations n'ont pas été comprises dans leur intention. "

L'épisode du blâme belge contre l'Eglise catholique, et l'attitude tenue par Van Rompuy à l'époque, n'est certainement pas un motif d'espoir pour les catholiques, étant donné que le Parlement européen a condamné le Pape et le Saint-Siège pour violation des droits de l'homme une trentaine de fois, alors que les pays comme Cuba et la Chine n'ont pas subi plus d'une douzaine de réprimandes de Bruxelles. En additionnant rapports, motions, questions et déclarations écrites présentées par des députés au cours des treize dernières années, on arrive à plus de 60 attaques contre le Saint-Siège et l'Eglise catholique, ayant toujours pour objet d'essayer de le faire apparaître comme un dangereux repaire de fondamentalistes.

L'Europe que Van Rompuy devra représenter est celle-là même qui a jugé "déplorable les ingérences de l'Eglise et des communautés religieuses dans la vie publique et politique des États, surtout lorsqu'elles visent à limiter les droits de l'homme et les libertés fondamentales, comme dans les domaines sexuel et de la reproduction, ou lorsqu'elles favorisent et encouragent la discrimination", et qui a déploré les églises qui prônent "l'exclusion des femmes dans la hiérarchie "(résolution 13/3/2002).

Durant le triste épisode de la résolution parlementaire belge, l'intervention du chrétien-démocrate Van Rompuy consista simplement à atténuer le texte original de la sentence qui parlait de «déclarations dangereuses et irresponsables», obtenant qu'il fût modifié en "affirmations inacceptables". Un compromis au rabais qui ne fait certes pas honneur à quelqu'un qui est candidat pour représenter l'Union européenne.

Mais qu'avait dit exactement le pape au journaliste Philippe Visseyrias, de France 2, lors de ce voyage en Afrique?
A la question:
"Sainteté, la position de l'Église catholique sur la façon de lutter contre le sida est souvent considéré comme irréaliste et inefficace. Affronterez-vous le thème pendant le voyage? ",
il donna cette réponse, a braccio (
http://benoit-et-moi.fr/2009-I/...):
"Je dirais le contraire. Je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente et la plus forte dans la bataille contre le Sida est vraiment l'Église catholique avec ses structures, ses mouvements et communautés. Je pense à Sant'Egidio qui fait tant dans la lutte contre le Sida, aux 'camilliani', aux soeurs qui se consacrent aux malades. On ne peut pas surmonter le problème du Sida seulement avec l'argent, qui aussi est nécessaire, s'il n'y a pas une âme qui sait appliquer une aide. Et on ne peut pas surmonter ce drame avec la distribution de préservatifs, qui au contraire augmentent le problème. La solution peut être double, une humanisation de la sexualité et une vraie amitié envers les personnes souffrantes, la disponibilité, même avec des sacrifices personnels, à être avec les souffrants. Ceci est notre double force: rénover l'homme intérieurement, lui donner la force spirituelle et humaine pour avoir un comportement juste et en même temps la capacité de souffrir avec les souffrants dans les situations d'épreuve. Cela me semble la juste réponse que l'Église donne, une contribution importante ".

Telles sont les paroles jugées inacceptables par le "catholique Van Rompuy", au point de mériter une condamnation officielle par un acte parlementaire. Cela ne semble pas un très bon départ pour cette pauvre Union européenne.

Notes (*)

Carnéade:
En 156 av. J.-C., il fut chargé d'une ambassade à Rome, avec Diogène de Babylone (un Stoïcien) et Critolaos (un Péripatéticien), pour faire exempter les Athéniens de l'amende reçue pour le sac d'Orope.
Son discours sur la justice effraya Caton l'Ancien; Lactance raconte à propos de cette rencontre qu'un jour, Carnéade avait argumenté en un sens, et que le lendemain, il tint exactement le discours inverse, réfutant la justice qu'il avait louée la veille. ..
-----------
L'indécente motion belge
Pour mémoire... Voir ici:
http://benoit-et-moi.fr/2009-I/...
-----------

A vrai dire, la réaction du Vatican n'a pas été si dure que ça.
Il faut relire ce que disait le
Père Scalese à ce sujet:
"La première chose à faire est de rappeler les nonces pour consultations ; convoquer au Secrétariat d'État les ambassadeurs respectifs et délivrer une note de protestation et exiger de leurs gouvernements des excuses publiques et des rétractations de ce qu'ils ont affirmé (n'est-ce pas ainsi que font les organisations juives ?). Et, si ce n'est pas fait, rompre les relations diplomatiques".

Source :Benoît-et-moi

---------------------------------------
- Révélations sur Herman Van Rompuy
-
Coup de majesté des forces occultes : l'"élection" de Van Rompuy

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 20:39
Enquête exclusive dans des abattoirs belges : GAIA (Groupe d'Action dans l'intérêt des animaux) dévoile et dénonce des cruautés et des actes de maltraitance sévères infligés aux animaux abattus sans étourdissement. Lors d'une conférence de presse tenue ce mercredi, à deux jours de la "fête du Sacrifice" (Aïd el-Kebir, une des fêtes les plus importantes de l'islam), GAIA montre les images choquantes de cruautés infligées à des animaux abattus sans étourdissement dans des abattoirs belges.

Video (attention, âmes sensibles s'abstenir)

La viande sert aussi à alimenter les commerces ni juifs ni musulmans et peut finir dans vos assiettes.

http://www.gaia.be/fra/control.php?&topgroupname=&groupname=&subgroupname=
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 07:06

Le 25 novembre 2009, le Secrétariat en France de Monseigneur le Duc d'Anjou a confirmé par un communiqué officiel la rumeur selon laquelle la Princesse Marie-Marguerite est en attente d'un heureux évènement. L'accouchement de jumeaux est annoncé pour la fin du printemps 2010. Dans l'attente de cette naissance, nous publions un texte de prière pour obtenir à la Princesse Marie-Marguerite une grossesse sans problème et, s'il plait à Dieu, la naissance d'un Dauphin.

* * * * * * *

La Vierge Noire du Puy

Antiphona B.M.V. de Podio (1) :

Salve, Regina, Mater misericordiae. Vita, dulcedo et spes nostra, salve.
Ad te clamamus, exsules filii Evae.
Ad te suspiramus, gementes et flentes in hac lacrimarum valle.
Eia ergo, advocata nostra, illos tuos misericordes oculos ad nos converte.
Et Jesum, benedictum fructum ventris tui, nobis post hoc exilium ostende.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria!
V. Regina Aniciencis.
R. Ora pro nobis.
V. Domine, salvum fac Regem.
R. Et exaudi nos in die qua invocaverimus Te.
V. Deus, judicium tuum Regi da.
R. Et justitiam tuam filio Regis.
Oratio pro impetrando Delphino (2) :

Oremus : Deus, regnorum omnium regumque moderator, precibus nostris propitiatus intende, et da Christianissimo Regi nostro Ludovico filium secundum Cor tuum, ad Regni Francorum perenitatem et pacem. Per Christum Dominum nostrum. Amen.

* * * * * * *

Antienne de N.D. du Puy (1):

Salut, ô Reine, Mère de Miséricorde, notre vie, notre douceur et notre espérance, salut.
Vers vous, enfants d'Eve exilés, nous faisons monter nos cris.
Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.
De grâce donc, ô notre Avocate, tournez vers nous vos regards miséricordieux.
Et, après cet exil, montrez-nous Jésus, le fruit béni de vos entrailles.
Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie.
V. Reine du Puy.
R. Priez pour nous.
V. Seigneur, accordez le salut à notre Roi.
R. Et exaucez-nous au jour où nous vous invoquerons.
V. Ô Dieu, donnez votre jugement au Roi.
R. Et votre justice au fils du Roi.
Oraison pour obtenir un Dauphin (2)

Prions : Ô Dieu qui êtes le gouverneur de tous les royaumes et de tous les rois, écoutez favorablement nos prières, et donnez à Louis, notre Roi Très-Chrétien, un fils selon votre Coeur, pour la pérennité et la paix du Royaume de France. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il!

* * * * * * *

(1) L'insigne basilique-cathédrale du Puy est l'un des plus antiques et des plus célèbres sanctuaire du royaume en l'honneur de la Vierge Marie, il est associé à toutes les supplications qui furent faites pour la paix et la prospérité de la France et aux pieds de la Vierge Noire, Notre-Dame du Puy, une vingtaine de nos Souverains vinrent jadis en pèlerins.

(2) Oraison tirée du propre du diocèse de Paris.

Lys de France

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2009/11/25/prieres-pendant-la-grossesse-de-la-reine/

Merci à Frère Maximilien du Sacré-Coeur.

La "Vierge noire" de Notre-Dame du Puy en Velay est une statue médiévale qu'un prince musulman lors des Croisades offrit à Saint-Louis qui l'a ramena en France.
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 07:05

Belgique et Chrétienté asbl (blog/site), lobby accrédité au Parlement européen, communique :

Van rompuy1 Depuis la nomination d'Herman Van Rompuy à la présidence du Conseil de l'Union Européenne, on peut lire à différents endroits et notamment sur internet des propos qui laisseraient à penser que l'ex-Premier ministre belge est un défenseur des valeurs catholiques.

Certes M. Van Rompuy est connu en Belgique comme un homme politique qui a toujours voulu préserver un temps minimum pour une vie familiale ainsi que pour une vie intérieure. Et il est assez rare, aujourd'hui, qu'un homme politique de ce niveau participe régulièrement à des retraites spirituelles, ce qui est pourtant son cas.

Mais que ceci ne trompe pas l'opinion publique sur les valeurs que M. Van Rompuy cherche à défendre dans l'exercice d'un mandat.

Le jeudi 12 novembre 2009, en soirée, soit quelques jours avant sa nomination à la présidence du Conseil de l'UE, c'est devant une assemblée du groupe Bilderberg, puissante officine mondialiste agissant dans l'ombre, que M. Herman Van Rompuy présentait sa vision de l'Europe. Voilà déjà une information non négligeable lorsqu'on connaît les positions du groupe Bilderberg.

Mais, de façon plus précise, nous pouvons nous reporter aux votes de M. Van Rompuy lors de dossiers épineux pour en savoir plus sur les convictions qu'il défend ou non en politique. Et force est de constater que les défenseurs de la Famille n'ont pu compter sur M. Van Rompuy ni lors du vote sur le mariage homosexuel, ni lors de celui sur l'homoparentalité. Ainsi, le 30 janvier 2003, le parlement belge légalise le mariage homosexuel. Herman Van Rompuy s'était contenté de s'abstenir lors du vote, tandis que la plupart des parlementaires démocrates-chrétiens flamands votaient pour cette loi.

Déjà en 1990, lorsque la loi légalisant l'avortement est votée en Belgique, Herman Van Rompuy est président du parti social-démocrate flamand dont est issu le Premier ministre de l'époque. Herman Van Rompuy considéra que l'avortement ne devait pas être un motif de crise gouvernementale.

Rappelons encore qu'en avril 2009, alors qu'Herman Van Rompuy est Premier ministre, le parlement belge vote une résolution condamnant les propos du Pape à propos du préservatif. Tous les parlementaires de M. Van Rompuy avaient voté cette résolution sans que celui-ci ne juge utile de s'y opposer.

Au mieux, Herman Van Rompuy est donc un exemple type de ces chrétiens-démocrates adeptes d'une vision libérale de la foi et sans volonté de défendre les valeurs catholiques, morales et familiales. E-Deo


-------------------------------------------------------------
-
Coup de majesté des forces occultes : l'"élection" de Van Rompuy
-
Un rafraîchissement de mémoire : Hermann Van Rompuy le Carnéade atlantiste qui vota la condamnation du pape Benoît XVI

- Herman Van Rompuy : “Le temps de l’Etat-nation homogène est terminé”

Partager cet article
Repost0