Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 14:07

ROME, 29 mars 2008 (AFP) - Le musulman baptisé par le pape se défend d'aviver "la guerre des religions"

"Je ne suis en aucun cas un apologiste et un fauteur de guerre des religions ou des civilisations", écrit-il dans le quotidien dont il est vice-directeur.
"Je suis absolument convaincu que l'on peut et que l'on doit dialoguer avec tous les musulmans (...) qui sont d'accord avec les droits fondamentaux de la personne sans si et sans mais", ajoute-t-il.
Magdi Allam avait décrit dimanche dernier sa conversion au catholicisme comme une adhésion "à l'authentique religion de la Vérité, de la Vie et de la Liberté" et accusé l'islam d'être "physiologiquement violent et historiquement conflictuel".
Il défend aussi l'écho donné à son baptême qui a eu lieu dans la basilique Saint-Pierre, répondant à ceux qui auraient préféré que sa conversion ait lieu "dans une paroisse d'une ville éloignée, hors de portée (...) de l'intérêt des médias". "Comme si mon baptême était un honte et qu'il devait être le plus possible caché", ajoute le journaliste d'origine égyptienne.
"Je considère mon baptême de la main du pape comme le don le plus grand que la vie m'ait accordé", souligne-t-il.
Il déclare également être entièrement d'accord avec la mise au point du Vatican qui s'est démarqué jeudi de ses déclarations contre l'islam.
"Je souscris totalement" à la déclaration du porte-parole du Vatican "qui fait la distinction entre mes idées personnelles (...) et la position officielle de l'Eglise", affirme-t-il.
Son baptême a été qualifié de "provocation" par le directeur du centre d'études islamiques d'Amman, Aref Ali Nayed, un des porte-parole de l'initiative de dialogue avec le christianisme lancée par 138 religieux musulmans en octobre 2007.

Partager cet article
Repost0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 14:51

Video

des Moines d'Heiligenkreuz

 Site http://www.stift-heiligenkreuz.org/

VIENNE (AFP) - Un choeur de moines autrichiens, passé sur le site de partages de vidéos YouTube avec leurs chants grégoriens, vient de décrocher un contrat avec la prestigieuse maison de disques Universal Music pour l'enregistrement d'un album.

Un choeur de moines autrichiens, passé sur le site de partages de vidéos YouTube avec... A la recherche d'artistes pour renouveler son offre de chants grégoriens le géant américain de la production musicale a opté pour travailler avec une quinzaine de moines de l'abbaye cistercienne d'Heiligenkreuz, datant du 12e siècle et nichée dans les bois à l'ouest de Vienne, a indiqué à l'AFP, Tom Lewis, un responsable d'Universal.

Popularisé brièvement dans les années 1990 par le groupe de musique électronique Enigma qui en utilisait des extraits dans ses oeuvres, le chant grégorien connaît actuellement un regain d'intérêt grâce au succès d'un jeu vidéo très populaire, Halo, dont la bande-son s'inspire largement de cette forme de musique remontant au 10e siècle.

"Le chant grégorien a un son incroyablement unique. Les gens réagissent immédiatement quand ils en entendent, dans n'importe quel contexte. Cette musique est calme et spirituelle. Les gens ont tendance à en écouter dans les périodes d'intense anxiété, comme nous en vivons aujourd'hui", estime M. Lewis.

Les quelque 80 moines cisterciens d'Heiligenkreuz eux-mêmes qualifient ces chants polyphoniques, chantés essentiellement en latin, de "bible chantée" et rappellent, sur leur site internet, que le choeur grégorien doit son nom à son créateur le pape Grégoire le Grand, mort en 604.

A la recherche de la perle rare pour son nouveau CD, Universal Music Group a placé en février dernier des annonces dans diverses publications religieuses britanniques.

Un ami des moines d'Heiligenkreuz a vu l'insert et leur a envoyé un email pour les avertir.

"Nous n'avions pas beaucoup d'espoir", a souligné à l'AFP un porte-parole des moines, le père Philipp-Neri Gschanes. "Alors on a posé notre candidature par email en joignant un lien vers un clip fait par un de nos frères et diffusé sur le site de partage de vidéos YouTube", a-t-il ajouté.

Selon Tom Lewis, l'écho à l'annonce a été inespéré : plus de 100 enregistrements en provenance du monde entier venant de moines, de nones, d'étudiants, de chorales amateures ou scolaires et même des reprises de chansons pop en style grégorien.

Pourtant c'est la performance des moines d'Heiligenkreuz qui a retenu l'attention des décideurs d'Universal.

"Leur son était tout simplement plus beau que tous les autres. Leur chant est à la fois relaxant et profondément émouvant", toujours selon Tom Lewis.

A la différence du groupe Enigma des années 1990, la production des moines autrichiens ne fera pas l'objet d'arrangements pop. "Nous enregistrerons les chants comme ils sont chantés. Nous avons le sentiment qu'ils sont plus puissants présentés dans leur forme la plus simple", explique le responsable d'Universal.

Selon le père Philipp-Neri Gschanes, le pape Benoît XVI aurait lui-même joué un rôle dans le choix. Il a fait savoir qu'il avait été très impressionné par le chant des moines d'Heiligenkreuz lors de sa visite à l'abbaye en septembre dernier.

L'enregistrement doit débuter la semaine prochaine dans des studios à Vienne. L'album, prévu pour une sortie cet été, figurera sous le label musique classique et jazz (UCJ) aux côtés notamment de CD du pianniste Jamie Cullum et du violoniste Nicola Benedetti.

Malgré ce contrat lucratif, les moines ne succomberont pas aux fastes de la vie des stars du showbusiness. "On utilisera l'argent pour la bonne cause, selon le père Philipp-Neri ajoutant, nous avons des projets de monastères en cours au Sri Lanka et d'autres au Vietnam."

Partager cet article
Repost0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 14:06

PARIS, 28 mars 2008 (AFP) - Déficit et dette s'alourdissent en France, la croissance s'affaisse

... Le déficit public en 2007 est revu à 2,7% du produit intérieur brut (PIB), contre 2,4% initialement prévu par le gouvernement, pour un total de 50,3 milliards d'euros.
...Dans le même temps, la dette publique a augmenté de 5,2% à 1.209,5 milliards d'euros fin 2007, soit 64,2% du PIB, un niveau bien supérieur au maximum de 60% autorisé par l'Union européenne.

... "Quant au déficit des collectivités locales (7,2 milliards d'euros), il est ... très fort ... il émane ... de transferts de dépense de l'Etat", poursuit M. Bouzou, jugeant que "l'Etat central ne devrait pas s'exonérer de sa responsabilité dans cette dégradation"...

Partager cet article
Repost0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 13:31
Autour du thème de l'instrumentalistation de l'islam par certains groupes en Occident, Cristiano Magdi Allam, l'ex-musulman converti à Pâques par le pape, s'est ainsi exprimé :

"C"Comme journaliste, Allam a marqué les esprits avec deux articles publiés en 2003. Dans le premier, il a repris le sermon prononcé le vendredi 6 juin de cette même année dans la Grande Mosquée de Rome par l’imam égyptien Abdel-Samie Mahmoud Ibrahim Moussa. Dans le second article, il a traduit de l’arabe les sermons des imams de six autres mosquées d’Italie. Presque tous exaltaient le terrorisme par le suicide et incitaient à la haine envers l’Occident et Israël. Suite au premier article, le gouvernement égyptien a rappelé l’imam qui avait prononcé le sermon. Allam s’est aussi distingué par ses commentaires sur le discours de Benoît XVI à Ratisbonne, qui étaient en total accord avec les thèses du pape. Ses critiques ne visent pas seulement l’islamisme. En diverses occasions [notamment en 2004, suite à l'assassinat de Théo Van Gogh, NDMJ], Allam a dénoncé “la reddition morale, l’obnubilation intellectuelle, la collusion idéologique et la collaboration dans les faits de l’Occident avec les extrémismes islamistes." (Cristiano Magdi Allam, cité in Sandro Magister, viaLe Salon Beige)

"A cause de ces positions, Allam a fait l’objet d’attaques en règle de la part de musulmans mais aussi d’intellectuels italiens et européens"...
Partager cet article
Repost0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 12:39

Les masques tombent. On apprend sur le blog maçonnique, dans le cadre d'un article au titre transparent "A propos de la spiritualité maçonnique", les véritables intentions des promoteurs de "la laïcité". Je cite : 

"Le
Centre interdisciplinaire d'Etude des Religions et de la Laïcité, la Chaire Théodore Verhaegen lancent une invitation à une prochaine conférence qui se tiendra le mercredi 23 avril à 20h en la salle Dupréel (avenue Jeanne, 44 - 1050 Bruxelles). Cette année, la conférence débat a pour thème la spiritualité maçonnique. Les orateurs seront Jean Verdun et Bruno Etienne."

Ce dernier a publié un livre dans lequel on lit à la page "présentation de l'éditeur" : ""Heureux comme Dieu en France ", dit le dicton. Mais quel Dieu et dans quelle France? A partir d'enquêtes de terrain et d'entretiens menés au sein de l'Observatoire des religions, Bruno Etienne analyse les mutations du rapport des Français aux religions. C'est un fait: les religions instituées s'affaiblissent. Le vide laissé par les religions traditionnelles fait place à de nouvelles quêtes de sens, à des absolus sans transcendance, à de nouvelles pratiques. Désormais, chacun croit à sa façon en son Dieu, à ses dieux ou... sans dieu. Cette France multiconfessionnelle pose à la République des questions inédites. Ces pages ouvrent des perspectives sur la place qui peut revenir à l'islam au pays de la laïcité."

... "La place qui peut revenir à l'islam au pays de la laïcité". 

Tout est dit ! Quand un certain nombre d'entre nous disait que "la laïcité" n'était qu'un prétexte à la déchristianisation et aujourd'hui un alibi à l'islamisation, la preuve est là sous nos yeux.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 22:34

Si les versets tirés du Coran présentés dans ce film sont exacts, ce film du néerlandais Geert Wilders ne dit rien en revanche sur les causes en amont, rien "sur ceux qui ont ouvert grand les portes de l’Europe à l’Islam conquérant... Rien, ... sur ceux qui ont prôné et qui prônent encore le cosmopolitisme, les vertus du multiculturalisme! Qui depuis 30 ans a mis en place les conditions de ce futur conflit de civilisation? A qui sert ce film? Quels intérêts peut-il servir au moment ou les US préparent la guerre contre l’Iran? Les islamistes conquérants ne sont que les idiots utiles de ceux qui détiennent le pouvoir mondial." (Commentaire d'"esprit libre" Nº123 - 27/3/2008 - 21:58, via la présentation du film sur fdesouche).

 

J'ajoute deux trois choses : ce film ne dit rien non plus sur l'enseignement du talmud sur le Christ, rien sur l'enseignement talmudique selon lequel "seul l'israélite est un homme, tout l'univers à lui, toutes choses doivent le servir", rien sur ces animaux "bêtes immondes" "qui ont forme d'hommes", rien sur les peuples goyim qui doivent être au service d'Israël, rien sur les Chrétiens qui doivent être tués et "effacés de la surface de la terre"... Rien non plus sur l'Etat qui paie des snipers pour abattre des petites filles, tuer des enfants, des femmes, des vieillards, spolier et usurper des terres (les frontières de cet Etat n'ayant jamais été définies à cette fin), rien sur le fait qu’Israël ne respecte aucune des résolutions de l’O.N.U., ne respecte aucune convention internationale, sans compter toute les guerres faites au nom des principes atlanto-sionistes comme celles d’Irak, d'Afghanistan ou encore celle du Liban qui font toujours des milliers de morts depuis 1948. 

Ben Laden, authentique terroriste ou pas, agent de la cia ou pas (ce n'est pas le débat ici), n'est-il pas le meilleur prétexte des mondialistes et des va-t-en-guerre américains au nom d'une "croisade de la démocratie et de la Liberté" (termes de Bush)? C'est un fait. Il faut s'y arrêter.

 

Cet islam terroriste anti-occidental sert donc d'alibi pour les "citoyens du monde". Cela aussi est un fait. Ce fut toujours le cas dans l'histoire du monde. L'islam a toujours été instrumentalisé par le "lobby qui n'existe pas" pour nuire aux intérêts chrétiens en général et catholiques en particulier. Ce fut déjà le cas déjà du temps de la conquête arabe de l'Europe au VIIIe siècle (où l'on vit les Juifs d'Espagne se précipiter pour conclure des alliances et leur ouvrir grand les portes de ce pays) ou durant les Croisades. C'est encore aujourd'hui le cas.

 

En revanche, si le discours que l'on entend, dans le milieu musulman, d'une collusion entre Juifs et Chrétiens, est partiellement vrai  (les seconds étant des hérétiques, le plus souvent membres de sectes protestantes américaines pour lesquels Jésus se confond avec argent et réussite matérielle, la collusion existe entre Israélites et sionistes "chrétiens"-protestants), cette collusion n'existe pas entre Juifs et Catholiques : le pape s'opposerait de toutes façons à une action engagée contre l'islam au nom de la "liberté" ou de "la démocratie". Pourtant, cela n'empêche pas des sites "conspirationnistes"-manipulateurs de dire que le Vatican et le pape sont des agents du complot mondialiste… Parfait retournement n'est-il pas !

La conjuration antichrétienne des francs-maçons et illuminés de Bavière: 3 volumes réunis en un seul recomposé informatiquementDonc je dis aux "nationalistes" français et européens, mais aussi aux musulmans qui me lisent : attention manip..., ne tombez pas dans le piège que vous tendent les mondialistes "citoyens du monde". Relevez le nez et posez-vous la question : à qui profite le crime ! Qui tirent les ficelles ?!

 

Dernière remarque, comme par hasard, Fitna est reproduit sur le site atlanto-sioniste (et maçonnique) france-echos.com.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 10:56

Le franc-maçon Xavier Bertrand, membre du Grand Orient, ministre du Travail et de la Solidarité, "devrait occuper le poste de secrétaire général adjoint de l'UMP", rapporte jeudi Le Figaro.

La nomination de Xavier Bertrand est le changement le plus important demandé par Nicolas Sarkozy, après l'échec des municipales
Dans la symbolique des
signes maçonniques, l'index près de la bouche est le signe du "royal master".

"La nomination de Xavier Bertrand à la direction du mouvement au côté du secrétaire général, Patrick Devedjian, devrait apparaître comme le changement le plus important au lendemain des élections" (
Afp, 27/03/2008, 08:47).

"L'"outing" franc-maçon de Xavier Bertrand par L'Express, jeudi 21 février, semble se transformer en opération politique réussie. Révélée en plein débat sur la place des religions, l'appartenance maçonnique du ministre du travail fait désormais de lui ipso facto l'un des représentants du camp de la laïcité au sein du gouvernement" (
Le Monde, Populaire par discrétion, François Fillon pose un problème politique à l'Elysée, article paru dans l'édition du 27.02.08).

"L'arrivée du ministre du Travail aux côtés de Patrick Devedjian aurait été imposée par
Nicolas Sarkozy, précise le quotidien, daté de jeudi." (Reuters

Le Figaro précise : "Le président a supervisé le remaniement qui devrait être annoncé vendredi matin".

Partager cet article
Repost0
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 21:11

Selon un article du Monde paru dans l'éditiondu 27.03.2008 :

Mp"A la tête de
l'Association des contribuables de l'Hérault, Martine Petitout a décidé de poursuivre en justice la ville de Montpellier et la région Languedoc-Roussillon pour les subventions qu'elles ont accordées en 2004 et 2005 au titre du soutien à la vie culturelle à une association baptisée Centre culturel montpelliérain. L'action en cours porte ainsi sur une subvention de 60000€ accordée par le Conseil régional, et une subvention de 443968€ accordée par la commune de Montpellier.

Fondé en 1973, le Centre culturel montpelliérain regroupe plus d'une trentaine d'associations regroupant quelque 1400 membres : Les amis d'Auguste Comte, La croisée des chemins, Les Philalèthes, etc. Le commissaire du gouvernement a précisé que "le CCM est rattaché à la Grande Loge de France, comme l'a reconnu lui-même le grand maître Alain Pozarnik". Selon lui, un seul élément suffit pour estimer ces subventions illégales :

Glf "Les deux collectivités estiment que le CCM organise des colloques et publie des livres, mais le dossier ne comporte aucune preuve concrète du rayonnement culturel de l'association vers l'extérieur. La seule référence à un colloque est sans date, sans lieu et ne comprend pas de preuve de la présence d'un public".

Le commissaire en a conclu que les activités du CCM étaient autarciques, que les associations qui le composent étaient "sélectives socialement et sexuellement" et ne pouvaient recevoir des subventions au titre de "l'intérêt public local". Il a demandé l'annulation des deux délibérations accordant les subventions. La décision devrait être rendue courant avril."


Cette histoire, et ce combat courageusement engagé par Martine Petitout, dévoilent le scandale des subventions locales (conseil régional, commune) accordées gracieusement, via nos impôts, à des associations bidons à caractère autarcique et liées à la franc-maçonnerie.

Partager cet article
Repost0
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 15:49
Pro Liturgia

OREMUS ET PRO IUDAEIS...

"Une mini-polémique est en effet née dans certains milieux à l'occasion de la modification voulue par Benoît XVI de la prière du Vendredi saint dans la forme "extraordinaire" du rite romain, alors qu'au cours de la célébration du Vendredi saint, dans la très grande majorité des églises catholiques, on priera pour les Juifs en utilisant la formulation donnée par le missel "de Paul VI" et l'on demandera que Dieu "les aide à progresser toujours dans l'amour de son nom et dans la fidélité à son alliance".

... De son côté, le Rabbin Jacob Neusner a fait observer que "dans le judaïsme, on demande à Dieu d'éclairer les nations et de les accueillir dans son Royaume. Et c'est justement pour souligner davantage cette aspiration que la prière "Il est de notre devoir" est suivie par le Kaddish suivant: "Puisse-t-Il établir son règne pendant votre vie et dans les jours et la vie de toute la maison d'Israël"." Le Rabbin Neusner précise encore que "ces passages tirés de la liturgie quotidienne du judaïsme ne laissent aucun doute sur le fait que, lorsque Israël se réunit pour prier, il demande à Dieu d'éclairer le coeur des gentils. La vision eschatologique puise sa force dans les Prophètes et dans leur vision d'une seule humanité réunie, ainsi que dans une liberté d'esprit qui s'étend à l'humanité toute entière. Ces prières juives correspondent à celle qu'a voulue Benoît XVI, demandant le salut de tout Israël quand sera arrivée la fin des temps et que l'humanité tout entière entrera dans l'Eglise. Les prières de prosélytisme juives et chrétiennes ont en commun le même esprit eschatologique et ouvrent la porte du salut à tous les hommes. La prière "Il est de notre devoir" comme la prière catholique "Prions aussi pour les juifs" sont l'expression concrète de la logique du monothéisme et de son espérance eschatologique".

Dans le missel de 1962 utilisé par les fidèles qui préfèrent la forme extraordinaire de la liturgie romaine, les fidèles priaient pour les Juifs "afin que Dieu notre Seigneur enlève le voile qui aveugle leurs coeurs et qu''ils reconnaissent eux aussi Jésus Christ notre Seigneur". L'oraison qui suivait était ainsi formulée: "Dieu éternel et tout-puissant, vous ne refusez jamais votre miséricorde, même aux Juifs incrédules; exaucez les prières que nous vous adressons pour ce peuple aveuglé, afin qu'en reconnaissant la lumière de votre Vérité, qui est le Christ, il soit arraché à ses ténèbres. Nous vous le demandons par le même Jésus Christ, Amen".
Une note de la Secrétairerie d'Etat publiée dans L'Osservatore Romano du 6 février 2008, indique une modification demandée et approuvée par Benoît XVI (décret du 4 février 2008). On prie désormais pour les Juifs "afin que Dieu notre Seigneur éclaire leurs coeurs et qu'ils reconnaissent en Jésus Christ le sauveur de tous les hommes". L'oraison qui suit dit: "Dieu éternel et tout-puissant, qui veux que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité, permets, dans ta bonté, que, par l'entrée de tous les peuples dans ton Eglise, Israël tout entier soit sauvé. Par le Christ notre Seigneur. Amen".
Partager cet article
Repost0
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 13:56

Cet article inséré dans la rubrique "résistance, communauté de la pérennité française" est un article de réflexions qui ne prétend pas être exhaustif. Il est amené à recevoir des modifications et des améliorations au fur et à mesure de nos réflexions et des solutions à apporter à la disparition du peuple français et de la France. Toute contribution est la bienvenue.

 

Tout d'abord le constat.

La France du pays légal (à ne pas confondre avec le pays réel) est devenue le lieu d'essai à grande échelle de la belle "civilisation", des idéologies modernes du "contrat social", des "philosophies" cosmopolites-marchandes du XVIIIe s., des balivernes de la "citoyenneté", du "vivre ensemble" de nos actuels socio-libéraux, bref, la "France d'après", celle "des valeurs républicaines"… La foire au grand marché mondialisé et "libéré".  Est-ce là ce "progrès" et ce pas en avant de l'humanité que les "philosophes" nous avaient promis? Le "libre marché" comme horizon indépassable et fin dernière de l'homme et de la société "modernes" ?

 

Les structures étatiques (institutions fondées sur l'élection et le vote) sont toutes entières au service de ce programme aliénant, et "la nation" elle-même, est instrumentalisée au nom des idéologies, socialiste, communiste, nationaliste, libérale, etc.

La "nation" mise au service de ce qui nous opprime, n'est-ce pas un comble! Sous couvert de "démocratie", de développement économique, ou simplement de résistance…, toujours au final, le régime appelle le peuple à aller voter… C'est curieux, vous ne trouvez pas ? A la fin, nous nous retrouvons avec le même type de société, consumériste, matérialiste et "laïc".

 

Liberté et égalité disent-ils, vous aurez l'esclavage et la guerre économique mondialisés, le matérialisme, la productivité, la rentabilité comme seuls horizons et la marchandisation à tous les étages ! Pendant que derrière, dans les coulisses, une toute petite minorité inféodée au dieu mondialiste s'engraissera avec cet insupportable marché et l'entretiendra, les peuples "libres" et  "libérés" seront appelés à aller voter…

 

Qui ne voit donc pas l'imposture de cette société de mensonges !

Les solutions.

D'où mon appel à rejeter la "nation" et le "nationalisme" comme instruments de l'exploitation, comme j'appelle aussi à rejeter le "socialisme", ou le "libéralisme", autant de fausses doctrines conduisant les sociétés à l'anéantissement et les peuples à l'exploitation matérialiste. Qui ne voit pas qu'en ce moment est enjeu deux types de société différents, avec deux soubassements différents, l'un fondé sur les valeurs chrétiennes (culture de vie), l'autre, purement matérialiste et relativiste, qui consiste en la satisfaction immédiate de son ego (culture de mort, consommation, avortements et euthanasie).

 

Il faut non pas s'emparer du pouvoir, mais le remplacer. Via le communautarisme français et l'abstention, les structures de l'exploitation étatique devraient tomber d'elles-mêmes, sans violence, sans qu'il soit besoin de recourir aux armes de nos adversaires (violences, bains de sang, révolutions). Même s'il se peut qu'il arrive un moment où le régime décide d'employer lui-même la force contre nous (comme avec les Tibétains) pour nous circonvenir. Il faut le savoir.

Via
fdesouche,
le commentaire d'Aquinus est éclairant : "le schéma mental nationaliste nous tue et nous paralyse. A vouloir sauver la France nous allons disparaître. Ce qu’il faut c’est s’organiser au sein de la France et contre son Etat et ses principes, pour nous sauver nous-mêmes. Pour redessiner de nouvelles frontières intérieures (et je ne parle pas nécessairement de frontières physiques, mais culturelles, éducatives, syndicales, sociales). Il nous faut organiser, et défendre, notre différence."

Ce qui est enjeu c'est la survie de la nation française en dehors des structures étatiques nationales-républicaines qui tuent notre nation, vassalisent la France et font des Français des serfs au service de la super-classe mondiale. Dans cette féodalisation des relations trans-nationales et l'asservissement des nations, devant le morcellement même de la justice dans nos pays (justice à double vitesse, "discrimination positive", etc.), il ne faut pas prendre de retard pour organiser nos duchés.

Il faut s’organiser au sein de "la France" en jouant exactement comme le font les autres minorités, la carte du "droit à la différence", la carte du "droit à la diversité" (pour nous aussi !)..., tout en rejetant systématiquement toute participation à la farce des "élections" dites "républicaines"-nationales, en mettant en avant notre droit le plus haut à défendre notre identité de peuple libre, souverain et indépendant.

Pourquoi ne pas élire des ducs au niveau régional ? Pourquoi même ne pas élire au niveau national un gouvernement libre ? Pourquoi ne pas rappeler le roi comme garant et protecteur de ces institutions libres retrouvées et de ce gouvernement libre ? Plusieurs solutions sont envisageables, on le voit, elles devraient trouver un aboutissement dans une réflexion de fond sur l'origine de la France. Les Tibétains reçoivent un avis favorable dans la tête des faiseurs d'opinion, pourquoi les Français qui suivraient cet exemple devraient-ils être eux, ostracisés ? La nation et le peuple français vaudraient-ils moins que la nation et le peuple tibétain ? On verrait aussitôt l'imposture des slogans médiatiques.

 

De Maistre avait dit que la Contre-révolution ne serait point une révolution contraire, mais "le contraire de la Révolution", c'est-à-dire qu'elle nous ferait entrer dans des voies opposées à celles qui nous ont conduit où nous sommes.

 

Réfléchissons deux minutes, autant la Révolution, par le bain de sang (génocide vendéen) et les massacres révolutionnaires qui l'ont fondée, nous a fait entrés dans une ère de violences, de mensonges et d'impostures (culture de mort), autant la Contre-révolution devra nous faire entrer dans des voies opposées, de paix chrétienne, de vérité et d'amour (culture de vie). Au triptyque révolutionnaire "liberté, égalité et fraternité"…, opposons l'adage chrétien, "foi, espérance et charité". Et nous rebâtirons la France sur ses authentiques fondements.

 

S'il y a un vote qui pourrait remettre en question le régime, n'est-ce pas le vote Alliance Royale ? 

 

Parti politique certes, l'Alliance Royale est néanmoins un parti qui entend changer de régime pour revenir à la monarchie française, dont le soubassement est chrétien (la monarchie en France est catholique).

Une réforme des institutions est à la clé, et une modification de la représentation des Français (aujourd'hui inexistante), via la "représentation sincère" est au programme. Cette réforme en reléguant notamment le "débat idéologique" au Sénat, devrait permettre d'annihiler la puissance de nuisance des partis politiques.

 

A côté de cette solution politique (tous les moyens doivent être envisagés), il reste comme expliqué plus haut, la défense de la "Communauté de la pérennité française" (Jean Raspail in "la patrie trahie par la république"), communautarisme à opposer à tous ceux que le régime dresse contre nous en jouant les minorités contre la majorité pour asseoir son pouvoir sous couvert de "démocratie"... Jouons le jeu !

Pour le reste, votons Alliance Royale, défendons le communautarisme français et en dehors de ces deux voies, abstenons-nous !

Partager cet article
Repost0
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 11:38
Catholique.org

ROME, Mardi 19 février 2008 (ZENIT.org) - Le 7 février dernier le pape Benoît XVI a reçu les curés et le clergé du diocèse de Rome pour la rencontre traditionnelle du début de carême.

"Nous voyons que de la méditation chrétienne naissent aujourd’hui aussi de nouvelles images, nous voyons que la culture chrétienne, que l’iconographie chrétienne renaît. Oui, nous vivons dans l’inflation des paroles, des images. Il est donc difficile de laisser de la place à la parole et à l’image.

...
Nous avons besoin d’un peu de silence, nous avons besoin d’un espace sans le bombardement permanent des images.

...
Il me semble prometteur de constater aujourd’hui qu’il y a une renaissance de l’art chrétien, ... pour revenir à l’art de l’icône, qui reste attaché d’une certaine manière aux grandes normes de l’art de l’iconologie du passé, mais en s’ouvrant aux expériences et aux visions d’aujourd’hui. Là où il y a une méditation approfondie de la Parole, où nous entrons réellement dans la contemplation de cette visibilité de Dieu dans le monde, de cette tangibilité de Dieu dans le monde, naissent également de nouvelles images, de nouvelles possibilités de rendre visibles les événements du salut. Telle est précisément la conséquence de l’événement de l’incarnation.

... [L]’étape suivante est que ce Dieu mystérieux nous libère d’une inflation des images, également d’une époque remplie d’images de divinités, et nous donne la liberté de la vision de l’essentiel. Il apparaît avec un visage, avec un corps, avec une histoire humaine qui, en même temps, est une histoire divine. Une histoire qui se poursuit dans l’histoire des saints, des martyrs, des saints de la charité, de la parole, qui sont toujours explication, continuation dans le Corps du Christ de cette vie divine et humaine
.

Revenons à présent à la connaissance du Dieu qui s’est fait homme. Comme le dit la lettre aux Ephésiens, Il est la véritable image. Et dans cette véritable image nous voyons - outre les apparences qui cachent la vérité - la Vérité elle-même : « Celui qui me voit, voit le Père ». Je dirais, avec beaucoup de respect et de révérence, que c’est dans ce sens que nous pouvons retrouver un art chrétien et aussi retrouver les grandes représentations essentielles du mystère de Dieu dans la tradition iconographique de l’Eglise. Ainsi nous pourrons redécouvrir l’image véritable, cachée par les apparences. C’est un travail d’éducation chrétienne vraiment important : la libération de la Parole derrière la parole, qui exige toujours à nouveau des espaces de silence, de méditation, d’approfondissement, d’abstinence, de discipline. C’est aussi l’éducation à la vraie image, c’est-à-dire à la redécouverte des grandes icônes créées au cours de l’histoire de la chrétienté : avec l’humilité, on se libère des images superficielles." (Benoît XVI, rencontre traditionnelle du début de carême avec les curés et le clergé du diocèse de Rome, Libreria editrice vaticana, Traduit de l’italien par Zenit, 19 février 2008)
Partager cet article
Repost0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 09:16
Comme en 1789 (famine provoquée de Necker), dans les années 30 en Union soviétique, la famine est un des moyens utilisés par les révolutionnaires pour parvenir à la société de progrès et de liberté.

On avait vu dans l'article "Famine provoquée en vue?" du 21 décembre 2007, que les CFR souhaitent que le monde soit moins peuplé et qu'ils étudient les manières de diminuer de moitié la population mondiale (fin de l'entretien avec le cinéaste Aaron Russo,videoDailymotion sur le 911, Rockefeller, le CFR et le féminisme), l'hypothèse d'une famine organisée se précise sous couvert de développement des biocarburants, mais aussi semble-t-il (ce qui est plus sournois, mais bien dans la culture de la dissimulation et de l'hypocrisie maçonnique) sous couvert de réponse à la "demande croissante pour l'alimentation humaine". ... C'est ce qui ressort d'un article du Figaro, "Nestlé prédit la famine", parPerrine Créquy, 24/03/2008 :

Les biocarburants sont obtenus à partir de maïs, de colza ou de blé. (Marmara)

Les biocarburants sont obtenus à partir de maïs, de colza ou de blé. (Marmara)

Le PDG du leader mondial de l'agroalimentaire a indiqué dimanche qu'avec l'essor des biocarburants, «il n'y aura plus rien à manger».

Le développement des biocarburants étaient déjà accusés de la flambée des prix des matières premières agricoles, ils sont maintenant soupçonnés de porter les germes de la famine. C'est ce qu'a indiqué le PDG de Nestlé dimanche à l'hebdomadaire NZZ am Sonntag. Peter Brabeck estime en effet que «si l'on veut couvrir 20% du besoin croissant en produits pétroliers avec des biocarburants, comme cela est prévu, il n'y aura plus rien à manger». Il s'est offusqué des politiques de promotion des biocarburants. «Accorder d'énormes subventions pour les produire est inacceptable moralement et irresponsable», selon lui.

L'Onu avait déjà lancé une alerte similaire il y a une dizaine de jours. «Le changement d'orientation de nombreux exploitants en faveur de la production des biocarburants a détourné des terres de la chaîne alimentaire», avait averti la directrice du Programme alimentaire mondial, lors d'une audition devant le Parlement européen à Bruxelles. Josette Sheeran, avait précisé que «les prix alimentaires atteignent un tel niveau que celui de l'huile de palme en Afrique est désormais au niveau des prix du carburant».

Interrogé au début du mois par lefigaro.fr, Benjamin Louvet, gérant du fonds Prim'Univert, avait souligné que l'essor des biocarburants était à l'origine de la flambée des cours de l'ensemble des céréales, à des niveaux records jamais atteints depuis trente ans. «La demande de maïs destiné à la production d'éthanol a augmenté d'un tiers cette année. Le prix de cette céréale a donc bondi. Les producteurs ont alors choisi de semer davantage de maïs, au détriment du blé. Plus rare, celui-ci est devenu plus cher. Les surfaces cultivées en blé ont donc été accrues, au détriment du soja, dont les cours se sont tendus à leur tour.»

Benjamin Louvet prévoit que l'eau se raréfie à cause de l'intensification de la production agricole, pour répondre à la demande croissante tant pour l'alimentation humaine que pour les biocarburants. Peter Brabeck a souligné lui aussi ce risque, estimant que pour produire un litre de bioéthanol il faut 4.000 litres d'eau.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 18:41

Eric Zemmour explique que le "droit à mourir dans la dignité" est un "lobbying de francs-maçons", et qu'en légiférant sur l'euthanasie "on ouvre une boîte de Pandore complètement folle" : il ne voit "pas pourquoi le précepte 'tu ne tueras point' serait archaïque" (video dailymotion via fdesouche).

De Closets accuse alors Zemmour d'être un "religieux" "qui viole le principe de laïcité et nous fait vivre en 'théocratie'". Il termine sa diatribe haineuse par l'argument-massue censé abattre définitivement son adversaire "on n'est plus entre démocrates"...

Zemmour répond qu'on pourrait faire un referendum sur ce point, pour voir où est la majorité. Il eut pu simplement et judicieusement excipé d'Antigone contre le tyran Créon et que le religieux fanatique en l'espèce, c'est De Closets et un religieux pro-mort qui relaie fidèlement les thèses religieuses de la franc-maçonnerie... De Closets parle de "petit clan des cardinaux et des mandarins". Il faudrait peut-être lui rappeler que la religion catholique reste la religion de la majorité des Français.

Zemmour explique que De Closets joue sur le registre de l'émotif, ce qui fait que les gens l'applaudissent comme d'habitude et dit croire au "'plaisir aristocratique de déplaire', comme dit Baudelaire".  

En fait, on assiste à la lutte entre deux types de sociétés, deux fondements de société différents. L'un, pro-vie, inspiré de la morale chrétienne et fondé sur le commandement "tu ne tueras point", l'autre, pro-mort (euthanasie, avortements), bases d'un "ordre nouveau" ("du passé, faisons table rase", "dissoudre et coaguler", "reconstruire la société sur ces bases nouvelles", etc.) fanatiquement recherché par le lobbying des francs-maçons et inspiré de la religion maçonnique républicaine et laïque.

Le
blog maçonnique admet que le "droit à mourir dans la dignité" est un "combat de francs-maçons". "En France,... ce combat est mené par l'Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD). Dans son édition du 19 mars 2008, Le Monde indique que L'Association pour le droit à mourir a doublé ses effectifs en cinq ans. Créée en 1980 par l'écrivain Michel Lee Landa, l'ADMD  a été présidée par Henri Caillavet, radical de gauche et Franc-Maçon. ... Henri Caillavet avait préfacé le livre de Catheriine Leguay
Mourir dans la dignité."

                                                                   ***
Sur l'arrière-plan économique et financier des politiques euthanasiques, écouter Jean-Claude Martinez, député FN au Parlement européen, invité le 28 mars 2007 à l'émission de Paul-Marie Coûteaux sur Radio courtoisie.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 11:43
2.675 adultes ont été baptisés au cours de la vigie pascale (2.708 l'an dernier), après environ deux ans de préparation. 

Nombre d’entre eux (43%) sont nés dans des familles de tradition chrétienne,
17% se déclarent "sans religion",
4% viennent de l’islam,
1% du judaïsme,
2% des religions orientales (bouddhisme par exemple),
2% des sectes et 3% de familles où cohabitaient plusieurs religions.
Les autres (28%) ne savent pas à quelle tradition religieuse se rattacher. 

(Source : chiffres présentés le 11 mars par le Service national de la Catéchèse et du Catéchuménat de la Conférence des évêques de France - 
La-Croix.com avec Afp)
Partager cet article
Repost0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 18:35
"Dans le Baptême, le Seigneur entre dans votre vie par la porte de votre cœur. Nous ne sommes plus l’un à côté de l’autre ou l’un contre l’autre. Le Seigneur traverse toutes ces portes. Telle est la réalité du Baptême : lui, le Ressuscité, vient, il vient à vous et il associe sa vie à la vôtre, vous tenant dans le feu ouvert de son amour. Vous devenez une unité, oui, un avec Lui, et de ce fait un entre vous. Dans un premier temps, cela peut sembler très théorique et peu réaliste. Mais plus vous vivrez la vie de baptisés, plus vous pourrez faire l’expérience de la vérité de ces paroles. Les personnes baptisées et croyantes ne sont jamais vraiment étrangères l’une à l’autre. Des continents, des cultures, des structures sociales ou encore des distances historiques peuvent nous séparer. Mais quand nous nous rencontrons, nous nous connaissons selon le même Seigneur, la même foi, la même espérance, le même amour, qui nous forment. Nous faisons alors l’expérience que le fondement de nos vies est le même. Nous faisons l’expérience que, au plus profond de nous-mêmes, nous sommes ancrés dans la même identité, à partir de laquelle toutes les différences extérieures, aussi grandes qu’elles puissent encore être, se révèlent secondaires. Les croyants ne sont jamais totalement étrangers l’un à l’autre. Nous sommes en communion en raison de notre identité la plus profonde : le Christ en nous. Ainsi la foi est une force de paix et de réconciliation dans le monde : l’éloignement est dépassé ; dans le Seigneur nous sommes devenus proches (cf. Ep 2, 13)." (Homélie du Pape Benoît XVI pour la Veillée Pascale, 22/03/2008, Radio Vatican)
Partager cet article
Repost0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 13:44

"Benoît XVI a revêtu les ornements liturgiques qu'utilisait Benoît XV, le pape qui dirigea l'Eglise catholique de 1914 à 1922." (AFP)
"Benoît XVI a appelé dimanche à des "solutions qui sauvegardent le bien et la paix" au Tibet, au Moyen-Orient et dans certaines régions d'Afrique, dans son message de Pâques délivré depuis la Place Saint-Pierre au Vatican"
Pâques est pour les chrétiens "un appel à nous convertir à l'amour", "une invitation à vivre en refusant la haine et l'égoïsme".

... Benoît XVI a placé ces fêtes de Pâques sous le signe de la liberté religieuse." (Afp)

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 13:22

"Le journaliste italien Magdi Allam, auparavant de confession musulmane et baptisé samedi soir par le pape lors de la "veillée pascale", explique sa conversion dimanche dans le Corriere della Sera et accuse l'islam d'être "physiologiquement violent et historiquement conflictuel".

Magdi Allam, éditorialiste au Corriere della Sera qui s'est longtemps défini comme "musulman modéré", rappelle dans une longue lettre à son journal que ses prises de position publiques contre l'islamisme et l'extrêmisme musulman lui ont valu des menaces de mort le conduisant à vivre sous protection depuis cinq ans.

"J'ai dû prendre acte que, au delà (...) du phénomène des extrémistes et du terrorisme islamique au niveau mondial, la racine du mal est inhérente à un islam physiologiquement violent et historiquement conflictuel", écrit-il.

Sur le ton polémique qui l'a rendu célèbre en Italie, Magdi Allam raconte qu'au cours des années son "esprit s'est affranchi de l'obscurantisme d'une idéologie qui légitime le mensonge et la dissimulation, la mort violente qui conduit à l'homicide et au suicide, la soumission aveugle à la tyrannie, me permettant d'adhérer à l'authentique religion de la Vérité, de la Vie et de la Liberté".

Il estime qu'en acceptant de le baptiser publiquement, le pape "a lancé un message explicite et révolutionnaire à une Eglise qui jusqu'à présent a été trop prudente dans la conversion des musulmans", "par peur de ne pas pouvoir protéger les convertis face à leur condamnation à mort pour apostasie".

Les principaux théologiens musulmans considèrent que l'islam interdit aux musulmans de changer de religion, ce qui est passible de mort dans certains pays." (ROME, 23 mars 2008 (AFP) - L'ex-musulman baptisé par le pape accuse l'islam de violence)

"Pour l'Eglise catholique toute personne qui demande à recevoir le baptême après une profonde recherche personnelle, un choix pleinement libre et une préparation adéquate a le droit de le recevoir", a précisé samedi le porte-parole du Vatican Federico Lombardi dans un communiqué annonçant ce baptême.
Dans son rapport avec l'islam et les autres religions, le Vatican insiste sur l'importance de la liberté religieuse et notamment sur le respect du droit à changer de religion." (
Le Figaro, Afp)

Partager cet article
Repost0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 08:15

 

« L'amour dans la vérité», « Caritas in Veritas », sera le titre de la prochaine encyclique de Benoît XVI, troisième de son pontificat, consacrée aux thèmes sociaux.
 

"Les analyses de Benoît XVI regarderont … les problèmes posés par le processus de globalisation et la nécessité d'un humanisme qui concilie le développement social et économique avec le respect dû à la personne humaine et avec un juste rapport entre les catégories sociales, en atténuant les disparités excessives entre les riches et les pauvres. Pauvreté, paix, coopération internationale, désarmement, guerres sur des sources énergétiques et environnementales, globalisation, différence digitale, microcrédit : ce sont tous les thèmes qui seront abordés dans le document.

La publication d'une troisième encyclique en si peu de temps par rapport aux précédentes est plutôt exceptionnelle ce qui témoigne combien les thèmes sociaux sont chers à Benoît XVI et à toute l'Église catholique." (Eucharistiemisericor.free)

"A l'occasion d'un pèlerinage à Sainte-Anne d'Auray, Mgr Centène, Evêque de Vannes, s'était demandé si nous n'avons pas trop souvent oublié qu'il existe une vérité objective sur Dieu et sur l'homme, une vérité qui ne dépend pas de nos appréciations et moins encore de nos caprice. Puis il avait montré que "l'éclipse du sens de Dieu provoque inexorablement l'éclipse du sens de l'homme", pour en arriver à conclure que "la vérité sans la charité est un fruit amer [tout comme] la charité sans la vérité est un fruit pourri".

La charité ne porte des fruits que si elle s'enracine dans la vérité. "Caritas in Veritas": telle sera le titre de la prochaine Encyclique de Benoît XVI. "La Charité (ou l' "Amour") dans la Vérité" comportera quatre chapitres et sera, dans sa partie initiale, un rappel de "Populorum Progressio", de Paul VI (1967) et de "Sollicitudo rei socialis" de Jean-Paul II (1987). Les autres pages du document permettront au Saint-Père de nous faire part de sa vision de l'Eglise face aux actuels changements sociaux." (Pro Liturgia)

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 13:54
Une fois n'est pas coutume, on peut se féliciter de la réforme des institutions qui doit permettre que le chef de l'Etat s'exprime devant le parlement. C'est une nouveauté inédite dans l'histoire des cinq "républiques" : le réalisme politique triomphe de l'idéologie républicaine. La pratique gouvernementale est en train d'éliminer la théorie de la "séparation des pouvoirs" (exécutif, législatif), aberration des idéologues du XVIIIe siècle.

Le pouvoir est un par nature, il ne se divise pas, sous peine de devenir improductif et incohérent. Il était donc normal et naturel que le chef de l'Etat puisse s'exprimer aussi bien devant l'exécutif que le législatif.

Texte de la
dépêche Afp "le président s'exprimera au parlement" : "Le président de la République pourra "prendre la parole" devant le Parlement, qui pourra ensuite débattre "hors de sa présence", selon l'avant-projet de loi sur la réforme des institutions, présenté mercredi en Conseil des ministres et dont l'AFP a obtenu copie aujourd'hui." Source: AFP

Gageons que cette nouvelle inflexion de la vie politique n'entraîne à coups sûrs les hauts le coeur, les indignations et protestations des bonnes consciences gauchistes et autres grands démocrates.
Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 13:41
Blog de Bernard Antony

"Le Figaro de ce jour consacre un important article à «
l’islam, première religion à Bruxelles dans vingt ans » selon une étude parue dans le quotidien La Libre Belgique.
On y mentionne notamment le fait que Mohamed est désormais, chaque année, le prénom le plus donné aux nouveaux-nés à Bruxelles. La Libre Belgique rapporte encore que, selon la journaliste flamande spécialiste du sujet, les jeunes musulmans sont « de plus en plus radicalisés ».
Quant au journaliste Olivier Servais il constate que pour l’instant l’essentiel de l’islam belge est paisible et familial mais qu’un jour il y aura peut-être une revendication claire d’islam et il n’exclut pas alors des explosions sociales.
Quant au belge Jean-François Bastin, converti à la religion de Mahomet, il exprime que « c’est désormais à la Belgique de s’adapter ».
Connaissant bien Bruxelles j’avais souvent décrit cette situation ajoutant généralement que la querelle des Flamands et des Wallons finirait par se dissoudre dans un nouvel ordre islamo-belge !"

Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 12:08

Communiqué Alliance Royale 21 mars 2008

Les experts s’accordent à pronostiquer une nouvelle crise mondiale, probablement pire que celle de 1929. Ainsi Dominique Straus-Kahn, nouveau directeur général du FMI déclare qu’il ne croit pas au « découplage » des économies. En clair, cela signifie que toutes les économies du monde vont pâtir de la récession américaine . Il est comique – malgré le tragique de la situation – de voir les plus grands défenseurs de la mondialisation se désoler de l’absence de découplage, alors que c’est justement la logique de celle-ci d’interconnecter toutes les économies.

Voilà où nous mènent les chantres du libéralisme. L’Alliance Royale préconise au contraire l’application à l’échelle planétaire du principe de subsidiarité, ce qui se traduit par une division du monde en espaces économiques régionaux protégés par la préférence communautaire. Cela entraîne, bien entendu, l’abolition de l’OMC.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 11:56
Date de rédaction ou de modification : 21 mars (Alliance Royale)

Yves Méra, adhérent de l’Alliance royale et chef de l’opposition au Conseil municipal de Héricourt (70) a osé, devant une salle hostile, affirmer son appartenance à l’Alliance royale et s’est permis une intervention percutante. Celle-ci a fait quelque bruit jusque dans la presse locale.

Vous trouverez ci-dessous le texte de sont intervention et l’article du journal Le Pays Haute-Saône du 16 mars 2008.

Conseil municipal de Héricourt (70) du 14 mars 2008

Déclaration de l’opposition municipale représentée par Yves Méra

M. le Maire, mes chers collègues, j’ai deux mots à vous dire.

1°) Je n’irai pas avec vous, au monument aux morts, et je m’en explique devant vous :
si je porte aujourd’hui le deuil de toutes les victimes de toutes les guerres, je trouve qu’il est temps d’en finir avec ces officies patriotiques qui entretiennent la haine entre les peuples.
L’Europe est un fait accompli ; il faut maintenant rassembler les vivants pour bâtir la paix entre Européens, et laisser les morts enterrer leurs morts.
Adhérent de l’Alliance royale, je suis moins je suis moins traditionaliste et moins nationaliste que vous.

Et,

2°) Dans le même état d’esprit de mémoire et de deuil, je jeûnerai pendant que vous partagerez le verre de l’amitié.
En effet, le compte administratif ventilé 2007 fait apparaître aux n° 0240 à 0243
un total de plus de 165.000 euros en dépense, ce qui me semble de la pure provocation au regard du nombre de personnes manquant du nécessaire à Héricourt.

Avec vos colistiers de la gauche extrême, vous parliez de partager vos biens avec les pauvres, j’en suis fort aise. Eh bien, faites-le,maintenant.

M. le Maire, mes chers collègues, je vous prie d’inviter trois SDF, à notre place.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 21:59

PARIS, 20 mars 2008 (AFP) - Euthanasie : plusieurs évêques rappellent les "éléments de discernement"

 

Plusieurs évêques ont commenté la demande d'euthanasie de Chantal Sébire, non pour être des "donneurs de leçon" mais pour fournir des "éléments de discernement", assurant qu'il "faut s'attaquer à la souffrance, pas à la vie", indique la Conférence des évêques de France (CEF) qui a mis leurs interventions sur son site (www.cef.fr).

Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon, souligne que "le drame de la souffrance interroge notre liberté. Réclamer d'un tiers le geste qui vous prive de la vie est un cri de désespoir. Mais aussi un appel à l'aide (...) Supprimer la souffrance est une chose, supprimer la vie en est une autre".

"Devant une maladie incurable, indique Mgr Minnerath, on doit rappeler les éléments de discernement qui peuvent conduire à soulager la douleur par les soins palliatifs, même si les analgésiques peuvent amoindrir la conscience de soi et abréger la vie, interrompre un traitement curatif sans espoir de guérison, éviter tout acharnement thérapeutique".

"Dans ces critères apparaît le souci de soulager, d'accompagner la personne, d'éviter la douleur" (...) "Parler d'une +exception d'euthanasie+, c'est ouvrir une brèche non seulement dans la déontologie médicale universelle, mais dans la notion même de l'indisponibilité de la vie humaine. Il faut s'attaquer à la douleur, pas à la vie".

Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, estime qu'il "faut se garder d'instrumentaliser la tragédie particulière d'une personne qui lutte avec la mort". "La législation actuelle est claire. Elle n'autorise pas l'euthanasie qui serait la complicité par l'Etat et le corps médical de la destruction d'une personne", ajoute-t-il.

Quant au cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, il rappelle que "personne n'a le droit de donner la mort". La loi Leonetti, qui permet d'accompagner "les malades jusqu'au terme de leur parcours, en luttant avec eux contre la souffrance", a "ouvert une +voie française+ qui inspire plusieurs de nos voisins", souligne-t-il.

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 18:17
Une inquiétude de plus pour l’anti-terrorisme français. Un homme, qui revendique huit attentats et deux tentatives contre des radars automatiques en Ile-de-France, réclame 4 millions d'euros à l'Etat. Il aurait envoyé une lettre au journal «Paris Match», en milieu de semaine dernière, affirme mercredi RTL.

Selon la radio, qui a eu connaissance du document, la missive est estampillée d'un logo «constitué d'une kalachnikov, d'une étoile blanche et d'un cercle rouge sur fond noir». Son auteur se réclame de la
Fraction nationaliste armée révolutionnaire (Fnar) et assume le qualificatif de «terroriste».
 
>> Notre dossier sur la Fnar
 
Selon lui, les «4 millions d'euros de rançon» réclamés à l'Etat sont «une exigence qui n'a rien de mercantile». Et le responsable de ce groupuscule de souhaiter, en vrac, «l'expulsion de tous les clandestins, une relance de la natalité, une baisse de la répression et de la fiscalité». «Le gouvernement ne nous a pas pris au sérieux, nous allons être contraints de choisir des cibles plus dangereuses pour les personnes et d'utiliser des appareils plus puissants», poursuit la Fnar, citée par RTL. 

20Minutes.fr, éditions du 19/03/2008 - 13h01
Partager cet article
Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 12:12
 Jean-Marie Le Pen a une nouvelle fois trouvé le mot juste pour définir la nomination au poste de secrétaire d'Etat à la famille de Nadine Morano.

"On aimerait se réjouir de voir la famille faire enfin son apparition dans l'organigramme gouvernemental. Mais confier le poste à Nadine Morano relève de la provocation", a-t-il ajouté. 

"Cette personne, qui vient d'être sévèrement rejetée par les électeurs de Toul, n'est pas connue pour défendre la famille, mais pour militer en faveur du mariage homosexuel, de l'adoption par les couples homosexuels, de la procréation assistée pour les homosexuels, et de l'euthanasie", a-t-il affirmé.

"Sans doute échappe-t-on à une nouvelle ouverture à la gauche socialiste. Mais c'est une piètre consolation", a conclu M. Le Pen. (AFP)
Partager cet article
Repost0