Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 11:41

Sarkozy et ses mensonges
Il vous a trahi.

Cette concurrence mémorielle alimente la haine des minorités contre la majorité. Et l'enseignement (à sens unique) de l'esclavage des Noirs augmentera encore le ressentiment et la haine des Noirs contre les méchants Blancs, ces vilains colonialistes, ces "souchiens" (sous-chiens?)... Emeutes garanties. Dans quel but? La guerre de tous contre tous et la solution des problèmes dans la sacro-sainte démocrassie? Créer le désordre, faire en sorte que personne ne soit content, c'est une volonté politique. Mais, les apprentis sorciers jouent gros...

Parmi ses mensonges: Sarkozy candidat : "Je déteste la repentance" / Sarkozy élu : "Il faut que nos enfants puissent comprendre ce qu'a été l'esclavage", "cette histoire doit être enseignée à l’école"
(TF1)

L'histoire de l'esclavage à l'école de la "république" enseignera-t-elle que les Noirs ne furent pas les seules victimes, que des Blancs étaient esclaves de maîtres musulmans jusqu'au XIXe siècle, que dans le Bordeaux de la fin du XVIIIe siècle, la plupart des francs-maçons
étaient négriers, que c'est l'Eglise qui la première, dès le XVIe s., a aboli et interdit l'esclavage, sous peine d'excommunications... ? J'en doute...
Partager cet article
Repost0
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 17:51

Pierre Simon, ancien grand maître de la Grande Loge de France, est mort "des suites d'une longue et douloureuse maladie" (Filnews-Lci) (Le Figaro)

Le jour de la fête de la Pentecôte (signe de la Providence ?), l'ancien grand maître de la Grande Loge de France (1969-1971 et 1973-1975), Pierre Simon, est mort. D'origine juive, d'une famille "venue probablement des bords du Rhin comme la plupart des familles israélites installées dans cette province" (Pierre Simon, De la vie avant toute chose, Editions Mazarine, 1979, p. 21-22), Pierre Simon fut co-fondateur en 1958 de l'organisation maçonnique du
Mouvement français pour le planning familial (M.F.P.F.), canal de la Fondation Rockfeller, émanation d'une des plus grandes forces capitalistes du monde...

Le "plannig familial français" (notez la double hypocrisie "familial" : pro-avortement, "français" : financé par une banque américaine..) travailla à la promotion de la culture antifamiliale, et parvint à légaliser de crime de l'avortement. Depuis 1975 (loi Veil), à raison d'une moyenne de 200 à 250000 bébés avortés par an, c'est un génocide de plus six millions de Français, remplacés par l'immigration-invasion promue par les mêmes officines antifrançaises et organisée par un Régime collabo criminel.

Petit rappel historique, la technique maçonnique :

Créée en 1956 par Me Weill-Halle et Mme Dourlen-Rollier, l'Association Maternité heureuse est devenue en 1958 le Mouvement Français Pour le Planning Familial (M.F.P.F.), branche française de l' Internationale Planned Parenthood Federation (I.P.P.F.) (Fédération internationale du Planning Familial). Celle-ci, créée en 1962, est très largement suventionnée par le groupe américain Rockfeller.


En 1973, le M.F.P.F. décide de "pratiquer illégalement des interruptions volontaires de grossesse pour créer un Etat de fait face à l'inertie générale persistante" (Dossier de présentation du M.F.P.F. de juin 1978 publié et diffusé par le M.F.P.F. lui-même, 2 rue des Colonnes, 750002 Paris). Cet état de fait établi, le mouvement pourra mettre en avance l'existence des interruptions volontaires de grossesse afin de leur donner un statut légal. Cette technique est toujours la même, elle se retrouve aujourd'hui dans la promotion de "l'homoparentalité" (voir la
video Zemmour vs Morano, et les commentaires forts éclairants via Fdesouche).
"Et l’argument qu'on entend toujours : “les couples homos EXISTENT, donc il-faut-faire-quelque-chose-pour-eux, il faut les aider, les reconnaitre”…
Même argument pour les “couples” homo avec enfants… En gros, ça revient à dire qu’il faut enterriner et reconnaitre un état de fait déséquilibré et malsain uniquement parce qu’il… existe. Bref, demain j’ai le cancer, donc il faut l’aider à se développer. On nous met devant le fait accompli et on décide à notre place “qu’on ne peut plus faire autrement” ou même que : “il ne faudrait même pas que les choses soient autrement”"...

En 1971, le M.F.P.F. est agréé comme mouvement d'éducation populaire.


À partir de 1974, des subventions gouvernementales lui sont accordées.

Les gouvernements français ont donc cautionné, encouragé et financé depuis 1971 un mouvement qui travaillait à détruire les lois protectrices de la vie.
  (Source: Revue L'Action Familiale et Scolaire, n° 27, 1985, Les étapes maçonniques d'une politique de la mort, par Arnaud de Lassus, p. 21).

Ils travaillent aujourd'hui à la promotion de "l'homoparentalité" et à l'euthanasie (droit inventé "à mourir dans la dignité"), culture de mort conduisant à l'anéantissement de la société. Le peuple ne veut pas de la Révolution? Changeons le peuple! Ordo ab chao.

Notons encore et toujours la rencontre de l'extrême-gauche avec le capitalisme libéral mondialiste pour détruire et anéantir la France.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 13:31

 

Pentecôte. Fête qui se célèbre le cinquantième jour après Pâques, et c'est ce que signifie le grec pentêkostê, cinquantième. L'Eglise Juive observait cette fête en mémoire de ce que, cinquante jours après la sortie d'Egypte, Dieu donna aux Israélites sa loi sur le mont Sinaï, par le ministère de Moïse. Les Juifs la célèbrent encore aujourd'hui par le même motif; ils la nomment la fête des Semaines, parce qu'elle termine la septième semaine après Pâques, et la fête des Prémices, parce que l'on y offrait les prémices de la moisson du froment. On présentait à Dieu deux pains levés de trois pintes de farine chacun, cette offrande se faisait non par chaque famille, mais au nom de toute la nation; ainsi le témoigne Josèphe, Antiq. III, c. X. On immolait aussi différentes victimes, comme il est prescrit, Num, c. XXXIII, v. 27. Puisque cette fête fut instituée immédiatement après la publication de la loi, Exod., c. XXIII, v. 16; c. XXXIV, v. 22, elle a été dans tous les siècles suivants, une attestation publique de ce grand évènement. Dans l'Eglise chrétienne la Pentecôte se célèbre en mémoire de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres, qui arriva le cinquantième jour après la résurrection de Jésus-Christ; et c'est à ce moment que commença la publication de la loi nouvelle ou la prédication de l'Evangile. (Encyclopédie théologique, Nicolas Bergier (1718-1790), publ. par M. l'abbé Migne,  Ateliers catholiques au Petit-Montrouge, tome III, Paris 1850-1851, p. 1402).

VENI SANCTE SPIRITUS - séquence (via le forum catholique)
Veni, Sancte Spiritus,
et emitte caelitus
lucis tuae radium.
Veni, pater pauperum,
veni, dator munerum
veni, lumen cordium.
Consolator optime,
dulcis hospes animae,
dulce refrigerium.
In labore requies,
in aestu temperies
in fletu solatium.
O lux beatissima,
reple cordis intima
tuorum fidelium.
Sine tuo numine,
nihil est in homine,
nihil est innoxium.
Lava quod est sordidum,
riga quod est aridum,
sana quod est saucium.
Flecte quod est rigidum,
fove quod est frigidum,
rege quod est devium.
Da tuis fidelibus,
in te confidentibus,
sacrum septenarium.
Da virtutis meritum,
da salutis exitum,
da perenne gaudium,
Amen, Alleluia.

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.
Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos coeurs.
Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes
adoucissante fraîcheur.
Dans le labeur, le repos,
dans la fièvre, la fraîcheur,
dans les pleurs, le réconfort.
O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu'à l'intime
le coeur de tous tes fidèles.
Sans ta puissance divine,
il n'est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.
Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.
Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.
A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.
Donne mérite et vertu,
donne le salut final
donne la joie éternelle.
Ainsi soit-il. Alleluia.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 21:51

Zemmour contre Taubira : esclavage, colonisation
Zemmour à Taubira: "La France dès le Moyen Âge était le pays où on était libre, où l'esclavage était interdit, vous m'entendez, dès le Moyen Âge. Vous voulez aller au bout de l'histoire, il faut tout dire, il faut dire que c'est la colonisation qui a éradiqué l'esclavage. Il faut tout dire".


Zemmour et l'esclavage (mai 2007)
Zemmour: "Toutes les civilisations ont utilisé l'esclavage et la seule qui ait aboli l'esclavage c'est la civilisation occidentale. ... Arrêtons de dire que seul les Noirs ont été esclaves. Les Noirs étaient eux-mêmes trafiquants d'esclaves"
Partager cet article
Repost0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 21:59
Suffit-il de prendre conscience de son péché comme péché pour être sauvé ?
D'une certaine façon, oui, et c'est la bonne nouvelle du péché préface nécessaire à la bonne nouvelle du salut. Texte magnifique en ce sens, voyez l'entrevue avec le staretz Zossime dans Les frères Karamasov de Dostoievski.
La raison de cette merveilleuse facilité ? C'est l'amour de Dieu bien sûr d'abord, car c'est l'amour de Dieu qui anéantit nos péché : "Je suis venu pour chercher et sauver ce qui était perdu".
Et c'est aussi, je dirai mécaniquement, la foi qu'engendre ce regard humble (et non découragé ou anéanti) sur nous mêmes ; c'est cette prise de conscience qu'en vérité "Sans moi vous ne pouvez rien faire" pour combler l'abîme qui existe entre le temps et l'éternité, entre les caprices de l'instant et la perfection divine.
En revanche, oui, qui a mesuré l'ampleur de sa médiocrité, et qui est capable d'en souffrir, se tourne vers Dieu et reçoit le don surnaturel de la foi.
Suite
Partager cet article
Repost0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 13:27
"France d'après" Sarkozy,

Paris accueillera 9000 Tunisiens par an

La France va désormais accueillir neuf mille travailleurs tunisiens par an, selon l'accord franco-tunisien sur l'immigration signé lors de la récente visite d'Etat du président Nicolas Sarkozy en Tunisie.
Cet accord dit de "gestion concertée des migrations et de développement solidaire" ne prévoit pas de quotas d'immigration mais "constitue un signe de rapprochement et de bonne volonté", a déclaré l'ambassadeur de France, Serge Degallaix.

Outre la facilitation des visas de circulation et la possibilité pour des étudiants (10.000) tunisiens d'être embauchés en France à la fin de leurs études, l'accord prévoit l'octroi de 1.500 visas annuels de séjour dans le cadre du programme dit "compétence et talents". Source:
AFP


Partager cet article
Repost0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 21:15
Jean-Marie Le Pen appelle dans un communiqué du 5 mai à interdire à ces prétendus indigènes d'insulter la France. Bernard Antony réagit à "la manifestation antifrançaise organisée par "les indigènes de la République" qui appellent à une marche contre « la république raciste et coloniale ». L’AGRIF dénonce cette nouvelle manifestation de racisme anti-français et rappelle qu’elle a été la première à répliquer à ces « indigènes » en poursuivant en justice leur porte parole Houria Bouteldja, pour ses propos racistes à l’encontre des « blancs » en général et des Français en particulier, qualifiés par elle de « souchiens » sur une chaîne de télévision publique en juin 2007. Le procès doit venir bientôt. L’AGRIF demande aux autorités françaises de condamner la nouvelle provocation raciste anti-française de ce collectif et d’interdire la manifestation du 8 mai. L’AGRIF appelle tous ses militants à réagir par voie de courriel ou de courriers auprès des ministères de l’intérieur, des anciens combattants et auprès du Président de la République lui-même.
agrif@wanadoo.fr / 01.40.46.96.31
Je m'interroge sur notre stratégie de défense. L'énervement des patriotes et des nationalistes est largement justifié, mais enfin, il faut garder raison, il faut garder la têtre froide... Que se passe-t-il au juste? A qui profite le crime?... Il faudrait peut-être se poser la question, ne serait-ce qu'en termes de communication. Certains parmi nous semblent n'avoir toujours pas compris que la nation française n'est pas la "nation" républicaine. Les "indigènes de la République", ce n'est pas la France qu'ils insultent, mais c'est un régime politique : la République dite "française". Ce n'est pas pareil.  
Il faut se rappeller deux trois choses. Le programme colonial est une invention républicaine décidée par des républicains francs-maçons au nom des "Lumières" et de la démocratie (budget colonial de Jules Ferry dans les années 1880, droit et devoir des "races supérieures" à "civiliser" les "races inférieures", discours de J. Ferry du 28 juillet 1885). La colonisation fut systématiquement mise en oeuvre par des gouvernement de gauche. En 1883, les monarchistes dont Albert de Mun, Albert de Broglie, avaient voté "non" au budget colonial. Elle fut réalisée avec l'aide des militaires et des "nationalistes" ralliés (grave erreur) au programme colonial républicain - après un moment d'hésitation -, et elle est aujourd'hui défendue par les seuls nationalistes alors que ses iniateurs gauchistes ont entre-temps abandonné le canasson et refilé la patate chaude à la droite.  
Un brin de réflexion nous fait donc conclure que
1- les nationalistes, sont les dindons de la farce. Ils agissent comme les idiots-utiles de la république. La manif antifrançaise des "Indigènes de la République" est pour eux une chausse trappe dans laquelle ils tombent en défendant la république qui par ailleurs les vomit. C'est un combat perdu d'avance, un coup d'épée dans l'eau totalement gratuit et improductif. 
2- La
réponse des "indigènes de la République", dans la bonne tradition républicaine de la calomnie et de la diffamation : "Le leader du Front National a construit son parti dans la nostalgie de la colonisation, le nationalisme le plus outrancier et le racisme le plus abject".
3- Inutile de vous préciser, vous le savez mieux que moi : le système ne défendra pas Jean-Marie Le Pen alors que c'est ce système qui a organisé le programme colonial et que ce sont les "nationalistes" qui aujourd'hui le défendent..., en pure perte, diabolisés et ostracisés. 
Chers amis, il est donc peut-être temps de se mettre à la page.
La résistance n'est pas républicaine, elle est royaliste.
Maintenant, je ne pense pas non plus qu'il faille laisser les "Indigènes de la République" manifester le 8 mai sans que nous ne protestions devant l'insulte faite à nos anciens combattants.
Partager cet article
Repost0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 17:31
Lima, 6, Mai. 2008 (CWNews.com) - le Cardinal Juan Luis Cipriani de Lima, au Pérou, a mis en garde contre une prolifération de prétendus droits de l'homme qui sont "inventés" par les organisations internationales, l'ACI-Prensa agence de presse rapports.
Dans son adresse radiophonique hebdomadaire, le Cardinal Cipriani a fait observer que de véritables droits de l'homme sont "fondés sur la loi naturelle, une loi qui est gravé dans le cœur des hommes.Ces droits, a-t-il ajouté, ne sont pas créés par un mandat de l'ONU ou toute autre organisation humaine. Le cardinal a également mis ses auditeurs en garde contre les organisations politiques qui poussent à la reconnaissance de nouvelles formes de «droits de l'homme," y compris des droits invoqués à l'avortement ou de définir ses propres préférences entre les sexes.
Citant le discours prononcé par le Pape Benedict XVI au cours de sa visite à l'ONU en avril, le Pérou le cardinal a souligné que les droits de l'homme doivent être défendus sur la base des conditions de sécurité et d'un immuable appel à la loi naturelle, qui perdure à travers les frontières des temps et des lieux. Il a ajouté que l'observation des droits de l'homme impliquent pour ce dernier des devoirs de l'homme, qui doivent être correctement compris et défini.
lien, traduction via le Forum catholique
Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 17:50
Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN

Le groupuscule qui s’intitule « Mouvement des Indigènes de la République » organise, le 8 mai prochain, une « marche contre la république raciste et coloniale », afin de « dénoncer les crimes coloniaux », de « célébrer la grande victoire du peuple vietnamien à Dien Bien Phû », etc.

Pour l’honneur de la France et des Français, les pouvoirs publics se doivent d’interdire une telle manifestation qui blesse de façon si odieuse le sentiment national au point d’exalter les ennemis de la France.

Houria Bouteldja, la porte-parole du mouvement, est cette personne qui veut « dénationaliser l’histoire de France » et « faire exploser » l’identité française, et qui appelle « souchiens » les « Blancs » qu’elle veut « rééduquer ».

Puisqu’il y a un ministère de l’identité nationale, on attend qu’il défende cette identité et notre mémoire nationale, et l’on attend aussi que le gouvernement rende justice aux anciens combattants d’Indochine et de la Coloniale ignoblement insultés par ces furieux.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 13:22

Soutenu par 145 organisations, l’appel « Sauvons la laïcité de la République » déclare à l’AFP avoir atteint ses objectifs : il a récolté en trois mois 150 000 signatures qui s’engagent à « tout mettre en œuvre pour organiser la plus large mobilisation de citoyennes et citoyens ».
Cent quarante-cinq organisations ! C’est donc que la Ligue des Droits de l’Homme, la Ligue de l’Enseignement et le Grand Orient de France ne suffisent plus à remplir leur fonction salvatrice. A eux seuls, ils apparaissaient sans doute incapables de sauver la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat : séparation aujourd’hui menacée, selon eux, par les discours du président Sarkozy à Riyad et à Rome.
La menace est que le Président ait osé parler de « l’héritage civilisateur » des religions et des « racines chrétiennes de la France ». C’est attentatoire aux « valeurs communes inscrites dans la Constitution et qui assurent une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ».
Cela revient à dire premièrement que la France n’a pas de racines chrétiennes et secondement que l’héritage des « religions » n’est pas « civilisateur ». Sur le premier point, il s’agit d’un mensonge évident et caractérisé, même s’il n’est souvent qu’implicite...
Suite Novopress

Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 13:00
Image Hosted by ImageShack.usCarla Del Ponte a-t-elle réellement cru qu’elle présidait à une véritable et impartiale justice internationale ? Voila la question qu’il est permis de se poser après la lecture de son livre « La chasse, les criminels de guerre et moi » dans lequel elle évoque ses huit années passées en tant que procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.
Est-ce parce que le poids de sa compromission avec ce qu’il est permis d’appeler une parodie de justice a pesé trop lourd sur sa conscience que Carla Del Ponte s’est finalement décidée à révéler cette épouvantable affaire de trafic d’organes ? Ou est-ce plutôt à force d’exaspération, fatiguée des incessantes pressions (pour ne pas dire menaces) américaines et européennes l’enjoignant de ne pas s’intéresser de trop près aux agissements des forces de l’OTAN et de leurs alliés de l’UCK ? On ne le saura sans doute jamais.
Ce qui est certain, c’est que l’affaire que dévoile au grand public l’ex-procureur du TPIY est proprement abominable et repousse au-delà de limites rarement atteintes ce que la décence commune peut supporter. La froide et rugueuse Carla Del Ponte, que l’on avait appris à abhorrer pour son austère suffisance, a sans doute sauvé son âme en trouvant le courage de raconter la fin tragique de ces 300 jeunes serbes, femmes et hommes, transformés en simple réservoir vivant d’organes avec la bénédiction des bonnes âmes de l’intelligentsia occidentale, ceux que Roger Nimier appelait le front moral de l’hypocrisie.
Ils furent au nombre de 300 ces Serbes enlevés par des miliciens albanais lors d’une des nombreuses opérations d’épuration ethnique perpétrées sous les yeux d’une KFOR que l’on jugera bien magnanime avec ses alliés de l’UCK. Ils furent 300 à être déportés en Albanie pour y être séquestrés dans une prison sans jugement ni explications. Le seul crime qu’ils avaient commis : être Serbes et vivre sur leur propre terre, le Kosovo ! Ils furent 300, mais combien sont-ils ceux, impuissants, de leurs proches et parents qui les ont vu emmener, la rage au cœur sans même oser imaginer le sort qui leur serait réservé ? A juste titre d’ailleurs, puisque le châtiment auquel ils étaient promis reste proprement impensable..SuiteNovopress
Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 12:19
Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 08:53
Canada
- /
LBR.ca  / - Une centaine de fidèles catholiques ont demandé l'application du Motu Proprio "Summorum Pontificum" à Mgr Jean-Roch Gaudin, le curé de la paroisse Sacré-Coeur de Chicoutimi, le mercredi 16 avril 2008. Comme plusieurs fidèles venaient également d'autres paroisses du diocèse de Chicoutimi, le curé Gaudin (qui s'est montré ouvert au projet) a remis la demande à Mgr André Rivest, l'Évêque de Chicoutimi, le lundi 28 avril 2008. Ce dernier désire consulter son presbyterium au mois de septembre. D'ici là, le nombre de fidèles voulant la "Messe de toujours" augmente de jour en jour.

Un prêtre de la Fraternité "Saint-Pierre" a même offert ses services, de sorte que les fidèles pourraient, pour commencer, assister à la Messe tridentine une fois par mois. Une rumeur insistante circule à l'effet que l'église Christ-Roi serait toute désignée comme lieu de ce type de célébration. Le Motu Proprio du Pape Benoît XVI, libéralisant l'usage de la liturgie romaine antérieure à la réforme de 1970, ouvre une nouvelle page dans l'histoire de l'Église, y compris dans notre région. Concrètement, cela signifie que tout prêtre peut célébrer la messe traditionnelle - puisque cette manière de célébrer n'a jamais été abrogée - et que les fidèles qui le désirent peuvent en faire la demande à leur curé.

Les caractéristiques de cette messe sont bien connues : le prêtre est "dos au peuple" (ou plutôt "tourné vers le Seigneur"), toutes les parties de la messe sont dites en latin, les servants de messe sont revêtus de la soutane et du surplis, le prêtre fait plusieurs génuflexions et plusieurs signes de croix, il prend soin de garder pouces et index joints pendant le canon de la messe qui se dit à voix basse, la communion se reçoit sur la langue et à genoux - à la balustrade - alors que le servant place la patène en dessous du menton du communiant, l'usage de l'encens et du chant grégorien contibuent à accentuer le sens du sacré et du mystère, le sermont étant prononcé en chaire afin d'instruire les fidèles sur des points de doctrine ou de morale, le tout de la célébration étant l'exacte reproduction des dispositions du missel romain édité en 1962.


Partager cet article
Repost0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 19:49

Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire
L
'association Politeia, association regroupant les anciens et les étudiants de la filière Sciences Politiques de l'Ices a invité Jean Mayer et Reynald Secher le mardi 6 mai 2008 à 20h30 dans la salle de conférence de L'ICES

Leur conférence traitera : « La mécanique des génocides, Matrice et génocides contemporains au regard du droit et des relations internationales ». 
"Génocide" [P]ourquoi ce terme pour la Vendée, la définition de celui-ci selon Nuremberg, puis la filiation des génocides et le concept de mémoricide.
Des questions seront posées et aborderont les thèmes de l'opportunité de la juridicision de l'histoire (vote de loi sur les génocides) et de l'utilisation du concept comme une arme dans les relations internationales.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 10:00

L’Alliance royale vient d’ouvrir un forum ouvert à tous ses membres et sympathisants. Son adresse : http://allianceroyale-leforum.xooit.com

 
 
Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 08:07

Au premier jour de sa visite à Washington, François Fillon a prôné jeudi "Plus que jamais, les désordres du monde réclament une alliance solide entre nos deux nations", a affirmé M. Fillon dans un discours en anglais devant plus d'un millier de personnes. (Afp)







Les Illuminés sont ces porteurs de "lumières" qui au cours des deux derniers siècles instrumentalisèrent la douleur, la souffrance et la mort (famine, crise économique, guerre), parfois en créant volontairement le désordre pour en faire sortir leur "ordre": ordo ab chao, l'ordre par le désordre. C'est la devise des francs-maçons. "Solve et coagula" (dissoudre, déconstruire pour mieux reconstruire), faire table rase du passé, jeter l'effroi dans la tête des gens. Fragiliser leur moral afin d'imposer leur "ordre", "Nouvel Ordre Mondia". Voilà les techniques secrètes des maîtres de la modernité. En 1789 leur slogan était: "La Liberté ou la mort". Jean de Viguerie ajoute qu'il fut aussi "La Liberté ET la mort".

Le chef du gouvernement français s'est exprimé à l'occasion du dîner de gala annuel de l'American Jewish Committee (AJC), l'une des principales organisations de défense de la communauté juive américaine, dont il était l'invité d'honneur.
 
                                                        ***
Exemples historiques - parmi d'autres - de mises en oeuvre de l'"ordo ab chao" : crises économiques, famines, émeutes, révolutions, guerres :

- La famine provoquée par Necker en 1789 à Paris
- Les émeutes de septembre 1792
- La
Terreur (1793-1794)
- La guerre contre l'Europe (1792-1815)
- L'
attentat de Sarajevo en 1914, déclencheur de la guerre
- Les famines en Urss, en Ukraine (six millions de mort)
- La seconde Guerre mondiale, l'entrée en guerre des Etats-Unis,
Pearl Harbor
- La guerre contre le terrorisme : Ben Laden, agent de la Cia et grand ami de la famille Bush
- La crise américaine des subprimes, crise financière, chute du dollar programmée
- L'envolée de l'euro
- La crise alimentaire mondiale
- La hausse mondiale du prix des denrées alimentaires

Autant de "désordres du monde" (F. Fillon) qui "réclament une alliance solide" entre les nations...

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 08:05

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy qui avait appelé à "liquider" l'héritage de mai 68 lors de sa campagne présidentielle, n'est-il pas le dépositaire malgré lui de "l'esprit de mai"?

... Pour la première fois, en effet, un homme divorcé faisait le 16 mai 2007 son entrée à l'Elysée entouré d'une famille recomposée. Sa seconde épouse - Cécilia - demandait le divorce quelques mois plus tard.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 10:31
Pays Libre
70, boulevard Saint-Germain
75005 - Paris
01 40 51 74 07


Par quelque aspect qu’on les considère, politique, historique, psychanalytique, les dernières déclarations de Jean-Marie Le Pen sont consternantes pour les militants de la droite nationale française qui n’ont pas pour idéal et vocation politique la plaidoirie sur les œuvres concentrationnaires du troisième Reich allemand.
Rappelons que, pour nous, ce dernier est l’une des deux grandes abominations idéologiques et exterminatrices du XX° siècle ; l’autre, hélas pire encore en étendue et en durée, étant le communisme qui règne toujours en Chine.
En revanche, les propos du chef du Front National qui, par leur répétition, engagent peu ou prou les derniers cadres et militants, sont accueillis avec délectation par les ennemis de la cause nationale. Tenant sans doute à être le plus possible conforme à ses caricatures, Jean-Marie Le Pen leur offre une fois encore les ingrédients pour leur dialectique et leurs amalgames.
Il est objectivement pour le MRAP, la LICRA, et autres associations dites anti-racistes une sorte de bienfaiteur par son masochisme idéologique (et même financier) !
Comme vraiment rien ne laisse envisager un renouveau possible du Front National, ni une satisfaisante succession, j’invite ses derniers militants à se regrouper librement afin de préparer la nécessaire et moderne confédération des droites, unies sur les principes fondamentaux de la défense de la vie, de la famille, de la justice sociale, de la patrie et d’une Europe réaffirmant ses racines civilisatrices, greco-latines et judéo-chrétiennes. (Bernard Antony, président de l'Agrif).
Partager cet article
Repost0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 22:01

Altermedia.info_tsar.jpg
Des analyses réalisées par un laboratoire américain, ont confirmé que des restes humains découverts l’an dernier en Russie sont bien ceux de deux enfants du dernier tsar exécutés en 1918 par les bolchéviques.

Malgré les recherches entreprises pour retrouver les restes des membres de la famille impériale russe, les cadavres du prince Alexis et la grande duchesse Marie restaient introuvables. Une vaste opération de recherches avait alors été menée tandis que certains laissaient entendre qu’ils avaient survécu.

La famille impériale avait été assassinée dans le sous-sol d’un commerce d’Iekaterinbourg, 1.450 kilomètres à l’est de Moscou. Leurs corps avaient été jetés dans des puits. Des restes du Tsar, de l’impératrice et de trois de leurs filles avient déjà été exhumés après l’effondrement du régime communiste, puis inhumés en 1998 à Saint-Pétersbourg.

Aujourd’hui, toute la famille du Tsar russe a été retrouvée.
                                 ***
[Petite info très peu connue : justice immanente de l’Histoire, parmi les membres du commando bolchevik assassin, un certain Imre NAGY, futur chef de la Hongrie en révolte en 1956, sera exécuté par les Russes en 1958 pour "conduite contre-révolutionnaire"...]

Affiche soviétique de 1938 pour le film «Alexandre Nevski»"Qui viendra à nous avec une épée, par une épée périra!"

(
Alexandre Nevski, Grand Prince de Novgorod, Russia)

Partager cet article
Repost0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 12:21

Dans une tribune publiée hier, via son site Egalité & Réconciliation, Alain Soral affirme son "soutien à Le Pen le relaps", pousse la doxa républicaine dans ses retranchements. Ce faisant, il jette un pavé dans la marre. Il ose réclamer la libre pensée et le droit au relativisme sur le détail!

"Au nom, dit-il (comme autrefois nous disions, derrière Sainte Jheanne d'Arc, en Nom Dieu), du droit à la libre pensée face à ceux qui croient et veulent nous obliger à croire, je réclame le droit, pour Jean-Marie Le Pen, de considérer la chambre à gaz comme « un point de détail de la seconde guerre mondiale », comme tant d'autres se donnent le droit de chier sur la croix". Houla! Qu'a-t-il donc dit là?!

Cette logique est imparable. J'avais moi-même parlé, vendredi 25 avril, de "Le Pen, jugé relaps par la religion citoyenne", de "délit de blasphème contre la religion de la shoah", d'"inquisition citoyenne & libertés d'opinion, d'expression, à sens unique au pays des droits de l'homme".

Si je me félicite de la logique des propos de Soral sur le "détail", je doute en revanche de leur pleine efficacité d'un point de vue rationnel, tactique, et même éthique, pour représenter au mieux l'identité nationale française tout en cautionnant la doxa "libérale" républicaine qui, précisément, a corrompu et dissous la France (légalisation du blasphème, "libre pensée", "liberté de la presse", abolition de la censure...) Doxa qui fait qu'aujourd'hui les symboles les plus sacrés de notre pays, sont tournés en ridicule, jetés dans la boue. Et que l'on vienne pas me parler de "dictature"..., la république sait très bien, elle aussi, se servir de la contrainte, de la censure et de la criminalisation quand ça l'arrange (la preuve!) "La république gouverne mal, mais elle sait se défendre"...

Alain Finkielkraut, autour de la "liberté d'expression", a justement dit "un homme ça s'empêche, l'inhibition, c'est la civilisation". Cela vaut à mon sens pour nombres de faits sociétaux, et notamment pour tous les génocides. Du point de vue éthique, parler de droit à relativiser un génocide ne me semble pas être un procédé moral. En revanche, le droit à la souffrance et à la mémoire ne doit pas non plus être un droit à la souffrance unique. D'autres peuples ont connu des génocides, à commencer par les Vendéens.

Je crains qu'Alain Soral - maheureusement - n'ait pas saisi la nature foncièrement hypocrite, cathophobe de la "république" (res publica, la chose de tous paraît-il...) dite "française", dont le mépris de la Croix est comme une marque de fabrique depuis l'origine et les catholiques des citoyens de seconde zone dès le départ (la République née dans un bain de sang catholique; une persécution qui n'a toujours pas cessé avec aujourd'hui l'apparition de droits préférentiels aux étrangers sous l'appellation de "discrimination positive"... promotion et propulsion au plus haut niveau de l'Etat de personnages politiques "parce qu'issus de la minorité"...), et que dans cette cathophobie foncière (De Maistre disait : "la Révolution française est satanique dans son essence"), la "libre pensée" n'est qu'un prétexte et une arme de combat antifrançaise et "citoyenne"... Un jeu de dupes. L'anti-France couronnée.

La liberté? oui. Pour qui?! Rappelons la sentence révolutionnaire: "pas de liberté pour les ennemis de la Liberté". Qui fixent les limites de la "liberté"?... Autant se déclarer anti-républicain et fier si l'on veut passer pour un authentique résistant, et rester invaincu sur son territoire.

Mais Soral a le mérite de signaler les contradictions de la doxa théodémocrate qui prétend instaurer le règne de la "Liberté (avec un grand L), alors qu'elle "chie sur la Croix" et que, dans le même temps, elle criminalise le mauvais relativisme..., celui du détail. La monarchie, au moins, n'avait pas l'hypocrite prétention d'apporter la "Liberté"... et le "bonheur" aux Français.

Personnellement, je rappellerai la position catholique et française : nous attendons toujours que le système "citoyen" reconnaisse le génocide vendéen, nous attendons qu'il cesse de le nier. On pourra ensuite commencer à dialoguer... 

Il y a double crime de cette République dite "française" :
- un, le crime de génocide contre les Vendéens, le crime de la naissance d'un régime dit "libéral" sur l'assassinat et l'extermination d'une partie de sa population.
- deux, le crime contre la mémoire, un mémoricide (Reynald Secher, Le génocide franco-français), un déni de génocide... Toutes les propositions de loi demandant cette reconnaissance ont été balayées, rejetées, puis couvertes du sceau du silence médiatique.

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 10:00
La face obscure de 1789
Dans la filiation du Livre noir du communisme dirigé par Stéphane Courtois, les éditions du Cerf publient un Livre noir de la Révolution française auquel ont participé plusieurs membres de l’Institut (Pierre Chaunu, Jean Tulard, Emmanuel Le Roy Ladurie) et des auteurs primés par les Académies (Marc Crapez, Jean-Christian Petitfils, Stéphane Courtois...). Renaud Escande, directeur du projet, et Jean de Viguerie, spécialiste du XVIIIe siècle évoquent ici la face obscure de la Révolution de 1789.


Emission proposée par : Christophe Dickès
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/Le-Livre-noir-de-la-Revolution.html
Référence : HIST326

 Ecouter cette émission en ligne (durée : 00:54:59) :
Partager cet article
Repost0
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 01:59

P.Hillard "La marche irrésistible du nouvel ordre mondial"
Pierre Hillard docteur en sciences politiques et écrivain
Une interview exclusive de l'auteur du livre : "La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial".
Un Kosovo déjà "indépendant" sur une carte de 1997...
Le mondialisme, une mystique: la volonté de créer un "homme nouveau", idéologie de tous les totalitarismes communiste, nazi ou révolutionnaire: "Si on ne peut pas changer le peuple, changeons de peuple..." (Gracchus Babeuf)... formatage et génocide... 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 22:49
Le procureur Eric de Montgolfier reconnait à mi-mots avoir été l'objet de menaces de morts...
On apprend que l'ex ministre de la "justice" Elisabeth Guigou lui avait demandé de se calmer sur sa communication sur la franc-maçonnerie...
Partager cet article
Repost0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 18:05

1000 Disparus par an
Enfin une personne ose parler des 1000 enfants disparus par An en France ...

Durée : 01:36:2
Attention, des images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes

FR3: Sacrifices D'Enfants *France*
Viols, sacrifices & charniers d'enfants à Paris étouffés par le Gouvernement, des magistrats, qui protègent et couvrent les bourreaux de ce puissant réseau.

PEDOPHILIE : Stoppons le mensonge ! Sauvons nos enfants !
France 3 - Reportage : viols, sacrifices, charniers d'enfants en France :
Présenté par la journaliste Elise Lucet.
Parole d' Enfants / Viols d'enfants : la fin du silence ?
Le 27 Mars 1999
Une investigation menée par la journaliste Pascale Justice

A tous les parents !
A tous les citoyens !
A tous les humains !
A tous ceux qui aiment et protègent les enfants !

Voici un reportage TRES RARE et INTROUVABLE de la plus haute importance !
La chaîne publique de télévison France 3 mène sa propre enquête
dans les réseaux mafieux et sectaires de viols,
sacrifices, charniers d'enfants en France !
Viols collectifs, cérémonies sordides, drogues, hypnose, torture, décapitation, cannibalisme, immolation au pied d'une idôle ... !!!

A travers les procédures judiciaires sabotées et les enquêtes policières malmenées
On découvre une corruption générale et en profondeur de l'Etat
Qui protègent ces tueurs d'enfants !
Ce reportage a été tout simplement étouffé par les médias !
Juste après quelques démentis et intox (voir plus bas), il n'y a eu aucunes autres suites,
Aux oubliettes !
NOTRE DEVOIR DE CITOYEN, DE PARENTS, ET D'HUMAINS,
est de
diffuser au grand large cette video !

A votre tour, mettez ce reportage sur Daily Motion, Google Video, YouTube, Emule, FTP et dans vos blogs ...

Le reportage n'est plus disponible aupres de la chaîne France 3,
Au motif de « decison de la direction ».

Le CSA (Conseil Superieur de l' Audiovisuel ) :
http://prod-csa.integra.fr/upload/publication/f3.pdf (P59 en bas)

Le Conseil a également fait part à France 3 de ses réserves sur l'émission Paroles d'Enfants diffusée en Mars et intitulée « Viols d'enfants : la fin du silence ». Si l'émission presentait une enquête étayée sur un sujet important (les pratiques sectaires pedophiles), deux élèments appelaient cependant à une réserve : en premier lieu, la citation d'écoutes téléphoniques qui, sorties de leur contexte, pouvaient voir leur sens modifié; en second lieu, les graves propos d'une magistrate concernant l'existence de charniers d'enfants en région parisienne lors du plateau qui suivit la diffusion du reportage. Suite:
HISTORIQUE DE L'EMISSION 

Ce reportage est pratiquement inconnu du grand Public qui pourtant a eu lieu en 1999 tard le soir sur une chaine PUBLIC !!
C'est un débordement causé probablement grace à une présentarice qui avait à l'époque soif de verité et qui jouissait d'une certaine liberté mais qui ensuite, aprés ce débordement, a était orienté vers une autre directive afin que la trappe qu'elle avait ouverte et qui doit impérativement etre inconnu du grand Public se referme sans que l'oeil du peuple ne s'en appercoit.
Je me permet de la maintenir ouverte au yeux de tous avec les sources qui l'accompagne. ...
Suite  
                                                    ***
Les dessins des enfants représentant leurs tortionnaires et les assassins d'enfants avec des triangles et des signes bizarres... désignent, sans l'ombre d'un doute, les crimes rituels sataniques ou lucifériens perpétrés par les sectes maçonniques.
Partager cet article
Repost0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 16:37

Devant le collège Olivier de Serres, où trois élèves ont été blessés à l'arme blanche par un camarade le 28 avril 2008, à Meyzieu.
Elle est belle "l'école" de la république... Pauvre France.

Le pronostic vital de l'un des trois collégiens blessés ce lundi matin à l'arme blanche dans l'enceinte de leur établissement à Meyzieu (Rhône) «est engagé». C'est ce qu'a déclaré Xavier Darcos, qui s'est rendu sur place en début d'après-midi.

Charte «Nous n'avons pas les bras croisés et nous sommes en train d'élaborer une charte de la paix scolaire», a déclaré Xavier Darcos lors de son déplacement au collège Olivier de Serres. Nous travaillons étroitement avec des médecins, des psychologues et des spécialistes de l'éducation pour que les indices de comportement déviant soient mieux repérés», a-t-il ajouté.(20minutes)

Partager cet article
Repost0