Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 06:45

MOSCOU - Un organisme de recherche russe a confirmé mardi que les ossements mis à jour l'an dernier dans une forêt de l'Oural étaient bien ceux de l'héritier du Tsar Nicolas II et de l'une de ses filles.
L'annonce du comité d'investigation du parquet général conforte les affirmations tenues par un gouverneur le mois dernier. Selon lui, des tests ADN prouvaient que les os retrouvés étaient ceux du prince Alexeï et de la grande-duchesse Maria.

Des chercheurs ont retrouvé les ossements en 2007 près de la ville d'Ekaterinbourg, non loin de l'endroit où les bolchéviques avaient exécuté le tsar Nicolas II, sa famille et plusieurs de ses domestiques en 1918. Située à quelque 1.700km à l'est de Moscou, Sverdlovsk, la troisième ville du pays, a retrouvé son nom d'Ekaterinbourg après la chute de l'ex-Union soviétique.

Le tsar, l'impératrice Alexandra, leur fils et leurs quatre filles furent assassinés le 17 juillet 1918 dans la cave de la maison où ils étaient détenus à Ekaterinbourg.

Après l'effondrement de l'URSS, les restes du tsar, de l'impératrice et de trois de leurs filles ont été exhumés en 1991 et des tests ADN ont depuis confirmé leur identité. La famille a été inhumée en 1998 en la cathédrale de Saint-Pétersbourg puis canonisée en l'an 2000 par l'Eglise russe orthodoxe. AP

 

 

Un hommage à la dernière famille impériale russe


  Reconstruction de la mort des Romanov


OTMA farewell

 

Remember OTMA

 

.  Les restes de deux enfants du tsar identifiés en Russie

. Gloire de la Russie impériale

. Poutine réhabilite les Russes blancs (avril 2008)

Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 17:26

Dépêche Afp, ROME, 23 juin 2008 :

"Le Vatican
a renoncé à exiger de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X la reconnaissance du concile Vatican II pour passer l'éponge sur le schisme provoqué il y a vingt ans par ce mouvement catholique intégriste fondé par Mgr Lefebvre, selon un vaticaniste italien.

Les cinq conditions posées dans une lettre du Vatican aux Lefebvristes concerneraient la reconnaissance de l'autorité du pape et l'engagement à ne rien dire contre l'Eglise, mais ne feraient aucune allusion au concile Vatican II, a assuré mardi le vaticaniste de Il Giornale, Andrea Tornielli, sur son blog (http://blog.ilgiornale.it/tornielli).

Jusqu'à présent le Vatican exigeait la reconnaissance des enseignements du concile Vatican II (liberté religieuse, oecuménisme) et de la réforme liturgique qui a suivi pour lever l'excommunication qui a frappé en 1988 les adeptes de Mgr Marcel Lefebvre.

Andrea Tornielli avait révélé lundi des tractations en cours entre le Vatican et le supérieur de la fraternité Saint Pie X, Mgr Bernard Fellay. Il assurait cependant que les conditions posées par le Vatican, et toujours refusées par les Lefebvristes, restaient inchangées.

Mais mardi le journaliste, généralement bien informé sur les milieux intégristes, indique avoir pu prendre connaissance de la lettre qui ne fait aucune mention explicite ni de Vatican II, ni de la nouvelle liturgie.

Le pape Benoît XVI avait repris le dialogue avec les intégristes quelques mois à peine après le début de son pontificat.

Il avait reçu Mgr Fellay en août 2005. En juin 2007, il a publié un décret pour autoriser largement la célébration de la messe ancienne en latin dite "tridentine" considérée comme la seule valide par la fraternité Saint Pie X."


                                                                    ***

Notons comme d'habitude le ton méprisant de l'Afp au sujet des 'intégristes' et la désinformation employée pour discréditer la fraternité Saint Pie X. La fraternité Saint Pie X reconnait l'autorité du pape. Elle ne considère pas la messe tridentine comme 'la seule valide'. Elle considère qu'il y a une protestantisation de la nouvelle messe et en dénonce les dangers si elle s'oriente définitivement dans le sens de la réforme (abus liturgiques, fantaisies, innovations, inventions de toutes pièces des rubriques, oublis d'autres, etc.)

Dans un de ses sermons,
Mgr Lefebvre, le fondateur de la fraternité Saint Pie X, a dit : "La Très Sainte Messe est dénaturée, elle est devenue équivoque, ambiguë. Les protestants peuvent la dire, les catholiques peuvent la dire. A ce propos, je n'ai jamais dit, et je n'ai jamais suivi ceux qui ont dit que toutes les Messes nouvelles sont des messes invalides. Je n'ai jamais dit une chose comme celle-là, mais je crois qu'il en effet très dangereux de s'habituer à suivre la Messe nouvelle, parce qu'elle ne représente plus notre catéchisme de toujours, parcequ'il y a des notions qui sont devenues protestantes, il y a des idées protestantes qui ont été introduites dans la nouvelle messe. Tous les sacrements ont été d'une certaine manière dénaturés" (Mgr Lefebvre, Sermons historiques, Lettre préface de Mgr Fellay, Les Classiques retrouvés, Editions Servir, éd. 2001, p. 126-127). 

Comparez ce que dit Mgr Lefebvre et ce que dit aujourd'hui le pape Benoît XVI dans sa
lettre aux évêques accompagnant son Motu proprio au sujet de la nouvelle Messe: "(le nouveau Missel) finissait par être interprété comme une autorisation, voire même une obligation de créativité; cette créativité a souvent porté à des déformations de la Liturgie à la limite du supportable. Je parle d’expérience, parce que j’ai vécu moi aussi cette période, avec toutes ses attentes et ses confusions. Et j’ai constaté combien les déformations arbitraires de la Liturgie ont profondément blessé des personnes qui étaient totalement enracinées dans la foi de l’Eglise."
Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 13:04
Mai 2008.
La secte nommée franc-maçonnerie, a été condamnée
à rembourser 500 000 "e-rots" à la ville de Montpellier...
Excellent !
J'avais parlé de cette "affaire"... dans l'article intitulé massacre républicain en Mars 2005.
Ces voleurs républicains avaient "tapé" dans les caisses de la ville pour batir leur "temple" à la gloire de leur "grand architecte" de malheur, satan ou lucifer - idem.
Je tiens à féliciter les personnes qui ont pu permettre la condamnation de cette secte de voleurs, violeurs et autres criminels...
Rares sont les fois où un tribunal "républicain" condamne la secte.
En effet, depuis ces 30 dernières années, pour faire simple car la liste a commencé bien plus tot, toutes les affaires de vols, détournement de fonds, meurtres et autres viols, impliquent la secte des francs-maçons.
Carrefour du Développement, Sagès, Urba-Gracco, Luchaire, Crédit lyonnais, Elf, marchés truqués à Paris, dans les Hauts-de-Seine, ou en Ile-de-France, sang contaminé, ARC, GMF, Française des jeux, Mnef, Pechiney, financement occulte du PS, PC, du PR, du CDS et du RPR, vente d'armes en Afrique, pour ne parler que des plus connues : les principaux acteurs sont francs-maçons.
Mais alors, s'ils sont condamnés pour ce vol, il faudrait interdire cette secte, la franc-maçonnerie, car c'est elle qui pille et qui tue ce pays !
Pardon...
J'avais oublié...
La franc-maçonnerie est reconnue d'utilité publique... par la "république".
Le "grand orient de France a créé en 1986 "la fondation du grand orient de France" qui fut reconnue d'utilité publique en 1987".
Une secte... d'utilité publique... 
Suite

Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 12:10
Partager cet article
Repost0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 17:23

Des tractations sont en cours entre le Vatican et la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, fondée par l'évêque schismatique Marcel Lefebvre, pour mettre fin à une brouille vieille de vingt ans, affirme lundi le quotidien italien Il Giornale.

Selon ce journal, l'actuel supérieur de la fraternité Mgr Bernard Fellay a récemment rencontré au Vatican le cardinal Dario Castrillon Hoyos, président de la Commission ad-hoc "Ecclesia Dei", qui lui a remis une lettre posant cinq conditions au retour du mouvement intégriste dans "la pleine communion" de l'Eglise.

Les Lefebvristes doivent donner leur réponse d'ici le 28 juin, assure Il Giornale.

Comme par le passé, les conditions posées par le Vatican seraient notamment l'acceptation par le mouvement intégriste des enseignements du concile Vatican II (liberté religieuse, oecuménisme) et de la réforme liturgique qui a suivi.

Ces conditions ont toujours été rejetées par les Lefebvristes, adeptes de la messe "tridentine" en latin et convaincus que l'Eglise catholique court à sa perte en se compromettant avec les idées modernistes de liberté.

Cependant, relève Il Giornale, le Vatican estime que les conditions pour mettre fin au schisme de 1988 n'ont jamais été aussi bonnes, alors que le pape a fait plusieurs pas significatifs en leur direction.

Après avoir autorisé sans restriction la célébration de la messe tridentine (remontant au concile de Trente, 1545-1563), Benoît XVI a en effet introduit plusieurs éléments de la liturgie ancienne dans les célébrations qu'il préside.

Le dernier en date a été de distribuer la communion aux fidèles à genoux devant lui.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 17:05

Pope wants traditional Masses in every parish, says Vatican cardinal
By Anna Arco
20 June 2008
catholicherald.co.uk

Le pape veut que la messe traditionnelle en latin soit offerte dans chaque paroisse du monde, a dit un cardinal du Vatican.
Le cardinal Dario Castrillon Hoyos a dit aussi aux journalistes à Londres que les sémiraires devront partout enseigner la Messe dans la forme extraordinaire du Rite romain, également appelée rite tridentin.
La cardinal Castrillon a fait ces commentaires samedi dernier, juste avant qu'il ne devienne le premier cardinal à célébrer la Messe ancienne dans la Cathédrale de Westminster depuis 39 ans.
Suite
Si l'information est exacte, il s'agit, après le Motu proprio, d'une grande nouvelle qui progressivement, dans chaque paroisse devrait permettre de contrebalancer puis d'éliminer enfin les abus liturgiques et autres fantaisies des modernistes.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 15:27

Image Hosted by ImageShack.us C’est aux cris de « Carhaix, résistance ! Carhaix, résistance ! » que 700 Carhaisiens ont défilés samedi dans les rues de Quimper pour défendre la maternité et le service de chirurgie de leur hôpital, dont la fermeture est prévue le 29 août.

« On ne comprend pas la violence utilisée par les forces de l’ordre, témoigne Pierrot Belleguic, président de la communauté de communes du Poher et maire de Kergloff. En tant qu’élu, je pensais être reçu comme il se doit. J’ai été littéralement bombardé de gaz lacrymogènes, alors que je venais à peine de sortir de la préfecture. À côté de moi, il y avait des femmes et un enfant qui hurlait. C’est inadmissible ! » « Mais qu’est-ce qu’on a fait ? demande José Le Guéllaf, maire de Motreff. Suite

Partager cet article
Repost0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 16:29
Partager cet article
Repost0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 16:21
Partager cet article
Repost0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 12:17
L'immigration choisie' bat son plein. Le ministre se félicite de la hausse de 16% du nombre des cartes de séjour professionnelles, et appelle cela « un rééquilibrage très net en faveur de l’immigration professionnelle ».

Cela
s’appelle simplement une nouvelle hausse de l’immigration.
Partager cet article
Repost0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 12:05

Invité du Talk Orange/Le Figaro vendredi, Jean Sarkozy a estimé Besancenot "très bon". ... Dans un sondage, à la question "Jean Sarkozy a-t-il un avenir politique?", il a été répondu oui à 36.35%, non 63.65%... Voilà qui est rassurant!

Partager cet article
Repost0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 11:56

"… même si 80 personnes sont ce matin en garde à vue pour des incidents" (entendu ce matin vite fait sur France Info...)

 

En fait de soirée tranquille à Paris "sans incidents", il y eut en réalité 80 gardes à vue, un blessé dans le coma . Cinq mineurs ont été placés en garde à vue après l'agression d'un jeune juif de 17 ans dans le XIXe arrondissement de Paris, battu à coups de barre de fer. A Paris, 91 personnes ont été interpellées et 80 placées en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche, pour violences, vols, dégradations et atteintes aux personnes.

Dans le reste des media dits d''information' ce matin : rien.  le juif battu à coup de barre de fer (actuellement dans le coma), les 'incidents' et les 80 garde à vue, c'est rien..., un non-évènement, le résultat du match Russie – Pays-Bas est bien plus important.

Rassurons-nous tout de même, dans la matinée de dimanche matin, la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a fait part de "sa profonde émotion à la suite de la violente agression dont a été victime le jeune homme, de confession israélite (...)". 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 21:20

Des centaines de musulmans d'un village situé à près de 100 kilomètres du Caire ont attaqué à coups de pierres des maisons et des commerces appartenant à des coptes, après la disparition d'une chrétienne convertie à l'islam, a indiqué samedi un responsable des services de sécurité.

Partager cet article
Repost0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 11:27
Le président du Front national Jean-Marie Le Pen indique que dans le 93, où "personne n'ose le dire publiquement", mais qu'il en a "entendu la confidence de nombreux policiers", "la police passe comme à Bagdad, c'est-à-dire que l'on roule à toute vitesse dans les rues, on ne s'arrête pas... Si l'on s'arrête, et si l'on a le moindre incident, que l'on soit pompier ou que l'on soit policier, il y a immédiatement des émeutes, des attaques avec des bouteilles, avec des pavés, avec toutes sortes de choses.

"Autrement dit, le gouvernement ferme les yeux, ment aux Français, comme d'ailleurs dans la plupart des domaines, car le mensonge est aujourd'hui le pilier de la politique française. Les Français ne savent pas quelle est la réalité."

Au plan institutionnel, au sujet de la répartition du temps de parole, il estime que "c'est là l'arbitraire le plus total, cela est le partage du gateau par les membres de la mafia. Nous, nous sommes à l'écart, nous n'avons pas de droits. Par conséquent, avec des millions d'électeurs, n'étant pas représentés à l'assemblée nationale, nous n'avons pas les droits qui sont attachés à la présence de députés au parlement, c'est-à-dire des contributions financières, qui ne sont que l'argent des contribuables, nous ne les recevons pas. Et nous ne recevons pas non plus les avantages médiatiques qui y sont attachés. Ce qui fait que l'on réduit la moitié des Français en fait au silence pour que la caste privilégiée qui se partage le pouvoir entre la gauche et la droite depuis des décennies, continue à jouir du pouvoir".

Ses droits et les droits de ses électeurs n'étant pas respectés, et afin de faire respecter ces droits - droit du peuple français à s'autodéterminer comme tous les autres, droit à refuser de disparaître comme peuple européen de race blance, de culture grecque et latine et de religion chrétienne -, pourquoi Jean-Marie Le Pen n'appelle-t-il donc pas à la Sécession? Pourquoi s'entêter à vouloir prendre un pouvoir dans un Régime qui vous empêche d'accéder au pouvoir et d'avoir un seul député avec des millions d'électeurs? Où est la justice? Où est la logique?
Partager cet article
Repost0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 10:51
Des émeutes qui s'étendent progressivement à tous les quartiers de la Capitale jusque dans les quartiers bling bling de Paris. Ce soir, attendons-nous à une nuit de la Saint-Jean enflammée.

Le traditionnel rassemblement de jeunes pour la fin des épreuves du baccalauréat
a dégénéré, dans la nuit de vendredi à samedi, sur le Champ de Mars à Paris (près de la Tour Eiffel).

Entre 250 et 300 «perturbateurs» venus pour la plupart de la banlieue parisienne s'étaient mêlés aux 4.000 à 5.000 lycéens qui fêtaient dans la bonne humeur la fin des épreuves du baccalauréat, sur les pelouses du Champ de Mars, pour agresser des jeunes et commettre des dégradations.

Ils ont aussi jeté des projectiles en direction des forces de l'ordre. Une trentaine de policiers ont alors riposté en chargeant et en lançant des grenades lacrymogènes, alors que des jeunes gens tentaient de mettre le feu à des poubelles et à des arbres de l'esplanade avant de les repousser sans violence vers l'Ecole militaire, située au fond de l'esplanade.

«Ces jeunes avaient le visage dissimulé avec des foulards et des capuches», selon le directeur de la police urbaine de proximité, Alain Gardère, qui a souligné qu'ils venaient pour la plupart des «départements de la périphérie de Paris».

Des lycéens qui se trouvaient sur le Champ de Mars ont indiqué que les incidents avaient débuté vers 1h30 et que plusieurs d'entre eux avaient été dépouillés de leur téléphone portable ou de leur lecteur MP3.

Le calme est revenu peu après 4 heures dans le quartier où patrouillaient des policiers en uniforme et en civil. Huit vitrines ont été dégradées. Deux policiers ont été légèrement blessés. Vingt-cinq personnes ont été interpellées et vingt placées en garde à vue.
Le maire immigrationniste et socialiste de la capitale Bertrand Delanoë exprime sa "solidarité" à l'égard "des jeunes qui ont été agressés", "aux commerçants du quartier qui ont subi des dégradations ainsi qu'aux deux policiers blessés".

Le maire immigrationniste et socialiste de la capitale  Bertrand Delanoë exprime sa "solidarité"
à l'égard "des jeunes qui ont été agressés", "aux commerçants du quartier qui ont subi des dégradations ainsi qu'aux deux policiers blessés".

                                                ***

Add. Parmi les commentaires, comme toujours très intéressants, sur le fil du Figaro:

- Mais que c'est il passé, avenue de la motte picquet à 3H cette nuit ?
Nous avons tout vu avec ma femme. Mon fils de 6 mois c'est reveillé en hurlant dans la nuit.

Nous avons tout vu avec ma femme. Mon fils de 6 mois c'est reveillé en hurlant dans la nuit.

Nous avons été réveillé vers 3H du matin, des jeunes en bandes organisées en train de casser tous les retroviseurs de toutes les voitures, d'éssayer de casser toutes les vitrines, de renverser tous les scooters. De poursuivre à 10 ou 20 des jeunes qui semblaient fêter le bac. Un seul objectif tout casser...

Les brigades anti emeutes sont arrivées 10 minutes aprés leur passage...

Bref des émeutes en plein paris....

Delanoe pense aux commerçants et aux futurs étudiants"...

-
Que fait Delanoé ?
Il peut bien condamné, il ne fait strictement rien pour la sécurité des parisiens.

- Egalité face au désastre ...
Les beaux quartiers hupés réservés aux retraités du CAC40 vont pouvoir témoigner de ce que la France entière subit depuis de longues années ...

- tant mieux
cela sera de plus en plus comme cela. Il n'y a pas de raison que seuls les personnes des quartiers populaires en souffrent. Les bourgeois des centre-villes vont enfin être confrontés à la réalité de la violence.
Partager cet article
Repost0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 10:17

L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy a été mis en examen vendredi pour "détournement de fonds publics" quand il était président de la communauté urbaine de Lille, à propos d'un emploi fictif présumé de Lyne Cohen-Solal, actuelle adjointe du maire de Paris.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 19:09

Le moment approche où la seule priorité sera de défendre les siens [NdA : la situation a tellement changé 10 ans après en pire que la seule solution est désormais la sécession et la création de l’Etat libre de Tradiland, par nous, pour nous…].

« La journée est plus avancée que je ne le croyais »
(Les Noces de Figaro, Acte I, Scène I).

Blog d'Henri de Fersan

Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 15:58

Les pratiques des différentes constitutions républicaines qui se sont succédé autant que celle de l’Union européenne indiquent que « le peuple » n’agit que comme une fiction juridique utile pour asseoir les décisions de l’élite dirigeante que la représentation protège. Quand le « peuple français » a rejeté le traité constitutionnel européen, Nicolas Sarkozy s’est contenté de le contourner en utilisant la voie parlementaire. 

A l’heure actuelle, l’Irlande a beau avoir rejeté le traité de Lisbonne, les bureaucrates qui nous gouvernent songent déjà à l’artifice juridique qui leur permettra de passer outre.

...
À l’origine du fétichisme de la volonté générale, populaire ou nationale, comme de son bras armé le référendum, il y a la même erreur sur la notion de souveraineté, abstraite chez les républicains et les démocrates, concrète en monarchie et pour la pensée classique.

Cette dernière classait les régimes en fonction du nombre de personnes gouvernantes, et des raisons invoquées pour gouverner. Ainsi, pour un Aristote ou un Cicéron, un régime gouverné par une petite portion d’hommes en fonction de ses mérites moraux et politiques était appelé aristocratie, en fonction de la fortune oligarchie, alors que le régime gouverné par un seul pouvait être soit monarchique quand il était vertueux, soit
tyrannique quand il était corrompu.

A l’opposé de cette conception, la démocratie moderne, à échelle nationale ou européenne, reconnaît nominalement la souveraineté au peuple, mais réellement un appareil d’Etat (représentation, assemblées, cours de justice, bureaucratie) : le peuple ne décide jamais de son destin directement, il est censé l’avoir délégué à des représentants plus capables que lui pour agir dans le débat public.

L’erreur des souverainistes consiste à croire qu’à intervalles réguliers, par voie référendaire, il est possible de revenir à la souveraineté réelle du peuple, masquée d’ordinaire par sa gestion étatique et bureaucratique.

C’est là méconnaître la finalité de la substitution entre les deux définitions de souveraineté :
la souveraineté abstraite du peuple ne sert qu’à masquer la souveraineté réelle de l’oligarchie républicaine et libérale, et le jour où la première ne jouera plus son rôle de masque, elle sera remplacée par une autre fiction juridico-politique.

Plusieurs théoriciens de la démocratie représentative se sont déjà lancés sur cette voie. On peut citer Bernard Manin, Pierre Rosanvallon, Marcel Gauchet, et aux Etats-Unis Bruce Ackerman ou Paul Eidelberg qui chacun à leur manière cherchent à substituer au « peuple » d’autres fictions, comme les droits de l’homme, l’histoire ou les libertés fondamentales.

La distance entre souveraineté réelle et souveraineté abstraite ne doit pas nous conduire à en appeler à plus de démocratie, comme le souhaiteraient conjointement une partie de la gauche révolutionnaire et du mouvement souverainiste, mais à accepter le caractère naturellement inégalitaire de la politique.

Maurras et Pareto l’ont rappelé, Aristote et saint Thomas l’enseignaient, là où il y a division entre gouvernants et gouvernés, il y a différences de compétences et de vertus, celles du bon citoyen n’étant pas semblables à celles du bon dirigeant. L’ère moderne, en creusant le fossé entre gouvernants et gouvernés, a implicitement acquiescé à ce jugement.

Mais au lieu de chercher l’harmonie entre différences de situations et celles des qualités et dispositions humaines, elle a préféré affirmer crânement l’exigence morale d’égalité entre les hommes comme une fin en soi, au plus grand mépris du droit naturel.

... Les thèmes souverainistes en France sont devenus inaudibles pour la plus grande partie de la population, parce que la situation n’est plus la même qu’il y a dix ans ; il n’est plus question de conserver une souveraineté d’ores et déjà transférée à l’étranger.

Devant la consolidation de l’Union européenne, les patriotes et les nationalistes doivent repenser leur argumentation et la finalité de leur combat, qui n’est plus maintien d’une souveraineté nationale qui de facto n’existe plus, mais appel à la sécession du Léviathan européen.

L’empirisme organisateur nous commande de reconsidérer l’opinion générale telle qu’elle est pour pouvoir l’attirer à la solution monarchique.

... Les royalistes doivent se mobiliser dès maintenant, et faire comprendre à leurs amis souverainistes que l’erreur européenne était déjà en germe dans celle républicaine, et que la reconquête de nos libertés perdues passe par la défense de la monarchie.


Pierre Carvin

Aspects de la France

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 15:41

Il faut avoir lu l'article d'Alain Duhamel paru dans le si mal nommé Libération du jeudi 12 juin pour bien saisir toute l'étendue et toute la profondeur du mépris que la caste des semi-intellectuels médiatiques, serviteurs empressés (et stipendiés) des oligarchies financières, voue aux peuples d'Europe.

Dans ce petit glaviot journalistique, qu'on imagine écrit avec la moue rageuse et le nez fiévreusement pincé du bon élève contrarié dans ses exercices de louange du maître par la gouaille bruyante et rebelle du cancre du fond de la classe, toutes les habituelles frontières du « politiquement correct » sont brisées par un auteur qui, ivre de la folle certitude d'incarner une vérité supérieure, laisse libre cours au plus infect des dédains de classe et à la plus nauséeuse des xénophobies.


Sous la plume de l'atrabilaire sectateur du marché déifié, le peuple irlandais est ainsi réduit à un ramassis de ploucs irrécupérables et ingrats, incapable de remercier par un vote positif le glorieux Léviathan bruxellois qui l'a arraché à une condition quasi-animale de conglomérat de buveurs de bières et de bouffeurs de patates étroitement cornaqués par la pesanteur obscurantiste d'un catholicisme de type inquisitorial .


(« Lorsqu'elle est entrée au sein de la Communauté le 1er janvier 1973, l'Irlande était pauvre et malheureuse. Son niveau de vie était l'un des plus misérables du monde occidental, sa société, l'une des plus archaïques. Une Église catholique tout droit issue de la Contre-Réforme y imposait une férule féroce en matière de moeurs. »)

Inapte à se réjouir suffisamment du passage de la lecture de James Joyce à celle du Wall Street Journal
, et de la transformation des charrettes à boeufs en 4x4 Mercedes, le peuple irlandais incarne archétypalement tout ce que détestent Alain Duhamel et ses clones : une foule de petites gens arrimées à leur terre et à leur bon sens, incapables de se hisser à la vertigineuse hauteur d'intelligence et de clairvoyance de leurs élites.

Ainsi notre roquet de la démocratie totalitaire, sombrant dans le délire moderniste le plus complet, regrette-til que les arriérés irlandais ne soient pas reconnaissants à l'Union de les avoir arrachés à la poésie et au labeur pour les plonger dans les mirifiques délices de la consommation et de l'hédonisme.

(
« Le pays s'est couvert de maisons neuves et peu poétiques en remplacement des chaumières aussi vétustes que virgiliennes. En trois décennies, on est passé de James Joyce aux 4X4. On rencontre même des Irlandais heureux. Malheureusement, rien ne prouve qu'ils soient devenus majoritaires. »)


S'il fallait encore une preuve du fait que leur prétendue « démocratie » ne sert que de cache-sexe à la plus vile et veule des ploutocraties, ce serait certainement cet invraisemblable article.


Comment, dans de telles circonstances, face à de telles pathologies modernistes, ne pas se ré jouir pleinement et bruyamment du résultat du référendum irlandais ? Même si ce vote ne change pas grand-chose sur le fond, ne résoud rien et nous maintient dans un statu quo bancal, même si ce cri du peuple n'empêchera sans doute pas les tripatouillages institutionnels que nous promettent l'Union européenne et son principal séide Nicolas Sarkozy, il n'en reste pas moins un gigantesque bras d'honneur adressé aux technocrates et aux politicards professionnels de tous poils.

Chaque fois que le système est contraint de laisser une petite fenêtre d'expression directe au peuple, celui-ci exprime sa défiance non pas vis-à-vis de l'Europe, entité historique, culturelle et civilisationnelle, mais de sa caricature bureaucratique, désincarnée, libérale et cosmopolite.

Le pays réel bouge donc encore un peu.

C'est pourquoi nous pouvons, et devons !, le crier bien haut aujourd'-hui :
« Nous sommes tous des catholiques irlandais ! »

XAVIER E
MAN

Aspects de la France

Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 15:16

L'élection de Jean Sarkozy à la tête du groupe UMP au conseil général des Hauts-de-Seine

tient plus du cadeau de fiançailles que de l'intérêt général.

... Là encore, le président de la République, Nicolas Sarkozy, souhaite ne pas se détacher du bastion qui lui a permis de faire sa carrière politique, mais également semble aimer battre froid ses plus anciens fidèles. Ou, en tout cas faire jouer la concurrence entre eux. En effet, Isabelle Balkany, qui souhaite prendre la place de Patrick Devedjian, insiste lourdement sur le soutien qu’elle apporte à Jean Sarkozy et sur l’intérêt qu’aurait le père de ce dernier pour les affaires d’un des cent conseils généraux. Ce qui nous éloigne de l’intérêt général, qui devrait être la seule préoccupation de l’hôte de l’Élysée.

Certes, lorsque l’on sait que de nombreuses entreprises, dont certains grands groupes, ont leur siège dans les Hauts-de-Seine, et que ces mêmes groupes ont comme ami Nicolas Sarkozy, l’on comprend plus aisément l’intérêt de ce dernier pour contrôler un département depuis la présidence de la République. Un nouvel exemple du centralisme au service du népotisme et de l’oligarchie.

De Gaulle, Mitterand et Chirac ont largement montré la voie et le modèle à suivre à leur actuel successeur.

D’autant que l’on ne sait pas s’il y a des différences politiques fondamentales entre Jean Sarkozy, Patrick Devedjian et Isabelle Balkany.

Mais que l’on ne compte pas sur nous
pour pleurer sur un supposé abandon des valeurs républicaines, qui seraient synonymes de vertu et de probité, contre la corruption supposée de la royauté. Nous tiendrons plutôt à rappeler que, dès son avènement, le régime républicain a montré que ceux qui en étaient à sa tête ont favorisé familles, copains et coquins.

... [C]ontrairement à
Marianne et autres bulletins de défense de la république, ce n’est pas une monarchie et une éventuelle restauration de l’Ancien Régime que voudrait mettre en place Nicolas Sarkozy, à travers une dynastie politique, via son fils. Mais plutôt un retour aux affres du féodalisme, voire à terme des conflits entre barons contre l’intérêt national. C’est pourquoi il importe de revenir, non pas à la figure de De Gaulle - dont le nom a servi également à lancer une dynastie politique - mais à celles de Philippe Auguste, Philippe Le Bel, Louis XI ou Richelieu. Le parti des Politiques, symbole de la lutte pour l’intérêt général contre les prévarications et les coteries.


Décidément, il est temps de mettre fin à la République à ses luttes idéologiques et sa promotion exécrable des baronnies locales. Il est temps de sortir la gestion des collectivités locales des luttes néfastes du régime représentatif.


Il est temps de retrouver l’esprit des agents royaux contre les barons qui s’imaginent passer outre l’intérêt général.

Il est temps d’instaurer le régime nécessaire à la bonne gestion des pouvoirs régaliens, mais aussi celui qui permet aux Français de retrouver libertés, autonomie et reponsabilité.Il est donc temps d’instaurer une monarchie héréditaire, traditionnelle, antiparlementaire et décentralisée.

ARNAUD NAUDIN

Aspects de la France

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 12:34

Quand les théoriciens de la Contre-Révolution nous affirmaient que cette république aboutirait au contraire de ce qu'elle prétendait.

Le Salon Beige
rapporte une décision du tribunal correctionnel de Paris déboutant l'Agrif.

"Le tribunal correctionnel de Paris
a débouté l’AGRIF et l'a condamnée à verser 2.500 euros de dommages et intérêts pour avoir assigné le directeur général de L’Oréal, Jean-Paul Agon, pour discrimination raciale. Ce dernier assume le concept de discrimination positive, et précisait que dans son groupe,

"un candidat qui a un prénom d’origine étrangère a plus de chance d’être recruté que celui qui porte un prénom français de souche".

Les magistrats ont jugé que Jean-Paul Agon montrait

"plutôt une volonté de rétablir un équilibre qui se trouve compromis, en favorisant ceux qui sont ordinairement victimes de discriminations prohibées".

La discrimination positive ouvertement ethnique, c’est-à-dire raciste, est donc légale.

... Ou la consécration du principe d'une inégalité des 'citoyens' devant l'employeur, principe fondé sur la "volonté de rétablir un équilibre"... Il y a désormais, pour 'la justice' de ce pays, les 'citoyens' d'élite (qui sont les étrangers), et les 'sous-citoyens' (les Français de souche)... Cette décision ignominieuse signale l'angoissante dérive de la Républik dite 'française' (les guillemets sont plus que jamais de vigueur!...) vers une forme affichée et décomplexée de 'justice' qu'on peut à présent qualifier de nazisme ouvertement anti-français.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 19:24

... ou l'urgence de rejeter et d'abandonner le discours "républicain" si l'on veut éviter de se contredire sur ce sujet... Ne pas confondre France et "république"!
Partager cet article
Repost0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 18:12

Lorsqu’en Novembre 2006 l’abbé Stehlin avait prêché à l’Est à sept pasteurs luthériens les Exercices de Saint Ignace, nul ne pouvait prévoir les fruits que cet apostolat devait porter. Les pasteurs participants étaient tous enchantés, surtout l’amour pour la Mère de Dieu a enflammé les cœurs pour l’enseignement traditionnel de l’Eglise catholique. L’un de ces pasteurs était venu de Lettonie, et témoigna à la fin, profondément impressionné : "J’ai trouvé la MÈRE!".

Depuis cette date, il n’y avait plus eu de contacts avec lui, jusqu’à ce que, il y a quelques mois, l’abbé Stehlin reçoive de façon inattendue une invitation émanant de ce pasteur, à venir prêcher les mêmes Exercices à un groupe de pasteurs luthériens en Lettonie. Suite

Partager cet article
Repost0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 17:43
Un site très intéressant cathobiblique.wordpress fournit des réponses scripturaires aux accusations des protestants "évangéliques" contre le catholicisme (Marie, le culte des saints, le Purgatoire, etc.) A visiter.
Partager cet article
Repost0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 08:56
"En regardant le film d’animation intitulé Persépolis, je me suis dit que, décidément, il est facile de manipuler les gens. C’est une oeuvre plastiquement réussie, aux dialogues plaisants, qui raconte la révolution islamique iranienne et ses suites. Mais le récit souffre tès vite d’un manque, d’un vide, comme s’il avait été coupé ou censuré. En effet, l’auteur est communiste, et présente le renversement du roi en 1978 comme une bonne nouvelle, un admirable soulèvement populaire comparable à octobre 1917.
... Le plus extraordinaire est que non seulement le visage de Khomeyni n’est pas montré, mis son nom même n’est pas cité! Imaginez un récit de la révolution bolchevique sans que l’on ne mentionne seulement le nom de Lénine! Pour ceux qui ont suivi ces événements, cela produit le même effet. Car ils se souviennnent (la télévision française, que dis-je, toutes les télévisions du monde en parlaient sans arrêt) que toute cette funeste révolution de 1978 a été organisée et dictée depuis la France, à Neauphle-le-château précisément, où notre République avait eu l’idée stupide d’accueillir ce fanatique et de lui laisser toute latitude de guider sa révolution.
C’est qu’en vérité, l’auteur ne veut pas avouer que les communistes ont participé à la révolution de Khomeiny, et ont été ensuite les dindons de la farce, se faisant réprimer à leur tour. Le mensonge (ici, par omission) est décidément une seconde nature chez les communistes, aliénés par leur idéologie. Il y a tout de même une vérité rappelée dans ce film (par ailleurs, je le répète, très plaisant) : sous le roi, il y avait 3.000 prisonniers politiques, ce qui, à l’époque de la Guerre froide et avec 2000 kilomètres de frontière commune avec l’URSS, pouvait se concevoir. Avec la révolution, ce sont 300.000 prisonniers politiques qui croupissaient dans les geôles iraniennes. Et cette histoire continue.
Enfin, en tout cas, au moins en France, à l’école comme dans la “culture”, le communisme n’est pas mort." Ymadeline.fr
Partager cet article
Repost0