Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 07:19

Xavier Raufer : "Qui sont les vrais pauvres dans ce pays ?"
"L'escroquerie selon laquelle c'est la misère qui génère le crime est balayée par une étude sur la pauvreté publiée en 2009. Qui sont les vrais pauvres, où est la vraie misère dans ce pays ? Est-ce en Seine-Saint-Denis ? non, elle est dans le Cantal  et dans la Creuse. Les formes de pauvreté les plus graves, la pauvreté monétaire, se trouvent dans le Cantal et dans la Creuse. Maintenant on en a la preuve. Des voitures brûlent-elles dans la Creuse ou dans le Cantal ? Y a-t-il des gens lynchés ? Cette histoire comme quoi c'est la misère qui génère le crime, elle est fausse depuis Victor Hugo, maintenant on le sait." Xavier Raufer.
Le site de Xavier Raufer : http://www.xavier-raufer.com/
Partager cet article
Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 07:18

En 1978, parut à Paris, une brochure au titre explicite : Homosexualité et pédophilie. Publiée dans la collection Débats et documents des éditions La Commune, elle était l’œuvre de militants des Comités communistes pour l’autogestion, une organisation trotskiste issue de la fusion, en 1977, de groupes scissionnistes de la Ligue communiste révolutionnaire (l’ancêtre du NPA d’Olivier Besancenot) et du Parti socialiste unifié.

S’agissait-il d’une dénonciation de ces perversions au nom de la pureté marxiste ? Pas le moins du monde. À cette époque, via la tendance Politique et quotidien au sein des Groupes de libération homosexuels, les trotskards draguaient les activistes gays. S’agissait-il alors d’une distanciation ? D’un texte visant à montrer qu’il ne fallait pas confondre l’un et l’autre, et que si une de ces pratiques était acceptable l’autre ne l’était pas ? Que nenni ! L’opuscule tout au contraire affirmait que l’homosexualité et la pédophilie étaient liées et que l’intérêt du texte – destiné à « éduquer les militants et sympathisants des CCA, afin de faire disparaître dans nos rangs les préjugés » – était qu’il constituait la première « réflexion théorique et politique sur la pédophilie élaborée par des pédophiles ».

 

Le chapitre central de la brochure était constitué par un travail de synthèse rédigé par le Front d’action et de recherche pour une enfance différente qui dressait un bilan de « la réalité et de l’actualité des pratiques pédophiles. » On y apprenait que la situation faîte aux pédophiles dans les sociétés évoluées d’Occident s’apparentait… à l’esclavage et que « les amoureux des enfants [étaient] victimes d’un génocide, c’est-à-dire d’une destruction en masse. » La pédophilie y était considérée comme révolutionnaire car « la pratique amoureuse avec les enfants, défi permanent à l’autorité de la famille, est réellement déstabilisante » en constituant une « transgression des rapports sociaux dominants », et l’on assurait les pédophiles que leur seule solution était la révolution car « l’option révolutionnaire est un outil précieux » permettant qu’ils comprennent « leur aliénation par les mécanisme sociaux », et car « la pensée matérialiste est la seule à même d’offrir à l’amoureux des enfants les moyens de sa propre démystification ».

 

On pourrait estimer que cette brochure ne porte pas à conséquence et qu’elle n’est qu’un texte délirant d’un groupuscule marginal. Mais ce serait bien mal connaître la mouvance trotskiste. Aucun texte n’y est publié s’il ne représente la position officielle de l’organisation qui l’édite et les CCA furent une structure qui eut une vie courte mais par laquelle transitèrent nombre de cadres importants du trotskisme que l’on retrouva par la suite à Libération, comme Maurice Najman, au Parti socialiste comme Gilles Casanova, à la LCR comme Robi Morber. Patrick Worms, Christophe Ramaux ou Didier Leschi.

 

... A ce qu’on sait, le parti du facteur de Neuilly, issu en droite ligne de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), n’est jamais revenu sur cette motion ni n’a critiqué l’engagement de certains de ses anciens dans les très pro-pédophiles Comités communistes pour l’autogestion. Il a préféré oublier…

Il est vrai que faire autrement aurait nécessité trop de reniements tant le trotskisme est étroitement lié à la promotion en France, à partir des années 1960, de toutes les perversions et inversions. L’individu qui joua alors un rôle central dans cette opération de pourrissement était un bisexuel avoué du nom Boris Fraenkel. Ayant participé à la fondation de l’Organisation communiste internationale, il rejoignit par la suite la LCR. En 1995, il connut une brève notoriété en révélant qu’il avait été « l’officier traitant » de Lionel Jospin dans la période où celui-ci était un trotskiste infiltré dans l’appareil du Parti socialiste. Dans les années 1960, Boris Fraenkel fut, en France, dans le cadre des Centres d’éducation pédagogiques, l’un des premiers militants pour l’homosexualité et la liberté sexuelle. Collaborateur de l’éditeur François Maspero, que l’on retrouvera lui aussi par la suite à la LCR, il animera la revue Partisans et traduira en français les œuvres de Wilhelm Reich dont, en 1966, La Lutte sexuelle des jeunes. En 1967, il sera l’organisateur, à l’Université de Nanterre, d’une conférence intitulée « Jeunesse et sexualité » qui eut un fort retentissement et que l’on considère habituellement comme constituant les prémices de la révolution de Mai 1968…

Son compère en édition, François Maspéro, ne s’arrêta pas en si bon chemin et fut aussi l’éditeur des livres d’un certain Daniel Guérin, qui avait été, à la fin des années 1930, très proche de Léon Trotski avec lequel il eut une longue et fameuse correspondance. Passé du trotskisme au communisme libertaire notre homme eut la plume féconde. Il doubla ses livres Homosexualité et révolution et Essai sur la révolution sexuelle, de multiples articles parmi lesquelles nous retiendrons, dans les colonnes du n°39 de L’Etincelle, « Le mouvement ouvrier et l’homosexualité » et surtout dans le n°4 de Marge (novembre 1974) « Pour le droit d’aimer un mineur ». Ce même Daniel Guérin fut, en 1971, un des fondateurs du Front homosexuel d’action révolutionnaire. Un des principaux faits d’armes de ce groupuscule fut la publication, en mars 1973, d’un épais numéro spécial de la revue Recherches titré « Trois milliards de pervers ? » L’ouvrage est si scandaleux que sa réédition en version numérique, effectuée en 2003, est précédée de cette mise en garde : « Vous entrez dans un espace de publication aux limites, dont la lecture est fortement déconseillée aux mineurs et aux personnes sensibles. Nous prions les adultes de tenir les enfants et adolescents à l’écart de ces pages » et expurgée de son chapitre IV, consacré… à la pédophilie dont l’auteur principal était un certain Guy Hocquenghem. Lui aussi avait été, un temps, militant trotskiste au Jeunesses communistes révolutionnaires… Il décéda du Sida en 1988. Une maladie qui vient d’emporter, le 12 janvier dernier, Daniel Bensaïd, un autre ancien membre des Jeunesses communistes révolutionnaires et de la Ligue communiste révolutionnaire qui était devenu un théoricien de premier plan du mouvement trotskiste mondial, le stratège principal du Nouveau parti anticapitaliste et le mentor d’Alain Krivine et d’Olivier Besancenot.

Source

Partager cet article
Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 06:51

En 2001, l’hebdomadaire L’Express publie, dans le cadre d’un dossier sur l’omerta, un article intitulé « Les remords de Cohn-Bendit », à propos d’un passage de son livre, Le Grand bazar (édité chez Belfond en 1975), où l’actuel leader des Verts parle de son activité d’éducateur dans un jardin d’enfants libertaire à Francfort. « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : « Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas les autres gosses ? » Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même », y écrivait-il. 

Pédophiles anars CohnBendit ArrêtsurImageAccusé alors, à juste titre, de comportement pédophile, Daniel Cohn-Bendit adoptera, via les colonnes du quotidien Libération, un système de défense consistant à nier les faits – « C’est dégueulasse. Prétendre que j’étais pédophile est une insanité. (…) Il n’y a eu de ma part aucun acte de pédophilie. » – et à justifier ses écrits par son « insoutenable légèreté » et par l’air du temps (« Sans chercher à me justifier, c’était le débat de l’époque. Dans l’introduction du livre, je précise que je suis le carrefour du gauchisme. Je reprends tous les débats du gauchisme, sur (…) l’éducation, la sexualité ») Ce système de défense, restera immuable avec les années, face à tous ceux qui, de François Bayrou à Marine Le Pen, évoqueront cette affaire.

Il est vrai que « l’air du temps » au sein de la gauche d’alors, n’était guère hostile à la pédophilie. La lecture d’une collection de Libération en porte témoignage : en janvier 1977, le quotidien publie une longue pétition (signée, entre autres, de Bernard Kouchner, André Glucksmann, Jack Lang et du théoricien anarchiste, très connu alors, Daniel Guérin) qui prend la défense de trois hommes qui comparaissent devant la cour d’assises de Versailles pour des actes de nature pédophile ; en avril de la même année, il annonce, sans s’en inquiéter le moins du monde, la création d’un Front de libération des pédophiles ; un peu plus tard c’est une lettre ouverte à la Commission de révision du code pénal, exigeant que soient « abrogés ou profondément modifiés » les articles de loi concernant « le détournement de mineur », dans le sens « d’une reconnaissance du droit de l’enfant et de l’adolescent à entretenir des relations avec les personnes de son choix » qui figure en bonne place dans ses colonnes ; en 1979, sa rubrique « courrier des lecteurs » publie la lettre d’un pédophile emprisonné ; rebelote, le 20 juin 1981, avec la publication de l’interview, titrée « câlins enfantins », d’un certain Benoît. Le journaliste qui interroge notre homme, précise, sans s’en scandaliser, que : « Quand Benoît parle des enfants, ses yeux sombres de pâtre grec s’embrasent de tendresse », et ledit Benoît, les yeux pleins de tendresse, relate… des actes de pédophilie sur une enfant de cinq ans !

 

... Or, il ne faut pas oublier que nombreux sont ceux qui ayant participé à Libération, ayant été liés d’amitié avec ses journalistes de l’époque, ayant pétitionné, ayant soutenu les écoles « alternatives », appartiennent maintenant à l’hyper-classe – tels Serge July, Roland Castro, André Glucksmann, etc. -, et sont même parfois au pouvoir – tel Bernard Kouchner – ou dans ses antichambres comme un Philippe Val (que l’on sait lié à Carla Bruni par des « liens affectifs très forts ») ou un Jack Lang… Tout cela permet de comprendre sans mal le soutien dont ont bénéficié récemment tant un Roman Polansky qu’un Frédéric Mitterrand, au nom sans doute de souvenirs et de rêves communs.

Source

 

- Trotskisme et pédophilie : quand les amis d’Olivier Besancenot aimaient les jeunes enfants

Partager cet article
Repost0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 15:31

Springar Frå Sykkylven(Hardingfele)

Partager cet article
Repost0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 15:30

Dugnadvalsen(Hardingfele)

Partager cet article
Repost0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 13:40

Twitter, blogs, email... les nouveaux médias ont perturbé la communication autour de la grippe pandémique H1N1, dont l'apparition il y a près d'un an avait mis en émoi le monde entier... Il y a eu "des informations, des rumeurs, beaucoup de spéculations et des critiques dans de nombreux supports" médiatiques, a rappelé le conseiller spécial pour les grippes de l'OMS, Keiji Fukuda.

 

Son apparition sur le continent américain en avril 2009 avait inquiété le monde entier, et sa propagation rapide faisait craindre une catastrophe sanitaire majeure, selon les grands medias... A ce moment et sur votre blog Christ-Roi (ici et ), les critiques se sont multipliées contre l'OMS, accusée d'avoir exagéré la menace sous l'influence des groupes pharmaceutiques et de vouloir créer une pandémie mondiale à partir de la vaccination obligatoire. Bref de créer un génocide bactériologique.

 

Aujourd'hui que la terrible pandémie H1N1 a fait un bide monumental, le système veut nous faire croire qu'il n'est pour rien dans la campagne d'alarme de l'été 2009. Ainsi, il avance s'être mal fait comprendre dans sa terminologie : les experts ont décidé de se pencher plus en détail sur la question de la communication, à propos de laquelle le Dr Fukuda a reconnu qu'il y avait eu de la "confusion", notamment en ce qui concerne "la terminologie" utilisée à propos du virus et de la pandémie. Dans un monde de plus en plus "complexe", l'OMS doit apprendre à "anticiper et répondre aux attentes et inquiétudes changeantes des populations", a-t-il souligné.

 

Un ancien responsable des maladies contagieuses de l'OMS, David Heymann, a lui aussi souligné qu'il y a désormais "un nouveau facteur" à prendre en compte dans la communication sur de grandes crises sanitaires : "il est très difficile de corriger les idées erronées" une fois qu'elles circulent sur internet et dans les réseaux sociaux".

 

Bref, cette dépêche Afp ménage la chèvre et le choux, reconnait une erreur de communication de la part de l'O.M.S mais de l'autre laisse entendre que la population est tombée dans la complotite paranoïaque aiguë... C'est l'un ou l'autre... Cela ne peut pas être les deux à la fois.

Quoiqu'il en soit, cette dépêche prouve que le système libéral mondial s'inquiète de la montée des nouveaux medias et de leur capacité à désendoctriner les peuples du lavage de cerveau réalisé par l'ensemble des medias officiels, et en l'espèce il s'agit d'une grande victoire des medias résistants vu la fantastique campagne de vaccination à l'oeuvre à l'été et l'automne 2009.

 

- Ministre de la santé polonaise sur le vaccin H1N1 (5 novembre 2009)

- GrippeA | H1N1 | Sos-Justice.com | Aidez-nous à Dévoiler la Vérité !

- Organisation de la résistance aux vaccins-tueurs (2/4) (3/4) (4/4)

- A-H1N1: Ce que vous devez savoir sur le vaccin

- H1N1 : les Français s'estiment mal informés  

- Plainte de l'association SOS Justice pour "programmation d’un crime de génocide" (8 août 2009)

Partager cet article
Repost0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 12:39

C’est bien connu, dans les périodes d’incertitude, le seul bien qu’il faut savoir conserver, c’est l’or. Ce n’est pas l’avis de l’agent Sarkozy qui se démène depuis 2002 pour vider les coffres de la Banque de France. Il faut rappeler que Nicolas Sarkozy alors ministre des Finances avait déjà réussi à forcer la main du Gouverneur de la Banque de France pour vendre une grosse part de notre patrimoine commun.

Cet or sera remplacé par du papier et de la dette. L’Italie qui est pourtant en plus mauvaise posture que notre pays n’a pas vendu son or et elle en détient désormais plus que la France ! Pourquoi ne pas vendre le château de Versailles et Notre-Dame de Paris à Goldman Sachs, ça nous fera quelques dollars…


Source


 

. "France à vendre" : L'Etat va vendre 1 700 biens immobiliers du patrimoine national en trois ans

. Mensonge et vol du siècle : "sauf accident majeur, cette opération (de renflouement des banques) n'aura pas de coût pour le contribuable" (François Fillon, le 15 octobre 2008)

. Pour quelques dollars de plus... Nicolas Sarkozy prépare son retour en allant faire une conférence à la banque Goldman Sachs (3 juin 2013)

Partager cet article
Repost0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 06:07

Le cardinal Tarcisio Bertone, numéro deux du Vatican, a expliqué lundi que les multiples scandales de pédophilie qui secouent l’Eglise catholique étaient liés à l’homosexualité.

« De nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu’il n’existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d’autres – et on me l’a dit récemment – ont démontré qu’il existait un lien entre l’homosexualité et la pédophilie. La vérité est celle-ci et le problème, c’est cela », a déclaré le secrétaire d’Etat du Vatican à une radio chilienne, répondant à une question qui lui suggérait que la fin du célibat des prêtres pourrait résoudre les problèmes de pédophilie au sein de l’Eglise catholique.

 

Les prêtres pédophiles s’attaquent, pour plus de 80% d’entre eux, à des adolescents de sexe masculin (voir ici et ). Les adolescents qui ont toujours fasciné les homosexuels comme en témoignent les couvertures de Têtu ou les visuels censés aguicher le visiteur sur les sites « gays ». Ils représentent très souvent des jeunes hommes imberbes. L’histoire a d’ailleurs montré qu’une frange non négligeable du lobby homosexuel a défendu des revendications pédophiles (voir ici et ). Seule le dogme de l’enfant roi aura finalement protégé les enfants de ces irresponsables.

Selon une étude américaine de 1988, 86% des pédophiles se considèrent eux-mêmes comme homosexuels ou bisexuels.

 

Source

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 19:35

Nombre d’allégations d’abus sexuels sur mineurs commis par des membres du clergé américain en 2009 : six ! soit 1 sur 12 000 ou 0,00009 %… C’est évidemment 6 cas de trop. Mais avez-vous entendu parler dans la presse des 61 994 autres ?

 

Sources : 1, 2

 

- Statistiques à propos des abus sexuels

- Y a-t-il plus de pédophiles parmi les prêtres qu’ailleurs ? Non !

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 15:58

Deux Britanniques, militants de l'athéisme, entendent faire arrêter le pape Benoît XVI pour "crimes contre l'humanité", lors de sa visite au Royaume-Uni, à la suite des accusations selon lesquelles il aurait couvert des prêtres pédophiles, a indiqué aujourd'hui leur avocat.

Le scientifique britannique Richard Dawkins et l'auteur américano-britannique Christopher Hitchens ont l'intention de saisir la justice britannique et la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, a indiqué l'avocat de M. Dawkins, Mark Stephens, dans le quotidien Guardian.
Me Stephens a dit vouloir contraindre le pape, attendu au Royaume-Uni du 16 au 19 septembre, à s'expliquer sur "la manière avec laquelle il semble avoir fait passer la réputation de l'Eglise catholique avant le bien-être d'enfants".

Un juge britannique peut délivrer un mandat d'arrêt contre une personnalité étrangère en visite au Royaume-Uni, à la demande d'un plaignant, s'il estime qu'elle a pu participer à des crimes de guerre ou des crimes contre l'humanité notamment.
En 1998, l'ancien dictateur chilien Augusto Pinochet, avait été arrêté au Royaume-Uni, suite à un mandat d'arrêt espagnol. Et en décembre dernier, l'ex-ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, avait annulé in extremis un voyage à Londres après le lancement d'un mandat d'arrêt suite à une plainte d'associations pro-palestiniennes.
Après cet incident, Londres a promis de réfléchir "de façon urgente" à une réforme de sa législation.

Le pape "n'est pas au-dessus de la loi", a estimé Christopher Hitchens dans la presse britannique. "La dissimulation institutionnalisée de viols d'enfants est un crime, dans toutes les législations, quelles qu'elles soient".
Depuis plusieurs mois, l'Eglise est touchée par une cascade de scandales, et son chef est accusé d'avoir couvert des prêtres pédophiles avant de devenir pape en 2005.
"C'est un homme dont l'instinct a été, quand ses prêtres se sont retrouvés pris sur le fait, de dissimuler le scandale et réduire au silence les jeunes victimes", a déclaré Richard Dawkins au Sunday Times.
Les deux intellectuels sont considérés comme des figures de proue du "nouvel athéisme" qui prône une attitude plus critique vis-à-vis de la religion.

 

Source

 

Les sionistes entendraient-ils ainsi faire payer au pape son soutien à la cause palestinienne lorsque le 13 mai 2009 il jugea "tragique" la construction de la barrière de séparation israélienne en Cisjordanie, lors d'une visite dans un camp de réfugiés à Bethléem ? Et qu'il se prononça pour la création d'un Etat palestinien indépendant ?

 

- Le pape Benoît XVI pour "une patrie palestinienne souveraine"

- Benoît XVI appelle à la création d'un Etat palestinien indépendant

- Statistiques à propos des abus sexuels

- Y a-t-il plus de pédophiles parmi les prêtres qu’ailleurs ? Non !

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 15:50

Israël s'est lancé en 2002 dans la construction d'un mur séparant la Cisjordanie du reste de son territoire

 

Un décret militaire israélien doit entrer en vigueur mardi, qui établit de nouvelles règles de séjour en Cisjordanie. S'il est appliqué à la lettre, il permettrait d'expulser des dizaines de milliers de Palestiniens qui vivent dans le territoire. Désormais, ils pourront être jugés en tant «qu'infiltrés» devant des tribunaux militaires. En droit israélien, le terme d'«infiltré» désigne originellement une personne entrée illégalement en Israël via des pays classés comme ennemis de l'Etat (Jordanie, Egypte, Liban et Syrie). Outre l'expulsion, ils risquent des peines pouvant aller jusqu'à sept ans de prison et 7.500 shekels (1.500 euros) d'amende.

 

Source

 

- Jérusalem-est : annexion en cours

- N.O.M. et religion mondiale à Jérusalem
-
La paix juive en Palestine : expulsions des Palestiniens de Jérusalem par la police israélienne
-
Mur israélien : "tragique" (Benoit XVI)

- "Temple de Jérusalem" : Vers une troisième intifada

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 06:11
Partager cet article
Repost0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 08:35

Le bûcher ? Emmanuel Le Roy Ladurie note que l’Inquisition en use fort peu. Là encore, le mythe ne résiste pas à l’examen. En premier lieu, les aveux spontanés ou les condamnations légères exposent à des peines purement religieuses : réciter des prières, assister à certains offices, jeûner, effectuer des dons aux églises, se rendre en pèlerinage dans un sanctuaire voisin ou, dans les cas graves, à Rome, à Saint Jacques de Compostelle ou à Jérusalem. Il peut être imposé de porter un signe distinctif sur les vêtements (une croix), humiliation souvent remplacée, dès le XIIIe siècle, par une amende.

La recherche moderne ne cesse de réviser le nombre de victimes à la baisse. À Albi, ville de 8 000 habitants, de 1286 à 1329, sur une population cathare estimée à 250 croyants, 58 personnes seulement subissent des peines afflictives. De 1308 à 1323, l’inquisiteur Bernard Gui prononce 930 sentences : 139 sont des acquittements ; près de 286 imposent des pénitences religieuses (impositions de croix, pèlerinages ou service militaire en Terre sainte) ; 307 sentences condamnent à la prison ; 156 sentences se partagent entre des peines diverses (emprisonnements théoriques ou remises théoriques contre des défunts, exhumations, expositions au pilori, exil, destructions de maisons). Quant aux condamnations à mort, leur nombre s’élève à 42, soit une moyenne de trois par an sur quinze ans, à une période où l’Inquisition est particulièrement active. « L’Inquisition languedocienne, précise Michel Roquebert, brûlera infiniment moins de gens en un siècle que Simon de Montfort et ses croisés entre juillet 1210 et mai 1211. »

Fernand Braudel estime que le nombre des victimes de l'inquisition a été "relativement limité". Depuis le XIXe siiècle, des chiffres ont couru provenant d'ouvrages qui se sont recopiés les uns les autres sans vérification des sources. Tous remontent à l'Histoire critique de l'Inquisition d'Espagne publiée en 1817 par Juan Antonio Llorente, un libéral espagnol entré aus ervice de Joseph Bonaparte et contraint à l'exil à Paris. D'après lui, en trois siècles et demi d'existence, l'inquisition aurait pronconcé 341.021 condamnations, dont 39.671 remises au bras séculier.

"Les chercheurs, souligne Béatrice Leroy, admettent aujourd'hui qu'il est impossible de parvenir à un calcul exact du nombre de victimes, et tiennent pour fort exagérés les chiffres de Llorente (Béatrice Leroy, L'Espagne de Torquemada, Maisonneuve, 1995).

Pierre Chaunu, quant à lui (Pierre Chaunu, Eglise, Culture et Société, SEDES, 1981), considère que les chiffres de Llorente doivent être divisés au moins par deux: "Les 10 à 12000 exécutions capitales en trois siècles doivent être rapprochées des 50 000 sorcières brûlées en trois ou quatre décennies dans le reste de l'Europe (qui ne connaissait pas l'Inquisition) au début du XVIIe siècle". (Pierre CHAUNU, Église, Culture et Société, Essais sur Réforme et Contre-Réforme 1517-1620, S.E.D.E.S, Paris 1981, p. 457.)

Notons que l'historien danois Gustav Hernningson a parfaitement montré, dans sa thèse parue aux Etats-Unis en 1980, que la "folie criminelle de la chasse aux sorcières" est un phénomène éminemment moderne. Luther voulait "toutes les brûler..." (Jacques Heers, Le Moyen Age, une imposture, Perrin Malesherbes 2001, p. 241).

Voici maintenant ce qu'avance Vittorio Messori : "En l’espace de quelques mois en 1793, la terreur jacobine qui avait 'purifié' la cathédrale Notre-Dame de Paris de la 'superstition chrétienne' fit plus de victimes en France que les trois Inquisitions catholiques réunies (médiévale, espagnole et romaine) et peut-être même que celles de toutes les autres confessions chrétiennes" (Vittorio Messori, La Vérité a un nom et un visage, éditions MaME, 1997).

Enfin, nous avons relevé cette phrase, à nouveau de Pierre Chaunu, très révélatrice : "La révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l'athéisme que l'Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen Age et dans toute l'Europe..." (Pierre Chaunu, Pour l’histoire, Perrin, Paris 1984.)

Si l'on considère en effet le bilan humain de la Terreur, wikipedia avance un chiffre compris entre "plusieurs dizaines de milliers à peut-être plus de 100 000 victimes". Rappelons que la Révolution faite au nom du peuple a touché en premier le Tiers Etat et non les nobles : "Au total, 80 % des victimes appartiennent au Tiers État" (Albert Soboul, Dictionnaire historique de la Révolution française, édition Quadrige, PUF, 2005, p. 1023).

 

René Sédillot quant à lui, au sujet de la Terreur, avance un nombre global de victimes devant "s'élever à 35.000 ou 40.000" (René Sédillot, Le Coût de la Terreur, Vérités et Légendes, Perrin, Mesnil-sur-l'Estrée 1990, p. 208). Comparé aux "10 à 12.000 exécutions capitales en trois siècles" au titre de l'Inquisition  (Pierre Chaunu), la Terreur a effectivement fait, en quelques mois, entre trois et dix fois plus de morts que l'Inquisition en trois siècles.

 

Sous l'Inquisition, les condamnations capitales étaient rares. Les victimes, dans ce cas, étaient livrées au bras séculier, la justice laïque, qui pratiquait le bûcher. Ce supplice entraînait la mort par asphyxie. Mort atroce, mais la mort par pendaison ou décapitation, qui s’est pratiquée en Europe jusqu’au xxe siècle, ou la mort par injection qui se pratique aux États Unis, sont-elles plus douces ?

Sources générales : Jean Sévillia, Historiquement correct, Pour en finir avec le passé unique, Perrin, Saint-Amand-Montrond 2003, p. 65, 79.

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 07:31
Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 18:56

"Qui aime la vérité et la juste évaluation des problèmes trouvera facilement les moyens et les informations permettant une approche globale de la pédophilie, des abus sur mineurs et de la diffusion du phénomène. Ainsi verra-t-on que l'Eglise catholique n'est pas la seule touchée, même si ces crimes sont pour elle d'une extrême gravité, et s'ils nécessitent des interventions spécifiques. Ainsi verra-t-on également que ce qu'elle a entrepris peut être utile à d'autres institutions comme plus généralement à toute la société. Les media, surtout ceux des pays où l'Eglise est très présente, semblent ne pas avoir suffisamment approfondi la problématique, se laissant porter trop facilement à la critique. Des documents comme le Rapport national américain sur le mauvais traitement des enfants devraient être mieux connus afin de comprendre les dimensions du problème, où sont les points critiques et les interventions sociales d'urgence. En 2008 aux Etats-Unis ont été identifié 62.000 auteurs d'abus commis sur mineurs, le groupe des prêtres catholique étant tellement réduit qu'il n'a pu être proportionnellement quantifié".

 

Source : P.Federico Lombardi, SJ, Directeur de la Salle-de-Presse du Saint-Siège, A propos des abus sexuels, 9 avril 2010.

 

- Y a-t-il plus de pédophiles parmi les prêtres qu’ailleurs ? Non !

Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 07:03

Une hôtesse de l'air d'Iberia qui avait accompagné le roi et la reine d'Espagne lors de leur premier vol vers Roma vient d'envoyer une lettre à Juan Carlos Ier pour lui renvoyer, « avec une douleur qui n'est pas petite et encore bien plus de déception », la photo dédicacée qu'il lui avait donnée à l'occasion de ce voyage.

« Mon foyer ne peut pas être sous le regard d'un monarque, supposé catholique », qui a avalisé la nouvelle loi d'avortement,
écrit-elle.

Maria Belén Lopez Delgado poursuit : « Aujourd'hui, je ressens l'obligation morale de vous rendre cette photographie que j'ai précieusement gardé avec tant d'affection et de fierté, et qui a toujours été à la place d'honneur chez moi. »

« Quelqu'un pourra bien venir m'expliquer, avec raison même, que notre Constitution vous oblige à signer tout ce qui est approuvé par le Congrès des députés. Néanmoins, de même que vous avez su trouver en d'autres occasions ponctuelles pas si éloignées dans le temps, un biais pour intervenir dans des affaires de manière non prévue par la Constitution, vous auriez pu vous servir de cette magnifique habileté pour éviter cette loi assassine, qui offense le sensibilité et la dignité de tant et tant d'Espagnols. »

L'hôtesse de l'air accuse également Zapatero de détourner la démocratie espagnole au profit des siens et d'avoir dangereusement divisé le peuple et avertit le roi Juan Carlos qu'au jour où ils ne voudront plus de la Couronne, il les écoutera, sans tenir compte des gages donnés aujourd'hui.

« Au final il serait bien triste qu'il arrive à la Couronne une chose comme celle qui a conduit Winston Churchill à dire à son adversaire, Neville Chamberlain : “On vous a donné à choisir entre le déshonneur et la guerre… Vous avez choisi le déshonneur, vous aurez aussi la guerre.” »

 

Source

Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 07:03
Insurrection - Homicide
Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 07:02

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, élu en février, a annoncé mardi 6 avril la dissolution de la commission qui devait travailler à l’adhésion de son pays à l’Otan. Il s’agit du dernier mouvement pour abandonner définitivement la position pro-américaine de « la Révolution orange » et rétablir des liens plus étroits avec la Russie. ... Une décision qui ravit le voisin russe ainsi que tous ceux qui refusent la vassalisation de l’Europe centrale et de l’Est aux intérêts géostratégiques américains.

 

Source

Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 06:07

Nouveau membre du Conseil constitutionnel, l’ex-sénateur UMP Hubert Haenel, présenté sans rire dans les médias comme « catholique pratiquant », appartient notamment à la loge La lyre de Salomon (n°829) de la Grande Loge nationale française.

Quant au socialiste Michel Charasse, autre nouveau membre du Conseil constitutionnel, présenté souvent comme « maçon sans tablier », il a été secrétaire administratif de la Fraternelle parlementaire. Or pour en être membre, il faut bien évidemment être un initié.

Source : Faits & Documents n°293. Via Contre-Info

Partager cet article
Repost0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 09:01
Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 22:08
Miracle de la Vierge Marie en banlieue de Paris
Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 09:20
RENSEIGNEZ VOUS!
Hé oui, on reproche aux cathos de ne pas laisser des gens et des soit-disant "festivals" appeller à tuer leurs prêtres et brûler leurs églises ! Les anti-mondialistes, ce sont des racistes qu'il faut faire taire (licra, crif, sos-racisme etc.), mais les groupes qui cassent du prêtre et du catholique à longueur de journée et de "festivals" il faut les laisser parler au nom de la "tolérance" et de "l'ouverture aux autres", ce sont des "manifestations culturelles" !... En gros : on va tous vous tuer, taisez-vous car vous n'avez pas le droit de protester, c'est "culturel" !
Le créateur du Hell Fest ? Un certain Ben Barbaud. Encore un nom bien de chez nous...
Partager cet article
Repost0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 08:03
rabbis caught for molestation
Partager cet article
Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 09:37

« Un esprit sain dans un corps sain » cet adage établi par le Docteur Alexis Carrel dans son célèbre ouvrage « L’Homme, cet inconnu », vient d’être renforcé par la preuve scientifique que l’esprit influencerait l’expression de notre ADN.

« Une équipe menée par Mikael Meaney, à l’université de McGill (Canada), l’a montré en comparant le cerveau des bébés rats cajolés par leur mère à ceux de ratons délaissés. Le délaissement induit des modifications épigénétiques qui bloquent le gène utilisé pour produire le récepteur aux corticoïdes dans l’hippocampe. Or, ce récepteur contrôle la réponse au stress en réduisant le taux sanguin de cortisol, l’hormone libérée en cas de stress. En clair, les rats délaissés possèdent moins de récepteurs au cortisol, et sont alors moins bien armés pour faire face au stress. Perpétuellement angoissés, ils souffrent de troubles de la mémoire et d’un comportement dépressif. Même à l’âge adulte, le moindre dérangement prend chez eux des proportions alarmantes […]. Lorsqu’une femme est dépressive ou anxieuse pendant sa grossesse, le bébé a tendance à présenter un marquage épigénétique anormal sur le gène du récepteur aux corticoïdes. Avec pour conséquence un nourrisson au taux de cortisol élevé, très sensible au stress. La preuve que nos gènes gardent la cicatrice des évènements vécus avant même la naissance.» (source : Science et vie Mars 2010)

Ces modifications pourraient peut-être être transmissibles héréditairement.

L’expression de l’ADN pouvant être modifié par l’environnement, on voit alors toute l’importance du rôle de la  société et la qualité de l’éducation dans la construction de l’individu et son équilibre psychique…

Alexis Carrel pressentant : « L’avenir sera ce que nous serons nous-mêmes. Il est bien certain que le principe du moindre effort, la morale du plaisir, le libéralisme sont en contradiction avec les règles de conduite inscrites dans la structure même de notre corps et de notre esprit. Ils doivent être rejetés de façon radicale ». 

 

Source

Partager cet article
Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 08:35

Pédophilie : Mgr Vingt-Trois s'en prend aux médias

Lors de l'homélie de la messe chrismale, le cardinal Vingt-Trois a déclaré :

 

"Au moment où nous entrons dans la célébration du Triduum Pascal, notre Église est mise en accusation à la face des hommes. Elle est chargée des péchés du monde. Au mépris de la réalité des faits, dont nul ne conteste l’horreur et le scandale qu’ils ont pu causer, on s’emploie à faire endosser à notre Église, -et en particulier à ses prêtres- la responsabilité morale des actes de pédophilie qui ont été commis depuis plusieurs dizaines d’années. Imputer la pédophilie au statut du prêtre engagé dans le célibat évite opportunément de regarder la réalité de ce fléau social dont chacun peut savoir qu’il frappe principalement à l’intérieur des relations familiales et dans les réseaux de proximité familiale. Ressortir des faits anciens et connus depuis longtemps comme des révélations nouvelles donne beaucoup à penser sur l’honnêteté intellectuelle des informateurs et suffit à dévoiler leur véritable objectif : faire peser le doute sur la légitimité morale de l’Église. [...]


 

L’offensive qui vise à déstabiliser le Pape, et à travers lui l’Église, ne doit cependant pas nous masquer nos faiblesses et nos fautes éventuelles. Notre société qui vit dans l’exhibition du sexe sans limite nous oblige à être plus que jamais vigilants et modestes dans nos manières de vivre. [... ]

 

Parmi les épreuves que nous traversons, nous devons aussi relever l’offensive des médias audiovisuels qui célèbrent Pâques à leur manière en concentrant sur les soirées de la Semaine Sainte leurs capacités critiques sur l’Église et la foi chrétienne. Celles et ceux d’entre nous qui célébreront les liturgies dans leurs communautés n’en seront pas affectés. Mais tous ceux qui sont les moins informés et les moins impliqués dans la vie de notre Église seront bombardés d’émissions qui se présentent comme « critiques » et qui ne sont que des opérations de propagande, et même de propagande grossière. Dans notre pays démocratique, les chrétiens sont encore des citoyens à part entière, il n’est pas certain qu’ils le soient dans le traitement de l’information."

 

Source

 

Les catholiques sont des citoyens de second rang dans ce pays depuis 1789, 1793, 1905, 1975. Dans le traitement médiatique, c'est manifeste, il y a les protestants, les Juifs et les musulmans d'un côté, ceux-ci font l'objet d'articles et de sujets complaisants, et il y a les catholiques de l'autre qui ne méritent que le mépris... Chaque jour, ils ont leurs lots d'insultes et de haine. Pas un jour ne se passe sans que la propagande médiatique ne déverse un flots d'ordures sur la tête des catholiques, du clergé et de l'Eglise.

 

- Pédophilie dans l'Eglise : quand le pape était accusé par l'aile libérale d'être un "réactionnaire"

Partager cet article
Repost0