Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 08:03

ROME, vendredi 2 janvier 2009 (ZENIT.org)

Le pape a lancé un appel après l’angélus du dimanche 28 décembre, alors que les frappes israéliennes, avaient commencé à riposter le jour précédent, samedi 27 décembre, aux tirs de roquette du Hamas : on comptait déjà des centaines de morts et le double de blessés. 

« La Terre Sainte, qui, ces derniers jours, pour Noël, est au centre des pensées et de l’affection des fidèles du monde entier, est de nouveau bouleversée par l’explosion d’une violence inouïe », a déploré Benoît XVI

Benoît XVI a exprimé son émotion devant les effets de cette violence : « Je suis profondément attristé pour les morts, les blessés, les dommages matériels, les souffrances et les larmes des populations victimes de cette tragique succession d’attaques et de représailles ». 

Il s’est exclamé : « La terre de Jésus ne peut pas continuer à être témoin de tant d’effusion de sang, qui se répète sans fin ! » 

C’est pourquoi le pape a condamné les violences et lancé un appel à la trêve : « J’implore la fin de cette violence qui est à condamner dans toutes ses manifestations, et la reprise de la trêve dans la Bande de Gaza. Je demande un sursaut d’humanité et de sagesse chez tous ceux qui ont une responsabilité dans cette situation ». Suite

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 08:00

ROME, vendredi 2 janvier 2009 (ZENIT.org) - Benoît XVI exprime sa préoccupation pour le travail précaire et les conditions de travail actuelles. 

« Je saisis cette occasion, a ajouté Benoît XVI, pour exprimer ma préoccupation pour l’augmentation de formes de travail précaire et je lance un appel pour que les conditions de travail soient toujours plus dignes pour tous ». Suite

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 19:00
Lorsque vous entendez ou lisez une histoire racontant un crime horrible... vous êtes... je pense... perturbé...
Un enfant assassiné...
Une famille massacrée...
De plus, en toute logique humaine, le ou les responsables doivent être arrétés, emprisonnés... jugés... et condamnés...
La raison humaine et une justice honnête imposent cette logique... je pense...
Or, à priori, cette logique n'existe pas...
Pourquoi ?
Un type genre Dutroux... est en prison... mais ses amis qui lui passaient "commande" d'enfants et les différents bénéficiaires de ses "services"... n'ont pas été inquiétés...
Or, dans le dossier et dans le livre de Jean Nicolas intitulé dossier pédophilie - le scandale de l'affaire Dutroux - paru aux éditions Flammarion en 2001, les faits révèlent, entre autres horreurs, qu'il revendait des enfants à des sectes sataniques... et il y a même des liens jusqu'au... Bilderberg...
Bilderberg ??? Suite
Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 18:00

3/3 -Francs Maçons - Frères Invisibles de la République

A voir pour observer les symboles maçonniques qui orne aussi un peu partout les monuments à Paris, Jack Lang planche dans une loge sur la "démocratie"... "Convents", "rôle législatif du convent", "orientations de la politique maçonnique pour l'année à venir", "Grand Maître sérénissime", "liberté de conscience", "développement de la démocratie, mission essentielle", etc. 

Où l'on apprend que "dans les pays musulmans (où les loges travaillent au développement de la "démocratie"), les francs-maçons sont diabolisés et souvent persécutés" (sic)...

Deux phrases à retenir (pour les tous négationnistes du complot):

- "Il existe une fraternelle parlementaire qui rassemble des élus de tous bords et qui traitent de sujet éthique... font évoluer certaines lois..., travaillent sur certains sujets en amonts, et ensuite... font des propositions de lois, discutent avec d'autres élus, constituent des majorités, c'est-à-dire le travail parlementaire normal. C'est un travail de lobbying... des valeurs et des idées" (Patrick Kessel, ancien grand maître du Grand orient de France)...

- "En novembre 1974, Simone Veil alors "ministre de la Santé" sous Valéry Giscard d'Estaing,  avait entrepris de faire adopter la loi sur l'interruption volontaire de grossesse, la majorité gouvernementale y était très majoritairement hostile. ... L'intervention du Grand Orient de France [loge historiquement la plus anticléricale] auprès des parlementaires francs-maçons, avait permis de dépasser les clivages politiques traditionnels et avait fait bénéficié Simone Veil d'un consensus suffisant pour que son texte soit voté."...

Mais à part cela, "le complot n'existe pas"...
Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 16:54
13h43 France > Paris - Plus d'actes de violence dans les bus Noctilien

Fil Info tf1.lci


Le nombre d'actes de violence à l'égard des conducteurs et des voyageurs commis à bord des bus du réseau de transport nocturne de la RATP est en augmentation.

C'est ce qu'indique un rapport publié par un collectif CGT. Selon ce document, le nombre d'atteintes physiques sur des agents de la Régie a plus que doublé, passant de 15 en 2004 à 38 en 2007. Au cours de la même période, le nombre d'actes violents entre voyageurs est passé de 30 à 156.
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 21:49

Un nuit de la Saint-Sylvestre "plutôt calme" selon le ministère de l'Intérieur, c'est un record de véhicules incendiés!

Le nombre de véhicules brûlés lors de la nuit du Nouvel An, soit 1.147, a augmenté cette année de 30% par rapport à l'an dernier, mais le ministère de l'Intérieur n'a déploré aucun incident majeur en terme de violences urbaines. Afp 01/01/2009


Avec 1.147 voitures incendiées dans la nuit de mercredi à jeudi, selon le bilan définitif du ministère, la Saint-Sylvestre 2009 a été pire qu'en 2008 (878, soit +30,64%) et qu'en 2007 (973).

Déjà, le bilan provisoire établi jeudi en début de matinée (445 véhicules brûlés) était un record, à cette heure de la journée, depuis 2002.

Département par département, le plus grand nombre de véhicules a été incendié en Seine-Saint-Denis (130), dans le Bas-Rhin (91), le Val-de-Marne (80), le Val-d'Oise (68), le Nord (65), le Haut-Rhin (55), le Rhône (47), l'Essonne (43) ou la Haute-Garonne (40).

Mais, fait nouveau par rapport aux années précédentes, selon le ministère de l'Intérieur, des véhicules ont été incendiés dans un certain nombre de départements ruraux qui ne sont pas connus pour être des théâtres de violences urbaines.

... 288 personnes ont été interpellées dans la nuit de mercredi à jeudi, contre 259 l'année précédente (+11,20%), dont 219 placées en garde à vue contre 166 (+31,93%).

Alors que 35.000 policiers et gendarmes avaient été déployés, "les très rares affrontements qui se sont produits ont été brefs et sporadiques", selon le ministère.

... Au total dans le pays, et "comme l'an dernier", "quatre fonctionnaires de police ont été légèrement blessés". Mme Alliot-Marie, a adressé "ses félicitations" aux forces de l'ordre et aux pompiers qui "ont permis que cette nuit se déroule globalement dans le calme et sans incident notable".

A Paris, 550.OOO personnes s'étaient rassemblées mercredi soir sur les Champs Elysées, soit 150.000 de plus que l'an dernier, et sans incident particulier, selon la préfecture de police de Paris.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 09:01

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 08:58

MOSCOU, 31 décembre - RIA Novosti. Moscou enverra une aide humanitaire dans la bande de Gaza où Israël effectue une opération militaire depuis cinq jours, a annoncé mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'un entretien téléphonique avec le chef du Hamas Khaled Mechaal.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 08:52

Entendu ce matin sur rance-info: "Il n'y a pas eu d"incident cette nuit".

En réalité, sur
Fil info-Lci:

07h00 France > Faits divers - 445 véhicules incendiés cette nuit


445 véhicules ont été incendiés au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, contre 372 durant la même période de l'année précédente, selon un bilan provisoire "des faits vérifiés à 6h",  publié jeudi le ministère de l'Intérieur.


Dans une courte dépêche Afp "445 véhicules brûlés dans la nuit", Le Figaro ajoute: "Ce bilan provisoire fait apparaître une augmentation du nombre de véhicules brûlés de 19,62%."

288 personnes ont été interpellées contre 259 l'année précédente (+ 11,20%), dont 219 placées en garde à vue contre 166 (+ 31,93%).

Toutefois, cette nuit de la Saint-Sylvestre "a été unanimement perçue comme plutôt calme et sans incidents notables", estime le ministère de l'Intérieur.

445 véhicules incendiés, une augmentation de 19,62%, 288 personnes interpellées..., mais à part cela, il n'y a pas eu d'incidents!...

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 18:48
Un jeune braqueur de bureau de poste tué par la police à Marseille

LEMONDE.FR
avec AFP et Reuters | 31.12.08

Un jeune homme qui venait d'attaquer à main armée un bureau de poste dans les quartiers est de Marseille, mercredi 31 décembre au matin, a été tué par la police alors qu'il retenait une employée en otage.
L'attaque a eu lieu entre 8 heures et demie et 9 heures du matin dans le quartier des Olives du XIIIe arrondissement de la cité phocéenne. Trois jeunes, âgés de 16 et 19 ans, avaient profité de l'arrivée d'une employée pour la prendre en otage et pénétrer dans l'établissement. Alertés, les policiers ont eu le temps de mettre en place un dispositif de sécurité autour du bureau de poste.

Au moment de sortir, "un des malfaiteurs a tiré en direction de l'otage, sans la toucher", a dit à Reuters le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest. "Les policiers ont riposté et ont tué l'un des braqueurs de plusieurs coups de feu". Les deux autres ont été interpellés après une course poursuite, et leur butin récupéré. Tous trois étaient connus des services de police pour des faits de délinquance. L'otage n'a pas été blessée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'arme du preneur d'otage était chargée à blanc, tandis que ses complices disposaient d'armes à grenailles. La brigade criminelle de la police judiciaire de Marseille a été saisie.



Partager cet article
Repost0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 07:30

Le Figaro
29/12/2008

Selon un syndicat de médecins urgentistes, la sécurité des patients ne serait plus assurée dans les hôpitaux d'Ile-de-France, faute de places suffisantes et de personnels disponibles pendant les périodes de fêtes. Il demande au gouvernement de déclencher un plan d'urgence dans les hôpitaux de la région parisienne.

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 08:33
Un journaliste du Monde ne mâche pas ses mots. Le mur du politiquement correct explose sous le poids des faits et des réalités: les Franciliens quittent Paris en masse.

Et si Paris devenait Washington DC ! par Michel Godet

LE MONDE | 29.12.08 | 13h16  •  Mis à jour le 29.12.08 | 13h33

L'avenir de cette région [L'Ile-de-France] est ... préoccupant y compris pour les autres régions...

En effet, la région Ile-de-France est de moins en moins attractive pour les franciliens actifs, qui, toutes catégories socioprofessionnelles confondues à l'exception des cadres, fuient pour s'installer dans le pourtour à l'ouest et au sud : son solde migratoire intérieur est négatif pour toutes ces catégories dans la période 1999-2005 de près de 80 000 personnes par an.

...
 C'est la seule région où le quart des retraités part s'installer ailleurs (c'est seulement 5 % pour les autres). L'Ile-de-France ne se dépeuple pas pour autant car elle bénéficie du renfort de 40 % du solde net des 100 000 migrations internationales.

... Une autre incertitude concerne les naissances ; on peut estimer qu'au moins 40 % des naissances seraient d'origine immigrée (il y a 5 millions d'immigrés en France dont deux millions devenus Français par acquisition et 40 % d'entre eux vivent en Ile-de-France où ils représentent 20 % de la population).

... pose ... la question de la capacité d'assurer la mixité sociale et scolaire dans des quartiers où parfois 80 % des enfants sont d'origine non francophone. La responsabilité des pouvoirs politiques commande une meilleure maîtrise de ces questions d'intégration où les politiques de logement, de formation et d'emploi ne peuvent être dissociées.

Les Franciliens qui s'en vont ... le font pour des raisons de coût du logement mais aussi de conditions et de qualité de vie. Moins d'encombrements, meilleures écoles, plus forte cohésion sociale et vie associative. Un chiffre fait réfléchir : entre 1998 et 2006, la construction de logements neufs par tranche de 1 000 habitants s'établit à 28 pour l'Ile-de-France, 48 pour le Limousin, 51 pour la Franche-Comté et 78 pour la Bretagne ! On construit non pas là où l'on vit mais là où on a envie de vivre ! Apparemment pas en Ile-de-France.

Il est vrai que les crimes et délits (87 pour 1 000 habitants, le score le plus élevé après la région PACA) y sont aussi deux fois plus nombreux que dans les régions en question. La sécurité des personnes et des biens fait aussi partie de la qualité de vie. A l'inverse, il n'est pas surprenant d'apprendre que les régions Bretagne et Franche-Comté sont les plus sûres de France, après le Limousin et l'Auvergne.

La fuite des Franciliens actifs, des familles avec enfants et des retraités n'est pas encore un exode mais reste très préoccupante pour l'avenir. Il ne faudrait pas que Paris se transforme en Washington DC, une capitale cosmopolite avec ses quartiers résidentiels et d'affaires où sont concentrés tous les pouvoirs, qui attire les touristes par ses nombreux musées et monuments, mais aussi une ville peuplée à 80 % de communautés socialement marginalisées et concentrées dans les quartiers pauvres de la périphérie.

 

Michel Godet est professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers et membre du Conseil d'analyse économique

Article paru dans l'édition du 30.12.08.
 



France, qu'as-tu fait des promesses de ton baptême?
"Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende"... Pour la France Fille aînée de l'Eglise, ces tristes réalités (fuite, substitution démographique, un pays désolé par des étrangers) sont à comparer avec les avertissements de Dieu dans la sainte Bible:

"Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d'iniquité, à la race perverse, aux enfants scélérats; ils ont abandonné le SEIGNEUR... 7. Votre terre est déserte, vos cités brûlées par le feu; votre pays, devant vous, des étrangers le dévorent, et il sera désolé comme dans une dévastation de l'ennemi..."
(Livre du prophète Isaïe, I, 4-7).

"Parce que vous aurez violé l'alliance du Seigneur votre Dieu qu'il a faite avec vous, que vous aurez servi des dieux étrangers, et que vous les aurez adorés; ... vous serez enlevés de cette terre excellente qu'il vous a livrée..."  (Livre de Josué, XXIII, 16).


* Occupation, cités en feu

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 13:31

Plusieurs centaines de milliers de personnes se sont réunies à Madrid ce dimanche. Une grand-messe était organisée à l’appel de l’Eglise catholique pour "défendre la famille traditionnelle", en présence de 37 évêques, a constaté l'AFP. L'archevêché de Madrid qui organisait le rassemblement, a fait état d'un million de personnes mais la municipalité n'a pas confirmé ce chiffre.

Ce rassemblement fait suite à une cérémonie de même type, organisée le 30 décembre 2007. Une manifestation semblable avait réuni des dizaines de milliers de personnes -plus d'un million selon les organisateurs- place Colon l'an dernier.

Dans un pays à majorité catholique, l'église ne décolère pas contre le gouvernement socialiste Zapatero qui a légalisé le mariage entre personnes du même sexe, facilité la procédure de divorce et inscrit l'homosexualité ainsi que le mariage homosexuel au programme scolaire.

Le cardinal-archevêque de Madrid a lancé un appel contre l’avortement. Une nouvelle loi sur ce sujet doit être présentée au Parlement espagnol au premier semestre 2009. Actuellement cette pratique n’est possible qu’en cas de viol, de malformation du foetus ou de danger pour la mère.

L’Eglise catholique reproche au gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero la légalisation du mariage homosexuel en 2005. L'évêque de Bilbao, Ricardo Blazquez a critiqué le fait «d'appeler 'mariage' l'union entre deux personnes de même sexe» alors que la «famille normale» est constituée de «l'union stable (...) d'un homme et d'une femme».

Dans ce rapport de force, le Pape Benoit XVI a adressé un message de soutien aux manifestants retransmis hier sur grand écran. "Chère familles, ne laissez pas se dénaturer l'amour, l'ouverture à la vie et les liens incomparables qui unissent votre foyer", a déclaré le pape lors de la traditionnelle prière de l'Angélus.

Le cardinal-archevêque de Madrid, Antonio Maria Rouco Varela, a lancé un appel contre l'avortement, invitant les familles à vaincre «la culture de la mort».

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 12:10

Benoït XVI, jeudi 25 décembre 2008, depuis la basilique Saint-Pierre.LEMONDE.FR | 26.12.08 | 15h53

Dans une allusion à son possible voyage en Israël et dans les territoires palestiniens occupés en mai 2009, le pape Benoît XVI
a déploré, jeudi 25 décembre, lors de son message de Noël, que "l'horizon semble redevenir sombre pour les Israéliens et les Palestiniens". Il a dénoncé "la logique perverse de l'affrontement et de la violence" qui prévaut au Proche-Orient, citant le Liban et l'Irak, où il appelle à privilégier la "voie du dialogue".

... Face à la crise économique et financière, la "solidarité" doit primer sur "les égoïsmes", a insisté le chef de l'Eglise catholique. "Si chacun pense uniquement à ses propres intérêts, notre monde ne peut que s'écrouler", a-t-il prédit. Les maux qui, selon Benoît XVI, affligent l'humanité, "exploitation de l'homme par l'homme, terrorisme, misère"… avaient déjà été évoqués le 8 décembre, dans un long message papal publié pour la Journée de la paix, célébrée par les catholiques le 1erjanvier.

Développant des éléments de la doctrine sociale de l'Eglise, le pape s'y montrait convaincu que la pauvreté alimente les conflits. Mais il récusait l'idée selon laquelle la croissance démographique aggrave la misère. "La population est une richesse", plaidait-il, dénonçant "toute campagne de réduction des naissances" et "l'élimination de millions d'enfants non nés au nom de la lutte contre la pauvreté".

Pour contrer les effets négatifs de la mondialisation, il proposait un "code éthique commun" et dénonçait "une finance limitée au court terme"; il jugeait préférable "la création de valeurs et de revenus" "à une politique de pure redistribution de richesses". Ce texte pourrait préfigurer l'encyclique sociale du pape, attendue depuis plusieurs mois et désormais annoncée "pour début 2009".

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 07:35

Attendue depuis une semaine, les chancelleries européennes n'étaient pas intervenues. [L]’attaque aérienne israélienne a surpris par son ampleur. "L'opération est en cours et elle se poursuivra aussi longtemps que ce sera nécessaire", a précisé l'armée dans un communiqué. Quelque 60 avions et 20 hélicoptères ont participé à l’opération baptisée Plomb durci, qui a commencé hier vers 11 h 30, visant une cinquantaine de bâtiments occupés par les forces du Hamas et des camps d’entraînement du mouvement islamiste dans la bande de Gaza. Par vagues successives, des avions F16 et F15, aidés par des hélicoptères de combat, ont attaqué leurs cibles.

Des centaines de tanks sont ce matin
massés devant la bande de Gaza, prêts à se ruer sur ce territoire minuscule, enclavé entre l'Égypte et Israël.

L'Union européenne, les Etats-Unis et la Russie ont appelé samedi à l'arrêt des bombardements israéliens sur Gaza tout en exhortant le Hamas à cesser ses tirs de roquettes sur l'Etat hébreu.

C'est le plus lourd bilan côté palestinien en une seule journée depuis le début du conflit il y a 60 ans. Parmi les victimes figurent le chef de la police du Hamas, Taoufik Djabber, ainsi que le chef de l'unité de sécurité et de protection du mouvement islamiste.

Les services de secours ont vite
été débordés par l’affluence des quelque sept cents blessés. Les plus touchés ont été transportés par ambulance, les autres acheminés dans des voitures particulières, voire portés par l’un des leurs. Dans l’hôpital Al-Chifa, les blessés sont entassés dans les couloirs, médecins et infirmiers parant au plus pressé.

Une quinzaine de femmes
ont été tuées, ainsi que quelques enfants. Les morgues manquent de place pour accueillir les corps. La télévision a montré, aux abords des décombres du quartier général de la police, des images de cadavres en uniforme tandis que des blessés se tordaient de douleur. Des sauveteurs emmenaient les blessés vers des véhicules ou tentaient de ranimer des victimes inconscientes.

Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon,
a demandé la "cessation immédiate des violences" à Gaza et dans le sud d'Israël. Il a condamné "le recours excessif à la force, qui fait des morts et des blessés parmi les civils".

En territoire palestinien, l’arbre de Noël de Bethléem, qui d’habitude reste allumé jusqu’à la fin des fêtes chrétiennes orthodoxes, en janvier,
sera éteint aujourd’hui, pour protester contre les raids israéliens.

L'observateur palestinien à l'ONU Riyad Mansour a estimé qu'il n'y avait "aucune justification" à l'offensive israélienne. "Ce châtiment collectif est inhumain, immoral et doit cesser immédiatement", a-t-il déclaré. "Rien ne justifie de punir 1,5 millions de Palestiniens pour les actes de quelques uns".

Le président-élu américain Barack Obama a reçu un résumé de la situation par plusieurs services de sécurité samedi, tandis que George W. Bush s'entretenait avec des dirigeants de la région. Barack Obama s'est aussi entretenu avec la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice... AP

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 19:45
Très bon texte d'Ivan Blot pour Novopress.info sur une histoire des Etats-Unis que l'on ne risque pas d'apprendre à l'école de la république ou dans les grands media aux ordres républicains. 

L’Amérique est-elle « pharisienne » ? Elle se prétend animée d’une mission exceptionnelle qui est d’apporter les droits de l’homme, la liberté et la démocratie à l’univers humain et faire ainsi son bonheur. Elle tire de cette idéologie d’autojustification une tendance à vouloir toujours criminaliser ses adversaires, tendance propre au totalitarisme : si vous êtes l’ennemi de Staline, vous êtes, pour les communistes, non pas un simple adversaire politique mais un criminel qu’il faut juger. Les Américains font de même. On l’a vu avec Saddam Hussein. On l’a vu avec le procès de Nuremberg des chefs nazis où cela n’a jamais gêné les juges américains de juger avec les juges de Staline : ils partageaient tous (Américains, nazis et communistes) en fait une vision commune de la politique fondée sur la diabolisation de l’opposant. Le procureur américain de Nuremberg Robert Jackson n’est en cela pas différent de Freisler, le juge nazi qui condamne à mort les aristocrates allemands s’opposant à Hitler, et Vichynski, le procureur communiste condamnant les victimes des purges staliniennes.

En réalité, les Etats-Unis partageaient avec les Soviétiques le besoin d’affirmer le caractère criminel du régime nazi pour s’exempter eux-mêmes de leurs propres crimes. L’histoire américaine est jalonnée de bien des crimes, comme celles d’autres nations, mais la propagande des Américains victorieux leur a permis d’organiser l’oubli de ces crimes. Ils sont ainsi apparus à tort comme le pays des droits de l’homme par excellence.

Tout le monde trouve normal que les Etats-Unis aient une capitale qui porte le nom d’un propriétaire d’esclaves, Washington. On tait les causes de la Guerre d’indépendance des USA contre l’Angleterre. Celle-ci, par son Parlement, avait décidé l’abolition de l’esclavage, ce qui fit peur aux propriétaires d’esclaves américains, lesquels ne virent leur salut que dans l’indépendance pour que la loi anglaise ne s’applique pas.

Le « pays de la liberté » était et est resté de longues années le pays esclavagiste par excellence : peu de gens, en raison de la propagande américaine, méditent sur cette contradiction. En réalité, l’Amérique a toujours considéré les hommes comme des matières premières pour l’économie : ils n’ont supprimé l’esclavage que lorsqu’ils ont compris qu’il y avait des façons plus efficaces d’utiliser la main-d’œuvre que l’esclavage. Les Etats-Unis sont le pays de la pensée « fonctionnelle » qui trouve son origine chez les philosophes utilitaristes anglais. Mais cette essence est voilée par le discours de propagande des droits de l’homme. Il faut savoir que sur le papier, les constitutions les plus favorables aux droits de l’homme furent celles de Robespierre en 1793 et de Staline en URSS. D’ailleurs l’URSS a signé avec enthousiasme la Déclaration universelle des droits de l’homme lors de la fondation de l’ONU. Cela relativise l’intérêt de ces déclarations pour la protection de la dignité humaine.

Le régime américain dès sa fondation a donc commis un crime, non marginal mais essentiel puisqu’il était à la base de son économie : l’esclavage des Noirs. Cet esclavage était une conséquence particulière d’une conception plus vaste qui réduit les hommes à des matières premières. C’est cette conception qui fut mise au service du racisme à l’égard des Noirs. Mais c’est cette même conception que nous retrouvons dans l’antiracisme dogmatique du système américain actuel : la race (biologique) comme l’ethnie (culturelle) sont des obstacles au besoin économique de rendre la main-d’œuvre parfaitement interchangeable, comme les blocs de charbon ou de marbre sont interchangeables lorsqu’ils sont stockés à des fins de production. Il faut donc les effacer dans un « melting pot ». Des biologistes américains ont pu montrer que si le mélange intégral des races se faisait aux USA les Noirs disparaîtraient totalement car ils ne sont que 12% et la loi de la régression à la moyenne ferait disparaître leurs traits physiques spécifiques dans la population majoritaire : une forme de solution finale du problème noir par le métissage en quelque sorte ! Les plus lucides des porte- parole de la communauté noire de ce point de vue, comme Farrakhan, l’ont bien vu.

Les Etats-Unis ne sont pas fondés uniquement sur l’esclavage mais aussi sur l’élimination des Indiens. Oh, certes, ce fut au nom des besoins économiques de la nation américaine. Les Indiens s’intégraient mal dans l’économie et occupaient des terres à exploiter pour l’élevage ou les puits de pétrole. La façon dont les Indiens furent traités et leur culture détruite pour les livrer à l’alcoolisme, l’assistance et la dictature du consumérisme est révélatrice des risques que fait courir le système fonctionnaliste américain (le « Gestell » de Heidegger) pour les autres peuples du monde. Il s’agit de détruire partout la fierté nationale et les coutumes particulières pour homogénéiser le marché. Si tout le monde ressemble à des Américains, tout le monde utilisera les biens de consommation américains, à commencer par les films d’Hollywood ou le Coca-Cola.

Le régime américain commence donc son entrée dans l’histoire avec deux atteintes majeures aux droits de l’homme : l’esclavage des Noirs et le massacre des Indiens. Comment oser dans ces conditions donner des « leçons de démocratie » au monde ? Mais ce n’est pas tout. Le caractère criminel de la politique américaine va se montrer dans une façon particulièrement odieuse de faire la guerre : l’inauguration a été la Guerre de sécession, dont on a pu dire qu’elle servit de modèle à la Guerre de 1914-1918. C’est en effet l’apparition d’une forme de « guerre industrielle » avec des massacres de masse : pour beaucoup d’historiens, la Guerre de sécession a été la première guerre totale moderne, avec 600.000 soldats tués mais 400.000 civils massacrés. La guerre « aristocratique » codifiée peu à peu en Europe partait du principe que l’on tuait les militaires, pas les civils. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les bombardements américains, tant sur l’Allemagne que sur le Japon, ont délibérément visé les populations civiles pour casser le moral de l’ennemi. Des millions de femmes et d’enfants en ont été victimes. Cette forme de guerre a été réutilisée à plus petite échelle en Irak.

Il y a bien « crimes de guerre » là où l’on s’attaque prioritairement aux femmes et aux enfants : qui a jugé les criminels de guerre américains ? Les Etats-Unis ont fait d’ailleurs valoir diplomatiquement que si des tribunaux internationaux étaient constitués, en aucun cas ils ne pourraient juger des Américains !

Les Etats-Unis ont joué aussi un rôle peu conforme à l’idéologie des droits de l’homme en confortant le crime et les mafias partout où cela pouvait profiter à leurs intérêts politiques. Chicago, symbole du gangstérisme, est bien une ville des Etats-Unis. Ce pays connaît un taux de criminalité très supérieur aux normes européennes. Ce n’est pas étonnant dans un pays où l’homme est avant tout considéré comme une matière première pour l’économie. Partout dans le monde, la criminalité est d’abord liée à la recherche du gain : une société qui place le gain financier sur un piédestal doit s’attendre à sécréter beaucoup d’activités criminelles et mafieuses.

Le système américain actuel est donc particulièrement dangereux pour la liberté et l’identité des peuples du monde, bien que ses dirigeants prétendent partout être les défenseurs de la liberté et de la démocratie. C’est un système déshumanisant qui donne raison, une fois n’est pas coutume, à Karl Marx : « La grande bourgeoisie a précipité les frissons de l’extase religieuse, l’esprit chevaleresque et la sentimentalité petite bourgeoise dans les eaux glacées du calcul égoïste ! »

D’où vient donc ce régime qui domine les Etats-Unis sous le nom abusif de « démocratie » ? En réalité, le régime politique américain est oligarchique dans son essence et n’est démocratique que dans la forme. C’est une oligarchie marchande qui règne en maître à présent. Suite

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 18:31
Alain Laurent a bien compris que l'idéologie de l'"antiracisme" fonctionne sur le même registre que le "libéralisme": corruption et perversion au programme, au final destruction du soubassement qu'entreprenait de défendre l'idéologie (destruction des libertés pour le "libéralisme", atteintes aux libertés d'expression, au droit de propriété; augmentation du racisme, culpabilisation,  séparation du reste des Français, éloignement des populations d'accueil françaises, communautarisme et discrimination pour l'"antiracisme").

Dans le cadre du "Libre Journal des Idées Politiques", Max Lebrun a invité ... Alain Laurent, philosophe, écrivain, auteur de La Société ouverte et ses nouveaux ennemis.

Pour ce dernier, toutes les démocraties égalitaires, détribalisées et sécularisées d’Occident sont confrontées aux mêmes défis du communautarisme.

... [L]'idéologie prétendument "antiraciste", acquise au relativisme multiculturel, ... a perverti les valeurs de tolérance et d’ouverture. (1:25:54).
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 00:03

Plus de 350 000 euros sortis des caisses des associations, des collaborateurs faisant transiter sur leurs comptes de fortes sommes et des versements suspects atterrissant chez plusieurs proches du député… La note de Tracfin à l'origine de l'enquête préliminaire visant Julien Dray fait chaque jour naître de nouveaux soupçons sur l'ampleur des «détournements de fonds commis à des fins apparemment personnelles», évoqués la semaine dernière par le parquet de Paris.

L'épaisse note de l'organisme de renseignement des circuits financiers clandestins Tracfin, clé de voûte des investigations, laisse en effet apparaître une longue liste de mouvements financiers suspects… Selon Le Monde, qui a révélé l'affaire vendredi dernier, 351 027 euros au total ont quitté les comptes des parrains de SOS Racisme et de la Fidl (Fédération indépendante et démocratique des lycéens), dont 94 000 euros en liquide.

Comme Le Figaro le révélait lundi, le document pointe aussi du doigt le fait que Julien Dray n'a effectué aucun retrait d'espèces sur ses comptes bancaires au cours de ces deux dernières années. Ce constat étonne policiers et magistrats financiers qui s'interrogent sur la provenance des fonds de ses achats personnels.

Et selon le quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France, ces sommes n'auraient pas uniquement bénéficié aux comptes de Julien Dray. Le journal cite, parmi les bénéficiaires des mouvements de fonds dénoncés par Tracfin, plusieurs personnalités proches du député, notamment Dominique Bouissou, son ancienne attachée parlementaire, aujourd'hui attachée de presse de Ségolène Royal. Les relevés bancaires montreraient que 6 500 euros lui auraient été adressés au départ d'un compte détenu par les parrains de SOS Racisme. Un autre proche de Julien Dray, Marc Rozenblat, est également cité pour avoir perçu, selon la note de Tracfin, un chèque de 12 500 euros de la même structure. Selon le journal, le compte en banque de l'un des membres de la belle-famille de Julien Dray aurait été le destinataire de quelque 5 000 euros. ... Source: Le Figaro, Les soupçons sur Dray s'étendent à ses proches, M. D. 24/12/2008

La première secrétaire du PS Martine Aubry prend la défense de Dray

Après cinq jours d'un silence assourdissant, Martine Aubry a enfin évoqué "l'affaire Dray".

Elle s'est fendue mercredi 24 d'un communiqué à propos des «libertés publiques». ... «On ne compte plus les atteintes à la présomption d'innocence et au secret de l'instruction comme cela a été le cas pour les mis en examen de Tarnac et aujourd'hui pour Julien DRAY», signale le communiqué de Martine Aubry. Selon elle, ces «atteintes aux libertés publiques qui se multiplient dans notre pays (...) sont indignes de la France». Source: Le Figaro, Aubry évoque l'affaire Dray du bout des lèvres, 24/12/2008.

S'il s'avère que Dray est un escroc, au moment des soit-disant "élections" le système s'arrangera pour faire oublier qu'Aubry a pris sa défense.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 20:39


Peintures de la Nativité par différents artistes accompagnées de la symphonie d'ouverture de la seconde partie de l'oratorio de Noël de Bach.
Partager cet article
Repost0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 20:38

"Israël attribue en partie cette accalmie à l'érection de la clôture qu'il construit le long de la frontière avec la Cisjordanie. A Bethléem, cette barrière prend la forme d'un mur de béton de quatre mètres de haut, avec des tours de guet.
... Les Palestiniens déplorent toutefois la présence du mur de béton qui entrave, selon eux, le commerce et rebute les touristes étrangers.

Peu habitués au réseau de barrages routiers et de points de contrôle qui maille la Cisjordanie, de nombreux visiteurs considèrent cette construction qui sépare Jérusalem de Bethléem comme une vilaine cicatrice dans un lieu sacré de la chrétienté.

Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a déclaré mardi qu'Israël devrait achever l'édification de la "barrière de sécurité" à Jérusalem d'ici la fin 2009. ..." Suite
(Source: L'Express Reuters, Les pèlerins chrétiens affluent à Bethléem, publié le 24/12/2008 à 18:00)

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 08:22

... ou l'art de la contradiction...

Discours de Palaiseau : « L’objectif, c’est le métissage. C’est une obligation, un impératif : nous devons changer. On va changer partout en même temps : dans l’entreprise, dans les administrations, dans l’Education, dans les partis politiques, et on va se mettre des obligations de résultats. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra que la République passe par des méthodes plus contraignantes encore ». (
Novopress 17/12/08)

Discours de Ryad : « Mes chers amis d’Arabie saoudite, il ne s’agit pas d’imposer un modèle unique de civilisation. Ce serait répéter une fois de plus l’erreur tragique qui dans le passé a provoqué tant de malheurs. Ce serait nier les identités. Ce serait susciter non la paix et la fraternité mais la violence, car rien n’est plus dangereux qu’une identité blessée, qu’une identité humiliée. Une identité humiliée, c’est une identité radicalisée »


Sarkozy : Métissage pour la France, pas pour l'Arabie
Novopress.info

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 07:59

ROME, Mardi 23 décembre 2008 (ZENIT.org) - Benoît XVI a encouragé la poursuite de la « recherche des racines chrétiennes de notre société », dans son discours aux professeurs et aux étudiants de l’Institut pontifical d’Archéologie chrétienne, qu’il a reçus en audience au Vatican samedi dernier, 20 décembre.

« La diffusion de la culture artistique et historique dans tous les secteurs de la société donne aux hommes de notre temps les moyens de retrouver leurs racines, et d’y puiser les éléments culturels et spirituels qui les aident à construire une société à dimension vraiment humaine », a affirmé le pape.

« Tout homme, toute société, a besoin d’une culture ouverte à la dimension anthropologique, morale et spirituelle de l’existence. C’est donc mon vœu profond que, grâce aussi au travail de votre Institut, la recherche des racines chrétiennes de notre société se poursuive et même s’intensifie », a exhorté le pape.

Benoît XVI a rappelé que le but principal de l’Institut était « l’étude des vestiges de la vie ecclésiale tout au long des siècles ».
... « L’étude de l’archéologie, et spécialement des monuments paléochrétiens, permet d’approfondir la connaissance de la vérité évangélique qui nous a été transmise, et donne l’occasion de suivre les maîtres et les témoins de la foi qui nous ont précédés », a fait remarquer le pape.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 07:59

ROME, Mardi 23 décembre 2008 (ZENITH.org) - « Dieu nous invite à la joie parce que vient au milieu de nous le Sauveur de tous les hommes », écrit le cardinal Vingt-Trois.

Voici le message du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la conférence des évêques de France, pour Noël et la nouvelle année 2009.

« Je vous annonce une grande joie. Aujourd’hui nous est né un sauveur, c’est le Messie le Seigneur ! » (Lc 2, 10-11)

Chers amis, en ces jours très saints, Dieu nous invite à sa joie ! Cette joie ne vient pas de nous-mêmes. Nous n’avons pas à la produire, à l’imposer ou à la mimer, mais nous sommes invités à la recevoir dans la foi.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 07:57
Les cloches de l'église de la Nativité carillonnent à nouveau. Elles unissent leur voix à celle des anges qui chantent l'hymne éternelle : “Gloire à Dieu au plus haut des cieux! Paix sur la terre aux hommes qu'Il aime!” (Lc 2, 14)

De l'humble cité de Bethléem, nous adressons ce message à tous les habitants de Terre Sainte qui sont en Jordanie, en Palestine, en Israël et à Chypre, chrétiens résidant ici ou en pèlerinage, juifs, musulmans et druzes, et à tous ceux qui aiment la Terre Sainte! Nous les supplions de prier le Bon Dieu de faire de cette terre son Royaume, “Royaume de vérité et de vie, Royaume de sainteté et de grâce, Royaume de justice, d'amour et de paix” (Préface de la Messe en la Solennité du Christ Roi de l'univers).
Nous prions pour que cette fête de Noël apporte la paix désirée par tous, une paix fondée sur la justice et la vérité.

... En cette occasion, nous n'oublions pas Jérusalem, le plus précieux dépôt qui nous ait été confié, et sur lequel nous devons veiller. Nous sommes profondément inquiet au sujet de la Ville Sainte! Nous portons la responsabilité de défendre la sainteté et la vocation qui font de Jérusalem une ville unique au monde. C'est le sanctuaire où se retrouvent les fidèles des trois religions monothéistes : juifs, chrétiens et musulmans. Ils s'y retrouvent dans leur commune foi en un seul Dieu et dans leur commune affiliation à Abraham, leur père dans la foi. Nous n'oublions pas tout ce qui divise la Ville Sainte : la cupidité, l'injustice et la violence, sans parler de la construction des colonies qui l'étranglent. Pour toutes ces raisons, les Eglises de Jérusalem continuent de se vider de leurs chrétiens qui, découragés par le manque de paix et la détérioration de la situation politique, émigrent. Tout cela suscite notre inquiétude quant à l'avenir de nos Eglises et des chrétiens vivant sur la terre natale du Christ.

... Il est une seconde tragédie que nous n'avons pas le droit d'ignorer ou de passer sous silence : il s'agit de la tragédie irakienne. La population, la culture, l'héritage et l'histoire de l'Irak ont été sapés à cause de l'occupation de son territoire par des forces étrangères, occupation qui a détruit ses structures fondamentales et transformé le pays en une jungle où règnent le chaos, la violence et le terrorisme. Nous voulons attirer l'attention sur les explosions qui démolissent églises et mosquées, sur l'enlèvement et l'assassinat de plusieurs prêtres et évêques, sur la destruction des maisons de nombreux chrétiens, qui sont constamment menacés et contraints à l'exil. Nous souhaitons que les citoyens irakiens, musulmans et chrétiens, puissent rester sur le sol de leur patrie.
 Suite(Message de Noël 2008 de S.B. Fouad Twal, Patriarche latin de Jérusalem)

*
Mur de Jérusalem. A Bethléem, cette barrière prend la forme d'un mur de béton de quatre mètres de haut, avec des tours de guet
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 16:40
Les vrais chiffres des profanations en France

Devant la multiplication des actes et des profanations antichrétiens, je crée une catégorie "profanations antichrétiennes".

A Lyon une porte de mosquée est noircie par quelques flammes et tous les politiques s'indignent... Dans le même temps, un rapport parlementaire réalisé par deux députés et signalé par Le Figaro, mais totalement passé sous silence par les grands media, indique les vrais chiffres des profanations. Ils vont vous surprendre!

Le rapport a été déposé par André Flajolet député du Pas-de-Calais et Jean-Frédéric Poisson député des Yvelines.

Ces faits sont en augmentation constante depuis plusieurs années. En 2008, la hausse des délits était déjà de 11% par rapport aux huit premiers mois de 2007 soit 110 actes de vandalisme répertoriés entre début janvier et fin août 2008.

144 cimetières ont été profanés en 2007 sur l'ensemble du territoire. Sur ces 114 lieux, neuf étaient des cimetières musulmans et cinq des cimetières israélites, soit moins de 10%...

"En 2007, 9 cimetières musulmans qui ont été touchés et 5 lieux de sépultures israélites, remarquent les rapporteurs. Malgré un traitement médiatique qui donne une impression inverse, la grande majorité des profanations concerne des sépultures chrétiennes…" (
Source: Un cimetière est profané tous les trois jours, Le Figaro, Christophe Cornevin et Cyrille Louis 09/12/2008 | Mise à jour : 16:12)

Ces chiffres permettent de se rendre compte que plus de 90% des actes de vandalisme concernent des lieux d'inhumation chrétiens. On est en droit de se demander pourquoi médias et hommes politiques ne parlent guère que des 10% restants.
Partager cet article
Repost0