Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 22:59

Le petit-fils de Joseph Staline a été débouté mardi dans le procès qu'il avait intenté aux archives nationales russes.

Le descendant de Staline accusait les archives nationales russes d'avoir falsifié les documents sur l'implication du dictateur soviétique dans l'exécution de 22.000 officiers polonais à Katyn en 1940.

Evgueni Djougachvili, qui porte le véritable nom de famille de Staline, accusait l'Agence fédérale des archives d'avoir publié «de faux documents sur le problème de Katyn» sur son site internet.

Le petit-fils de Staline demandait également que l'Agence des archives retire ces documents de son site officiel et lui verse 10 millions de roubles (324.000 francs) pour préjudice moral.

Parmi ces documents, déclassifiés en 1992 et déjà transmis à Varsovie, le plus marquant est une note du chef de la police politique (NKVD), Lavrenti Beria, paraphée par Staline, où il est proposé d'exécuter sommairement les officiers polonais.

La mise en ligne par l'Agence des archives le 28 avril des documents de Katyn avait été annoncée par le président russe, Dmitri Medvedev, dans le cadre d'un rapprochement avec Varsovie.

A la suite de l'invasion par l'URSS en septembre 1939 des régions polonaises de l'Est en vertu du pacte germano-soviétique, environ 22.000 officiers polonais, prisonniers de l'Armée rouge, ont été abattus dans la forêt de Katyn et à Mednoïe (Russie), ainsi qu'à Kharkiv (Ukraine).

Pendant des décennies, l'Union soviétique a accusé les nazis d'avoir commis ces assassinats. Ce n'est qu'en avril 1990 que le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev a reconnu la responsabilité de son pays dans ces massacres.

 

Source

Partager cet article
Repost0

commentaires

T


Sujet différent mais identique: Aller sur le site


http://www.martyr.ru


 


 



Répondre