Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 22:59

Le Royaume du Christ n'est pas de ce monde" a indiqué le président de la conférence des évêques de Pologne qui a refusé une consécration solennelle de leur pays au Christ Roi.
 

Traduction Christ-Roi :

 

Varsovie (kath.net/KAP) Les évêques de Pologne sont contre l'idée d'un mouvement populaire pour le Consécration de la Pologne au Christ-Roi - qui prend comme Devise : "Christ, Roi de la Pologne". Ce plan devrait être abandonné, a dit le président de la Conférence des Évêques polonais, l'Archevêque Jozef Michalik, ce mercredi à la fin de la Réunion(Rencontre) d'Automne des Évêques poloanis à Varsovie. Le Royaume de Christ n'est pas "de ce monde".

Dans la conclusion explicative les Évêques ont averti que la supposition de l'intronisation du Christ comme Roi de Pologne, ne "résoudra pas tous les problèmes". A la place de cela, ils proposent la foi s'approfondissant dans le Christ comme "le Roi de l'Univers". Michalik a reconnu les bonnes intentions du mouvement des gens(populaire).

Plus de 1,000 personnes ont manifesté à Varsovie ce week-end pour une proclamation du Christ Roi de Pologne. Ils sont venus avec des Drapeaux nationaux et des images de Christ Couronné, Roi du Parlement du Palais Présidentiel. "Le Mouvement pour la Souveraineté des Polonais" avait appelé à cette manifestation.

Déjà en 2006 l'Église polonaise avait critiqué la proposition de 40 prêtres pour la bénédiction de la Pologne par le Christ-Roi. La proposition n'avait suscité aucun commentaire du Parlement. Les organisateurs ont expliqué qu'en 1656 la Pologne a officiellement proclamé la Mère de Dieu comme "Reine de la Pologne".

 

Sources : 1, 2 via le Forum catholique

 

 

Cette position des évêques de Pologne va à l'encontre du magistère de Pie XI dans sa Lettre Quas Primas (1925) :

"21. Les Etats, à leur tour, apprendront par la célébration annuelle de cette fête que les gouvernants et les magistrats ont l'obligation, aussi bien que les particuliers, de rendre au Christ un culte public et d'obéir à ses lois. Les chefs de la société civile se rappelleront, de leur côté, le dernier jugement, où le Christ accusera ceux qui l'ont expulsé de la vie publique, mais aussi ceux qui l'ont dédaigneusement mis de côté ou ignoré, et punira de pareils outrages par les châtiments les plus terribles"

(
Pie XI, Lettre encyclique Quas Primas instituant la fête du Christ-Roi, § 21., 1925)

 

Nous attendons les réactions de Benoît XVI.

 

- Mgr Lefebvre : Ils l'ont découronné (video)

- Le Christ est Roi ! (Abbé Pagès)

- Bonne fête du Christ-Roi

- Le chanoine Jayr et Yves Chiron sur le Christ-Roi (Direct 8)

- Fête du Christ-Roi. "Si Dieu existe vraiment, le non croyant a tout perdu", déclare le P. Cantalamessa

Partager cet article
Repost0

commentaires