Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 17:43

Lu sur le site du Renouveau français via Contre-Info:

« L’association d’Alain Soral est déjà connue pour sa sympathie envers l’islam, sa drague des musulmans de France et sa phobie du « nationalisme ethnique ». Toutes choses qui ont bien sûr suscité des controverses dans la mouvance nationale. Mais tout récemment, elle a fait très fort en publiant sur son site un texte s’en prenant de manière particulièrement violente et grossière au catholicisme.
Etrangement, cela n’a quasiment pas été évoqué au sein de la « cathosphère » ou de la « réacosphère » .
Le texte recèle pourtant des perles que même l’extrême-gauche la plus virulente n’utilise plus. Son auteur, se faisant appeler « Tahir de la Nive », est un Franco-britannique converti à l’islam…

Ci-dessous quelques extraits de cette vomissure digne d’un Sans-Culotte hystérique ; tous les poncifs les plus calomnieux et les plus classiques envers l’Eglise y passent, hormis la fable de la papesse Jeanne…
Accrochez-vous…

Evoquant la révolution bourgeoise et maçonnique de 1789 : « la France avait rompu avec pratiquement un millénaire de la tyrannie la plus cruelle qu’ait connue l’Histoire : celle de l’Eglise. »
« La Révolution qui d’emblée prit le tour d’une lutte de libération nationale et culturelle de l’impérialisme ecclésiastique. Parmi les premiers décrets de la Révolution on compte la confiscation des biens de l’Eglise, la fermeture des couvents où étaient séquestrées des jeunes filles…[sic] »

Puis, désignant le clergé « réfractaire » et fidèle à la Foi, Tahir de la Nive affirme toute honte bue qu’il « niait la Nation, demeurant aux ordres d’une puissance étrangère : le Vatican, incarnant la tyrannie et la superstition. »

A propos des atroces « massacres de Septembre » [Ndlr. 1792], durant lesquels furent assassinés sauvagement plus de 1300 prisonniers parisiens incarcérés du fait de la paranoïa et de la haine révolutionnaires, l’auteur explique que « la justice populaire se manifesta par les exécutions de traîtres dans les prisons de Paris, la majorité étant membres du clergé « réfractaire ». Suite à quoi, l’Armée Révolutionnaire défendant les frontières d’un pays nettoyé de l’ennemi de l’intérieur, remporta sa première victoire : Valmy. »

Comble du cynisme, il prétend - concernant le massacre des Carmélites de Compiègne [Ndlr. 1794]- que pour le clergé « il s’agissait donc d’alimenter en victimes innocentes la légende des martyrs de l’Eglise »…
Etc.

En publiant ce brûlot infâme sur son site, sans prendre la moindre distance, Egalité & Réconciliation affiche donc comme sienne l’idéologie haineuse et mensongère du Sans-culotte fanatique Tahir de la Nive.
En plus de son cosmopolitisme militant et de certains relents marxisants, l’association d’Alain Soral doit donc être considérée, jusqu’à rétractation de sa part, comme antichrétienne et nuisible.

Rappelons pour finir ce que disait l’historien (protestant) Pierre Chaunu : « la révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l’athéisme que l’Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen Age et dans toute l’Europe. »  »

 

[Ndlr. Christ-Roi. Ajoutons qu'"en trois années la Révolution a délivré plus de lettres de cachet pour affaires d'Etat, - et dont la plupart ont eu les plus tragiques conséquences - que le gouvernement royal en huit siècles" (Frantz Funck-Brentano, L'Ancien Régime, Les Grandes études Historiques, Librairie Arthème Fayard, Paris 1926, p. 539).]

 

- "Le roi de France était un tyran"

- Bienheureuses Charlotte et ses compagnes, carmélites de Compiègne, martyres (1794)

- Les martyrs des Pontons de Rochefort (1794-1795)

- Martyrs de septembre 1792 par la vermine révolutionnaire

- Les Francs Maçons à Valmy

- Inquisition : rareté des exécutions des peines capitales (10 à 12.000 en trois siècles)

Partager cet article
Repost0

commentaires

T


Encore un indice de plus qui montre la persistance des légendes, d'autant plus difficiles à débouloner qu'elles reposent sur aucune source ni étude sérieuse.


Ne voient ils pas que la réalité brute et irréfragable des chiffres, évenements et autres rend cette version de l'Histoire éminement ridicule?


La Russie se désoviétise manifestement plus vite que la France.



Répondre