Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 16:42

Invité du Talk Orange Le Figaro, lundi 14 mars 2011 à 18h00, Bruno Gollnisch, membre du Bureau politique du Front National, a dénoncé les "effets pervers" des lois mémorielles et dit sa réticence à s'exprimer sur ces questions qui "tient à leur caractère passionnel d'une part et à l'instrumentalisation qui en est faite à des fins qui sont tout autre généralement que le souvenir légitime auquel ont droit les victimes.

... C'est vrai dit Bruno Gollnisch, que je suis hostile aux lois dites mémorielles qui imposent une lecture univoque de l'histoire et qui ont tendance à se multiplier, ce qui je crois, comme le disait notamment Annie Kriegel, grande journaliste d'origine juive, du Figaro à l'époque, et beaucoup d'autres encore, ces lois ont des effets pervers dans notre société". 

 

Note de Christroi. Ces lois mémorielles, nous le rappelons, déclarent voire imposent, le point de vue officiel de l'État sur des événements historiques, notamment au sujet de la Seconde guerre mondiale, exactement comme si la "Shoah", dont ces "lois mémorielles" interdisent de contester la version officielle, était une religion dogmatique obligatoire, la religion shoatique avec son catéchisme obligatoire, une religion protégée par tout un arsenal juridique, c'est-à-dire une inquisition, chargée d'émettre un jugement sur le caractère orthodoxe ou non (par rapport au dogme religieux) des cas qui lui sont soumis, afin d'éradiquer... l'hérésie.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> Toujours à pleurnicher comme les roms, rom juif bonnet blanc blanc bonnet<br /> <br /> Lisez cet article: Similitudes entre roms et israélites<br /> http://www.isakki.com/similitudes-entre-roms-et-israelites.html<br /> <br /> <br />
Répondre