Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 11:45
Redonnons à la France un véritable hymne ! Dieu sauve le Roi à nouveau !

En ces moments de Résistance, nous conseillons à tous de cesser d'entonner ce chant horrible qu'est la "Marseillaise" qui n'est rien d'autre que le chant des oligarques mondialistes... destructeurs, pilleurs intéressés de la France, qui se partagent le pouvoir entre eux depuis 1791 et ont inventé la république dite française en 1792.

Puisons là où se trouve la force de notre nation, dans notre patrimoine musical royal français, un patrimoine qui, jusqu'ici, a inspiré les grandes nations européennes qui y ont trouvé la source pour réaliser leur propre hymne ! Redonnons donc à la France le rang qu'elle a perdu avec la Marseillaise et l'odieuse Marianne Femen sur les timbres "français" ! Dieu sauve le Roi à nouveau !

Grand Dieu sauve le Roi (Lully - 1686) - monarchie française

Paroles originales de la version française écrite par Madame de Brinon, supérieure des Demoiselles de Saint-Cyr. Musique de Lully (1686) :

 

 

Grand Dieu sauve le Roi !

Longs jours à notre Roi !

Vive le Roi

À lui la victoire

Bonheur et gloire

 

Qu'il ait un règne heureux

Et l'appui des Cieux

 

Que Dieu sauve le Roi

Que Dieu venge le Roi

Vive le Roi !

 

Que toujours Glorieux

Louis Victorieux

Voye ses ennemis

Toujours soumis

 

Que Dieu sauve le Roi !

Que Dieu venge le Roi !

Vive le Roi

 

 

Source :

http://www.lovapourrier.com/god-save-the-queen-lhymne-national-anglais-est-dorigine-francaise

 

Paroles (1795) :

 

De notre jeune Roi prends pitié Dieu puissant,
Dieu bienfaisant !
Contre les oppresseurs que ton bras foudroyant
Signale son pouvoir ; c'est l'effroi du méchant.

C'est le fils de Louis, c'est le sang de Henri,
Ce sang chéri
Que ces titres sacrés t'intéressent pour lui,
Dieu juste, des bons Rois tu dois être l'appui.

Il est infortuné ce jeune et faible Roi,
Tu sais pourquoi
Il est fils de ces Rois, protecteurs de ta loi,
Protège un tel enfant, venge le, venge toi.

Grand Dieu, du haut des Cieux écoute tes sujets,
Les vrais Français,
Dans leurs justes douleurs, exauce leurs souhaits
Sauve le Roi, la France et leur donne la paix.

 

 

 

 

"Grand Dieu sauve le Roy" de Lully (1686) fut ensuite adapté pâr Haendelqui l'orchestra pour en faire un hymne royal adopté par plusieurs monarchies d'Europe : le "God save the queen" ou "king" selon les règnes, actuel hymne britannique; le God save the tsar pour la Russie; et en Allemagne, "Gott erhalte Franz den Kaiser" ("Dieu sauve l'Empereur Franz"), adapté par Haydn en 1797, hymne tant de l'empereur du saint Empire romain germanique, dans la version originale "Gott, schütze Unser Kaiser !", que du Roi de Prusse, de l'Empereur d'Autriche-Hongrie, pays où il était chanté quotidiennement par tous les écoliers jusqu'en 1918..., plus souvent connu aujourd'hui comme Chant des Allemands (dans sa version de 1841, surtout pour la première ligne de son premier couplet, "Deutschland, Deutschland über alles" ("l'Allemagne au-dessus de tout")...

 

Angleterre :

 

 

 

Note de Christ-Roi. La video ci-dessus n'est pas une video de soutien à la monarchie britannique de Hanovre Saxe-Cobourg, alliée de la franc-maçonnerie universelle, qui non contente d'avoir décapité Louis XVI usurpe de surcroît notre hymne.

 

Russie tsariste : 

 

Photos (couleur) d'époque : Exposition de 150 photos de Prokudin-Gorski (musée Zadkine)

 

 

 

 

 

 

Saint Empire romain germanique, royaume de Prusse, empire d'Autriche-Hongrie, Allemagne, etc. :

 

 

 

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/11/Visit_of_Louis_XIV_at_Saint_Cyr.jpg/800px-Visit_of_Louis_XIV_at_Saint_Cyr.jpgL'ancêtre du « God save the King » est le chant « Grand Dieu sauve le Roi », composé en 1686 par Mme de Brinon, supérieure de la Maison royale de Saint-Louis (futur lycée militaire de Saint-Cyr) pour l'inauguration de son établissement en septembre par le roi. Pour les paroles, elle s'inspira du motet traditionnel, tiré du dernier verset du psaume XIX de David, « Domine, salvum fac Regem et exaudi nos in die qua invocaverimus te », inclus dans les Te Deum de longue date sur différentes musiques, comme dans celui de Marc-Antoine Charpentier. L'hymne de Saint Cyr ayant été exécuté en novembre de la même année, Jean-Baptiste Lully le reprit dans son  Te deum, composé en 1687.

 


Traduit en latin « Domine, salvum fac Regem », devint l'hymne royal français jusqu'en 1792, date de la dissolution de la monarchie par l'Oligarchie.

 

 

 

  Royaume de France
(496-1791)

Hymne : Domine salvum fac regem (Dieu sauve le Roy)
 
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Patitou 25/02/2017 18:39

Bravo pour vote blog que je viens de de découvrir. Je suis moi-même royaliste légitimiste, et je trouve certaines infos que je ne connaissais pas. Félicitations et VIVAT REX IN AETERNUM.