Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 14:15

 

Iakhont, missile antinavire russeUne série d'explosions survenue le 5 juillet dernier dans la ville syrienne de Lattaquié (ouest) serait due à une attaque d'Israël qui souhaiterait détruire des missiles de fabrication russe, a rapporté samedi la chaîne CNN se référant à trois sources différentes au sein du gouvernement américain.

 

Personne n'a revendiqué les explosions qui se sont produites dans le port de Lattaquié le 5 juillet. Des officiels américains ayant requis l'anonymat ont indiqué qu'il s'agit d'une frappe d'Israël qui souhaiterait neutraliser des missiles antinavires Iakhont de fabrication russe, selon la CNN. La chaîne ne précise pas si des missiles ont été détruits pendant la frappe.

 

D'après le site d'actualités israélien Ynetnews, le ministre israélien Moshe Yaalon a démenti les rumeurs sur l'implication de son pays dans les explosions. "Nous ne nous ingérons pas dans la guerre sanglante en Syrie… Lorsqu'une explosion ou une attaque survient au Proche-Orient, on rejette toujours la responsabilité sur nous", a indiqué M.Yaalon.

 

Selon la chaîne CNN, les militaires américains estiment que la Russie poursuit ses livraisons d'armes en Syrie et qu'un lot d'armes a été acheminé dans le pays il y a quelques semaines. Dans le même temps, les Etats-Unis ne croient pas que Moscou livre des armes lourdes et des hélicoptères à Damas qui en a besoin pour lutter contre l'opposition armée, indique la chaîne.

 

La Russie a déclaré à maintes reprises qu'elle fournissait des armes défensives à la Syrie conformément aux contrats existants, sans en signer d'autres. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a récemment rappelé que ces activités ne constituent pas une violation des normes internationales.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130713/198766770.html

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 17:38
  • La République et ses sectateurs ne pouvant supporter le moindre enseignement « hérétique », ont pris soin de rédiger maints décrets et règlements leur permettant de contrôler ce qui reste de l’enseignement privé, tout spécialement celui qui ose être « hors contrat ». Majoritairement catholique, il comprend aussi des établissements des autres religions et des privés non confessionnels. Ces « hors contrat » se distinguent souvent par des méthodes (lecture, calcul, pédagogie, éducation religieuse) différentes de celles de l’Education (dite) nationale.
  • Depuis plus d’un siècle, les fanatiques de la tolérance s’acharnent contre ces mal-pensants. Pour ces tenants de la Révolution, celui qui ne les suit pas est un ennemi. Un ennemi à liquider. Or, malgré le déploiement de centaines de lois et d’ordonnances, les « contre-révolutionnaires » et assimilés n’ont pas disparu. Ils ont des enfants et ils créent des écoles. Heureusement, nous rétorqueront les vrais républicains, l’école « de la République », objet de soins constants, de la plus grosse part du budget de la nation, est dotée d’un pouvoir quasi absolu. C’est dire que les « hors-contrat » sont visés par une inquisition toute particulière, surtout depuis 2000.
  •  
  • En effet voilà treize années que le médiateur de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur remet aux ministères concernés un « bilan d’activités » qui résume les réclamations (critiques, délations…) qui lui ont été adressées sur le système scolaire et universitaire. La « médiatrice », Monique Sassier, a souligné dans son dernier rapport, publié le 30 mai dernier, quelques détails concernant l’enseignement privé « hors contrat » soit un ensemble d’établissements accueillant quelque 140 000 collégiens, lycéens et étudiants. Il est notoire que, malgré – ou grâce à – l’absence de subventions de la part de l’Etat, ces écoles, instituts, collèges, établissements connaissent un « développement rapide ». En fait les plaintes exprimées portent essentiellement sur les formations « post-baccalauréat » (classes prépa, école de commerce, de gestion d’ingénieurs, d’infirmières,…), sur le niveau des formations et la valeur des diplômes délivrés (car pour certains diplômes, l’équivalence avec des diplômes d’Etat n’est pas reconnue).
  • Tout en reconnaissant que certaines de ces écoles remplissaient « des carences du public », la médiatrice réclame en conséquence que l’administration opère de véritables contrôles sur ces établissements, dont les coûts pour les familles sont très élevés, des contrôles « sur place », comme ceux qui sont régulièrement effectués dans les écoles, collèges et lycées « hors contrat » ou publics. Notons que seulement quelque 70 lettres de réclamations envoyées au médiateur critiquaient les conditions financières des établissements « post-baccalauréat ». Il faut rester vigilant sur les foucades laïcardes qui peuvent viser les établissements du primaire et du secondaire hors-contrat ainsi que les « écoles à la maison ».
  •  
  • Pierre ROMAIN
  •  
  •  
  • Extrait du n° 675-676 (Juillet-août 2013) de Lectures Françaises
  •  
  • Source: http://www.lectures-francaises.info/2013/07/les-ecoles-hors-contrat-dans-le-viseur.html
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 17:21

Dans un message électronique le lanceur d'alerte Eward Snowden a dénoncé les pressions des Etats-Unis pour expliquer les raisons pour lesquelles il ne trouve pas d'asile :

 

"Nous avons été témoins ces dernières semaines d'une campagne illégale menée par des membres du gouvernement des Etats-Unis pour me dénier le droit à l'asile prévu par l'article 14 de la Déclaration universelle des droits de l'Homme. ... L'ampleur des menaces est sans précédent: jamais auparavant dans l'histoire les Etats-Unis n'ont conspiré pour forcer à atterrir l'avion d'un président pour le fouiller à la recherche d'un réfugié politique", écrit Edward Snowden dans ce message.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/12/97001-20130712FILWWW00433-snowden-a-promis-de-ne-plus-nuire-aux-usa.php

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 14:17

BrésilLe nouveau-né déclaré mort avait été laissé au pied de l’autel d’une église de Londrina, au Brésil. Il «ressuscite».

 

  • Les miracles existent. La petite Yasmin Gomes, déclarée morte mardi juste après sa naissance, est subitement revenue à la vie après trois heures passées au pied de l’autel d’une église de Londrina, au Brésil.
  • Chargée de s’occuper de la petite, une infirmière n’a pas voulu amener le petit corps directement à la morgue, explique le site globo.com. Elle a alors placé le bébé dans un cercueil, qui a été déposé devant l’autel de la chapelle de l’hôpital.
  • http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/02/Brasao_Londrina_Parana_Brasil.svg/65px-Brasao_Londrina_Parana_Brasil.svg.pngQuand la grand-mère du nouveau-né s’y est rendue avec des employés des pompes funèbres, l'impensable a eu lieu. La petite a commencé à donner des coups de pieds et à pleurer. «Au début, on ne pouvait pas y croire, nous ne pouvions pas penser que quelque chose du genre pouvait arriver. Puis, nous avons vu que Yasmin respirait. C’était un véritable miracle», a raconté la grand-mère.
  • «Je peux vous assurer que la petite était morte, bien morte. Je l'ai vu de mes propres yeux», a précisé l’infirmière.
  • L’état de santé de Yasmin reste néanmoins grave. Elle est hospitalisée dans le département de thérapie intensive de l’hôpital de Londrina.

  • Source: http://www.20min.ch/ro/news/insolite/story/Declare-mort--un-bebe--ressuscite--19599378

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 12:06

Pendant que vous êtes en vacances, le gouvernement socialiste ne vous oublie pas. Ils augmentent le prix de l'électricité de 5% et baissent le rendement du livret a à 1%...

 

  • La Banque de France vient de recommander d'abaisser le taux du Livret A à 1,25% à partir du 1er août, contre 1,75% actuellement... Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici rendra sa décision dans les prochains jours...

  • Le taux du Livret A, du Livret de développement durable (LDD) et du Livret Bleu avait déjà baissé de 0,5 point le 1er février. En six mois seulement, la rémunération des placements réglementés devrait donc fondre de 1 %.
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 11:06

Ca commence à bouger. Sous le titre "le «malaise grandissant» des commissaires face à la répression", le Figaro expose enfin le trouble qui est en train de naître au sein de la police et la colère grandissante des commaissaires de police devant des ordres illégitimes et illégaux à double vitesse selon qu'ils se trouvent devant des "voyous récidivistes" ou "des gamins pacifiques qu'on met en garde-à-vue simplement parce qu'ils portent un tee-shirt"... ONLR.

 

 

  • Dans le journal interne du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN), des hauts fonctionnaires font part de leur refus d'être «une police d'opinion» face aux manifestants anti-mariage gay.
  • Il y a quelques jours, les CRS s'indignaient, dans un tract du syndicat Alliance, de leur mission «ridicule» contre les «veilleurs debout». Aujourd'hui, c'est chez les commissaires de police que la colère gronde. Dans le dernier numéro de la Tribune du commissaire, deux des trois «tribunes libres» sont consacrées au «malaise grandissant» de l'institution policière face à la répression des manifestations anti-mariage gay. «Du jamais vu!», commente un membre de ce syndicat, qui représente 60 % des commissaires, et qui a toujours été très légitimiste. «Cela montre l'ampleur du mécontentement».
  • Signé «un collectif de commissaires de police», le premier article évoque «une vidéo ayant circulé sur Internet», «qui montre deux de nos collègues remettant en liberté des personnes portant un vêtement assorti du logo d'une association engagée dans un débat de société, après un simple contrôle d'identité». «S'il apparaissait que des instructions ont été données à toute la chaîne hiérarchique policière d'interpeller des personnes sur ce seul motif, soulignent les auteurs, les commissaires de police qui ont décidé de les élargir honorent le Corps de Conception et de Direction». Et de conclure: «il était temps de prouver que notre Institution n'est pas une police d'opinion».
  • Le deuxième texte - une tribune «poignante», juge le secrétaire général du SCPN, Emmanuel Roux - est une lettre d'«un commissaire de police attentif à l'actualité» à un «cher collègue». Vraisemblablement pied-noir, il lui parle de sa grand-mère, Eugénie, qui «aimait beaucoup la France, bien qu'elle n'y soit jamais allée avant que le sens tragique de l'Histoire ne la contraigne (…) à quitter pour toujours notre terre natale il y a 51 ans». Un jour, raconte-t-il, «elle commit l'acte fou de brandir un drapeau français à sa fenêtre». Des uniformes «déboulèrent», «défoncèrent sa porte», à la recherche du drapeau.
  • «C'est pas qu'on soit pro ou anti mariage gay, on est simplement choqués. On voit une distorsion énorme entre ce qui se passe avec les voyous récidivistes et des gamins pacifiques qu'on met en garde-à-vue simplement parce qu'ils portent un tee-shirt !»
  • Un commissaire de police
  • Aujourd'hui, le petit-fils d'Eugénie est commissaire divisionnaire. «Depuis plusieurs mois, le pays gronde, poursuit-il. Je vois des uniformes, de jeunes manifestants que l'on colle contre le mur. J'en ai vu qui tombaient, d'autres que l'on conduisait vers des fourgons, le regard perdu mais fier». Avant d'asséner: «Je ne serai jamais l'un de ces officiers. J'aime trop ma grand-mère».
  • Emmanuel Roux admet avoir hésité avant de publier ces «collègues qui parlent avec leur tripes». Mais il a reçu plusieurs appels dans le même sens, et a voulu jouer son «rôle de syndicat, lieu de parole». «Je n'ai pas eu connaissance de pratiques policières qui auraient été différenciées selon les manifestants, tempère-t-il. Mais l'ordre public, c'est une alchimie complexe…»
  • Au sein du SCPN, on affirme toutefois que «beaucoup ne se reconnaissent absolument pas dans les méthodes appliquées». «C'est pas qu'on soit pro ou anti mariage gay, témoigne un commissaire signataire du premier article. On est simplement choqués. On voit une distorsion énorme entre ce qui se passe avec les voyous récidivistes et des gamins pacifiques qu'on met en garde-à-vue simplement parce qu'ils portent un tee-shirt! Parfois, il faut avoir la force de dire «non». Notre message, c'est que l'on refuse d'être une police politique, quel que soit le pouvoir».
  • Source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/12/01016-20130712ARTFIG00253-mariage-gay-le-malaise-grandissant-des-commissaires-face-a-la-repression.php

 

 

- Etre debout sur la plage cet été: expression d'une opinion non-déclarée en préfecture ?

- Deux poids deux mesures encore : Femen à Notre-Dame: 0 GAV, Hommen à Roland-Garros: 11 GAV

- Emeutes du PSG qatari : un deux poids deux mesures dont l'Oligarchie devra rendre des comptes

- Deux mois de prison ferme pour Nicolas, un opposant à la loi Taubira

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 09:47

 

L'aide soigante tombée malade des suites d'une survaccination imposée par son hôpital vient de remporter une bataille judiciaire. Entre septembre 1991 et avril 1998, elle fut l'objet de huit vaccinations obligatoires pour le personnel hospitalier contre l'hépatite B, suite à une loi de 1991. L'hôpital devra la rétablir dans ses droits (salaires, primes), rembourser ses frais de justice et de santé. Ce qui est la moindre des choses... Une action en resonsabilité de l'Etat devrait être engagée pour empoisonnement de la population à grande échelle !...

 

"Une première bataille de gagnée" se réjouit Denise Pombieilh, avocate de Martine Sempietro. Celle-ci, aide-soignante à l'hôpital d'Oloron, a contracté une myofasciite à macrophages, maladie dégénérative douloureuse et handicapante (notre édition du 28 juin). Elle était en lutte contre son employeur qui ne lui reconnaissait plus sa maladie comme une maladie professionnelle.

Le tribunal administratif lui a donné raison contre l'hôpital qui devra la rétablir dans ses droits (salaires, primes) et rembourser ses frais de justice et de santé.

 

Forte de cette décision, Martine Sempietro rejoint mardi prochain (16 juillet NdCR.) "huit autres malades qui font la grève de la faim devant le ministère de la Santé". Des Veilleurs viendront-ils la soutenir ?


Pour ces victimes de la survaccination, il s'agit d'obtenir la remise sur le marché d'un vaccin contre les DT Polio sans aluminium, mis au point par l'institut Pasteur mais aujourd'hui introuvable.

Les grévistes veulent également la mise en place d'un comité de pilotage promis par la ministre Marisol Touraine, auquel doit participer l'association E3M (Entraide aux malades de myofasciite à macrophages qui compte 400 adhérents). "Marisol Touraine s'était engagée à proposer des vaccins sans aluminium. Depuis, elle a dit que cette remise en circulation n'était pas possible, ce qui est faux" affirme l'Oloronaise.

 

Un comité de soutien à Martine Sempietro s'est mis en place pour soutenir la malade dans sa lutte et réclamer des vaccins sans aluminium.

Robert Bareille, adjoint au maire d'Oloron, en fait partie et ira soutenir les grévistes de la faim à Paris.

"C'est un rapport de forces à plusieurs parties pour ou contre la santé publique. Il faudra mettre au pas les laboratoires dont Sanofi" affirme l'élu. Effectivement, il y a du travail et besoin de bras pour y arriver…

 

Nous demandons des vaccins sans aluminium pour protéger nos enfants. C'est l'intitulé de la pétition lancée par E3M (change.org/vaccinsansaluminium). Les publications scientifiques de qualité sont de plus en plus nombreuses à alerter sur les effets secondaires graves des sels d'aluminium vaccinaux affirme l'association qui revendiquait déjà plus de 35 000 signatures début juin. Mille médecins l'ont déjà signée.

"Le mouvement est favorable aux vaccins mais sans aluminium. C'est à ce prix que les Français reprendront confiance en la vaccination" affirme Robert Bareille.

 

 

Sur le site de la pétition, voici ce que l'on peut lire au sujet des dangers des vaccins à l'aluminium:

 

 

Plus d'informations:

 

- Les sels d'aluminium sont neurotoxiques (InVS, 2003– Académie de Médecine, 2012).

 

- Les sels d'aluminium ont un possible potentiel cancérigène et perturbateur endocrinien (Marisol Touraine, 2012)

 

- Les sels d'aluminium utilisés dans les vaccins migrent vers le cerveau (Académie de Médecine, 2012).

 

- Les publications scientifiques de qualité sont de plus en plus nombreuses à alerter sur les effets secondaires graves des sels d'aluminium vaccinaux (cf "l’état actuel des connaissances", et la bibliographie de l'association E3M )

 

- Le Conseil d'Etat en tire les conséquences et reconnait maintenant le lien entre la Myofasciite à Macrophages et les vaccins utilisant des sels d'aluminium.

 

- Mais les autorités sanitaires demeurent dans l'ambigüité : le ministère de la santé a décidé de financer les recherches sur l'aluminium vaccinal, mais ne propose pas de vaccin sans aluminium. L'agence sanitaire recommande aux personnes qui se rasent (ou s'épilent) les aisselles de ne pas utiliser de déodorant avec sels d'aluminium, mais l'injection de ces mêmes sels d'aluminium au cœur de l'organisme ne fait l'objet d'aucune recommandation.

 

- Les conflits d'intérêts entre les autorités sanitaires et l'industrie pharmaceutique sont de plus en plus visibles, au sein de l'Agence du médicament comme du Comité Technique des Vaccinations (qui pilote la politique vaccinale française et dont les 3/4 des membres ont des liens avec l'industrie pharmaceutique.

Pétition adressée à :

Marisol Touraine, ministre de la Santé

Le vaccin DTP (contre la Diphtérie, le Tétanos et la Polio) est obligatoire pour les enfants.

Les alertes se multiplient sur les effets dangereux de l’aluminium contenu dans les vaccins.

Le ministère de la santé doit mettre à disposition des familles un vaccin sans aluminium, ainsi que Madame TOURAINE s’y est engagée pendant la campagne présidentielle.

Un vaccin DTPolio sans aluminium existait...

 

Source et suite: http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/nous-demandons-des-vaccins-sans-aluminium-pour-prot%C3%A9ger-nos-enfants

 

- Une aide-soignante malade d'avoir été trop vaccinée contre l'hépatite

- Docteur HOROWITZ sur la vaccination S_T

- Un salarié peut-il refuser de se faire vacciner ?

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 08:41
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 08:14

 

 

Pour leur 14 juillet... invitez tout vos amis ! On continue !
Le 14 prévoyez de venir suffisamment tôt pour être en première ligne sur le parcours du défilé ! Hollande tu vas nous entendre !

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 18:45

Philippe Ploncard d'Assac évoque quelques-uns des crimes d'état du mondialisme.

 

 

Conférence de Philippe Ploncard d'Assac donnée à Nice le 31 mai 2013.

 

  • Au menu :
  • - le mensonge, arme révolutionnaire,
  • - les forces qui sont derrière les libéraux ou les socialos-marxistes sont les mêmes, rien n'arrive par hasard...,
  • - les Indiens d'Amérique exterminés, parqués dans des réserve, approvisionnés en alcools, infectés de variole.
  • - "Conscience universelle"...,
  • - La technique provocation-guerre

 

Exemples:


- la "Grande peur" de 1789, fausse nouvelle savamment orchestrée par les Clubs, tendant à faire croire à une menace imminente des "brigands" (les monarchistes) qui allaient massacrer le "peuple".

 

Philippe Ploncard d'Assac passe sur la Guerre de Sécession.

 

Image illustrative de l'article USS Maine (ACR-1)- le faux sabotage 15 février 1898 du vieux croiseur Maine en baie de la Havane qui permit aux Américains d'indiquer les Espagnols comme responsables, moyennant quoi ils confisquèrent à l'Espagne les Philippines et Cuba;

- l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinant en 1918, héritier de l'empire austro-hongrois assassiné par le juif franc-maçon Princip, ce qui déclencha la Ière Guerre mondiale;

- le torpillage en 1915 par les Allemands du Lusitania transportant officiellement des civils, en réalité des armes (Churchill donna l'ordre au paquebot de faire demi-tour), ce qui décida l'entrée en guerre des Etats-Unis;

- l'assassinat de l'attaché de l'ambassade d'allemagne Ernst vom Rath le 7 novembre 1938 par Herschel Grynszpan;

Pearl Harbor

- la guerre suscitée par les Etats-unis contre l'Iran en se servant de l'Irak de Saddam Hussein à partir du coup d'Etat de 1951 qui permit l'arrivée au pouvoir en Iran du nationaliste iranien Mossadegh qui souhaitait que le pétrole iranien serve aux Iraniens (il fut ensuite renversé par une campagne médiatique basée sur de faux textes lui imputant des sympathies communistes et un mépris de l'islam, le chah d'Iran, homme de main des Etats-Unis et les compagnies américaines purent remettre la main sur le pétrole iranien jusqu'à l'arrivée de l'ayatollah Khomeini  en 1979, les Mollahs ne voulant plus entendre parler de la mainmise américaine sur leurs richesses);

- Saddam Hussein contre l'Iran,

- l'Irak contre Saddam Hussein qui pensait toucher quelques compensations pour le service rendu aux Américains en Iran : son invasion du Koweit, terre qui appartenait historiquement à l'Irak s'explique dans cette perspective;

- l'ambassadrice américaine ex-filtrée d'Irak avant le début des opérations mais pas les résidents occidentaux qui ne furent pas mis en garde;

- Hosni Moubarak qui fit échouer la proposition de Saddam Hussein de retirer ses troupes et les négociations inter-arabes du 3 août (Cf. La Guerre du Golfe de Pierre Salinger et Eric Laurent, éditions Olivier Orban) (1).

 


 

Notes:

 

(1) Pierre Salinger et Eric Laurent. Guerre du Golfe. Le dossier secret , 1990, 304 pages.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1991_num_56_2_4046_t1_0553_0000_3

 

 

. Le mondialisme - Entretien du 6 octobre 2012 (P. Ploncard d'Assac avec Florian Rouanet)

 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 17:57

 

On parle du DrapeauGéant de 600m 2 sur le Tour De France, les caméras n'ont pas pu l'éviter... mais bravo aussi pour le dessin ! #TourPourTous #ONLR

Photos via http://www.printempsfrancais.fr/

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 17:48
Les royalistes révolutionnaires du Lys noir expliquent que le JMJ radicalisé aura surpris tout le monde... avec un mode d'action jamais vu, "des méthodes à la fois pacifiques mais philosophiquement hyper-violentes quand elles s'adressent à un gouvernement maçonnique." 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 17:25

 

Video publiée le 7 juil. 2013

 

Pierre Hillard sur

le marché transatlantique,

l'Europe contrepoids un mensonge,

l'adhésion de la Croatie

l'Egypte, la maçonnerie égyptienne, la volonté de décompisition des Etats arabes,

le "Grand Israël", Israël victime du Nouvel ordre mondial sacrifié sur l'autel comme un holocauste à Yahveh pour accélérer les choses (la "rédemption par le péché", hérésie juive du Sabbataïsme = quitte à sacrifier une partie des leurs)

1789, l'homme-dieu uniformisé indifférencié, fausse liberté de 1789 porte ouverte à toutes les dérives idéologiques, 1793

les Veilleurs, l'affaire de Nicolas incarcéré de manière arbitraire...

le deux poids deux mesures entre la casse du trocadéro et l'emprisonnement de Nicolas (une dizaine d'interpelations, aucune sanction judiciaire / emprisonnement de Nicolas pour refuse de prélèvements d'Adn... et délit d'opinion...)

l'immigration organisée dans la suite de 1789

Nigel Farage soutenu par la City

les droits de l'homme de 1789 émanation du noachisme supprimant les intermédiaires (les liens) dans l'ordre temporel et spirituel, la disparition des corporations avec la loi Le Chapelier rendant les gens taillables et corvéables à merci (enfants de huit ans mis au travail).

 

 
- Zone de libre-échange transatlantique : ce que les médias n’ont jamais dit… (Pierre Hillard)

- Nouvel Ordre Mondial: Le 14 juin débuteront entre Washington et Bruxelles les négociations en vue de la création de l'Accord transatlantique pour le commerce et l’investissement (TTIP)

- Emeutes du PSG qatari : un deux poids deux mesures dont l'Oligarchie devra rendre des comptes

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 17:05

http://a.abcnews.com/images/Health/gty_surgery_mi_130708_16x9_992.jpgUne femme nommée Colleen Burns a récemment ouvert les yeux en se retrouvant sur une table d'opération d'un hôpital de Syracuse (état de NY). Regardant autour d'elle, elle remarque qu'elle est le sujet d'une opération. Il s'avère que des médecins étaient sur le point de prélever ses organes et de les envoyer à d'autres chirurgiens qui les attendaient pour réaliser une transplantation sur d'autres patients.

 

Ce n'est pas une fiction. Cela a été rapporté par ABC News et plusieurs autres sources d'information. Cela s'est vraiment passé.

 

Et de quelle manière est-ce arrivé ? Les médecins ont faussement prononcé sa mort en déclarant frauduleusement qu'elle avait succombé à un "arrêt cardiopulmonaire" et à un "dommage cérébral irréversible". Ce qui leur a donné une justification médicale pour commencer à ouvrir alors même que le cœur de la femme battait encore.

 

 

 

C'est un sacré truc sur les dons d'organes : les médecins n'attendent pas que vous soyez réellement mort. Au moins pas selon la définition normale de "mort".

 

Vous voyez, vous et moi pensons que "mort" signifie que le cœur ne bat plus, que le cerveau ne fonctionne pas et que vous êtes sans vie. Mais les hôpitaux – qui génèrent d'immenses profits avec le trafic de transplantations d'organes – sont très motivés à vous déclarer "cliniquement mort" longtemps avant que vous ne le soyez vraiment.

 

Ils peuvent en fait vous déclarer "mort" même lorsque votre cœur bat encore et que vous avez toujours une activité cérébrale. Et ils le font souvent. Voilà comment bon nombre de prélèvements d'organes sont pratiqués en réalité en Amérique : des patients au seuil de la mort (mais pas vraiment morts) sont simplement "déclarés" morts, puis leurs organes sont rapidement enlevés, les tuant pour de bon.

 

C'est un crime qui se passe tous les jours en Amérique, où les hôpitaux ont été pris à maintes reprises sur le fait de participer à un trafic d'organes au marché noir.

 

 

 

Une industrie de plusieurs milliards de dollars

 

Le trafic d'organes est une industrie de plusieurs milliards de dollars. Des gens riches autour du monde sont toujours dans l'attente de nouveaux reins, de nouveaux foies, de nouveaux cœurs et d'autres parties du corps.

 

 

Et devinez qui gagne des sous sur toutes ces transplantations d'organes ? Les médecins, les hôpitaux et les sociétés pharmaceutiques, bien sûr. Les transplantations d'organes sont une industrie immensément profitable – largement parce qu'ils obtiennent gratuitement les organes. L'entourage des patients qui sont tués par ces médecins ne reçoit jamais d'argent pour les organes. Le fait que les patients fassent un "don" signifie en réalité qu'ils font don d'organes de très grande valeur pour un système de profit qui va tirer potentiellement des millions de dollars des organes d'un seul donneur.

 

Alors tandis que le patient donneur est assassiné pour ses organes, les médecins démarrent l'enlèvement et la transplantation des organes et s'enrichissent. Les receveurs de transplantations et les sociétés d'assurance santé paient très cher pour la chirurgie de transplantation et les profits se poursuivent parce que les receveurs doivent aussi payer pour des médicaments anti-rejet au long cours, tous à un prix fixé par monopole (bien sûr).

 

 

La vérité doit être dite, l'industrie de la transplantation d'organes n'est qu'une histoire de fric à tout prix. C'est un meurtre de patients, qui auraient pu autrement survivre, dans le but de prendre leurs organes et de gagner des millions de dollars en les transplantant chez d'autres patients...patients qui n'ont habituellement que quelques mois à vivre même après la transplantation.

 

Les organes transplantés sont souvent en mauvais état ou infectés

 

Voici un autre vilain piège que l'industrie de transplantation d'organes ne vous dira jamais : les organes qui sont transplantés chez d'autres patients sont souvent définitivement en mauvais état et très infectés.

 

 

Pour une autre preuve à ce sujet, prenons le cas de Colleen Burns, mentionnée ci-dessus. Elle a tenté de se suicider en prenant un mélange de médicaments. Selon les médecins, ce cocktail toxique de produits chimiques était fatal, et il l'a tuée (ils ont prononcé sa mort).

 

En même temps, ils ont insisté pourtant sur le fait que ses organes étaient suffisamment sains pour être transplantés sur un autre patient ! C'est pourquoi ils ont presque commencé à les prélever.

 

En d'autres mots, même les organes que les médecins jugent lourdement endommagés par des cocktails chimiques seront quand même transplantés chez d'autres patients ! (c'est 100 % exact).

 

Mais c'est encore pire que ça...

 

Les organes transplantés sont souvent truffés de maladies : hépatite, virus à discrétion, maladie de la vache folle et pire

 

Il n'y a effectivement aucune norme de qualité dans l'industrie de la transplantation d'organes. Si l'organe fonctionne toujours d'une manière ou d'une autre, il est "assez bon" pour être collé sur un patient même si cet organe peut en réalité le tuer.

 

 

L'une des raisons pour lesquelles les patients transplantés meurent souvent si rapidement après avoir reçu un transplant est que les organes qu'ils reçoivent sont des bombes de maladies à retardement.

 

Introduire un cœur ou un rein malade dans le corps de quelqu'un, par exemple, peut soudain infecter cette personne avec des centaines ou même des milliers de virus et de maladies transmises par le sang qui submergent leur système immunitaire affaibli. C'est encore aggravé par les médicaments anti-rejet qui, par définition, entraînent une suppression extrême de la fonction immunitaire.

 

 

Donc au moment exact où de nouvelles maladies sont introduites dans le corps du receveur d'organes, leur système immunitaire est ébranlé par les médicaments anti-rejet. C'est sans surprise la recette des catastrophes et une raison pour laquelle tant de patients meurent si vite après réception des organes d'un "donneur".

 

Un vétéran de la guerre d'Irak tué par une transplantation de poumons atteints de cancer

 

En exemple de ce que je viens de décrire, en 2009, un vétéran de la guerre d'Irak nommé Matthew Millington a reçu une transplantation d'un poumon qui était atteint d'un cancer à évolution rapide.

 

 

Il n'est pas étonnant qu'il soit mort moins de 10 mois après. Les médecins et chirurgiens de sa transplantation l'ont-ils remboursé pour ce travail bâclé ? Bien sûr que non ! Les transplantations d'organes ne sont pas garanties et on vous donne un organe malade, endommagé ou largement infecté qui va vous tuer. (Mais vous allez quand même payer!)

 

Il y a en gros 100.000 personnes aujourd'hui en attente de transplantations d'organes aux USA. Mais il n'existe qu'un petit nombre d'organes disponible dans une année donnée, les médecins sont donc sous une intense pression pour 1) prélever des organes de gens qui ne sont pas encore morts, et 2) utiliser N'IMPORTE QUEL organe qu'ils peuvent trouver, même des organes atteints de maladies.

 

De nouveau, ce sont les sales petits secrets de l'industrie de la transplantation d'organes dont aucun médecin ne vous parlera. Attendez-vous à n'entendre que des dénégations si vous posez une question aux médecins transplanteurs.

 

Il est nécessaire que davantage de donneurs sains meurent subitement

 

L'autre handicap auquel fait face l'industrie de la transplantation est que les gens sains qui prennent soin de leur corps grâce à la nutrition et à l'exercice physique n'ont pas tendance à mourir très souvent. Le type de personne à mourir plus probable (et donc plus propice à donner des organes) sont les alcooliques, les accro à la drogue, les obèses et les malades en général. Alors voilà le genre d'organe rendu disponible pour la transplantation : de méchants foies "graisseux" et des poumons cancéreux, par exemple.

 

 

Idéalement, l'industrie de transplantation aimerait voir beaucoup de jeunes en bonne santé décapités dans des exercices militaires ou des accidents d'automobile. Cela fournirait un approvisionnement frais d'organes sains qui vaudrait le coup. En Chine, bien sûr, c'est pourquoi les membres du Falun Gong sont habituellement arrêtés et emprisonnés : ils suivent des régimes très sains et ont donc des organes de grande qualité qui peuvent être prélevés avec profit sur les prisonniers politiques.

 

 

Pratiquer l'arrestation de gens, les emprisonner et parfois les tuer pour leurs organes est bien plus répandu que vous ne l'imaginez. Comment supposez-vous que Steve Jobs a obtenu un nouveau foie si rapidement, alors que des milliers d'autres gens en attendaient un ? Il l'a acheté. Tiens, pensez-vous vraiment que Steve Jobs soit resté en file d'attente comme tous les autres et qu'un foie soit apparu magiquement beaucoup plus vite que pour quelqu'un d'autre ?

 

Consentement présumé

 

Il existe une offensive mondiale pour prélever les organes de quiconque n'exprime pas explicitement son refus. Ces lois sont appelées lois de "consentement présumé" et elles n'existent que pour fournir un approvisionnement en organes humains frais qui vont générer des milliards de dollars de profit pour une industrie psychopathe à l'esprit criminel.

 

Comme l'explique un article du Journal Médical britannique de 2011, ces lois de consentement présumé signifient que des médecins peuvent commencer à prélever les organes de votre femme, de vos enfants ou d'autres proches sans même demander la permission aux membres de la famille !

 

Comme l'explique cet article :

 

Le consentement présumé est connu autrement comme système de "dérogation" et signifie que sans le souhait express exprimé de ne pas être donneur d'organes, on suppose qu'il y a consentement. Ce peut être dans le détail connu comme une "dérogation à la dure" où la famille n'est pas consultée.

 

 

Source : http://www.naturalnews.com/041152_transplant_patients_organ_harvesting_presumed_consent.html via (traduction) http://bistrobarblog.blogspot.fr/2013/07/elle-se-reveille-au-moment-ou-on-va-lui.html

 

 

- Mort cérébrale : Les artifices du consentement présumé

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 14:13

Afin de n'être pas infiltré par deux francs-maçons appelant au conflit de civilisations, et dérouté vers des luttes artificielles servant l'agenda du Nouvel Ordre mondial, le Printemps français répond à Christine Tasin suite à son article sur Boulevard Voltaire, persuadé "que nous ne bâtirons une autre France qu'en rassemblant"en centrant le débat sur la lutte contre "le messianisme révolutionnaire" totalitaire et de l'"homme nouveau", qui "hier comme aujourd'hui, sous tant de noms, a déclenché les pires calamités"..., organisant la division et les guerres. Et surtout parce que le Printemps français a "choisi de lutter pour la vie et les communautés" où "le fait d'être croyant" n'est pas "suspect"... "Le Printemps Français veut sortir du système, pas préserver un système néfaste et moribond."

  • Le Printemps passera l’été
  • « Et les fruits passeront la promesse des fleurs »
  • Malherbe, Stances.

  • Frigide Barjot lance L’Avenir Pour Tous au moment où Christine Tasin nous assure que le Printemps Français n’aura pas d’avenir… Flûte. Visiblement, on a loupé tous les coches. Pourtant, on y croyait ! Mais bon. Comme nous ne faisons pas de la lutte contre l’islam notre principal cheval de bataille, nous sommes promis à l’échec, c’est comme ça. Tant pis, hein… Oh, et puis, on ne sait jamais, frappés de stupeur, mis en face de nos responsabilités, peut-être allons-nous tous descendre dans la rue et devenir les hérauts d’une reconquista laïque en veillant assis, debout et couchés devant les magasins hallal ! Futé, Christine !
  • Ou pas. Les arguments de Christine Tasin ne sont pas dépourvus d’intérêt pour qui a envie de se consacrer au choc des civilisations dont la France est le champ ouvert. Elle indique les causes, elle pointe les écueils, elle énumère les actions. C’est lumineux, il n’y a plus qu’à. D’ailleurs, il paraît qu’un parti comme le Front National est assez sensible au sujet et qu’un député de la “droite décomplexée” a affirmé que démocratie et islam étaient incompatibles. C’est pas pour dire, mais Christine n’est pas la première à avoir remarqué que l’islam posait problème.
  • D’un autre côté, elle paraît nous reprocher de n’être pas révolutionnaires et semble considérer qu’être religieux est une qualité suspecte : compliqué de défendre la civilisation chrétienne contre l’islamique, dans ces conditions, mais ne chipotons pas. Enfin, elle évite de dire que l’afflux massif d’immigrés musulmans est d’abord le fait des acteurs capitalistes, désireux d’importer une main d’œuvre à bas prix, que la République n’a rien fait pour les intégrer, considérant que la Nation a moins de sens que le Marché, que les partis de droite et de gauche ont tous jugé que les racines chrétiennes de la France n’avaient pas d’importance, et que la laïcité militante à la française, qui nous vaut les délicieuses déclarations de Peillon et Bianco, n’est que la résurgence de plusieurs siècles de lutte ouverte contre les catholiques.
  • Bref, il n’est pas certain que Christine Tasin réussisse à conjuguer une analyse pertinente des causes et un exposé satisfaisant des solutions. Elle ne propose aucune solution, d’ailleurs : elle se contente de regretter que nous ne soyons pas tous en train de hurler au loup chaque fois que l’islam gagne du terrain. Pour qui aime hurler, le programme est beau. Pour qui veut construire une autre société, ça paraît un peu court.
  • Car le Printemps Français n’est pas l’ultime rempart d’un communautarisme laïcard à la française. Si nous avons choisi de lutter contre la loi Taubira, et contre l’euthanasie, et contre les recherches sur l’embryon, c’est parce que nous avons choisi de lutter contre le totalitarisme technologique, qui nous réduit à n’être que des machines, contre la culture de mort des héritiers de la Révolution, qui n’ont pas abandonné le rêve d’un homme nouveau mais cherchent d’abord à tuer le vieil homme, et surtout parce que nous avons choisi de lutter pour la vie et les communautés.
  • D’un point de vue purement politicien, et en s’enfermant dans les mêmes ornières que les partis de la France actuelle, le droit de vote des étrangers musulmans dont rêve la gauche (assurée d’un formidable réservoir de voix et prête à tous les abandons pourvu qu’elle se maintienne au pouvoir) est une catastrophe annoncée ; susciter une prise de conscience des méfaits d’une islamisation de la société (dans les faits, dans les territoires, sinon dans les institutions) est évidemment pertinent. Mais après ? Quelle nécessité de se focaliser sur ce point si la vie elle-même est menacée ? Et quel intérêt de préserver un système républicain où le fait d’être croyant est suspect alors que le messianisme révolutionnaire athée, en France et dans le monde, hier comme aujourd’hui, sous tant de noms, a déclenché les pires calamités ?
  • Le Printemps Français veut sortir du système, pas préserver un système néfaste et moribond. Il y a une convergence des luttes : lutter contre l’eugénisme rampant, contre la marchandisation des corps, contre la privatisation de la nature, contre le libéralisme qui ne rêve que d’individus isolés, prisonniers de leurs appétits et seuls face à un État garant des intérêts économiques des puissants – c’est aussi important que de lutter contre un islam conquérant. Des gens en ont fait, à bon droit, leur cheval de bataille. Nous nous engageons là où moins de gens se mobilisent, là où le système broiera tout le monde quand bien même le danger d’un islam non intégré se serait éloigné.
  • Ce qui nous éloigne le plus de Christine Tasin, hélas, c’est que nous sommes persuadés que nous ne bâtirons une autre France qu’en rassemblant, au-delà des vieux clivages ; une France où le vivre ensemble ne se résumera pas à un entre-soi de rad’socs de sous-préfecture discutant du progrès avec des frissons d’esprit supérieurs en moquant les catholiques. Car le Printemps Français est un état d’esprit, pas une machine à lancer des mots d’ordre. La France, la République, la laïcité ne manquent pas de défenseurs, prêts à en découdre ; nous pensons que les Français manquent de défenseurs prêts à leur donner des raisons d’espérer. Et nous pensons que la lutte est d’abord un moyen de se rassembler, pas d’appeler à des divisions supplémentaires.

 

 

 

 

Et merveilleuse réponse de Béatrice Bourges en commentaire (sous l'article de Christine Tasin). "Le Printemps Français n'est pas un mouvement "contre", mais un mouvement "pour" :

 

  • Beatrice Bourges  Pourquoi le laïcisme de Christine Tasin est-il voué à l'échec ?

    Chère Christine,

    En me citant comme "organisateur du Printemps Français", vous me faites un honneur auquel je ne prétends pas. Le Printemps Français est avant tout un mouvement spontané et populaire, qui diffuse le mot d'ordre de "Résistance", ce beau mot qui sert de titre à votre mouvement. Il y aurait là de quoi nous rapprocher. Pourtant, vous choisissez de nous opposer au nom de l'anti-islamisme, qui est une opinion dont je demande le respect face à la répression du pouvoir politique qui nous frappe, vous et nous. Je relève dans votre argumentation deux erreurs que je me permets de souligner, afin de mieux faire comprendre ce pourquoi combat le Printemps Français.

    Capture News.va 15-03Vous dites que les vraies révolutions sont portées par des aspirations au changement, au progrès. Je partage cet avis : le message chrétien est un message de progrès. Il est même un message "révolutionnaire", selon le Pape François. Il n'a rien d'un message réactionnaire, rétrograde ou communautariste. C'est parce que je suis convaincue que les valeurs chrétiennes sont des valeurs de progrès que j'ai accepté de prêter ma voix au Printemps Français, sans revendiquer d'en être l'organisatrice. Vouloir opposer christianisme et progrès sont à mes yeux une première erreur, comme l'histoire l'a abondamment démontré.

    http://idata.over-blog.com/1/06/39/73/Scoutisme/La-lumiere-brille-dans-les-tenebres.JPGVous soutenez que le Printemps Français est voué à l'échec parce qu'il n'épouse pas votre combat. C'est ici que se trouve la deuxième erreur. A la différence de l'anti-islamisme laïc, le Printemps Français sait pour quelle civilisation il se bat, et quelle conception de l'homme il défend. Le Printemps Français n'est pas un mouvement "contre", mais un mouvement "pour" : pour la dignité de l'homme de sa conception à sa mort naturelle (ce qui me semble un progrès pour l'humanité), pour la dignité de l'homme au travail face à sa réduction au rang de variable financière, pour la souveraineté des peuples face au négationnisme mondialiste réducteur de toute identité. En ce sens, si cela peut vous rassurer, le Printemps Français puise plutôt ses références dans le Printemps de Prague que dans les opérations de déstabilisation qui ont porté les islamistes au pouvoir dans certains pays arabes.

    A l'heure où, en France et partout dans le monde, le laïcisme épuisé fait le lit de l'idéologie du genre et de l'illusion d'un enfant produit sans humanité pour satisfaire le désir d'une paire de consommateurs unisexe, le Printemps Français est une nouvelle jeunesse, un signe d'espérance !

    Je souhaite, Chère Christine, le partager avec vous.

 

- "Apéro saucisson pinard" et "Plan B" : à boycotter. (18 juin 2010)

- Pourquoi s'attaquer aux effets et jamais aux causes ? Être dans le contre et dans le pour !

- "La vraie révolution, celle qui transforme complètement la vie" a été "accomplie" par Jésus" (Pape François)

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 13:22

Une video visionnée plus de 77.000 fois en un mois et demi. Dans cette video, Sheikh Imran Hosein explique, d'un point de vue islamique, les enjeux de la bataille qui se déroule en Syrie, le rôle de la Russie et de la Turquie dans les événements de la "fin des temps", le risque de troisième guerre mondiale avec retour sur les visées souterraines des deux précédentes grandes guerres. Une rétrospective géopolitique que nous partageons dans l'ensemble, sans rentrer dans le débat millénariste de la "fin des temps".

 

 

 

Source video : https://www.youtube.com/watch?v=eHWzo_4rj9w

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 22:59

Dans un entretien à Politique magazine, Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, explique que "le mouvement restera indépendant des partis".

 

 

De quelle manière allez-vous combattre sur ces sujets ?

 

Comme pour le mariage gay, le premier combat aura lieu dans la rue, par l'organisation d'événements publics. Nous allons aussi proposer au formidable réseau qui s'est constitué grâce à la Manif pour tous de se former sur la question de l'identité sexuelle. Plus que de la communication, c'est aujourd'hui de la pédagogie qui est nécessaire. Nous organisons donc une Université d'été mi-septembre dans la région parisienne.

 

Etes-vous toujours en partenariat avec les associations fondatrices ? Où en sont vos rapports ?

 

Nous travaillons de manière complémentaire. Chacune des 40 associations faisant partie de la Manif pour tous à sa propre spécificité. En ce qui concerne le Printemps français, nous leur demandons simplement de ne pas tirer la couverture à eux lors des événements de la Manif pour tous. Mais, dans l'ensemble, les relations avec ce mouvement sont sereines et constructives, bien que nous menions des actions différentes et dans un autre style.

 

Comment gérez-vous les tentatives de récupérations politiques ?

 

Conformément au souhait de tous nos sympathisants et bénévoles, le mouvement restera indépendant de tout parti ! Les militants de la Manif pour tous ont bien saisi l'enjeu de la prise de parole dans l'espace public, qui n'est plus l'apanage exclusif des politiques... Toutes nos décisions sont arrêtées au sein du comité de pilotage et après consultation des cadres du mouvement. Ni dans l'organisation, ni dans la stratégie, ni dans les financements, la Manif pour tous n'a de liens avec d'autres instances, politiques ou confessionnelles.

 

 

Source: http://www.politiquemagazine.fr/ludovine_de_la_rochere_nous_sommes_entres_en_resistance.html

 

 

- Ludovine de La Rochère : "il n’y aura pas d’homme politique qui interviendra au micro" (22 mai 2013)

- Appel du 18 mai à la résistance de Ludovine de la Rochère contre le mensonge du "mariage" homosexuel

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 22:59

Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, a affirmé aujourd'hui s'attendre à une croissance de 0,2% au 2e trimestre.

 

 

Invité de l'émission Questions d'Info LCP-France Info-Le Monde, le ministre a déclaré:

 

  • "Les enquêtes dont nous disposons, les prévisions dont nous disposons, à la fois de l'INSEE et de la Banque de France, appuyées sur des chiffres solides, laissent à penser que le 2e trimestre 2013 sera à +0,2%. ... Je dis que nous sommes en train de sortir de la récession, que la croissance au deuxième trimestre devrait être de +0,2% et que les indicateurs des comportement des ménages - consommation, pouvoir d'achat -, des entreprises - production industrielle, investissement -, tout cela me laisse à penser que nous sommes dans le début d'une reprise. ...  
  •  

Lors de la présentation du rapport annuel de l'Observatoire de l'épargne réglementée, Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, avait fait état auparavant, d'une trajectoire de "reprise très progressive" en France et dans la zone euro. "Nous sommes sur la trajectoire que nous espérions au conseil des gouverneurs de la BCE, une reprise très progressive. ... Ce sont des signes encourageants qu'on attendait, peut-être un peu plus tôt que ce que nous prévoyions. Ils restent à confirmer, a-t-il dit."

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/07/10/97002-20130710FILWWW00393-croissance-de-02-au-t2-moscovici.php

 

 

 

. Moscovici : «La reprise est là, la confiance va suivre» (13 octobre 2013)

. François Hollande : «Le temps de la reprise est là» (le 8 octobre 2013)

. François Hollande sur la croissance : «il y a quelque chose qui se passe» (8 août 2013)

. Moscovici: la France est "en train de sortir de la récession" (le 16 juillet 2013)

. "La reprise est là" (François Hollande) (14 juillet 2013)


Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 22:58

 

L'administration Obama travaille sur la mise en œuvre d'un programme d'espionnage qui obligera 5 millions de fonctionnaires fédéraux à se surveiller mutuellement, dans le but de dénoncer au gouvernement tout comportement ou changement d’attitude « suspects ». Les techniques d’analyse du comportement qui sont employées, n’ont pas démontré scientifiquement leur efficacité.

 

Ce Programme, appelé « Insider threat Program », implique les millions de fonctionnaires fédéraux et les contractants qui doivent rapporter tout « comportement ou personne à haut risque ». Ceux qui refusent de s’y soumettre s’exposent à des amendes et des poursuites.

 

 

Le président américain Barack Obama a ordonné la mise en œuvre du programme en Octobre 2011, lorsqu’il est apparu que Bradley Manning, un Analyste du renseignement qui officiait pour une brigade en Irak, avait transmis des centaines de milliers de documents classés secrets au site Wikileaks qui les avait révélés au grand public. Tous les ministères et organismes fédéraux - y compris ceux qui n'ont rien à voir avec la sécurité nationale, comme le ministère de l'Éducation et le Peace Corps - sont soumis à ce programme.

 

Ce programme, sur lequel les médias traditionnels sont restés très discrets, permet de déclencher une enquête de sécurité lorsque les fonctionnaires montrent des « indicateurs de comportement posant une menace interne ».

 

Les fonctionnaires et les entrepreneurs sont incité à épier le mode de vie, l'attitude et le comportement de leurs collègues, et d’accorder une attention particulière aux détails singuliers de l’existence, tels que difficultés financières, problèmes conjugaux, déplacements ou tendance à faire des heures supplémentaires inhabituels, et à les signaler, pour permettre aux agents de stopper une éventuelle violation du secret avant qu’elle ne soit commise. Les responsables de ce programme auront un accès régulier à toutes les données sur le personnel, la paie, les dossiers disciplinaires, ainsi que les dossiers de leurs contacts personnels, leurs données numériques, informatiques et financières. 

 

 

Source: http://www.express.be/joker/fr/world/les-fonctionnaires-americains-doivent-se-surveiller-les-uns-les-autres.htm

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 08:09

A l'occasion de la libération de Nicolas B., discours hier de Béatrice Bourges sur la liberté.

 

Lors de la libération de Nicolas B le 9 Juillet 2013, Béatrice Bourges a fait un discours sur la liberté Place de l'Odéon (Paris) dans lequel elle épingle l'oligarchie "qui se transmet le pouvoir de mains en mains". Texte du discours retranscrit : 

 

  • « Je voudrais vous dire combien je suis heureuse, d'abord, que Nicolas soit enfin libéré et puis que nous réussissions un soir de semaine à être aussi nombreux.
  •  
  • Si nous sommes réunis ce soir, c'est au nom de la liberté. Qui aurait pu croire qu'un jour nous aurions à manifster pour notr eliberté. Qui aurait pu croire qu'au pays des droits de l'homme notre liberté serait menacée. Car oui, notre liberté est réellement menacée. La liberté de s'exprimer, même de façon non-violente. Combien de gardes à vue jusqu'à maintenant, sans comper Nicolas ? Notre liberté de circuler. Il n'y a pas si longtemps, au jardin du Luxembourg, certains qui portaient le logo de la Manif pour tous ont été pris pour des délinquants et arrêtés. Liberté de penser, parce que penser différemment de l'idéologie dominante fait de nous des "extrémistes". Liberté de s'opposer, parce que s'opposer peut mener en prison. Et même maintenant encore, liberté maintenant et très prochainement d'éduquer nos enfants, puisque l'on veut les arracher à leurs déterminismes familiaux dès l'âge de deux ans ! He bien oui, notre liberté est menacée et pourtant, nous sommes là ce soir, debout, plus fiers et plus vivants que jamais. Nous sommes là, résistants, fiers, debouts, pour nous opposer à une nouvelle forme d'esclavage, celui de l'hédonisme, celui du consumérisme comme valeur suprême, celui du désir comme unique maître.
  • Non, nous disons non, lorsque le droit est au service de l'assouvissement des désirs de quelques-uns et non au service du Bien commun. Non, non, mille fois non, un monde où tout s'achète et tout se vend même nos enfants !
  • Non, non à un monde où ceux qui ne sont plsu rentables sont bons à aller dans les mouroirs ou à être jetés dans la tombe. Non, non à un monde où les plus fragiles et les plus faibles sont rejetés parce qu'ils font peur. Nous sommes aussi là pour dire à ceux qui nous gouvernent que nous ne voulons plus de ces règles du jeu biaisées oèu ce n'est plus le peuple qui a la parole mais une oligarchie qui se passe le pouvoir de mains en mains.
  • Non, non, de cette société-là nous ne voulons plus. Alors notre bataille, nous la menons car nous voulons d'une société plus humaine, de plus en plus humaine, d'une société qui n'est plus fondée sur le virtuel mais sur le réel. Une société où chacun a sa place. Où les familles sont valorisées, car des familles valorisées c'est la cohésion sociale renforcée. Nous sommes les résistants de la liberté, les résistants de la vérité, nous sommes les résistants de la vie. Cette résistance, menons-là avec audace, menons-la avec ardeur, menons-la avec courage. Soyons fiers, soyons fiers de nous-mêmes, car nous savons que nous l'emporterons, oui, nous l'emporterons, car c'est la vérité qui l'emportera sur le mensonge.
  • Alors oui, soyons fiers. Vive la Résistance, vive l'Espérance et vive la France ! »
  •  
  • Source video : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=R5klDc6KaSs

 

 

- Vincent Peillon souhaite rendre effectives les «séances d'éducation à la sexualité» dès la primaire

- 200 dollars le prix d'un bébé

- Ventres aux enchairs

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 22:59

La photo du jour : des veilleurs debout contre la loi Taubira devant le Grand Orient lundi 8 juillet

 

Rue Cadet, à Paris :

 

 

La photo du jour : des veilleurs debout contre la loi Taubira devant le Grand Orient lundi 8 juillet

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 19:17

 

Vitali Tchourkine, ambassadeur russe auprès de l'ONU, a indiqué aujourd'hui que la Russie avait la preuve que les rebelles syriens ont utilisé du gaz sarin le 19 mars près d'Alep (nord). Dans un document de 80 pages environ, il a précisé que des experts russes ont recueilli des échantillons sur le site de l'attaque, à Khan al-Assal, et les preuves ont été transmises au secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.

 

Ces preuves seront aussi communiquées dès aujourd'hui aux puissances occidentales (Royaume-Uni, Etats-Unis, France) qui ont de leur côté accusé l'armée syrienne d'avoir eu recours à plusieurs reprises à des armes chimiques contre l'opposition.

 

Les rebelles syriens ont utilisé un "projectile non guidé" de type "Bachar 3", et les échantillons recueillis après l'attaque sur le site de Khan al-Assal par des experts russes ont été analysés par un laboratoire russe compétent en matière d'armes chimiques, a indiqué l'ambassadeur. Il a affirmé que "les résultats indiquent clairement que le projectile était rempli de gaz sarin", un puissant neurotoxique.

 

Il a précisé que ce tir sur Khan al-Assal, localité qui était tenue par l'armée syrienne, a tué 26 personnes dont 16 soldats syriens.

 

Les diplomates occidentaux ont affirmé n'avoir aucune preuve tangible d'une utilisation d'armes chimiques par les rebelles.

 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/09/97001-20130709FILWWW00536-syriegaz-la-russie-accuse-les-rebelles.php

 

Add. 20:49. Les Etats-Unis ont rejeté aujourd'hui les affirmations de Moscou à l'Onu.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 14:47
http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/05/120507011621207013.jpgA l'occasion du début du ramadan, une enquête produite par Jérôme Fourquet, directeur du département opinion à l'IFOP indique que 86% des musulmans ont donné leur voix à Hollande à lors de l'élection présidentielle 2012. Ce sur-vote musulman chiffré à "1,5 point du corps électoral"... correspond à "l’avance qui a permis à François Hollande de l’emporter."

Cette étude minore une précédente enquête Opinionway Fiducial pour le Figaro du 6 mai 2012 selon laquelle 93% des musulmans ont voté Hollande en 2012.
  • L’islam constitue aujourd’hui la seconde religion de France et ses fidèles représentent environ 5 % du corps électoral français (cf Claude Dargent : « Les électorats sociologiques : le vote des musulmans», note publiée sur le site du Cevipof en décembre, 2011).
  • Alors que la question de l’islam et de sa place dans la socié té française a été débattue pendant la campagne et que l’issue du scrutin a été serrée, il est intéressant de s’interroger sur le comportement électoral des musulmans. Pour ce faire, l’Ifop a travaillé sur la base d’un cumul d’enquêtes électorales réalisées durant la campagne pour obtenir un échantillon cumulé de 14 200 électeurs inscrits sur les listes électorales, dont 680 personnes se déclarant de confession musulmane.
  •  
  • http://www.bvoltaire.fr/media/2013/05/jean-luc-melenchon.jpgCette analyse montre tout d’abord un très fort sur-vote à gauche de cet électorat. Avec 57 % des voix, François Hollande a ainsi largement franchi la barre de 50 % dès le premier tour et doublé son score moyen dans ce segment de l’électorat qui, parallèlement, a également beaucoup plus voté pour Jean-Luc Mélenchon que la moyenne des Français : 20 % contre 11 %.
  • Cette hégémonie de la gauche s’accompagne mécaniquement d’une très faible audience tant de la droite (7% seulement pour Nicolas Sarkozy) que du Front National (4 % contre 18 % au niveau national) et se trouve confirmée de manière spectaculaire au second tour avec un score de 86 % pour François Hollande, soit plus de 34 points de plus que sa moyenne nationale. D’après les données dont nous disposons, aucune autre catégorie de la population n’a aussi massivement voté pour le candidat socialiste (ou contre Nicolas Sarkozy) que les musulmans. Ce sur-vote très important (34 points de plus que la moyenne nationale) enregistré dans ce segment -constituant on le rappelle environ 5 % des inscrits- représente 1,5 point du corps électoral... soit l’avance qui a permis à François Hollande de l’emporter.
  • Cette domination de la gauche dans l’électorat musulman n’est pas une nouveauté (et elle tient pour partie à l’histoire : implication plus forte de la gauche dans la lutte pour la décolonisation, dans la lutte contre le racisme, attitude plus ouverte sur la question du multiculturalisme, etc...) mais elle s’est renforcée par rapport à l’élection présidentielle de 2007.
  •  
  • Dans les milieux populaires, le fait d’être ou non musulman influe très profondément sur le vote. Ainsi, si François Hollande domine sans partage l’électorat populaire de confession musulmane avec 63 % des voix au premier tour, il est devancé de deux points par Marine Le Pen (29 % contre 27 %) sur l’ensemble des ouvriers et employés. Aussi, faut-il être très prudent lorsqu’on évoque le vote des fameux « quartiers populaires », réservoirs de voix pour la gauche pour certains ou en voie de droitisation pour les autres. La variable religieuse (et avec elle la composition ethnique de la population locale) introduit une ligne de clivage très marquée au sein même des milieux populaires. Parmi les ouvriers et employés se déclarant de confession musulmane, le total Hollande/Mélenchon/extrême-gauche a atteint au premier tour de la présidentielle pas moins de 82% des voix contre 9 % seulement pour le total Sarkozy/Le Pen assurant ainsi une domination sans partage à la gauche dans bon nombre de banlieues et de quartiers de grands ensembles. Le rapport de force est en revanche tout autre si l’on considère cette fois l’ensemble des milieux populaires (et plus uniquement ceux qui se disent de confession musulmane) : 48 % en faveur du bloc Sarkozy/Le Pen contre 40 % pour le bloc de gauche, gauche qui s’est retrouvée sur la défensive dans de nombreux territoires (zones péri-urbaines, villes moyennes, vieux bassins industriels) à forte population populaire mais... non musulmane.
  • .
  • Source: http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/Ifop-Focus-88.pdf
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 13:59

 

http://www.ndf.fr/files/2013/07/felder.jpgAlbany (New York). Le sénateur démocrate de Brooklyn, Simcha Felder, a failli être empêché par ses collègues du parti de l’âne de participer à un vote au Sénat de l’État sur la question de l’avortement.

 

Juif orthodoxe, l’élu démocrate a dû résoudre le dilemme suivant : respecter le Shabbat du vendredi (28 juin) ou siéger au Parlement afin d’empêcher le vote d’un projet de loi du Gouverneur Andrew Cuomo élevant l’avortement à un droit fondamental.

 

C’est le sénateur républicain Thomas W. Libous qui a éventé la manœuvre des collègues démocrates de Felder : proposer cet amendement un jour où ils savaient que cette voix pro-vie ne pourrait être décomptée. Il a averti Felder, « stupéfait » mais bien forcé de constater que le vote allait avoir lieu durant son absence.

 

L’élu pro-vie a alors décidé de consulter un rabbin sur la manière dont il devait procéder. « On m’a dit que l’avortement est une question de vie ou de mort, j’ai donc été obligé de rester et de voter», explique Felder. Et à cause de sa voix, le projet n’a pas réussi à atteindre les 32 votes nécessaires pour qu’il soit adopté. Felder s’est alors précipité à la maison avant le coucher du soleil.

 

Inutile de préciser que les démocrates ont nié avoir choisi le vendredi pour empêcher leur collègue juif de se prononcer sur ce projet de loi…

 

Source: http://www.ndf.fr/nos-breves/08-07-2013/new-york-les-pro-choix-tentent-dempecher-un-senateur-juif-pro-vie-de-sexprimer

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 11:59

Près de quatre mois après sa nomination lors d'une réunion à Istanbul..., le pseudo "rebelle" syrien Ghassan Hitto (soutenu par le Qatar, Istambul, Paris, Londres et Washington...) a annoncé lundi 8 juillet sa démission, sans avoir pu former de gouvernement d'opposition.

  • Le Premier ministre rebelle syrien Ghassan Hitto a annoncé lundi sa démission, sans avoir pu former de gouvernement d'opposition, près de quatre mois après sa nomination lors d'une réunion à Istanbul.
  • "J'annonce que je ne continue pas dans ma tâche de Premier ministre chargé de former un gouvernement intérimaire. Je vais continuer à travailler dans l'intérêt de la révolution pour qu'elle mène à bien tous ses objectifs par tous les moyens possibles", a-t-il indiqué.

    Sa démission intervient deux jours après la nomination de l'opposant de longue date Ahmad Assi Jarba à la tête de la Coalition nationale de l'opposition syrienne, principale formation de l'opposition.

    M. Jarba est considéré comme proche de l'Arabie saoudite, qui s'était opposée à la candidature de M. Hitto lors des laborieux débats précédant sa nomination en mars.
  • ... M. Hitto, proche de la mouvance islamiste au sein de l'opposition, et dont la candidature était soutenue par le Qatar, n'a pas pu mener à bien sa mission en raison des divisions minant la Coalition de l'opposition.

  • M. Hitto devait mettre sur pied un gouvernement visant à administrer les territoires sous contrôle rebelle en Syrie.
  • .
  • Source: http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1665629/2013/07/08/Le-Premier-ministre-rebelle-syrien-jette-l-eponge.dhtml

.

- Un prêtre catholique syrien décapité par des rebelles islamistes syriens

- Syrie: « Les rebelles se servent des catholiques comme boucliers humains » (Patriarche Gregoire III Laham) (juin 2012)

- Syrie: Les services secrets américains, allemands et anglais aident les "rebelles" depuis juin 2012

- La France avoue qu'elle aide l'opposition syrienne (22 août 2012)

- Israël prend position en faveur des "insurgés" syriens

- Syrie: « Les rebelles se servent des catholiques comme boucliers humains » (Patriarche Gregoire III Laham)

- La vérité sur le nombre de morts en Syrie et le mensonge de nos médias

- Le Vatican estime que le gouvernement syrien n'a rien à voir avec les massacres (juillet 2012)

- Syrie : l’intervention militaire occidentale à la conquête du gaz ?

- La vérité sur le nombre de morts en Syrie et le mensonge de nos médias (par Monseigneur Tournyol du Clos Archimandrite Grec-Catholique Melkite, 14 juin 2012)

Partager cet article
Repost0