Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 11:16

 

Alors que super-flamby songe à intervenir en Syrie pour y rétablir la paix et la "démocratie", un an après la prise de fonction de Manuel Valls le chimique 'quand même', la violence augmente partout.

 

Les dernières poches de tranquilité en France s'évanouissent. Les chiffres sont impitoyables. La "grande criminalité" augmente de 5,2% en un an.  Les atteintes à l'intégrité physique +2,9%, dont les violences sexuelles ­+10,4% ; les atteintes aux biens +3,5%, dont les cambriolages +9,3% ; les règlements de comptes +10%, la fausse monnaie +14,5%, les attentats à l'explosif contre des biens privés + 33,7% (!); les infractions économiques et financières +5,9%, trafics et reventes de stupéfiants +10,2%, etc. Seuls 15 des 96 départements métropolitains échappent à la hausse des violences. La dégradation est patente dans toute la zone sud-ouest, tout le Nord, le Languedoc-Roussillon, l'Ouest, l'Est. Sud-ouest et Ouest, jusque-là relativement épargné connaîtront donc dorénavant les joies du "vivre-ensemble"... et de la "réforme de civilisation" voulue par le trio maléfique.

 

Le Figaro s'est procuré le nouveau tableau de bord du ministre, un an après sa prise de fonction. La violence augmente presque partout, les patrouilles sont moins nombreuses et le taux d'élucidation diminue.


 

Le Figaro a pu décortiquer le nouveau «tableau de bord» de Manuel Valls. Une centaine de pages de chiffres et de cartes en couleur, qui décrivent l'évolution des crimes et délits en ­France. Le ministre de l'Intérieur voulait un nouvel outil d'analyse: il a donc bâti son propre instrument de pilotage, avec de nouveaux indicateurs d'activité des forces de l'ordre. Un souci louable de transparence, mais dont la première traduction n'est guère réjouissante…


 

Dans le baromètre Valls, ce qui grimpe figure en rouge. Or, sur un an, d'août 2012 à juillet 2013, période qui démarre quand la gauche assume pleinement la conduite des affaires, tout ou presque vire à l'écarlate: les atteintes à l'intégrité physique (+2,9%) et, parmi ­celles-ci, les violences sexuelles ­(+10,4%) ; les atteintes aux biens (+3,5%), parmi lesquels les cambriolages (+9,3%) ; enfin, les infractions économiques et financières (+5,9%).


 

Beauvau a défini dans ses «indicateurs cibles» la «grande criminalité». Qui augmente depuis un an (+5,2%). Censé éclairer l'univers des vrais voyous, cet agrégat comprend 17 rubriques, du règlement de comptes (+10%) à la fausse monnaie (+14,5 %), en passant par les attentats à l'explosif contre des biens privés (+33,7%) ou les vols à main armée contre des commerces (+8,4%), à l'instar de l'attaque à la voiture-bélier, lundi, contre une bijouterie située sous les fenêtres de la garde des Sceaux à Paris. S'y ajoutent les trafics et reventes de stupéfiants (+10,2%), avec 6321 infractions constatées sur l'année écoulée contre 5735 précédemment. Mais là, bonne nouvelle, l'action antidrogue révèle la capacité d'initiative des services. Beauvau entend donc la mettre davantage en avant dans les jours à venir.


 

Noyées désormais dans les «infractions à la réglementation», celles liées à la police des étrangers connaissent une chute vertigineuse: les constats sur douze mois des infractions aux conditions d'entrée et de séjour sont passés de 79.445 sous Sarkozy à 34.267 aujourd'hui (-56, 8%). «Or, il devient difficile de se retrancher derrière la décision de la Cour de cassation qui avait considéré, en juillet 2012, que le séjour irrégulier d'un étranger ne pouvait suffire à le placer en garde à vue. Depuis janvier dernier, les forces de l'ordre ont obtenu un droit de rétention de 16 heures», explique un haut fonctionnaire. 


 

[...] Manuel Valls voulait un vrai indicateur d'efficacité. Il a nettoyé celui des années Sarkozy pour ne garder que les faits significatifs, à ses yeux. Et pourtant, globalement, le taux de réussite passe de 18% à 17,7%. Dans le détail, la plupart des taux d'élucidation baissent: homicides (de 89 à 77%), vols à main armée (de 37 à 36%), vols avec violences sans arme (de 12,3 à 12,1%), cambriolages (de 12 à 11%), vols liés à l'automobile et aux deux-roues (de 8 à 7%), vols simples (de 10,3 à 10,1%). Le taux d'élucidation remonte toutefois pour les coups et blessures volontaires (de 76,2 à 76,7%) et les violences sexuelles (de 76 à 78%). De même, police et gendarmerie mettent davantage de personnes en cause pour tous ces faits. «Le problème, c'est que lorsque l'élucidation baisse et que les mis en cause augmentent, cela peut signifier que la police n'attrape pas forcément les bons», spécule un haut magistrat.


 

Autre point noir de taille dans le bilan chiffré de Manuel Valls: les «missions opérationnelles» de la gendarmerie ont chuté de 10,2% et celles de la police en tenue de 2,2% (en millions d'heures cumulées). Pourtant, dans le même temps, les «tâches indues» (transfèrement de détenus, garde des bâtiments publics, escortes diverses, procurations de vote), dont se plaignent depuis toujours les agents, au prétexte qu'elles les distrairaient de leur mission principale de lutte contre la délinquance, ont baissé de 10% côté gendarmerie et de 7,8% côté police.


 

On aurait pu imaginer que la prévention allait croître sous la gauche. Il n'en est rien: le total de ces missions a baissé de 3,3% chez les gendarmes et de 6,1% chez les policiers. En clair: malgré des «tâches indues» en diminution, malgré des actions de prévention en baisse par rapport aux années Sarkozy, et bien que la police consacre moins de temps à courir derrière les clandestins, les heures épargnées pour s'occuper du «cœur de métier» ne se retrouvent pas dans l'«opérationnel».


 

Les missions de patrouille ont ainsi chuté de 6% côté police et de 3,4% côté gendarmerie. Au total, les forces de l'ordre ont collectivement diminué leur présence de 2,5 millions d'heures sur le terrain en un an. Se peut-il qu'aujourd'hui plus d'agents revendiqués au tableau d'effectifs aboutisse à moins de missions dans la rue? La pression des années Sarkozy sur la productivité policière ne pouvait durer éternellement. Et le nouveau premier flic de France a été reçu cinq sur cinq quand, le 19 septembre 2012, il claironna, devant toutes la hiérarchie de Beauvau, qu'il allait rompre avec la «politique du chiffre». Des chiffres décidément impitoyables. Mais indispensables pour savoir par où et comment remonter la pente.

 

La carte des violences passe au rouge


 

Marseille, capitale des violences? Selon le tableau de bord Valls, au-delà du bilan sanglant du banditisme, celles-ci ont diminué de 5,3% sur un an dans les Bouches-du-Rhône (de 29.895 à 28.312 infractions). Ce département détient la troisième place au palmarès des faits commis, juste derrière la Seine-Saint-Denis (29.000). Ailleurs en Ile-de-France, pas un seul département ne déclare moins de 10.000 faits. Le Nord cumule plus de 25.000 infractions, loin devant le Rhône et ses 16.000 agressions. La Seine-Maritime, avec plus de 10.000 affaires, a rejoint la Haute-Garonne, où l'on déplore une hausse de violences de 7%. Seuls 15 des 96 départements métropolitains échappent à la hausse des violences. La dégradation est patente dans toutela zone sud-ouest, tout le Nord, le Languedoc-Roussillon, l'Ouest, l'Est. Les DOM ne figurent pas dans le tableau, mais la délinquance y explose. Seul le Grand Paris connaît une légère embellie, avec une baisse des violences hors vol, souvent intrafamiliales.

 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/09/01016-20130909ARTFIG00820-securite-les-mauvais-chiffres-de-manuel-valls.php

 

Add. 12h54. Délinquance en hausse : Le Figaro maintient ses informations

 

Le ministre de l'Intérieur conteste l'analyse de son tableau de bord. Le Figaro répond point par point à ses arguments et soutient toujours que la violence augmente alors que l'efficacité policière diminue. 

 

C'est par un communiqué envoyé aux aurores que Manuel Valls a souhaité réagir à la publication lundi soir de notre dossier sur l'insécurité réalisé d'après le nouveau «tableau de bord» de Beauvau. Le Figaro maintient l'intégralité de ses informations et répond, point par point, aux remarques du ministre de l'Intérieur.


 

Sur la présentation


 

Manuel Valls estime d'abord que «les éléments rapportés par Le Figaro (…) méconnaissent les avertissements et les règles méthodologiques rappelées par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales» (ONDRP). Le Figaro ne les méconnaît pas (L'auteur de ces lignes a été membre du conseil d'orientation de cet organisme dès sa création et durant plusieurs années). L'ONDRP a estimé qu'il convenait de distinguer les chiffres de police et ceux de la gendarmerie au motif que cette dernière utiliserait depuis quelques mois un nouveau logiciel de saisie des faits plus complet.


 

Mais voilà: c'est le ministre lui-même qui, dans son «tableau de bord», les réunit sous la rubrique «tous services». Ce qui doit toute de même avoir du sens à ses yeux. Il n'omet pas, bien sûr, de faire figurer les chiffres séparément, ce que nous faisons nous-mêmes à plusieurs reprises dans l'article. En tout état de cause, qu'ils soient séparés ou réunis, les chiffres indiquent les mêmes tendances. Excepté pour les violences hors vol en zone police, ce qui est mentionné à deux reprises dans notre dossier.


 

Sur le «nettoyage statistique»


 

Le ministre assure qu'«il est désormais établi que les pratiques de «nettoyage statistique» qui avaient cours jusqu'en 2012 sont de nature à fausser fortement la base de comparaison. Il en est ainsi de la déclassification massive de certains délits en contraventions, qui a abouti à minorer les statistiques de près de 130.000 faits annuels à compter de 2006, ou encore des pratiques d'enregistrement à géométrie variable.» Là aussi, la réponse est dans le «tableau de bord» Valls. A la rubrique «violences contraventionnelles», pour les atteintes dites «non crapuleuses» (souvent familiales, les plus nombreuses), les chiffres entre août 2012 et juillet 2013 font apparaître une hausse de 8,3 %. L'actuel ministre pourrait donc se voir reprocher les mêmes pratiques.


 

Ces attaques politiques visant l'opposition sont déjà contestées à droite. Brice Hortefeux déclare: «Ce gouvernement a l'art de se défausser de toute responsabilité. Les crimes à Marseille, ce serait la faute du maire. La délinquance en hausse, ce serait la faute de la droite. C'est tout de même Nicolas Sarkozy qui a mis en place l'Observatoire indépendant confié à Alain Bauer!»


 

Sur l'immigration


 

Manuel Valls écrit: «Affirmer contre toute vérité que la décision de la Cour de cassation de juillet 2012 n'a pas eu d'impact sur la statistique des délits du droit au séjour relève d'une tromperie inadmissible.» Ce n'est pas ce qu'écrit Le Figaro. Le journal cite un haut fonctionnaire qui rappelle que depuis le 1er janvier une rétention de 16 heures permet de compenser les effets de la décision de la Cour de cassation de juillet 2012 qui rendait de facto la garde à vue d'un clandestin impossible et donc indirectement son expulsion.


 

Or depuis un an, les relevés d'infractions aux règles de séjour par les forces de l'ordre ont baissé de 56 %. Le seul mois de juillet 2013 par rapport à juillet 2012 témoigne d'un baisse des contrôles d'illégaux de plus de 73 %. Or, avec la rétention de 16 heures en place depuis 6 mois, l'écart devrait être moindre. Il y a bien là un choix politique.


 

Sur les missions


 

Le ministre affirme: «la baisse du potentiel horaire disponible ne saurait lui être imputée quand elle découle mécaniquement de la diminution des effectifs causée par la Révision générale des politiques publiques conduite de 2009 à 2012.» Ce faisant, il révèle dans son communiqué que les effectifs promis depuis des semaines, au fil des homicides et des braquages à Marseille ou ailleurs, n'arriveront finalement que bien tard.


 

Quoiqu'il en soit la présence policière sur le terrain a diminué. Les patrouilles ont baissé de 6 % en un an. Or, la baisse des effectifs reprochée par M. Valls à ses prédécesseurs n'a pas atteint 6 % en une seule année. Seul indicateur en hausse dans le bilan d'activité: les mises en causes pour faits de délinquance qui effectivement progressent. Alors que l'élucidation, c'est-à-dire la capacité à retrouver l'auteur des faits, diminue. Si le ministre de l'Intérieur voulait vraiment être complet, il faudrait qu'il fasse ajouter à son tableau de bord les départements d'Outre-Mer, où la situation, il est vrai, se dégrade dangereusement.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/10/01016-20130910ARTFIG00574-delinquance-en-hausse-le-figaro-maintient-ses-informations.php

 

Add. 18h07. Le bilan catastrophique de Valls (en image) :

 

Photo : Le bilan CATASTROPHIQUE DE #Valls

 

Source : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=593762404000920&set=a.439428389434323.99386.439425526101276&type=1

 

. Le trio maléfique - le grand dessein socialiste : la déstructuration de la société

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 07:22

Les égorgeurs amis de Fabius attaquent Maaloula

 

 

Des villages alaouites et chrétiens ont été il y a quelques jours le théâtre de terribles massacres commis par les hordes à la solde de l'Arabie Saoudite ... ce génocide n'a évidemment pas attiré l'intérêt des médias mainstream qui ont continué à accuser Assad de bombarder les villages. Des témoins oculaires racontent les scènes d'horreur qu'ils ont vécus après l'attaque des takfiris.



" ils ont tué les hommes , enlevé les femmes et les enfants"...ils tuent pour le plaisir et pour aller au "paradis" !

 

 

 

Syrie : Massacres commis par des groupes armés dans le village alaouite de Lattaquieh le 5 août 2013 où tous les habitants ont été massacrés et leurs maisons brûlées.

 

12 villages alouites ont été victimes de ces attaques.

Un véritable abattoir, les gens ont été mutilés et décapités.

Il y a même une video montrant une fille être démembrée vivante avec une scie.

La religieuse Agnès-Mariam de la Croix parle du "massacre de Lattaquié" le 5 août 2013, faisant 500 morts, femmes, enfants et personne sâgées compris.

 

Source via : http://zebuzzeo.blogspot.fr/2013/09/quand-les-islamistes-en-syrie.html

 

 

 

. Mère Agnès-Mariam de la Croix : Ghouta est une « mise en scène »

. Syrie : les “rebelles” ont pris d’assaut et saccagé le village chrétien de Maaloula

. Syrie : Le village chrétien d'Al Duvair (ville de Reef, périphérie de Homs), civils, femmes et enfants entièrement massacrés par les rebelles syriens (2 septembre 2013)

. Syrie: des prêtres décapités au couteau de cuisine ! (3 septembre 2013)

. Syrie : Une nouvelle guerre qui a pour but d'éliminer les chrétiens de la région ? (27 août 2013)

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 06:45

Les législatives en Norvège ont été remporté hier par la droite. Un parti anti-immigration arrive en bonne position dans le prochain gouvernement. Après la diffusion du documentaire qui a détruit la théorie du genre en norvège, espérons que la "droite" finisse d'éliminer cette théorie totalitaire.


Les élections législatives hier en Norvège ont été remporté par la droite. Un nouveau gouvernement dominé par les conservateurs secondés, pour la première fois de l'histoire de la Norvège envahie, par un parti anti-immigration.

La patronne du parti conservateur, Erna Solberg, pressentie pour être le futur premier ministre, a revendiqué "une victoire électorale historique" pour la droite et s'est engagée "à donner un nouveau gouvernement au pays".

Le chef de la coalition de gauche sortante, le travailliste Jens Stoltenberg, a une défaite mauvaise. Il présentera "la démission" de son gouvernement "après la présentation du budget le 14 octobre quand il sera clair qu'il y a une base parlementaire pour un nouveau gouvernement", a-t-il déclaré.

Selon les projections réalisées après dépouillement de trois-quarts des suffrages, les quatre formations de droite et de centre droit disposent d'une confortable majorité de 96 sièges sur 169 au Parlement. La coalition de gauche de Stoltenberg, au pouvoir depuis 2005, ne recueillerait que 72 sièges.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/10/97001-20130910FILWWW00491-norvege-victoire-de-la-droite-aux-elections.php

 

 

. Le documentaire qui a détruit la théorie du genre en Norvège !

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 06:31

Le membre de la Commission des Nations Unies pour enquêter sur d'éventuelles violations des droits de l'Homme en République arabe syrienne, Carla del Ponte, a averti qu’une intervention extérieure dans le conflit en Syrie « ne fera que conduire à de nouvelles victimes ».

« Des pourparlers sont une seule issue possible pour le peuple syrien. Et j'espère qu'ils vont commencer dès que possible, avant qu'il ne soit trop tard », a déclaré l'ancien Procureur général de la Suisse, s'exprimant lors d'une conférence de presse à Genève.

« Je ne crois pas que l'intervention militaire fonctionnerait », a-t-elle souligné.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_09/Une-frappe-sur-la-Syrie-ne-fera-quaggraver-la-situation-dans-le-pays-Carla-Del-Ponte-6763/



Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 20:50

Et maintenant c'est le RAFRAÎCHISSEMENT mondial ! Une calotte glaciaire arctique qui croît avec un record de 60 % en un an.

 

Presque plus d'un million de miles carrés d'océan recouvert de glace qu'en 2012.

La BBC avait rapporté en 2007 que le réchauffement climatique conduirait à une région arctique sans glace en été avant 2013.

Au lieu de cela, les jours avant le re-gel annuel d'automne doivent commencer, et une couche de glace intacte de  plus de la moitié de la taille de l'Europe s'étire déjà des îles canadiennes aux rivages du nord de la Russie.

 

Un été arctique froid a laissé presque plus d'un million de miles carrés d'océan recouvert de glace par rapport à l'année dernière - une augmentation de 60 pour cent.

Le rebond du niveau historiquement bas de l'année 2012 vient six ans après que la BBC ait rapporté que le réchauffement climatique amènerait l'arctique sans glace en été avant 2013.

 

global cooling

 

 

Le Passage du Nord-ouest de l'Atlantique au Pacifique est resté bloqué par la banquise toute l'année. Plus de 20 yachts qui avaient programmé de naviguer ont dû abandonner le passage fermé par les glaces et un bateau de croisière essayant le parcours a été contraint de faire demi-tour.

 

Quelques scientifiques éminents pensent à présent que le monde se dirige vers une période de rafraîchissement qui ne se terminera qu'au milieu de ce siècle - un processus qui exposerait les prévisions informatiques alarmistes de réchauffement imminent comme dangereusement erronées.

 

La révélation arrive 11 mois après que le Courrier du dimanche ait déclenché le débat politique et scientifique intense en révélant que le réchauffement climatique a 'fait une pause' depuis début de 1997 - un événement que les modèles informatiques utilisés par les experts climatiques ont manqué de prévoir.

 

En mars, ce journal a révélé plus loin que les températures sont sur le point de baisse au-dessous du niveau que les modèles prédisent avec 'la certitude de 90 pour cent '.

 

La pause - qui est maintenant acceptée comme réelle par chaque centre de recherche climatique majeur - est importante, alors que les prévisions des modèles de températures mondiales toujours à la hausse ont entraîné la réalisation de beaucoup de programmes d'économies d'énergie dans le monde, en détournant des milliards de livres dans des mesures 'vertes' pour résister au changement climatique.

 

Ces prédictions apparaissent à présent comme gravement erronées.

 

IL N'Y AURA PAS DE GLACE DU TOUT! COMMENT LA BBC A PRÉVU LE CHAOS EN 2007

 

Il a seulement six ans, la BBC, citant un scientifique aux EU qui ont prétendu que ceci était une prévision 'conservatrice', rapportait que l'arctique serait sans glace en été avant 2013. Peut-être était-ce leur confiance en cette prédiction qui a poussé plus de 20 yachts à essayer d'emprunter le Passage du Nord-ouest de l'Atlantique au Pacifique cet été. À partir de la semaine dernière, tous ces navires ont été pris dans la glace, certains à la partie orientale du passage du Prince Régent, d'autres plus à l'ouest au Cap Bathurst.

 

 

Des experts en navigation ont déclaré que le seul moyen pour ces navires d'être probablement libérés était par des brise-glace de la garde-côte canadien. Selon le site Web gouvernemental canadien officiel, le Passage du Nord-ouest est resté fermé par les glaces et infranchissable tout l'été.

 

Then... NASA satelite images showing the spread of Artic sea ice 27th August 2012

 

Le satellite de la Nasa montre des images de l'étendue de glace arctique le 27 août 2012.

 

...And now, much bigger: The spread of Artic sea ice on August 15 2013

 

... Et à présent, beaucoup plus étendue, la même couche de glace selon une image de la Nasa prise le 15 août 2013



 

 

Source: Daily Mail http://www.dailymail.co.uk/news/article-2415191/Global-cooling-Arctic-ice-caps-grows-60-global-warming-predictions.html

 

Pour aller plus loin :

 

> L’hémisphère nord subit les effets d’un phénomène climatique hors de commun

> L'affaiblissement du courant du Gulf Stream (effet du réchauffement climatique mondial), conduirait à une nouvelle ère glacière en Europe de l'Ouest (une thèse non partagée par l'ensemble des scientifiques. Voir un article du Figaro du 15 octobre 2007 : "Le mythe du Gulf stream égratigné"...)

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 20:41

En sous-main du conflit en Syrie, en plus du projet géopolitique visant à sécuriser le royaume (lire  «Clean Break : a new strategy for securing the realm» , aspect politique à ne pas négliger...), se trouve un aspect économique et une rivalité certaine entre d'un côté le projet qatari-européen de pipeline "Nabucco", et le projet russo-iranien rival, autour du champ gazier le plus important du monde, et les intérêts géostratégiques des pays du Golfe.


 


 

Nabucco est le projet de gazoduc qatari-européen dont l'objectif est d'alléger la dépendance des pays européens au gaz russe.

 

Aymeric Chauprade a produit le 29 novembre 2012 une analyse concernant cet aspect économique du conflit syrien. Extrait:

 

 

Aymeric Chauprade : "Où vont la Syrie et le Moyen-Orient ?" 

 

"En novembre 2010, l’Arabie Saoudite et le Qatar ont demandé à Bachar el Assad de pouvoir ouvrir des oléoducs et gazoducs d’exportation vers la Méditerranée orientale. Ces oléoducs leur permettrait en effet de desserrer la contrainte du transport maritime via le détroit d’Ormuz puis le Canal de Suez et d’envoyer plus de gaz vers l’Europe (notamment le Qatar, géant gazier du Moyen-Orient). La Syrie a refusé, avec le soutien marqué de la Russie qui voit dans ces plans la volonté américaine, française, saoudienne et qatarie de diminuer la dépendance européenne au gaz russe.

 

On comprend donc la compétition qui se joue entre, d’une part les Occidentaux, la Turquie et les monarchies du Golfe, d’autre part, la Russie, l’Iran et la Syrie, auxquels s’est ajouté l’Irak dirigé par le chiite Maliki et qui s’est fortement rapproché de Téhéran et Damas au détriment des Américains.

 

En février 2011 les premiers troubles éclataient en Syrie, troubles qui n’ont cessé de s’amplifier avec l’ingérence, d’une part de combattants islamistes financés par le Qatar et l’Arabie Saoudite, d’autre part de l’action secrète des Occidentaux (Américains, Britanniques et Français).

 

Le 25 juillet 2011, l’Iran a signé des accords concernant le transport de son gaz via la Syrie et l’Irak. Cet accord fait de la Syrie le principal centre de stockage et de production, en liaison avec le Liban et l’idée de Téhéran est de desserrer ainsi la contrainte de l’embargo. Gelé par la guerre, le chantier aurait étrangement repris le 19 novembre 2012, après l’élection d’Obama donc et la reprise de négociations secrètes entre les États-Unis et l’Iran.

 

Du fait même de sa position centrale entre les gisements de production de l’Est (Irak, monarchies pétrolières) et la Méditerranée orientale, via le port de Tartous, qui ouvre la voie des exportations vers l’Europe, la Syrie est un enjeu stratégique de premier plan.

 

Ajoutons à cela la question de l’évacuation du pétrole kurde.

 

Il existe un oléoduc qui aujourd’hui achemine le pétrole de Kirkuk (Kurdistan irakien) à travers l’Irak puis la Jordanie et enfin Israël. Mais Israël pourrait aussi voir réhabilité l’ancien oléoduc Mossoul Haïfa (que les Britanniques utilisèrent de 1935 à 1948).

 

Ajoutons à cela que la Syrie dispose de réserves dans son sol et probablement en off-shore. Le 16 août 2011, le ministère syrien du pétrole a annoncé la découverte d’un gisement de gaz à Qara, près de Homs, avec une capacité de production de 400 000 m3/j. S’agissant du off-shore, nous avons parlé tout à l’heure des estimations de l’USGS concernant le bassin du Levant, il faut ajouter cette prédiction du Washington Institute for Near East Policy qui pense que la Syrie disposerait des réserves de gaz les plus importantes de tout le bassin méditerranéen oriental, bien supérieures encore à celle d’Israël. Vous voyez là encore, mon leitmotiv et ce que j’ai souvent dit ici : l’avenir c’est le off-shore profond et cela va donner à la mer une dimension géopolitique considérable. Délaisser la mer et son espace maritime est donc, pour n’importe quel pays du monde, une erreur stratégique tragique.

 

Il est évident donc que si un changement politique favorable aux Occidentaux, aux Turcs, Saoudiens et Qataris intervenait en Syrie, et que celle-ci se coupait de la Russie (les navires de guerre russes mouillent dans le port stratégique de Tartous, un port qui peut bien sûr accueillir des tankers approvisionnés à partir des oléoducs qui y arriveraient), alors toute la géopolitique pétrolière et gazière de la région serait bouleversée à leur avantage. N’oublions pas l’Égypte, exportatrice de gaz naturel, et qui elle aussi aimerait voir son gaz raccordé à la Turquie via la Syrie.

 

Cette simple donnée pétrolière et gazière doit nous faire comprendre la raison pour laquelle la Syrie est attaquée par les Turcs, les Occidentaux et les monarchies du Golfe, et inversement pourquoi elle n’est lâchée ni par les Russes, ni par les Iraniens, ni par les Irakiens.

 

Il nous faut maintenant comprendre les dynamiques géopolitiques internes de la Syrie.

 

La Syrie c’est un peu plus de 20 millions d’habitants : 80% d’Arabes sunnites, 10% d’Alaouites une forme d’islam rattachée au chiisme, mais pas celui d’Iran) et 10% de chrétiens.

 

Bachar el-Assad a à ses côtés 2 millions d’Alaouites encore plus résolus que lui à se battre pour leur survie et plusieurs millions de minoritaires qui ne veulent pas d’une mainmise sunnite sur le pouvoir.

 

Il faut comprendre qui sont ces Alaouites. Il s’agit d’une communauté issue, au Xème siècle, aux frontières de l’Empire arabe et de l’Empire byzantin, d’une lointaine scission du chiisme, et qui pratique un syncrétisme comprenant des éléments de chiisme, de panthéisme hellénistique, de mazdéisme persan et de christianisme byzantin. Il est très important pour notre analyse de savoir que les Alaouites sont considérés par l’islam sunnite comme les pires des hérétiques. Au XIVème siècle, le jurisconsulte salafiste Ibn Taymiyya, ancêtre du wahhabisme actuel et référence de poids pour les islamistes du monde entier, a émis une fatwa demandant leur persécution systématique et leur génocide.

 

Cette fatwa est toujours d’actualité chez les salafistes, les wahhabites et les Frères musulmans, c’est-à-dire tous ceux que le pouvoir alaouite affronte en ce moment !

 

Avant le coup d’État d’Hafez el-Assad en 1970, les Alaouites n’ont connu que la persécution de la part de l’islam dominant, le sunnisme.

 

Il faut quand même savoir que jusqu’en 1970, les bourgeois sunnites achetaient encore, par contrat notarié, de jeunes esclaves alaouites.

 

Les choses se sont arrangées avec l’installation de l’idéologie nationaliste baathiste en 1963, laquelle fait primer l’arabité sur toute autre considération, et surtout de 1970.

 

En résumé, la guerre d’aujourd’hui n’est que le nouvel épisode sanglant de la guerre des partisans d’Ibn Taymiyya contre les hérétiques alaouites, une guerre qui dure depuis le XIVème siècle ! Cette fatwa est à mon avis la source d’un nouveau génocide potentiel (semblable à celui du Rwanda) si le régime vient à tomber. Voilà une donnée essentielle que les Occidentaux font mine pourtant d’ignorer.

 

Pourchassés et persécutés durant des siècles, les Alaouites ont dû se réfugier dans les montagnes côtières arides entre le Liban et l’actuelle Turquie tout en donnant à leur croyance un côté hermétique et ésotérique, s’autorisant même le mensonge et la dissimulation (la fameuse Taqqiya) pour échapper à leurs tortionnaires.

 

Mais alors vous vous demandez, comment ces Alaouites ont-ils fait pour arriver au pouvoir?

 

Soumise aux occupations militaires étrangères depuis des siècles, la bourgeoisie sunnite de Syrie (un processus similaire s’est produit au Liban) a commis l’erreur habituelle des riches au moment de l’indépendance du pays, en 1943. Le métier des armes à été relégué aux pauvres et non aux fils de “bonne famille”. L’armée a donc été constituée par des minorités : une majorité d’Alaouites mais aussi des chrétiens, Ismaéliens, Druzes, Chiites.

 

Hafez el-Assad venait de l’une de ces familles modestes de la communauté alaouite. Il est d’abord devenu chef de l’armée de l’air puis ministre de la défense avant de s’emparer du pouvoir par la force afin de donner à sa communauté sa revanche sur l’Histoire (avec ses alliés Druzes et chrétiens).

 

Vous comprenez donc tout de suite que le régime, soutenu par 2 millions d’Alaouites, sans doute 2 à 3 millions d’autres minorités, mais aussi une partie de la bourgeoisie sunnite notamment de Damas, dont les intérêts économiques sont désormais très liés à la dictature, n’a pas d’autre choix que de lutter à mort.

 

Quand je dis lutter à mort, je parle du régime que je distingue de Bachar el-Assad. Le régime est plus puissant que Bachar et peut s’en débarrasser s’il estime qu’il en va de sa survie. Mais s’en débarrasser éventuellement ne signifie pas mettre une démocratie qui aboutirait inéluctablement (mathématiquement) au triomphe des islamistes, comme en Tunisie, en Libye, en Égypte, au Yémen

 

Les Chrétiens de Syrie ont vu ce qui s’est passé pour les Chrétiens d’Irak après la chute de Saddam Hussein. Ils voient ce qui se passe en Égypte pour les Coptes, après la victoire des islamistes. Les Druzes savent aussi qu’ils sont, comme les Alaouites, considérés comme des hérétiques à détruire par les combattants salafistes et les Frères musulmans.

 

Il est absolument illusoire de penser, comme on le pense en Occident, que les Alaouites accepteront des réformes démocratiques qui amèneraient mécaniquement les salafistes au pouvoir.

 

Je le répète : l’erreur consiste à penser que le pays est entré en guerre civile en 2011. Il l’était déjà en 1980 quand un commando de Frères musulmans s’est introduit dans l’école des cadets de l’armée de l’air d’Alep, a mis de côté des élèves officiers sunnites et des alaouites et a massacré 80 cadets alaouites en application de la fatwa d’Ibn Taymiyya. Les Frères musulmans l’ont payé cher en 1982 à Hama, fief de la confrérie, que l’oncle de l’actuel président a rasée en y faisant peut-être 20 000 morts. Les violences intercommunautaires n’ont en réalité jamais cessé mais cela n’intéressait pas l’Occident car il n’y avait à ce moment aucun agenda pétrolier et gazier concernant la Syrie, ni aucun agenda contre l’Iran.

 

On dit que le régime est brutal et il est évidemment d’une brutalité incroyable, mais ce n’est pas le régime en soi qui est brutal. La Syrie est passée de l’occupation ottomane et ses méthodes d’écorchage vif, au mandat français de 1920 à 1943, aux anciens nazis réfugiés à partir de 1945 qui sont devenus des conseillers techniques, et ensuite aux conseillers du KGB. C’est évident qu’il n’y a rien à attendre de ce régime en matière de droits de l’homme, de réformes démocratiques… Mais il n’y a rien à attendre non plus des rebelles islamistes qui veulent prendre le pouvoir, et qui disposent d’une fatwa fondamentale pour organiser un véritable génocide des Alaouites. Et d’ailleurs attend-on quelque chose de l’Arabie Saoudite en matière de droits de l’Homme ?

 

Nous avons un vrai problème de traitement de l’information à propos de la Syrie, comme nous l’avions hier s’agissant de l’Irak, de la Yougoslavie, de la Libye. Une fois de plus le manichéisme médiatique occidental est à l’œuvre, la machine à fabriquer les Bons et les Méchants, en réalité en fonction surtout des intérêts occidentaux. La source unique, je dis bien unique, des médias occidentaux est l’OSDH (Observatoire syrien des Droits de l’Homme) lequel donne par exemple à l’Agence France Presse l’état de la situation en Syrie, le nombre de morts, de blessés, les exactions etc…

 

[...] On est arrivé à la situation étrange où la France doit régler le problème d’Al Qaïda au Mali et soutient indirectement Al-Qaïda en Syrie. Le monde est décidément fou.

 

Suite : Une analyse d'Aymeric Chauprade : “Où vont la Syrie et le Moyen-Orient ?” (1er décembre 2012)

 

> Stratégie du chaos: Propagande gay et propagande de guerre, guerre morale, guerre commerciale, entre hystérie médiatique et offensive géopolitique

> Syrie : le pape redit non à la guerre commerciale

 


Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 18:29

 

Syrie : les “rebelles” ont pris d’assaut et saccagé le village chrétien de Maaloula

 

La Vierge de Maaloula, qui jusqu’alors protégeait les chrétiens de la ville, a été détruite par les amis de BHL, François Hollande et Obama…

 

Les “rebelles” se sont emparés d’une bourgade à majorité chrétienne, près de Damas. Les combats ont fait des dizaines de morts, et des symboles religieux chrétiens ont été détruits.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4d/Maaloula-VillageView.jpg/240px-Maaloula-VillageView.jpg

Dimanche 8 septembre, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH – islamistes tendance Frères musulmans) a confirmé que des “rebelles”, dont des jihadistes liés à al-Qaïda, avaient pris le contrôle du village chrétien de Maaloula, après de violents combats avec l’armée régulière. Selon cette ONG, qui s’appuie sur un réseau de militants et de médecins de tendance islamiste, les combats ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés, parmi les “rebelles”, les forces gouvernementales et la population. Le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, affirme que les “rebelles” sont constitués notamment de combattants du groupe sunnite extrémiste du Front al-Nosra, lié à al-Qaïda.

 

Maaloula est l’un des derniers lieux où se parlait encore un peu l’araméen, la langue du Christ. Une statue de la Vierge, bleu ciel et blanc, dominait le bourg, depuis l’une des collines abruptes qui l’entourent. Elle a été détruite. Des monastères – Saint-Serge, Saint-Elias, Saint-Takla – sont aujourd’hui occupés ou menacés. Des croix, au sommet d’édifices religieux, ont également été détruites.

 

La majorité des habitants chrétiens de Maaloula sont grecs-catholiques. Les combats pour la prise de cette ville de quelques milliers d’habitants avaient commencé le mercredi 4 septembre par une attaque-suicide attribuée au Front al-Nosra contre une position de l’armée régulière à l’une des entrées du bourg.

 

Le Front al-Nosra appelle à un État islamique en Syrie. Récemment, la tension est montée entre al-Nosra et la “rébellion” dite modérée de l’Armée syrienne libre (ASL), en raison de la multiplication des exactions commises par les jihadistes.

 

Un chrétien syrien redoute les décisions qui pourraient bientôt venir de Washington ou de Paris : « Une intervention militaire va déstabiliser le pays, affaiblir l’armée syrienne qui reste unie pour le moment. Nous allons plonger dans une situation à l’irakienne. » Et d’ajouter : « Comment des pays occidentaux peuvent se dire « amis » de pays comme le Qatar ou l’Arabie saoudite ? »

 

Source :  La Croix, 9 septembre 2013, p. 3 

 

via http://www.nationspresse.info/syrie-les-rebelles-ont-pris-dassaut-et-saccage-le-village-chretien-de-maaloula/

 

Lire aussi : Syrie: le village chrétien de Maaloula aux mains des rebelles (Jdc.fr)

 

 

. Syrie : Le village chrétien d'Al Duvair (ville de Reef, périphérie de Homs), civils, femmes et enfants entièrement massacrés par les rebelles syriens (2 septembre 2013)

. Syrie: des prêtres décapités au couteau de cuisine ! (3 septembre 2013)

. Syrie : Une nouvelle guerre qui a pour but d'éliminer les chrétiens de la région ? (27 août 2013)

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 15:09

 

Voir l'image sur Twitter

Vincent Peillon dévoile ce lundi «la première charte de la laïcité» (maçonnique, c'est-à-dire relativiste pour les catholiques et les musulmans mais dogmatique quant à ses propres "valeurs") à l'école, au moment où une partie du gouvernement fête le Nouvel an juif !

 

La nouvelle année juive était célébrée dimanche soir (8 septembre 2013, NdCR.) chez l'écrivain Marek Halter. Il a reçu du beau monde, près de la place des Vosges à Paris : le Premier ministre Jean Marc Ayrault, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, ou encore la ministre de la Justice Christiane Taubira. Fêter la nouvelle année juive chez Marek Halter est une tradition pour les politiques. Tous les ans, l'écrivain réunit ministres, artistes, intéllectuels. La nouveauté cette année : la présence du premier ministre Jean-Marc Ayrault.

 

Note de Christ-Roi. Il est vrai que dans un entretien aux Editions du Seuil (08/10/2008) pour la publication de son livre "La Révolution française n'est pas terminée", le franc-maçon Peillon, ministre de l'"Education nationale" avoue qu'il veut tuer le catholicisme : "On a laissé le moral et le spirituel à l'Eglise catholique. Donc il faut remplacer ça. On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Mais comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France comme on l'a fait dans d'autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine. Cette religion républicaine, qui doit accompagner la révolution matérielle, mais qui est la révolution spirituelle, c'est la laïcité.


Avec cette citation de Vincent Peillon, par rapport à la charte de la "laïcité" à l'école (sic), on s'économise une heure d'explication de textes  !


 

 

. Vincent Peillon veut afficher une charte de la laïcité dans les écoles d'ici "fin septembre"

. Vincent Peillon : "la Révolution n'est pas terminée"

. Hollande annonce la création d'un "Observatoire de la laïcité" en 2013 (9 décembre 2012)

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 14:36
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 14:29
Inverser la courbe du chômage "d'ici un an", François Hollande l'avait promis il y a un an jour pour jour. RATE !!

Photo : Inverser la courbe du chômage
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 14:03

La déstructuration de la société
Incapables de proposer puis de réaliser les réformes structurelles dont notre pays a le plus grand besoin : administration, travail, fiscalité, sécurité sociale, immigration, etc. nos gouvernants croient cacher leur impuissance et leur manque de vision sous un ensemble de mesures dites sociétales consistant en réalité à casser notre patrimoine historique, culturel et socialen même temps que la solidarité dont ils ne cessent de nous vanter la nécessité, tout en la transformant de plus en plus en racket de précision orienté sur les composantes de la société qui ne lui plaisent pas. Ce faisant ils prétendent mettre en place les conditions de l’invention d’un homme nouveau (un "homme nouveau" manipulé et heureux d'être manipulé !... NdCR.) débarrassé de tout ce qui depuis des centaines de milliers d’années nous aurait empêché de devenir le fer de lance de l’avenir sur une nouvelle planète !!!

Pour cela le Président gouverne le trio maléfique déjà étudié :« Valls, Taubira, Peillon » qui depuis leurs prises de fonction n’ont cessé d’imaginer et d’imposer des  mesures parfois très étonnantes. Rappelons pour mémoire :
Autorisation de manipulation des embryons, dans des conditions soit disant rigoureuses mais en fait non précisées, correspondant de fait à l’affirmation que ce morceau (de quoi ?) s’il est peut être vivant ne peut être pensant, donc ravalé à l’état de choses et au mieux d’animal comme si on pouvait croire qu’il pourrait en sortir autre chose qu’un être humain… Cette manipulation n’est d’ailleurs plus nécessaire et pourrait en d’autres mains aboutir aux plus graves conséquences.
Irruption de la théorie du genre dans les écoles où la stupidité et le côté non scientifique se côtoient allègrement avec de considérables conséquences sur les enfants et la société en général entraînant un déséquilibre des esprits les plus malléables. L’école ne sachant déjà plus apprendre à lire, écrire, compter… nos bambins les plus fragiles ne sauront en outre plus qui ils sont. Quand on connaît la haine viscérale publiée du ministre de l’Education pour le catholicisme on peut être inquiet pour ses futures initiatives !
Diminution programmée des cours d’histoire et de géographie permettant la disparition des références du patrimoine de tous les Français, ce et ceux et celles qui nous ont fondés au cours de l’histoire comme celles de  tous ceux qui viennent des diverses immigrations. Cette ignorance devenue officielle ne pourra que favoriser des communautarismes de plus en plus difficiles à contrer mettant en cause l’unité du pays.
Etablissement d’un nouveau mariage dénaturé dans ses définitions aussi bien humaines générales que religieuses et révolutionnaires… aggravant le trouble des esprits et entraînant des conséquences (GPA, etc.) qui deviendront rapidement monstrueuses pour l’équilibre physique et juridique de la  société en sapant sa base familiale. Ce changement est désormais acquis et doit être respecté mais ce faisant l’Etat a rompu la définition du mariage sur laquelle s’était fait son accord avec l’Eglise pour le passage à la mairie avant le mariage religieux.  Aussi les dignitaires et les croyants de toutes les religions en France devraient-ils exiger du gouvernement la séparation radicale des mariages civil et religieux qui ne reposent plus sur les mêmes basesDans ce domaine il y a désormais tromperie et discrimination humiliante des croyants.
Ouverture, avec de moins en moins de conditions, de la nationalisation des étrangers facilitant l’hétérogénéité de la société et par suite une accélération des communautarismes qui font pourtant la preuve de leur mauvais impact sur la vie et le développement d’une société d’autant plus qu’on les tiendrait en dehors de l’histoire du pays et de ses habitants. Ce serait une faute grave contre le pays pour de vagues espérances électorales…
Etc.
Si l’on constate qu’en même temps, toujours pour éviter les véritables réformes de structures, on commence à  casser les moyens financiers des familles alors qu’elles sont la structure de base de la société et que sous prétexte de bons sentiments on ne veut plus sanctionner ceux qui se mettraient en dehors de la société, on perçoit assez vite que l’ensemble de ces mesures, qui jettent un brouillard épais sur les impuissances, les risques et la responsabilité immédiate du Président, visent à isoler chaque citoyen dans un contexte où seul comptera « lui, dans l’instant présent » avec ses désirs, ses ambitions, etc.…,  C’est ce que certains  appellent le « présentisme », se traduisant par la disparition de la personne, ce progrès fondamental de l’Occident, au profit de l’individu puis celle des familles avec la possibilité de tout exiger de l’Etat alors même qu’il  est de plus en plus incapable d’en assumer les conséquences. On peut craindre que leurs auteurs ne se rendent pas compte de l’impasse tragique dans laquelle ils peuvent précipiter le pays car en développant un tel égoïsme de chacun, ce sont les grandes notions de liberté, fraternité et solidarité qui vont disparaître plus rapidement qu’on ne le croit avec de graves risques de déstabilisation de la société. L’égoïsme officiel ne peut que conduire au chaos et non pas à une égalité qui ne serait que l’égalitarisme rêvé par les révolutionnaires de papier entraînant une inéluctable disparition. (Nous disons que les droits de l'homme et l'égalité révolutionnaires ramènent l'homme à l'état sauvage. C'est le retour à la barbarie , NdCR.)


La grande tentation de la « table rase », espoir des communistes et des gauches théoriciennes a envahi notre pays depuis l’élection présidentielle et nos « mauvais bergers » ne se rendent compte de rien ou plus exactement ne veulent rien en savoir. Un tel salmigondis de déclarations et de décisions aussi peu convaincantes depuis 18 mois n’est pas fait pour donner à nos concitoyens la confiance, élément de base de tout changement, d’autant que les mensonges successifs sur bien des points comme les excès des conduites de certains politiciens ne sont pas fait pour rassurer. Souvenons-nous des mensonges, des violences et des abus de droit du ministre de l’Intérieur face aux foules pacifiques du début de l’année comme des insultes d’un syndicat de magistrats… sans parler, dans un autre domaine, des palinodies entourant les affaires de Syrie !

Photo : Petite leçon d'histoire...

L’immense erreur en cours chez nos gouvernants est de croire que parce que tout évolue sur notre planète avec des changements continus considérables qui sèment les désordres, les troubles et les peurs,  il en serait de même de l’homme qui devrait  totalement changer voire muter pour s’y habituer… Or, heureusement ou non, il n’y a aucune différence entre l’homme d’il y a 6000 ans et celui d’aujourd’hui, sinon peut-être quelques dents de sagesse en moins… Nous ne changeons pas. Seules changent nos conditions de vie et d’environnement. Vouloir s’attaquer sans réflexion approfondie à ce qui nous fait « humain » manifeste seulement l’inculture et l’incapacité de réflexion adaptée de nos responsables. On le voit bien avec l’écologie à la française alors que l’environnement devrait être l’objet de tous nos soins et l’on constate la même ignorance, le même manque de réflexion ancrée dans la réalité humaine de notre pays dans toutes ces malheureuses décisions qui ont un socle commun reposant sur le matérialisme et le relativisme comme seules sources du moment. C’est le plus inquiétant pour l’avenir car pour le reste la solidité de nos concitoyens et l’évolution réelle du monde feront disparaître toutes les sornettes dont on veut les convaincre… Il n‘est que d’écouter ce que dit l’homme de la rue en espérant que lassé de toutes ces imbécillités dangereuses, il ne se révolte pas ce qui serait dramatique et achèverait, au moins provisoirement, cette destructuration que le socialisme appelle de ses cris et qui ferait disparaître ce qui depuis des centaines d’années est la France avec ses grandeurs, ses faiblesses, en un mot ses humains. Non ! Ce ne serait pas un monde ni un homme nouveaux !  Nous n’avons pas à nous habituer au monde comme des animaux domestiques entraînés par quelques guides autoproclamés. Non ! Ce monde nous devons le connaître, le maîtriser, l’inventer toujours mieux, non pour asservir, cette tentation de tous les totalitaires, mais pour servir le genre humain, masculin et féminin, mâle et femelle disent les textes les plus anciens dans toutes les cultures et permettre à chacun de progresser dans sa vie personnelle comme collective, désormais à l’échelle d’un monde hétérogène, complexe et dangereux.

 

Source : http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/le-grand-dessein-socialiste-la-destructuration-de-la-societe/ via https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/593275874049573

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 13:17

 

Pour qui roulent les homosexualistes LGBT ? Evidemment, en plus de leurs offensives pour la légalisation du "mariage gay" dit "mariage pour tous", alors qu'il ne s'agit que du "mariage de quelques-uns des homosexuels et encore pas tous" (!), et l'adoption des enfants, ils sont aussi pour la guerre commerciale, et pas n'importe laquelle, celle qui fera le maximum de dégâts, les futurs massacres de populations, la manipulation, la désinformation médiatique, les medias-mensonges, la falsfication, l'inversion accusatoire et le bombardement de la Syrie (voir leurs interventions sur "Huffington Post", le torchon web dirigé par Anne Sinclair) : peu  importe s'ils laissent derrière eux un champ de ruines, il faut bien apporter la démocratie aux "races inférieures" (comme disait le "grand ancêtre" Jules Ferry, à qui François Hollande a rendu hommage pour lancer son mandat présidentiel) ! "La fin sanctifie les moyens (Adam Weishaupt)", "on ne fait pas d'omelettes sans casser d'oeufs", ressassent les grands défenseurs des "droits de l'homme"... Irak, Afghanistan, Libye.... Et puis leurs entreprises raffleront les contrats de "reconstruction" !

 

La campagne médiatique autour de la Russie bat son plein suite à l’adoption d’une loi interdisant la promotion auprès des mineurs des formes de sexualité non traditionnelles.

L’acteur anglais Stephen Fry s’est lancé dans un plaidoyer outrancier visant à obtenir "une interdiction absolue des Jeux olympiques d’hiver 2014 à Sotchi" en raison des "persécutions" à l’encontre de la communauté LGBT (Lesbiennes, gays, bi et trans) en Russie, similaires selon lui aux "répressions des Juifs en Allemagne lors des JO de Berlin en 1936".

 

De son côté, la ministre allemande de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger a estimé que son pays pourrait boycotter les JO de Sotchi en raison de la loi de plus en plus souvent qualifiée d’"anti-gay". Cette expression, si l’on cherche à rester rigoureux, doit être rejetée: le droit à la liberté sexuelle est reconnu par la Constitution russe. Il est d’ailleurs à espérer que celle-ci sera garantie, et que les autorités russes ne tolèreront pas d’éventuelles dérives ou violences envers les homosexuels. Ce qui n’est plus légal, c’est la promotion publique de ce type de sexualité auprès des mineurs (dans les films et médias notamment).

Le "deux poids, deux mesures", est évident: on réclame le boycott des JO de Sotchi, mais personne ne songe à obtenir celui de la Coupe du monde de 2022 au Qatar, où les relations homosexuelles sont interdites par la loi. C’est qu’on ne touche pas au Qatar, qui prouve qu’on peut être le grand ami de l’Europe sans être celui des libertés, ou encore à l’Arabie saoudite, où l’homosexualité est également proscrite. Des alliés de longue date, devant lesquels la France a coutume de dérouler le tapis rouge.

Mais au fond, cherche-t-on réellement à défendre les droits des gays? Si tel était le cas, ne lancerions nous pas en priorité des campagnes visant à raisonner le Qatar ou le Soudan, plutôt que contre la Russie? N’oublions pas que Moscou compte des bars "gays" qui ont pignon sur rue, et que des personnalités célèbres du monde de la culture et de la télévision sont homosexuelles, ce qui est de notoriété publique sans pour autant qu’elles en fassent étalage.

 

Pourquoi le boycott est-il ouvertement suggéré pour Sotchi, mais pas pour Doha?

En réalité, la récente campagne constitue un énième prétexte visant à attiser un contexte de tension géopolitique au sens large avec la Russie. Les références à l’Allemagne hitlérienne, aux JO de 1936, et les tentatives d’isolement de Moscou autour du thème des gays (comparés en filigrane aux juifs) s’inscrivent dans une guerre larvée qui oppose d’une part l’Occident, c’est-à-dire les Etats-Unis et l’Europe qui parachèvent leur intégration morale ("réforme de civilisation" selon le mot de Christiane Taubira, dirons-nous NdCR.), et la Russie, qui poursuit un virage conservateur mal perçu à l’ouest. La Russie est présentée comme la nouvelle "bête immonde".

Et les médias sont ici dans l’impasse: si des Russes s’étaient levés lors des fraudes électorales de fin 2012, fournissant de l’eau au moulin des critiques du "système Poutine", la société russe ultra-majoritairement conservatrice soutient largement la loi (à 88% NdCR.) sur la propagande gay, ce que montrent les sondages. Ce n’est plus le pouvoir qui est visé, mais bien la société russe.

 

Est-ce une révolte ? Non, c’est une contre-révolution ! (j. De rouen)

Ce que l’on ne pardonne pas aux Russes, c’est d’être l’un des derniers peuples européens à refuser la subversion généralisée des valeurs, vendue aux électeurs occidentaux comme un progrès à "sens unique". Obstinément, la Russie résiste à un "monde libre" de plus en plus inquisiteur et totalitaire (comme le montre l’affaire Snowden), et rejette en bloc l’équation de base "transgression des valeurs = progression vers la liberté".

Les tensions autour de la loi sur la "propagande gay" doivent être prises au sérieux: elles signifient que désormais, aucun pays européen (et européen seulement, les autres étant exemptés) n’a le droit de vouloir conserver un modèle de société traditionnel.

Ne pas "aller de l’avant", c’est désormais se rendre coupable aux yeux du Nouvel ordre moral promu par l’Occident.

 

Source: (merci à Truth) http://impressionsrusses.wordpress.com/2013/08/14/propagande-gay-entre-hysterie-mediatique-et-offensive-geopolitique/

 

. Syrie. De La Manif pour tous à la défense de la paix

. Syrie : la stratégie du chaos contre les intérêts français (Jean-Yves Le Gallou)

. 88% des Russes pour l'interdiction de la propagande homosexuelle

. La loi Taubira portera-t-elle l'estocade à la Révolution ?

. "La Révolution n'est pas terminée" (Vincent Peillon) : la femme à travers les siècles !

. Vincent Peillon : "la Révolution n'est pas terminée"

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 21:47

Lors de la séance de ce vendredi 6 septembre, le rapporteur public du Conseil d’Etat, qui s’exprime en toute indépendance sur le droit, a estimé que la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) que soulevait le collectif des maires pour l’enfance était bien pertinente et que la circulaire Valls, comme la loi Taubira, en ne prévoyant pas de clause de conscience pour les officiers d’état civil, soulevaient une question « sérieuse » de constitutionnalité. Par conséquent, le rapporteur public a conclu à ce que le Conseil d’Etat transmette la question au conseil constitutionnel qui aura à la trancher. La décision du Conseil d’Etat sera connue dans les prochains jours.

Pour mémoire, le Conseil d’Etat avait été saisi le 2 juillet par Franck Meyer, porte parole du collectif des maires pour l’enfance, et 6 autres maires : Jean-Michel Colo, Xavier Lemoine, Jean-Yves Clouet, Philippe Brillault, Clotilde Lebreton et Michel Villedey. A ce jour, plus de 300 officiers d’état civil ont également saisi le Conseil d’Etat, à la suite du collectif des maires et plus de 20.000 avaient signé l’appel lancé par le collectif.

Présent à l’audience, Franck Meyer, porte-parole du collectif des maires pour l’enfance, se félicite de cette prise de position qui rejoint les vives préoccupations de nombreux maires et adjoints. Le collectif des maires pour l’enfance n’a eu cesse de mettre en garde sur la violation par cette loi de la liberté de conscience de milliers d’officiers d’état civil en ne prévoyant pas de clause de conscience. Au lieu de cette garantie, le ministère de l’Intérieur a organisé une dénonciation par les préfets des officiers d’état-civil invoquant leur conscience : fait inouï pour une démocratie comme la France !

 

Source et suite: http://revolte.exprimetoi.com/t1837-premiere-victoire-face-a-valls-du-collectif-des-maires-pour-l-enfance#6503

 

> "Mariage" homosexuel : sept maires de Maine-et-Loire déposent une requête devant le Conseil d'Etat contre Valls

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 21:30
Devant une foule particulièrement dense qui remplissait la place Saint-Pierre, le pape François a redit non aujourd'hui à la guerre en Syrie, dénonçant les "guerres commerciales pour vendre des armes" et "la prolifération" de celles-ci, appelant les responsables à "une juste solution au conflit fratricide".
Le pape argentin a demandé aux chrétiens de "renoncer" et de "combattre le mal", en "payant de leur personne". 
"Cela implique, entre autres, de dire non à la haine fratricide et aux mensonges dont on se sert, à la violence sous toutes les formes, à la prolifération des armes et à leur commerce illégal", a-t-il lancé à la prière de l'Angelus.
S'interrogeant sur les raisons des conflits comme en Syrie, il a évoqué en s'écartant de son texte "la guerre commerciale pour vendre des armes".
"L'engagement continue" pour la Syrie, a-t-il ordonné aux chrétiens: "allons de l'avant avec la prière et les oeuvres de paix! Je vous invite à continuer à prier pour que cessent immédiatement la violence et les dévastations! Et pour que l'on travaille avec un engagement renouvelé à une juste solution au conflit fratricide". 

 

Source: http://www.lejdd.fr/International/Depeches/Syrie-le-pape-redit-non-a-la-guerre-627895

 

. "La violence n'exige de nous que notre obéissance au mensonge" (A. Soljenitsyne, à Moscou le 12 février 1974)

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 21:16

 

L'armée américaine a laissé le chaos derrière elle en Irak... Et ils veulent faire la même chose en Syrie.

 

Une vague d'attentats à la bombe qui avait fait 50 morts la semaine dernière à Bagdad (Irak) a été revendiquée aujourd'hui par un groupe lié à Al-Qaïda.

 

Dans un communiqué, diffusé sur internet, "l'État islamique en Irak et au Levant" (EIIL) a affirmé que ces attaques constituaient une réponse «aux campagnes de l'armée et de la police visant des zones habitées par les sunnites».

 

Les attentats de mardi, qui avaient également fait plus d'une centaine de blessés, avaient visé des quartiers à majorité chiite dans la capitale.

 

Source et suite: http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201309/08/01-4687226-al-qaida-revendique-des-attentats-ayant-fait-50-morts-a-bagdad.php

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 20:39

Et si les citoyens décidaient de "s'emparer du débat" comme ils disent ? "Engagez-vous" qu'ils disent tout le temps..., "intéressez-vous à la vie politique", "participez" !... Et si on les prenait au mot ?

Sans compter qu'il faut trouver les moyens d'arrêter la folie d'un président prêt à déclencher une 3e guerre mondiale en refusant de tenir compte de l'opinion publique contraire, une lettre circule sur internet qui demande "la destitution" de François Hollande par les parlementaires.

La voici ci-dessous, reproduite in extenso. À diffuser et à partager massivement !

 


Lettre ouverte aux parlementaires pour la DESTITUTION de François Hollande

Citation:

Mesdames et Messieurs les Sénateurs,
Mesdames et Messieurs les Députés,

Dans la Constitution française, l' Article 67 précise que "Le Président de la République n'est pas responsable des actes accomplis en cette qualité, sous réserve des dispositions des articles 53-2 et 68.(...)"
Si elle avait voulu être partisane, cette lettre aurait abordé les initiatives politiques et choix économiques désastreux pour la France, la mise en péril de l'intégrité et de la sécurité du territoire et des citoyens et sans même parler de ce projet personnel de "riposte" envers le gouvernement syrien qui risque d'enflammer le monde. Cette pétition aurait pu également dénoncer les abus de pouvoir de l'exécutif et du judiciaire accompagnant les atteintes répétées aux libertés fondamentales de conscience, d'expression et d'égalité... Tout cela est bien perpétré sous la responsabilité du Président Hollande en violation de la Constitution sensée protéger les droits et les libertés des citoyens. Malheureusement, ces infractions et attitudes irresponsables et si dangereuses sont encore trop sujettes à interprétations politiques et à polémiques stériles. L'Histoire jugera...

En revanche, nul doute que les Français de toutes tendances se retrouvent dans le désir profond de transparence et d'honnêteté de la sphère politique. Aussi, l'irresponsabilité constitutionnelle du Président devient relative à la lumière de l' Article 68 de la Constitution  "Le Président de la République ne peut être destitué qu'en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat..."

De notoriété publique, le Président Hollande se livrerait à des comportements d'ordre privé en totale contradiction avec la Constitution, le Code électoral, le Code Civil et le Code général des impôts. Dans un souci de pertinence, je me suis attachée ici à ne relever que des infractions -  connues de tous et sans preuve du contraire - d'ordre privé qui violent gravement et délibérément nos lois fondamentales , alors même que le Président de la République a pour devoir de veiller au respect de la Constitution" selon l'Article 5 de la Constitution !


Nous avons l'honneur, Mesdames et Messieurs les Sénateurs et Députés de vous demander de statuer en Haute Cour sur la destitution du Président de la République, François Hollande pour les raisons suivantes :

Depuis son accession au pouvoir, nos voix se sont élevées pour demander des explications rationnelles, légales, détaillées et officielles concernant divers comportements suspects d'ordre privé du Président Hollande. Désormais, ces questions se font d'autant plus pressantes que l'omerta sur ces sujets est très inquiétante :
Déclaration de situation patrimoniale partielle et non-"certifiée sur l'honneur sincère et exacte", fraude fiscale en l'absence de déclaration commune d'ISF par le couple de "concubins notoires", complicité de détournement de fonds publics par Valérie Trierweiler avec conflit entre l'intérêt public et privé..., autant d'interrogations légitimes restées sans réponse, alors que celles-ci concernent des procédés constatables et vérifiables, quantifiables et qualifiables, défendables ou condamnables...

Les informations officielles, la notoriété publique et nos déductions de simple bon sens laissent conclure que M. Hollande se livrerait à une extrême déloyauté à l'égard de son pays dans le non-respect des textes de loi qui le régissent. Ce sont des infractions de nature à porter gravement atteinte à la fonction présidentielle, le Président Hollande s'abstenant sciemment d'accomplir les actes auxquels il est tenu en vertu de la Constitution, s'arrogeant un pouvoir qu'il ne tient pas de la Constitution et faisant un usage anticonstitutionnel des pouvoirs que la Constitution lui confère.


Faits constitutifs de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat :

  • > François Hollande ne semble pas avoir rempli les conditions d'éligibilité prévues par la Constitution : Contrairement à l'obligation qui lui était faite aux termes du quatrième alinéa du I de l'article 3 de la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962 relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel , la déclaration de situation patrimoniale de François Hollande publiée au Journal Officiel n'a pas été "certifiée sur l'honneur exacte et sincère" ce qui semble-t-il, aurait dû invalider sa candidature et a fortiori son élection ! Ce non-respect de la Constitution évoque d'une légèreté, une irresponsabilité ou pire encore, d'un acte délibéré.
    (Voir l'article "François Hollande était inéligible ! Un vide sidérant" )

  • > Parue au Journal Officiel, la déclaration de situation patrimoniale de François Hollande paraît incomplète donc inexacte. Son expertise en optimisation fiscale ne peut tout expliquer : Le président a déclaré un patrimoine personnel immobilier net (valeurs brutes des immeubles moins emprunts immobiliers) de 970 000 € qui est presque exclusivement de la plus-value si on en juge par les dates et prix d'achats de l'ordre de 300 000 € de ces biens. Tandis que son patrimoine hors immobilier net (liquidités, meubles et placements moins emprunts de trésorerie) est négatif de - 32 759.77€ ! Selon les statistiques de l'INSEE, au lieu de ce passif, François Hollande aurait dû afficher la possession d'environ un million d'euros de liquidités, montant théorique dans sa tranche de revenus et sans tenir compte des privilèges accordés aux hauts fonctionnaires. Il s'agirait de parjure et de fraude fiscale.
    (Voir l'article "Situation fiscale : le maître Hollande dépasserait-il l'élève Cahuzac ?")

  • > Alors qu'ils sont légalement "concubins notoires", il appert que M. Hollande et Mme Trierweiler s'abstiennent de déclaration d'Impôt sur la Fortune ainsi que de son acquittement le cas échéant. Pourtant leurs patrimoines cumulés dépasseraient logiquement 1 300 000 €, seuil de déclenchement de l'impôt sur la fortune. Il s'agirait de violation du Code des Impôts.

  • > Le "concubinage notoire" seul forme légale du couple présidentiel semble renié et tout statut "encadré" est idéologiquement rejeté par un François Hollande désireux de maintenir une frontière "parce qu'il faut considérer que ce qui se passe dans la vie privée n'a rien à voir avec ce qui se passe dans la vie publique" (Vidéo). Malgré cela et au mépris des Articles 432-15 et 432-16 du Code Pénal, (Extrait) François Hollande laisse sa compagne dépenser l'argent public et employer un cabinet personnel de communicants au frais du contribuable alors que Mme Trierweiler n'a a priori aucun statut, aucun titre, aucun mandat, aucune mission légitimant sa prise en charge par l'État. Il s'agirait là de la soustraction et du détournement de biens publics.
    (Voir l'article "La plainte de Xavier Kemlin contre Trierweiler est conforme au Code Pénal")



"Pour un responsable politique, deux vertus s'imposent : l'exemplarité et la vérité"

En l'absence de justifications ou de démentis incontestables, ces attitudes qui scandalisent les Français constituent non seulement des délits répréhensibles mais en l'occurrence une violation à la fois grave et délibérée de la Constitution justifiant la procédure de destitution de François Hollande pour "manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat".
Il est regrettable que la vérité nous soit refusée : nous voilà obligés de considérer cette opacité sinon comme un aveu, du moins comme une volonté d'occulter des pratiques qui pourraient bien être condamnables. Ces interrogations sont très graves, car elles jettent le doute et l’opprobre sur toute la classe politique pour son silence complice.

Malgré ses appels à la "transparence et à la moralisation de la vie publique", ces comportements d'ordre privé apparents témoignent des manquements répétés du chef de l'État à ses devoirs d'intégrité et de probité, "des manquements manifestement incompatibles avec l'exercice de son mandat".

Selon les propres termes du Président Hollande "Pour un responsable politique, deux vertus s'imposent : l'exemplarité et la vérité". Nous vous demandons simplement de joindre l'acte à la parole et de mettre en pratique cette sage déclaration.

"Je veux être un président qui d'abord respecte les Français, qui les considère. Un président qui ne veut pas être président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien. (...)Moi Président de la République, j'aurai aussi à cœur de ne pas avoir un statut pénal du Chef de l'Etat. (...) Moi Président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit à chaque instant exemplaire." C'est maintenant à la Haute Cour de déterminer ce qu'il reste de cette fameuse anaphore prononcée le 2 mai 2012 par le candidat Hollande à la présidentielle.

Confiants en votre discernement, en votre souci de transparence, de justice et d'équité, pour la grandeur de la France et le prestige de la fonction présidentielle, nous vous remercions de l'attention que vous porterez à notre requête et de la suite que vous ne manquerez pas de lui donner.

Nous Français, électeurs et contribuables vous adressons nos respectueuses salutations.

(signature)

...

Mises à jour

  1. 25/08/2013 Avis expert
    Je viens d'avoir au téléphone le Professeur de Droit universitaire de Paris que je vous ai promis de solliciter.
    Sur le point précis de l'absence de la mention "certifiée sur l'honneur sincère et exacte" sur la Déclaration de situation patrimoniale de François Hollande, le Conseil Constitutionnel aurait dû être saisi par un des candidats à la présidentielle. D'après lui, cela a échappé à tout le monde et je l'ai découvert malheureusement trop tard.
    Sur l'"approximation" éventuelle du Journal Officiel, pour lui, le JO publie les originaux.

    J'avoue ma perplexité : comment se fait -il qu'il n'y ait pas eu un seul clampin dans mon genre dans les armées de conseillers de chacun des candidats pour soulever ce "vide sidérant" ???

    En vacances, ce professeur que je remercie cordialement d'avoir consacré autant de temps à l'examen de notre démarche, ne pouvait avoir accès aux liens qui jalonnent ma "Lettre aux Sénateurs et Députés" Je la lui ai lue.
    De notre longue conversation, mis à part son étonnement et son admiration pour notre détermination,  il ressort qu'il ne réfute aucun de mes arguments: tout se tient, tout est lié. Il émet cependant des doutes sur l'impact de notre pétition (destitution de Hollande pour haute trahison) la notion de "haute trahison n'étant pas définie" et donc laissée à l'appréciation -subjective- des membres de la Haute Cour. En effet, il approuve le commentaire qui m'a été fait par un responsable UDI :
    "Ce que tu écris est vrai et notoirement connu de toutes et tous . Cela est présenté et écrit brillamment mais... cela ne pourra aboutir, car tes destinataires sont les protecteurs de tout cela et du président. La qualité de tes recherches et tes argumentaires sont vrais mais la raison d'état prime !(...)la politique n'est pas une science logique ! 1+1 ne font pas 2 !..."

    Tous deux s'accordent d'ailleurs aussi sur le fait que ce n'est pas une raison pour que la France devienne définitivement une république bananière et m'encouragent, NOUS encouragent à poursuivre...
    Pour ma part, je suis consciente de m'attaquer à une montagne mais j'ai la foi : je reste convaincue qu'il y a des parlementaires attachés aux valeurs qui fondent notre république démocratique française et au respect de ses lois.

  2. 28/08/2013 On en parle sur MaVieMobile

  3. 01/09/2013 J'ai dû abandonner l' incrimination de "haute trahison" du président de la République parce que je me suis aperçue incidemment que ce concept a été retirée de la Constitution de la République par la loi constitutionnelle n°2007-238 du 23 Février 2007. Très très discret à tel point que personne ne me l'a signalé !
    http://article-50.eu/le-crime-de-haute-trahison-supprime-de-la-constitution/
    Il est intéressant cependant de l'évoquer brièvement :
    > L'académicien Georges Vedel, éminent constitutionnaliste, estimait que la haute trahison était « un manquement d'ordre politique aux obligations de la fonction : c'est une violation grave des devoirs de la charge. [...] La haute trahison est donc une notion d'ordre politique non légalement définie. Elle peut d'ailleurs (mais non pas toujours) se doubler d'infractions pénales légalement définies»
    > Pour le Professeur Dominique Chagnollaud, n'étant pas définie, la haute trahison « absorbe donc tous les crimes et délits prévus par le code pénal ».
    > Le sénateur Etienne Dailly avait proposé une énumération des faits constitutifs de haute trahison, visant les cas où le Président de la République « (...) lorsqu'il s'abstient sciemment d'accomplir les actes auxquels il est tenu en vertu de la Constitution, lorsqu'il s'arroge un pouvoir qu'il ne tient pas de la Constitution ou lorsqu'il fait un usage anticonstitutionnel des pouvoirs que la Constitution lui confère »... (Journal officiel, Débats Sénat, séance du 27 mai 1993, p. 461)

  4. 03/09/2013 Je remercie Monsieur Xavier KEMLIN qui vient de se joindre à nous en signant la pétition Hollande Destitution

  5. 08/09/2013 Un grand Merci au site "PaSiDupes" qui vient de publier ma lettre la qualifiant de "pétition qui roule sans rétropédalage" !!!  

 

Sourcehttp://revolte.exprimetoi.com/t1823-hollande-destitution#6470?tid=947820f9218e43eae604287d52915bf9

via http://pasidupes.blogspot.fr/2013/09/pour-virer-hollande-une-petition-qui.html et https://www.facebook.com/photo.php?fbid=592792327431261&set=a.439428389434323.99386.439425526101276&type=1

 

> Xavier Kemlin : l'homme qui fait trembler la Hollandie…

> La fraude fiscale de François Hollande lui fait encourir la privation de ses droits civiques et la nullité de sa candidature

> Hollande et sa déclaration d'impôt pas très normale (1 janvier 2013)

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 15:13

Poutine au G20 : l'attaque chimique est une provocation des 'rebelles' en Syrie

 

 

Selon Vladimir Poutine, une des répercussions qui auraient lieu en cas d'intervention militaire en Syrie, serait "encore plus d'instabilité régionale", "une hausse des prix du pétrole", "l'économie mondiale commencerait à s'étouffer."

 

Vladimir Poutine dit également que ce sont les saoudiens, les qataris et le Royaume-Uni qui veulent vraiment une intervention extérieure, conduite par Washington.

 

Quant aux allégations sur les attaques aux armes chimiques: Washington, comme la France avec la déclaration de Laurent Fabius, dès le premier jour, a dit que c'était Assad qui en était responsable.

 

Le président russe contraste avec cette position et dit que c'est "une provocation des rebelles" qui ont fait l'attaque chimique :

 

"J'ai mentionné déjà que je considère tout ce qui s'est passé avec cette utilisation d'armes chimiques en Syrie, comme une provocation des rebelles qui comptent sur une aide étrangère de ces pays qui les ont soutenus au départ. C'est la raison de cette provocation. Je veux aussi vous rappeler que l'utilisation de la force contre un Etat souverain n'est acceptable qu'en cas d'auto-défense - et nous savons que la Syrie n'a pas attaqué les USA -, et seulement si le Conseil de sécurité de l'ONU approuve de telles actions. Ceux qui agissent autrement se placent au-dessus de la loi.

 

Les petits pays dans le monde moderne se sentent de plus en plus vulnérables et non protégés. Il semble que les Etats-Unis, plus puissants, puissent les attaquer n'importe quand, pour assurer la non prolifération des armes de destruction massive. Nous devons assurer une application irréprochable du droit international."

 

 

. EN DIRECT. Syrie / G 20, le 6 septembre. Seulement sept pays de l'UE soutiennent l'opération contre Damas, volte-face d'Hollande : la France attendra le rapport des inspecteurs de l'ONU

. EN DIRECT. Syrie, le 5 septembre. Le Congrès US refuse de dialoguer avec les parlementaires russes, G20 : camouflet de la diplomatie "française"

. L’attaque de la Syrie est "prévue depuis... 2001" (Général Wesley Clark)

. En cas d'attaque contre la Syrie Poutine attaquerait l'Arabie saoudite

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 14:34

Dès le 21 août dernier, nous évoquions "une nouvelle énorme manipulation médiatique" et étions parmi les premiers blogs de réinformation catholique sur la toile à douter de la réalité du "massacre de Damas" dénoncé par un Laurent Fabius empressé qui condamnait immédiatement et sans apporter de preuve, "de la façon la plus ferme",  le "massacre de Damas", qu'il qualifiait d'"attaque chimique extrêmement grave en Syrie". Un ministre "français" des affaires étrangères qui rapportait alors une information émanant des rebelles "syriens", seule source sur le sujet à ce moment-là, des medias criant à l'unisson au "massacre de Damas" sans vérifier leur source (!) : nous trouvions la chose douteuse, guère prudent, et un tantinet hâtif que d'engager ainsi la condamnation de la France pour un ministre "français" des affaires étrangères, sans qu'aucune vérification de la source n'ait été faite par ses services ni par la presse aux ordres.

Le 25 août, nous parlions de "mise en scène"; et le 27, d'une nouvelle guerre qui avait pour but d'éliminer les chrétiens de la région, en rapportant notamment déjà, le témoignage et l'avertissement d'avril 2012 de Mère Agnès-Mariam de la Croix, qui mettait en garde contre "l'exode des chrétiens de Syrie"

Or, ce 6 septembre dernier, Russia Today a publié un long entretien avec Mère Agnès-Mariam de la Croix, carmélite fondatrice et supérieure du monastère Saint-Jacques le Mutilé et de la Maison d’Antioche en Syrie où elle vit depuis vingt ans.

La religieuse y confirme nos propos et affirme que les photos et les vidéos diffusées par des sources américaines sur les conséquences des bombardements au gaz toxique de la zone de Ghouta en périphérie de Damas le mercredi 21 août – c’est-à-dire trois jours après l’arrivée de la commission d’enquête de l’ONU sur l’emploi de gaz toxique en Syrie –, sont des forgeries :

 

N’oublions pas que les opérations militaires en Syrie, se doublent d’une “guerre de l’information” où tous les coups sont bons et dans lesquels les “rebelles” ne sont pas toujours professionnellement mauvais et les Américains souvent très bons… C’est cette affaire des bombardements au gaz toxique qui a “déclenché” la menace d’une intervention militaire américaine contre la Syrie. Le nombre de 1 729 victimes des gaz, avancé par l’Armée syrienne libre, est outré : il faudrait le diviser par au moins trois. Certes, l’Armée arabe syrienne dispose de munitions de gaz toxique – sans doute fourni par la Russie, mais une rumeur persistante voudrait que les vecteurs, les obus, dans lesquels le gaz est contraint soient d’origine française… passons –, mais en a-t-elle utilisées le 21 août ? Nous n’avons aucune certitude : la commission d’enquête de l’ONU n’a toujours pas rendu ses conclusions et en rendra-t-elle sur l’affaire de Ghouta ? Et beaucoup de sources sérieuses assurent que les “rebelles” disposent eux aussi d’armes chimiques et qu’ils les ont utilisées, notamment contre l’Armée arabe syrienne. L’Orient est compliqué… Voici, en tout cas, ce qu’a déclaré Mère Agnès-Mariam à Russia Today.

 

« J’ai attentivement étudié les séquences [diffusées par les Américains], et j’en ferai une analyse écrite un peu plus tard. Je soutiens que toute cette affaire est un coup monté. Cela a été mis en scène et préparé à l’avance dans le but de cibler le gouvernement syrien comme son auteur. La preuve clé c’est que Reuters a rendu public ces séquences à 6 h 05 du matin. On dit que l’attaque chimique aurait été lancée entre 3 h et 5 h du matin à Ghouta. Comment est-il même possible de rassembler une dizaine de séquences différentes, d’avoir plus de 200 enfants et 300 jeunes gens rassemblés en un seul endroit, de leur apporter les premiers secours et de filmer des entretiens avec eux, tout cela en moins de 3 h ? Est-ce que tout cela est réaliste ? Puisque vous êtes des gens qui travaillent dans l’information, vous savez le temps que tout cela a du prendre.

 

Les corps des enfants et des adolescents que nous voyons dans la séquence, qui sont-ils ?  Qu’est-ce qui leur est arrivé ? Sont-ils vraiment morts ? Et comment cela aurait-il pu se passer avant l’attaque chimique ? Ou bien, s’ils n’ont pas été tués, d’où sont-ils venus ? Qui sont leurs parents ? Comment se fait-il qu’on ne voit aucun corps de filles parmi tous ces enfants qu’on nous dit morts ?»
(on sait aujourd'hui que les enfants de la Ghouta avaient déjà été assassinés par les rebelles, qu'ils avaient été reconnus par leurs familles dans les videos diffusées, qu'ils étaient issus de familles alaouites soutenant le gouvernement syrien de Bachar el Assad, qui leurs parent ont porté plainte pour assassinats, qu'il s'agit en fait d'enfants enlevés par les jihadistes deux semaines auparavant le "massacre de Damas" dans des villages alaouites des environs de Lattaquié, à 200 kms de la Ghouta, et que les personnes qui posaient dans les vidéos en s’indignant des « crimes de Bachar el-Assad » étaient en réalité leurs assassins. NdCR.)

 

Mère Agnès-Mariam de la Croix poursuit :

 

« Je ne dis pas qu’aucun agent chimique n’a été utilisé dans cette zone, on en a certainement utilisé. Mais j’insiste : cette séquence qui est maintenant colportée comme preuve, a été fabriquée à l’avance. Je l’ai étudiée méticuleusement et je soumettrai mon rapport à la Commission des droits de l’Homme des Nations Unies à Genève ».

 

Source: Russia Today http://rt.com/op-edge/mother-chemical-attack-footage-fraud-509/ via http://www.christianophobie.fr/breves/mere-agnes-mariam-une-sequence-sur-le-gazage-de-ghouta-est-une-mise-en-scene

 

> "Massacre de Damas" : nouvelle énorme manipulation médiatique ?

> Syrie : l'attaque chimique, une mise en scène ?

> Syrie : Une nouvelle guerre qui a pour but d'éliminer les chrétiens de la région ?

> Syrie / "massacre de Damas" : les enfants de la Ghouta avaient déjà été assassinés par les "rebelles"

> «Clean Break : a new strategy for securing the realm», «Rupture Franche : nouvelle stratégie pour sécuriser le royaume»

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 13:55

 

Photo : #Harlem_Desir la bonne tête de vainqueur !

Dimanche 1er septembre 2013, le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a dénoncé "l'esprit munichois" des dirigeants de l'opposition qui étaient réticents à suivre les collabos dans leur nouvelle guerre "humanitaire" en Syrie. Un article publié sur 24heuresactu.com met les pendules à l'heure :


Accuser l’opposition de faire preuve « d’esprit munichois » à propos de la Syrie, s’inscrit parfaitement dans le confort intellectuel qui préside à la réécriture de l’Histoire par les dignitaires de la gauche.

 

Un simple rappel au rigoureux M. Désir : Laval était socialiste, tout comme Déat, Doriot, communiste, Marquet, ministre de l’intérieur, socialiste, comme Albertini, secrétaire des jeunesses socialistes, Levillain, conseiller socialiste de Paris, Bergery, Tasca,  Marion, tous socialistes comme les deux tiers du gouvernement de Vichy où débuta la carrière politique de M. Mitterrand… Ces vérités sont si rarement rappelées qu’il faut remercier M. Désir de nous en donner l’occasion….

Et s’il veut tellement insister sur les accords de Munich auxquels il fait référence, certainement sans même le savoir, Harlem Desir, dont l’ignorance crasse s’est illustrée cette semaine, devrait savoir que leur signataire français n’était autre qu’Edouard Daladier, membre du parti radical de Christiane Taubira et ministre de Léon Blum sous le Front Pop

 

Source: http://24heuresactu.com/2013/09/03/harlem-desir-lesprit-munichois-et-lhistoire-socialiste/

 

> La gauche, mère de la colonisation et de la collaboration

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 13:54

La gauche est la mère de la colonisation

 

 

"Le mépris colonialiste vient de la gauche et de la gauche franc-maçonne, républicaine." (Alain Soral)

 

La gauche a colonisé pour son goût de l'universalisme de sa religion des droits de l'Homme.

 

Victor Hugo, écrivain acquis à l'Empire, dont les écrits jonchent les programmes scolaires, déclara le 18 mai 1879 :

 

"Dieu offre l'Afrique à l'Europe, prenez-la non pour le canon, mais pour la charrue, non pour le sabre, mais pour le commerce, non pour la bataille mais pour l'industrie, non pour la conquête, mais pour la fraternité.

Versez votre trop plein dans cette Afrique, et du même coup résolvez vos questions sociales, changez vos prolétaires en propriétaires. Allez, faites! Faites des villes; CROISSEZ, CULTIVEZ, COLONISEZ, MULTIPLIEZ!".

 

Image illustrative de l'article Jules FerryLe franc-maçon fanatique Jules Ferry, dont François Hollande a fait l'hommage le 15 mai 2012 au lendemain de son élection présidentielle, et dont le nom est porté par des dizaines d'écoles et de monuments en France:

 

"Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures.

Je répète qu'il y a pour les races supérieures un droit parce qu'il y a un devoir pour elles, elles ont le devoir de civiliser les races inférieures" (Jules Ferry, devant la Chambre des députés, le 28 juillet 1885.)

 

Léon Blum en 1947.Léon Blum, créateur du Front populaire, symbole de la gauche "laïque" et républicaine:

 

"Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d'attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture" (Léon Blum, Discours de la Chambre des députés le 9 juillet 1925.)

 

François Mitterand, en 1954, invitait à lutter contre "les terroristes" en Algérie : "Nous châtierons d'une manière implacable, sans autre souci que la justice, les responsables" (F. Mittérand au JT 20h, 1er décembre 1954)

 

 

La gauche est aussi la mère de la collaboration : 80% des collabos venaient de la gauche socialiste, radicale, antiraciste.

 

 

 

Petit tour d'horizon:

Pierre Laval, ministre de l'Intérieur, en 1931.Bibliothèque nationale de France. Pierre Laval, ministre de Vichy et mentor de la collaboration, membre de la SFIO depuis 1905, défenseur des syndicalistes de la CGT, député SFIO en 1914.


 Pierre Drieu la Rochelle, membre du Parti radical socialiste, directeur de la Nouvelle revue française, revue collaboratrice.

Jean Luchaire, directeur du journal "Les nouveaux temps", tribune des jeunes radicaux-sociliastes, presse collaboratrice, fusillé en 1946.

Jacques Doriot, député de la Seine (1929). Jacques Doriot, Secrétaire général de la Jeunesse communiste, créateur un comité de Défense antifasciste avec les membres de la SFIO et du Parti radical et radical-socialiste, créateur de la LVF (Légion des Volontaires Français) le 8 juillet 1941, les SS français !

Marcel Déat, député de Paris (1932).Marcel Déat, adhérent de la SFIO en 1914, créateur le 5 novembre 1933 du "Parti socialiste de France", ministre du travail et de la solidarité nationale sous Vichy.


René Bousquet, issu d'une famille radicale-socialiste de Montauban, couvé par le radical-socialiste sénateur et patron de presse (La Dépêche de Toulouse) Maurice Sarraut, secrétaire général à la police du de Vichy, organisateur de la rafle du Vél’ d'Hiv’, responsable de la déportation de 54000 juifs, ami de toujours de François Mittérand.

Maurice Papon, socialiste, secrétaire d'Etat dans les deux gouvernements Blum, condamné en 1998 pour complicité de crimes contre l'humanité pour des actes commis alors qu'il était secrétaire général de la préfecture de Gironde entre 1942 et 1944.

 

Simon Sabiani, membre SFIO engagé dans la SS;

Paul Perrin,

André Grisoni

Paul Rives

Maurice Levillain

Barthélémy Montagnon,

René Chateau

Claude Jamet

Camille Chautemps

Georges Bonnet

Robert Jospin (le père de Lionel), proche de Déat.

Georges Suarez, ami de Joseph Kessel dans les années 20, essayiste, biographe de Clémenceau et de Briand, pro-nazi fanatique sous Vichy, premier journaliste à être jugé pour collaboration.

Camille Planche

Léon Emery

René Gérin, déatistes,

Saint-Loup (alias Marc Augier, qui avant guerre chantai "Au-devant de la vie" avec ses camarades juifs des Auberges)

 

12 des 17 ministres SFIO de la fin de la IIIe république furent exclus de ce parti après guerre pour leur comportement collaborateur.

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 21:47

http://media.napoleon-images.us/illustrations/ordo_ab_chao.pngUne analyse de Jean-Yves Le Gallou sur Boulevard Voltaire évoque la "stratégie du chaos" sous le titre "Syrie : la stratégie du chaos contre les intérêts français", mais n'aborde pas la question maçonnique pourtant centrale en ce domaine.

 

Si l'on voulait aller au fond des choses, il faudrait préciser en effet que cette "stratégie du chaos", ou du choc, est voulue, c'est le projet maçonnique de l'ordo ab chao concoté dans les loges maçonniques (l'ordre "maçonnique" par le chaos et le désordre dans tous les domaines, qu'ils soient militaire, économique, social, moral, familial... depuis 1789...) Un crime inouï que nous dénonçons ici depuis des années. C'est en ce sens que la franc-maçonnerie est une secte dangereuse pour la société et la paix dans le monde. Ci-contre l'emblème du "Suprême Conseil de France de 1804" (sic) portant la mention "Ordo ab chao"... Source image: http://www.napoleon-empire.net/franc-macon.php

 

Conduite sous l’influence américaine et israélienne, la politique occidentale au Proche-Orient porte un nom : celui de stratégie du chaos. Chaos en Afghanistan, chaos en Palestine, chaos en Égypte, chaos au Liban, chaos en Irak, chaos en Syrie. Ce n’est évidemment ni le fruit du hasard, ni de quelconques maladresses mais d’une volonté machiavélique : « Diviser pour régner. » 

 

C’est une catastrophe humanitaire avec des centaines de milliers de morts et des millions de personnes déplacées.

C’est aussi une catastrophe politique.

La politique traditionnelle de la France, monarchique comme républicaine, aux échelles du Levant était la protection des minorités chrétiennes. Nous nous acharnons à détruire les régimes qui les protégeaient en Irak, en Syrie, en attendant les répercussions au Liban.

Nous avons le plus grand mal à contenir l’immigration et le flux de réfugiés à nos frontières et nous conduisons des politiques qui multiplient leur nombre en provoquant le déplacement des populations.

Nous avions des intérêts pétroliers et économiques en Iran (qui était le premier acheteur de voitures Peugeot), nous les avons sacrifiés car, dans la guerre ethnico-religieuse entre les chiites et les sunnites, nous avons choisi, sans raison valable, les sunnites. Et la guerre contre la Syrie apparaît de plus en plus comme un simple préalable à une agression contre l’Iran. Dans la logique de Kerry et Netanyahou, la Syrie n’est qu’un simple domino à faire tomber avant de s’attaquer au gros morceau perse.

Nous nous alignons ainsi sur la position d’Israël mais aussi de l’Arabie saoudite et du Qatar, ces monarchies obscurantistes qui financent avec l’argent du pétrole des mosquées et des prédicateurs fondamentalistes en France.

Nous prétendons combattre le terrorisme islamiste mais nous soutenons les Frères musulmans et armons des séides d’Al-Qaïda.

 

Source et suite : http://www.bvoltaire.fr/jeanyveslegallou/syrie-la-strategie-du-chaos-contre-les-interets-francais,34866

 

Sur ce sujet, lire aussi :


. Les crimes d'état du mondialisme (P. Ploncard d'Assac, 31 mai 2013)

. Syrie. De La Manif pour tous à la défense de la paix

. Ordo ab chao. Le G7 se sert de la crise pour créer "un nouvel ordre économique mondial"

. Les Illuminés : l'ordre par le désordre, ordo ab chao

. Ordo ab chao. "De cette crise va naître un monde nouveau" (Nicolas Sarkozy)

. Ordo ab chao. La crise fait surgir l'idée d'un nouveau «Bretton Woods»

. République universelle - ordo ab chao : Le Figaro titre "Un «nouvel ordre mondial émerge» après le G20" (2 avril 2009)

.  Naomi klein, La stratégie du choc. Montée du capitalisme du désastre  

. Naomi klein - la stratégie du choc

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 21:20

 

Photo : Si ni l'ONU, ni personne ne bouge, attention à Fabius...

Sur la question de l'intervention militaire en Syrie, F. Hollande a été "lâché par l'Europe au G20" (Le Figaro, 5 septembre 2013), lâché et par l'Allemagne et par le président du Conseil européen. Ceci n'empêche pas deux jours après, le ministre préposé à la manipulation étrangère, Laurent Fabius, agent de la falsification de la Ghouta, de déclarer que la France bénéficie d'un "large" soutien !

 

. EN DIRECT. Syrie / G 20, le 6 septembre. Seulement sept pays de l'UE soutiennent l'opération contre Damas, volte-face d'Hollande : la France attendra le rapport des inspecteurs de l'ONU

. EN DIRECT. Syrie, le 5 septembre. Le Congrès US refuse de dialoguer avec les parlementaires russes, G20 : camouflet de la diplomatie "française"

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 20:26

 

Suite à la diffusion des images, distribuées par l’Armée syrienne libre et reprises par les services états-uniens et français, du massacre de la ghouta, des familles alaouites de Lattaquié ont porté plainte pour assassinats.


Certaines des vidéos ont été réalisées et postées sur YouTube avant l’événement qu’elles décrivent [1].


On peut y voir des enfants étouffer d’une intoxication chimique qui ne peut être du gaz sarin (ce gaz provoque de la bave jaune et non pas blanche).


Les enfants ne correspondent pas à un échantillon de population : ils ont presque tous le même âge et ont les cheveux clairs. Ils ne sont pas accompagnés par leur famille en deuil.


Il s’agit en fait d’enfant enlevés par des jihadistes, deux semaines auparavant dans des villages alouites aux environs de Lattaquié, à 200 kms de la ghouta.


Contrairement aux affirmations de l’Armée syrienne libre et des services occidentaux, les seules victimes identifiées du massacre de la ghouta sont donc issues de familles soutenant le gouvernement syrien. Les personnes qui posent dans les vidéos en s’indignant des « crimes de Bachar el-Assad » sont en réalité leurs assassins.

 

Articles liés:

 

Le rôle d’Israël dans l’annonce de l’attaque contre la Syrie

 

Selon le site internet du magazine Foreign Policy du 28 août 2013, la NSA aurait intercepté les communications entre le chef de l’unité syrienne des armes chimiques et un haut responsable du ministère syrien de la Défense. Ce dernier était paniqué après l’attaque chimique ayant coûté la vie à 1 429 personnes [1].

 

Cette information, largement diffusée par la presse atlantiste, a contribué à accroître la certitude affichée par les États occidentaux en la culpabilité de la Syrie.

 

Pourtant, la source de l’intoxication n’est pas états-unienne : la veille, 27 août, la chaîne de télévision Jewish News One annonçait que les interceptions avait été réalisées par Tsahal [2].

 

De son côté, une source militaire syrienne a confirmé, antérieurement à l’attaque, la présence d’officiers de Tsahal à Douma (zone contrôlée par la Brigade de l’islam) d’où les deux obus contenant des produits chimiques (mais pas nécessairement des gaz de combat) ont été tirés.

 

L’emballement occidental est ensuite le fait de quelques individus liés à Israël, sous l’impulsion du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Source: http://www.internationalnews.fr/article-le-role-d-israel-dans-l-annonce-de-l-attaque-contre-la-syrie-119902898.htm

 

Syrie : des terroristes en train de tirer des obus chimiques ! (vidéo)


Témoignages syriens à Gouta : ce sont les rebelles fournis par l’Arabie Saoudite qui sont à l’origine de l’attaque chimique


Israeli false-flag in Syria: Trigger for World War III?


Gaz Sarin: Nouvelle escalade dans la propagande contre la Syrie


« Du gaz naturel au gaz sarin… le fond du bourbier syrien »

 

 

Source:

http://www.internationalnews.fr/article-syrie-identification-des-enfants-assassines-dans-la-ghouta-119921587.html

 

 

. Syrie : l'attaque chimique, une mise en scène ? (25 août 2013)

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 18:15

Selon une déclaration dont le texte a été diffusé par la Maison Blanche à Washington,  11 pays du G20 (Arabie saoudite, Australie, Canada, Corée du Sud, Espagne, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Turquie ) seraient favorables à une intervention militaire en Syrie, même sans l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU. Problème: cette déclaration est fausse.  

 

Франсуа Олланд президент Франции

 

François Hollande, jusqu'ici partisan acharné de l'intervention militaire contre la Syrie sans attendre de mandat international, a déclaré dans l'après-midi, à l'issue du G20 à Saint-Petersbourg, que finalement, la France attendrait le rapport des inspecteurs de l'ONU pour décider :  

 

«Nous allons attendre la décision du Congrès américain, le rapport de l’ONU, et au vu de ces éléments, je déciderai», a déclaré le président français.

 

La France n'est donc plus favorable à une intervention sans l'aval de l'ONU. (Cqfd.) Ce qui ramène cette liste de pays au G20 favorables à l'intervention sans mandat international à 10...

 

Cette erreur de casting de la Maison blanche montre si besoin était l'indécision de François Hollande, sa volte-face de dernière minute qui a entraîné la publication d'une déclaration erronée de la part des Etats-Unis...

 

> EN DIRECT. Syrie / G 20, le 6 septembre. Seulement sept pays de l'UE soutiennent l'opération contre Damas, volte-face d'Hollande : la France attendra le rapport des inspecteurs de l'ONU

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 14:41

 

Fruits, légumes, pain, essence, immobilier, péage... Comment ont évolué les prix depuis 2000 ? Faites le test !

Aliments, énergie, immobilier, timbre, tabac… depuis 2000, comment ont évolué les prix ? Faîtes le test !|| Capture infographie Idé

 

... [L]es prix de plusieurs produits ont plus que doublé. La baguette de pain a ainsi vu son coût grimper de 34%, le kilo d'entrecôte de boeuf a fait de même avec +51%.

 

Que dire du paquet de cigarettes qui a presque doublé avec +93% d'augmentation ou du litre de gazole (+65,9%).

 

Source et suite: http://www.sudouest.fr/2013/09/05/comment-ont-evolue-les-prix-depuis-2000-faites-le-test-1158862-705.php

Partager cet article
Repost0