Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 23:12

L’objectif poursuit par les prêtres dissidents d’Autriche, de Suisse et d’Allemagne, actuellement rejoints par des prêtres de France, est clair : pousser les fidèles à admettre que des laïcs - de préférence anti-romains - ont le droit et le pouvoir de célébrer la messe. (Voir ici.)
La manœuvre a été préparée de longue date et s’est faite en quatre temps :
Premier temps : au nom de la « participation active » à la liturgie, on insiste sur le rôle indispensable que doivent jouer les laïcs dans l’élaboration des célébrations eucharistiques ;
Deuxième temps : ces laïcs qualifiés d’ « engagés » et qui passent pour exemplaires sont invités à prendre place dans les sanctuaires (chœurs des églises) pour faire les lectures, puis pour « animer » les messes, puis pour distribuer la communion d’abord avec le prêtre, ensuite sans le prêtre ;
Troisième temps : ces mêmes laïcs sont appelés à diriger des Assemblées Dominicales en l’Absence de Prêtres (que les fidèles peu formés trouvent « plus conviviales » que les messes habituelles jugées trop « formelles »), à porter la communion aux malades, à « célébrer » les funérailles, à orienter la pastorale « de secteur »... etc.
Quatrième temps : le prêtre disparaît ; ne restent alors plus que ces laïcs qui profitent de ce qu’ils sont mandatés par les évêques pour comploter - consciemment ou non - contre l’Eglise.
Le sacerdoce et la vie sacramentelle sont ainsi minés de l’intérieur.
C’est comme cela que les choses se sont passées en Autriche, en Suisse et en Allemagne. C’est exactement comme cela qu’elles sont en train de se passer sous nos yeux dans plusieurs diocèses de France où, progressivement, on habitue les fidèles à voir de moins en moins de prêtres et de plus en plus de laïcs à l’autel. Cette substitution se fait tandis qu’on répète à qui veut bien l’entendre sans trop réfléchir qu’ « il faut bien que les laïcs prennent les choses en mains puisqu’il n’y a plus de prêtres. »
(On remarquera dans le même temps que depuis une bonne quinzaine d’années, les évêques de France ne font plus rien pour relancer les vocations sacerdotales... Ce qui peut être interprété comme une volonté de créer une Eglise
new look établie sur de vagues sentiments collectifs plus que sur une doctrine clairement affirmée, et totalement coupée du Siège apostolique.)

Laïcs-470x313images
Dans un premier temps, la laïque "officie" aux côtés du prêtre qui ne porte plus les vêtements liturgiques spécifiques;
dans un second temps, le prêtre a disparu et les laïcs "officient" seuls avec l'aval de l'évêque (comme ici dans la banlieue lilloise)

 

Source: http://www.proliturgia.org/

--------------------------------------------------------------

- Fossoyeurs de la foi : Denis Crouan parle de programmation de la chute des vocations et de la pratique religieuse

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 23:00

ALnni.jpg

Ce soir, des prêtres du diocèse, de la Fraternité Saint-Pie X, de la Fraternité Saint-Pierre et de l'Institut du Christ-Roi étaient présents au sein d'une foule de plus de deux mille personnes parties de la place de la Daurade (Toulouse).

Alain Escada a terminé en lançant un "J'accuse" sur la voix publique, tandis que les participants s'apprêtaient à méditer devant le théâtre où se déroulait un "Golgotha Picnic" (sic) qui traite Notre Seigneur de "putain de démon" et accuse les Chrétiens de "baiser les gosses".

Aussi nombreux que les Bretons, nos amis du Sud-Ouest semblent avoir pris la mesure du drame et paraissent décidés à ne pas s'en tenir à des pâquerettes blanches. Un chapelet sera plus utile. Bravo pour cette nouvelle initiative courageuse de Civitas.

lu sur le forum catholique FECIT à 19:14

 ALeqM5jM2LKpc8z.jpg

Source: http://www.fecit-forum.org/forum.php?id=8550 via http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/archive/2011/11/19/en-direct-de-toulouse-excellentes-nouvelles.html

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 22:25

L’évêque du Puy-en-Velay a publié un communiqué qui tranche singulièrement avec l’avis de Mgr d’Ornellas sur la pièce excrémentielle de Castellucci :

Il n’est point nécessaire d’avoir vu la pièce de Roméo Castellucci pour dire que sa seule lecture amène à s’interroger sur la notion de culture et, partant, sur ce qu’il faut entendre par « liberté artistique ». Pour ma part j’estime que la pièce de Castellucci est – et je pèse mes mots – violente, pénible et inutilement provocante.

Je vous l’avais dit, la parole se libère dans l’Eglise qui est en France. Mgr Brincard poursuit :

Pour un croyant – et c’est une évidence – Jésus n’est certes pas un « concept » mais le « Témoin fidèle, le Premier né d’entres les morts, le Chef des rois de la terre » (Apocalypse 1). C’est dire que la relation personnelle avec Jésus est notamment celle de la foi, de l’adoration aimante, du service des plus petits et des plus pauvres en lesquels « le Témoin fidèle » veut être servi avec prédilection. Comment ne pas être profondément atteint par une pièce de théâtre dont certaines scènes dépassent l’entendement et, par voie de conséquence, le supportable ?

L’évêque du Puy dénonce l’interprétation qui consiste à se réfugier derrière les secrètes intentions de l’artiste :

Pour atténuer le scandale il ne suffit pas de dire que les intentions de l’auteur sont bonnes ni même que certaines clés de compréhension permettent de faire des découvertes apaisantes. L’art véritable est un langage dont la clarté rend le beau accessible à tous. L’art qui aide l’homme à être plus conscient de sa dignité est un art au service de la splendeur du vrai et de la beauté du bien. Lorsqu’il est chrétien, un tel art sait montrer comment en Jésus, Dieu tire d’un drame « un effet sublime d’amour ».

Faut-il le rappeler, il y a des libertés « liberticides »… l’art n’y trouve certes pas son compte. Par ailleurs, affirmer que « foi et culture » ont des liens profonds et nécessaires relève de l’évidence. Ces liens font l’objet d’heureux approfondissements, en particulier par des enseignements magistériels d’une grande richesse. Il arrive aussi – et je ne suis pas le seul à le déplorer – que la relation intrinsèque entre foi et culture donne parfois lieu à des développements hasardeux justifiant par des arguments spécieux l’injustifiable.

Par ces mots, Mgr Brincard pointe le dernier communiqué de Mgr Wintzer, qui s’occupe de l’Observatoire « Foi et culture »… Nous en reparlerons très prochainement. Mais poursuivons avec l’évêque du Puy :

Je pose à présent deux questions :

  • La pièce de Castellucci fait-elle partie d’une culture qui élève l’homme et donc nous humanise ?
  • Cette pièce de Castellucci aide-t-elle le croyant chrétien à avoir un regard plus profond sur « Celui qui nous aime et nous a lavés de son sang » ?
    Même après avoir lu les déclarations de Catellucci, je ne parviens pas à répondre positivement à ces deux questions.

Et ce n’est pas fini ! Mgr Brincard n’élude pas la problématique des manifestations, condamnées par certains, approuvées par d’autres

La plus élémentaire objectivité exige de distinguer entre ce qui s’est passé à l’intérieur du théâtre et ce qui s’est passé à l’extérieur. Le temps m’étant mesuré je ne parlerais que des manifestations dans la rue. En m’appuyant sur de nombreux témoignages et sur les observations d’une journaliste appartenant à l’équipe d’un grand journal parisien, je ferai les remarques suivantes :

C’est aller trop vite en besogne de penser que les manifestants dans leur ensemble appartenaient à des groupes de fanatiques ou à des groupes ayant des relations tumultueuses avec l’Église de Dieu qui est en France. En réalité, un nombre non négligeable de manifestants appartenaient aux réseaux nés des « Journées Mondiales de la Jeunesse ». Dans la rue, à quelques exceptions près, les jeunes ont manifesté paisiblement. Beaucoup d’entre eux ont même adopté des attitudes de prière exprimant leur peine, leur « désarroi intérieur », leur angoisse et enfin leur espérance. Alors je pose la question : « Depuis quand dans un État de droit, de telles manifestations sont-elles interdites ? » Quant à l’Église, ainsi que nous l’a dit le président de notre conférence : « Il faut entendre les questions des jeunes ».

D’importantes forces de l’ordre ont été mobilisées pour réprimer une manifestation pacifique. Pourquoi tant de forces de l’ordre ? Pourquoi tant de gardes-à- vue dont certaines ont duré près de 48h ? Un avocat a dressé une liste impressionnante d’illégalités commises au cours de ces gardes-à-vue. Cette liste est-elle exacte ? Quoiqu’il en soit, plusieurs policiers et CRS se sont étonnés d’avoir été mobilisés en si grand nombre.

Amis lecteurs, réjouissez-vous avec moi : voilà un Pasteur !

Ma conclusion sera celle-ci : rassemblés devant un théâtre parisien au cœur d’un douloureux problème, ces jeunes m’ont fait penser à un « troupeau sans pasteur », un troupeau ayant le sentiment d’être laissé à lui-même, voire abandonné. Ce constat m’interroge personnellement : « Comment guider ces jeunes par de sages conseils ? » « Comment les apaiser ? » « Comment éclairer leur courage par de judicieux accompagnements ? » Une chose est certaine : les « sweeping statements », comme on dit en anglais, ne sont d’aucune utilité. Autrement dit, des amalgames regrettables ont parmi leurs effets nuisibles celui d’engager les jeunes sur des chemins semés de périls.

Source: http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/mgr-brincard-la-piece-de-castellucci-est-violente-penible-et-provocante

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 22:16
Carl Lang (le 13 septembre 2011, RFI)
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 22:15
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 07:00

Les présidents russe, kazakh et biélorusse, réunis vendredi pour un sommet à Moscou, doivent signer une déclaration sur l'intégration économique eurasiatique, qui vise à proclamer une Union économique eurasiatique, a annoncé vendredi à RIA Novosti une source au Kremlin.

Jeudi soir, le président russe Dmitri Medvedev a déclaré qu'il espérait que sa rencontre avec ses homologues kazakh et biélorusse, Noursoultan Nazarbaïev et Alexandre Loukachenko aboutirait à la signature des documents.

"Demain, comme je l'espère, nous signerons un accord renforçant l'intégration économique, et la création d'une structure commune inhérente. Il s'agit d'un pas très important", a indiqué le chef de l'Etat russe.

Les leaders des trois pays devront signer un accord sur la création de la Commission économique eurasiatique, nouvel organisme transnational qui sera chargé de diriger le processus d'intégration.

L'Union douanière regroupant la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan, a été lancée le 6 juillet avec l'entrée en vigueur d'un Code douanier commun aux trois pays. Le 1er janvier 2012, ceux-ci doivent former un seul espace économique, caractérisé par des règles communes régissant l'activité de leurs milieux d'affaires.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 20:42
Merci à thechouan
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 20:41

Le Fonds monétaire international a indiqué jeudi 17 novembre qu'il attendait en Grèce "un soutien politique large" de la classe politique à des mesures de redressement économique, avant de reprendre le versement de son prêt au pays...

 

- John Perkins, confessions d'un corrupteur de nations

 

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 17:27

Ce soir, première représentation en France, à Toulouse, de l'oeuvre gravement offensante de l'argentin Rodrigo Garcia, grassement subventionnée par les gouvernements français et espagnol dont on connait les difficultés financières actuelles…Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, s'élève avec véhémence contre cette "oeuvre" qui insulte le Christ en croix.
Joignez vous nombreux à la manifestation de réparation et de prière organisée par Civitas à Toulouse samedi Prochain 19 novembre à 18 heures.

Source: http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/archive/2011/11/17/ne-le-laissons-pas-se-faire-insulte-de-el-puto-diablo-tous-a.html

 

- Du 8 au 17 décembre, avenue Franklin Roosevelt : Civitas mobilise chaque jour à Paris contre Golgota Picnic

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 22:32

Les taxes foncières ne cessent d'augmenter depuis 5 ans. Elles ont bondi de près de 22% en moyenne en cinq ans, entre 2005 et 2010. C'est à Paris que la progression a été la plus forte (+72%).

 

Soit quasiment trois fois plus vite que l'inflation (hausse de 8% des prix à la consommation entre 2005 et 2010). C'est à Paris que la progression a été la plus forte (+71,97%) entre 2005 et 2010. Parmi les grandes villes, Rennes (+34,94%) et Saint-Denis (+30,93%) sont les seules où la hausse a dépassé la barre des 30%. Les plus faibles augmentations ont eu lieu à Fort-de-France (+11,13%), Nîmes (+11,41%), Angers (+13,69%), Orléans (+13,91%) et Bordeaux (+14,44%).

 

Source

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 22:17
Michel Collon, interdit de conférence à la bourse du travail de Paris 9 Novembre 2011, met au défis les anonymes qui le traitent de fasciste d'accepter un débat public et annonce qu'il déposera plainte.
 

 

- Le Conseil de Paris adopte un vœu communiste traitant les « indignés » catholiques de « hordes fascisantes »

 
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 22:16

Des survivants de l'Holocauste ont demandé mercredi l'aide du Congrès américain pour leur permettre de réclamer réparation à la SNCF pour son rôle dans la déportation des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. (Source: http://lci.tf1.fr/filnews/monde/usa-des-survivants-de-l-holocauste-reclament-le-droit-de-poursuivre-6827096.html)

 

En décembre 2010, 17 fausses victimes juives de la Shoah, dont 6 membres de l'O.N.G "Claims Conference", ont été inculpées pour avoir détourné 4 milliards de dollars (des poches des Allemands) et escroquerie à la Shoah. 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 20:33
nonaublaspheme2.jpgDu 8 au 17 décembre, pas une représentation de Golgota Picnic à Paris ne se fera sans une mobilisation des chrétiens devant les portes du Théâtre du Rond Point.
Nous viendrons chaque jour faire acte de protestation et de réparation publiques.
Pour ce faire, notez déjà que Civitas a déclaré à la Préfecture une manifestation chaque soir de représentation, manifestation qui se tiendra avenue Franklin Roosevelt, face au théâtre.
Notez également que le dimanche 11 décembre sera l'occasion d'une nouvelle grande manifestation contre la christianophobie. Elle partira à 14h de la place de l'Alma pour se diriger vers l'avenue Franklin Roosevelt.

Tous présents pour défendre l'honneur du Christ !

 

Source: http://www.civitas-institut.com/content/view/719/1/

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 23:14

L'Otan poursuit la mise en œuvre de plans militaires orientés contre la Russie, a déclaré mardi à RIA Novosti le délégué permanent russe auprès de l'Alliance, Dmitri Rogozine, à l'issue d'une réunion à Bruxelles du Conseil Russie-Otan (CRO) au niveau des ambassadeurs.

"Les dernières fuites sur le site Wikileaks confirment l'information de la partie russe, selon laquelle l'Otan mène toujours la planification militaire, y compris nucléaire, contre la Russie", a indiqué le diplomate.

Selon M.Rogozine, il a rappelé à ses collègues du CRO qu'il y a un an, lors du sommet Russie-Otan à Lisbonne, le président Dmitri Medvedev avait proposé l'abandon des plans militaires adverses.

Source: http://fr.rian.ru/world/20111115/191987801.html

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 23:13

Un vœu communiste dénonçant les rassemblements de jeunes chrétiens protestant contre la pièce « Sur le concept du visage du fils de Dieu » de Romeo Castellucci devant le Théâtre de la Ville et les qualifiant de « hordes fascisantes » a été adopté par le Conseil de Paris mardi après-midi.

 

 Les groupes « Communiste et élus du parti de gauche », « Europe Écologie – Les Verts et apparentés », « Socialiste, radical de gauche et apparentés » et « Union pour une Majorité de Progrès à Paris et apparentés » se sont prononcés pour.

Les élus UMP se sont notamment déclarés solidaires des condamnations du ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

Le groupe « Centre et Indépendants » s’est quant à lui abstenu, certains de ses membres jugeant les termes employés par les communistes « disproportionnés ». Seule l’élue centriste du XVIe arrondissement Valérie Sachs a voté pour.

 

Source: http://www.ndf.fr/poing-de-vue/15-11-2011/le-conseil-de-paris-vote-un-voeu-communiste-traitant-les-indignes-catholiques-de-hordes-fascisantes

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 11:47

Rendez-vous ce samedi 19 novembre 2011, 18h00 place de la Daurade à Toulouse !
Que vous soyez nationalistes, royalistes, identitaires, patriotes, non-croyants, venez défendre le Christ, venez défendre la France !

Merci de bien vouloir faire circuler cette vidéo à travers vos réseaux. Prions pour que les rues de Toulouse soient remplies de catholiques ce samedi 19 novembre.

Bien à vous dans le Christ.

Au choix :

http://www.dailymotion.com/video/xmc48o_le-19-novembre-ordre-de-defendre-le-christ-a-toulouse_news

http://gloria.tv/?media=215495

http://www.youtube.com/watch?v=URJCC04AMUA

 

Merci à luc

 

- RDV : 18h place de Daurade à Toulouse (le 19/11/11) et 19h30 à Villeneuve d'Asq Place Salvador Allende (29/11/11)

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 11:43

Le président Vénézuélien Hugo Chavez a appelé la communauté internationale à réfléchir à la menace d'une guerre nucléaire provoquée, selon lui, par les Etats-Unis et leurs alliés, dont Israël, a-t-il déclaré lors d'une allocution lundi à la télévision vénézuélienne.

"Une guerre nucléaire peut engendrer la fin de la vie sur Terre, sa menace est réelle, et qui est responsable ? Le gouvernement des Etats-Unis et son allié, Israël", a indiqué M.Chavez pour réagir aux accusations de Washington et de Tel Aviv portées contre l'Iran et la Syrie.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 11:28
L'Europe sous la dictature des banquiers : Zemmour commence à faire le constat qu'il faut, le pouvoir de l'Argent contre les peuples, marque de fabrique des "démocraties" européennes "depuis 1830", dit-il, c'est-à-dire la monarchie parle-ment-aire libérale de Louis-Philippe Ier d'Orléans, connu sous le nom de Égalité fils, "roi des Français" de 1830 à 1848, fils de Philippe Egalité, Grand maître du Grand Orient de France, qui vota la mort de Louis XVI en 1793.
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 08:02

Avec le rapport publié aujourd'hui par la banque allemande "Berenberg" et le centre d'études européen The Lisbon Council qui publie un baromètre intitulé Euro Plus Monitor, nous assistons à une nouvel épisode de la guerre économique européenne. Le rapport tire "la sonnette d'alarme pour la France", et la classe parmi les cancres des pays triple A en Europe.

 

"Parmi les six pays bénéficiant d'un triple A au sein de la zone euro, la France a obtenu la plus mauvaise note selon l'étude" Euro Plus Monitor, qui  place Paris en 13e position sur les 17 pays de la zone euro. "Les résultats sont trop médiocres pour un pays qui veut rester en tête",  indique l'étude.

 

Selon cette étude qui prend en compte notamment la croissance, la  compétitivité et la soutenabilité de la dette, la santé générale de la France  la place entre l'Espagne (12e) et l'Italie (14e), deux pays qui sont  actuellement dans le viseur des marchés et des agences de notation, signe que  la France est elle aussi menacée de l'avis de l'étude par une contagion de la  crise de la dette.

 

Source: http://lci.tf1.fr/economie/conjoncture/la-france-cancre-des-pays-triple-a-selon-un-rapport-6820787.html

 

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 07:54

automne,catholique,alain escada,théâtre garonne,espagne,autriche,rodrigo garcia,golgota picnic,institut civitas,abonnement,don,christianophobie,manifestation contre la christianophobie

C'est à un véritable sursaut chrétien que l'on assiste à travers toute la France en réponse à la christianophobie ambiante et, en particulier, aux spectacles blasphématoires promus avec la complicité de nombreuses institutions publiques. Près de cinq mille personnes ont manifesté à Paris le 29 octobre dernier et près de deux mille à Rennes le 10 novembre. Et pas une représentation du spectacle profanatoire de Roméo Castellucci (Sur le concept du visage du fils de Dieu) n'a pu se tenir sans que des chrétiens soient rassemblés devant le théâtre concerné pour faire acte de protestation et de réparation publiques.


C'est bientôt à "Golgota Picnic" de faire son apparition, d'abord à Toulouse, puis à Paris. Ce spectacle de Rodrigo Garcia est encore bien pire que celui de son ami Castellucci. "Golgota Picnic" est un ignoble mélange de blasphèmes et de perversion. Certaines scènes sont à la limite de la pornographie et nous nous étonnons que rien ne soit fait pour en interdire l'accès aux enfants. Le metteur en scène Rodrigo Garcia prétend revisiter les Saintes Ecritures et parle d'approche "absolument impudique" destinée à présenter l'iconographie chrétienne comme l'image de "la terreur et de la barbarie". automne,catholique,alain escada,théâtre garonne,espagne,autriche,rodrigo garcia,golgota picnic,institut civitas,abonnement,don,abonnement,christianophobie,manifestation contre la christianophobie

Le directeur du Théâtre Garonne est un menteur patenté. Il ose prétendre que "Golgota Picnic" s'est joué précédemment dans d'autres pays sans susciter de réaction. Comment les médias peuvent-ils reproduire cette affirmation mensongère sans rappeler que le dossier de presse de "Golgota Picnic" la contredit clairement. Joué précédemment en Espagne, ce spectacle blasphématoire y avait provoqué un véritable tollé, suscitant une question au Parlement ainsi que des manifestations à Madrid. A quoi le metteur en scène d se contente de répondre dans le dossier de presse : "Mes pièces sont toujours mal reçues. Une bonne partie du public est bête (...)". Et ce spectacle avait aussi déclenché l'indignaton en Autriche.

 

Le samedi 19 novembre, nous serons nombreux à manifester à Toulouse. Je vous fixe rendez-vous à partir de 18h à la place de Daurade. Haut les cœurs pour défendre l'honneur du Christ !

 

Retenez également la date de la manifestation pour le Nord : mardi 29 novembre à 19h30, place Salvador Allende à Villeneuve d'Ascq.

 

Alain Escada, secrétaire général de l'Institut Civitas

 

Source: http://www.francejeunessecivitas.com/

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 14:22

onfray.jpg


Docteur en philosophie, Michel Onfray, matérialiste, hédoniste et fervent athée, a créé une « Université populaire »  à  Caen dans laquelle il donne des cours de contre-histoire de la philosophie. Dans une série de questions posées par les auditeurs de l'amphithéâtre de Caen dans le cadre « des ultras des lumières  » la Révolution française fut abordée, ce à quoi Michel Onfray a répondu qu'elle était une révolution bourgeoise, qui n'a fait que faire naître de nouveaux privilèges et qui aurait bien pu être évitée si les conditions climatiques avaient été différentes. En somme, elle n'était pas si justifiée que cela. Il s'est ensuite livré à une critique de la volonté générale chez Rousseau.

 

A la question de savoir si la monarchie n'était pas, en fin de compte, un régime bien meilleur que la république. Voici un résumé de la réponse de Michel Onfray :

 

Les violations envers les droits de l'homme sont en effet aujourd'hui le fait de républiques plutôt que de monarchies. D'ailleurs la plupart des régimes dictatoriaux ou totalitaires étaient des républiques. Les monarchies constitutionnelles actuelles ont donc sans doute des leçons à nous donner, notamment en Europe. Je ne suis pas contre la monarchie, au contraire, je pense qu'elle est bonne mais à condition qu'elle fonctionne bien, c'est-à-dire qu'elle représente bien l'essence de la nation en la personne du roi (ne dit-on pas "le roi est mort, vive le roi" ? Il est la tradition, la continuité).

 

Le problème c'est qu'il ne faut pas que cette monarchie vive en prenant sur l'argent de ses citoyens, qu'il n'y ait pas d'abus de pouvoir. Mais pour moi, l'un des plus grands héros politiques de l'époque est Juan Carlos : il aurait pu abuser de son pouvoir, mais il n'en a rien fait. Il a fait beaucoup plus que la plupart des républicains.

 

Il faudrait que la république fasse une critique interne aujourd'hui, une critique républicaine.

 

[...] La République peut d'ailleurs être monarchiste, au sens de la "res publica" : c'est la chose publique. Rousseau disait que "la monarchie est une république" en effet. En fait, ce qui a tout fait basculer est Varennes. À l'époque tout le monde était monarchiste, même Robespierre. L'alternative se trouvait entre une monarchie de droit divin et une monarchie constitutionnelle en fait. Après Varennes tout change, tout bascule, la confiance n'est plus : Condorcet peut alors inventer la République.

 

Il faudrait donc réfléchir à ce qu'est la République, car aujourd'hui elle n'est pas du tout républicaine ("res publica"). D'ailleurs je crois qu'on est en train d'y réfléchir à nouveau.

 

Source : http://forum.royaliste.org/viewtopic.php?f=35&t=4697 via http://www.democratie-royale.org/article-michel-onfray-je-ne-suis-pas-contre-la-monarchie-aucontraire-je-pense-qu-elle-est-bonne-88602537.html

 

Note de Christroi. Rappelons que "Varennes" est un complot antiroyaliste monté par le franc-maçon Lafayette pour faire fuir Louis XVI, l'arrêter au lieu convenu, le décrédibiliser et le juger. Source: Mémoires pour servir à l'Histoire du jacobinisme de l'Abbé Barruel.

 

------------------------------------------------------------------------------------

- Michel Onfray sur la décadence de l'Europe depuis la Révolution

- La volonté générale et l'asservissement de la liberté

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 14:10
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 13:00

Les Etats-Unis n'excluent pas de déployer les éléments de leur bouclier antimissile dans les mers Noire, de Barents, du Nord et Baltique, et ne garantissent pas à la Russie que le bouclier ne la vise pas, a déclaré lundi (14 novembre) aux journalistes le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"Bien sûr, (les Etats-Unis) n'excluent pas, et ils nous l'ont avoué, de déployer leurs navires de guerre, non seulement en Méditerranée, mais aussi dans les mers Noire, de Bartents, du Nord et Baltique, et restent campés sur leur position de toujours: +Ne vous en faites pas, vous n'êtes pas visés.+  Cela ne nous convient pas du tout", a indiqué le ministre, qui rentrait à Moscou après son séjour à Honolulu.

Source

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 08:24

De récents événements ont braqué les projecteurs sur Mgr Pierre d’Ornellas. Une petite histoire de ce diocèse permet de voir que cet évêque s’inscrit dans une lignée souvent calamiteuse. Le cataclysme qui touche aujourd’hui le diocèse est sans doute la dernière étape d’un long déclin. Aujourd’hui, l’archevêque en lambeaux ne pilote plus grand-chose et surtout plus grand monde.


LE DEPARTEMENT D’ILLE ET VILAINE
L’Ille et Vilaine était jadis un département rural. Sa préfecture, Rennes une petite ville de province plutôt radical-socialiste, ses trois sous préfectures de taille inégale : Fougères, Saint Malo et Redon, des villes conservatrices.
Ce département a longtemps été une terre de chrétienté et une terre de droite. C’est vrai, jusqu’aux années 70 même si la droite locale est plutôt un centre droit.
Jusqu’à la seconde guerre mondiale, le département est authentiquement conservateur mais déjà la démocratie chrétienne gagnait notamment l’est du département et la région de Rennes. Après la guerre, le MRP devient dominant, il constitue une bonne synthèse entre les démocrates chrétiens puissants et un électorat de droite plus marqué mais orphelin après Vichy.
Les changements viennent par Rennes. Cette ville de magistrats et d’enseignants est depuis fort longtemps gangrenée par la franc maçonnerie. Les rapports des évêques et des loges ne sont d’ailleurs pas toujours très clairs ou sont trop clairs…
De 1953 à 1977, la ville a pour maire, le MRP Henri Fréville. Fréville gouverne la ville de 53 à 71 avec les radicaux et les socialistes. Cela convient bien à la bourgeoisie centriste et aux magistrats et universitaires radicaux et socialistes. Tout ce petit monde se côtoie dans les loges. En 1971, Fréville abandonne le PS qui préfère l’union de la gauche. Fréville est réélu à la tête d’une liste plus marquée à droite. En 1977, il ne se représente pas, et un jeune professeur socialiste, Edmond Hervé, à la tête d’une liste d’union de la gauche, rafle la ville. En 2011, la gauche est toujours au pouvoir. Rennes est une de ses meilleures villes. Progressivement, la gauche a colonisé tout le département. Elle a utilisé trois influences : la gauche sociale démocrate élevée par les « Abbés démocrates », le journal Ouest France, et la JAC; les divers gauches plus ou moins anticléricaux ou modérés qui se sont emparés de bourgs ruraux et une extrême gauche canalisée par les Verts qui servent d’exutoire aux déçus du PS (fonctionnaires et étudiants) et qui ramènent tout le monde au bercail au 2ème tour.
Toute la grande couronne rennaise a été ainsi colonisée par la gauche. La gauchisation a gagné le sud, l’ouest, le nord. Tout le pays de Redon est atteint, c’est aussi le cas des terres rurales de l’ouest. Deux foyers de résistance : Saint Malo mais la résistance est de plus en plus cantonnée à la ville et le pays de Vitré. Dans cette dernière zone, la gauche est malgré tout en progression.
Le pays de Vitré est depuis la guerre, la zone d’influence de la famille Méhaignerie. Mais le bastion se fissure. Un épisode montre bien l’évolution. En 2002, le très puissant et très mauvais député maire de Vitré, Pierre Méhaignerie, député depuis 1973, pousse Madame Virginie Klès, une de ces protégées à la conquête de la mairie de Châteaubourg, bastion centriste de 5000 habitants. C’est un succès. En 2007, Madame Klès soutient Bayrou, c’est logique, entre les deux tours, elle rejoint Royal. En 2008, la bonne méhaigneriste devient…sénateur socialiste. Du Grand Méhaignerie…Il n’a rien compris et 2012 verra sans doute la fin d’un trop long règne sur le pays de Vitré.
Aux cantonales, la gauche s’est emparée du département en 2004. Aujourd’hui, elle contrôle 35 cantons, la droite 18. A chaque renouvellement celle dernière régresse mais elle peut encore régresser. La droite locale UMP et Nouveau Centre est encore plus nulle que la moyenne nationale, la droite rennaise tenant la palme de la nullité. Elle a ces dernières années eu pour leader un certain Lebrun qui a réussi la prouesse de perdre toutes les élections auxquelles il s’est présenté. En revanche cette « droite » fréquente assidument les loges. Et on retrouve cette constante locale.


LE DIOCESE
Il est né de la fusion partielle des anciens diocèses de Rennes, Dol et St Malo. En 1859, il devient archidiocèse quittant ainsi l’archidiocèse de Tours. Le nouvel archevêque a trois suffrageants : Quimper et Léon, Vannes, St Brieuc et Tréguier. En 2003, s’y ajoutent : Laval, Le Mans, Angers, Nantes et Luçon.
Le diocèse compte encore 436 prêtres en 2011, ce qui peut faire rêver, mais seuls 50 ont moins de 60 ans et 11 moins de 40 ans. Au rythme actuel, dans 10 ans le diocèse aura environ 70 prêtres de moins de 75 ans. Cela peut encore paraître beaucoup au regard d’autres situations, c’est désastreux dans ces terres qui ont été si catholiques.
Sociologiquement, le diocèse est bouleversé. Le christianisme de masse n’existe plus. Il subsiste une pratique non négligeable en zone rurale. Ce sont essentiellement des gens âgés qui subissent les « équipes de laïcs ». Ces dernières sont très militantes d’esprit JAC et bien encadrées par près de 40 « diacres permanents ». Ces équipes sont souvent la plaie du diocèse, préparant les messes, s’emparant des obsèques. Leur seul avantage, c’est qu’elles ne se renouvellent pas et s’épuisent dans un regroupement sans cesse plus large des paroisses. Les villes et zones suburbaines, surtout Rennes, ont encore des prêtres en quantité mais la pratique s’est effondrée. La déchristianisation est massive avec des populations de fonctionnaires éloignés voire hostiles au catholicisme. Les seuls éléments de résistance sont les groupes identitaires : une paroisse du centre-ville St Germain, deux paroisses confiées à l’Emmanuel : St Hélier de Rennes et Dinard, la chapelle de l’Institut du Christ Roi, la Famille Missionnaire de Notre Dame au Grand Fougeray, les Petites Sœurs des Pauvres à St Pern. L’Opus Dei est assez actif. Tout le reste est cliniquement mort. Mais tout ce qui vit est à l’exception des Petites Sœurs des Pauvres, très indépendantes et très puissantes, la cible de Mgr D’Ornellas.

Nous sommes en Bretagne, il faut aussi parler de l’enseignement catholique. Les congrégations ont été puissantes et dominaient de grands établissements à Redon, Fougères et Rennes (l’Assomption et St Martin dans cette ville). Aujourd’hui ces institutions ont renoncé peu ou prou au caractère catholique mais se maintiennent uniquement, ce n’est déjà pas si mal, par l’excellence de leur formation intellectuelle. Quant aux deux établissements phares du clergé diocésain, c’est le naufrage. L’Institution Saint Malo se débat depuis plusieurs années dans une interminable guerre de succession ; malgré tout son enseignement reste bon.
Le plus gros drame, c’est St Vincent, le joyau de la couronne épiscopale, fondé par l’Archevêque en personne, le cardinal Brossay Saint Marc, l’établissement dont l’Archevêque, lui-même présidait la remise des prix. Cette institution a longtemps scolarisé, aussi bien les enfants de l’aristocratie locale, que ceux de la bourgeoisie catholique rennaise et des enfants de milieux plus modestes soucieux d’une solide éducation catholique. Dans les années 80, l’aspect catholique reste affirmé et Saint Vincent garde un grand prestige intellectuel. Aujourd’hui, sous le regard de l’Archevêque, c’est le Titanic. Dans une situation économique auprès de laquelle la Grèce mériterait un prix Nobel, le navire coule, il a perdu toute renommée intellectuelle, toute sa réputation de formation sérieuse et la plupart de ….ses élèves. Sur le plan spirituel, la « Pastorale » est digne des années 70. L’Archevêque y a envoyé successivement deux prêtres classiques qui ont échoué mais qui ont singulièrement manqué du soutien épiscopal qu’il aurait fallu.

A l’aube des années 2000, le maillage paroissial était encore intact, et le diocèse essayait de tenir. Une grande réforme a liquidé les anciennes paroisses pour en créer de nouvelles aux noms impossibles : quelle joie d’être fidèle de « Saint Luc de Rennes Villejean Beauregard », de « Sainte Elizabeth de Rennes Blosne Poterie », de « Saint Melaine aux carrefours pacéens », de « Notre Dame d’Espérance au sud de Vitré » ou de « Saint Léonard des rives de la Seiche »pour ne citer que les plus pompeux et les plus ridicules. Malgré ces efforts sémantiques, la crise se poursuit et il faut regrouper les regroupements. A quand Saint Melaine de Rennes Villejean aux carrefours pacéens des rives sud de la Seiche » On voit la joie de l’enfant dont le baptême figurera sur un tel registre surtout si la « célébration » était animé par le vicaire épiscopal chargé « des grands ensembles rennais » (il existe déjà cf. site du diocèse).
Comment en est-on arrivé là ? Rupture brutale en 1965 et bien non, le cataclysme a des germes bien plus anciens.

Suite: http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=615407

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 21:58
christcaillassé.jpgRoméo Castellucci choisit à nouveau la provocation. Alors qu'il avait fait supprimer des représentations parisiennes de "Sur le concept du visage du fils de Dieu" la scène durant laquelle le portrait du Christ est caillassé par des enfants à coups de grenades factices, nous avons reçu la confirmation par diverses sources (témoins oculaires et médias) que cette scène avait été réintroduite lors des représentations à Rennes. Cela ne fera que confirmer la nécessité d'une grande mobilisation à Villeneuve d'Ascq le 29 novembre prochain.
 
Par ailleurs, nous avons appris que quelques jeunes gens avaient mené hier soir une action à l'intérieur du Théâtre National de Bretagne afin de dénoncer la christianophobie de ce spectacle et son aspect profanatoire.

civitas,christianophobie,romeo castellucci,sur le concept du visage du fils de dieu,spectacles blasphématoires

Partager cet article
Repost0