Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 16:44

Coucou les frères la truelle (!)... : le 4 septembre dernier, "participez à l'élaboration du manifeste des Sentinelles" était l'appel lancé à tous ! Aujourd'hui, le site facebook "Les Sentinelles - Officiel", publie le "manifeste des sentinelles". Au menu, "réhabiliation du sens véritable des mots", défense de la "justice", de l'"Homme" et de la "civilisation", de la "liberté de conscience, d'opinion et d'expression" ! "En veillant debout ou par tout autre moyen, les citoyens de bonne volonté sont appelés à entrer en résistance".

 


RAPPEL - En se tenant debout face à un lieu de pouvoir, la #Sentinelle proteste par sa simple présence, immobile et silencieuse, et sans signe distinctif volontaire. Elle ne cherche pas la provocation mais agit avec bienveillance.

La démarche de la sentinelle qui se tient debout est un acte politique, subversif mais pacifique, libre, spontané et autonome. La Sentinelle s'appuie sur un manifeste : elle dénonce l'injustice et le mensonge des gouvernements, ainsi que les lois qui détruisent l'Homme et la civilisation.

 

 

 

. Pour la civilisation, pour l'Etat de droit : on ne lâche rien
. Subversion du langage : Un poème d'Armand Robin qui explique le programme des deux derniers siècles
. Pour la Justice, l'Etat de droit, la civilisation, ONLR : Il se tient debout seul en face du ministère de la Justice (25 juin 2013)

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 12:25

Nouveau deux poids deux mesures. Alors que l'ukrainienne Inna Shevchenko qui a scié une croix en mémoire des victimes du stalisme s'est vue félicitée par F. Hollande par l'émission du nouveau timbre de la Poste à son effigie, Jérémy Thebault, président de "France Action jeunesse" qui a coupé "un arbre de la liberté", se voit, lui, pousuivi et menacé de 2 ans de prison avec sursis... et 1 000€ d'amende ! Verdict le 21 octobre 2013.

 

 

Dans le cadre du procès de Jérémy Thebault, le parquet a réclamé aujourd'hui une peine de deux ans de prison avec sursis et 1 000€ d'amende et la mairie qui s'est constituée partie civile réclame 5 000€ pour préjudice moral.

Verdict le 21 octobre 2013.


procès,tribunal,révolution,génocide vendéen

Le 29 mars 2013, à l'occasion de l'anniversaire du Généralissime François-Athanase de Charette et du 220 em anniversaire des guerres de Vendée, j'ai abattu à Berthenonville à la frontière entre le Val d'Oise et l'Eure, le chêne du bicentenaire de la révolution française planté le 25 novembre 1989.

 

Si j'ai commis cet acte, c'est parce que je considère qu'un peuple qui n'a pas de mémoire n'a pas d'avenir.

 

"Être d'accord dans le passé, le présent et l'avenir, voilà ce qui ferait de nous de très bons matériaux pour la construction de la maison française" disait Barrès.

Or, une partie de l'histoire de France est complètement occultée par le régime en place. Et pour cause, puisqu'il s'agit d'un génocide dont la république française est elle-même responsable.

Grâce à un travail remarquable d'hommes comme Reynald Secher, nous avons toutes les preuves que ce génocide a eu lieu. Pourtant la république refuse de le reconnaître. Pire encore, depuis le génocide un véritable mémoricide a été instauré, c'est à dire "une politique de déni généralisé, globalisé et systématisé, ayant pour conséquence l'incapacité pour les victimes de se définir par rapport à ce génocide et pour corollaire l'impossibilité pour la justice de faire son oeuvre et donc de voir émerger une mémoire collective conforme aux faits".

1

 

Mon acte est donc un acte anti-mémoricide afin de faire reconnaitre le génocide des Vendéens.

 

Plus que jamais nous devons pouvoir faire le deuil de nos morts, mais surtout, nous devons faire reconnaître la cruauté excercée à leur encontre, le caractère spécifique de cette cruauté, et j'ajouterai même les valeurs prônées pour justifier de cette cruauté.

Nous ne pouvons laisser plus longtemps des arbres, des monuments, des rues et des noms de lycée insulter cette mémoire en portant les noms d'acteurs d'un génocide franco-français au nom de la liberté, de l'égalité et de la fraternité. Lorsque nous aurons réussi cela, la république sera démasquée. Elle sera discréditée. Elle n'aura plus de raison d'exister.

Jérémy Thebault

 

Président de France Action Jeunesse

 

 

Source: http://faj.hautetfort.com/archive/2013/08/14/temp-d0360143636f25714090f82b688999b2-5140874.html

 

 

. Un nouveau timbre à l'effigie de la femen qui a scié une croix en Ukraine

. Diffusez la vérité. Le film "Tous Vendéens !"

. Deux poids deux mesures encore : Femen à Notre-Dame: 0 GAV, Hommen à Roland-Garros: 11 GAV

. Origine et évolution du socialisme (schéma)

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 12:00

L'Eglise fête aujourd'hui Notre-Dame de la Merci.

http://www.introibo.fr/IMG/jpg/0128pierrenol2.jpg

L'Ordre des Mercédaires, encore appelé Ordre de Notre-Dame-de-la-Merci (en latin : Ordo Beatæ Mariæ Virginis de Redemptione Captivorum), est un ordre religieux catholique fondé par le languedocien saint Pierre Nolasque pour racheter les chrétiens captifs des pirates maures et réduits en esclavage.(1)

 

La Vierge manifesta sa volonté de voir cet ordre s'établir, en apparaissant à saint Pierre Nolasque, à saint Raymond de Pennafort et à Jacques Ier, roi d'Aragon. Au commencement du XIIIe siècle, la plus grande partie de l'Espagne était sous le joug des Sarrasins, qui tenaient enfermés dans les cachots une multitude de chrétiens, dans le but de leur faire renier leur foi.

 

C'est pour mettre fin à cette calamité que Marie établit l'œuvre de la rédemption des captifs. Le 1er août 1218, la Reine du Ciel apparut à saint Pierre Nolasque, qui était alors en prière : « Mon fils, lui dit-elle, je suis la mère de Dieu ; je viens chercher des hommes qui veuillent, à l'exemple de mon Jésus, donner leur vie pour le salut et la liberté de leurs frères captifs. Je désire que l'on fonde en mon honneur un ordre de religieux dans ce but. Quand tu me priais avec larmes de porter remède aux souffrances des captifs, je présentais à mon Fils tes vœux ardents, et c'est Lui qui m'envoie vers toi. » - “Je crois d'une foi vive que vous êtes la Mère du Dieu vivant et que vous m'apparaissez pour le soulagement des pauvres chrétiens esclaves ; mais qui suis-je, moi, pour accomplir cette œuvre ?” « Ne crains rien, je serai avec toi, et bientôt s'accomplira ce que je demande. »

 

Le lendemain, Pierre Nolasque rendit compte de sa vision à saint Raymond de Pennafort, son confesseur, qui lui dit : « J'ai eu la même vision que vous. » Le roi Jacques, les rencontrant dans la cathédrale, leur communiqua une vision semblable. Il n'y avait pas à hésiter. Quelques jours plus tard, l'œuvre commença, de par l'ordre et avec la protection du roi, qui désigna Pierre Nolasque pour être le chef de la nouvelle institution. L'évêque donna au fondateur l'habit blanc, avec le scapulaire qui, conformément aux instructions de la Sainte Vierge, devait être le costume des religieux de la Merci. Saint Pierre Nolasque fit alors le vœu solennel de se donner en otage aux Turcs, s'il était nécessaire, pour la rédemption des captifs chrétiens, vœu que tous ses religieux devaient faire également. En peu d'années, cet ordre, si conforme aux besoins de l'époque produisait des fruits admirables.(2)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/53/Visi%C3%B3n_de_San_Pedro_Nolasco.jpg/750px-Visi%C3%B3n_de_San_Pedro_Nolasco.jpg

Saint Pierre Nolasque dans un tableau de Francisco de Zurbarán

 

 

Sources:

 

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Notre-Dame-de-la-Merci

(2) http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20130924&id=176&fd=1

 

. Saint Raymond de Penyafort, prêtre (+ 1275), o.p.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 10:16

La désinformation du "Monde", autour du saccage de Maaloula par des rebelles djihadistes "syriens", le 6 septembre 2013, décryptée par Daniel Hamiche : L’Agence de presse "Fides" répond à des allégations scandaleuses parues dans un blogue du quotidien "Le Monde" minorant les exactions commises par les islamistes du "front al-nosra" à Maaloula.

 

À la suite de mon post d’hier, reprenant une dépêche de l’Agence Fides, sur le bobard du massacre de tout un village chrétien près d’Alep, Ignace Leverrier, ancien diplomate qui dirige le blogue Un œil sur la Syrie qui ne cachant pas son soutien aux rebelles syriens, a laissé à la mi journée un commentaire dans lequel il renvoie à un article paru sur son blogue le 19 septembre et signé de Frantz Glasman, enseignant en sciences politiques à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne, article minorant, autant que faire se peut, les exactions commises par les islamistes du Front Al-Nosra dans une cité Maaloula à peu près vidée de ses habitants au moment de son investissement. Je laisse à l’auteur de cet article la responsabilité de ses opinions (NdCR. Opinions contredites par le grand mufti de Syrie, Ahmad Badreddin hassou, responsables spirituel de l'islam sunnite  , qui a confirmé les infos de Fides en émettant, le 7 septembre 2013, un édit proclamant "une journée spéciale de jeûne pour les fidèles musulmans « notamment en solidarité avec les tragiques événements de Maaloula – le village chrétien sis au nord de Damas attaqué par des islamistes au cours de ces derniers jours – personne d’entre nous ne s’attendait à ce qu’en Syrie, on puisse en arriver à l’extrême de profaner les églises et de frapper les symboles de la Chrétienté. Nous sommes très tristes – ajoute le mufti – lorsque l’islam est utilisé comme une idéologie extrémiste qui en arrive à vouloir l’élimination de l’autre. La majeure partie des musulmans syriens a toujours considéré les chrétiens comme des frères ».), toutefois j’ai été scandalisé d’y lire une dépréciation du travail accompli par l’Agence Fides dans sa couverture des événements survenus à Maaloula, pour ne rien dire du nôtre allusivement jeté dans le même sac de réprobations généreusement distribuées par Frantz Glasman. Voici un extrait de son article :

 

« Suite à l’attentat-suicide du 4 septembre contre le checkpoint de l’armée, les rebelles s’emparent sans grande résistance du village. Conscients que la prise de Ma’aloula focalisera l’attention des médias, ils enregistrent aussitôt plusieurs vidéos dans lesquelles ils réitèrent l’absence de toute intention agressive à l’encontre de sa population chrétienne et affirment que la protection des lieux de culte chrétiens fait partie de leur préoccupation. La propagande du régime se met malgré tout en marche. Les rebelles sont accusés d’avoir procédé au pillage et à l’incendie des églises et des monastères du village. L’agence de presse du Vatican, Fides, ne tarde pas à relayer ces rumeurs – comme elle le fait d’ailleurs sans beaucoup de discrimination depuis le début du conflit – pointant du doigt “des groupes armés de la galaxie djihadiste”. Ces accusations sont catégoriquement démenties par l’higoumène du monastère de sainte Thècle, sœur Pelagia Sayyaf, mais rien n’y fait. Les médias et les sites internet chrétiens maintiennent leur version des faits et continuent de diffuser des informations aussi dépourvues de fondement que volontairement alarmistes… ».

 

J’ai, évidemment, signalé sans tarder à l’Agence Fides cette grave et gratuite attaque contre son honnêteté. L’Agence Fides m’a répondu ce matin et m’autorise à publier la réponse officielle de sa rédaction. La voici :

 

« À propos de la situation concernant les événements de Maaloula, l’Agence Fides confirme la version des faits fournie dans différentes dépêches sur la base de récits et témoignages provenant de sources locales parmi les laïcs et les religieux habitant la petite ville ».

 

  1. Daniel Hamiche

 

Source: http://www.christianophobie.fr/communique/lagence-fides-repond-a-des-allegations-scandaleuses-parues-dans-un-blogue-du-quotidien-le-monde#sthash.l84lIfUs.dpuf

 

Lire entre autres dépêches consacrées à Maaloula sur Fides :

 

. Dépêche du 7 septembre 2013, "SYRIE - Appel du Patriarche melkite au G20 : « arrêtez les groupes armés en Syrie et choisissez la conférence de Genève »". Extrait :

 

"Le message envoyé à Fides par le Patriarche explique avec amertume : « Village après village, la Syrie brûle, détruite à cause des infiltrations de militants armés, sans identité et sans visage, mais capables de terrorisme, d’homicides et d’actes criminels. Maintenant, est arrivé le tour de Maaloula, oasis de paix où vivaient en sécurité chrétiens et musulmans. Maaloula est soumise à des saccages, à des meurtres et à des massacres. Maaloula, ville syrienne historique, terre où est parlée la langue de Jésus Christ, ville d’églises, de monastères et de sanctuaires : pourquoi est-elle assiégée depuis des mois ? Quelle est sa faute ? Où est l’UNESCO ? Où sont les institutions culturelles ? Où sont les hommes de culture, les intellectuels, les artistes, les universités ? »."

 

. Dépêche du 7 septembre 2013 "SYRIE - Prière et jeune pour la paix à la Mosquée des Omeyyades en communion avec le Pape pour le grand mufti de Damas", qui évoque le saccage de Maaloula. Extrait :

 

"Damas (Agence Fides) – Une intense célébration de prière et de jeûne pour la paix a lieu aujourd’hui à 13h00 en la grande mosquée des Omeyyades de Damas. Ainsi que l’a appris Fides, le moment de prière a été voulu et sera présidé par le grand mufti de Syrie, Ahmad Badreddin Hassou, responsable spirituel de l’islam sunnite, en présence de chefs religieux sunnites, shiites, alaouites, ismaélites, druzes ainsi que de représentants d’autres religions, tels que des juifs et des chrétiens.
Interpellé par l’Agence Fides, le grand mufti Ahmad Badreddin Hassou, qui ces jours derniers avait envoyé une lettre au pape (voir Fides 04/09/2013), a expliqué le sens de l’initiative : « Nous prierons avec les intentions du Pape François, afin de demander à Dieu qu’Il nous aide à trouver le chemin de la paix. La paix passe par la réconciliation et le pardon réciproque entre les syriens ». Le mufti a émané un édit proclamant pour aujourd’hui, 7 septembre, une journée spéciale de jeûne pour les fidèles musulmans « notamment en solidarité avec les tragiques événements de Maaloula – le village chrétien sis au nord de Damas attaqué par des islamistes au cours de ces derniers jours – personne d’entre nous ne s’attendait à ce qu’en Syrie, on puisse en arriver à l’extrême de profaner les églises et de frapper les symboles de la Chrétienté. Nous sommes très tristes – ajoute le mufti – lorsque l’islam est utilisé comme une idéologie extrémiste qui en arrive à vouloir l’élimination de l’autre. La majeure partie des musulmans syriens a toujours considéré les chrétiens comme des frères ».
Le mufti affirme que la Syrie est, comme la Terre Sainte, « berceau du Christianisme » et à ce propos, il rappelle à Fides un pèlerinage qu’il a effectué à Bethléem « où j’ai eu l’honneur d’aller. Au Sanctuaire de la grotte, une religieuse âgée me demanda : Qu’est-ce que tu fais ? Je répondis : je prie parce que je suis dans un lieu saint. Et elle se mit à prier à côté de moi ». « Damas n’est pas loin de ces lieux saints – ajoute le mufti – parce que le Dieu Tout-Puissant l’a choisie comme lieu où ouvrir les yeux et le cœur à l’Apôtre Paul. Notre père commun, Abraham est arrivé jusqu’à la province de Damas ».
« Nous, musulmans syriens – poursuit Ahmad Badreddin Hassou – sommes fiers non seulement de protéger les chrétiens mais d’être le cadre dans lequel la Chrétienté a pu s’exprimer et se répandre dans le monde comme message de paix, en ce que Jésus Christ est le Prince de la Paix. C’est pourquoi, aujourd’hui, dans la mosquée des Omeyyades, où sont conservées les reliques du prophète Jean Baptiste, lieu de pèlerinage commun pour les chrétiens et les musulmans, notre prière pour la paix sera unie au Pape à Rome, en communion avec tous les croyants d’autres dénominations et avec tous les hommes de bonne volonté »."

 

. Dépêche du 6 septembre 2013, "SYRIE - Appel du Patriarche grec melkite en faveur de Maaloula, lieu sacré pour les syriens". Extrait :

 

"Damas (Agence Fides) – La croix qui surmontait la coupole du monastère des Saints Serge et Bacchus n’existe plus. Elle a été supprimée par des groupes armés de la galaxie djihadiste qui, mercredi, ont attaqué et envahi Maaloula. ... Les églises Saint Léonce et Saints Côme et Damien ont-elles aussi été touchées. Ainsi que l’a appris Fides, les groupes armés qui, depuis trois mois, se trouvaient sur la colline qui domine le village, en sont descendus et ont attaqué le barrage militaire se trouvant à l’entrée du village, tuant les militaires présents. Ils sont ensuite entrés dans le village, ouvrant le feu sur les maisons et blessant trois civils.... Le Patriarche indique à Fides que « 80% de la population du village, terrorisée, s’est enfuie à Damas. Hier, les évacués, meurtris, sont venus pleurer au Patriarcat gréco-catholique avant de se rendre au Patriarcat grec orthodoxe."

 


 

 

. Syrie : les “rebelles” ont pris d’assaut et saccagé le village chrétien de Maaloula

. Les "rebelles syriens" en Syrie transforment les villages conquis en abattoirs

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 20:12

Magnifique intervention du pape François, littéralement inspiré, qui dimanche 22 septembre 2013, au pied du sanctuaire de Notre Dame de Bonaria à Cagliari (Sardaigne) a appelé à la révolte contre le "système globalisé", "système idolâtre, injuste, immoral qui a érigé l’argent en maître et qui pénalise les couches les plus faibles de la société". Le pape a mis en garde contre "les bonimenteurs qui promettent des illusions" (critique à peine voilée de l'illusion démocratique) et appelé à "chercher de nouveaux chemins". 

 

Le pape François appelle à lutter contre l'idolâtrie de l'argent

 

Le pape François a passé la journée de dimanche (22 septembre 2013 NdCR.) à Cagliari, en Sardaigne, une visite de 10h, ponctuée de nombreuses rencontres, dominée par les questions sociales, suivie par des dizaines de milliers de fidèles. Le Souverain Pontife a célébré la messe en plein air, au pied du sanctuaire de Notre Dame de Bonaria dont vient le nom de sa ville natale, Buenos Aires. Il s’est adressé au monde du travail, dans cette région durement touchée par le chômage ; il a rencontré les malades, les détenus, le monde la culture, les jeunes.
C’était son deuxième déplacement en Italie, après Lampedusa début juillet. Après Lampedusa, une autre île: la Sardaigne : après le drame des immigrés, l’atteinte à la dignité humaine que constitue le chômage.  

Ovationné par une foule émue jusqu’aux larmes, le pape François a appelé à la solidarité et à plus de fraternité se livrant à une critique sévère du système économique mondial, un système idolâtre, injuste, immoral qui a érigé l’argent en maître et qui pénalise les couches les plus faibles de la société.


Le Pape incite à la révolte contre un système qui fait du mal


Tout au long de la journée, le Saint-Père est sorti plusieurs fois de son texte pour dire sa sollicitude et interpeller les responsables. S’exprimant avec passion, parfois avec colère, il a fustigé les dirigeants politiques qui ne trouvent pas de solutions à la crise actuelle. Il a lancé une mise en garde contre les bonimenteurs avides qui promettent des illusions. Mais il a fait encore plus en incitant ses auditeurs à se rebeller contre ce système globalisé qui cause tant de souffrance et à ne pas avoir peur de réclamer du travail à grands cris.
Dans la soirée, devant le monde de la culture, il devait reconnaître pour la première fois que nous vivons une crise sans précédent, dangereuse pour l’humanité. Elle est - dit-il - économique et financière, mais aussi écologique, éducative et morale. Il faut fuir le pessimisme tout autant que la résignation et chercher de nouveaux chemins.

 

Source: http://www.news.va/fr/news/le-pape-francois-appelle-a-lutter-contre-lidolatri

 

58.JPG

 

 

. Depuis la crise de 2008, les écarts de richesse continuent de se creuser (INSEE)

. La paix, la justice et l'Etat de droit pour tous !

. Le "mariage" homosexuel : une horrible régression visant à la mise au pas des plus faibles, des enfants et des pauvres

. Chronique de la révolte (Révolution?) anti "Argent-roi" qui vient (1er avril 2009)...

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 19:13

Il faut croire que la crise ne touche pas tout le monde !

 

La France compte 900 000 pauvres supplémentaires depuis la crise de 2008

 

 

 

Entre 2008 et 2011, les 10% les plus fortunés ont vu leurs revenus progresser en moyenne de 5%, tandis qu'ils ont baissé de 4% pour les 10% les plus pauvres.

 

14,3% de la population, soit 8,7 millions de personnes, vivent désormais sous le seuil de pauvreté en France, c'est-à-dire avec moins de 977 euros par mois... Selon l'étude de l'Insee parue aujourd'hui (13 septembre 2013, NdCR.) sur les niveaux de vie en 2011, la pauvreté s'immisce dans un nombre croissant de foyers depuis la crise de 2008. Cela faisait depuis 1997 qu'elle n'avait été aussi répandue. C'est bien simple : le niveau de vie des plus modestes diminue pour la troisième année consécutive.

 

De plus en plus de pauvres..

 

Depuis le début de la crise en 2008, ce sont près de 900 000 personnes, hommes, femmes, enfants, vivant dans l'Hexagone qui ont basculé dans la pauvreté et dans ses corollaires récurrents : habitat indigne, surendettement, mauvaise alimentation, décrochage social... Parmi eux, des chômeurs, mais aussi des jeunes âgés de 18 à 29 ans et de plus en plus de travailleurs pauvres qui n'arrivent pas, malgré leur salaire, à joindre les deux bouts. En revanche, on compte moins de retraités pauvres.

 

... mais aussi d'inégalités depuis la crise

 

Mais avec la crise, tout le monde ne s'appauvrit pas loin de là, et c'est tant mieux. Mais du coup, les inégalités se creusent. En 2011, les 10% les plus aisés ont eu un niveau de vie 3,6 fois plus élevé que les 10% les plus pauvres (contre 3,5 fois plus en 2010, et 3,4 fois plus en 2009). Ils gagnaient en moyenne 37 450 euros par an, contre seulement 10 530 euros pour les 10% les plus modestes.

 

Faible revalorisation du smic, flambée du chômage, des CDD et des embauches à temps partiel d'un côté, augmentations de salaires indexées voire supérieures à l'inflation et dynamisme des revenus du capital de l'autre : pas étonnant que les écarts se creusent.

 

Source: http://www.economiematin.fr/eco-digest/item/6314-nombre-de-pauvres-en-france-crise

 

 

. Le creusement des inégalités (8 juillet 2013)

. Le taux des prélèvements obligatoires atteint 56,6% : Les salariés français travaillent jusqu'au 26 juillet pour financer les dépenses publiques (25 juillet 2013)...

. "Liberté & égalité": Les écarts de richesses se creusent en 2011... Les inégalités entre les Français se creusent, déjà en avril 2011...

. En plus de vingt ans, l'écart de richesse a quadruplé entre Blancs et Noirs aux Etats-Unis (18 mai 2010)

. Les écarts de richesse déjà en 2007... : aujourd'hui, une société plus égalitaire? (6 décembre 2007)

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 18:05

 

23/9/2013 : Le P. Pascal Vesin, curé à Megève et démis de ses fonctions par son évêque (Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy, NdCR.) en raison de son appartenance à une loge maçonnique, était allé à Rome où il espérait plaider sa cause auprès du Pape François.

Le prêtre a été reçu dans les dicastères compétents - mais pas par le Pape - où il a été écouté et où, en conclusion, on lui a confirmé que son ministère au service de l’Eglise était incompatible avec son appartenance à la franc-maçonnerie.

Mgr Thomas et Christine Pedotti, qui soutenaient le P. Vesin, l’ont « en travers de la gorge », comme on dit.

Ce que raconte le P. Vesin au sujet de son séjour à Rome est assez instructif. On peut penser que le Pape François est de plus en plus encadré pour l’empêcher de tomber dans certains pièges.

 

Source: http://www.proliturgia.org/

 

Sur ce prêtre franc-maçon démis de ses fonctions, lire aussi : Civitas inquiète le "Grand Orient de France" (2 juin 2013)

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 15:35

Hollande est attendu de pied ferme à Florange... nous dit-on, jeudi 26 septembre. MPT, PF, Veilleurs, sentinelles, syndicalistes, verra-t-on la jonction des révoltés? Toute la question est de savoir si les syndicalistes défendent réellement les intérêts des ouvriers ou ceux de l'Oligarchie : lire "La collusion patronat-syndicat".

 

Pendant la campagne présidentielle, le candidat Hollande avait suscité l’espoir en promettant de sauver l’usine de Florange. Mais arrivé au pouvoir, il n’a pu empêcher la fermeture des hauts fourneaux..., effective depuis avril 2013.

 

"Qu’est-ce qu’il vient faire à Florange ?"

[Q]u’est-ce qu’il vient faire à Florange ?", s’interroge ainsi Walter Broccoli, délégué FO d'Arcelor Mittal à Florange, interrogé par Europe 1. "L’usine est arrêtée, on a perdu nos emplois. Il peut venir raconter ce qu’il veut, mais pour Florange, c’est perdu. On a fermé notre usine, on a perdu notre outil de travail. On n’a rien gagné à Florange", poursuit le syndicaliste, qui n’a pas oublié les promesses présidentielles. "Quelque part, il avait la possibilité de sauver notre usine, il ne l’a pas fait, donc quelque part, il est responsables", tranche Walter Broccoli.

"On n’est pas dupes". Et la proximité des élections municipales, en mars 2014, nourrit la suspicion sur les motivations réelles de ce déplacement. "On n’est pas dupes non plus, on sait très bien qu’il a besoin de récupérer des voix d’ouvriers pour les prochaines élections", juge le syndicaliste. "Venir nous draguer pour récupérer quelques voix, c’est sûr qu’on a un petit ressentiment. Moi, si j’étais en face, je lui dirai : ‘ne venez pas à Florange, on ne veut plus vous voir à Florange’. Il n’a rien fait pour nous, alors qu’il évite de venir chez nous. Parce que chez nous, c’est un échec du gouvernement de François Hollande."

Un déplacement "qui n’effacera pas l’affront". Pour Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, le déplacement de François Hollande à Florange est bel et bien à risques. "Il prend un risque en ce sens où il avait pris des engagements pendant la campagne et in fine même si, sur le plan social il y a eu des négociations, il y a une grosse déception puisque les hauts-fourneaux ont fermé", a explicité le leader de Force ouvrière dimanche lors d'une émission RMC-BFM TV-LePoint. Le président "va, si j'ai bien compris, rencontrer les délégués syndicaux donc il rencontrera aussi les délégués syndiqués FO. Il va devoir entendre, je pense, certaines formules", a-t-il prévenu. "Il peut discuter avec eux mais il n'effacera pas l'affront que les salariés de Florange ont ressenti", a conclu Jean-Claude Mailly.

 

Source: http://www.europe1.fr/Politique/Hollande-est-attendu-de-pied-ferme-a-Florange-1649797/

 

 

. Le Printemps français pointe six mensonges de "ce gouvernement socialiste qui n'en finit plus de mentir" (25 mai 2013)

. Jeunesse trahie : La Jeunesse, grande perdante de la "soi-disant" réforme des retraites du président Hollande (16 septembre 2013)

. (Retraites) La spoliation c'est maintenant : Ayrault officialise un allongement de la durée de côtisation et augmente les côtisations (27 août 2013)

. Hollande : florilège des promesses non tenues an I (14 août 2013)

Un peu plus d'un an après son élection, hollande est déclaré

. Un peu plus d'un an après son élection, Hollande est déclaré "pire que Sarkozy" par ceux qui l'ont élu (25 août 2013)

. Comment Hollande a augmenté la retraite de son ami Bartolone et va baisser la vôtre (11 juin 2013)

. La dette française va exploser tous les records en 2014

. Le changement c'est maintenant : baisse "historique" du pouvoir d'achat (27 mars 2013)

. Moi président augmente les impôts en 2013 et 2014

. Le fiasco budgétaire de François Hollande : les impôts augmentent, le déficit aussi...

. François Hollande augmente la dette sans croissance. Cherchez l'erreur !

. "De Pierre Bergé à Florange, le libéralisme, voilà l’ennemi…" (Frédéric Pichon, 3 janvier 2013)

. Peuple de gauche : déjeuner 4 étoiles pour Hollande et BHL (2 février 2012)...

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 20:41

La revue "Franc-maçonnerie magazine" donne les noms d'évêques français qui auraient des accointances avec la franc-maçonnerie.

 

Dans le dernier numéro de Franc-maçonnerie magazine, plusieurs évêques sont cités, certains en bien, d’autres pour être critiqués.

Parmi les bons évêques, selon les franc-maçons, il y a l’émérite Mgr Thomas, ex-évêque de Versailles, qui avait en effet estimé, malgré le droit de l’Eglise, que l’on pouvait être à la fois chrétien et franc-maçon. Plus étonnant, on y trouve le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon (qui avait mis en garde contre le "mariage' homosexuel , demandé le retrait du "Piss Christ" exposé à l'hôtel Caumont, mais aussi récité la Chahâda, profession de foi islamique, NdCR.), félicité pour sa capacité à dialoguer. Est-ce une façon pour la secte maçonnique de lui savonner la planche ? Ou au contraire une réelle estime étant donné l’ouverture à l’esprit des Lumières du cardinal, voire un remerciement pour services rendus ? Allez savoir. Néanmoins, il y a une ambigüité qu’il conviendrait de lever. Un autre cardinal est cité en bien, c’est Mgr Jean-Pierre Ricard, qui aurait participé à une tenue blanche fermée. Si cela est authentique, c’est un scandale.

En revanche, parmi les évêques que la maçonnerie juge hostiles, nous trouvons Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, qui avait expliqué dans un ouvrage pourquoi il est impossible d’être à la fois catholique et franc-maçon. Une difficulté pour les adeptes du relativisme.

fm

 

Source: http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/relativisme/des-eveques-cites-dans-une-revue-maconnique

 

Des évêques cités dans une revue maçonnique. A vrai dire, ce n'est pas nouveau et ça expliquerait pourquoi ils sont "gênés aux entournures" dès qu'il s'agit de se montrer ouvertement catholiques ET romains. Et puis, n'a-t-on pas déjà eu des évêques qui chantaient l'Internationale avec les membres du PCF ? (Lire à ce sujet "Liturgie et lutte des classes", un ouvrage publié aux éditions de l'Harmattan et qui explique bien des choses même s'il date.)

 

Source: http://www.proliturgia.org/

 

. Pour Mgr Barbarin, un cardinal peut prononcer la chahâda, la profession de foi de l’Islam

. Scandale : un représentant du cardinal Barbarin à l’inauguration d’une loge maçonnique

. Vendredi 24 mai : Rassemblement de résistants PF devant le Grand Orient de France, 19h (9 rue cadet, Paris 9e)

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 20:00

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cd/Alba-European-Wolf.jpg/800px-Alba-European-Wolf.jpgDepuis les années 90, quelques 250 loups étaient timidement revenus dans le sud-est de la France :  le «plan loup» 2013-2017, entré en vigueur au printemps, prévoit d'en tuer 24 durant la première année...


Deux carnassiers ont été mis à mort en moins d'une journée dans le sud-est de la France. Ils sont les premières victimes d'un arrêté autorisant les sociétés de chasse à tuer cet animal dans cette région.

 

Samedi, une femelle d'environ trois ans avait été tuée par un chasseur à Saint-Etienne-de-Tinée, dans les Alpes-Maritimes. Dimanche, c'est un mâle qui a trouvé la mort sur la commune de Beuil, aux portes du parc national du Mercantour, lors d'une battue au sanglier, a-t-on appris auprès de la préfecture.

 

Il s'agit des deux premiers «prélèvements» depuis l'arrêté préfectoral du 20 septembre autorisant les sociétés de chasse à tuer l'animal dans ce département.

 

«Détresse» des éleveurs

 

Les autorités souhaitaient ainsi répondre à «la détresse exprimée par des éleveurs des Alpes du Sud» récemment.

 

Les tirs de prélèvement étaient jusque-là effectués sous la responsabilité de l'Office national de la chasse. L'arrêté préfectoral du 20 septembre ouvre cette possibilité aux sociétés de chasse, ce qui accroît le nombre de chasseurs pouvant participer à ces traques.

 

«Plan loup»

 

Avant les deux loups tués samedi et dimanche par des chasseurs, deux autres loups ont été mis à mort depuis le début de l'année 2013. Ces deux animaux ont péri sous les balles de lieutenants de louveterie, qui assistent bénévolement les fonctionnaires de l'Office de la chasse.

 

Des bergers du Sud-Est avaient réclamé début septembre, dans une lettre ouverte au président François Hollande que soient rapidement tués les 24 loups autorisés pour la période 2013-2014 par le «plan loup», après une attaque contre des chiens gardiens de troupeau.

 

Au niveau national, le «plan loup» 2013-2017, entré en vigueur au printemps, prévoit en effet que 24 loups peuvent être tués durant la première année au sein d'une population estimée par les autorités à 250 animaux.

 

Revenu naturellement au début des années 1990 dans les Alpes, le loup - espèce protégée - est en croissance constante en France. D'où une multiplication des attaques sur les troupeaux (5848 animaux tuées en 2012, contre 4920 en 2011 et 2680 en 2008), notamment dans les Alpes-Maritimes.

 

 

Source: http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/Deux-loups-tues-par-des-chasseurs-en-moins-de-24h-17274941

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 17:55

 

Source image: Libertarien TV https://www.facebook.com/photo.php?fbid=404426729659242&set=a.246006518834598.38992.209729082462342&type=1

via https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/599089273468233

 

Un schéma trouvé sur "Libertarien Tv" un peu simplificateur mais pas complètement faux, explique assez bien le socialisme, son origine et son évolution. Nous relevons une erreur toutefois. Mettre Gollnisch dans le "socialisme caviar" est abusif: cette personnalité du FN est une des personnalités historiques du parti qui a toujours lutté contre le "fiscalisme" !

En partant du paléo-socialisme (Marx, Lénine, Staline, Mao Tse Toung, Hilter), le proto-socialisme français passe par Pétain, Mittérand, et de Gaulle..., évolue vers les archéo-socialistes (Pompidou et sa loi Rothschild de 1973... qui - ce qui ne se dit nulle part! - bien que transférant le monopole régalien de la création monétaire à des banques privées ne rompt pas avec la pratique du financement des services de l'Etat par la dette...), le socialisme radical (Poutou, Arthaud, Besancenot) et de nouvelles branches à la fin du XXe siècle et début XXIe : socialisme sécuritaire (Valls, Pasqua, Dupont Aignan), socialisme caviar (Chirac, Aubry, Royal), socialisme nationaliste (Le Pen), crypto-socialisme (Fillon, Copé), socialisme conservateur (Sarkozy), socialisme mou (Hollande, Bayrou), ultra-néo socialisme (Taubira, Fabius), socialisme vert (Joly, Duflot).

Et si l'auteur du schéma avait voulu être tout à fait complet, il aurait fait remonter le socialisme au "libéralisme" des "Lumières"... Donc le petit bonhomme à la tronçonneuse devrait plutôt porter le petit écriteau "monarchiste" (et non "libéralisme") qui tronçonne l'arbre de la "liberté" avec ses "droits de l'homme de 1789..." et les mythes fondateurs de la "démocratie" totalitaire oligarchique (Souveraineté nationale, Volonté générale...)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b8/LibertyTreePlanting.jpg

La plantation d’un arbre de la liberté en 1790 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arbre_de_la_libert%C3%A9

 

 

. La première logique totalitaire apparaît sous la "Révolution française" (Stéphane Courtois)

. Dépasser la démocratie

. Deux poids deux mesures. Elle scie une croix, elle est félicitée par un nouveau timbre à son effigie / il coupe un "arbre de la liberté", le parquet réclame 2 ans de prison avec sursis !

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 13:33

Au moment où on peut craindre, prochainement, de nouvelles atteintes aux droits fondamentaux et aux libertés fondamentales, de la part de l'actuel gouvernement républicain socialiste maçonnique soit-disant "neutre" et "laïque", voici une video où l'historien Stéphane Courtois, bien connu de nos lecteurs, décrit les logiques du totalitarisme. Des logiques que l'on peut malheureusement rapprocher de celles déployées par l'actuel gouvernement : logique de guerre civile à l'intérieur et de guerre à l'extérieur, remplacement du peuple et de nouvelles élites, division de la société en classe, catégorie et groupement d'hommes, arrestations arbitraires dénoncées par le Conseil de l'Europe (résolution 1947 2013), 704 arrestations à Paris en 3 mois, exclusion de l'humanité d'une partie de la population (essentiellement catholique), population stigmatisée via la "charte de la laïcité".

 

 

 

Source video: http://www.youtube.com/watch?v=gPnP_pXGDoY

 

CHAPITRAGE
[00:01] avant-propos
[01:47] généralités
[14:11] Révolution française et proto-totalitarisme (Gracchus Babeuf, génocide de Vendée, Charles Fourier)
[18:19] Karl Marx et le scientisme (Jacques Attali)
[19:28] « Logiques de l'ennemi et de la Terreur sous la Révolution française » (Patrice Gueniffey)
[25:08] Première Guerre Mondiale et totalitarisme (George Mosse)
[28:35] « Du Paradis rêvé de l'humanité réconciliée à l'enfer du socialisme réel. Sur la filiation Marx-Lénine-Staline selon Leszek Kolakowski » (Jacques Dewitte)
[30:52] « La logique de la campagne antisémite dans l'Italie fasciste » (Marie-Anne Matard-Bonucci)
[32:23] Karl Marx et la stigmatisation du bourgeois (Manifeste du Parti communiste, Pol Pot, Commune de Paris)
[34:41] Lénine et le révolutionnaire professionnel (Serge Netchaïev)
[36:38] « Le secrétaire général et son secrétariat: généalogie de l'épicentre administratif du pouvoir stalinien » (Pavel Chinski)
[41:46] « Lénine et l'invention de la logique totalitaire »
[48:05] Communisme et Nazisme (famine de 1921-1922, Léon Trotski, Ernst Nolte, Aktion T4)

 

Cette video intitulée "Les logiques du totalitarisme communiste (1789-1941)" est tirée de l'émission intitulée "Les logiques totalitaires en Europe. Un jour dans l'histoire diffusée sur Canal Académie de Christophe Dickès avec l'historien Stéphane Courtois, directeur de recherche au CNRS (Paris X), le 11 janvier 2007. S. Courtois est spécialisé dans l'histoire des mouvances et des régimes communistes.

 

(À partir de 14:10) Stéphane Courtois explique que « la première logique totalitaire apparaît sous la 'Révolution française'. ... Il n'y a pas de doute qu'il y a des éléments de ces logiques totalitaires qui apparaissent sous la Révolution française.

Il y a d'abord - la première logique - qui est la logique 'révolutionnaire".

Cela a l'air bête, mais il n'y a pas de régime totalitaire, il n'y a pas de mouvement totalitaire sans passion révolutionnaire. La 'révolution' peut être de caractère démocratique, mais elle peut aussi être de caractère totalitaire, y compris on peut imaginer qu'elle soit de caractère conservateur, mais là c'est plus délicat à montrer. La 'Révolution française' a été évidemment le grand modèle pour tout le monde. C'est une passion égalitaire, la 'sainte égalité' comme disait Babeuf, et surtout la passion d'une égalité réelle, non pas de l'égalité en droit, telle que définie par la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, mais de l'égalité réelle, de l'égalité en fait. Il faut se souvenir par exemple que le 18 janvier 1918, quand s'est réuni pour la première et la dernière fois l'assemblée constituante élue au suffrage universel en Russie en 1917, assemblée dispersée quelques heures plus tard par la force, Lénine a immédiatement proposé à l'assemblée de voter un texte qui n'était pas une déclaration des droits de l'homme et du citoyen, mais "une déclaration des droits du peuple travailleur". C'est autre chose : qui définit le "peuple travailleur", comment se définit le "peuple travailleur" et les gens qui ne sont pas du "peuple travailleur", ses droits, etc. Nous voilà déjà en plein totalitarisme, c'est-à-dire dans ce processus qui consiste à exclure de l'humanité, une partie des populations.

Mais il y a d'autres éléments ("proto-totalitaires") importants en 1789 :

. La Terreur comme moyen de gouvernement (la guillotine), la Terreur sur une échelle beaucoup plus large : la Vendée. Le terme "populicide" a été inventé par Babeuf en 1794, le terme génocide, beaucoup plus tard en 1944 par le juriste polonais Lemkine. Mais dès 1794, Babeuf écrivant un livre sur les massacres de Vendée avait inventé le mot populicide pour désigner l'extermination complète d'une population considérée comme ennemie.

 

voir DEA 144 - Les bienheureux martyrs de septembre 1792

. La préfiguration de ces groupes extrémistes, les Jacobins, qui visent à s'emparer du pouvoir pour imposer leur projet.

 

. Une Terreur spontanée et de masse. Ex: une violence populaire, émeutière, qu'on voit intervenir à la prise de la Bastille en 1789, les massacres de septembre en 1792, mais une violence qui ne vise pas d'objectif politique précis.

. Une Terreur mise en oeuvre par des petits groupes activistes à partir de 1792-1793, qui s'en servent comme moyen pour s'emparer et conserver le pouvoir, préfiguration de la révolution bolchévique de 1917. Ce n'est pas la guerre qui crée la Terreur, mais la Terreur qui crée la guerre... On verra la même chose dans la révolution "russe", qui crée la guerre civile afin de prendre le pouvoir. Bien avant 1917, Lénine ne rêve que de guerre civile et considère qu'on ne pourra pas faire de révolution sérieuse si on n'organise pas la guerre civile. Ce qu'il va réussir à faire. »

  

Dans l'ouvrage collectif "Les logiques totalitaires en Europe" (Editions du Rocher 2006) Stéphane Courtois explique que  « Le XXe siècle a été marqué en Europe par le phénomène totalitaire dont les formes diverses - fascisme, nazisme, communisme - ont été inaugurées et portées par des chefs charismatiques - Lénine, Staline, Mussolini, Hitler. Cependant, par-delà ces hommes, le phénomène était sous-tendu de logiques spécifiques.

La logique initiale renvoie à la dimension idéologique des mouvements totalitaires, une idéologie - racialiste, classiste ou ultra-nationaliste - qui, devenue religion politique, légitime la volonté de puissance et de domination totale qui anime les chefs et justifie leurs actions, même les plus criminelles.

Lors de leur passage à l'acte pour la prise du pouvoir, les mouvements totalitaires mettent systématiquement en oeuvre la logique de la guerre civile qui ouvre le champ de tous les possibles en supprimant les traditionnelles limites de durée, d'espace et de moyens par lesquelles la violence étatique est bridée.

Le déclenchement de la guerre civile implique la mise en oeuvre de la logique de la terreur qui, selon des intensités variables, a présidé à tous les régimes totalitaires.
 

Enfin, pour conserver le pouvoir à tout prix et développer leurs projets - «construction du socialisme» en URSS, épuration de la race en Allemagne, création de «l'Homme nouveau» en Italie -, les régimes totalitaires liquident les élites traditionnelles ou démocratiques, et suscitent l'apparition de nouvelles élites totalitaires formées d'un type d'homme prêt à pratiquer la terreur pour mieux profiter des gratifications offertes.
 

C'est à toutes ces questions qu'une équipe de vingt-cinq historiens, sociologues et politologues venus de toute l'Europe consacre sa réflexion, dans cet ouvrage qui poursuit une recherche déjà engagée par Stéphane Courtois dans  Quand tombe la nuit. Origines et émergence des régimes totalitaires en Europe, 1900-1934 (L'Âge d'homme, 2002),  Une si longue nuit. L'apogée des régimes totalitaires en Europe, 1935-1953 (Éditions du Rocher, 2003) et  Le jour se lève. L'héritage du totalitarisme en Europe, 1953-2005 (Éditions du Rocher, 2005).

 

___________

La paix, la justice et l'Etat de droit pour tous !

République Française = premier régime génocidaire de l'histoire

Vendée, du génocide au mémoricide

Une logique macabre : Lumières, 1789, Génocide vendéen

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 12:34

Dans un entretien de Pierre-Yves Rougeyron avec Pierre Jovanovic de septembre 2013, à l'occasion de la sortie de son livre "Enquête sur la loi du 3 janvier 1973" sorti en avril 2013 aux Editions Le Jardin des Livres, l'auteur soutient que la solution à la dette serait le retour à une banque d'Etat. Nous souhaiterions élargir le débat d'un retour à une banque nationale, en posant les jalons d'une réflexion sur les solutions à apporter à la décivilisation en cours, la criminalisation des opposants politiques,  la réduction et les atteintes aux libertés fondamentales.

 

 

 

  1. Economie - gauche et droite : une opposition factice pour des résultats identiques
  2. "Enquête sur la Loi du 3 janvier 1973" montre, point par point, comment la France a été mise en esclavage par la dette avec un simple texte anodin. Il montre comment l'élite des hauts fonctionnaires a renoncé, pas à pas, à la Nation française, à son âme et à son indépendance. C'est l'histoire des manipulations successives, organisées et pilotées pour ne profiter qu'à une seule entité : les banques privées. Grâce à cette loi, la France a été conquise sans bruit, sans une balle tirée et sans aucune résistance : chaque semaine, ce sont 4 nouveaux milliards, empruntés par l’État pour payer retraites, salaires et aussi... intérêts de la dette, qui s'ajoutent aux 1700 milliards déjà dus, alors qu'au même moment 800 emplois industriels sont détruits chaque jour. Ce livre est le récit de la pire trahison de l'Histoire de France.
  3.  
  4. Source video: http://www.dailymotion.com/video/x14x1i9_p-y-rougeyron-p-jovanovic-loi-3-janv-1973_news?start=149

 

"En l'espace de 40 ans, chaque Français s'est retrouvé avec une dette de 30000 euros sur le dos, 'au nom du pays'", explique P.-Y. Rougeyron.

 

Pour situer le contexte, en 2011, F. Hollande estimait pas anormal que les Etats soient obligés d'emprunter aux créateurs privés de monnaie et de leur payer des intérêts.

 

De 1978 à 2011, explique Pierre-Yves Rougeyron, "le rythme d'endettement", quelque soit le gouvernement, "reste assez constant, à 180 millions d'euros/jour, 4 milliards/semaine dont 1 milliard pour le service de la dette, donc 1 milliard qui ne fait que rembourser les intérêts.  

À la vitesse où l'on détruit l'industrie en France, il est assez évident que l'on ne peut que s'endetter de plus en plus. Ce qui est étonnant, aujourd'hui, pour les autorités publiques françaises, du moins pour ce qui leur reste de souveraineté, c'est-à-dire plus grand chose, François Hollande regarde à l'extérieur. C'est-à-dire que, aujourd'hui, si vous lui parlez de l'industrie française, il vous répondra 'les élections allemandes'


François hollande sur la croissance : «il y a quelque chose qui se passe»

Exemple: il y a un an de cela, se disait dans les allées du pouvoir que la France, sans qu'on ne change rien, allait reprendre le chemin de la croissance... C'est, au mois d'août 2013, un Ayrault qui trouve un 0,5% de croissance, qui a hurlé comme s'il avait découvert une mine d'or ou un puits de pétrole. Or, il faut 2,5% de croissance pour que cela entraîne de la création d'emplois. 0,5% de croissance, cela reste de la destruction d'emplois."

 

À partir de 38:10, l'auteur dit craindre que pour les quatre prochaines années, l'Etat ne se survive que "par la contrainte", c'est-à-dire par, dit-il, "un raidissement des libertés publiques en France dans les quatre ans à venir. ... On l'a vu avec l'affaire dite du 'mariage pour tous', des consignes assez lourdes vis-à-vis de manifestants pacifiques, des arrestations préventives. La criminalisation de l'euro-réalisme et de l'euro-scepticisme est possible.

... F. Hollande a encore quatre ans, l'UE entend tenir. Et l'UE devient de plus en plus un univers carcéral pour les peuples qui y sont. Demandez aux Grecs, demandez aux Italiens, demandez aux Espagnols, aux Portugais. Maintenant même les néerlandais décrochent. Sans compter les pays de l'Est qui décrochent à l'exception de la Pologne. Et les Français : on est déjà aller très loin pour l'UE, on a annulé et réécrit un referendum. On avait répondu non, mais on l'a eu quand même. Cela, selon la grande juriste Anne-Marie Le Pourhiet, ça s'appelle  une fraude à la Constitution, qui en politique s'appelle 'un coup d'Etat'. Cela a déjà eu lieu."


Pour P.-Y. Rougeyron, "il faut revenir à une banque centrale dite dépendante, mais en réalité une banque d'Etat. C'est-à-dire en terminer avec le privilège d'indépendance dont se targue la BCE, indépendante de tout le monde sauf des marchés américains et de la volonté de la Chancelière".

 

Est-ce certain que le retour à une "banque d'Etat" soit la solution ? La Banque d'Etat n'a pas protégé la France de la dette de l'ordre de 300% du PIB en 1945, par exemple.

 

Si on nous a appris, petits, que l'on ne devait pas prendre de crédit si l'on ne gagnait pas assez, cette sagesse populaire et domestique semble totalement ignorée dès lors qu'il s'agit de l'Etat. C'est que la pratique du financement des services de l'Etat par la dette est une pratique qui remonte à loin... et notamment à la banque d'Angleterre ... et aux banques centrales créées en Europe au XIXe siècle. Pratique expérimentée aux Etats-Unis en 1790 avec la première banque centrale américaine sur l'initiative du franc-maçon Alexander Hamilton qui affirmait que l'utilisation de la puissance fédérale pour "moderniser" la nation était nécessaire... (Notez déjà ce terme de "moderniser"...) et convainquit le Congrès d'interpréter largement la Constitution pour "passer des lois audacieuses", dont, bien évidemment, la création d'une "dette nationale", la garantie fédérale des dettes des États, et la création d'une banque nationale. Et le tour est joué! Il ne restera plus que dans quelques années, quant la pratique sera bien ancrée, à transférer le privilège de la dite "banque nationale" à des banques privées. Ce qui sera fait en 1913.

 

La France (où la première "banque de France" a été créée en 1800 par le très probable franc-maçon Napoléon Ier) a vécu le XVIIIe siècle sans "banque d'Etat" et pourtant elle était la première puissance économique mondiale à égalité avec l'Angleterre en 1789, qui elle avait déjà sa banque dite "nationale" depuis 1694.  

 

Que proposons-nous sur Christ-Roi ? La paix, la justice et l'Etat de droit pour tous !

 

En réalité, tant que nous resterons dans ce modèle soit-disant "libéral" hérité des "Lumières" du XVIIIe siècle, modèle en réalité oligarchique et communiste du financement des services d'un Etat obèse (et notamment des guerres...)   par la dette (  ensemble des engagements financiers pris sous formes d'emprunts par l'État, les collectivités publiques et les organismes qui en dépendent. À ne pas confondre avec le déficit public qui indique des dépenses de l'Etat supérieures à ses recettes) - et donc par la banque (qu'elle que soit la banque d'ailleurs, qu'elle soit privée ou d'Etat...) -, nous resterons esclaves de cette dette, et de possibles pantins de l'Oligarchie belliciste.

 

Là aussi, la Contre-Révolution devra rétablir l'échelle des valeurs, affirmer qu'une économie juste, réellement respectueuse de la personne humaine et de l'Etat de droit, devra être fondée non plus sur la dette et la guerre à l'extérieur et à l'intérieur... via la stratégie du chaos, mais sur la paix pour tous ! Une paix qui devra être garantie et consitutionnalisée, le multi-latéralisme et le co-développement. Ceci devrait permettre d'empêcher et d'interdire le financement de la politique par la dette et la guerre. Le maître mot devra être : la paix pour tous !


Sur le même sujet, lire: 

 

. La dette française va exploser tous les records en 2014 (93,4% en 2013, 100% en 2014, comme aux Etats-Unis)

. François Hollande augmente la dette sans croissance. Cherchez l'erreur ! (17/09/2013)

. Compteur des intérêts de la dette estimé à 2490 € / seconde. Pendant ce temps Peillon relance la pompe (4 juillet 2013)

. Aujourd'hui la dette de la France est de 1.886.460.800.000 euros, elle augmente de 360.000.000 euros en 24 heures (25/05/2013)

. Meeting de Rouen (15 janvier 2012): Marine Le Pen explique les origines de la crise, la loi de 1973, et propose une solution

. Economie - Gauche et droite : une opposition factice pour des résultats identiques (1er octobre 2012)
. Dette: Marine Le Pen propose la suppression de la loi de 1973 (11 août 2011)

. Ils spéculent sur la dette des nations : La dégradation de la dette américaine est voulue par Wall Street (4 août 2011)

. Francois Hollande et la dette publique ! Accablant (4 août 2011)

. La crise et l'endettement des Etats, une chance pour qui ? (26 novembre 2010)
. Voilà pourquoi nous sommes esclaves et ignorants (9 novembre 2010)

. "Loi Rothschild" : Marine Le pen dénonce la loi Pompidou Giscard Rothschild 1973 (1er novembre 2010)
. Dette Rothschild : Pourquoi et comment la France est asservie par les banques ? (31 octobre 2010)
. Les secrets de l’institut d’émission des Etats-Unis (27 novembre 2008)

. Anne-Marie Le Pourhiet : « L’Union européenne est consubstantiellement anti-démocratique » (23 décembre 2007)

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 11:59

Depuis la crise financière de 2008, malgré une pratique massive de la planche à billet aux Etats-Unis, et l'annonce surprise par le président de la FED Ben Bernanke de la poursuite de l'impression de monnaie, la croissance n'est toujours pas là.

 

 

 

 

Le 19 septembre, Philippe Béchade, analyste chez Cerclefinance.com a commenté les annonces de Ben Bernanke, dans Intégrale Bourse, avec Sébastien Couasnon et Grégoire Favet, sur BFM Business : "la croissance ne démarre pas".

 

 

. Quantative easing et effondrement économique ? Olivier Delamarche vs Marc Riez (mis à jour)

. "La reprise est là" (François Hollande le 14 juillet 2013)

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 21:49

 

 

Les économistes Olivier Delamarche, associé et gérant de Platinium Gestion, et Marc Riez, directeur général de Vega Investments, étaient reçus dans Intégrale Placements par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur sur BFM Business, le 16 septembre 2013. Ils s'opposent sur le pronostic de l'évolution prochaine de l'économie américaine et européenne.

 

Pour Olivier Delamarche, nous sommes à la veille d'un "effondrement total. On est là tout heureux parce que chaque jour on nous donne notre piquouse". Il parle de "bulle gigantesque sur à peu près tous les actifs qui va nous péter à la figure". Le Quantitative easing (QE), assouplissement quantitatif (planche à billet), pratiqué massivement par la FED depuis 2008, alors que les autres problèmes n'ont pas été réglés et que rien n'a été entrepris pour assasinir le système, nous conduit dans le mur. Les Etats-Unis n'ont rien fait depuis la crise financière de 2008 pour assainir son économie, hormis l'impression de monnaie à raison de 85 milliards de dollars par mois, ce qui, à part faire monter la bourse, n'a eu "aucun effet économique, on le sait maintenant, on en a la preuve", dit-il. "On a continué exactement comme avant et même plus qu'avant". Bien loin d'éviter le cataclysme financier, cette pratique a gonflé la bulle financière dans une économie aujourd'hui où "tout est hors contrôle". "Quand ça pètera, ce n'est pas une correction que vous allez avoir, on va vous rétamer votre patrimoine. Le sujet ce n'est pas la baisse de 5% de QE, le sujet c'est l'effondrement, parce qu'on a trop joué, parce qu'on a rien fait. La situation aujourd'hui par rapport à 2007, c'est pire encore. Aujourd'hui, en proportion on a plus de prêts leveragés (nouveau nom des prêts subprime à l'origine de la crise de 2008 NdCR.) qu'en 2007, ça représente 45% des prêts: dix points de plus. Il y a juste un problème... Mais personne n'en parle!", ajoute-t-il.

 

L'argent dette, les secrets de la finance mondiale (2009)(Dans la video à partir de 06:15) L'économie américaine sous perfusion depuis 2008 :

. De décembre 2008 à mars 2010 : QE 1 89 milliards de dollars par mois

. Novembre 2010 à juin 2011 : QE 2 75 milliards par mois

. Août 2011: QE 3 40 milliards par mois pendant 4 mois,

. puis 85 milliards parmois de nouveau depuis décembre 2012.

 

Pour Marc Riez, d'un avis différent, l'assouplissement quantitatif a permis de voir "une économie américaine qui redémarre lentement". Grâce au QE 3, "l'économie américaine marche mieux aujourd'hui qu'il y a trois quatre ans" dit-il, en oubliant de préciser qu'il faudra rembourser la dette et les intérêts... Il explique que le QE a permis de créer des "conditions pyschologiques" qui ont permis "aux entrepreneurs, aux investisseurs de revenir jouer quelque chose sur l'avenir". Olivier Delamarche lui répond que "la com ne suffit pas". En Europe, en dépit des déclarations de Mario Draghi, le Portugal s'effondre, la Grèce a encore besoin de 40 milliards, l'Espagne ne s'est pas redressée et l'Italie continue d'avoir ses problèmes.

 

 

Mis à jour. 21 septembre 2013. 11h12.  USA-2013: Vers une crise Financière pire que celle de 2008

 

 

Publiée le 3 janv. 2013

 

"Un krach va se produire aux Etats-Unis. En 2013, 2014 ou plus tard... Cet effondrement fera passer celui de 2008 pour une balade dans un parc". Ces propos inquiétants, voire alarmistes, émanent de Peter Schiff, économiste américain reconnu et ancien conseiller du président Bill Clinton. En 2006 déjà, il avait prédit la crise des subprimes. Son argumentation est que la Banque centrale américaine, la Fed, manipule les taux d'intérêt et affaiblit le dollar pour stimuler l'économie avec du crédit gratuit. Après la crise de 2008, le gouvernement a imprimé beaucoup de dollars pour renflouer les banques et en soutenir le marché immobilier, augmentant ainsi la dette de milliers de milliards de dollars. Les gens peuvent donc acheter des choses qu'ils n'ont pas le moyen de s'offrir. A terme, prédit-il, une crise financière éclatera aux USA, éclipsant celle de la zone euro. Les réactions de Georges Ugeux, banquier et ancien vice-président de la Bourse de New York, qui bien que confirmant l'effet placebo du quantitative easing, "cela ne sert absolument à rien", estime que la crise viendra davantage de l'Europe et de l'Italie, et Myret Zaki, rédactrice en chef adjointe de Bilan et auteur de "La fin du dollar" qui confirme les propos de Peter Schiff et affirme que "la situation est réellement grave car on n'a pas permis à des banques de faire faillite assez tôt, on n'a pas relevé les taux d'intérêt pour refléter le risque réel de l'économie assez tôt. Si on avait gérer l'économie comme il faut avant, il y aurait eu une petite crise, mais comme on a reporté sans cesse, la dette américaine a triplé dans des proportions gigantesques, elle était à peu près à 6000 milliards en 2002, maintenant elle approche des 18000 milliards, c'est tout à fait ingérable. On est en train de donner au problème des proportions qui vont être très difficiles à rattraper."

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/74/Myret_Zaki.jpg/220px-Myret_Zaki.jpgPar rapport à l'Europe, Myret Zaki rappele que "le déficit bugétaire américain est aujourd'hui à plus de 10%, alors qu'en Grèce il est à 7,8%. La crise américaine est vraiment la forêt que cache l'arbre européen, c'est-à-dire que de l'échec de l'Europe dépend la solvabilité américaine. Les Etats-Unis ont besoin que l'Europe et l'euro continuent d'être en crise, que l'Euro soit peu crédible pour qu'ils continuent d'aller mieux. Cela permet à la dette américaine de tenir le coup. Mais le jour où l'Europe se stabilise, ce sera très dangeruex pour l'économie américaine."

 

Myret Zaki avertit que "plus la FED va manipuler les taux et administrer l'économie (c'est-à-dire y intervenir comme la banque soviétique en Urss... NdCR.) plus elle va construire du risque dans le système, et le risque sera non seulement d'effondrement de l'économie américaine, mais un risque de krack des marchés financiers mondiaux".
 
Notez dans la video ci-dessus à 3:18 le schéma montrant que le dollar s'est déprécié de 100% en l'espace d'un siècle entre 1913 et aujourd'hui.
.

 

 

En 1913, il n'y avait pas de dette de l'Etat américain ou très peu. Du jour où l'Amérique consentit à se financer auprès de banques privées la dette explosa.

 En 1940, la dette de l'État fédéral américain en milliards de $ était de 50,6. En 2012, elle est de 16 433... Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_des_%C3%89tats-Unis#.C3.89volution

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/7e/Dette_publique_Etats-Unis_1983-2011.jpg/421px-Dette_publique_Etats-Unis_1983-2011.jpg

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_des_%C3%89tats-Unis#Montant_de_la_dette

 

 

La FED évoque un « défaut De Paiement » des USA et met en garde contre une grave récession

 

La Maison blanche a invité les services publics à se préparer à une éventuelle cessation de paiement, faute de compromis au Congrès d'ici le 30 septembre sur les dépenses de l'Etat.

 

L'administration du président Barack Obama a peu ou prou épuisé ses ressources d'endettement avec un plafond de 16.700 milliards de dollars, mais elle a pour le moment évité tout défaut en mettant en oeuvre des mesures exceptionnelles.

 

Les États-Unis se dirigent vers une nouvelle crise risquant de provoquer un catastrophique défaut de paiement, Barack Obama accuse l'intransigeance des républicains.

 

Le 1er octobre, de nouveaux crédits doivent être votés pour 2014 ; et la mi-octobre, les USA auront atteint le "plafond la dette".

 

Source: http://zebuzzeo.blogspot.fr/2013/09/la-fed-evoque-clairement-un-defaut-de.html

 

 

Fed : la planche à billets américaine a-t-elle rempli sa mission de sauvetage? (Latribune.fr)

 

Le 15 septembre 2008, la banque d'affaires Lehman Brothers se déclare en faillite et provoque la panique sur les marchés financiers en raison de son caractère systémique.

 

Le premier programme d'assouplissement monétaire, le QE1, est mis en place en novembre 2008. Il mêle achat par la banque centrale de 500 milliards de dollars d'obligations hypothécaires, afin d'injecter des liquidités dans l' immobilier, un secteur clé pour l'économie américaine, et achat de 100 milliards de dollars de titres de dette publique afin d'endiguer la hausse des taux aux États-Unis. A cette époque, on agit dans l'urgence pour éviter un krach complet de l'économie. Le programme s'achève en mars 2010.

Mais la reprise n'est pas jugée suffisamment solide par le président de la Fed, Ben Bernanke, à l'origine du QE 1. Un second programme, appelé QE 2, est mis en place pour acheter pour 600 milliards de dollars de bons du Trésor américain (titres de dette souveraine), avec pour objectif de favoriser une baisse des taux d'intérêts pour encourager la reprise du crédit et donc une hausse des investissements. En juin 2011, comme prévu, le programme prend fin, mais l'économie n'est toujours pas repartie.

Insatisfait de la liquidité du marché immobilier, qui ne repart toujours pas, et toujours dans une logique de maîtrise du rendement exigé sur les emprunts d'État, la Fed se lance dans un programme inédit : le QE3. Sa particularité, en plus de prévoir de racheter pour 40 milliards de dollars de titres hypothécaires et pour 45 milliards de dollars d'emprunts d'État chaque mois, est qu'il est illimité dans le temps.

Si elle n'indique pas de fin pour ce programme, la Fed fixe un critère, celui du taux de chômage. Ben Bernanke annonce en effet que la Fed maintiendrait le QE3 tant que le taux de chômage n'atteindrait pas 6,5%. Puis, il explique qu'il pourrait y mettre fin lorsqu'il atteindrait environ 7%. Ce qui rend les investisseurs extrêmement nerveux chaque fois que des signes de reprise du marché de l'emploi se font sentir. Le taux de chômage se situe aujourd'hui à 7,3%, contre 8,1% il y a un an.

 

"L'impact d'une politique accommodante n'est jamais évident à évaluer car les délais de transmission de la politique monétaire à l'économie réelle sont longs", explique Julien Thomas, économiste chez Natixis. Et certains effets ne peuvent être que marginaux. Ce qui est sûr, c'est que cela a permis de manière efficace le retour des investisseurs sur les marchés après le sauve-qui-peut général de 2008, selon la plupart des analystes.

 

Si l'on considère par ailleurs que l'objectif inavoué de Ben Bernanke était de recréer de la confiance sur le marché de l'immobilier, d'où était partie la crise, alors la mission est en partie accomplie. Les prix de l'immobilier ont en effet rebondi d'environ 10% depuis leur creux d'il y a un an et demi. Et la baisse des taux de refinancement à permis aux emprunteurs d'alléger la charge des intérêts qu'ils payent à chaque échéance.

 

"Forcément, quand les taux d'intérêts sont historiquement bas, cela réduit la charge d'intérêts qui pèse sur les ménages", selon l'économiste. Ce qui libère d'un côté du pouvoir d'achat et de la capacité d'investissement et amenuise le risque de défaut de l'autre, avec les effet d'entraînement sur l'économie que cela implique.

 

Toutefois, l'assouplissement de la politique monétaire n'a pas à proprement parler provoqué de reprise significative du crédit. "Globalement le crédit progresse, mais les ménages, eux, continuent de se désendetter", explique Julien Thomas.

 

Peut-on attribuer la baisse du chômage à la Fed ?

 

Une chose est sûre, le chômage a fortement baissé depuis la mise en place du programme. Ce qui pourrait donner l'impression que la Fed en est responsable. Mais rien n'est moins sûr. En effet, cette baisse du chômage n'est "attribuable qu'aux deux tiers aux créations d'emplois et à un tiers au recul du taux d'activité (63,2% en août, au plus bas depuis 1978)," temporise une note de BNP Paribas.

 

En fait, l'augmentation du nombre de découragés, qui ont abandonné toute recherche d'un emploi, les départs à la retraite des "baby boomers" et l'explosion des temps partiels sont en partie responsables de cette baisse du taux de chômage en trompe l'oeil. La baisse du taux d'activité serait d'ailleurs, pour certains, plutôt le signe que l'économie ne va pas si bien.

 

Sources: http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130918trib000785764/fed-la-planche-a-billets-americaine-a-t-elle-rempli-sa-mission-de-sauvetage.html

 

 

Surprise: la Fed maintient sa politique monétaire ultra-accomodante et évoque "un défaut de paiement des Etats-Unis" (Latribune.fr | 19/09/2013, 07:50)

 

 

Alors que les analystes s'attendaient à une modeste réduction des injections de liquidités de la banque centrale, c'est à la surprise générale que la réserve fédérale américaine qu'elle continuait à faire marcher l'impression de monnaie et de maintenir les 85 milliards de dollars de rachats d'actifs mensuels.

 

Contre toute attente, la Fed a annoncé mercredi qu'elle poursuivait sa politique monétaire ultra-accomodante, dite de "quantitative easing". La réserve fédérale américaine achètera donc chaque mois pour 85 milliards de dollars de bons du Trésor et de titres hypothécaires, jugeant que le resserrement actuel des conditions du crédit, "s'il continuait, pourrait ralentir le rythme de la reprise de l'économie et du marché du travail", d'après le communiqué de son Comité de politique monétaire (FOMC)


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Ben_Bernanke_official_portrait.jpg/220px-Ben_Bernanke_official_portrait.jpg[L]e président de la Fed  Ben Bernanke a notamment cité au cours d'une conférence de presse deux dates butoirs qui approchent: le 1er octobre, début de la nouvelle année budgétaire, avant laquelle de nouveaux crédits doivent être votés par le Congrès, et la mi-octobre, quand le Trésor américain aura atteint le "plafond" légal de la dette américaine.

Or, une fermeture des services non essentiels de l'Etat fédéral (un "shutdown", déclenché pour la dernière fois en 1995) et un défaut de paiement des Etats-Unis "pourraient avoir de très graves conséquences pour l'économie et les marchés financiers", a expliqué le président de la Fed. "La politique de la Fed est de faire tout ce qu'elle peut pour maintenir l'économie sur une trajectoire stable". Le Comité a donc décidé "d'attendre davantage de preuves de la reprise", a déclaré Ben Bernanke, le communiqué du FOMC qualifiant le rythme d'expansion de l'économie américaine de "modéré".

 

Source: http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130918trib000785764/fed-la-planche-a-billets-americaine-a-t-elle-rempli-sa-mission-de-sauvetage.html

 

 

. La croissance ne démarre pas...

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 16:19

La quenelle au système par l'humour et la non-violence, ça donne une "chanson révolutionnaire", "le chant des quenelliers"! Une parodie du chant des partisans, hymne de la Résistance pendant l'Occupation nazie :

 

 

 

Source: http://www.youtube.com/watch?v=NQNcWQRlqGs&feature=youtube_gdata_player

 

Paroles de Nico Letaureau & Mérée Drante, sur une idée de Nico Letaureau :

Ami, as-tu vu l'avancée des sionards sur nos scènes.
Ami, as-tu vu à l'Empire ton pays qu'on enchaîne.
Ohé ! Tous les gens ! Internautes c'est en cliquant qu'on alarme.
Ce soir l'ennemi entendra un nouveau chant comme une arme.

Quittez la télé, attrapez vos claviers, camarades !
Sortez tous vos gags, vos quenelles et vos blagues, pétarades !
Ohé ! Quenelliers, aux bras longs, les mains tendues, glissez-vite !
Ohé ! Amuseur, ton action est comme la dynamite.

C'est nous qui brisons les tabous chers à Sion, c'est la guerre !
Les ligues à nos trousses, les lobbys nous détroussent, quelle misère !
Il y a des pays, où les dissidents ont pris la relève.
Vois-tu, nous, ici, nous on marche et nous on rit, pas de trêve.

Ami, as-tu vu l'avancée des sionards sur nos scènes.
Ami, as-tu vu à l'Empire ton pays qu'on enchaîne.
Ohé ! Tous les gens ! Internautes c'est en cliquant qu'on déroute.
Chantez ! Compagnons ! Dans la joie la liberté nous écoute...

 

 

Dieudonné appelle ce soir civils et militaires à venir faire une quenelle en uniforme et visage découvert, aujourd'hui à 18h au Théâtre de la Main d'Or.


 

. Dieudonné soutient les militaires poursuivis, annonce la création du CNT (Conseil national de la transition) et des élections libres "d'ici deux ans"

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 15:11

 

 

 

Source video: http://www.youtube.com/watch?v=udHOxKGqFiU#t=1003

 

 

Jean Roucas déclare qu'il va accueillir Dieudonné dans son «Association des hommes libres», une association qu'il va créer avec son ami Gilbert Collard «pour aider tous ceux que l'on essaie de bâillonner aujourd'hui» :  «Oui, s'il veut venir, qu'il vienne», dit-il à propos de Dieudonné (à partir de 16:30 dans la video).

L'humouriste déclare qu'il va assigner la mairie communiste de Gardanne (Bouches-du-Rhône) dont le maire Roger Meï a annulé la représentation de sa pièce parce qu'il a participé à l'Université d'été du Front national à Marseille et déclaré soutenir Marine Le Pen. L'humouriste annonce également qu'il va poursuivre ses comédiens qui ont déclaré se désolidariser de lui afin de n'être pas associés au Front national et l'ont, dit-il, «stigmatisés». Le dépôt de plainte pour "stigmatisation" c'est chacun son tour dans la belle république "française" !

 

Jean Roucas, dans le "dialogue" sur RMC, est traité en direct de "has been" et de "ringard". Dommage qu'il n'ait pas pensé répondre qu'en termes de chiffres, si on compare les millions de manifestants du Printemps français et de la Manif pour tous en 2013 par rapport aux bides successifs des manifs homosexualistes (bide de la "gay pride 2013", bide du premier salon du mariage gay) ou même au bide du 14 juillet de François Hollande, les "has been" ringards se trouvent plutôt du côté de la gauche! 

 

Notons qu'une association dénomée "des hommes libres" montée avec le franc-maçon Collard, ça sent le souffre. Je doute que Dieudonné se laisse attraper dans ce filet aussi facilement. La recherche de la respectabilité n'entraîne jamais tôt ou tard que le reniement. Mieux vaut que Dieudonné continue sa résistance comme il le fait déjà très bien !

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 08:30

 

Dans l'imagerie oligarchique, l'"extrême-droite" renvoie à l'intolérance, au sectarisme, à la guerre, au fascisme, au nazisme, etc. Pourtant, aujourd'hui, les va-t-en guerre belliqueux, arrogants et sectaires se trouvent au gouvernement et nulle part ailleurs! Dès lors se pose une question : l'"extrême droite" est-elle encore l'"extrême droite" ? La question mérite d'être posée du point de vue géopolitique, social et économique.

 

1) Géopolitique : L'électorat nationaliste, dans la crise syrienne, est en grande majorité pro russe et donc contre le suivisme derrière les Etats-Unis. La Russie dans cette histoire pourrait bien voir son président décorer du prix Nobel de la Paix et Obama et Hollande du prix de la guerre, renvoyés devant la Cour pénale internationale... pour "crime d’agression".

 

Photo

Or, l'extrême gauche (PCF et satellites trotskystes Front de gauche, etc.), alliée du gouvernement socialiste, ne dit strictement rien quant à l'intervention "française" possible en Syrie, réclamée par les Fabius, Valls, Moscovici, Kouchner, BHL, qui, désirant exporter la "laïcité", la "démocratie et les droits de l'homme", comme une "religion républicaine" à la terre entière, sont les représentants bellicistes d'un néo-fascisme extrêmement dangereux pour la paix dans le monde. L'extrême gauche, communiste, historique qui se voulait "anti-impérialiste" et anti-américaine (tout en ne voyant pas qu'elle l'était tout autant avec sa "démocratie" et sa religion des "droits de l'homme" à exporter dans le monde, ce qui via le "communisme" fit des millions de morts dans le monde entre parenthèse) est aujourd'hui à l'"extrême droite" où se retrouvent les anti-impérialistes dans l'"arc républicain" (les authentiques anti-impérialistes sont les royalistes français pour qui la France capétienne a toujours lutté contre les prétentions impérialistes: ils ne participent pas au jeu républicain afin de ne pas alimenter le moteur révolutionnaire. Lire : Le combat légitimiste. Gouvernement par autorité contre gouvernement par opinion et  Principe du moteur de la Révolution).

 

 

Mais si l'extrême-gauche anti-impérialiste se retrouve désormais à l'"extrême-droite", l'inverse n'est pas vrai : l'"extrême droite" dans les relations internationales est restée à la même place. Celle de l'affirmation du caractère et de l'identité propre de la France face à un monde unipolaire anglo-saxon et maçonnique belliciste qu'il s'agit d'endiguer (nous ne rentrerons pas ici dans le débat de l'infiltration maçonnique de ce parti, infiltration évidente, déjà analysée par ailleurs. Lire par exemple : Front National, histoire d'une trahison (Florian Rouanet)).

 

2) Social et economique : tous les analystes s'accordent à le dire, l'"extrême droite" est plus proche des intérêts des pauvres, des déclassés et des petites gens que ne l'est l'extrême-gauche ralliée depuis toujours à l'Oligarchie mondialiste, capitaliste, "libérale" et exporatrice de "démocratie" par la guerre, dès le départ.

http://mariefb.pagesperso-orange.fr/vieux%20metiers/images/charron.jpgExemple : l'abandon de la classe ouvrière française par la gauche révolutionnaire à la remorque de la franc-maçonnerie "libérale" et "adogmatique" pour détruire la société et prospérer sur son dos (invention de la pratique de la dette par les banques centrales européennes et américaines, dette soit-disant remboursée par l'invention au même moment de l'impôt sur le revenu... et par lequel nous sommes toujours exploités). Ainsi, après l'abolition des corporations en 1791 (corporations qui assuraient la sécurité de l'emploi... rappelle Marion Sigaut) - pour des raisons de meilleure exploitation du petit peuple...-, la gauche préféra, dans sa branche girondine brissotine, déclarer la guerre à l'Europe entière en 1792 plutôt que de perdre sa "révolution"! La gauche jacobine robespierriste préféra quant à elle (ne l'oublions pas!) génocider un peuple entier plutôt que de le voir refuser sa régénération !

Notez au passage qu'à cette époque, si le déficit public existait, ce que l'on appelle la dette "publique", c'est-à-dire le remboursement de nos emprunts avec intérêt n'existait pas: cette dette "publique" n'est apparue qu'après l'instauration des banques centrales dites "de France", "américaine", etc.... 

 

Cette trahison du peuple français par la guerre à l'extérieur (guerre à l'Europe de 1792 à 1815) et la guerre à l'intérieur (guerre civile, génocide vendéen, chômage, sous-emploi, misère ouvrière au XIXe siècle) continue aujourd'hui encore. C'est même la marque de fabrique de la gauche!

 

Aujourd'hui, cette guerre au peuple réel se traduit par son remplacement à l'intérieur, programmé dans les loges, par la classe immigrée afin que celle-ci vote pour elle (rapport du think tank "de gauche" Terra Nova en 2011 qui conseillait à la gauche de "d'assumer la mue d'une société française caractérisée par un déclin de la classe ouvrière et l'émergence de nouvelles populations - femmes, jeunes, diplômés, minorités des quartiers populaires, non-catholiques, habitants des grandes villes". Source). Et toujours pareil, la guerre à l'extérieur en Libye, en Syrie, etc.

Aujourd'hui comme en 1791, les blancs (royalistes) que l'on retrouve en nombre à l'"extrême-droite", tentent de défendre les intérêts du peuple réel contre la gauche oligarchique, socialiste, "libérale" et maçonnique, destructrice de la société réelle. En 2012, alors que F. Hollande mène une politique laïciste agressive et stigmatisante anti-musulmane, c'est entre 86 et 93% de musulmans qui ont voté pour lui. Si aujourd'hui le "mariage" homosexuel est passé en France, l'histoire retiendra que c'est "grâce" aux musulmans.

 

Conclusion: l'"extrême-droite" belliciste, violente, sectaire et intolérante, dans l'imagerie oligarchique, est davantage au Parti socialiste qu'au Front national.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 23:00

http://reflexionchretienne.e-monsite.com/medias/images/andrek10.jpg?fx=r_550_550Saints André Kim Taegon (1821-1846) Prêtre coréen et ses compagnons Martyrs de Corée (1839-1867)

 

Durant les quatre vagues de persécutions qui se succédèrent en Corée de 1839 à 1867, Saint André Kim fut le premier prêtre coréen martyrisé pour sa foi.

Né en 1821, il mourut en Corée en 1846, à l'âge de 25 ans, après d'horribles tortures à l'exemple de son père, saint Ignace Kim, qui l'avait précédé dans le martyre, décapité lui aussi, neuf ans plus tôt.

Durant les années qui suivirent, 10.000 chrétiens allaient donner leur vie en témoignage.

 

En 1984, à Séoul, le Bx Jean-Paul II a canonisé André Kim, avec 102 prêtres et laïcs morts lors de ces persécutions de 1839-1846 et 1866-1867.Parmi eux, des enfants, 3 évêques et 7 prêtres français des Missions étrangères de Paris (rue du Bac).

 

http://english.cbck.or.kr/files/attach/images/103/103%20Korean%20Martyr%20Saints.jpgLe groupe des martyrs est composé de :

 

- Trois évêques français :

Laurent IMBERT,

Siméon BERNEUX,

Antoine DAVELUY ;

- Sept prêtres missionnaires français :

Pierre MAUBANT,

Jacques CHASTAN,

Just Ranfer de BRETENNIERES,

Pierre Henri DORIE,

Louis BEAULIEU,

Martin Luc HUIN,

Pierre AUMAITRE ;

 

- André KIM TAEGON, premier prêtre coréen ;

- 92 laïcs, dont Paul CHONG HASANG, un des chefs de la communauté chrétienne.

 

Ils furent tous martyrisés en 1839, 1846 ou 1866.

Ils ont été béatifiés ainsi :

79 béatifiés le 5.7.1925 par Pie XI : 70 martyrs de 1839-1841 et 9 martyrs de 1846.

24 béatifiés le 6.10.1968 par Paul VI : martyrs en 1866.

24.05.1839 : Agathe Yi So-sa.

24.05.1839 : Anne Pak A-gi.

24.05.1839 : Augustin Yi Kwang-hon.

24.05.1839 : Barbara Han A-gi.

24.05.1839 : Damien Nam Myong-hyog.

24.05.1839 : Lucie Pak Hui-sun.

24.05.1839 : Madeleine Kim O-bi.

24.05.1839 : Pierre Kwon Tu-gin.

26.05.1839 : Joseph Chang Song-jib.

27.05.1839 : Barbara Kim.

27.05.1839 : Barbara Yi.

01.07.1839 : Sébastien Nam I-gwan.

 

Source: http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20130920&id=13783&fd=0

 

À lire aussi sur Réflexion chrétienne : Saint André Kim et ses compagnons, Martyrs de Corée (1839-1867). Fête le 20 Septembre

 

Image illustrative de l'article André Kim Taegon

Saint André Kim

 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Kim_Taegon

 

 

. Le catholicisme : religion qui progresse le plus vite actuellement en Corée

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 21:05

Christian Saint-Etienne, professeur au CNAM, explique qu'il n'y a pas de baisse de la dépense publique mais une moindre hausse des dépenses. Tout ce que raconte Moscovici depuis des mois c'est du pipeau.

 

 

 


En 2014, la facture fiscale pour les ménages va encore augmenter et ceci parce que les dépenses publiques vont encore augmenter !
 

Les "15 milliards ne baisse": "ce n'est absolument pas de la baisse, c'est une moindre hausse par rapport à la tendance. C'est-à-dire que normalement les dépenses publiques auraient du augmenter de 40 milliards, et elles ne vont augmenter que de vingt-cinq milliards. Et c'est donc par rapport à la tendance que le gouvernement mesure la réduction des dépenses. Or, dans les pays où on baisse vraiment les dépenses publiques, on annonce des réductions du nombre de fonctionnaires, on annonce un gel du pouvoir d'achat. Tout ce que dit Moscovici depuis des mois est du pipeau absolu.

 

Si on veut refaire de la France un pays optimiste et attractif, il faut recréer un écosystème entrepreunarial qui donne envie de venir dans ce pays. Or actuellement 40% des jeunes Français veulent quitter la France ! Si nous étions dans un pays normal, il faudrait sonner le tocsin."

 

Source: https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3Lk_hPxRQE8#t=136

via https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/597749346935559

 

 

Add. 25 septembre 2013, 16h22. Budget 2014 : dépenses publiques et impôts en hausse - Nicolas Doze

 

 

 

 

 

Publiée le 24 sept. 2013

Les dépenses publiques et les impôts seront plus élevés en 2014. 

 

Le gouvernement a présenté ce mercredi (25 septembre 2013, NdCR.) i son projet de budget pour 2014 en vantant un «effort d'économies sans précédent de 15 milliards d'euros» pour la dépense publique afin de "maintenir le cap de la réduction des déficits sans pénaliser la croissance." 

 

Nicolas Doze explique au sujet des dépenses que le message consistant à dire qu'on les baisse de 15 milliards d'euros, message "en phase avec la promesse du président" qui a dit qu'il réduirait les dépenses de 60 milliards d'euros en 4 ans. La réalité est que la dépense montera moins vite: les dépenses publiques vont moins augmenter que d'habitude l'an prochain, mais dans leur ensemble elles seront supérieures à celles de 2013.

 

Sur la cloonerie de la pause fiscale, il y a quand même une incroyable contorision de communication jusqu'à la perle : le Premier ministre qui réussit à passer de la "pause fiscale" à "j'assume d'avoir été obligé d'augmenter les impôts" (Jean-Marc Ayrault, le 24 septembre 2013, devant les parlementaires socialistes réunis à Bordeaux où il a en même temps appelé les élus socialistes à se mobiliser davantage contre la montée du FN). Le message est les impôts monteront de 3 milliards d'euros. Concrètement, la hausse des impôts sera plus lourde en 2014 que la hausse de 2013.

 

Le budget 2014 prévoit une croissance de 0,9%. Ce serait l'aspect le plus crédible du budget, la première fois que Bercy ne fait pas le show avec des prévisions bidons, mais la réalité est que l'on devrait rester sous 1% de croissance pendant au moins une décennie, explique Nicolas Doze. Vu qu'il faut 2,5% de croissance pour créer des emplois, cela signifie que le chômage continuera d'augmenter ces dix prochaines années.

 

. Nicolas Doze décrypte les mensonges du gouvernement sur la "pause fiscale" : les ménages paieront plus d'impôts en 2014 qu'en 2013 !

. Nicolas Doze décrypte les mensonges de François Hollande lors de son interview du 15 septembre 2013

. Le fiasco budgétaire de François Hollande : les impôts augmentent, le déficit aussi...

. François Hollande augmente la dette sans croissance. Cherchez l'erreur !

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 09:51

Mise à jour 13/02/2017

Source: http://www.livescience.com/39661-biblical-era-town-discovered-sea-of-galilee.html

Source: http://www.livescience.com/39661-biblical-era-town-discovered-sea-of-galilee.html

Le lac de TibériadeDalmanoutha, une ville des temps bibliques mentionnée dans l'Evangile selon saint Marc (Mc 8:10), a été découverte en septembre 2013 le long de Mer de la Galilée (ou "Lac de Tibériade"), située à plus de 200 m au-dessous du niveau de la mer et traversée par le fleuve Jourdain. Ce lieu est celui du baptême de Jésus-Christ par saint Jean-Baptiste, mais aussi l'endroit où le Christ navigua avec ses disciples après le miracle de la multiplication des pains. Le bateau daté de deux mille ans et découvert en 1986,  parfois appelé "barque de Pierre" ou "barque de Jésus" a été trouvé sur le littoral de la ville nouvellement découverte.

Riche en poissons, la Mer de Galilée est réputée pour ses tempêtes violentes à cause des différences de température avec les hauteurs environnantes.

 

Voici la traduction de l'article original en anglais (http://www.livescience.com/39661-biblical-era-town-discovered-sea-of-galilee.html).

 

Une ville des temps bibliques découverte le long de Mer de la Galilée

 

On a découvert une ville remontant à plus de 2000 ans sur la côte du nord-ouest de la Mer de Galilée, dans la vallée Ginosar d'Israël.

 

La ville antique peut être Dalmanutha (a aussi orthographié Dalmanoutha), décrit dans l'Évangile de Marc comme l'endroit où Jésus a navigué après avoir alimenté miraculeusement 4000 personnes en multipliant quelques pains et poissons, a déclaré Ken Dark de l'Université de Reading au Royaume-Uni, dont l'équipe, pendant une enquête sur le terrain, a découvert la ville.

 

[NdCR. Après avoir nourri miraculeusement 4000 hommes, saint Marc nous dit que Jésus "monta dans la barque avec ses disciples et se rendit dans la région de Dalmanoutha" (Mc, 8, 10.)]

 

Les archéologues ont aussi déterminé que le célèbre bateau (parfois appelé « barque de Pierre » ou « barque de Jésus » NdCR.) daté d'environ 2000 ans et découvert en 1986, a été trouvé sur le littoral de la ville nouvellement découverte. Le bateau a fait l'objet d'une étude il y a deux décennies mais la découverte de la ville fournit de nouvelles informations sur ce qui se trouve autour.

http://i.livescience.com/images/i/000/056/893/i02/sea-of-galilee-boat.jpg?1379334251

 

Le bateau de la Mer de Galilée est l'artefact le plus célèbre que nous pouvons à présent associer avec la découverte de cette ville. Il date du premier siècle av. J.-C ou après. Bien qu'il ait été découvert en 1986, la découverte de la ville nous indique qu'il a été trouvé sur le littoral de la ville antique.

 

L'évangile dit qu'après l'alimentation de 4000 personnes par la multiplication miraculeuse de quelques poisson et pains, Jésus "monta dans le bateau avec ses disciples et est allé à la région de Dalmanutha. Les Pharisiens sont venus et ont commencé à le questionner pour le tester. Ils lui ont demandé un signe du ciel. Il a soupiré profondément et a dit: 'Pourquoi cette génération demande-t-elle un signe ? En vérité je vous le déclare, il ne sera pas donné de signe à cette génération'. Et les quittant, il remonta dans la barque et il partit pour l'autre rive." (Mc 8, 10-13)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a9/JordanRiver_en.svg/280px-JordanRiver_en.svg.png

Sea of Galilee sur la carte, Mer de Galilée

 

Durant l'hiver 1986, un exemplaire unique de barque romaine (longueur 8,3 m, largeur 2,6 m, profondeur 1,2 m) pour la pêche et le transport de marchandises a été découvert dans le lac, près de ce qui est généralement considéré comme l'ancienne Magdala /Tarichée. Le carbone 14 situe la construction de cette barque au premier siècle de notre ère, ce qui lui vaut le surnom de « barque de Pierre » ou « barque de Jésus ».

 

Depuis l'occupation du plateau du Golan en 1967, la rive orientale est entièrement contrôlée par Israël et la Syrie n'est plus un pays limitrophe dans les faits. L'annexion de la région par l'État israélien n'étant pas reconnue par la communauté internationale, cette dernière en demande la restitution à la Syrie. 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/af/Lambert_Lombard_001.jpg/649px-Lambert_Lombard_001.jpg

Le miracle des sept pains et poissons" par Lambert Lombard, XVIe siècle.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ef/Brooklyn_Museum_-_The_Miracle_of_the_Loaves_and_Fishes_%28La_multiplicit%C3%A9_des_pains%29_-_James_Tissot.jpg

James Tissot, Le miracle des pains et des poissons (La multiplicité des pains) - Brooklyn Museum]

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 22:58

Nicolas Sarkozy veut paraître comme "quelqu'un au-dessus de la mêlée". Interrogé sur son silence depuis sa défaite à la présidentielle de 2012, à l'issue d'un déplacement en Haute-Savoie, il a déclaré: «Je ne veux rien dire mais cela ne veut pas dire que je ne pense pas.» «Je ne suis pas dans le calcul, j'avais besoin de me ressourcer, de profiter de ma famille, de faire autre chose, a-t-il expliqué, cité par le JDD  [...] C'est très important de laisser les Français réfléchir. Parfois quand les gens réfléchissent, ne se disent-ils pas: ''Il faut quelqu'un au dessus de la mêlée?''»

 

Source: http://www.20minutes.fr/societe/1224723-20130918-sarkozy-vie-politique-ca-interesse-plus-mais

 

"Il paraît que la croissance reprend?" lance-t-il, moqueur. "Je sais ce qui se passe en France, mais ce n'est pas parce que je pense des choses que je dois les dire", ajoute-t-il. Il jette un regard circulaire aux médias autour de lui: "Peut-être que maintenant, quand vous en entendez d'autres, vous pensez à tout cela et vous êtes peut-être moins sévères?" Pense-t-il à François Hollande ou à François Fillon? Au deux sans doute. Il continue, évoquant la France : "Dieu sait qu'il n'y a pas de martingale." Mais n'aurait-il pas un calendrier personnel, même s'il ne le dévoile pas? "C'est vrai!" répond-il. "Un jour, il faut que je dise quelque chose." En 2015? "Peut-être avant!", lance-t-il.

 

Source: http://www.lejdd.fr/Politique/Sarkozy-pourrait-revenir-peut-etre-avant-2015-629675

 

 

. Pour quelques dollars de plus... Nicolas Sarkozy prépare son retour en allant faire une conférence à la banque Goldman Sachs

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 18:32

Si les enquêteurs de l'ONU confirme bien l'utilisation de gaz sarin et la mort d'au moins 1400 Syriens, dans le rapport remis à l'ONU lundi 16 septembre, ils ne nomment aucun coupable, cela ne faisant pas partie de leur mission. Mais ils donnent des précisions sur les méthodes utilisées, à savoir les tirs de «plusieurs roquettes sol-sol capables de porter des charges chimiques importantes», laissant fortement penser que les tirs ont été pepétrées par l'armée officielle.

 

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, accuse aujourd'hui les enquêteurs onusiens d'avoir adopté un «parti pris» défavorable au régime de Bachar al-Assad lors de la rédaction de l'expertise sur l'attaque à l'arme chimique perpétrée dans la banlieue de Damas le 21 août, dont les conclusions sont à ses yeux «politisées» et «unilatérales».


«Nous sommes déçus, c'est le moins qu'on puisse dire, de l'approche qui a été celle du secrétariat de l'ONU et des inspecteurs de l'ONU qui se trouvaient en Syrie, qui ont préparé leur rapport de manière sélective et incomplète, sans prendre en compte des éléments que nous avions à plusieurs reprises signalés», a ajouté le bras droit de Sergueï Lavrov, en visite dans la capitale syrienne, où il a rencontré le président al-Assad. Ce dernier l'a d'ailleurs remercié pour son soutien face à «l'attaque féroce dont la Syrie fait l'objet».

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/syrie-la-russie-fustige-le-parti-pris-des-enqueteurs-de-l-onu-18-09-2013-3147817.php

 

Hier, la Russie a réclamé l'ouverture d'une enquête impartiale sur l'attaque chimique du 21 août près de Damas. Selon Moscou il existe des raisons sérieuses de penser que c’était une provocation des rebelles.

 

« Nous avons les raisons très sérieuses de penser que c'était une provocation », a dit le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_17/Attaque-chimique-en-Syrie-une-provocation-selon-Moscou-3033/

 

Sergueï Riabkov, le vice-ministre des Affaires étrangères russe, assure détenir des «éléments» transmis par Damas qui appuient la thèse d'une attaque menée par les rebelles. «Nous sommes enclins à considérer avec le plus grand sérieux les éléments de la partie syrienne sur l'implication des rebelles dans l'attaque du 21 août», a-t-il insisté, assurant que «les experts russes se chargent de l'analyse (de ces éléments)», qui doit «permettre de renforcer les témoignages et les preuves de l'implication des rebelles dans le recours à l'arme chimique».


Un quotidien russe publie des éléments incriminant les rebelles

 

Le quotidien russe Vedomosti, peu suspect de proximité avec le pouvoir russe, a déjà commencé à mener sa propre enquête. Il a interrogé deux experts militaires russes pour identifier des fragments de roquettes sol-sol comportant des inscriptions en cyrillique, qui figurent sur des photographies jointes au rapport de l'ONU. Selon eux, certains fragments, sans inscription, paraissent de fabrication artisanale.

Ils ont analysé d'autres fragments portant une inscription qui indique qu'il s'agit de munitions de lance-roquette multiple de fabrication soviétique produites «en 1967 par l'usine n°179 de Novossibirsk». Ces munitions sont depuis longtemps obsolètes, leur délai d'utilisation est dépassé et l'armée syrienne dispose en grande quantité de munitions plus modernes «dont l'utilisation paraîtrait plus logique», soulignent les experts, estimant que ces éléments pousseraient davantage à incriminer les rebelles.

 

Source: http://www.leparisien.fr/international/syrie-la-russie-fustige-le-parti-pris-des-enqueteurs-de-l-onu-18-09-2013-3147817.php

 

. La Syrie a transmis à certains pays les preuves de l'utilisation des armes chimiques par les combattants "syriens"

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 15:29

http://www.christ-roi.net/images/5/5a/GODF_referendum_2005.JPGTrès bon montage videos d'Alain Soral dans son "entretien de rentrée 2013", sur le sujet de la "laïcité". L'homme que Manuel Valls a désigné comme ennemi "à combattre" avec Dieudonné, dit ce que nous avons dit sur Christ-Roi.net, à savoir l'impossible neutralité de l'Etat en matière religieuse, et ce que nous disons ici depuis le début : (à partir de 17:41 "Qu'est-ce que la laïcité") cette "laïcité" n'est pas du tout "neutre", mais est au contraire conçue dès le départ comme un "anti-catholicisme". La vérité finit toujours par se révéler au grand jour.

 

Bientôt la mega quenelle au système avec l'appel du duc d'Anjou, Bourbon d'Espagne et premier successible à la Couronne, à venir rétablir l'Etat de droit, la justice et la civilisation en France ?

 

 

Rappelons préalablement que pour l'Eglise qui a défini la "saine et légitime laïcité" (Pie XII) comme une "saine collaboration" (Vatican II, Gaudium et spes) entre pouvoirs temporel et spirituel, si la laïcité interdit à l'Eglise de diriger les affaires temporelles, elle interdit aussi à l'Etat de gérer les affaires religieuses...

 

Or, comme le dit Alain Soral, citant Vincent Peillon lui-même, à propos de son livre "La Révolution n'est pas terminée":

 

« en réalité, la laïcité, comme l'a bien montré Vincent Peillon est "la religion", le clergé de la république. C'est la puissance maçonnique.» ... « Et cette puissance maçonnique se définit comme anti-catholicisme virulent. Ce n'est pas la neutralité. »

 

Source video et commentaires: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-rentree-2013-20217.html

 

. La laïcité

. Vincent Peillon : "la Révolution n'est pas terminée"

. La vraie laïcité chrétienne contre la fausse laïcité républicaine (et leurs conséquences)

. La vidéo qui discrédite Manuel Valls

. Manuel le Chimique Quand même désigne Alain Soral et Dieudonné comme ennemis à "combattre"

. Syrie : la stratégie du chaos contre les intérêts français (Jean-Yves Le Gallou)

. Stratégie du chaos: Propagande gay et propagande de guerre, guerre morale, guerre commerciale

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 12:55

2013 voit 10 milliards d'euros d'impôts supplémentaires par rapport à 2012 et 2014 ce sera 12,5 milliards de plus qu'en 2013 ! "Le "changement c'est dans 3 ans" !...

 

 

 

Incroyable déclaration de Jean-Marc Ayrault : outre que la promesse de 2012 de F. Hollande candidat de ne pas augmenter les impôts n'a pas été tenue en 2013, mais a vu au contraire une augmentation massive des impôts, la pause fiscale pour 2014 promise le 30 août 2013 par le président dans un entretien au Monde ne sera finalement "effective"... qu'en 2015, a reconnu le premier ministre Jean-Marc Ayrault dans une interview publiée le 17 septembre, sur Metronews.

 

Donc pas de pause fiscale en 2014..., au contraire, la pression fiscale sur les ménages sera supérieure à celle qu'ils ont déjà subi en 2013 !

 

Nicolas Doze donne les chiffres de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale pour l'année 2014:

 

 

« 6,4 milliards d'euros c'est la hausse de la TVA, 1,3 milliards d'euros c'est la hausse des droits de mutation (lorsque vous vendez un bien immobilier), 1 milliard d'euro c'est la baisse du quotient familial, un autre milliard d'euro c'est la suppression des exonérations fiscales sur les complémentaires santé des salariés, 1,7 milliards d'euros correspondant à une majoration de 10% des pensions des retraités qui ont eu une famille nombreuse, 0,15 point de hausse des côtisation retraite dans le cadre de la "réforme des retraites", 500 millions d'euros correspondant à la suppression de la niche sur les enfants scolarisés (5 millions de ménages concernés...), 300 millions d'euros correspondant à l'élargissement des revenus pris en compte dans le calcul de l'ISF, 200 millions d'euros avec la suppression de l'exonération sur les terrains à bâtir au bout de trente ans. L'année 2014 verra également jouer les effets de la fin des heures supplémentaires défiscalisées. Bref, nous arrivons à 12,5 milliards d'euros en 2014 contre 10 milliards d'euros en 2013. Et sur ce chiffre, vous avez quelque chose d'inédit: 3,2 milliards d'euros de taxe sur les gamins.

 

C'est la crédibilité de la parole politique qui est enjeu dans cette affaire : les chiffres démonétisent, invalident totalement le discours du gouvernement. Quand il vous dit 15 milliards de baisse des dépenses, en réalité c'est une moindre hausse des dépenses. Cela veut dire que l'ensemble des dépenses publiques françaises, au lieu de monter mécaniquement de 35 milliards d'euros en 2014, ne monteront que de 20 milliards d'euros, mais elles monteront.

 

Les actes contredisent les mots et cela fait 16 mois que cela dure. À partir de là, il n'y a plus aucune confiance qui est possible, aucun agent économique n'a de repère, de vision, et donc tout le monde met le pied sur le frein, les ménages comme les entreprises: pas de croissance sans confiance. »


 


 

Source video et commentaires https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/597056827004811

 

 

. Nicolas Doze décrypte les mensonges de François Hollande lors de son interview du 15 septembre 2013

. Moi président augmente les impôts en 2013 et 2014

. Hollande‬ "doit changer de métier, il faut qu'il soit comique" (Olivier Delamarche‬)

. Sommes-nous condamnés à finir tous SDF ? Impôts locaux : la révision des valeurs locatives va augmenter vos taxes de 300 à 500%

. Un rapport du 10 septembre 2013 propose de taxer les propriétaires sur les "revenus fictifs", des "loyers fictifs" des propriétaires qui occupent leur logement

. Education "nationale" en Hollandie : plus de dépenses pour des résultats médiocres

. Le fiasco budgétaire de François Hollande : les impôts augmentent, le déficit aussi...

. François Hollande augmente la dette sans croissance. Cherchez l'erreur !

Partager cet article
Repost0