Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 23:00

Alors qu'au cours de la Manifestation nationale du 18 novembre pour le mariage et la famille, des "Femen" ont agressé des gens et des enfants à la gazeuse, contre-manifesté sans autorisation préfectorale, les seins à l'air avec des slogans insultant Dieu et l'Eglise ("Fuck Church", "Fuck God"), le président de la Conférence des Evêques de France André Vingt-Trois n'a rien trouvé de mieux que de qualifier les catholiques de Civitas, leurs dirigeants et les manifestants (dont des prêtres Ecclesia Dei et diocésains), de « groupes borderline  intégriste, et même au-delà », Denis Crouan, président de l'association Pro Liturgia, tacle ce soir le cardinal - sans le nommer -, et rappelle que l'obéissance filiale à nos pasteurs "doit être éclairée", surtout quand la hiérarchie de l'Eglise se met visiblement en conflit avec le Christ et avec "ce que le pape, les conciles, et toute la tradition des évêques jusqu'à nous nous ont enseigné" :

 

  • http://boitedependore.com/religion/ChristRoi2.jpg« [...] L'obéissance dans l’Eglise est certainement fondamentale, mais cette obéissance doit être éclairée : c’est une obéissance filiale, une obéissance de la foi.

L'obéissance [des fidèles] aux évêques, au Pape, au Concile ne doit pas être passive mais véritablement illuminée par la foi, et le premier devoir de toute la hiérarchie est de la leur communiquer et de l’entretenir.

  • Lorsqu’il y a des défaillances individuelles ou même collectives de la part de ceux qui dans l’Eglise sont responsables avant tout de la foi, ce n’est pas du tout une infidélité de la part des fidèles mais au contraire une marque de fidélité de critiquer et de ne pas accepter ce qu’enseigne tel prêtre ou même tel évêque ou un groupe d’évêques, lorsqu'il est clair que cela est en contradiction avec ce que le Pape, les conciles, et toute la tradition des évêques jusqu’à nous ont enseigné.

 

  • L’obéissance des fidèles doit donc toujours être une obéissance éclairée et une obéissance [...] qui s'adresse, à travers les hommes, au Christ seul. Et lorsque des hommes qui représentent le Christ se mettent visiblement en conflit avec Lui, avec toute la tradition de l’Eglise et avec ceux qui en sont les représentants les plus assurés aujourd’hui même, il n’y a pas à hésiter à leur résister, à leur résister respectueusement d’abord, et s'ils ne comprennent pas ou n'acceptent pas ces critiques, à leur résister fermement et en face [...] » (P. Louis BOUYER, Le métier de théologien, Paris, 1979, pp. 141-142)

 

Source: http://www.proliturgia.org/ (rubrique Actualités)

 

Denis Crouan, il y a un an, avait déjà mouché les évêques de France au sujet de leur silence sur la "pièce de théâtre" "Sur le concept du visage du Fils de Dieu", consistant à jeter des excréments sur le visage du Christ. Le cardinal André Vingt-Trois avait à ce moment déclaré qu'il ne savait pas si cette pièce était "blasphématoire". Denis Crouan fit alors cette remarque :

 

  • "Parfois, en écoutant vos silences, Messeigneurs, il nous arrive de nous demander, nous, simples petits fidèles 'de la base' comme vous dites, comment il peut se faire que vous laissiez insulter notre Père, Dieu, et notre Mère, l'Eglise".

------------------------------------------

- Pro Liturgia interpelle les évêques (surs la "pièce de théâtre" "Sur le concept du visage du Fils de Dieu")

- Le cardinal André Vingt-Trois ne sait pas si la "pièce de théâtre" "Sur le concept du visage du Fils de Dieu" est "blasphématoire"

- Fossoyeurs de la foi : Denis Crouan parle de programmation de la chute des vocations et de la pratique religieuse

Partager cet article
Repost0

commentaires