Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2020 4 29 /10 /octobre /2020 21:31

Les cloches de toute la France sonnent pour honorer les victimes martyrs de l'islamisme qui, une nouvelle fois, a touché la France en son cœur.

Repost0
5 septembre 2020 6 05 /09 /septembre /2020 16:00

Ce chant est ici interprété par la Promotion Général Fourcade de l'ESM de Saint-Cyr. Paroles de Ste Thérèse de Lisieux.

Paroles:

 

Rappelle-toi, rappelle-toi…

Rappelle-toi, rappelle-toi…

 

Rappelle-toi Jeanne Domrémy, Chinon,

Orléans Reims, et Rouen où ton cœur fut pure hostie.

Fille de Dieu, Sainte Pucelle, viens au secours

De la France au nom de Jésus et Marie

 

France ô ma France, Il faut élever

Jusqu’aux Cieux, ta Patrie

Si tu veux retrouver la vie

Et que ton nom soit glorieux

Le Dieu vainqueur et clément

A résolu de te sauver

 

Mais c’est par moi, qu’il veut te racheter

Viens à moi, je prie pour toi je t'appelle, reviens à moi.

Fille de Dieu, Sainte Pucelle, viens au secours

De la France au nom de Jésus et Marie.

 

France ô ma France,

Il faut élever Jusqu’aux Cieux,

Ta Patrie Si tu veux retrouver la vie

Et que ton nom soit glorieux

Le Dieu vainqueur et clément

A résolu de te sauver

Rappelle-toi, rappelle-toi…

Rappelle-toi, rappelle-toi…

 

 

Biographie de Jeanne d'Arc:

 

Jeanne d'Arc, née vers 1412 à Domrémy, village du duché de Barn (actuellement dans le département des Vosges en Lorraine), et morte sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen, capitale du duché de Normandie alors possession du royaume d'Angleterre, est une héroïne de l'histoire de France, chef de guerre et sainte de l'Église catholique, surnommée « la Pucelle d'Orléans ».

 

Dans sa treizième année, cette jeune fille de dix-sept ans d'origine paysanne affirme qu'elle a reçu de la part des saints Michel, Marguerite d'Antioche et Catherine d'Alexandrie la mission de délivrer la France de l'occupation anglaise. Elle parvient à rencontrer Charles VII, à conduire victorieusement les troupes françaises contre les armées anglaises, à lever le siège d'Orléans et à conduire le roi au sacre, à Reims, contribuant ainsi à inverser le cours de la guerre de Cent Ans.

 

Capturée par les Bourguignons à Compiègne en 1430, elle est vendue aux Anglais par Jean de Luxembourg, comte de Ligny, pour la somme de dix mille livres. Elle est condamnée à être brûlée vive en 1431 après un procès en hérésie conduit par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais et ancien recteur de l'université de Paris. Entaché de nombreuses irrégularités, ce procès voit sa révision ordonnée par le pape Calixte III en 1455. Un second procès est instruit qui conclut, en 1456, à l'innocence de Jeanne et la réhabilite entièrement. Grâce à ces deux procès dont les minutes ont été conservées, elle est l'une des personnalités les mieux connues du Moyen Âge.

 

Béatifiée en 1909 puis canonisée en 1920, Jeanne d'Arc devient une des deux saintes patronnes secondaires de la France en 1922 par la lettre apostolique "Beata Maria Virgo in cælum Assumpta in Gallicæ". Sa fête nationale est instituée par la loi en 1920 et fixée au 2e dimanche de mai.

Cette loi, votée à l'unanimité, est toujours en vigueur

 

Elle est dans de nombreux pays une personnalité mythique qui a inspiré une multitude d’œuvres littéraires, historiques, musicales, dramatiques et cinématographiques.

 

(Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_...)

Repost0
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 16:20
https://www.marcotosatti.com/2020/05/21/gotti-tedeschi-nicola-bux-la-chiesa-la-paura-e-il-covid-19/

https://www.marcotosatti.com/2020/05/21/gotti-tedeschi-nicola-bux-la-chiesa-la-paura-e-il-covid-19/

Source: Marco Tosatti

 

Cher Stilumcuriali, il y a deux jours, sur La vérité est, publié un article écrit par le professeur Gotti Tedeschi, et Mgr Nicola Bux, qui me semble approprié de soulever, comme l'occasion de méditer sur le rôle que l'Église aurait pu avoir dans ces mois de confinement pour aider beaucoup à redécouvrir le sens de l'existence et des valeurs. Bonne lecture.

 

COMME NOTRE VIELLE SAINTE ÉGLISE NOUS MANQUERA...

(par Ettore Gotti Tedeschi - Nicola Bux)

 

La peur de perdre votre vie à cause de la pandémie et l'isolement forcé pour éviter la contagion, auraient pu être deux grandes occasions pour notre Église bien-aimée de réfléchir sur la valeur et le sens de la vie et la valeur de la liberté. Il s'agit là d'une tâche primordiale de l'Église, comme la première encyclique de ce pontificat, Lumen Fidei, l'indique clairement. En fait, l'Église doit imiter le Christ : “je suis parmi vous comme celui qui sert“ (LC, 22-27).

 

Après l'avoir peut-être fait discrètement, et avec un tel "respect humain", que peu l'ont remarqué, notre Église a perdu une grande occasion de réconforter spirituellement ceux qui en avaient besoin, au risque aussi de perdre sa crédibilité dans sa mission surnaturelle. L'autorité morale dans cette période semble vouloir communiquer à l'extérieur une "neutralité morale" tiède. Une proposition forte et héroïque de vouloir être utile à la souffrance spirituelle n'a pas été prise, réaffirmant la vérité de toutes les manières et en toutes occasions. Il n'y a pas eu de désir héroïque de saisir cette occasion pour proposer efficacement la recherche de la conversion personnelle et du désir de Dieu. Aucun effort héroïque important et approprié n'a été noté pour tenter d'expliquer dans ces circonstances ce qui est moralement vrai ou faux, moralement juste ou injuste, bon ou mauvais. D'un autre côté, des tentatives ont été faites de banaliser la science et la raison pour expliquer les causes de la pandémie. Certes, en raison de notre mauvaise diligence ou de nos préjugés, nous n'avons pas perçu d'indications spirituelles pour bénéficier de ces moments de peur et d'isolement. Au lieu de cela, il y eut l'espoir d'une mystérieuse "fraternité" humaine (sans référence à Dieu pour la justifier) et des sollicitations pour un dialogue interreligieux non défini, avec de vagues indications d'un Dieu unique pour toutes les religions, accompagnées d'une prière universelle tout aussi vague. Mais faites attention! ce sont là les concepts fondateurs du syncrétisme religieux entre des religions auparavant inconciliables, visant des formes d'unité religieuse au-delà des dogmes de la foi. Nous avons également entendu l'annonce d'une proposition de <humanisme nouveau>. Nouveau parce que vous pensez considérer l'ancien humanisme chrétien fondé sur la nature humaine faite d'âme, de corps, d'intellect, blessé par le péché originel et racheté par Dieu incarné comme obsolète ? Comment Pouvez-vous penser à humaniser quelqu'un ou quelque chose si vous ne discernez pas d'abord qui est le Créateur de ce qui est humain ? Mais il y a un fait plus mystérieux qui doit être compris. Si l'Église se présente maintenant et se propose comme une institution travaillant dans la sphère sociale, et en fait suggère que la Sainte Messe, plutôt que "saint sacrifice divin" est seulement une "assemblée", en tant que telle, elle doit être réglementée par les dispositions du gouvernement pour les réunions publiques. Pourquoi s'en plaindre alors ? Pour ces raisons, nous craignons que le plus grand changement post-Covid ne concerne l'autorité morale. En effet, l'Autorité morale risque d'être désintermédiée non seulement par les religions pragmatiques, mais même par le philanthropisme. Le philanthropisme (ou la charité sans la vérité) voudrait être précisément le concurrent laïc de la charité chrétienne. Grâce aux séductions et à l'influence du philanthropisme, l'Autorité morale risque de se convertir en porte-étendard de la nouvelle religion universelle, l'environnementalisme, destiné à unir toutes les cultures vers une valeur universelle unique. Parfois, l'Église semble avoir été prophétique sur l'après Covid, ayant même anticipé la reconnaissance d'un rôle dominé par l'État, recherchant un soutien géopolitique en dehors des pays occidentaux traditionnels, laissant imaginer des fusions entre les religions (comme si elles étaient des entreprises), permettant d'affaiblir les obstacles à cette transformation (dogmes, famille, souveraineté, tradition..). Jusqu'à récemment, l'Église ne s'occupait pas d'économie, de science, de politique, elle se limitait à ne penser qu'aux consciences. Aujourd'hui, il est demandé à l'Église de traiter d'économie, de science, de politique, mais pas des consciences, et elle semble l'avoir accepté. La désintermédiation qui en résulte est inévitable. Aujourd'hui, dans cette situation, l'Église devrait s'efforcer de proposer et d'expliquer "le mystère transcendant" de ce qui s'est passé et se produira, et non de proposer des solutions qui dépassent le Christ et qui se trompent. L'Église aujourd'hui doit raviver et donner de l'espoir à tous et elle peut faire le dialogue, mais le dialogue pour trouver le Christ, en évangélisant, car aujourd'hui la vraie faim et la soif sont d'abord pour Dieu. La vraie solution consiste à trouver Dieu. Alors seulement, "tout ira bien", dans ce monde et dans l'autre.

Repost0
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 09:41
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/ces-eveques-de-france-qui-n-ont-pas-ose-attaquer-l-etat-devant-la-justice-20200519

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/ces-eveques-de-france-qui-n-ont-pas-ose-attaquer-l-etat-devant-la-justice-20200519

Ces évêques de France qui n’ont pas osé attaquer l’État devant la justice

DÉCRYPTAGE - Quand le fondement juridique même de la liberté de l’exercice du culte en France est en cause, l’institution Église ne peut pas rester les bras ballants.

 

Par Jean-Marie Guénois

Publié le 19 mai 2020 à 20:55, mis à jour le 19 mai 2020 à 20:55

 

On accable trop facilement les évêques de France. Ils seraient la cause de tous les maux de l’Église. Ces prêtres, un jour appelés par le pape à porter la lourde charge d’un diocèse, en général déficitaire en vocations, en prêtres, en fidèles et en argent, sont amenés à gérer des situations impossibles. Ils le font avec constance et courage. Il faut leur rendre cet hommage. Individuellement ce sont des hommes de Dieu plutôt exemplaires, donnés jusqu’à la corde et qui tiennent bon, sans rien attendre en retour.

 

Collectivement, c’est une autre question. Ils sont une centaine, réunis au sein de la Conférence épiscopale. Cette instance de décision fonctionne de manière éminemment collégiale. Les aspérités, les personnalités, les grandes intuitions y sont souvent réduites à néant. Tout comme l’audace et parfois… le courage.

 

La décision annoncée lundi par le Conseil d’État donnant «injonction» - donc obligation absolue! - au gouvernement de rétablir les cultes en France parce qu’il a atteint de façon «grave et manifestement illégale» à la «liberté de culte» pourrait sonner comme un camouflet pour cette institution qui n’a pas osé déposer une requête en ce sens.

 

Source: Le Figaro / Le Forum catholique

***

La Conférence des évêques de France (CEF) est la conférence épiscopale de l'Église catholique en France qui rassemble l'ensemble des évêques et cardinaux en activité résidant en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer, ainsi que les cardinaux français en retraite résidant en France.

La Conférence des évêques de France a été créée lors de sa première assemblée plénière, du 18 au 20 mai 1964 ( Kristell Loussouarn, "État des sources sur le Concile Vatican II dans les fonds conservés au Centre national des archives de l’Église de France (CNAEF)", Chrétiens et sociétés, mis en ligne le 12 juillet 2011 ) 

L'ensemble des évêques, qui constituent la Conférence, se réunit deux fois par an à Lourdes, en assemblée plénière. Cette assemblée prend des décisions concernant l'Église catholique romaine en France, et émet des avis sur des questions de société.

Le président et le vice-président de l'assemblée sont élus pour trois ans. Parmi les compétences de la conférence des évêques, on trouve, (recensées par Wikipedia) : les "questions de société", la "solidarité internationale", "l'écologie et l'environnement", "le patrimoine culturel", "l'accompagnement des pauvres et des exclus".

 

Commentaire éclairant trouvé sur le Forum catholique :

"Ceux qui ont fondé les fameuses écoles des ministères dans les années 70-80 se pensaient prophètes ; ils ont seulement déformé des gens soi-disant formés, ont installé un réseau de gens formés par la stasi locale (opposée au Magistère romain et très hostile ou indifférente à Jean-Paul II, ont introduit une grande confusion et déprécié le sacerdoce presbytéral.

"...Il se trouve des évêques très courageux et de plus en plus, qui après tout ont bien raison de mener leur barque et d'écouter poliment la CEF. L'Eglise a vécu sans conférence épiscopale et cette chose relève d'une ecclésiologie qui tend à introduire une hiérarchie bis." (Fin de citation)

Pour paraphraser Jean-Marie Guénois du Figaro, "quand le fondement juridique même de la liberté de l’exercice du culte en France est en cause", et que la Conférence des évêques de France n'a rien tenté pour rétablir cette liberté fondamentale, à quoi sert cette institution ? 

Si les évêques pourront à nouveau célébrer la messe en communauté avec leur peuple, plus vite que prévu, - il faut le dire - ils le doivent à ceux qu'ils avaient coutume de qualifier et de juger négativement (les "intégristes"), sans souvent leur apporter même les moyens nécessaires pour développer la liturgie traditionnelle.

Le recours en référé devant le Conseil d'Etat n'ayant pas été réalisé par la Conférence des évêques, mais par les associations catholiques traditionalistes, la messe traditionnelle étant devenue norme de liberté pour tous, sans doute les évêques auront-ils collectivement par exemple pour leur prochaine assemblée plénière à Lourdes un lent et long travail à mener pour parvenir à une meilleure défense des droits des fidèles et le bien de l'Église toute entière.

Sans doute aussi les évêques devront-ils chercher à imiter les qualités et les principes liturgiques qui auront nourri ces laïques catholiques de la base qui avaient été jusqu'ici si souvent ignorés, mis et laissés de côté.

Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous.

Repost0
20 mai 2020 3 20 /05 /mai /2020 18:40
http://www.paixliturgique.fr/aff_lettre.asp?LET_N_ID=2978

http://www.paixliturgique.fr/aff_lettre.asp?LET_N_ID=2978

1/ C’est parce que des fidèles de la liturgie « extraordinaire » l’ont demandé que les évêques de France, tel Mgr Aupetit, archevêque de Paris, et Mgr de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques, vont bénéficier plus tôt que prévu de pouvoir célébrer au milieu de leur peuple. C’est ainsi : l’initiative ne vient pas des évêques, ni même d’associations catholiques « ordinaires », mais de catholiques attachés à la messe traditionnelle et aussi de cet « incorrect » qu’est J.-F. Poisson. Ce faisant, ces catholiques traditionnels ne perdent pas de vue qu’ils n’ont pas demandé une « permission », mais qu’ils ont simplement profité des dispositions de la procédure en vigueur France pour desserrer l’étau d’une législation laïque illégitime.

 

 

2/ Ces catholiques de la messe traditionnelle ont, pour faire valoir la liberté de la messe, la longue habitude d’un combat qui dure depuis plus de 50 ans. Interdite de fait lors de la promulgation de la réforme liturgique qui a suivi le deuxième concile du Vatican, la messe tridentine a continué malgré tout à être célébrée par un nombre conséquent de prêtres, qui se sont ensuite multipliés du fait de l’œuvre de Mgr Lefebvre et de la « reconnaissance » que lui ont accordée à la fin les autorités romaines. Ils ont en somme défendu la liberté de cette messe avec leurs pieds (souvent avec leurs voitures, en faisant de nombreux kilomètres pours y assister…), en payant de leur personne et de leurs deniers pour défendre les prêtres qui la célébraient. Cela sans nulle « désobéissance », mais au contraire en toute soumission à l’obligation de confesser sa foi qui pèse sur tout catholique, une foi qui, du point de vue liturgique, est exprimée par ce véritable Credo cultuel qu’est la messe traditionnelle en regard d’une messe nouvelle qui estompe gravement la manifestation du sacrifice sacramentel, de l’adoration eucharistique, de la transcendance divine, de la hiérarchie sacerdotale.

 

 

3/ Dans les présentes circonstances, celles d’une éclipse du culte divin qui aura duré plus de deux mois, un certain nombre de prêtres ont fait en sorte que les sacrements soient toujours distribués et la messe dite, dans des conditions que les médias ont qualifiées de « clandestines ». Ces prêtres sont majoritairement des prêtres traditionnels, et aussi des prêtres de paroisses pour la plupart fort classiques et proches du monde traditionnel. Ils l’ont fait à la demande et avec le soutien des fidèles assistant habituellement à la messe tridentine. Ce qui peut s’expliquer très modestement par la compréhension théologale puissante du saint sacrifice de la messe que leur instille la liturgie qu’ils pratiquent ou qu’ils connaissent de près.

 

 

4/ Les suites de cette crise sanitaire seront assurément fort douloureuses pour l’Eglise, surtout en France. Une telle démission d’une majorité des pasteurs, un tel abandon des fidèles en ce qui concerne le bien le plus précieux qui soit, le saint sacrifice de la messe, ne pourra pas ne pas avoir des conséquences désastreuses. Bien plus que la terrible crise économique et sociale qui se prépare, c’est une crise religieuse aggravée dans laquelle nous allons entrer. La religion, en France spécialement, mais aussi en Italie, en Allemagne, et en bien d’autres endroits, sera plus encore marginalisée, et, ce qui est plus terrible encore, parce qu’elle volontairement accepté de se laisser marginaliser. Nous ne prétendons nullement que la messe traditionnelle va « tirer les marrons du feu », mais nous estimons qu’il est possible qu’elle joue plus encore un rôle de recours pour un catholicisme en décomposition accélérée. Expression vivante de la foi multiséculaire de l’Eglise, elle a la capacité d’exprimer notamment que la religion du Christ a vocation à être celle de la société tout entière. Elle est, par elle-même, et il faut le souhaiter par les convictions de ceux qui lui sont attachés, tout le contraire d’un acte marginal et « confiné » : elle est destinée à être, elle veut être, la célébration par le Christ-Roi du culte que rendent individuellement et en corps les membres de la Cité terrestre en marche vers la Cité céleste.

 

 

Source : Paix Liturgique / le Forum catholique

Repost0
1 mai 2020 5 01 /05 /mai /2020 15:02
Sigrid Undset, Catherine Of Siena, published by sheed & Ward 1954

Sigrid Undset, Catherine Of Siena, published by sheed & Ward 1954

Dans son ouvrage Le Dialogue, Catherine de Sienne développe un traité de christologie à travers ce qui est appelé la "doctrine du pont". Ce traité se veut une démonstration de la place centrale du Christ dans le rôle de médiateur entre l'homme et Dieu, à travers le libre arbitre.

Le pont qui permet de traverser le fleuve (où tout monde se noie) est le Christ, avec trois marches. Ces trois marches représentent les trois étapes de la vie chrétienne, mais aussi les principales plaies du Christ en croix : les pieds sont les premières marches du pont, mais ils représentent le désir de Dieu qui conduit l'âme à vouloir connaître et mieux aimer Dieu.

La deuxième marche du pont est le cœur du Christ, lieu de l'union à Dieu et de la connaissance de soi et de Dieu.

La dernière marche est la bouche du Christ, symbole de l'union à Dieu et de la paix intérieure.

Le pont n'est accessible qu'à travers la connaissance de soi, la pratique des vertus, mais aussi la miséricorde de Dieu.

La pratique de la connaissance de soi et des vertus est le seul moyen de passer le pont. Ceux qui ne suivent pas cette voie sont alors emportés par les flots des divers désirs désordonnés (avarice, concupiscence charnelle, orgueil, injustice, peur, mensonge qui conduisent à l'enfer).

L'homme étant libre et à l'image de Dieu, c'est par sa volonté et le désir de Dieu que l'homme peut Le choisir ou non en succombant aux tentations :

"Personne ne peut avoir peur d'aucune bataille, d'aucun assaut du démon, parce que j'ai fait de tous des forts. Je leur ai donné une volonté intrépide, en trempant dans le sang de mon Fils. Cette volonté, ni démon, ni aucune puissance créée ne peut l'ébranler. Elle est à vous, uniquement à vous, c'est Moi qui vous l'ai donnée avec le libre arbitre. C'est donc à vous qu'il appartient d'en disposer, par votre libre arbitre, et de la retenir ou de lui lâcher la bride suivant ce qu'il vous plait. La volonté, voilà l'arme que vous livrez vous même aux mains du démon : elle est vraiment le couteau avec lequel il vous frappe, avec lequel il vous tue. Mais si l'homme ne livre pas au démon ce glaive de la volonté, je veux dire s'il ne consent pas aux tentations, à ses provocations, jamais aucune tentation ne pourra le blesser et le rendre coupable de péché : elle le fortifiera au contraire lui faisant comprendre que c'est par amour que je vous laisse tenter, pour vous faire aimer et pratiquer la vertu." (Extrait du livre Le Dialogue, chapitre XIII.)

En des termes dévastateurs applicables à la peur qui a envahi le monde, Catherine écrit à un cardinal légat, Pierre d'Estaing, en 1372 : "Une âme pleine de peur servile ne peut rien réaliser de bon, quelles que soient les circonstances, qu'il s'agisse de petites ou de grandes choses. Elle sera toujours naufragée et ne terminera jamais ce qu'elle a commencé. Oh, que cette peur est dangereuse! Cela rend le désir saint impuissant, cela aveugle un homme afin qu'il ne puisse ni voir ni comprendre la vérité. Cette peur est née de l'aveuglement de l'amour-propre, car dès qu'un être humain s'aime avec l'amour-propre des sens, il apprend la peur, et la raison de cette peur est qu'il a donné son espoir et son amour à la fragilité des choses qui n'ont ni substance ni être et qui disparaissent comme le vent… Ne cherchez rien d'autre que l'honneur de Dieu, le salut de l'âme et le service de l'épouse bien-aimée du Christ, la Sainte Église." (Sigrid Undset, Catherine Of Siena, published by sheed & Ward 1954, pp. 139–140.)

 

Notre libre arbitre doit toujours réaliser la Divine Volonté en toutes choses. Nous voyons alors différemment ce qui nous arrive de bien comme ce qui nous arrive de mal, le fait de devoir parler de Dieu, par exemple annoncer Sa parole à des personnes qui n'y sont pas habituées, ou non, ce qui nous importe devient de réaliser la Divine volonté, vouloir ce que Dieu veut. Que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel. On commence par faire Sa volonté sur la terre pour que son Règne au Ciel vienne sur la terre. C'est la voie de l'union à Dieu.

Cette connaissance spirituelle est bien plus réaliste et concrète que n'importe quelle expérience sensible. C'est notre meilleure arme contre la peur.

Dans nos peurs, un bon moyen de chasser les peurs (comme les autres tentations), est de contempler les pieds du Christ sur la Croix. Les pieds sont les premières marches du pont, ils représentent le désir de Dieu qui conduit l'âme à vouloir connaître et mieux aimer Dieu, ils représentent aussi notre libre arbitre, le commencement de notre marche vers le Seigneur.

Cette doctrine du pont et des trois marches, dont la première consiste à embrasser les pieds du Christ, est le "remède aux petites tentations", comme la peur.

"Ne cherchez pas à vouloir opposer la vertu contraire à la tentation que vous éprouvez, car ce serait encore discuter avec elle. Dirigez plutôt votre coeur vers Jésus-Christ, et dans un élan d'amour embrassez ses pieds sacrés. C'est le meilleur moyen de vaincre l'ennemi, aussi bien dans les grandes que dans les petites tentations." (Saint François de Sales, Introduction à la vie dévote, Spiritualité Lexio, Les éditions du Cerf, Paris 2019, pp. 419-420.)

Saint Ignace de Loyola est reconnu pour son discernement des esprits, mais nous pouvons trouver dans ses œuvres une vive anticipation des mêmes principes. Jésus lui dit à un moment donné :

"Mes visions sont toujours accompagnées dans un premier temps d'une certaine peur, mais au fur et à mesure qu'elles se déploient, elles apportent un sentiment croissant de sécurité. D'abord vient l'amertume, mais plus tard vient la force et la consolation. Les visions qui viennent du diable créent d'abord un sentiment de sécurité et de douceur, mais elles se terminent par la terreur et l'amertume. Ma voie est la voie de la pénitence. Au début, cela semble difficile et difficile à suivre, mais plus vous la poursuivez, plus elle apparaît heureuse et douce. La voie du diable, en revanche, est douce et heureuse au départ, mais à mesure que l'âme poursuit la voie du péché, elle passe de l'amertume à l'amertume, et la fin est la damnation éternelle." (Sigrid Undset, femme de lettres et romancière norvégienne, "Catherine of Siena, published by Sheed & Ward 1954, p. 44.)

Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 15:17
Repost0
11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 14:11

Dans la matinée du 6 janvier 2020, en la basilique Saint-Pierre de Rome, le pape François a présidé la messe de l’Épiphanie. Une fête célébrée au Vatican et en Italie à date fixe et non pas le premier dimanche de janvier comme en France. Il a centré son homélie sur le sens du verbe « adorer », invitant notamment à suivre les rois Mages dans leur humble et sincère démarche : se prosterner devant l’Enfant-Dieu.

 

« Si nous perdons le sens de l’“adoration”, nous perdons le sens de la marche de la vie chrétienne, qui est un cheminement vers le Seigneur, non pas vers nous », a-t-il déclaré. Et, lorsque l’on adore, a poursuivi le pape François, « on se rend compte que la foi ne se réduit pas à un ensemble de belles doctrines, mais qu’elle est la relation avec une Personne vivante à aimer ». « C’est en étant face à face avec Jésus que nous en connaissons le visage. » « Au début de l’année, redécouvrons l’adoration comme une exigence de la foi. Si nous savons nous agenouiller devant Jésus, nous vaincrons la tentation de continuer à marcher chacun de son côté », a-t-il encore souligné.

 

[...] Adorer, en effet, c’est accomplir un exode depuis l’esclavage le plus grand, celui de soi-même. Adorer, c’est mettre le Seigneur au centre pour ne pas être centrés sur nous-mêmes. C’est remettre les choses à leur place, en laissant à Dieu la première place. Adorer, c’est mettre les plans de Dieu avant mon temps, mes droits, mes espaces. C’est accueillir l’enseignement de l’Écriture : « C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras » (Mt 4, 10). 

 

Adorer, c’est rencontrer Jésus sans une liste de demandes, mais avec l’unique demande de demeurer avec lui. C’est découvrir que la joie et la paix grandissent avec la louange et l’action de grâce. Quand nous adorons, nous permettons à Jésus de nous guérir et de nous changer. En adorant, nous donnons au Seigneur la possibilité de nous transformer avec son amour, d’illuminer nos obscurités, de nous donner la force dans la faiblesse et le courage dans les épreuves. Adorer, c’est aller à l’essentiel, c’est la voie pour nous désintoxiquer des nombreuses choses inutiles, des dépendances qui anesthésient le cœur et engourdissent l’esprit. En adorant, en effet, on apprend à refuser ce qu’il ne faut pas adorer : le dieu argent, le dieu consommation, le dieu plaisir, le dieu succès, notre moi érigé en dieu. Adorer, c’est se faire petit en présence du Très Haut, pour découvrir devant lui que la grandeur de la vie ne consiste pas dans l’avoir, mais dans le fait d’aimer. Adorer, c’est nous redécouvrir frères et sœurs devant le mystère de l’amour qui surmonte toute distance, c’est puiser le bien à la source, c’est trouver dans le Dieu proche le courage d’approcher les autres. Adorer, c’est savoir se taire devant le Verbe divin, pour apprendre à dire des paroles qui ne blessent pas mais qui consolent.

 

Adorer, c’est un geste d’amour qui change la vie. C’est faire comme les Mages, c’est apporter au Seigneur l’or pour lui dire que rien n’est plus précieux que lui ; c’est lui offrir l’encens, pour lui dire que c’est seulement avec lui que notre vie s’élève vers le haut ; c’est lui présenter la myrrhe, avec laquelle on oignait les corps blessés et mutilés, pour promettre à Jésus de secourir notre prochain marginalisé et souffrant, parce que là il est présent. D’habitude, nous savons prier – nous demandons, nous remercions le Seigneur –, mais l’Église doit encore aller plus loin avec la prière d’adoration, nous devons grandir dans l’adoration. C’est une sagesse que nous devons apprendre tous les jours. Prier en adorant : la prière d’adoration.

 

Chers frères et sœurs, aujourd’hui chacun de nous peut se demander : « Suis-je un chrétien adorateur ? ». De nombreux chrétiens qui prient ne savent pas adorer. Faisons-nous cette demande. Trouvons du temps pour l’adoration dans nos journées et créons des espaces pour l’adoration dans nos communautés. »

Le pape François demande de redécouvrir l'adoration, de s'agenouiller devant Jésus et de donner à Dieu la première place
Repost0
1 janvier 2020 3 01 /01 /janvier /2020 00:00

Bonne et sainte année à tous!

 

 

Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 17:10
Spectacle son et lumière scout GHR 2019

Le groupe scout Henri de La Rochejacquelein de Bordeaux produit pour les 40 ans du GHR un spectacle son et lumière organisé le soir du samedi 31 Août 2019, sur le thème du scoutisme à travers les temps au château Castrum de Pommiers, Saint Félix de Foncaude, en Gironde. L'entrée est gratuite.

Le site du groupe : Scoutrembarre.com

Bande d'annonce :

 

Repost0
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 08:19

Samedi 22 juin 2019, des hommes et des femmes de toutes confessions, dont Farida Belghoul, le Père Horovitz (paroisse du Pradet, église catholique du Bar, diocèse de Toulon), Véronique Lévy, soeur de BHL, convertie catholique et baptisée le 7 avril 2012, et d'autres, se sont réunis dans le cadre du rassemblement "Convergence vitale", en défense de la loi naturelle, pour demander comme le souhaitent depuis des années ses parents, le transfert de Vincent Lambert dans une institution spécialisée compétente. Ce transfert, demandé par les parents de Vincent Lambert, est refusé par le CHU de Reims avec la complicité des institutions qui retiennent prisonnier Vincent comme otage d'un agenda eugéniste. L'eugénisme (c'est à dire le tri sélectif des êtres humains entre ceux qui seraient bons à vivre et ceux qui seraient bons à jeter) est en marche. La Convergence Vitale, initiée par le Mouvement JRE, est un acte de foi et de résistance.

Rappel des derniers évènements. Vincent Lambert avait été sauvé in extremis dans la soirée, le 20 mai dernier, par la Cour d'appel de Paris, alors que le médecin avait déclaré arrêter les soins et que l'arrêt des soins avait effectivement débuté ce lundi matin 20 mai. Plusieurs centaines de personnes ont prié et ont manifesté au même moment à Paris, "du ministère de la santé vers l’Elysée, pour réclamer une "grâce présidentielle" pour Vincent Lambert. Les manifestants tenaient pour certains une banderole proclamant "La valeur d’une civilisation se mesure au respect qu’elle porte aux plus faibles" et scandaient les slogans "La vie pour Vincent", "Sanchez assassin", "Vincent est vivant" ou encore "Macron assassin". (Le Monde) La Cour d'appel jugea que les soins devaient reprendre aussitôt. Emmanuel Macron déclarait le même jour 20 mai, qu'il ne lui appartenait pas de "suspendre" l'arrêt des traitements : 

 

 

Or, s'il n'appartient pas à Emmanuel Macron de "suspendre" l'arrêt des soins, il lui appartient de demander en revanche à son gouvernement, onze jours plus tard, de déposer un pourvoi en cassation contre le jugement de la cour d'appel qui demandait la reprise des traitements : 

Convergence Vitale pour Vincent Lambert (22 juin 2019) : Farida Belghoul, Père Horovitz, Véronique Lévy

"Vincent Lambert : arrêt ou non des traitements ? L’Etat va en cassation. Le gouvernement a demandé à la juridiction suprême française de trancher après la reprise de l’alimentation et de l’hydratation ordonnée à la demande des parents.

"C’est la deuxième fois que l’arrêt des traitements de Vincent Lambert est interrompu par la justice. En mai 2013, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne avait ordonné une reprise de l’alimentation et de l’hydratation trente et un jours après le début du processus. La décision était alors justifiée par le fait que les parents n’avaient pas été prévenus de sa mise en œuvre." (Source: Le Monde, vendredi 31 mai). Alors, Macron, compétent ou pas ? Le gouvernement, compétent ou pas ? Où est la logique ? Ou plutôt, "qui veut tuer Vincent Lambert ? Qui sont les comploteurs contre la vie de Vincent Lambert ?", demande justement Farida Belghoul.

Convergence Vitale pour Vincent Lambert (22 juin 2019) : Farida Belghoul, Père Horovitz, Véronique Lévy

Le 28 juin 2019, la Cour de cassation a rendu un verdict sans surprise : la "justice" autorise l'arrêt des soins (Midi Libre). C'est-à-dire que la justice permet la mise à mort de faim et de soif d'une personne vulnérable. 

Convergence Vitale pour Vincent Lambert (22 juin 2019) : Farida Belghoul, Père Horovitz, Véronique Lévy

"L’arrêt de la Cour de cassation ne renvoyant pas l’affaire à la cour d’appel, conformément aux réquisitions du procureur général François Molins, l’hôpital de Reims (Marne) est en droit d’interrompre de nouveau l’alimentation." 

La Cour de cassation "déclare la juridiction judiciaire incompétente", et "ne renvoie pas l'affaire devant un juge".

Les avocats des parents de Vincent Lambert, opposés à l'arrêt des soins du quadragénaire, Jean Paillot et Jérôme Triomphe menacent également le médecin de Vincent Lambert. "Si le docteur Sanchez prétend remettre en route le processus de mort, outre les poursuites disciplinaires à des fins de radiation et les poursuites pénales pour non assistance à personne en danger, (...) il sera poursuivi également par plainte avec constitution de partie civile pour meurtre avec préméditation sur personne vulnérable".  Jean Paillot et Jérôme Triomphe ont également annoncé vendredi que Viviane Lambert, la mère du patient, s'exprimera devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU lundi (1er juillet. Ndlr.) (France-Info)

Le procureur général de la Cour de cassation, François Molins, a préconisé de casser la décision du 20 mai “sans renvoi” devant une autre juridiction. 

La mère de Vincent Lambert, arrivée au CHU de Reims peu après 16 heures, en est repartie vers 17 heures sans faire de déclaration. Viviane Lambert doit s’exprimer lundi devant le Conseil des droits de l’homme à Genève.  Le CHU a indiqué à l’AFP qu’il “ne fera aucun commentaire, ni aujourd’hui, ni dans les prochains jours”. (HuffingtonPost)

Ne manque-t-il pas une base légale à la décision de la Cour de cassation du 28 juin 2019 autorisant l'arrêt des soins  ? Vincent Lambert, en effet, n'est pas en "fin de vie", il n'est pas maintenu artificiellement en vie, il doit t être assisté pour être nourri et hydraté comme tout le monde. Il est un handicapé comme les 1700 autres handicapés dans le même cas que lui aujourd'hui en France. Dès lors, la loi Leonetti "relative aux droits des malades et à la fin de vie" peut-elle s'appliquer au cas de Vincent Lambert qui n'est PAS en "fin de vie" ? 

Le Comité des droits des personnes handicapés (CDPH), un organe dépendant du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU a prononcé début mai des "mesures provisoires" demandant le maintien en vie de Vincent Lambert. (L'Internaute)

"Ceux qui veulent tuer aujourd'hui Vincent Lambert, ce sont ceux qui ont fait 22 éborgnés dans les manifestations des Gilets jaunes. Ce sont ceux qui n'ont rien cédé devant des mois de manifestations de Gilets jaunes. Ce sont sont ceux qui veulent la sexualisation précoce à l'école. Et monsieur Molins, procureur de la Cour de cassation, qui réclame la mise à mort de Vincent Lambert", précise Farida Belghoul.

Le Père Horovitz confirme que "pour lutter contre cette euthanasie qui approche, il ne sert à rien de s'adresser à eux. Ce sont des gens qui n'ont ni coeur ni conscience, ni rien qui les fera changé d'avis. Donc c'est peine perdue. Aujourd'hui nous avons l'expérience des Gilets jaunes et qui n'ont presque rien obtenu du tout. Dieu, qui est le maître de toutes choses, nous accule en quelque sorte à nous tourner vers Lui. Car où se tourner ? Les institutions sont vérolées, tout ce qui se trouve autour de nous ne tient plus, le mal s'appelle le bien, le bien s'appelle le mal. Nous en sommes là aujourd'hui. Nous avons donc décidé de nous en remettre entièrement qu'à Dieu. Afin que nous puissions enfin comprendre que c'est Lui qui a le pouvoir sur toutes choses.

"La franc-maçonnerie a avancé avec le docteur Simon, grand maître du Grand Orient de France, qui lorsqu'il a publié son livre 'La Vie avant toute chose', l'avortement n'était pas encore légal en France, et pourtant tout était déjà fait par les loges, car c'est par là que cela commence. Aujourd'hui, toujours selon le même processus, l'euthanasie est déjà réglée. Tout est déjà dans les tuyaux. Et comme d'habitude, la faiblesse de ceux qui devraient parler étant là, ils ont toute possibilité d'agir à leur convenance.

"Le lieu dans lequel on veut euthanasié Vincent Lambert, comme par hasard, est Reims, le lieu où on ondoyait les rois de France afin qu'ils deviennent les lieutenants de Dieu. Donc on veut attaquer le catholicisme ici en son coeur; on veut toucher Dieu et on ne veut qu'une seule chose, continuer, comme l'a dit Vincent Peillon, la Révolution française, qui "n'est pas terminée". Le nouveau régime, c'est l'athéisme pour tous, c'est l'asservissement pour chacun et l'esclavage pour tous ceux qui vivront dorénavant ici en France. Et ce phénomène a tendance à se généraliser avec le Nouvel Ordre mondial, que tous les présidents de la république nous ont dit qu'il fallait aller vers ce Nouvel ordre mondial, même s'il fallait y aller de force. Et bien le Nouvel ordre mondial est devant nous chaque jour. La vie et la mort n'appartiennent qu'à Dieu. Qui sommes-nous pour juger de qui a le droit de vivre et de qui a le droit de mort ? Prions la Sainte Vierge de nous épargner cette euthanasie abominable qui est en train de venir sur la France."

Vincent Lambert n'est pas dans "un état végétatif irréversible", comme le disent les médias.

Véronique Lévy explique : "On voudrait enfermer ce combat dans un combat de catholiques intégristes, comme ils les appellent, parce que la mère de Vincent Lambert a appartenu en son temps à une Fraternité de l'Eglise qui est plutôt traditionnaliste (la FSSPX. Ndlr.), mais c'est un combat qui concerne l'homme, l'être humain. Et je l'ai écrit dans un livre, c'est l'homme contre les robots.' Et le seul qui peut nous sauver des robots, c'est-à-dire d'un homme qui est l'instrument du pouvoir, un homme sérialisé, matérialisé, labellisé avec le chiffre de la bête, c'est Dieu, qui est le visage de notre liberté. Puisqu'on a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu.

"Par rapport à la loi Leonetti (qui sert de base à la "justice" pour arrêter les soins), Vincent Lambert n'a pas fait de 'directive anticipée', il n'est pas en état d'agonie, il n'est pas en état de souffrances insupportables, il est dans un état pauci-relationnel, un handicap lourd, pauvre en relations. Mais il n'est pas malade physiquement. C'est sa faculté à communiquer qui est malade. Sept centres sont prêts à l'accueillir.

"Il  y a eu trois spécialistes en 2013 qui se sont prononcés au CHU de Châlons-en-Champagne pour dire que Vincent Lambert n'était pas dans un état irrémissible, mais évolutif. [Une femme saoudienne a recouvré une conscience après vingt-sept ans en état végétatif. Son premier cri n'a pas été de demander la mort, mais d'appeler son fils par son prénom. Ndlr.]; "et que l'état de Vincent Lambert ne correspondait pas au schéma d'une personne 'en fin de vie' qui subirait 'un acharnement thérapeutique.' Donc aujourd'hui le professeur Ducrocq, mais en 2013, trois spécialistes." 

[Vincent est lourdement paralysé et surtout en état de conscience altérée - c'est-à-dire que nous sommes incapables de préciser son niveau de conscience, parce qu'aucun code de communication fiable ne le permet.  

 

 

Vincent n'est pas atteint d'une maladie incurable. Sa nutrition, artificielle, certes, mais simple, réalisée à domicile pour certains de ses 1 700 « compagnons d'infortune » (expression de sa maman, Viviane Lambert), ne pose aucun problème.) [...] Arrêter ses traitements ? Ceux qui lui sont dus depuis la circulaire ministérielle du 3 mai 2002 - unité spécialisée, kinésithérapie, ergothérapie, orthophonie, stimulations sensorielles, mise au fauteuil, sorties en famille… -, c'est depuis six ans qu'ils sont arrêtés. Et en plus, Vincent est enfermé à clé dans sa chambre, ses visites restreintes, ses sorties interdites. Ses parents, depuis six ans, doivent déposer leur carte d'identité pour être autorisés à entrer dans sa chambre. Y a-t-il là autre chose que de la maltraitance sur personne vulnérable ?, s'interroge Valeurs actuelles. Les derniers experts ont affirmé que Vincent Lambert n'est pas en situation d'obstination déraisonnable.]

"Or, poursuit Véronique Lévy, on voit que depuis 2014, il y a un acharnement de l'Etat pour mettre à mort Vincent Lambert pour en faire un symbole, l'étendard non pas de l'euthanasie mais d'un programme eugéniste qui supprimerait tous les malades dans les états pauci relationnels.

"Moi j'ai un frère qui était dans un état de coma profond et qui un jour s'est réveillé du coma.

"Et ce que l'on appelle 'traitements', en fait, ce sont des soins. C'est-à-dire qu'ils ont fait glisser la sémantique, de soins à traitements, alors que son traitement consiste à être nourri et hydraté, comme tout le monde.

"Il est surveillé 24h/24, caméra dans sa chambre, brigade anti-terroriste. Quand on y a été c'était une histoire de fous. Et après on va nous traiter de 'complotistes'."

"Ce que l'on veut supprimer dans nos vies quotidiennes, c'est la beauté de l'acte gratuit, à l'égard de ceux qui souffrent, quand ils sont nos proches, et c'est l'impossibilité de ne pas pouvoir considérer autrement les choses que par l'intermédiaire de l'argent. On veut nous imposer l'argent dans tous les actes de la vie quotidienne. On veut supprimer les actes gratuits, l'amour gratuit, c'est ce dont le Nouvel Ordre Mondial ne veut pas", conclut Farida Belghoul.

Je soutiens Vincent.com, Comité de soutien de Vincent Lambert

Repost0
27 juin 2019 4 27 /06 /juin /2019 12:07

Texte de Véronique Lévy in extenso :

 

"J'appelle l'Alliance Vita, la Fondation Lejeune, le diocèse de Paris, toutes les organisations chrétiennes à organiser une marche blanche pour la vie de Vincent Lambert, et au-delà pour les 1700 personnes en état pauci-relationnel, pour nous tous, peut-être un jour, dont le sort dépend de celui de Vincent.

 

"Résistons par cette marche à la politique eugéniste du moindre coût, où la vie n'est qu'une monnaie d'échange. Résistons ce vendredi 28 juin, jour du verdict de la Cour de Cassation, mais fête du Sacré-Coeur de Notre Seigneur, s'alliant cette année à celle de Saint Irénée de Lyon. Ce saint évêque et martyr, primat des Gaules, combattit la gnose luciférienne et son credo fut la gloire de Dieu. C'est l'homme vivant.

 

"Je rappelle que ce samedi, veille de la fête du Corps et du Sang de Jésus, nous étions à Lyon pour la convergence vitale, réunissant désormais des femmes de tous horizons. Lyon, berceau du christianisme dont Irénée reçut la succession et la mission apostolique de Saint Polycarpe, disciple de saint Jean l'Évangéliste.

 

"En ces temps apocalyptiques, cette marche blanche pourrait avoir lieu devant Notre-Dame ou y débuter, pour finir devant la Cour de Cassation.

 

"Si nous laissons faire, si nous nous taisons, nous serons complices d'une abomination, le basculement d'une civilisation chrétienne. Oui, le basculement vers une civilisation de la barbarie institutionnalisée, héritière de la république de Sparte. Ce basculement sera définitif. Rien ne pourra plus empêcher la descente aux enfers de la France, entraînée dans sa chute par une oligarchie avide, obéissant aux intérêts internationaux, non plus au maître de la Vie, la sacrant inviolable en Son amour. Incarnons notre prière pour qu'elle ne devienne pas narcissisme spirituel. Que le Seigneur ne s'adresse pas à nous comme il le fit avec les Pharisiens: 'Faites ce qu'ils disent, pas ce qu'ils font.' (Mt 23,3)

 

"Oui, 'la foi sans les oeuvres est lettre morte'. (Jc 2,17)"

 

Présentation de la video sur la chaine youtube de Véronique Lévy, "Ave Maria" :

 

https://www.citizengo.org/fr/lf/17067...

 

"Vincent Lambert n’est pas sous acharnement thérapeutique; il est maintenu dans un couloir, le couloir de la mort, dans un service qui n’est pas adapté à sa pathologie, dans un service de soins palliatifs. Or Vincent n’est ni mourant, ni dans le coma, ni sous assistance respiratoire… Vincent réagit, Vincent est conscient… simplement il ne peut ni parler, ni se nourrir. Mais aujourd’hui, en France, un assassin n’a pas été jugé et un handicapé est condamné. A la mort de la faim, de la soif … au nom des ”droits de l’homme” et de la ”dignité de l’individu”. Il ne s’agit pas non plus d’une euthanasie car l’euthanasie, toute mortifère qu’elle soit et opposée à la Sainte Loi de Dieu, doit être volontaire… Or Vincent aime la vie, Vincent a survécu à un mois de privation de nourriture… Pensez-vous que ce fait si singulier puisse relever d’un homme souhaitant ardemment la mort ? Ou même y ayant consentie? Vincent est condamné à disparaître contre la volonté des parents et dans l’ignorance de la sienne. Contre celle du Droit international des personnes handicapées.

 

"Une civilisation qui élimine les embryons surnuméraires et se débarrasse de ses handicapés est une civilisation barbare. Elles se croit moderne et juge la religion comme une régression.Mais la religion créé des liens, la culture de mort les dissout.

"La Foi unifie, le nihilisme déracine ce qui fut la splendeur de l’Homme : le Visage de Dieu, tel une rose s’ouvrant au coeur du génome dévasté par les démiurges de la mort propre et de la sélection économique.

 

"La vie est un don de Dieu; pour les apprentis sorciers, elle s’achète … son prix est à l’aune de son efficacité ou pas.

 

"Un crime se prépare, au nom du droit à “mourir dignement”, inaugurant ainsi la légalisation du meurtre de la faiblesse, du handicap, de la vieillesse; contre la volonté des patients, parfois même, comble de la perversion, souhaitée et financée par eux. La mort, risque de devenir demain, -elle l’est dès aujourd’hui déjà-, l’effacement licite des inadaptés… ou mieux, le shoot empoisonné labellisé par les labo pharmaceutiques et les tueurs à gage de la santé publique. République née dans le sang du roi, des princes, des paysans,des chevaliers, des prêtres… des ouvriers. Tu es une imposture. Il n’y a qu’un Royaume: Celui de l’Amour, Celui du Christ, Celui de Dieu." 

Repost0
5 juin 2019 3 05 /06 /juin /2019 00:04

Le ministre de l'intérieur italien, Matteo Salvini confie l'Italie, le futur et le destin du continent européen au Coeur Immaculé de Marie.

 

"Je remercie le Seigneur. J'ai confié au Coeur Immaculé de Marie non pas un vote, ou le succès d'un parti, mais le futur et le destin d'un pays et d'un continent", a déclaré Mateo Salvini embrassant un crucifix, dans un extrait video diffusé sur TMC Quotidien du 27-05-2019 pour célébrer sa victoire aux européennes.

 

Dès le premier jour de sa campagne en février 2018, il avait donné le ton en montrant un chapelet qu'on lui avait offert et qu'il ne lâcha plus depuis. 

 

Et le 18 mai dernier, il confia l'Italie, sa vie et celle de ses partisans au Coeur Immaculé de la Vierge Marie "qui nous conduira à la victoire".

 

Son parti Lega (la Ligue) a remporté l'élection européenne avec 34% des suffrages.

Source: GloriaTv

Repost0
31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 15:49

À l'occasion de l'acte 28 samedi 25 mai, Thibault a réalisé des micro-trottoirs de Gilets jaunes, dont Priscillia Ludosky, Jérôme Rodrigues, Eric Drouet, le cortège "La Marche pour Jésus, un "rassemblement de tous les chrétiens", "pour la Paix, l'amour et la réconciliation", "le retour de la France à ses racines, le christianisme", et d'autres interventions de chrétiens évangéliques, et d'un prêtre catholique : "Jésus est né dans une étable sur la paille, et est mort sur la Croix, victime des répressions."

Repost0
16 mai 2019 4 16 /05 /mai /2019 21:25

Le 10 mai 2019, dans la décision du CHU de Reims de cesser l'hydratation et l'alimentation de Vincent Lambert, la France viole les mesures provisoires de maintenir les soins que la cour internationale pour le droit des personnes handicapées avait ordonné au CHU de Reims. Le docteur SANCHEZ du CHU de REIMS vient d’annoncer ce 10 mai 2019 à la famille de Vincent LAMBERT qu’il mettrait sa décision du 9 avril 2018 à exécution la semaine du 20 mai 2019, sans autre précision. Dès cette annonce du docteur SANCHEZ, la famille a découvert la mise en place par le CHU de REIMS d’un plan vigipirate contre on ne sait quels terroristes. Si cette décision était exécutée, Vincent LAMBERT mourrait en quelques jours, entouré probablement de forces de l’ordre en nombre, et le docteur SANCHEZ pourrait remettre à Viviane LAMBERT un fils mort pour la fête des mères le 26 mai prochain.

 

C’est au mépris des mesures provisoires ordonnées par l’ONU le 3 mai 2019 au profit de Vincent LAMBERT, handicapé, vulnérable et sans défense, que le docteur SANCHEZ a décidé qu’il mourrait dans le couloir de la mort dans lequel il est enfermé à clés depuis des années. Les experts judiciaires désignés ont pourtant clairement affirmé que Vincent LAMBERT n’était pas en situation d’obstination déraisonnable. Il s’agit en fait de l’euthanasie d’une personne handicapée pour la seule raison qu’elle est handicapée. Il n’y a aucune urgence médicale à arrêter l’alimentation et l’hydratation de Vincent LAMBERT et rien ne justifie une violation aussi éhontée du droit international et des mesures provisoires réclamées par l’ONU. Comment la France peut-elle prétendre prendre la présidence du Conseil de l’Europe le 24 mai prochain quand elle viole aussi délibérément les traités qu’elle ratifie, qui plus est à la veille des élections européennes ?

 

Quel message pour les Français et pour la communauté internationale ! Nous en appelons dès à présent au défenseur des droits, qui a été chargé par la France de veiller à l’application stricte de la Convention internationale des droits des personnes handicapées. Nous en appelons également au Président de la République qui est le garant de la parole donnée de la France pour que notre pays ne se déshonore pas. Nous saisissons la justice pour que soit respecté le droit international au profit de Vincent LAMBERT. Les avocats des parents de Vincent Lambert .

http://www.jesoutiensvincent.com/

Voici le lien de la pétition ...Par la Grâce de Dieu. Dernier recours pour que Vincent vive: : La cour internationale des personnes handicapées.

SIGNEZ ET PARTAGEZ EN MASSE! Ne vous lavez pas les mains comme Pilate du sang d'un innocent.

http://www.jesoutiensvincent.com/lapp...

Toutes les informations sont sur cette page: https://www.facebook.com/jesoutiensvi...

TEXTE et voix de Véronique Lévy, auteur de "JESUS-CHRIST OU LES ROBOTS" (Ed du Cerf). Musique: Cold song de Purcell

Repost0
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 13:32
Qui veut &quot;tuer l’Occident&quot; ? Jacques Sapir | Henri Guaino

Dans les studios de Sputnik, Jacques Sapir reçoit Henri Guaino, ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy et ancien député Les Républicains, à l’occasion de la sortie de son livre "Ils veulent tuer l’Occident" (éd. Odile Jacob, 2019).

Parmi les sujets abordés : "La civilisation occidentale est-elle en train de se dissoudre dans une mondialisation uniformisatrice qu’elle a elle-même initiée ? Comment réconcilier unité et diversité ? Les élites oublieraient-elles les leçons de leur propre passé ? Et d’ailleurs, qu’entend-on exactement par « Occident » ?", demande Jacques Sapir.

Henri Guaino aborde le thème de la Trinité qui pendant deux mille ans a imprégné notre modèle de développement personnel et collectif, de l'articulation de l'individuel et du collectif dans la société des droits de l'homme.

Note du blog Christ-Roi. 

 

Dans notre civilisation occidentale, "les rois voulaient unir en respectant les traditions et les particularités locales, sans user de violence. Ils cherchaient à supprimer de façon graduelle, et tout en les tolérant d'abord, les frontières administratives, financières, douanières, etc., qui séparaient les diverses provinces de France. Les révolutionnaires, sans comprendre que la variété est une forme de la liberté, et peut-être la plus essentielle pour chacun, s'orientaient vers une unité dans l'uniformité. Le niveau, emblème de la Maçonnerie, correspondait à leur projet principal", a pu écrire Bernard Faÿ, dans "La Grande révolution 1715-1815" (Le Livre contemporain, Paris 1959, p. 244.) 

Le mystère de la Trinité, trois personnes en une (Père, Fils et Saint-Esprit), l'unité dans la diversité, cet incompréhensible a été pendant deux millénaires en Occident le modèle qui a imprégné notre mode de développement, l'antidote à l'unité dans l'uniformité souhaitée par les révolutionnaires jacobins, les francs-maçons de 1789 et leur "république" "en marche" vers ce qu'ils appellent le "progrès". Un "progrès" qui aboutit aujourd'hui à ce que dénonce Jacques Sapir, une société "sans attache, sans culture, sans passé" (à partir de la 43e minute), un phénomène qui conduit à "tuer l'Occident", au travers du danger pointé par Henri Guaino du naturalisme, de la "loi du plus fort" et de la "sélection naturelle" : "C'est bien d'avoir le dionysisme quand c'est équilibré par Apollon et l'apollininisme, sinon ce n'est pas vivable."

 

Dans le royaume du Christ, dans le christianisme, le développement personnel, le bonheur est individuel, il est laissé à notre libre arbitre, il dépend de notre obéissance au commandements divins, il n'est pas garanti ici-bas et n'est pas obligatoire. Dans le projet jacobin maçonnique issu de 1789, au contraire (et quoiqu'en disent les droits de l'hommistes), le bonheur est terrestre, mais il est collectif et il est obligatoire. Marque de tous les totalitarismes. 

 

Lire : L'impasse des droits de l'homme

Dans la société chrétienne, la défense du plus faible contre la loi du plus fort est consubstantiel au modèle de développement.

Pour répondre à Jacques Sapir : et si la Trinité recommençait à inspirer notre modèle civilisationnel ?

Et si le règne du Christ, qui n'empêche ni les libertés individuelles ni la laïcité, redevenait notre modèle de civilisation ?

Repost0
23 mars 2019 6 23 /03 /mars /2019 23:50

Pour le dimanche des Rameaux, le village de Sainte-Pazanne (Loire Atlantique), gros bourg de plus de 5 000 habitants, au sud-ouest de Nantes, joue le spectacle intitulé "Christ Roi" (4 heures), animé par des dizaines de bénévoles au théâtre "Jeanne d'Arc", qui réunit 220 spectateurs. 

L’oeuvre du Christ Roi, dont l’auteur est Paul Greslé, a été représentée pour la première fois à Trignac (Loire Atlantique) en Décembre 1930. À l’initiative et sous la direction de l’abbé Victorien Portier, un vicaire dynamique et autoritaire, le spectacle "Christ-Roi" se lève le 15 janvier 1933. Exemple de réussite et de longévité, il est joué chaque année à Sainte-Pazanne, sans interruption, depuis 1933. Il en est aujourd'hui à sa 86e année de représentation. (Historique du spectacle)

Le spectacle &quot;Christ Roi&quot; à Sainte Pazanne (Loire Atlantique)

Source video: Gloria.tv

 

Pour cause de rénovation de la salle de théâtre Jeanne d’Arc, le spectacle à lieu cette année à l’église. Il n’ y pas de réservation, entrée libre.

Site internet du spectacle : Bienvenue sur le site du Christ Roi

Spectacle unique le samedi 13 avril 2019, 14h30

Repost0
7 novembre 2018 3 07 /11 /novembre /2018 13:25

La France commémore tout au long de la semaine l'Armistice de 1918. À cette occasion, le président de la République Emmanuel Macron, se rend dans différents hauts lieux de la Grande Guerre, dont Reims. Cette "ville martyre", détruite à 85% pendant le conflit à trouvé un visage : celui de "l'Ange au Sourire", plus connu sous le nom de "Sourire de Reims".

 

Connue pour être le lieu du sacre des rois de France, la cathédrale de Reims est aussi la « cathédrale martyre ». Pendant la Première Guerre mondiale ce sont quelques 288 obus allemands qui ont frappé ce joyau gothique. Autour d’elle, une ville détruite à 85%. Les premiers bombardements remontent au 4 septembre 1914, un peu plus d’un mois après le début du conflit et quelques jours avant que les troupes allemandes n’entrent dans Reims. Le drapeau blanc dressé à la hâte par les abbés Jules Thinot et Maurice Landrieux est ignoré par les belligérants. La ville est perdue puis reprise par les Français. Et finalement un obus allemand déclenche un incendie le 19 septembre 1914 sur un échafaudage en bois. Pendant le sinistre qui va ravager la cathédrale, une poutre tombe et emporte la tête d’une statue d’ange qui fait une chute de quatre mètres cinquante avant de s’éclater sur le sol en une vingtaine de morceaux.

 

Statues de la cathédrale de Reims, après les bombardements de 1914. L'Ange au sourire est la dernière à droite.

 

Cette « gueule cassée » est sauvée par l’abbé Thinot, aumônier volontaire mort au front en 1915, qui la met à l’abri dans les caves de l’archevêché de Reims. Ce n’est que plus d’un an après, le 30 novembre 1915, qu’elle est découverte par l’architecte Max Sainsaulieu. Alors que la destruction de la cathédrale suscite une vague d’émotion au sein de la population française, le sourire de l’ange devient l’emblème du génie français détruit par l’armée allemande.

 

Un sourire très médiatique

« Les statues du portail, avec leur suprême élégance, leur fin sourire, sont la fleur d’une civilisation… Le sourire, cet éclair de sympathie, apparaît pour la première fois à Reims… On retrouve partout ces proportions élégantes, cette grâce, ce sourire, ce désir de plaire, cette légèreté… Le sourire de Reims charme la France et l’Europe. » Voilà l’expression née sous la plume de l’historien Émile Mâle écrivant dans La Revue de Paris du 15 décembre 1914. Le « Sourire de Reims » apparaît alors dans de nombreux journaux français, italiens, anglais et américains — pays alliés contre l’Allemagne — qui en font la célébrité.

 

L’ange voyage même en dehors du continent : en 1916, un moulage de sa tête est accueilli à New York, au Canada, à Buenos Aire et à Santiago du Chili dans le cadre d’une exposition itinérante consacrée au patrimoine français détruit durant la guerre.

 

Même après la restauration de la statue en 1926, le sourire angélique continue de circuler en France et dans le monde entier. La poste émet à 580.000 exemplaires un timbre qui reprend ce sourire caractéristique. À la valeur d’affranchissement est ajoutée une surtaxe au profit de l’amortissement de la dette publique aidant ainsi à la reconstruction d’après-guerre. Un ange qui n’a pas fini de passer.

 

"Le sourire de Reims" : timbre à l'effigie de l'ange au sourire de la cathédrale de Reims.

 

Source: Aleteia.org

Repost0
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 17:04
Cardinal Burke: Les fausses religions qui permettent l'avortement devraient être supprimées

Source: Life Site

21 mai

Cardinal Burke: False religions that permit abortion should be suppressed

 

ROME, le 21 mai 2018 ( LifeSiteNews ) - Le cardinal Raymond Burke a exprimé avec audace une vérité impopulaire mais d'une importance vitale sur le rôle suprême du catholicisme lors d'une réunion de dirigeants pro-vie internationaux rassemblés à Rome.

Au cours d'une séance de questions-réponses au Forum de la vie à Rome, on a demandé à Burke: "La doctrine de la royauté sociale du Christ comporte-t-elle des limites à la liberté religieuse? Autrement dit, si la société reconnaît la royauté du Christ, cela ne signifie-t-il pas que certaines expressions d'une fausse religion peuvent et devraient être supprimées pour la préservation du bien commun?"

"La liberté de religion ne signifie pas la liberté de pratiquer une religion qui est fausse ou une religion qui contredit la loi de Dieu", a déclaré le cardinal, en rétablissant essentiellement l'identité propre et le rôle de l'Église dans le monde.

"Une religion qui permettrait de tuer des nourrissons" ou qui permettrait "toute autre type de mal intrinsèque", a déclaré Burke, "c'est pourquoi la réalité de la royauté du Christ est si importante." La réalité divine du Christ-Roi "définit la liberté de religion d'une manière qui peut éviter" toutes les "manifestations de fausses religions."

Dissimulée par d'autres prélats, ecclésiastiques et universitaires catholiques pendant des décennies au nom de la promotion de l'œcuménisme et de l'évitement de la discorde, l'Église s'est permise d'être réduite au silence en raison de la prolifération de fausses religions sur la planète. Cette réticence - à proclamer avec confiance le rôle légitime de l'église sous la domination du Christ Roi - a émasculé des efforts pour évangéliser, enseigner avec autorité morale, pour attirer tous les hommes aux sacrements, pour protéger la vie, et même pour préserver et maintenir le définitions immuables de l'homme, de la femme, de l'enfant, du mariage et de la famille.

Les catholiques individuels doivent se placer consciemment sous la "royauté du Christ" face aux ennemis de l'Église qui tentent aujourd'hui "d'infiltrer la vie de l'Église elle-même et de corrompre l'Épouse du Christ par une apostasie de la Foi apostolique", a déclaré le Cardinal.

Repost0
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 13:13
Cardinal Burke: Les catholiques doivent laisser le Christ régner en tant que roi face à &quot;l'apostasie&quot; au sein de l'Église

Source: LifeSite News

18 mai 2018

Cardinal Burke: Catholics must let Christ reign as King in face of ‘apostasy’ within Church

 

ROME, le 18 mai 2018 ( LifeSiteNews ) - Les catholiques doivent se placer consciemment sous la "royauté du Christ" face aux ennemis de l'Église qui tentent aujourd'hui "d'infiltrer la vie de l'Église elle-même et de corrompre l'Épouse du Christ par un apostasie de la foi apostolique", a indiqué le cardinal Raymond Burke lors d'une conférence aujourd'hui à Rome.

Le Cardinal, l'un des signataires des dubia et un des principaux défenseurs de l'orthodoxie au sein de l'Église aujourd'hui, a déclaré aux participants au Forum annuel de Rome que le Christ Roi régnait sur son Épouse l'Église, sur le monde, et devait régner sur les cœurs humains.

Il a dit que saint Paul résumait cette vérité avec son enseignement sur toutes choses, l'univers entier, étant restauré, ou récapitulé, en Christ (Eph 1:10).

Ces paroles de saint Paul "se réfèrent à l'ordre et à la paix, le salut éternel, pour lequel Dieu le Père a envoyé son Fils unique pour prendre notre nature humaine et souffrir, mourir, ressusciter des morts et monter à la droite du Père", a-t-il dit.

"Elles se réfèrent au Mystère de la Foi, qui nous assure que Christ, assis à la droite du Père dans la gloire, demeure avec nous sur la terre, déversant, de son glorieux Coeur transpercé, sans mesure et sans cesse, le don septuple du Saint-Esprit sur son corps mystique, l'Église, c'est-à-dire dans le cœur des hommes", a-t-il ajouté.

Le Cardinal a dit que "dans le Christ est réalisé le bon ordre de toutes choses, l'union du ciel et de la terre, comme Dieu le Père l'avait prévu dès le commencement".

"C'est l'obéissance de Dieu Fils Incarné qui rétablit, restaure, la communion originelle de l'homme avec Dieu et, par conséquent, la paix dans le monde. Son obéissance unit une fois de plus toutes les choses, "les choses au ciel et les choses sur la terre", a-t-il ajouté.

Burke a souligné que la royauté du Christ sur les coeurs humains n'est pas un "idéal auquel seulement quelques-uns peuvent atteindre mais auxquels tous sont appelés".

"C'est plutôt une réalité de la grâce divine qui aide le sujet humain même le plus faible et le plus éprouvé à atteindre un degré de vertu héroïque, s'il coopère seulement avec la grâce divine", a-t-il dit.

Un certain nombre de théologiens catholiques fidèles à l'enseignement perpétuel de l'Église sur le mariage, la vie morale et la réception des sacrements ont exprimé leur inquiétude face aux nouveaux enseignements des plus hauts niveaux de l'Église qui présentent la vie morale comme un simple "idéal" visé plutôt qu'une réalité qui s'impose à tous.

Le cardinal a dit que les catholiques fidèles doivent permettre à la royauté du Christ d'être exercée sur leurs vies "par-dessus tout, par la conscience", la voix de Dieu "exprimant sa loi écrite sur chaque coeur humain."

"La conscience, par conséquent, n'est pas, comme on l'entend souvent faussement déclarée aujourd'hui, formée par les pensées et les désirs de l'individu, mais par la vérité qui purifie les pensées et les désirs individuels et les dirige conformément à la loi de l'amour de Dieu et du prochain. L'obéissance à la royauté du Christ s'exprime par la résolution et l'effort de conformer toute notre pensée et de parler et d'agir au Christ vivant en nous dans la Tradition Apostolique vivante", a-t-il dit.

Certains prélats et théologiens dissidents de haut rang ont dépeint la conscience comme une autorité finale et ultime qui doit être suivie même si elle contredit les lois de Dieu et l'enseignement de l'Église.

Burke a continué en soulignant comment la royauté du Christ s'applique non seulement aux chrétiens, mais à tous ceux qui sont dans le monde, y compris ceux qui occupent des fonctions politiques.

"La Royauté du Christ est, par nature, universelle, c'est-à-dire qu'elle s'étend à tous les hommes, au monde entier. Ce n'est pas une royauté sur les seuls fidèles ou sur les seules choses de l'Église, mais sur tous les hommes et toutes leurs affaires", a-t-il dit.

"La royauté s'exerce du Coeur du Christ dans les cœurs humains. Il ne prétend pas gouverner directement le monde mais le gouverner à travers l'homme", a-t-il poursuivi.

"Les chrétiens qui ne prétendent pas gouverner en même temps l'état civil par l'intermédiaire de l'Église sont appelés à donner un témoignage public héroïque de la vérité de la loi morale, de la loi de Dieu: ainsi, la royauté du Christ est exercée par les cœurs, un avec Son Coeur Royal", a-t-il ajouté.

Il a encouragé les familles catholiques à introniser une image du Sacré-Cœur de Jésus dans la maison comme une façon de se mettre sous le règne du Christ.

"La royauté du Christ à la maison libère les membres de la famille et de la famille en tant que société pour jouir de ces droits et remplir ces devoirs, en accord avec la volonté de Dieu. L'universalité de la royauté du Christ se reflète dans la pratique de l'intronisation de l'image du Sacré-Cœur de Jésus dans la maison et dans les autres lieux de notre activité humaine."

Il a également souligné comment la participation à l'Eucharistie est "le moyen le plus parfait et le plus efficace de transformer les cœurs humains par l'union avec le Cœur du Christ, par la soumission à sa royauté d'amour pur et altruiste".

 

***

Cardinal Burke: Les catholiques doivent laisser le Christ régner en tant que roi face à &quot;l'apostasie&quot; au sein de l'Église
Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 06:28

Vous ne voulez pas du Christ, vous aurez des porcs ! La société déplore en ce moment l'augmentation des cas de harcèlements sexuels envers les femmes avec le hasgtag "balance ton porc". Or, en 1968, évoquant les "graves conséquences des méthodes de régulation artificielle de la natalité", Paul VI avait averti :

 

"Les hommes droits pourront encore mieux se convaincre du bien-fondé de la doctrine de l'Eglise en ce domaine, s'ils veulent bien réfléchir aux conséquences des méthodes de régulation artificielle de la natalité. Qu'ils considèrent d'abord quelle voie large et facile ils ouvriraient ainsi à l'infidélité conjugale et à l'abaissement général de la moralité. Il n'est pas besoin de beaucoup d'expérience pour connaître la faiblesse humaine et pour comprendre que les hommes - les jeunes, en particulier, si vulnérables sur ce point - ont besoin d'encouragement à être fidèles à la loi morale, et qu'il ne faut pas leur offrir quelque moyen facile pour en éluder l'observance. On peut craindre aussi que l'homme en s'habituant à l'usage des pratiques anticonceptionnelles, ne finisse par perdre le respect de la femme et, sans plus se soucier de l'équilibre physique et psychologique de celle-ci, n'en vienne à la considérer comme un simple instrument de jouissance égoïste, et non plus comme sa compagne respectée et aimée." (Paul VI, Humanae Vitae, # 17)

​​​​​​​

Dans cette encyclique, Paul VI prédisait 

  • 1. La contraception conduirait à l’infidélité conjugale.
  • 2. La pratique contraceptive conduirait à “un abaissement général de la moralité”.
  • 3. La contraception conduirait les hommes à cesser de respecter le femmes dans leur intégralité, et les amènerait à traiter les femmes comme “de simples instruments du plaisir égoïste” plutôt que comme des partenaires chéries.
  • 4. Et, finalement, l’acceptation généralisée de la contraception au sein des couples conduirait à l’imposition massive de la contraception par des gouvernements sans scrupule.

 

Au paragraphe 22, il voulait "rappeler l'attention des éducateurs et de tous ceux qui ont des tâches de responsabilité pour le bien commun de la société sur la nécessité de créer un climat favorable à l'éducation à la chasteté, c'est-à-dire au triomphe de la saine liberté sur la licence par le respect de l'ordre moral."

 

Au paragraphe précédent, il disait : "une pratique honnête de régulation de la natalité exige avant tout des époux qu'ils acquièrent et possèdent de solides convictions sur les vraies valeurs de la vie et de la famille et qu'ils tendent à acquérir une parfaite possession d'eux-mêmes. La maîtrise de l'instinct par la raison et la libre volonté impose sans nul doute une ascèse pour que les manifestations affectives de la vie conjugale soient dûment réglées, en particulier pour l'observance de la continence périodique. Mais cette discipline, propre à la pureté des époux, bien loin de nuire à l'amour conjugal, lui confère au contraire une plus haute valeur humaine. Elle exige un effort continuel, mais grâce à son influence bienfaisante, les conjoints développent intégralement leur personnalité, en s'enrichissant de valeurs spirituelles: elle apporte à la vie familiale des fruits de sérénité et de paix, et elle facilite la solution d'autres problèmes; elle favorise l'attention à l'autre conjoint, aide les époux à bannir l'égoïsme, ennemi du véritable amour, et approfondit leur sens de responsabilité."

 

Paul VI avertissait, de nouveau au paragraphe 22: "Tout ce qui, dans les moyens modernes de communication sociale, porte à l'excitation des sens, au dérèglement des mœurs, comme aussi toute forme de pornographie ou de spectacles licencieux, doit provoquer la franche et unanime réaction de toutes les personnes soucieuses du progrès de la civilisation et de la défense des biens suprêmes de l'esprit humain. Et c'est en vain qu'on chercherait à justifier ces dépravations par de prétendues exigences artistiques ou scientifiques, ou à tirer argument de la liberté laissée en ce domaine par les autorités publiques."

 

C'est donc en vain que les "féministes" réclament le respect de la femme si d'un autre côté elles promeuvent une société coupée des enseignements chrétiens. C'est tout le logiciel moderne de la porcherie créée par les progressistes depuis cinquante ans qui devra être nettoyé et revu à l'aune de la critique catholique si l'on se soucie réellement de la défense des droits des femmes.

Encore une fois, en ce domaine, l'Eglise est maîtresse en matière de morale conjugale, la gardienne authentique des droits de la femme et des valeurs humaines.

 

Lire : La femme au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime : l'exclusion des femmes ne date pas des "siècles obscurs" mais vient plus tard, de la modernité

 

Enfin, "aux gouvernants, qui sont les principaux responsables du bien commun, et qui peuvent tant pour la sauvegarde des valeurs morales", Paul VI leur disait au paragraphe 23 : "ne laissez pas se dégrader la moralité de vos peuples; n'acceptez pas que s'introduisent, par voie légale, dans cette cellule fondamentale de la société qu'est la famille, des pratiques contraires à la loi naturelle et divine !"

On imagine l'immense dégât causé par le "mariage homosexuel" imposé par voie légale ("loi Taubira") et les conséquences incalculables en terme de violences dans la société que ce genre de pratiques contraires à la loi naturelle et divine engendrera.

Les prophéties d'Humanae Vitae de Paul VI se sont réalisées

Les prédictions faites par le Pape Paul VI dans l'encyclique Humanae Vitae se sont réalisées selon le cardinal de New York Timothy Dolan, ainsi que le rapporte lifesitenews.com.

 

Lors d'une réunion des évêques américains, Dolan a parlé d'une "mentalité contraceptive généralisée" conduisant à l'infidélité conjugale et à un abaissement général des normes morales : les personnes sont utilisées pour la satisfaction d'autrui et abandonnées lorsqu'elles ne procurent plus de plaisir.

 

Il lie la contraception à la violence conjugale, à la traite des êtres humains, à la pornographie, au harcèlement sexuel, aux agressions, aux abus et à l'avilissement général des femmes.

 

Gloria.tv

L'article en anglais publié sur LifeSiteNews le 16 novembre : "Cardinal Dolan: Humanae Vitae’s warnings about contraception coming true ‘in so many ways’ "

Les prophéties d'Humanae Vitae de Paul VI se sont réalisées

(Traduction partielle)

 

Les avertissements d'Humanae Vitae sur la contraception se réalisent de tant de manières

 

Les prédictions du Bienheureux Pape Paul VI sur la propagation de la contraception se sont réalisées, a déclaré le cardinal Timothy Dolan à ses confrères américains lors de leur rencontre cette semaine.

 

Dolan, le président du Comité des évêques sur les activités pro-vie, a fait le point sur les efforts pro-vie des évêques. Une partie de cette mise à jour a souligné le 50e anniversaire de Humanae Vitae, l'encyclique du pape Paul VI confirmant l'opposition de l'Église à la contraception artificielle.

 

"En 1968, le Bienheureux Pape Paul VI nous a prophétiquement rappelé le noble dessein original de Dieu pour l'amour conjugal des époux", a déclaré Dolan. "Pour ceux qui étaient disposés à accepter la sagesse et la vision de Humanae Vitae , aussi difficile que cela puisse être, ils ont trouvé la beauté et la liberté dans l'enseignement de l'Église."

 

"Nous aimerions utiliser l'occasion du 50ème anniversaire pour relever la vérité, la beauté et la liberté" qui viennent du suivi des enseignements de l'Eglise sur la sexualité humaine, a-t-il dit.

 

" Humanae Vitae , bien sûr, a donné une vision prophétique et positive de l'amour et de la vie", a expliqué Dolan. "Mais il a également donné un avertissement sobre de l'endroit où nous allions si nous choisissions un chemin différent."

 

Il ne fait aucun doute que la prédiction du pape défunt selon laquelle "une mentalité contraceptive étendue conduirait à une 'infidélité conjugale et à un abaissement général des normes morales'" est devenue réalité, a déclaré Dolan.

 

Paul VI "a averti que 'un homme qui s'habitue à l'utilisation de méthodes contraceptives peut oublier la révérence due à sa partenaire, une femme, et en négligeant son équilibre physique et émotionnel, la réduire à n'être plus qu'un simple instrument pour la satisfaction de ses désirs'", a-t-il continué. "Garçon, à bien des égards aujourd'hui, nous voyons des personnes utilisées pour la satisfaction des autres et abandonnées lorsqu'elles ne procurent plus de plaisir ou deviennent gênantes."

 

Avec l'influence de la contraception, "la violence domestique, la traite des êtres humains, la pornographie, le harcèlement sexuel, les agressions, les abus et l'avilissement général des femmes" sont devenus monnaie courante.

 

"Prédisant, malheureusement avec précision, les mandats de contraception imposés par le gouvernement, a averti le Bienheureux Paul, 'si [le gouvernement] considère cela comme nécessaire, ils peuvent l'imposer même à tout le monde", a poursuivi Dolan. "De nouveau à droite!"

 

Le cardinal a noté la "colonisation idéologique" de la contraception que les pays occidentaux imposent aux pays moins développés et le mandat de contraception du gouvernement américain comme exemples.

Repost0
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 09:18

Une guerre ce n'est pas beau, il y a des dommages collatéraux, des "injustices". Ceux qui nous parlent de "guerre contre l'islamisme", hier étaient ceux qui disaient être "Charlie"... Un hasard sans doute... avec l'"esprit Charlie", esprit d'"unité" derrière le gouvernement Valls et Hollande, esprit de soumission devant le Leviathan... Esprit d'irresponsabilité du politique... même devant Dieu...

 

Il est clair que ces Charlie là, gavés, raffinés et propres sur eux, qui nous parlent à présent de "guerre" ne feront pas cette guerre sale... Ou ne la feront que derrière leurs plateaux de télévision ou... sur Tweeter... comme Manuel Valls... Un premier ministre particulièrement immature qui tweete des dessins pour les bisounours et des images festives de concert en réponse... Les terroristes tremblent de peur :

Les Charlie veulent la &quot;guerre à l'islamisme&quot;, ils ne la feront pas, d'autres la feront à leur place !

 

Lire "[Vélléité] Deux ans de combat de Valls contre le terrorisme (mais seulement sur Twitter…)".

 

Manuel Valls combat férocement le terrorisme en parlottes et communications oiseuses depuis deux ans (sur Twitter…). [Quelques commentaires en bleu cyan. NDLR.]

 

Bilan :

 

2014

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

24 sept. 2014 Effroi devant la barbarie. Soutien de la Nation tout entière à la famille d’Hervé Gourdel. La France ne cèdera jamais. MV
 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

24 sept. 2014 La stabilité du Moyen-Orient et la sécurité du monde sont menacées par le groupe terroriste Daech
 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

24 sept. 2014 Il nous faut être implacable contre le terrorisme. C’est l’objectif du plan présenté par @bcazeneuve. #DiscoursIrak

 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

6 oct. 2014 Discussion fructueuse au 10 Downing St sur nos politiques nationales et sur le défi terroriste. Merci @David_Cameron
 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

22 nov. 2014 L’action des troupes françaises porte ses fruits, avec des coups majeurs infligés aux terroristes. #FiersdelaFrance

 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

23 nov. 2014 Avec le Président nigérien Issoufou. Déterminés dans la lutte contre le terrorisme et mobilisés pour le développement
 
 
7 janvier 2015, Charlie Hebdo

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

7 janv. 2015 #JeSuisCharlie

 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

8 janv. 2015 La seule réponse à la barbarie, c’est ce cri universel de la France, ce cri de liberté.
 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

13 janv. 2015 En trois jours, 17 vies ont été emportées par la barbarie. #hommage

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

Il a pété un câble ce jour là, clairement…

13 janv. 2015 Ces rassemblements sont la plus belle des réponses. #hommage

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

13 janv. 2015  L’état d’esprit du 11 janvier est un message d’unité. Je veux que nous fassions bloc ! #hommage
“Esprit” pour de nouvelles lois sécuritaires donc ?

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

13 janv. 2015 Il faut aller plus loin. Le ministre de l’Intérieur m’adressera des propositions de renforcement. #hommage

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

21 janv. 2015 Le combat contre le terrorisme, le djihadisme, l’islamisme radical sera une lutte de longue haleine. #antiterrorisme

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

21 janv. 2015 425 millions d’€ de crédits d’investissement, d’équipement et de fonctionnement en 3 ans pour renforcer la lutte contre le terrorisme.
 
21 janv. 2015 Au cours des 3 prochaines années, 2680 emplois supplémentaires seront consacrés à la lutte contre le terrorisme. #antiterrorisme

Chouette, c’est clairement la bonne façon de lutter contre les racines du terrorisme…

 

2015

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

16 févr. 2015 Recueillement à l’ambassade du Danemark après les actes terroristes de #Copenhague: #vierdanskere —nous sommes Danois

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

21 févr. 2015 La lutte contre le terrorisme, menace directe sur la sécurité de l’Europe, en discussion avec les sociaux-démocrates.
 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

7 mars 2015 Horrifié devant l’abjecte attaque terroriste perpétrée cette nuit à Bamako. Soutien au Président Keïta. Nous ne cèderons jamais. MV

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

18 mars 2015 Peine immense. La barbarie ne l’emportera pas. Avec les Tunisiens, le monde doit dire non à l’horreur du terrorisme islamiste. MV #Tunis

Non ! Non ! non ! (c’est bon là ?)

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

28 mars 2015 J’apprends avec une grande émotion le décès d’une 4ème compatriote, victime du terrorisme à Tunis. La France ne cédera jamais. MVmanuel valls twitter terrorisme velléitaire

2 avr. 2015 Horrifié face à la barbarie qui a frappé les étudiants de Garissa. Nous sommes avec le Kenya contre le terrorisme. MV

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

22 avr. 2015 Face à la menace terroriste sans précédent, il faut nous mobiliser avec lucidité et une très grande détermination. 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

2 juin 2015  Pour mieux faire face à la menace terroriste, nous avons amplifié les moyens de nos services. #PJLRenseignement

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

26 juin 2015 Le (sic.) menace et l’horreur aveugles des terroristes n’épargnent aucune nation. Mes pensées à la victime en #Isère et aux victimes en Tunisie. MV
 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

15 sept. 2015 Daech est plus qu’une organisation terroriste : c’est un nouveau totalitarisme qui dévoie l’Islam.  #Syrie

C’est cool d’avoir un premier ministre islamologue…

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

15 sept. 2015 Nous ne changeons pas de stratégie. Nous ne changeons pas de cible. Nous luttons contre le terrorisme. #Syrie

C’est bien de ne pas se mettre à le soutenir, du coup – genre en étant amis avec les Saoudiens et les Quataris…

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

15 sept. 2015 La France est en guerre contre le terrorisme, le djihadisme et l’islamisme radical. Ce sera long mais nous l’emporterons. #Syrie
10 oct. 2015 Face à l’horreur, soutien et solidarité aux familles des victimes de l’attentat d’#Ankara. Ensemble contre le terrorisme.
Tous ensemble, tous ensemble…

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

12 nov. 2015 Horreur et effroi face à l’attentat islamiste qui vient de frapper durement Beyrouth. Solidarité avec le peuple libanais. MV
 

13 novembre 2015, Paris

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

14 nov. 2015 Nous sommes en guerre. Nous prenons donc des mesures exceptionnelles. Et cette guerre, nous la gagnerons.
22 000 retweets, ça laisse songeur…

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

14 nov. 2015 Je comprends que les Français puissent avoir peur, mais nous devons être forts et faire face avec nos valeurs.
 
manuel valls twitter terrorisme velléitaire

18 nov. 2015 Notre ennemi, sachons le nommer : c’est l’islamisme radical Et c’est debout, ensemble, unis, que nous le détruirons

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

19 nov. 2015 Nous sommes en guerre ! Une guerre nouvelle –extérieure et intérieure– où la terreur est le premier but et la première arme. #AttentatsParis
 
C'est drôle j'avais plutôt l'impression que c'était Valls qui faisait la guerre aux Français à l'extérieur et à l'intérieur selon la bonne vieille méthode jacobine (voir remarque précédente)...

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

19 nov. 2015 Face à la menace, nous rendons l’état d’urgence plus efficace : assignations à résidence, perquisitions, fermeture des mosquées radicales.

 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

19 nov. 2015 Parce que la menace terroriste est là, que nous devons protéger nos concitoyens, agir avec efficacité, l’état d’urgence doit être prolongé.

 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

20 nov. 2015 En prolongeant l’état d’urgence, l’Assemblée et le Sénat envoient un message très fort : nous sommes unis face au terrorisme. MV
Message qui semble donc avoir particulièrement terrorisé les terroristes…

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

19 nov. 2015 Ne nous y trompons pas : un totalitarisme a frappé la France non pas pour ce qu’elle FAIT, mais pour ce qu’elle EST.

 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

25 nov. 2015 Face au totalitarisme islamiste, la France mènera une guerre implacable. Nous frapperons fort, nous frapperons juste. Et nous gagnerons.
 
 
2016

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

9 janv. Un an après, notre douleur est intense. Mais toute aussi intense est notre détermination contre la haine et le terrorisme. MV #HyperCacher

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

16 janv. En frappant le #BurkinaFaso, les terroristes ont de nouveau frappé le monde. Ensemble nous répondrons et nous vaincrons.

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

19 janv. Profonde tristesse car Leila Alaoui, c’était l’engagement, la culture, le talent. Tout cela, les terroristes ne pourront jamais l’abattre.

L’année commence bien, avec le parrain de Daech :

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

21 janv. Lutte contre le terrorisme, développement économique: avec @Ahmet_Davutoglu, renforçons le partenariat franco-turc !
 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

1 févr. À Bruxelles avec @CharlesMichel pour intensifier la coordination franco-belge contre le terrorisme.

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

16 févr. Prolongation de l’état d’urgence : unité, détermination et esprit de responsabilité des parlementaires face au terrorisme. MV

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

7 mars #BenGuerdane : dans son combat contre le terrorisme, la Tunisie reste debout. La France est plus que jamais aux côtés du peuple tunisien. MV

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

13 mars Attaque ignoble à #GrandBassam : la France est solidaire du peuple ivoirien. Face au terrorisme, une même détermination : ne jamais céder !

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

13 mars La France condamne l’abject attentat terroriste d’Ankara. Elle apporte son soutien aux familles et proches des victimes.

Dure journée niveau imagination le 13 mars…

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

22 mars 13 novembre à Paris, 22 mars à Bruxelles, la France et la Belgique ensemble face au terrorisme.
Un Premier Ministre qui tweete des dessins donc…

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

23 mars L’Europe, unie, aux côtés de la Belgique, rend hommage aux victimes des attentats terroristes de Bruxelles.
 

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

14 juin Magnanville : solidarité de toute la Nation aux policiers. Refuser la peur, combattre le terrorisme.

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

28 juin Horrifié par l’attentat barbare à l’aéroport d’#Istanbul. La France avec les Turcs contre le terrorisme.

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

2 juil. Dacca : la France est aux côtés du Bangladesh et des Nations touchées par cet odieux attentat. Tous unis contre le terrorisme.
 
 
14 juillet 2016, Nice

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

14 juil. Très fier de toutes nos forces de défense et de sécurité qui s’engagent pour la liberté. Bon à tous ! MV

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

14 juil. Magnifique autour du chef italien Daniele Gatti. Un festif et populaire.

On sent bien le Premier Ministre d’un pays “en guerre”…

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

14 juil. La ville de Nice frappée par le terrorisme le jour de notre Fête nationale. Immense douleur, le pays est en deuil. Les Français feront face.

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

14 juil. On a voulu atteindre l’unité de la Nation. La France doit rester fidèle à l’esprit d’unité du 14 juillet.
“On” est décidément pas gentil du tout…

À suivre, pour de nouveaux coups de menton…

P.S. je suis méchant, Hollande avait fait un nouvelle proposition forte le 13 juillet :

manuel valls twitter terrorisme velléitaire

13 juil. @fhollande a souhaité la création d’une médaille manifestant l’hommage de la Nation aux victimes du terrorisme
 
Et pourquoi pas un Club des victimes de Daech aussi ?

Épilogue : conseils

Si vous aussi, comme Manuel Valls, vous voulez lutter contre le terrorisme sur Twitter, je vous propose donc une synthèse des éléments de langage :

  • d’abord, de l’émotion : effroi, peine immense, horrifié face à la barbarie, grande émotion, odieux, immense douleur…

  • puis de l’union : solidarité, tous unis, tous ensemble, soutien, aux cotés du peuple…

  • puis de l’action : condamne, dire non à l’horreur, mobiliser, soutien…

  • puis des promesses qui ne mangent pas de pain : implacable, debout, détermination, “nous gagnerons”, “nous vaincrons”, “nous ne cèderons jamais”…

  • et n’oubliez pas de prendre d’être prudent pour qu’on ne vienne pas vous casser la figure : “lutte de longue haleine”,  “ce sera long”, “d’autres innocents perdront leur vie”…

nice-119

Et donc, finalement :

world trade center 11 septembre

 

Source : Les Crises.fr

 

Cela nous rappelle d'autres guerres...

 

D'autres devront faire leur sale guerre à leur place...

 

Et ils la perdront...

 

Charlie gavés, raffinés et droits de l'hommistes, ils seront incapables de mener la guerre de survie....

Les Charlie eux-mêmes, traîtres et collabos depuis toujours, ne leur donneront pas les moyens de gagner leur "guerre" ...

 

Ils leur mettront des bâtons dans les roues...

 

Du chaos devra surgir leur Ordre nouveau... Ha mais là c'est "complotiste"...

 

A moins qu'un grain de sable cette fois ne vienne se mettre dans la machine satanique ?

 

A côté de leur "guerre", une autre se joue, celle des vrais Français et de la France de toujours qui ne tombera pas dans leur piège diabolique. Il faut d'abord se réarmer moralement et spirituellement. S'attaquer aux racines du terrorisme c'est en finir avec leur "laïcité" décadente et immorale.

Repost0
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 00:00
Alain Chartier, poète du temps de sainte Jeanne d’Arc, résume rapidement ce que l’on sait des origines de la Pucelle, raconte comment elle est venue à la cour du Roi et les événements qui ont suivi jusqu’à la délivrance d’Orléans pour conclure :

 

« Voici celle qui ne semble pas être issue de quelque lieu sur terre, mais plutôt envoyée du Ciel pour soutenir de la tête et des épaules la France tombée à terre. O vierge étonnante ! digne de toute gloire, de toute louange, de tous les honneurs divins ! Tu es l’honneur du règne, tu es la lumière du lys, tu es la splendeur, la gloire, non seulement de la Gaule, mais de tous les chrétiens. Que Troie aille donc célébrer Hector, que la Grèce se glorifie d’Alexandre, l’Afrique d’Hannibal, l’Italie de César et de tous les généraux romains, la France, même si elle compte beaucoup de ceux-ci, peut se contenter de cette seule Pucelle. Elle pourra s’en glorifier et se comparer aux autres nations pour l’honneur des dames et puis même, si elle le veut, se préférer à elles.» (Texte latin dans Q,v,131-136)

 

Ce poète écrivait à un prince étranger que l’on n’a pu identifier, à la fin de juillet 1429, et dont une copie est conservée à la Bibliothèque nationale.

 

Source : « Jeanne d’Arc par elle-même et par ses témoins », p. 112-113, éd. du Seuil, Régine Pernoud

Hommage à Sainte Jeanne d'Arc par Alain Chartier

Merci à Dominique F.

Repost0
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 22:35

Nous étions sur Christ-Roi le 27 novembre 2015 parmi les premiers à dénoncer les accointances maçonniques du groupe des "Brigandes" suite à leurs critiques hystériques contre les jésuites (rendus coupables de tous les maux), et une video d'un entretien du groupe intitulée "Radio Brigandes III - Novembre 2015 - Franc-maçonnerie, la blanche et la rouge" (description : "entretien avec Marianne, chanteuse leader des Brigandes, et Antoine, représentant du Comité de Salut Public, sur le thème de la Franc-Maçonnerie et du Christianisme. Interview et révélations d'un franc-maçon chrétien".

 

Ce soir cette chose est à présent reconnue par les sites Medias-Presse Info et Le Salon Beige qui relaient l'étude publiée ce même jour 26 avril par Rivarol (internet). Un autre site internet avait mis en garde le 17 avril dernier :

 

Nous mettons en garde tous les naïfs de la droite nationale, qui soutiennent ce chœur sans rien savoir de la manipulation et du message gnostique habilement diffusé.

 

Nous demandons aux organisateurs de manifestations catholiques (par exemple, le défilé à Jeanne d'Arc, le 8 mai prochain), de ne pas promouvoir les Brigandes, en raison du message anti-chrétien qu'elles propagent.

 

Enfin, nous exhortons les Brigandes à se soustraire à cette détestable influence gnostique et anti-chrétienne, et à recentrer leur chœur sur la vraie Foi et sur les vrais combats.

 

17 avril 2016

 

(Source)

 

L'association catholique "Civitas", ayant été informée, a annoncé aujourd'hui dans un communiqué avoir déprogrammé le concert du groupe qui devait être donné lors du défilé en l’honneur de Sainte Jeanne d’Arc le 8 mai prochain. (Source)

 

Voilà donc une bonne chose de faite.

 

C'est en effet une demande expresse de l'Eglise dans une Bulle apostolique - frappée de l'infaillibilité du Pape Clément XII, In Eminenti de 1738, où le Pape Clément XII parle en tant que successeur de Saint Pierre, en vertu de son "plein pouvoir apostolique"-, de

 

ne pas "propager", "entretenir", "recevoir chez soi", "y être inscrits", "entretenir de quelque manière que ce soit" "les dites sociétés de francs-maçons", "et cela sous peine d'excommunication." "Une constitution valable à perpétuité." (Les Enseignements originaux des Papes sur la franc-maçonnerie, De 1717 à nos jours, Pierre Tequi éditeur, Saint-Céneré 1998, p. 15-17.)

 

La Bulle apostolique In Eminenti constitue encore aujourd'hui le droit canonique en vigueur sur la franc-maçonnerie.

 

Nos craintes se révèlent dans toute leur ampleur :

 

"Notre méfiance déjà éveillée fut confirmée par le témoignage d’une lectrice qui, devant l’engouement général du milieu nationaliste et/ou traditionaliste pour ce groupe, voulait nous mettre en garde contre ce qu’elle dénonce comme une imposture. Et ce qu’elle nous révéla s’avéra infiniment pire que ce que nous subodorions. Elle dénonçait Les Brigandes comme les adeptes d’une secte satanique appelée La Nation libre dont Joël Labruyère était le gourou, une secte dont elle se serait échappée. Nous voulions d’autres témoignages : trois autres anciens adeptes ou compagnons de route de la secte acceptèrent de parler." (Source)

 

"... Il est membre du Caïn Ordo Draconis, présidé par Joel Labruyère.

 

Cette référence à Caïn est plus qu'intrigante, car dans la Genèse, Caïn est le frère meurtrier d'Abel.

 

La référence au Dragon est effrayante.

 

Il s'agit très probablement de loges démoniaques." (Source)

Repost0
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 10:20

Nous invitons nos lecteurs à installer deux logiciels gratuits, Ad-Block Plus et No script qui suppriment l'affichage intempestif de publicités non-désirées.

Jusqu'ici la publicité était affichée sur les blogs inactifs et la version mobile. Après 10 ans de tranquillité, overblog impose la publicité.

 

On craignait l'année dernière l'ajout de publicités à partir d'un certain nombre de visites. Ce sera pire puisque même les petits blogs ont droit à leurs encarts de pub.

 

Une décision qui fait fuir de nombreux blogueurs, notamment ceux qui bloguent sans intention commerciale (blogs personnels, littéraires, politiques, syndicaux, etc). Overblog récoltera peu d'argent d'ailleurs avec les petits blogs qui ont une audience restreinte, mais perd déjà beaucoup de fidèles qui avaient choisi overblog pour l'absence (presque totale) de publicités. Pour beaucoup, il devient en effet impossible de publier des articles au milieu des publicités (souvent de médiocre qualité - voir plus bas). La nouvelle version d'overblog avait déjà fait partir de nombreux blogueurs, ce n'est rien comparé à l'arrivée de la publicité.

 

De nombreux blogueurs incitent leurs visiteurs à installer ad block plus, un extension géniale qui permet de masquer les publicités. En imposant la publicité sur les blogs, Overblog aura contribué à développer le nombre d'utilisateurs d'ad block plus qui nuit directement à son modèle économique...

 

Source : Overblog: la publicité imposée

 

Voici la solution pour supprimer les encarts publicitaires indésirés sur les blogs hébergés par overblog.

 

Ad block plus est une extension qui s'installe en quelques clics sur la plupart des navigateurs internet (un logiciel très sûr utilisé par des millions d'internautes). Mais seuls les visiteurs ayant installé le module sur leur ordinateur ne verront plus les publicités. Attention : overblog tente d'afficher des publicités malgré l'installation d'ad block plus chez un nombre croissant d'internautes.

 

Cela fait plusieurs mois qu'overblog insère des scripts pour tenter de passer des publicités outre ad block plus. ça marche quelques jours avant qu'ad block plus réagisse en corrigeant ses filtres.

 

Source : Supprimer la publicité imposée sur overblog

 

 

 

Pour supprimer les publicités, installez &quot;Ad Block Plus&quot;

Ad Block Plus (ABP) réagit contre cette publicité insidieuse en mettant à jour régulièrement sa liste francophone un filtre efficace qui permet de masquer cette publicité (si besoin mettre à jour les listes d'ABP).

 

Source : Publicités inattendues sur overblog

Vous pouvez aussi installer "NoScript", une extension pour Mozilla Firefox, SeaMonkey, Flock et autres navigateurs basés sur Mozilla. NoScript permet de bloquer les scripts JavaScript, Java, Flash et autres plugins des sites qui ne font pas partie de la liste blanche définie par l'utilisateur.

 

Source : No Script wikipedia

 

Blocage : NoScript détecte la présence des contenus interactifs sur les pages web et les intercepte avant leur affichage à l'écran. Il est en mesure de les bloquer en vue de réduire le temps de chargement du site web.

Paramétrage : Avec ce programme, il est possible de spécifier des exceptions sur les sites à bloquer. Il permet d'éditer une liste blanche contenant l'adresse URL des pages à lancer normalement sans restriction des scripts qu'elles contiennent.

 

Source: Comment ça marche

Repost0