Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 12:15

Le 20 janvier 2021,

 

« Alors que 2020 vient de s’achever dans un contexte marqué par de nombreuses incertitudes, la princesse Marie Marguerite et moi, en union avec nos quatre enfants, éprouvons d’autant plus le besoin d’adresser à vous-mêmes, vos familles et à ceux qui vous sont proches, nos vœux chaleureux de prospérité, de santé et de bonheur pour l’année qui s’ouvre.

 

« Notre pays, par l’action d’un insidieux virus, a été confronté à la maladie, aux souffrances et au malheur qui a frappé de nombreuses familles. Nous savons aussi que de graves conséquences économiques et sociales accompagnent cette crise sanitaire, alors que notre pays se trouve affaibli après de nombreuses années d’imprévoyances et de choix risqués sur les plans économique, financier, industriel et scientifique, ayant contribué, année après année, à son amoindrissement.

 

« La France paye cher, également, une crise de l’intelligence collective qui lui fait oublier sa nature et son identité ; une crise qui l’a conduite à favoriser dans les années récentes, avec le déni du spirituel, la promotion de l’individualisme, la perte des valeurs, l’absence d’une saine compréhension de la nature et de l’environnement, la course au profit immédiat, au lieu de s’attacher en premier lieu à la recherche du bien commun. Les conséquences de cette crise sont graves, particulièrement auprès des plus fragiles : personnes âgées, travailleurs précaires, jeunes. D’autant plus graves que le devenir du contexte international est lui aussi inquiétant, ne serait-ce qu’en raison des déséquilibres démographiques et de la montée des extrémismes, alimentés par le reniement de notre souveraineté bafouée par ceux mêmes qui devraient la garantir. »

 

Le texte complet est disponible sur notre site internet : https://www.legitimite.fr​

 

Louis de Bourbon, Duc d'Anjou

Partager cet article
Repost0

commentaires

Laurence 01/02/2021 19:02

Très belle offrande des voeux de Monseigneur le Duc d'Anjou à la France et à ses enfants qui peinent mais gardent espoir. La nécessité du spirituel et le sens du sacré donnent lieu à une conclusion très véridique de la part de Monseigneur Louis de Bourbon. En vous remerciant infiniment, nous vous souhaitons, ainsi qu'à la Princesse Marie-Marguerite et à vos quatre enfants, une année de bonheur, emplie de grâces et de vérité.