Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 16:41

Les archéologues disent qu'ils n'ont pas encore trouvé la preuve archéologique directe de Jésus-Christ, mais ils s'en rapprochent chaque jour davantage...

 

Voici une présentation des découvertes.

 

En 1962, on a retrouvé une plaque du IIIème siècle avant J.C, gravée en hébreu et portant le nom du village de Nazareth...

 

En 1888, la piscine de Bethesda, dite la "piscine aux 5 portiques" décrite dans l'évangile de S. Jean lorsque est racontée la guérison du paralytique, a été retrouvée à l’endroit situé par S. Jérôme en 372 et S. Eusèbe en 332.

 

Source: http://www.livescience.com/39661-biblical-era-town-discovered-sea-of-galilee.htmlEn 1961, on a prouvé l'existence de Ponce Pilate, le préfet romain qui a condamné Jésus à mort, en retrouvant une plaque comportant son nom et son titre... dans les ruines de Césarée maritime.

 

En 2013, la ville des temps bibliques "Dalmanoutha", mentionnée dans l'Evangile selon saint Marc (Mc 8:10) a été retrouvée par une équipe de l'Université de Reading (Royaume-Uni). C'est le lieu de la Mer de Galilée (ou "Lac de Tibériade") située à plus de 200 m au-dessous du niveau de la mer et traversée par le fleuve Jourdain. C'est également le lieu du baptême de Jésus par saint Jean-Baptiste, et où le Christ navigua avec ses disciples après le miracle de la multiplication des pains. En 1986, le lieu où le bateau appelé "barque de Pierre" ou "barque de Jésus a été retrouvé est le lieu de l'ancienne Dalmanoutha découverte en 2013.

 

Aujourd'hui, voici la découverte d'une cage funéraire de calcaire décorée de façon intime, appartenant à un descendant du grand prêtre Caïphe, connu dans le Nouveau Testament pour son implication dans la livraison de Jésus à Ponce Pilate...

De nouvelles découvertes archéologiques sur la vie à l'époque de Jésus

Ustensiles de cuisine, bijoux, ossuaires avec des inscriptions hébraïques... Des dizaines d'objets datant du Ier siècle retrouvés dans la région de Jérusalem et en Galilée permettent aux historiens de mieux comprendre la vie au temps de Jésus-Christ. [1]

 

Que sait-on exactement de Jésus? Des dizaines d'objets datant du Ier siècle présentés, dimanche 19 mars, par l'autorité des antiquités israéliennes font partie des découvertes archéologiques récentes qui rendent plus compréhensibles aux historiens la vie à l'époque de Jésus-Christ, selon un responsable.

 

Parmi les objets découverts dans la région de Jérusalem et en Galilée, où, selon la tradition, Jésus a vécu, figurent des vases, des ustensiles de cuisine, des bijoux, des restes de pressoir à vin, des ossuaires avec des inscriptions hébraïques et des clous ayant servi à des crucifixions.

 

«Maintenant nous pouvons décrire de façon très précise la vie quotidienne de cette époque, de la naissance, à travers les habitudes alimentaires, les voyages effectués, et jusqu'à la mort avec les rites funéraires», explique à l'AFP Gideon Avni, directeur de la division archéologique des Antiquités israéliennes.

 

«Ces 20 dernières années, nous avons fait un bond dans la compréhension du mode de vie de Jésus et de ses contemporains», indique-t-il. «Chaque semaine, de nouveaux éléments sont découverts et permettent de mieux connaître cette période». Ainsi, «nous retrouvons sur des ossuaires des noms de personnalités connues grâce aux textes de cette époque», dit le professeur Avni.

[2]

[2]

En avant de Pâques, l'autorité d'antiquités d'Israël a ouvert dimanche son vaste entrepôt aux journalistes pour un coup d'oeil sur les artefacts déterrés du temps de Jésus. Les experts disent qu'ils n'ont pas encore trouvé la preuve archéologique directe de Jésus-Christ, mais ces dernières années ont trouvé une richesse de matériel qui aide à remplir la compréhension des historiens de la façon dont Jésus peut avoir vécu et est mort.

 

"Il y a de bonnes nouvelles", a déclaré Gideon Avni, chef de la division archéologique de l'Autorité des antiquités d'Israël. "Aujourd'hui, nous pouvons reconstituer très exactement beaucoup, de nombreux aspects de la vie quotidienne du temps du Christ."

 

Israël est l'un des endroits les plus fouillés de la planète. Quelque 300 fouilles ont lieu chaque année.

 

Environ 40 000 artefacts sont déterrés chaque année en Israël. Un tiers de toutes les antiquités trouvées attestent de l'ancienne présence chrétienne en Terre Sainte, déclare Avni. Les historiens savent maintenant combien de temps il a fallu pour voyager entre les villes et les villages où Jésus a prêché, et à quoi ressemblaient ces endroits à l'époque.

 

Avni a déclaré que la connaissance de la période a avancé au cours des 20 dernières années. "Nous pouvons reconstituer précisément ce à quoi ressemblait le pays", a t-il dit.

 

Dans un entrepôt lumineux de 5 000 mètres carrés rempli de piles de cruches anciennes et de poteries, ce que l'Autorité des Antiquités appelle sa grotte "Ali Baba" des anciens trésors, les fonctionnaires ont présenté sur une simple table blanche les découvertes du temps de Jésus.

 

Il y avait des gobelets et des plats de calcaire bien conservés, largement utilisés par les Juifs en Terre Sainte à l'époque dans le cadre de leur stricte pratique afin d'assurer la pureté rituelle de leur nourriture. Il y avait une cage funéraire de calcaire décorée de façon intime, appartenant à un descendant du grand prêtre Caïphe, connu dans le Nouveau Testament pour son implication dans la livraison de Jésus aux autorités romaines qui l'ont crucifié. Dans les temps anciens, les familles recueillent les os du défunt et les placent dans des boîtes appelées ossuaires.

Christ devant Caïphe (de Matthias Stom)

Christ devant Caïphe (de Matthias Stom)

Ils ont également présenté une réplique d'un artefact majeur situé au musée israélien de Jérusalem - un os de talon percé d'un clou de fer avec des fragments en bois à chaque extrémité, découvert dans une boîte de sépulture juive du nord de Jérusalem datant du 1er siècle après J.-C. C'est jusqu'à ce jour la seule preuve trouvée d'une victime de crucifixion romaine enterrée selon la coutume juive. Cela a aidé les archéologues à reconstruire comment l'homme était crucifié, avec ses pieds cloués sur les côtés de la croix. Avni a dit que Jésus peut avoir été crucifié de la même manière, contrairement à la façon dont la crucifixion est représentée dans l'art chrétien traditionnel.

 

A côté des boîtes de carton marquée "os" de Bethsaïda du Nouveau Testament, un énorme bloc de pierre était posé sur une caisse en bois sur le plancher de l'entrepôt. La pierre porte une description taillée apparente du deuxième Temple juif, a été découverte en 2009 sur le site d'une ancienne synagogue des rives de la mer de Galilée. Les archéologues ont suggéré que Jésus aurait prêché dans la synagogue.

 

Avni a dit qu'il n'y a aucune raison de croire que Jésus n'existait pas simplement parce que les archéologues n'ont pas trouvé de preuve physique de lui. "Il faut se rappeler que le Christ était l'un parmi plus d'un million de personnes vivant en cette période en Terre Sainte", a t-il dit.

Yisca Harani, une érudite israélienne du christianisme, a déclaré que le manque de preuve physique de Jésus est un "mystère trivial".

 

"Pourquoi attendre dans l'antiquité qu'il y ait des preuves de son existence?" Demande Harani. "C'est la réalité de la vie humaine, que soit des dirigeants, soit des militaires ont leur mémoire inscrite dans la pierre et des artefacts."

 

Elle a dit que ce qui restait de Jésus "sont ses paroles". [3]

Source: https://apnews.com/2922e74d3ebb4c83bd80eb128b4fbb47

Source: https://apnews.com/2922e74d3ebb4c83bd80eb128b4fbb47

Source: https://apnews.com/2922e74d3ebb4c83bd80eb128b4fbb47

Source: https://apnews.com/2922e74d3ebb4c83bd80eb128b4fbb47

Sources:

 

[1] De nouvelles découvertes archéologiques sur la vie à l'époque de Jésus, Par lefigaro.fr , AFP, AP, Reuters Agences Mis à jour le 20/03/2017 à 11:22 Publié le 20/03/2017 à 11:15

[2] Israël : des découvertes archéologiques éclairent sur la vie à l'époque de Jésus, Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox, Mis à jour le 19/03/2017 à 17H24, publié le 19/03/2017 à 17H23

[3] In an Israeli warehouse, clues about Jesus' life and death, APNews, By Daniel Estrin

Repost 0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 22:49
L'erreur évolutionniste
Philippe Lauria, Le Chaînon manqué, Pourquoi la théorie de l'évolution est une croyance, éd. Tatamis, 2015

Philippe Lauria, Le Chaînon manqué, Pourquoi la théorie de l'évolution est une croyance, éd. Tatamis, 2015

Qu'est-ce que l'évolutionnisme ? Une simple conception du monde, une philosophie de la nature actuellement dépassée. Existe-t-il une alternative sérieuse à l'explication des origines de l'homme ?
Comment récuser la transformation des espèces ? Et le Big bang ? Et la génétique ? Et les dinosaures ?
Comment croire en l'existence d'Adam et Eve ou à l'Arche de Noé ?
Va-t-on abandonner la science pour revenir à des mythes ?! Cet essai rappelle les graves limites du darwinisme et les raisons sérieuses en faveur de la création.
En effet, les recherches en astrophysique, en géologie ou en paléontologie amènent à rejeter, tant la lecture littéraliste que la lecture moderniste de la Bible.
Après la lecture de ce livre, on se reconnaîtra peut-être créationniste sans passer pour un demeuré.  


L'auteur : docteur en philosophie, auditeur de l'Institut des Hautes études de Défense Nationale (IHEDN), est aussi l'auteur de Cantor et le transfini, mathématique et ontologie, L'Harmattan, 2004 ; Christ-Roi, politique et religion, Cep, 2006 ; Le Dieu caché, Michel Onfray éclairé par Blaise Pascal, Cep 2006 et La religion sans épines (éd. Tatamis, 2014).

 

Source: Présentation du livre sur Chiré.fr

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 11:52
L'avenir à l'ère de Tesla

Savez-vous qu'en 1899, alors que la technologie automobile ainsi que la maîtrise de l’électricité n’en étaient qu’à leurs balbutiements, ce fut cette année-là qu’une voiture électrique, la « Jamais contente », en forme de torpille sur roues, établi le record de vitesse ? La vitesse atteinte fut de 105,98 km/h, le 29 avril 1899 à Achères. C’était la toute première voiture à franchir les 100km/h, et elle était électrique !

 

Avec l’évolution logique des technologies au fil des années, on imagine parfaitement le genre de voitures électriques dont nous aurions pu bénéficier alors, si les constructeurs et les financiers avaient misé sur la motorisation électrique plutôt que le moteur à combustion interne. On aurait des voitures 100% électriques non polluantes et ayant les mêmes capacités que nos véhicules diesel ou à essence actuel. C’était sans compter le pétrole ! Il était plus facile de s’enrichir avec cette matière première indispensable pour les moteurs à combustion, plutôt que de se soucier d’écologie ou d’énergie propre, pour un avenir plus sain !

 

Nikola Tesla a découvert la radio avant Edison, le courant alternatif, la lampe à pastille de carbone, les bases de la robotique, la commande à distance. Il a expérimenté un navire télécommandé, décrit l'avion à décollage et atterrissage vertical, la fusée, élaboré le concept du microscope électronique, détecté la force de résonance des vibrations harmoniques, le principe du radar, la radiodiffusion mondiale, imaginé et réalisé les premiers essais de la transmission d'énergie électrique sans fil, l'onde stationnaire...


C’est au cours de la conférence « Experiments with Alternating Currents of High Frequency » du 20 mai 1891 à l’université Columbia de New York que Tesla envisage pour la première fois le concept d’énergie libre :

 

« Dans quelques générations nos machines seront animées grâce à une énergie disponible en tous points de l’univers.[…] [En effet,] dans l’espace, il existe une forme d’énergie. Est-elle statique ou cinétique ? Si elle est statique, toutes nos recherches auront été vaines. Si elle est cinétique – et nous savons qu’elle l’est –, ce n’est qu’une question de temps, et l’humanité mettra en harmonie ses techniques énergétiques avec les grands rouages de la nature. »

 

Imaginons un peu ce qu’aurait pu être le monde actuel si l’énergie libre avait été utilisée comme Tesla l’aurait voulu. On aurait eu un vingtième siècle bien plus propre que celui que l’on nous a imposé. Jamais nous n’aurions connu la pollution liée au dégagement des pots d’échappement. Nous n’aurions pas connu non plus ces guerres incessantes pour le pétrole, ni connu ces désastreuses marées noires issues des naufrages des pétroliers. Nous n’aurions pas connu non plus les désastres de Tchernobyl et Fukushima dont les conséquences dureront encore pour des siècles. Les océans, les rivières et les forêts ne seraient plus menacés d’être à nouveau contaminés par des déchets radioactifs, des pollutions de pétrole ou des pluies acides. Jamais nous n’aurions connu également tous ces pylônes à hautes tensions qui cicatrisent nos paysages en rejetant leur pollution électromagnétique.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 15:54
Des chercheurs réussissent à cryogéniser le cerveau d'un lapin. Implications

La percée a été annoncée mardi 9 février par la fondation pour la préservation du cerveau (BPF). Cette association avait lancé, il y a cinq ans, un concours à destination des chercheurs en neurosciences: arriver à cryogéniser de manière parfaite et sur le long terme un cerveau d'un petit mammifère.

 

L'équipe qui a gagné ce concours s'appelle 21CM (médecine du 21e siècle) et est dirigée par un diplômé récent du MIT, Robert McIntyre, rappelle Popular Science. Les chercheurs ont réussi à maintenir le cerveau d'un lapin à -135 degrés Celsius qui devrait donc pouvoir être préservé pendant des siècles.

 

La communauté scientifique travaille sur la cryogénisation depuis des années, mais le cerveau congelé était jusqu'alors invariablement dégradé. 21CM a utilisé un nouveau procédé bien particulier. Avant de cryogéniser l'organe, ils ont injecté un élément chimique, le glutaraldéhyde. Ce produit toxique est utilisé comme décontaminant ou encore pour le tannage du cuir. Le rapport avec le cerveau? Les chercheurs ont découvert que le glutaraldéhyde se répand très rapidement et stoppe la décomposition du cerveau. Plus exactement, il fixe les protéines dans le système vasculaire du cerveau.

 

Une fois l'organe stabilisé, il ne reste plus qu'à le cryogéniser dans une grosse cuve, qui fait penser à celle utilisée dans Star Wars.

 

Le procédé technique a été décrit dans une étude publiée récemment par la revue Science. La fondation a ensuite examiné en détail le cerveau cryogénisé, afin de voir s'il était bien préservé.

 

Grâce à un microscope électronique, l'organe a été passé en revue et les résultats sont très positifs: tous les neurones et les synapses (les connexions entre les neurones) sont intacts et visibles. 21CM a même réussi à cryogénisé un cerveau de porc, mais celui-ci n'a pas été étudié par la fondation.

 

Copier le cerveau (et avant cela, mieux le comprendre)

 

Les implications d'une telle découverte sont potentiellement nombreuses. Interrogé par Popular Science, Robert McIntyre rappelle que l'augmentation de la mémoire est égale à celle de la taille de nos synapses. Ainsi, si l'on préserve le "connectome" (le plan de nos connexions neuronales), on conserve théoriquement toute la mémoire.

 

Ainsi, même si le cerveau cryogénisé est devenu inutilisable, il serait possible, dans un futur lointain, de "copier coller" ses informations dans un nouveau cerveau. "Nous savons que le cerveau cryogénisé peut être concervé pendant des siècles en parfait état. Imaginez la technologie dont nous disposons actuellement, mais un million de fois plus puissante. Ce n'est pas absurde", assure le chercheur.

 

Derrière cet objectif de long terme fantastique et effrayant, la découverte aura d'autres implications plus concrètes dans les années à venir. Le fait d'arriver à conserver un cerveau en parfait état permettra de mieux comprendre sa structure et ses détails, comme la formation de plaques neurales, liées à la maladie d'Alzheimer, rappelle le site. Cela pourrait aussi aider les chercheurs en intelligence artificielle, qui travaillent justement à "copier" le cerveau et créer des réseaux de neurones artificiels. Qui serviront peut-être un jour d'hôte à la mémoire conservée de cerveaux cryogénisés...

 

Source: Des chercheurs ont réussi à cryogéniser le cerveau d'un lapin, Le HuffPost | Par Grégory Rozières, Publication: 11/02/2016 07h09 CET Mis à jour: 11/02/2016 07h09

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 05:43
Un millier de scientifiques mettent en garde contre les robots-tueurs

Un millier d’experts ont publié une lettre ouverte dénonçant les dérives militaires de l’utilisation de l’intelligence artificielle. Issus des quatre coins du monde, ils appellent l’ONU à légiférer d’urgence, pour la sécurité de tous.

Dans les domaines de la santé et de la sécurité, les évolutions et performances liées à l'intelligence artificielle sont certainement à encourager. Mais dans bien d'autres domaines, cette forme d'intelligence peut rapidement conduire à des dérives dangereuses que l'homme lui-même ne sera peut-être plus capable de freiner.

C'est le cas de la sphère militaire où l'utilisation de la technologie par des groupes terroristes ou par des dictateurs est devenue monnaie courante. Face à cette évolution, environ 1 000 éminents chercheurs et experts en robotique et intelligence artificielle (IA) ont publié lundi 27 juillet une lettre ouverte appelant l'ONU à interdire les armes offensives autonomes, mieux connues sous le nom de "killer robots" ou "robots-tueurs".

Quand il n'y a plus d'humanité

Cette lettre a été rendue publique à Buenos Aires, où se tient jusqu'au 31 juillet la Conférence internationale sur l'intelligence artificielle (IJCAI). Dans une interview accordée à l'AFP, l'un des signataires, l'expert britannique Toby Walsh, met en garde contre l'utilisation mal intentionnée de la technologie et l'absence de raisonnement et de sentiments humains dans les processus qui régissent les robots. "La différence entre les armes autonomes et les drones que nous avons vus en Irak et ailleurs c'est qu'il n'y a pas d'humain dans le processus (de décision). Un drone, vous avez derrière un soldat américain quelque part, parfois aux États-Unis, qui le guide avec un joystick, qui prend la décision de tuer quelqu'un ou pas. Là, nous avons un ordinateur ayant le pouvoir de vie ou de mort", fait remarquer le scientifique anglais.

Dans la lettre ouverte, il est en effet précisé qu'à ce stade, les robots-tueurs sont capables "de sélectionner et de combattre des cibles sans intervention humaine". Un comportement qui, selon M. Walsh, peut révolutionner, pour le pire et dans un futur dangereusement proche, la manière dont les hommes se font la guerre. Il y a d'abord eu l'invention de l'arme à feu, rappelle l'expert. Ensuite, l'arme nucléaire est considérée comme la seconde révolution en matière d'armement. L'IA et les robots-tueurs constituent une troisième révolution qu'il faut arrêter, sinon encadrer, rapidement. "La plupart des pays disposent de cette technologie", confie l'expert membre de l'Association pour le développement de l'intelligence artificielle (AAAI), citant entre autres les États-Unis et la Chine. "C'est une technologie qui est connue et il faut éviter qu'elle tombe entre les mains de terroristes ou de groupes armés."

 

Une législation à à adopter d'urgence

 

Toby Walsh encourage l'ONU à légiférer le plus rapidement possible car les éventuelles dérives militaires que peut engendrer l'IA sont à nos portes. "Nous soutenons la demande d'interdiction pour éviter une course à l'armement", martèle-t-il. "Il y a des arguments légaux, éthiques, politiques et techniques. Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre, elles requièrent de l'éthique, mais il faut une législation pour l'encadrer."

Il dénonce également la faille quant à la responsabilité légale de cette arme. "Il n'y a pas de cadre légal en place" qui permette de juger le responsable dans le cas où l'armement tue une personne innocente. "Est-ce le fabricant ? Est-ce le programmateur ? Celui qui a allumé la machine ?", s'interroge le scientifique britannique. Les signataires exhortent l'ONU à passer à l'action. Ils plaident pour l'interdiction des armes autonomes offensives pour que davantage de sécurité soit assurée pour chacun d'entre nous.

Parmi le millier de scientifiques ayant signé la lettre ouverte adressée à l'ONU, on retrouve notamment le PDG de SpaceX et Tesla, Elon Musk, le physicien Stephen Hawking, le co-fondateur d'Apple Steve Wozniak, le co-fondateur de Skype Jaan Talinn et le linguiste et activiste Noam Chomsky.

sources: InfoCatho.be

via Aleteia

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 12:22
Elle trouve un traitement contre la maladie d’Alzheimer à partir d’un ingrédient naturel

Elle trouve un traitement contre la maladie d’Alzheimer à partir d’un ingrédient naturel

 

Par Mathieu Doutreligne publié le 16/06/2015 -

 

Maladie d'Alzheimer, et s'il existait un traitement ?

 

Voici une découverte étonnante qui pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer de la manière la plus naturelle qui soit. Mary Newport est une médecin américaine qui a trouvé de façon inattendue un traitement contre cette maladie et les pertes de mémoire, alors que son mari commençait à développer des signes à un âge précoce.

 

L’histoire de Mary Newport et de son mari atteint d’Alzheimer

 

Mary Newport est médecin aux États-Unis. Alors que Steve, son mari, développe prématurément la maladie d’Alzheimer, elle lui trouve une thérapie alternative à base d’acides gras à chaîne moyenne qui lui permet d’inverser le développement de la maladie et de retrouver certaines facultés perdues.

 

À 51 ans, Steve développe les premiers signes de la maladie d’Alzheimer. Mary Newsport nous explique : “La maladie d’Alzheimer est terrible. Steve pouvait passer plusieurs heures à chercher quelque chose dans le garage, sans savoir quoi exactement.”

Lors de ses recherches pour aider Steve, elle fait une découverte qui va changer le cours des choses. Avec son accord, elle décide de tenter une nouvelle expérience en intégrant des acides gras spécifiques dans son menu.

 

Quand son mari a pris environ deux cuillères à soupe d huile de noix de coco (une source des acides gras) au petit déjeuner avant de passer le test de l’horloge (voir ci-dessous), les résultats ont été spectaculaires. Alors, aidé par sa femme, son état à continuer à progresser conjointement à sa consommation quotidienne d’huile de noix de coco enrichie avec de l’huile de triglycérides.

 

 

Après plusieurs semaines, les résultats sont surprenants. Sa mémoire s’améliore, il retrouve sa personnalité, reprend ses activités et peut de nouveau interagir avec son environnement, sa famille, ses amis.

 

L’apparition de la maladie

 

Pour comprendre comment combattre la maladie d’Alzheimer, il faut commencer à comprendre comment le cerveau fonctionne. Le glucose en est son principal carburant. Ce sucre issu de l’alimentation est transformé en énergie par l’insuline.

 

La science a récemment découvert que le cerveau produit sa propre insuline pour effectuer la transformation du glucose dans le sang. Si la production d’insuline baisse, l’énergie du cerveau baisse également.

 

Les patients souffrant d’Alzheimer ont des parties de leur cerveau qui reçoivent de moins en moins d’énergie, car la production d’insuline baisse. Ces parties ont faim et fonctionnent de moins en moins bien, ce qui amène des pertes progressives de mémoire, de la parole, de motricité et graduellement finit par la mort.

 

Les personnes diabétiques ont 65% plus de chance de développer la maladie d’Alzheimer. Même si les mécanismes restent à déterminer, un lien existent entre ces maladies liées à l’insulino-résistance.

 

L’élément révolutionnaire

 

L’intérêt de l’utilisation d’huile de noix de coco pour prévenir d’Alzheimer vient de sa composition. Cette huile contient approximativement 66% de triglycérides à chaîne moyenne (TCM). Explications.

 

Bien que le cerveau consomme principalement du glucose pour fonctionner, il peut également utiliser d’autres sources d’énergie comme les corps cétonés, cétoniques ou cétoacides.

 

Ces corps cétonés sont un carburant alternatif au glucose pour le cerveau. Ils sont produits pas l’organise lorsqu’ils transforment des graisses en énergie. C’est le cas lors de la digestion de l’huile de noix de coco. D’ailleurs, l’une des principales sources de corps cétonés sont les TCM.

 

Lors de la digestion, contrairement aux triglycérides à chaîne longue, les TCM sont directement envoyés dans le foie. Ces graisses sont transformées en cétones, libérées dans le sang et peuvent alimenter le cerveau. Les cétones sont en réalité l’aliment préféré des patients d’Alzheimer dû au fait que les zones malades sont incapables d’absorber le glucose par une résistance ou un manque d’insuline. En ayant accès aux cétoacides, les cellules malades du cerveau restent en vie et continuent à fonctionner.

 

Conseils d’utilisation pour une cure de coco

 

Un traitement d’huile de coco ou TCM doit commencer par de faibles doses et des prises faites systématiquement durant le repas pour faciliter sa digestion. Il vous faudra plusieurs semaines avant d’atteindre la consommation recommandée de 4 cuillères à soupe par jour, soit 40 grammes de triglycérides à chaîne moyenne.

 

L’absorption est conseillée le matin pour des raisons de digestion, car il faut un minimum de trois heures pour que l’huile soit convertie en cétones et atteigne le cerveau.

 

Mary et Steve Newport lors d'une interview pour TheOnlyFredSmith

 

Causes et précautions

 

Bien que la recherche évolue, rien n’est encore prouvé concernant les causes d’Alzheimer. Il faut continuer à vivre en prenant ses précautions.

 

“Personne n’a encore prouvé que notre vie toxique était un facteur de développement, mais quelque part, tout le monde s’en doute. Tous ces produits qui n’existaient pas dans notre régime alimentaire il y a encore cent ans ont une influence sur notre santé. Je pense notamment aux additifs, aux conservateurs, aux pesticides. Tout ce phénomène est très récent et ce n’est peut-être que le début” nous avoue Mary Newport.

 

Traitements et complément alimentaire existants

 

Gardez en tête que le meilleur traitement contre Alzheimer reste la prévention. La résistance à l’insuline étant l’une des plus importantes causes de lésions cérébrales qui peut induire des dégénérescence prématurée, il faut éviter la surconsommation des aliments riches en hydrate de carbone et prendre certaines autres habitudes qui réduisent les risques : optimiser son taux de vitamine D en évitant les coups de soleil l’été et en sortant régulièrement dehors l’hiver, consommer régulièrement des omégas 3 d’origine animale, continuer à avoir une activité physique qui peut être aussi simple qu’une marche régulière, éviter le mercure et l’aluminium, stimuler sa réflexion par des activités mentales et une soif de toujours apprendre davantage.

 

Outre l’huile de noix de coco vierge et non hydrogénée qu’on trouve en magasin bio, d’autres traitements existent. Il existe un complément alimentaire CETOGEN à base de TCM issus de l’huile de noix de coco pour améliorer la mémoire et les fonctions cognitives. C’est un produit unique en Europe basé sur un concept nouveau pour les fonctions psychologiques et cognitives. Il est composé d’acides gras, extraits de l’huile de coco et de vitamine B12. Les acides gras triglycérides possèdent des propriétés intéressantes dans la prévention d’Alzheimer en plus d’être une source d’énergie rapidement disponible pour l’organisme, particulièrement pour le cerveau et le système nerveux. La vitamine B12, contribue au bon fonctionnement du système nerveux, au métabolisme énergétique normal et à des fonctions psychologiques normales.

 

Les explications qui précèdent sont tirées d’une interview du Dr Mary T. Newport par Mathieu Doutreligne pour Bio à la Une lors de sa venue en France le 20 mai 2015.

 

Grâce à la consommation d’huile de noix de coco enrichie, Steve a pu continuer à vivre plusieurs années après avoir été diagnostiqué d’Alzheimer en 2008.

 

Maladie d'Alzheimer - Et s'il existait un traitement ? est paru aux éditions Josette Lyon. Le livre présente l'histoire du sursis de Steve dans la spirale de la maladie d'Alzheimer, ainsi que des conseils pratiques, diététiques pour appliquer cette méthode révolutionnaire au jour le jour.

 

Source

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 12:09
Pesticides : le champignon qui pourrait dévorer Monsanto

 

Pesticides : le champignon qui pourrait dévorer Monsanto

Un chercheur américain assure détenir un brevet au potentiel extraordinaire : grâce à un champignon spécial, il peut supprimer les insectes nuisibles à l'agriculture et ainsi remplacer les insecticides chimiques et OGM.

Voici un brevet qui pourrait résoudre le plus gros problème que rencontre l'agriculture mondiale à l'heure actuelle : la question des pesticides. Le chercheur Paul Stamets a mis au point une technique inédite et entièrement naturelle qui permettrait de neutraliser les insectes prédateurs grâce à un simple champignon.

 

La méthode du mycologue Paul Stamets est simple : modifier un champignon « entomopathogène » (qui détruit les insectes) afin qu’il ne produise plus de spores. Les insectes sont alors attirés par le champignon qu'ils ingurgitent. La réaction est surprenante : le champignon apparaît à l’intérieur même de l'insecte jusqu'à l'absorber complètement.

 

Une épine dans le pied de Monsanto

Bien que Paul Stamets soit un mycologue mondialement reconnu, son brevet déposé en 2006 est passé relativement inaperçu. Pourtant, selon le docteur en science du très sérieux National college of natural medicine de Portland (Oregon, États-Unis), le potentiel de ce bio-insecticide serait illimité : « Cela pourrait réorganiser totalement l'industrie des pesticides dans le monde », s'est-il exclamé. En effet, son champignon dévoreur d'insectes serait applicable à plus de 200 000 espèces d'insectes et permettrait donc à terme de remplacer efficacement les actuels insecticides chimiques utilisés en masse à travers le monde. Il pourrait tout particulièrement rendre complètement obsolète l'OGM de Monsanto, le mon 810, étudié pour rendre les plantes capables de se défendre seules contre les insectes. Monsanto devrait alors revoir la production du pesticide complèmentaire Roundup de Monsanto jugé hautement toxique pour l'environnement et les consommateurs. La découverte de Paul Stamets, si elle était proposée aux agriculteurs, pourrait alors mettre en danger les quelque 16 milliards de dollars (chiffres 2014) générés annuellement par la multinationale américaine.

 

 

Source: http://www.aleteia.org/fr/science/article/le-champignon-qui-pourrait-devorer-monsanto-5781952791576576

 

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 22:47
Le ralentissement du Gulf stream va-t-il refroidir l’Europe ?

 

Le ralentissement du Gulf stream va-t-il refroidir l’Europe ?

 

ACTUALITES - France & Étranger

 

Actualités - Mise à jour le vendredi 17 avril 2015 par La Chaîne Météo

 

Une étude parue dans la revue scientifique « Nature » fait état d’un ralentissement du Gulf Stream, ce courant chaud qui traverse l’Atlantique et qui vaut un climat tempéré en Europe de l’ouest. Ce ralentissement, lié en partie à l’apport des eaux de fonte des glaces arctiques, pourrait refroidir considérablement l’Europe dans les décennies à venir.

 

Le Gufl Stream est l’un des courants marins les plus puissants de la planète : prenant naissance vers les Bahamas, il draine des eaux tièdes le long de la côte Est des Etats-Unis puis se dirige vers l’Europe de l’ouest en traversant l’océan Atlantique. Grâce à lui, la douceur règne sur l’ouest de la France, les îles britanniques et même, de façon plus relative, l’Islande et la Norvège.

 

Les eaux se refroidissent

 

La problématique n’est pas nouvelle : dès les années 1970, des climatologues mettent en évidence des arrêts du Gulf Stream dans les temps géologiques, ayant plongé à plusieurs reprises l’hémisphère nord dans un climat arctique : la dernière fois remonte à 8000 ans. Plusieurs théories sont avancées pour expliquer des ralentissements du Gulf Stream, la principale étant l’apport des eaux froides et non salées issues de la fonte des glaciers du Groënland et de la banquise arctique. Cette fonte étant liée au réchauffement climatique contemporain, on peut dire qu’il s’agit donc d’un effet secondaire du changement climatique mondial. Dans ce cas, le réchauffement entraînerait donc un refroidissement.

 

Les eaux froides et non salées obligent alors les eaux chaudes du Gulf stream à plonger vers les profondeurs, et à reculer vers le sud, modifiant alors la circulation globale océanique, dite « circulation thermocline ». Dans ce cas, les eaux de surface de l’Atlantique nord se refroidissent, ce qui est déjà observé depuis quelques années dans les parages du Labrador et de Terre-Neuve. Cela est d’ailleurs l’une des causes des hivers rigoureux qu’ont connu le nord-est des USA et le Québec.

 

Europe : aussi froid qu'au Canada?

 

En aucun cas, le Gulf stream ne s’arrêtera : en tous cas, pas pour l’instant. Mais il est clairement démontré qu’il ralentit et s’affaiblit. Dans l’hypothèse où le réchauffement climatique en serait la cause, cet état de fait pourrait se prolonger encore pendant un temps indéterminé. Au final, le refroidissement des eaux de l’Atlantique nord se poursuivrait, risquant de refroidir le climat de l’Europe de l’ouest.

 

Cependant, il ne faudrait pas croire pour autant que la France et ses voisins subiraient les rigueurs des hivers canadiens. Même si la comparaison est parfois faite, il existera toujours des différences en raison de la situation géographique de ces deux continents. Les vents dominants étant orientés à l'ouest dans notre hémisphère, le Québec est sous l'influence des masses d'air arctiques continentales, particulièrement glaciales. L'Europe de l'ouest est sous l'influence des vents qui ont survolé l'océan atlantique : même si celui-ci se refroidit, les masses d'air resteront quand même plus douces que celles qui concernent le Québec. En revanche, ce que les simulations laissent à penser, c'est que le refroidissement de l'Atlantique nord serait favorable àla formation d'anticyclones aux hautes latitudes (Islande, Scandinavie...), lesquels font pivoter les vents au secteur nord-est, caractéristique des vagues de froid.

 

Un refroidissement de l'Atlantique nord et de la mer de Norvège serait donc propice à des descentes d'air arctique plus fréquentes : les vagues de froid seraient plus nombreuses et l'enneigement abondant, ce qui permet une relative comparaison avec le climat que connaît le Québec et le nord-est des USA. En ravanche, les étés seraient plus frais et plus humides en Europe de l'ouest, tandis qu'ils resteraient chauds et orageux outre-Atlantique.

 

Source : http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2015-04-15-06h11/le-ralentissement-du-gulf-stream-va-t-il-refroidir-l-europe---27816.php

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 18:42

Il était temps!

Le bourdon terrestre Bombus terrestris appartient à la famille des abeilles, les apidés. Il établit chaque année de nouveaux nids sous terre. Végétarien, cet animal se nourrit exclusivement de pollen et de nectar. Selon une étude récente, il pollinise tout aussi bien les cultures que les abeilles domestiques ( http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-perte-abeilles-pollinisatrices-menace-agriculture-europeenne-51517/ )

Le bourdon terrestre Bombus terrestris appartient à la famille des abeilles, les apidés. Il établit chaque année de nouveaux nids sous terre. Végétarien, cet animal se nourrit exclusivement de pollen et de nectar. Selon une étude récente, il pollinise tout aussi bien les cultures que les abeilles domestiques ( http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-perte-abeilles-pollinisatrices-menace-agriculture-europeenne-51517/ )

Le gouvernement était contre, l'Assemblée nationale n'en a pas tenu compte. Elle a voté jeudi l'interdiction à compter de janvier 2016 des produits phytosanitaires de la famille des néonicotinoïdes, réputés toxiques pour les abeilles, via un amendement des socialistes Delphine Batho et Gérard Bapt, député de Haute-Garonne. [1]

Pour protéger la santé humaine et la biodiversité, et particulièrement les abeilles, l'environnement et la santé, il est proposé de prolonger l'action de la France en interdisant ces substances. L'interdiction vise toute la famille des néocotinoïdes pour éviter que l'industrie ne substitue des produits cousins après le retrait d'un produit précis, selon Gérard Bapt.

Malgré ces avancées, cinq molécules restent actuellement autorisées en France (imidaclopride, thiaclopride, clothianidine, thiaméthoxame et acétamipride) et présentent une toxicité aigüe, notamment pour les abeilles.

Pour protéger la santé humaine et la biodiversité, et particulièrement les abeilles, l'environnement et la santé, il est proposé de prolonger l'action de la France en interdisant ces substances. L'interdiction vise toute la famille des néocotinoïdes pour éviter que l'industrie ne substitue des produits cousins après le retrait d'un produit précis, selon Gérard Bapt.

Appelant à "entendre le cri d'alarme des apiculteurs" vu la mortalité actuelle massive des abeilles, par exemple dans le département des Deux-Sèvres, l'ancienne ministre de l'Ecologie Mme Batho a souhaité que la France, qui a été pionnière avec le Cruiser, fasse avec tous les néonicotinoïdes "un moratoire" du même type qu'avec le maïs OGM.

L'élu socialiste de Haute-Garonne Gérard Bapt, médecin de profession, a longuement plaidé pour l'interdiction de produits au "succès commercial mondial" mais aux effets toxiques scientifiquement prouvés, selon lui, à la fois sur les insectes pollinisateurs mais aussi sur les sols, l'eau, et sur la santé humaine. Ces néonicotinoïdes sont "neurotoxiques de 500 à 10.000 fois plus que le DDT, qui est interdit" et "il n'y a pas un seul repas où nous n'en consommons pas tous les jours", a-t-il lancé. "Au Moyen-Age, on aurait appelé ça un nouveau fléau de Dieu", a dit Gérard Bapt.

Défavorable à la mesure, au motif notamment que "le cadre européen ne permet pas une interdiction stricte", la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a souligné le travail engagé par le gouvernement en matière de pesticides, y compris le plan sur la sauvegarde des pollinisateurs sauvages et des abeilles, et les discussions au niveau européen.
Mais le pesticide Poncho n'était pas interdit dans tous les pays européens lorsque la France l'a interdit, idem lorsque la France a été "en avance sur l'interdiction des biberons contenant du bisphénol", a argumenté Gérard Bapt. "L'urgence de l'interdiction s'impose" devant "un fléau durant depuis trop d'années", a appuyé l'écologiste Laurence Abeille.
Sur ces néonicotinoïdes "dévastateurs pour un certain nombre d'espèces et faisant courir un risque de santé publique", la rapporteure Geneviève Gaillard (PS) s'était montrée défavorable à "une interdiction brute", par souci d'"efficacité" et de "ne pas gêner les avancées du gouvernement", disant craindre que ces produits ne restent utilisés dans le cadre de dérogations, en l'absence d'"alternative" chimique jusqu'alors.

Cette interdiction était réclamée depuis longtemps par les apiculteurs qui luttent contre une mortalité accrue de leurs colonies. La production de miel en France en 2014 a baissé d'un tiers par rapport à 2013 pour tomber à environ 10.000 tonnes, le niveau le plus bas depuis 20 ans, indiquait ce jeudi l'Union nationale des apiculteurs français (Unaf) qui pointe encore du doigt les insecticides.
En 1995, plus de 32.000 tonnes avaient été récoltées mais depuis la production annuelle ne cesse de baisser, les colonies enregistrant des mortalités très élevées causées par certains pesticides et parasites comme le frelon asiatique, ainsi que par la perte d'une partie de leur habitat provoquée par la monoculture intensive.
En 2014, des conditions météorologiques "catastrophiques pour les abeilles", selon l'Unaf, ont encore aggravé la mortalité qui a atteint 50 à 80% dans les grandes régions de production comme Provence-Alpes Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

A la suite de l'action menée par la France pour que l'Union européenne interdise le Cruiser OSR sur le colza, la Commission européenne a restreint l'utilisation de trois substances actives de la famille des néonicotinoïdes, rappelle l'exposé de l'amendement. [2]

Les pays industrialisés sont les plus touchés et rien qu'en France, la population des abeilles a diminué de 20% entre 2005 et 2010 [3], et près de 10 % des quelque 2 000 espèces sauvages d'abeilles européennes sont menacées d'extinction. Si aucune mesure n'est prise, 5 % supplémentaires le seront dans un futur proche, selon une enquête de la Commission européenne rendue publique aujourd'hui.[4]

S'il est possible de vivre sans miel, la vie sans abeilles serait, elle, beaucoup plus complexe. La santé des abeilles, souvent qualifiées de "sentinelles de la nature", est le reflet de celui de la biodiversité. En tant qu'insecte pollinisateur, elle a un rôle crucial dans l'équilibre naturel et notamment la survie de nombreuses plantes.

Des recherches ont été menées sous la direction de Simon Potts de l’université de Reading (Royaume-Uni) pour mieux caractériser cette problématique à l’échelle européenne, mais aussi dans 41 pays se trouvant sur ce continent. Les résultats viennent d’être présentés dans la revue Plos One. Entre 2005 et 2010, les besoins en pollinisation ont augmenté cinq fois plus rapidement que le nombre de colonies d’insectes disponible. Par conséquent, l’Europe manque cruellement d’abeilles. Nous ne posséderions que deux tiers des abeilles domestiques requises pour polliniser les cultures, ce qui représente un déficit d’environ 13,4 millions de colonies. comme l’a souligné Simon Potts dans un communiqué : « nous nous dirigeons vers une catastrophe dans les années à venir, sauf si nous agissons dès maintenant. Les pollinisateurs sauvages ont besoin d’une meilleure protection. » [5]

 

Notes

 

[1] http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/2015/03/19/abeilles-sur-proposition-de-gerard-bapt-l-assemblee-nationale-vote-l-interdiction-des-neonicotinoides-en-2016-678733.html

[2] http://www.ouest-france.fr/abeilles-lassemblee-vote-linterdiction-des-neonicotinoides-en-2016-3266070

[3] http://www.francesoir.fr/societe-environnement/abeilles-les-pesticides-neonicotinoides-interdits-par-lassemblee-nationale

[4] http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/19/abeilles-l-assemblee-vote-l-interdiction-des-insecticides-neonicotinoides-en-2016_4597273_3244.html#xtor=RSS-3208

[5] http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-perte-abeilles-pollinisatrices-menace-agriculture-europeenne-51517/

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 21:02

Intéressant ... :

 

khazarie1Par Texe Marrs, septembre 2013

« Certaines personnes, des historiens et même des scientifiques, détournent le regard face à la vérité. »

_ Dr. Shlomo Sand, « Comment le Peuple Juif fut Inventé« 

« Dans 10 ans, il n’y aura plus d’Israël.« 

_ Henry Kissinger, New York Post, 17 septembre 2012

Alors que la réalité s’installe petit à petit qu’ils ne sont pas de la semence du Père Abraham mais plutôt de la lignée du Roi Bulan de Khazarie, les Khazars qui composent la vaste majorité des personnes contemporaines se dénommant « juifs », deviennent de plus en plus frénétiques. Nombreux sont ceux qui ourdissent des mensonges et des mythes, et affublent les intellectuels modernes de l’étiquette de « Gentils« .

 

C’est de toute évidence une horreur pour un Khazar d’être réputé être un « Gentil ». Après tout, pendant leurs vies entières, il a été inculqué à la plupart des Khazars de la part de leurs rabbins les enseignements flagrants du Talmud concernant l’infériorité des Gentils. Les Gentils, dit le Talmud, sont des « animaux impurs« . Leur mission dans la vie est de n’être rien de plus que les « serviteurs » de leurs Maîtres Juifs. Pire, le Talmud requiert que, « Les meilleurs des Gentils doivent être tués.« 

Bon; le Juif Khazar – ce qui veut dire quasiment chaque « Juif » sur la planète Terre (au-delà de 80%, en réalité, ndt) – apprend par le biais de l’analyse ADN qu’il ou elle est cette créature détestable qu’il abhorre: un Gentil déviant! Quel choc suprême.

Ce qui est ironique est que les intellectuels qui se retrouvent être la cible de la colère des Juifs Khazars sont eux-mêmes des Juifs Khazars. Ces érudits de l’histoire et de la science de l’ADN sont arrivés à la conclusion irréfutable que les Juifs Khazars ne sont pas de la lignée d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.

Le respecté Dr. Eran Elhaik, par exemple, de l’Institut McKusick-Nathans de l’Université Médicale Johns Hopkins, a effectué ce que la plupart appellent l’étude définitive sur les origines des Juifs. Elhaik est un généticien moléculaire israélien qui a publié ses découvertes revues par ses pairs dans le prestigieux Oxford Journal, « Genome Biology and Evolution » (biologie du génome et évolution, ndt).

Mais Harry Ostrer, professeur au Collège de Médecine de l’Université Yeshua est de l’avis que les Juifs peuvent faire remonter leurs origines jusqu’aux anciens temps d’Israël. C’est la droite « ligne du parti » des Sionistes.

Le problème, c’est que c’est le Dr. Elhaik qui a fait les recherches, pas Ostrer. Quand Elhaik a demandé à Ostrer une copie des statistiques de ses conclusions, Ostrer n’a pas été en mesure d’en présenter.

Le Dr. Elhaik, un scientifique du genre « Te fous pas de moi », traite les critiques à ses recherches, lors d’interviews, de « menteurs et d’escrocs« . Ils se sont déjà fait leur idée avant de commencer leurs recherches, conclut-il.

Ostrer refuse les interviews – un autre indice que ses opinions sont surtout basées sur des mythes sionistes. Mais il reconnaît que, « certains des marqueurs génétiques communs parmi les Juifs peuvent être retrouvés chez les Palestiniens, aussi. »

En d’autres termes, bien qu’il ne puisse produire aucune donnée étayant sa croyance non-scientifique sur l’ascendance des Juifs, le Dr. Ostrer reconnaît que les Palestiniens, eux aussi, ont de l’ADN israélite!

Ostrer, comme certains autres Israéliens, continue à s’accrocher aux anciennes théories, aujourd’hui complètement discréditées, qui n’ont jamais été fondées sur une science de l’ADN et des recherches correctement menées.

La conclusion selon laquelle les gens se réclamant d’être « Juifs » sont des Khazars et n’ont aucune lien d’apparenté à l’ancien Israël est étayée par de nombreuses années de recherches scientifiques, historiques et archéologiques. Il a également été découvert que même des artefacts « juifs » tels que le Gefilte Fish (carpe farcie, plat ashkénaze typique, ndt), les chapeaux de fourrure ronds, et le symbole de l’étoile à six branches proviennent de Khazarie. Très peu des soi-disants « Juifs » du monde sont véritablement des descendants d’Abraham.

Le Professeur de génétique et de biologie Dan Graur, de l’Université de Houston, sourit face aux plaintes des Sionistes qui nient être des Khazars. Le Dr. Elhaik est « un homme honnête », et ses découvertes génétiques sont droit sur la cible, dit Graur.

 

Le Dr. Dan Graur, un généticien juif de renommée mondiale qui a travaillé à la faculté de l’Université de Tel-Aviv pendant 22 ans et est désormais à l’Université de Houston, sourit à la détresse des Sionistes. Les recherches du Dr. Elhaik, dit-il, sont « très honnêtes ».

Graur est lauréat de la prestigieuse Humboldt Award, donnée au scientifique en biologie le plus éminent du monde. En 2001, des recherches génétiques du Dr. Ariella Oppenheim de l’Université de Tel-Aviv ont produit des résultats similaires à celles du Dr. Elhaik. L’étude d’Oppenheim a également trouvé que l’origine des Juifs est en Khazarie, et qu’ils sont d’ascendance Turkmène. Elle a également rapporté que certains Palestiniens possèdent les chromosomes dans leur sang qui indiquent qu’ils sont Cohanim et Israélites. Mais les travaux d’Oppenheim n’ont pas remué les Sionistes tant que ça parce qu’elle est assez discrète sur ses découvertes. La colère des Sionistes est donc réservée à Elhaik, dont ils craignent beaucoup les recherches.

Le Dr. Shlomo Sand, professeur d’histoire à l’Université de Tel-Aviv et auteur du best-seller du New York Times, « Comment le Peuple Juif fut Inventé« , trouve que l’étude définitive d’Elhaik « tombe sous le sens. » Comment un quelconque scientifique réfuté peut-il le nier?

« Certaines personnes, même des scientifiques et des historiens, détournent le regard de la vérité, » a remarqué Sand.

Pendant ce temps, alors que des scientifiques pro-sionistes en panique sont incapables de trouver des failles ou des erreurs dans l’étude d’Elhaik, des suprématistes blancs s’y attaquent aussi. Ils affirment que les Juifs sont de vrais Juifs, une race pleine de malice et de haine.

« Je ne communique pas avec ces gens-là, » atteste Elhaik, vétéran des forces armées israéliennes où il a passé sept ans. En Fait, le Dr. Elhaik ajoute qu’ils ont les mêmes motivations politiques que les Israéliens qui s’opposent à lui.

« Ces gens-là sont vraiment des Nazis, » ajoute Elhaik, se référant à la fois aux Sionistes et aux suprématistes blancs.

Selon Elhaik, ses adversaires sionistes insistent qu’ils souhaitent uniquement s’assurer que la recherche scientifique ne « diffame » pas les Juifs ou Israël. C’est leur critère non-académique. Mais l’attention principale d’Elhaik, dit-il, ne se porte pas sur le politique. Il s’agit de la génétique des maladies. « Si nous ne connaissons pas la génétique d’un peuple nous ne pouvons pas résoudre ses problèmes médicaux, » explique-t-il.

Mais beaucoup de Juifs sionistes s’en fichent totalement des pathologies médicales. Ils veulent être des Juifs, pas des Khazars. Ils ont faim d’être inclus parmi l’une des douze tribus d’Israël. C’est seulement si les études génétiques vont dans leur sens qu’ils peuvent continuer à insister que la Terre leur appartient.

« Si Dieu ne nous a pas donné la Terre en tant que semence d’Abraham, » expliquait un enseignant juif fanatisé, « nous sommes finis. Les Palestiniens vont gagner la guerre idéologique et le monde se retournera contre nous. »

« Tout scientifique spécialiste de l’ADN qui affirme que nous sommes des Khazars et pas le Peuple Élu, est un traître à Israël. Au diable sa science! »

Cela nous rappelle l’Apôtre Paul qui avertissait les Chrétiens de la « sottise des généalogies« .

Certains Juifs, toutefois, sont plus précis dans leurs conclusions. Henry Kissinger, par exemple, ancien Secrétaire d’État US et maintenant représentant des Rothschild, a récemment (le 17 septembre 2012) téléphoné à Cindy Adams du journal The New York Post. Son éminence grise lui a dit qu’il souhaitait être cité en première page du Post comme ayant affirmé:

« Dans 10 ans, il n’y aura plus d’Israël.« 

Kissinger était-il au courant de la controverse autour des recherches sur l’ADN qui allait bientôt surgir en Israël et parmi les élites du monde entier? Les Élites du Nouvel Ordre Mondial sont-elles prêtes à vider toute l’expérience israélienne avec l’eau du bain?

Source: http://www.texemarrs.com/092013/jews_deny_being_khazars.htm

via http://globalepresse.com/2014/02/15/les-juifs-khazars-nient-etre-khazars-et-disent-au-diable-la-science/

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 22:43
Scandale scientifique : l’« ajustement » des températures au service de la peur du « réchauffement » et la question de la fonte des glaces arctiques

Scandale scientifique : l’« ajustement » des températures au service de la peur du « réchauffement » et la question de la fonte des glaces arctiques

 

9 février 2015 2:20

 

Christopher Booker, journaliste « climato-sceptique » au Daily Telegraph de Londres, vient de publier un article où il pointe le bidouillage des données sur les températures en vue de faire croire au réchauffement d’origine humaine. La « Grande peur » du XXIe siècle repose selon lui sur « le plus grand scandale scientifique de tous les temps ». Son papier est à la une des informations les plus lues site du quotidien britannique, signe que le matraquage politico-médiatique sur le « climat » suscite bien des réserves de la part du public. La fonte des glaces arctiques n’est pas causée par le réchauffement, assure-t-il. Son seul article a suscité près de 15.000 commentaires, pour ou contre : cela est déjà une indication de l’existence d’un débat alors même que ce débat est largement tabou dans le monde scientifique.
 
La panique du réchauffement repose sur des chiffres qui ont été « ajustés », bidouillés, trafiqués en vue de faire croire à une situation très différente de ce qu’elle est dans la réalité, assure Christopher Booker. Après avoir signalé les travaux d’un chercheur qui, preuves à l’appui, a montré que des données recueillies dans trois stations du Paraguay avaient été carrément inversées pour indiquer un réchauffement sur 60 ans alors que dans les faits c’est un refroidissement qui avait été enregistré, il revient à la charge avec de nouveaux exemples de données faussées.

 

“Réchauffement” : ajustement des températures à la hausse

 
Paul Homewood, ledit chercheur, a en effet analysé les données d’une multitude d’autres stations météorologiques en Amérique du Sud : partout, il a constaté les ajustements et bidouillages à sens unique. Des ajustements réalisés dans un premier temps par le Global Historical Climate Network, agence publique américaine, avant d’être repris et amplifiés par le Goddard Institue for Space Studies et le National Climate Data Center, et au bout du compte « extrapolés » pour l’estimation d’un semblable réchauffement des températures dans d’importantes zones de la planète où aucune mesure n’est prise sur le terrain.
 
Plus spectaculaire encore : Homewood étudie désormais les stations météo de l’Arctique, depuis le Canada jusqu’en Sibérie, et assure que les températures ont été systématiquement surestimées d’un degré Celsius. De ces données, le petit (et violent) épisode glaciaire vécu par l’Islande autour de 1970 a même totalement disparu, à la grande surprise d’un ancien responsable du bureau météorologique de ce pays, Traust Jonsson.

 

Le scandale scientifique touche l’analyse de la fonte des glaces dans l’Arctique

 
De même, le journaliste assure que les années les plus chaudes de l’Arctique autour de 1940 ont fait l’objet de réévaluations telles qu’elles paraissent désormais plus froides par rapport aux mesures actuellement annoncées. Pour ce qui est de la fonte des glaces dans l’Arctique, emblématique du réchauffement, elle n’est pas due à ce « réchauffement » qui fédère les puissants de ce monde et leur permet de prendre des mesures coûteuses et néfastes, mais aux variations cycliques d’un courant atlantique chaud dont le dernier pic, il y a 75 ans, a provoqué une fonte plus importante que celle enregistrée aujourd’hui. C’est au moins une donnée à prendre en considération, or l’exploitation de la Grande peur du réchauffement l’interdit.
 
L’étude de Homewood confirme celles effectuées par de nombreux scientifiques depuis au moins vingt ans et qui vont dans le sens d’une falsification massive des données.

 

Source

 

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 15:02

 

SANTÉ La jeune chercheuse Aurélie Juhem lance un appel. Elle a besoin de 500.000 euros pour que le traitement préconisé soit testé sur des humains ...

 

Rhône-Alpes: Elle a découvert une molécule pouvant tuer les tumeurs cancéreuses

 

Rhône-Alpes: Elle a découvert une molécule pouvant tuer les tumeurs cancéreuses

 

 

Créé le 06.02.2015 à 19:02

Mis à jour le 06.02.2015 à 19:02

 

Un fol espoir. Aurélie Juhem, chercheuse dans un laboratoire grenoblois, pourrait avoir fait une découverte capitale dans le traitement de certains cancers. La jeune femme travaille depuis sept ans sur une molécule anticancéreuse, appelée ET-D5.

 

«Cette molécule a la capacité de stopper la division et la prolifération des cellules tumorales, explique Aurélie Juhem. Elle peut aussi détruire les vaisseaux qui se sont formés et qui alimentent la tumeur.» En d'autres termes, cette molécule peut tuer les tumeurs sans endommager les organes situés à proximité. C'est ce que démontrent des tests prometteurs effectués sur des souris, en attendant d'autres expérimentations sur les humains.

 

Les premiers tests pourraient être effectués dans un an

 

Mais afin de parvenir à cette prochaine étape, la jeune femme doit dénicher au moins 500.000 euros. Le prix à payer pour effectuer la phase des tests réglementaires de toxicologie et voir si la molécule peut être nocive pour l'homme.

 

Si elle réussit à financer cette phase obligatoire, les premiers essais pour les humains pourraient débuter lors du premier trimestre 2016 sur des patients du centre anticancéreux Léon-Bérard de Lyon.

 

Une chimio en cachet

 

«Les volontaires prendront cette molécule sous forme de cachets, explique Aurélie Juhem. ça sera de la chimio par voie orale, quelque chose d'innovant qui viendra compléter tout l'arsenal thérapeutique existant. Seules les personnes malades pourront essayer ce nouveau traitement.» Et notamment les patients atteints de cancer du foie, du pancréas, du rein ou de sarcomes, que l'on peut difficilement opérer.

 

«Aujourd'hui, il y a un réel besoin de nouvelles thérapies pour ces maladies», insiste la jeune femme. En cas de tests concluants, le brevet, qui appartient notamment à l'université Joseph-Fourier de Grenoble, pourrait ensuite vendu à un laboratoire pharmaceutique en vue d'une exploitation à grande échelle.

 

Aurélie Juhem travaille pour la start-up Ecrins Therapeutics, qui est inscrite sur le site de financement participatif Wiseed (wiseed.com). C'est là que les donateurs peuvent effectuer un versement.

 

Source: http://www.20minutes.fr/lyon/1534531-20150206-rhone-alpes-decouvert-molecule-pouvant-tuer-tumeurs-cancereuses

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 21:24

Depuis une dizaine d'années, des études accusent le mercure de provoquer la maladie d'alzheimer (en plein boom) ou la sclérose en plaque. Quels sont les dangers du mercure ? Peut-on y échapper ? "Alerte au mercure", un documentaire Canal - 6.

Diffusé sur France 5 le dimanche 1 février 2015.

Le mercure se trouve partout, dans les produits d'hygiène, les jouets en plastique, les ampoules à économie d'énergie, les poissons (thons, saumons, sardines, maquereaux, merlus, bars, mulets), les amalgames dentaires (plombages). En effet, ce métal à l'état liquide est encore utilisé par les industriels en raison de ses nombreuses propriétés chimiques.
Pourtant en 2007, l'OMS l'a classé parmi les dix substances les plus toxiques.
Des études font désormais le lien avec des maladies neurologiques comme Alzheimer ou la sclérose en plaques. La plupart des pays européens ont adopté des mesures pour limiter son utilisation.
Mais les autorités françaises tardent à réagir.
Durant de longs mois, une équipe a enquêté dans les cabinets dentaires, les usines de recyclage d'ampoules et les poissonneries.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 16:47

 

Genetically modified babies: Government accused of dishonesty in its regulation of new IVF technique

 

BY STEVE CONNOR – 28 July 2014

 

Essait de traduction Christ-Roi

 

Bebes-genetiquement-modifies--Le-gouvernement-accuse-.jpg

 

Bébés génétiquement modifiés: Le gouvernement accusé de malhonnêteté dans la réglementation d'une nouvelle technique de fécondation in vitro 


  PAR STEVE CONNOR - le 28 Juillet 2014

Le gouvernement (britannique, NdCR.) a été accusé de tromper le public sur la mise en place d'une nouvelle technique de fécondation in vitro (FIV) dont  certains experts pensent qu'elle se traduira par la naissance de "bébés génétiquement modifiés".

D'éminents scientifiques, dont Lord Winston, l'un des pionniers de traitement de fertilité, ont critiqué le ministère de la Santé pour essayer de minimiser un processus qui pour la première fois pemettra de modifier l'ADN des générations futures.

Ils affirment que le gouvernement a redéfini le terme "modification génétique" (GM) pour exclure expressément une technique controversée qui se traduira par des bébés héritier du matériel génétique de trois personnes.

Le mouvement, enterré dans un document du ministère de la Santé a publié la semaine dernière, est conçu pour être la pointe de l'opposition au don mitochondrial - un processus qui vise à éviter  certaines maladies héréditaires  transmis en utilisant les mitochondries saines (structures microscopiques dans la cellule) pris à partir d'un ovule d'une donneuse ou d'un embryon. Les opposants estiment que l'utilisation des mitochondries de donneur sain se traduira par des "embryons de trois parents" et pourrait ouvrir la voie à une ère de "bébés sur mesure" et d"enfants génétiquement modifiés".

Le gouvernement admet qu'il a décidé d'adopter "une définition de travail [de GM] dans le but de faire avancer ces règlements", mais les scientifiques croient que la redéfinition de GM est malhonnête. Ils mettent également en garde qu'il pourrait miner la confiance du public dans les experts médicaux affirmant pour sa mise en place au Royaume-Uni, le seul pays où il sera permis dans la loi, si la loi est adoptée.

Lord Winston a dit à l'Independent: "Le gouvernement semble avoir pris la bonne décision, mais a utilisé une justification bizarre. Bien sûr, le transfert mitochondrial est la modification génétique et cette modification est transmise à travers les générations. Il est totalement faux de le comparer avec une transfusion sanguine ou une greffe et une déclaration honnête pourrait être plus raisonnable et encourager la confiance du public."

Ted Morrow, un biologiste évolutionniste à l'Université de Sussex, était tout aussi cinglant sur la nouvelle définition de GM, qui exclut expressément les altérations des gènes mitochondriaux humains ou tout autre matériel génétique qui existe en dehors des chromosomes dans le noyau de la cellule.

"Mon impression est que le gouvernement fait tout son possible pour contenir et définir ces types de conditions de manière à favoriser le remplacement mitochondrial étant présenté comme une thérapie controversée," a déclaré le Dr Morrow.

"Ils poussent l'idée que l'ADN mitochondrial ne fait rien de plus que de régénérer plus de mitochondries, qui sont rien de plus que les batteries cellulaires, et que les gènes mitochondriaux ne codent pas les traits pertinents de l'identité personnelle et ainsi de suite», a-t-il ajouté.

David King, du groupe de pression Human Genetics Alert, a déclaré que le gouvernement  "jouait à des jeux de relations publiques très douteux basés sur la science" car toute modification des gènes mitochondriaux s'élèveront à la modification génétique. "Leur restriction de la durée des changements héréditaires nucléaires est clairement politique. Ils ne veulent pas que les gens comme moi disent qu'ils légalisent des bébés génétiquement modifiés ", a déclaré le Dr King.

Les mitochondries sont les minuscules «centrales hydrauliques» des cellules qui produisent de l'énergie métabolique du glucose. Ils sont sous le contrôle de 37 gènes mitochondriaux qui existent en tant que molécule d'ADN séparée à l'extérieur du noyau de la cellule.

Environ une personne sur 6.500 bébés nés chaque année est affectée par des défauts héréditaires dans les gènes de la mitochondrie. Maladies mitochondriales graves sont douloureusement débilitante et causent des problèmes de santé à long terme, la faible qualité de la vie et la mort prématurée. Le gouvernement est sous pression pour permettre le don mitochondrial dans le cadre d'un traitement de FIV pour donner aux femmes concernées la possibilité d'avoir des enfants biologiques qui seront libres de cet état.

 

La technique consiste à prendre la santé des mitochondries d'un ovule d'une donneuse ou de l'embryon et de les utiliser pour remplacer les mitochondries défectueuses. L'embryon résultant aura un matériel génétique à partir des deux femmes en plus de l'ADN nucléaire d'un homme. Bien que les comptes de l'ADN mitochondrial pour moins de 0,2 pour cent du génome, la technique est controversée parce qu'elle va modifier la composition génétique des générations futures.

Le ministère de la Santé accepte que la ligne germinale des générations futures soit modifié, mais il insiste, dans sa réponse officielle à la consultation publique publiée la semaine dernière, que cela ne constitue pas une modification génétique. "Il n'y a pas de définition universellement acceptée de la 'modification génétique' chez les humains - les personnes qui ont des transplantations d'organes, les dons de sang ou de la thérapie même gène ne sont généralement pas considérés comme étant 'génétiquement modifié'", dit la réponse.


"Le gouvernement a décidé d'adopter une définition de travail dans le but de faire avancer ces règlements."


Source: Independent

 

http://www.belfasttelegraph.co.uk/news/health/genetically-modified-babies-government-accused-of-dishonesty-in-its-regulation-of-new-ivf-technique-30463918.html

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 18:24

 

 

 

AUCUN agent pathogène n'a JAMAIS été prouvé coupable du SIDA.' La "séro-positivité" peut être causée par toutes sortes d'autres choses; malaria, lèpre, syphilis, transfusion, etc. Les seuls test qui sont fait pour diagnostiquer le VIH, ne sont absolument pas fiables et concluants. Le cocktail de "médicaments" est, par contre, très cher et très toxique, lui...

Étienne DE HARVEN est docteur en médecine et membre du Comité consultatif sur le SIDA du Président de la République Sud Africaine. Il a derrière lui une brillante carrière dans l'utilisation du Microscopie Electronique pour étudier les rétrovirus depuis les années 50.
Son travail, qui fut anatamo-pathologiste et microscopiste-électronicien, Cela l'a mené au Sloan Kettering Institute à New-York et à l'Université de Toronto.

 

Autre page à lire et à diffuser : http://www.sidasante.com/critique/malvir.htm

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 11:42

Yann Carrière, docteur en psychologie, souligne le caractère totalitaire et artificiel de la théorie du genre qui, mis au service du "fonctionnement du capitalisme" à l'échelle mondiale, doit conduire le monde vers une "mise en esclavage au profit d'une puissance financière"... Un point de vue et un mouvement politique que nous avons souvent présenté et dénoncé sur Christ-Roi.

 

Mais, présentés par un docteur en psychologie, nous avons là des points de vue et des arguments relatifs aux liens entre mondialisme et théorie du genre, que vous n'aurez pas l'habitude de retrouver dans la presse et les medias mainstream.

 

L'information plus que jamais se fait sur les sites et blogs alternatifs.

 

 

 

 

Source: http://www.youtube.com/watch?v=7VcolCsgUrY

 

Extrait :

 

Point de vue scientifique

 

"La théorie du gender, qui est une théorie fascisante, a pris le pouvoir au niveau mondial à l'ONU en 1995 à Pékin.

 

En gros, la théorie du genre, il n'y a pas de différence entre les hommes et les femmes. Les différences, c'est un système social construit oppresseur qu'il s'agit de détruire.

 

Les principaux auteurs ne se réclament pas du tout d'une approche scientifique. Mais même s'ils s'en réclamaient, il y a un vice de fond dans l'idée principale de l'idéologie du genre qu'il n'y a pas de différence entre les hommes et les femmes parce que scientifiquement c'est la seule chose qu'on ne pourra jamais prouver. Parce que quoi que ce soit que vous fassiez comme confrontation réelle, comme expériences, comme expérimentations, ce sera toujours quelque chose de limité et fini. Et donc, si dans cette expérience limitée et finie vous trouvez qu'il n'y a pas de différences entre les hommes et les femmes, vous n'aurez pas prouvé qu'il n'y a pas de différences, vous aurez prouvé que sur ce champ-là, dans ces conditions-là il n'y a pas de différence. On pourra toujours vous rétorquez oui mais les différences, pour les voir, il fallait faire autre chose et vous ne l'avez pas fait. On peut prouver qu'il y a des différences mais pour prouver qu'il n'y a pas de différence il faut faire une infinité d'expérimentations tout le temps. Donc c'est la seule hypothèse idiote en fait.

 

Violences conjugales et inégalités salariales

 

Ces deux mensonges donnent une idée sur comment fonctionne nos médias et notre démocratie.

 

Depuis que l'on fait des études sur les violences conjugales, c'est-à-dire depuis les années 70, toutes les études ont toujours trouvé qu'il y a autant sinon plus d'hommes battus que de femmes battues. Toutes les études. Il n'y en a pas d'autres.

 

Si on fait une étude sérieuse en interrogeant hommes et femmes, on trouve qu'il y a autant d'hommes battus que de femmes battues et autant de femmes violentes que d'hommes violents, voire un peu plus. Evidemment vous voyez bien que ce n'est pas du tout ce qui est transmis par les medias et par les gouvernements. Donc il y a des mensonges délibérés sur ce sujet. L'important c'est de montrer que le féminisme radical a raison et que via cette violence les femmes sont opprimées et qu'il faut toujours les avantager puisqu'elles sont toujours opprimées.

 

Le deuxième mensonge c'est celui sur les inégalités salariales qui est continuellement asséné par les medias et le gouvernement. Il existe des disparités salariales mais si l'on cherche les explications on les trouve. Un docteur américain comme Warren Farrel, tout à fait accepté par les "féministes", a listé vingt-cinq raisons, 25 variables qui quand on les introduit dans les analyses des différences supprime toute différence et même révèle que les femmes sont plutôt plus payées que les autres. Et cela même les gens en France qui sont statisticiens peuvent le voir. Alors pourquoi ce mensonge ? C'est pour toujours avoir l'idée que les femmes sont opprimées.  Personne ne peut croire à ce mensonge parce qu'il peut le vérifier autour de lui. Et puis même la logique du système capitaliste, si vraiment les femmes étaient payées 20% de moins, à travail égal et à performances égales, tout le monde se précipiterait pour les embaucher.

 

Alors ça commence à se voir que cela ne marche pas cette théorie. Et là la théorie de l'oppression, la théorie du féminisme radical ne marche plus. Alors comment expliquer ? Et bien là, la théorie du genre est géniale. Et déjà on y est arrivé avec les travaux du féminisme radical, avec Carol Gilligan, c'est le problème de la "socialisation", c'est-à-dire que les femmes se limitent elles-mêmes.

 

La domination masculine

 

L'éducation conditionne dès tout petit les garçons à être devant et à revendiquer et les femmes à être soumises et à se déprécier. Et cela, ça va être le gros travail de Carol Gilligan  dans les années 90, en faisant des études pas du tout sérieuses sur le plan méthodologique mais très à la mode sur le plan idéologique, en même temps que les livres de Butler, c'est la même époque (Gender trouble, Trouble dans le genre). Voilà comment le relai s'est fait. Parce qu'on ne peut plus arguer qu'il y a un système. Le mythe du plafond de verre, quand on regarde de près cela ne marche pas du tout. Mais en revanche si on dit que c'est dès le conditionnement, dans la constitution de l'identité que tout s'installe alors on a une bonne idée.  Et cela aboutit maintenant à ce que vous trouvez sur les sites américains d'éducation, si on tolère que les petits garçons se conduisent différemment des petites filles, alors on perpétue l'oppression des femmes. Conclusion : il faut empêcher les petits gaçons d'être différents des petites filles. Etc'est cela l'ambition de la théorie du genre dans l'éducation.

 

 

Le gender, suite du communisme

 

Le plus simple est de reprendre l'analogie avec le communisme. Qu'est-ce qu'a fait le communisme qui est le fascisme le plus violent qu'ait connu l'humanité au XXe siècle ? Au nom du bien et de la défense des prolétaires, qui est une bonne cause, il a massacré des paysans, des bourgeois, des millions de personnes. Et cela c'est pervers dans le sens étymologique, puisque pervers c'est retourner la logique naturelle. Le communisme était censé faire le bien et il a fait le mal.

 

Dans ce sens-là, le gender promet de prendre la suite. Il ne promet pas une société sans classe, mais il promet une société sans sexe puisqu'il y aura une infinités de genre.

 

La pathologie du narcissisme

 

On est dans la pathologie du narcissisme. Simone de Beauvoir, "on ne naît pas femme, on le devient". Au départ, c'est une intention libératrice quand elle l'écrit dans Le Deuxième sexe en 1949. Seulement quelques temps plus tard, une féministe Betty Friedan lui dit: "mais vous savez il y aura toujours des femmes qui voudront être mère et qui privilégieront cela au travail". Et Simone de Beauvoir lui répond : "Dans ce cas-là il faudra le leur interdire". Donc je libère les gens, mais je ne tolère pas qu'ils ont un avis différent du mien. Donc cela c'est du narcissime. Je réorganise le monde. Et les gens qui ont une dynamique narcissique sont souvent des révolutionnaires, des leaders, et en ce sens-là cela peut être bénéfique mais il y a une dérive possible : je libère le monde uniquement sans le sens de mon idéal et il n'est pas question que je tolère que l'autre ait aussi son avis.

 

(Avec) le genre, c'est cela qui se passe. Au départ de la théorie du genre, et notamment chez Butler, vous avez une ambition légitime, une ambition bénéfique qui est de défendre les gens qui n'ont pas la chance de tomber facilement dans une catégorie homme ou femme, soit parce qu'ils sont hermaphrodites, soit parce qu'ils ont une orientation sexuelle non hétérosexuelle et donc ils vont avoir du mal à s'intégrer dans le monde très normé et parfois cela peut aller jusqu'au meurtre: on peut tuer des gens parce qu'ils sont homos. Et c'est tout à fait louable de vouloir aménager le monde pour que ces gens trouvent au mieux leur place. Seulement, la théorie du genre qui se répand aujourd'hui, ce n'est pas du tout cela. C'est de dire que pour que ces gens trouvent leur place il faut détruire la structue psychique de tous les gens qui trouvaient naturellement leur place en hommes et femmes et en hétérosexuels. Et là c'est pervers. Vous voyez que là, à nouveau (après le communisme), au nom de la libération d'une petite quantité de gens (mais cela vaut toujours le coup de s'occuper des gens même s'ils sont pas nombreux), on va opprimer la majorité et comme dans le communisme il y a un retournement pervers.

 

 

La négation de la réalité

 


En psychanalyse, les pervers nient une partie de la réalité qui est la différence des sexes. Donc, effectivement la théorie du genre est emblématique en niant une partie de la réalité qui est la différence des sexes. Mais la négation de la réalité est une très vieille tradition en Occident même et quand on veut se pencher sur les racines des dysfonctionnements actuels, il faut absolument prendre cela en compte. Moi je remonterai presque jusqu'au nominalisme au Moyen Âge qui récusait la possibilité de faire une adéquation à la réalité. Mais après quand vous avez Descartes qui dit "je suppose que rien n'existe, et je m'aperçois qu'il ne reste plus que ma pensée", on est aussi dans le doute de la réalité. Quand vous avez Rousseau qui dit "commençons par écarter tous les faits", on est aussi dans l'éloignement de la réalité. De ce point de vue-là les théoriens du gender ne font pas de saut qualitatif important mais ils prolongent une tradition. Et à la limite, si on n'est pas content, il faut se poser la question de savoir comment tout a dérivé depuis saint Thomas d'Aquin.

 

Le narcissique et la réalité

 

 

Quand on parle de la toute puissance narcissique, moi en tant que psychologue c'est là que je place la racine du mal. On parlait de nier la réalité, le narcissique est à cheval entre ses rêves et la réalité. Quand il est en bonne santé, il arrive à jongler entre les deux. Mais quand ils comment à délirer, comme dans ces mouvements révolutionnaires, il veut plier la réalité à son rêve : le communisme, le gender. Et à ce moment-là il va massacrer les autres qui lui résistent.

 

La première limite, la limite symbolique à la toute puissance du narcissime, c'est quoi? C'est l'idée de Dieu. C'est l'idée que moi je ne suis pas tout et je ne suis pas tout-puissant.

 

Et moi je crois que que pour vraiment lutter contre ces délires qui arrivent régulièrement à l'humanité, il faut se pencher sur le lien avec la croyance en Dieu. Les deux grands fascismes qui ont massacré des millions de gens au XXe siècle sont des idéologies athées, que ce soit le communisme ou le nazisme. Et je crois que comme ont dit, "la crainte de Dieu c'est le début de la sagesse" (Proverbes IX, 10; Psaumes 111, 10; Siracide 1, 14.) Si je ne suis pas le plus grand, à ce moment-là je vais me relier au monde et aux autres différemment.

 

 

Le gender, un mouvement politique mondial

 

 

Ce mouvement d'idées n'est pas resté un mouvement d'idées, c'est devenu un mouvement politique, un mouvement qui a pris le pouvoir. Et un mouvement qui s'impose au monde entier depuis Pékin 1995. Et là, évidemment c'est une autre sorte de danger. Et c'est même un alignement fascisant de la société. C'est-à-dire que progressivement, vous n'avez plus le droit de penser différemment que ce que dit la théorie du genre.

 

Ce que j'ai répondu à des intervenants dans une entreprise où j'étais qui faisait la propagande pour la théorie du genre, subventionnée par la direction des ressources humaines, à propos de ce que disait le psychiatre "dans quelques années, il n'y aura plus de normes, nous serons tous des exceptions et cela sera peut-être difficile à gérer". Je lui ai répondu : "si nous sommes tous des exceptions il n'y a plus d'exception, il n'y a plus de loi, il n'y a plus de règle, on a un magma informe de gens paumés parce qu'ils n'ont plus d'identité, et contrairement à ce que vous dites, ce n'est pas difficile à gérer, c'est extrêmement facile à manipuler. Et cela, en tant que psychologue, c'est un message fort. Si on détruit les repères des gens, cela donne des gens paumés faciles à manipuler. 

 

Economie - gauche et droite : une opposition factice pour des résultats identiques

Dans les années 90 j'ai été amené à enseigner une théorie du management qui s'appelle le "chaos management". C'est casser les repères des gens pour les rendre plus créatifs et plus productifs, mais ils sont aussi plus faciles à manipuler. Et cette théorie, je n'en entends plus particulièrement parlé en tant que théorie, mais en revanche je la vois appliquée partout. Que ce soit dans les entreprises ou au niveau politique actuellement: casser les repères des gens. Cela rejoint la prédiction de Marx qui disait : "le capitalisme détruira tout ce qui s'oppose à lui". Donc toutes les structures anciennes, les familles, les nations sont en train d'être brisées à travers le monde, soit par les guerres, soit par l'immigration, etc. Ce qui se cache derrière c'est une mise en ordre au niveau mondial et politique de l'humanité qui, à mon avis - mais je peux me tromper parce que cela n'est pas mon domaine - , va dans le sens d'une sorte de mise en esclavage au profit d'une puissance financière. C'est une hypothèse que je risque.

 

En tout cas ce dont je suis sûr, c'est dangereux parce que ce n'est pas une idéologie, c'est un mouvement politique qui s'impose avec violence au monde.

 

Quand les délires s'imposent au réel

 

Comment une erreur cognitive, ce que certains appellent un gentil délire, si on veut le forcer à coler avec la réalité cela donne des résultats terribles ? C'est l'affaire Jean André Bota (nom incertain NdCR) en Afrique du Sud. Vous avez deux lesbiennes dont une a un petit garçon et sa compagne veut que le petit garçon l'appelle "papa". Ce qui est parfaitement conforme à la théorie du genre. Le genre c'est une question de rôle social construit, je ne vois pas pourquoi le petit garçon même si je suis une femme ne m'appellerait pas "papa". Il a refusé et il a été torturé à mort. Voilà ce qui se passe lorsque les délires sont imposés par la violence au réel. Cela donne des massacres comme on en a connu au XXe siècle. Donc ce n'est pas une théorie, ce qui se passe ce n'est pas la théorie du genre, ce qui se passe c'est l'imposition au niveau mondial de la théorie du genre.

 

Et comme toutes les questions de diversités, de ce que je constate, dans les entreprises ou dans les gouvernements, les questions de diversités servent, même si elles ont un bon fond au départ, de cache sexe à des manoeuvres de pouvoir et de domination sociale.

 

Le gender à l'école

 

Au niveau de l'école, la première conséquence, c'est une amplification de ce qu'a écrit l'américaine Christina Hoff Sommers dans son livre The War against boys (La Guerre contre les garçons). Derrière les discours lénifiants sur "déconstruire les stéréotypes", clairement, les Américains sont parfois plus francs, ils disent si on permet aux petits garçons d'être différents des petites filles, on perpétue l'oppression des femmes, on va donc interdire aux petits garçons d'être différents des petites filles. On va donc les inviter fortement à jouer à la poupée, à porter des robes, on va supprimer les cours de récréation pour qu'ils ne puissent pas courir (on va leur interdire de jouer au football, etc. NdCR.) C'est ce que décrit Christina Hoff Sommers dans son livre. Et donc on a là vraiment un fascisme qui crée un homme nouveau ou un androgyne nouveau, homme-femme. On a vu avec Simone de Beauvoir que ce n'est pas mieux intentionné vis-à-vis des femmes, mais malgré tout, comme un des principaux axes c'est de libérer les femmes, la haine, l'agression ou la rage est dirigée contre les garçons et les hommes.

 

 

La destruction de la personne

 

Le but visé ou l'intérêt, pourquoi cette idéologie rend service ? C'est parce qu'elle aboutit à la destruction de la personne. Le sous-titre du livre de Judith Butler c'est féminisme et subversion de l'identité, ce n'est pas subversion de l'identité sexuée, c'est subversion de l'identité tout court. C'est-à-dire que dans cette idéologie post-moderne la personne, le sujet n'existe pas.

 

Le chemin pris par Descartes, "je pense donc je suis" a été amené jusqu'au bout, mais "je" n'existe pas. Et donc nous sommes juste un petit noyau de vie manipulé par des rapports de pouvoir qui nous font homme ou femme. C'est cela le "gender".

 

Mais que la personne n'existe pas, cela est génial pour un Etat totalitaire. Et cela va à l'encontre de toute la civilisation chrétienne qui est fondée sur la dignité de la personne faite à l'image de Dieu.

 

La personne n'est pas intéressante pour un système capitaliste, que ce soit du point de vue employeur et consommateur. Et d'ailleurs vous n'avez plus une direction du personnel mais une direction des ressources humaines qui s'occupent des compétences des gens. Vous avez des portefeuilles de compétences sur pattes en gros, ambulants, qu'on va exploiter au mieux. Mais la personne c'est gênant notamment parce que cela a des besoins spirituels.

 

 

Enlever toute structure à l'identité, bien sûr c'est bigrement commode si on a en vue un monde organisé uniquement sous le primat de la consommation et du fonctionnement capitaliste.

 

 

 

 

. "Mariage pour tous" : l'enfant en danger ! (Dr. Pierre Lévy-Soussan)

. "Le genre, c'est un mal dissimulé sous un bien" (Yann Carrière)

. "Il faut arrachacher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel" (Vincent Peillon veut enseigner la morale laïque à l'école, Entretien au JDD du 2 septembre 2012)

. Le documentaire qui a détruit la théorie du genre en Norvège !

. La science ridiculise encore la théorie du genre !

. Le rêve égalitaire et libéral, racines du mal totalitaire détruisant le réel : les princes des nuées ou l'"art royal"

. La première logique totalitaire apparaît sous la "Révolution française" (Stéphane Courtois)

. "Changer le monde" avec les jeunes de l'Ump

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 20:27

Une étude scientifique américaine de l'Université de Pennsylvanie ridiculise la théorie du genre. Il est maintenant prouvé qu'il existe des différences neuronales entre hommes et femmes et que leurs compétences sont complémentaires.

 

 

 

Une étude américaine conforte les vieux stéréotypes sur les différences entre hommes et femmes. Leurs cerveaux sont branchés de façon complémentaire a révélé hier une recherche menée avec un scanner. Source: http://www.midilibre.fr/2013/12/03/pourquoi-les-femmes-sont-plus-douees-pour-faire-plusieurs-choses-a-la-fois,791753.php

via http://www.gloria.tv/?media=535547

 

 

 

December 2, 2013

Brain Connectivity Study Reveals Striking Differences Between Men and Women

 

Source : http://www.uphs.upenn.edu/news/News_Releases/2013/12/verma/

 

Traduction Christ-Roi

 

Une étude sur les connectivités du cerveau révèle des différences frappantes entre les hommes et les femmes


Une étude
d'imagerie cérébrale de l'Université de Médecine de Pennsylvanie permet d'expliquer des forces cognitives différentes chez les hommes et les femmes

PHILADELPHIE - Une nouvelle étude de l'université de médecine de Pennsylvanie sur le cerveau publié aujourd'hui (2 décembre NdCR.) dans les Actes de l'Académie nationale des sciences a trouvé des différences frappantes dans la connectivité neuronale des hommes et des femmes qui prête foi à certains
stéréotypes répandus au sujet de leur comportement.

Dans l'une des plus grandes études portant sur les "connectomes" ( 
le connectome est un plan complet des connexions neuronales dans un cerveau, NdCR.) des sexes, Ragini Verma, Ph.D. , professeur agrégé au département de radiologie à l'École de Médecine de Perelman à l'Université de Pennsylvanie, et ses collègues ont constaté chez les hommes une plus grande connectivité neuronale à l'avant du cerveau qu'à l'arrière, suggérant que leurs cerveaux sont davantage structurés pour faciliter une connectivité coordonnée entre la  perception et l'action. En revanche, chez les femmes, la connectivité va entre les hémisphères gauche et droit, ce qui suggère qu'elle facilite la communication entre l'analyse et l'intuition.


« Ces cartes nous montrent une nette différence - et la complémentarité - dans l'architecture du cerveau humain qui contribue à fournir une base neurale potentielle pour expliquer pourquoi les hommes se distinguent par certaines tâches, et les femmes par d'autres », a déclaré Verma.

Par exemple, en moyenne, les hommes sont davantage susceptibles de mieux apprendre l'exécution d'une seule tâche manuelle, comme le vélo ou la navigation, alors que les femmes ont une mémoire de compétence sociale supérieure, les rendant mieux équipées pour le multitâche et la création de solutions pour un groupe. Elles ont une approche mentale, pour ainsi dire.

 

Des études antérieures ont déjà démontré des différences de sexe dans le cerveau, mais les connectivités neuronales reliant les régions de l'ensemble du cerveau liée à telles compétences cognitives n'avait jamais été pleinement démontré dans une large population.

Dans l'étude, Verma et ses collègues, les co-auteurs C. Ruben Gur, professeur de psychologie du département de psychiatrie et Raquel E. Gur, professeur de psychiatrie, de neurologie et de radiologie, ont enquêté sur les différences sexospécifiques dans la connectivité cérébrale au cours du développement de 949 personnes (521 femmes et 428 hommes) âgés de 8 à 22 ans, en utilisant l'imagerie DTI. DTI est une technique d'imagerie à base d'eau qui peut suivre et mettre en évidence les voies des fibres reliant les différentes régions du cerveau, jetant les bases d'une structure du connectome ou plan complet des connexions neuronales.

 

Cet échantillon de jeunes a été étudié dans le cadre de la section neurologique de Philadelphie, un Institut national de collaboration en santé mentale financé entre l'Université de Pennsylvanie, le Laboratoire du Comportement du cerveau et le Centre de génomique appliquée de l'Hôpital pour les enfants de Philadelphie.

Le cerveau est une feuille de route de voies nerveuses reliant de nombreux réseaux qui nous aident à traiter des informations et à réagir en conséquence, avec un comportement adapté commandé par plusieurs de ces sous-réseaux qui travaillent en collaboration.

[...] Les auteurs ont observé peu de différences de connectivités neuronales entre les sexes chez les enfants de moins de 13 ans, mais des différences plus prononcées chez les adolescents de 14 à 17 ans et les jeunes adultes âgés de plus de 17.

Les résultats de cette recherche correspondent aux résultats d'une autre étude sur les comportements effectuée par l'Université de Pennsylvanie, qui a mis en évidence des différences marquées entre les deux sexes
. Les femmes ont surpassé les hommes sur la capacité d'attention, la mémoire des mots et des visages, ainsi qu'aux tests d'intelligence sociale. Les hommes ont mieux réussi  en capacité et vitesse de traitement de l'information. Ces différences sont les plus marquées dans la tranche d'âge de 12 à 14 ans.

 

"Il est tout à fait frappant de constater combien sont vraiment complémentaires les cerveaux des femmes et des hommes" a déclaré le Dr Ruben Gur. "Les cartes détaillées de connectome du cerveau ne vont pas seulement nous aider à mieux comprendre comment hommes et femmes pensent différemment, mais elles nous donneront une meilleure idée aussi des racines des troubles neuropsychiatriques, qui sont souvent liés au sexe."

Les prochaines étapes doivent quantifier comment les connexions neuronales d'un individu diffèrent de la population, identifier les connexions neuronales qui sont spécifiques et communs dans les deux sexes, et voir si les résultats de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle d'études (IRMf) concordent avec les données du connectome.

 

Co-auteurs de l'étude : Madhura Ingalhalikar, Alex Smith, Drew Parker, Theodore D. Satterthwaite, Mark A. Elliott, Kosha Ruparel, et Hakon Hakonarson de la Section d'analyse de l'image Biomedicale et le Centre pour l'image, le calcul et l'analyse biomédicale.

 

Cette étude a été financée en partie par les Instituts nationaux de la santé mentale : MH089983, MH089924, MH079938, et MH092862.

 

 

 

. ALERTE ! Protégez vos enfants de la "littérature" imposée par Peillon !

. Benoît XVI : la théorie du genre risque de conduire le genre humain à l'autodestruction

. Bruce/Brenda/David Reimer : Tragique destin du premier cobaye de la théorie du genre

. Le documentaire qui a détruit la théorie du genre en Norvège !

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 20:50

Et maintenant c'est le RAFRAÎCHISSEMENT mondial ! Une calotte glaciaire arctique qui croît avec un record de 60 % en un an.

 

Presque plus d'un million de miles carrés d'océan recouvert de glace qu'en 2012.

La BBC avait rapporté en 2007 que le réchauffement climatique conduirait à une région arctique sans glace en été avant 2013.

Au lieu de cela, les jours avant le re-gel annuel d'automne doivent commencer, et une couche de glace intacte de  plus de la moitié de la taille de l'Europe s'étire déjà des îles canadiennes aux rivages du nord de la Russie.

 

Un été arctique froid a laissé presque plus d'un million de miles carrés d'océan recouvert de glace par rapport à l'année dernière - une augmentation de 60 pour cent.

Le rebond du niveau historiquement bas de l'année 2012 vient six ans après que la BBC ait rapporté que le réchauffement climatique amènerait l'arctique sans glace en été avant 2013.

 

global cooling

 

 

Le Passage du Nord-ouest de l'Atlantique au Pacifique est resté bloqué par la banquise toute l'année. Plus de 20 yachts qui avaient programmé de naviguer ont dû abandonner le passage fermé par les glaces et un bateau de croisière essayant le parcours a été contraint de faire demi-tour.

 

Quelques scientifiques éminents pensent à présent que le monde se dirige vers une période de rafraîchissement qui ne se terminera qu'au milieu de ce siècle - un processus qui exposerait les prévisions informatiques alarmistes de réchauffement imminent comme dangereusement erronées.

 

La révélation arrive 11 mois après que le Courrier du dimanche ait déclenché le débat politique et scientifique intense en révélant que le réchauffement climatique a 'fait une pause' depuis début de 1997 - un événement que les modèles informatiques utilisés par les experts climatiques ont manqué de prévoir.

 

En mars, ce journal a révélé plus loin que les températures sont sur le point de baisse au-dessous du niveau que les modèles prédisent avec 'la certitude de 90 pour cent '.

 

La pause - qui est maintenant acceptée comme réelle par chaque centre de recherche climatique majeur - est importante, alors que les prévisions des modèles de températures mondiales toujours à la hausse ont entraîné la réalisation de beaucoup de programmes d'économies d'énergie dans le monde, en détournant des milliards de livres dans des mesures 'vertes' pour résister au changement climatique.

 

Ces prédictions apparaissent à présent comme gravement erronées.

 

IL N'Y AURA PAS DE GLACE DU TOUT! COMMENT LA BBC A PRÉVU LE CHAOS EN 2007

 

Il a seulement six ans, la BBC, citant un scientifique aux EU qui ont prétendu que ceci était une prévision 'conservatrice', rapportait que l'arctique serait sans glace en été avant 2013. Peut-être était-ce leur confiance en cette prédiction qui a poussé plus de 20 yachts à essayer d'emprunter le Passage du Nord-ouest de l'Atlantique au Pacifique cet été. À partir de la semaine dernière, tous ces navires ont été pris dans la glace, certains à la partie orientale du passage du Prince Régent, d'autres plus à l'ouest au Cap Bathurst.

 

 

Des experts en navigation ont déclaré que le seul moyen pour ces navires d'être probablement libérés était par des brise-glace de la garde-côte canadien. Selon le site Web gouvernemental canadien officiel, le Passage du Nord-ouest est resté fermé par les glaces et infranchissable tout l'été.

 

Then... NASA satelite images showing the spread of Artic sea ice 27th August 2012

 

Le satellite de la Nasa montre des images de l'étendue de glace arctique le 27 août 2012.

 

...And now, much bigger: The spread of Artic sea ice on August 15 2013

 

... Et à présent, beaucoup plus étendue, la même couche de glace selon une image de la Nasa prise le 15 août 2013



 

 

Source: Daily Mail http://www.dailymail.co.uk/news/article-2415191/Global-cooling-Arctic-ice-caps-grows-60-global-warming-predictions.html

 

Pour aller plus loin :

 

> L’hémisphère nord subit les effets d’un phénomène climatique hors de commun

> L'affaiblissement du courant du Gulf Stream (effet du réchauffement climatique mondial), conduirait à une nouvelle ère glacière en Europe de l'Ouest (une thèse non partagée par l'ensemble des scientifiques. Voir un article du Figaro du 15 octobre 2007 : "Le mythe du Gulf stream égratigné"...)

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 17:59

L’hémisphère nord subit les effets d’un phénomène climatique hors de commun. En Arctique, en Irlande, au nord du Canada et des Etats-Unis les températures sont trop élevées pour la saison alors qu’en Europe centrale et de l’Est ainsi qu’en Méditerranée et en Afrique du nord il fait très froid. En Italie et en Afrique du nord des villes sont couvertes de neige. On en trouve même au Sahara. La Hongrie, la Serbie et la Roumanie sont obligés d’utiliser les brise-glaces pour continuer la navigation sur le Danube car le fleuve a gelé sur 170 km de longueur.

Note de Christroi. Cette évolution tend à confirmer la thèse selon laquelle le "réchauffement climatique" conduirait à une nouvelle ère glaciaire en Europe par affaiblissement du courant du Gulf Stream.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 13:59

Un document rare de 2 heures 13 minutes, le témoignage du docteur André Gernez (1923-) pour comprendre le cancer, les maladies dégénératives (parkinson, alzheimer, sclérose en plaques, les myopathies), et la volonté des autorités de tuer le maximum de gens.

 

En 1979, André Gernez reçut le prix « Hans Adalbert Schweigart » de l'Union mondiale pour la protection de la Vie décerné par un conseil scientifique de 40 prix Nobel, dont Linus Pauling. Ce dernier lui remet cette récompense pour ses travaux sur les pathologies dégénératives le 17 juin 1979 à Salzbourg en Autriche, simultanément avec Konrad Lorenz

  

Le silence sur les travaux du Docteur Gernez - La preuve du Complot Mondial contre la Santé

 

- Complot mondial contre la santé : Claire Séverac et le Libre penseur

- Les 10 commandements des Elites du NOM - Georgia Guidestones

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 12:42

L’Afrique n’est plus le (seul) berceau de l’Homme moderne

 

Communiqué de Bernard Lugan, le 2 juin 2011

 

Source: http://www.realpolitik.tv/2011/06/l%e2%80%99afrique-n%e2%80%99est-plus-le-seul-berceau-de-l%e2%80%99homme-moderne/

 

Déclarant à la revue Science et Avenir (n° 772, juin 2011) que « L’Afrique n’est pas le seul berceau de l’Homme moderne », Yves Coppens fait voler en éclats le postulat de l’exclusivité des origines africaines de l’humanité. Il évacue également d’une phrase plusieurs dizaines d’années d’un hallucinant « bourrage de crâne » scientifique construit autour du paradigme du « Out of Africa ». Pour mémoire, selon ce dernier, les Homo sapiens seraient sortis d’Afrique sous leur forme moderne entre moins 100 000 ans et moins 60 000 ans, et ils auraient partout remplacé les populations antérieures, ce qui fait que nous sommes tous des Africains…

C’est en prenant en compte les découvertes récentes qu’Yves Coppens a radicalement révisé ses anciennes certitudes. Désormais, pour lui, ni l’Homme moderne européen, ni l’Homme moderne asiatique ne descendent de l’Homme moderne africain puisqu’il écrit : « Je ne crois pas que les hommes modernes aient surgi d’Afrique il y a 100 000 à 60 000 ans (…) Je pense que les Homo sapiens d’Extrême-Orient sont les descendants des Homo erectus d’Extrême-Orient ».

 

Comment serait-il d’ailleurs possible de continuer à soutenir que les Asiatiques ont une origine africaine quand, dans une Chine peuplée en continu depuis 2 millions d’années, les découvertes s’accumulent qui mettent en évidence la transition entre les hommes dits archaïques et l’Homme moderne dont les Chinois actuels sont les très probables descendants (Dong, 2008 : 48)[1]. Il en est de même avec les Européens.

 

Les importantes découvertes archéologiques qui ont permis une totale révision des modèles anciens ne sont pas des nouveautés pour les lecteurs de l’Afrique Réelle. Dans un dossier publié dans le numéro 11 du mois de novembre 2010[2], il a ainsi été montré que l’Homme moderne, qu’il soit asiatique, européen ou africain est issu de souches locales d’hominisation ayant évolué in situ. Un peu partout dans le monde, nous voyons en effet et clairement des Homo erectus se « sapiensiser » et donner naissance à des lignées locales, peut-être les plus lointains marqueurs des « races » actuelles.

 

Ces « sapiensisations » observables à la fois en Asie, en Europe, dans le monde méditerranéen et en Afrique, réduisent à néant le postulat du diffusionnisme au profit de l’hypothèse multi régionaliste que je défends depuis de nombreuses années[3]. Les découvertes qui s’accumulent, de la Georgie[4] à l’Espagne[5], de la Chine au Maroc ou encore d’Israël à l’Australie et à la Mongolie vont ainsi toutes dans le sens d’hominisations indépendantes de (ou des) l’hominisation africaine.

Cette déferlante ayant fait céder les fragiles digues dressées par la pensée unique, ses derniers défenseurs en sont réduits à jongler avec les faits. Le célèbre généticien André Langaney n’a ainsi plus qu’un pauvre argument à opposer aux nombreuses et très sérieuses études faites en Chine puisqu’il ne craint pas d’écrire : « Des scientifiques orientaux au nationalisme mal placé veulent à toute force que l’homme de Pékin ou d’autres fossiles chinois soient leurs ancêtres » (Sciences et Avenir, page 63). Fin du débat !

Le dossier de Science et Avenir constitue une étape essentielle dans la libération des esprits car il va toucher le plus grand nombre. En dépit d’inévitables scories idéologiques qui font surface ici ou là, et de concessions appuyées au politiquement correct, sa publication signifie qu’il n’est désormais plus possible de cacher au grand public une vérité que les spécialistes connaissaient mais qu’ils conservaient prudemment dans leurs tiroirs afin de ne pas désespérer le « Billancourt de la paléontologie »… La théorie de « l’Eve africaine » et celle d’ « Out of Africa » peuvent donc être désormais rangées dans le rayon des idéologies défuntes, quelque part entre la « lutte des classes » et le mythe de la « colonisation-pillage ».

Bernard Lugan

 

 


 

[1] Dong, W., (2008) « Les premiers hommes vus de Chine ». Les Dossiers de la Recherche, n°32, août 2008, pp. 47-49.
[2] Pour les synthèses les plus récentes, voir l’Afrique Réelle n°11 (novembre 2010) et Lugan, B., (2009) Histoire de l’Afrique des origines à nos jours. Ellipses, pp.15-19.
[3] Notamment dans un livre paru en 1989 et aujourd’hui dépassé sur plusieurs points qui a pour titre Afrique, l’Histoire à l’endroit.
[4] Lieberman, D.E., ( 2007) « Paleoanthropology : Homing in on early Homo ». Nature, n° 449, 20 septembre 2007, pp. 291-292.
[5] Carbonell, E et alii ., (2008) « The First European ? » Nature, n° 452, 27 mars 2008, pp. 465-469.

 


 

Add. 4 juin 2011. L'extrait radio ci-dessous de l'émission de Radio Courtoisie du 2 février 2009 montre qu'Yves Coppens découvre en juin 2011 ce que Bernard Lugan expliquait déjà en février 2009.

 

 

Source: http://bernardlugan.blogspot.com/2011/06/origine-de-lhomme-bernard-lugan-en-2009.html

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 23:58

Une étude de 1998, faisant le lien entre l'autisme et le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, était «truquée».

 

«Fraude», «trucage élaboré»: c'est en ces termes cinglants que le British Medical Journal (BMJ) vient de qualifier une étude qui a semé la panique en Grande-Bretagne et aux États-Unis à la fin des années 1990, en laissant entendre qu'il existait un lien entre le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (ROR) et la survenue d'une forme d'autisme chez l'enfant.

La revue médicale The Lancet qui avait publié, en 1998, les travaux controversés du Dr Andrew Wakefield et de ses douze collègues du Royal Free Hospital et de la School of Medecine de Londres, s'était déjà formellement rétractée en février dernier. Se rangeant derrière l'avis du General Medical Council (GMC) britannique qui jugeait certains éléments «inexacts» et une approche contraire à l'éthique médicale, The Lancet avait décidé de retirer cette publication responsable d'une psychose anti-ROR en Grande-Bretagne.

Mais cette fois, le BMJ qui consacre, dans son dernier numéro, un dossier à cette retentissante affaire, va plus loin, accusant Wakefield, non pas de s'être trompé, mais d'avoir délibérément falsifié ses données. Fait inhabituel pour une revue scientifique, le BMJ a largement ouvert ses colonnes à un journaliste, Brian Deer, dont l'enquête minutieuse, parue dans le Sunday Times en 2004, a lancé la polémique. Ses révélations ont déclenché l'enquête du GMC qui a valu à Wakefield et à John Walker-Smith, l'un des principaux cosignataires de l'étude, d'être radiés en mai dernier du registre des médecins britanniques.

 

 

Un seul enfant autiste régressif sur les neuf cas prétendus

 

 

Le lien, prétendument mis en avant par l'équipe de Wakefield, entre le vaccin ROR et un «nouveau syndrome» d'entérocolite (inflammation du côlon) et d'autisme «régressif», se basait sur l'étude d'un échantillon ne comprenant que 12 enfants, sans cas témoin, en tenant compte essentiellement des souvenirs ou des opinions de leurs proches. Un peu court.

C'est en allant interviewer un par un les parents des enfants que Deer a découvert l'ampleur de la supercherie. Et notamment comment Wakefield «a altéré de nombreux faits concernant l'histoire médicale des patients dans le but d'accréditer l'idée qu'il avait identifié un nouveau syndrome» écrivent les éditorialistes du BMJ. C'est ainsi que sur les neuf enfants considérés comme autistes régressifs dans l'étude, un seul l'était réellement. De même, alors que les auteurs prétendent que les 12 enfants étaient «normaux» avant la vaccination, il s'avère que cinq d'entre eux souffraient déjà de troubles du développement. Idem pour l'apparition des symptômes : Wakefield prétend qu'ils surviennent dans les jours qui suivent la vaccination alors que les données de l'étude indiquent que l'intervalle peut-être de plusieurs mois… Du coup, l'exclusion de ces cas a permis aux auteurs de calculer un délai fictif de 14 jours. Enfin Deer a mis en évidence que la plupart de ces jeunes patients avaient été «recrutés» par des ligues antivaccinales et que l'étude avait été financée dans le but de soutenir une action en justice. Le plus étonnant est qu'il aura fallu douze ans pour que ces manipulations grossières soient pleinement reconnues et sanctionnées.

Interviewé sur CNN, Andrew Wakefield est resté droit dans ses bottes accusant Brian Deer d'être «un tueur gages» à la solde de l'industrie pharmaceutique. Rien de moins. Une chose est sûre, le refus de nombreux parents de faire vacciner leurs enfants, à la suite de cette fausse alerte, a provoqué une explosion du nombre de cas de rougeole aux États-Unis et en Grande-Bretagne. «En 2008, pour la première fois depuis quatorze ans, cette maladie (qui peut être mortelle, NDLR), a été déclarée endémique en Angleterre et au pays de Galles» déplore le BMJ. Aujourd'hui encore, au Royaume-Uni, des centaines de milliers d'enfants vivent sans protection vaccinale ROR.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/01/07/01008-20110107ARTFIG00634-un-vaccin-a-seme-la-panique-a-cause-de-donnees-falsifiees.php

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 09:08

Première partie d'une longue interview accordée par le Dr. DOR à La Porte Latine, le site officiel du district de France de la FSSPX.

Le Dr. DOR regrette vivement les silences de l'Eglise, en particulier au sujet de la contraception, de l'avortement et du préservatif.

Le Dr. DOR est le père fondateur de SOS TOUT-PETITS. Ses prises de position techniques sont celles d'un pédiatre, chercheur hautement qualifié, et n'engagent pas la FSSPX.

 

Visionner la vidéo :

http://www.laportelatine.org/communication/videotheque/Dor_101201_entretien_1/entretien101201.php

 

 

- Les chiffres de l'OMS prouvent que l'usage du préservatif aggrave l'épidémie du sida

- Une étude scientifique vient d'établir le lien entre la pilule et le sida

- Préservatif : on vous ment (le virus du SIDA est de l’ordre de 100 nanomètres soit un 10ème de micron, les pores du latex atteignent 1,5 microns, soit 15 fois la taille du virus du SIDA : le VIH passe.)

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 20:36

Voici quelques données édifiantes sur le SIDA en Afrique Sub-saharienne et les religions. En 1991, la prévalence du virus est la suivante dans les 21 pays les plus au Sud de l'Afrique :

PAYS RELIGION PRINCIPALE ( % infection du sida)

Guinée Equatoriale Catholique : 0,34
Lesotho Protestant : 0,35
Afrique du Sud Protestant : 0,81
Mozambique Animiste : 1
Angola Catholique : 1,1
Cameroun Animiste : 1,34
Namibie Protestant : 1,62
Gabon Catholique : 1,86
Swaziland Animiste : 2,13
Tanzanie Catholique : 4,16
Kenya Protestant : 4,49
R.D.Congo Catholique : 4,57
Botswana Animiste : 5,13
Centrafrique Animiste : : 6,18
Congo Catholique : 6,39
Rwanda Catholique : 7,36
Malawi Protestant : 7,74
Burundi Catholique : 9,86
Ouganda Catholique : 12,87
Zimbabwe Animiste : 13,25
Zambie Musulman : 13,47

On peut voir que l'épidémie ne s'est pas développé dans une zone religieuse particulière. Les catholiques ont même été au centre du foyer de l'épidémie : le Congo, le Rwanda, le Burundi et l'Ouganda occupent les dernières places. Mais après 10 ans de prévention dans ces pays (et la fameuse "irresponsabilité" de l'Eglise catholique), voici le classement de 2001 :

Guinée Equatoriale Catholique : 3,4
Gabon Catholique : 3,63
R.D.Congo Catholique : 4,9
Ouganda Catholique : 5
Angola Catholique : 5,5
Congo Catholique : 7,2
Tanzanie Catholique : 7,8
Burundi Catholique : 8,3
Rwanda Catholique : 8,9
Cameroun Animiste : 11,8
Centrafrique Animiste : 12,9
Mozambique Animiste : 13
Kenya Protestant : 15
Malawi Protestant : 15
Afrique du Sud Protestant : 20,1
Zambie Musulman : 21,5
Namibie Protestant : 22,5
Lesotho Protestant : 31
Swaziland Animiste : 33,4
Zimbabwe Animiste : 33,7
Botswana Animiste : 38,8

Ces chiffres de l'OMS prouvent que SEULES la fidélité et la chasteté telles que l'Eglise catholique le prône, peuvent ENRAYER la propagation du virus du sida. Alors que l'usage du préservatif (dans les pays non-catholiques) ne font qu'accentuer l'épidémie !

 

Source

 

- Préservatif : un scientifique de haut niveau confirme les propos de Benoît XVI

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 16:07
Docteur HOROWITZ sur la vaccination S_T
La plupart des nouvelles maladies (auto-immunes) de ces 50 dernières années sont dues aux vaccinations !!!!!
RENSEIGNEZ-VOUS ... cette ignominie est encore un autre arbre qui cache une vaste et horrible forêt.

Merci à HUSSARD
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Sciences
commenter cet article