Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 20:25

Un intéressant exemple d'indépendance et d'intégrité médiatique :

Macron "rock star" et "bain de foule"
Macron "rock star" et "bain de foule"

Source : Les Crises.fr

 

Le système qui se choisit son opposition avait opéré la même manipulation "bain de foule" sur Tf1 pour le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon, qui manifestant contre la politique fiscale du gouvernement, apparaissait le 1er décembre 2013 au JT de Tf1 entouré d'une foule compacte de manifestants. Claire Chazal fit remarquer : "On aperçoit derrière vous les drapeaux et les gens qui se massent"...

Macron "rock star" et "bain de foule"
Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 11:08

Comique : après avoir fait élire Macron, une vingtaine de médias s'inquiètent pour leur "indépendance". (Le Figaro)

 

De quoi ridiculiser la déclaration d'Emmanuel Macron lors de l'invitation du président russe Vladimir Poutine à Versailles le 29 mai dernier au sujet des agences de presse russes "organes d'influence et de propagande mensongère" répandant "des contrevérités infamantes".

Après avoir fait élire Macron, "une vingtaine de médias s'inquiètent pour l'«indépendance» de la presse"

Dans une tribune publiée sur plusieurs sites d'information, 23 médias ont dénoncé des «signaux extrêmement préoccupants» envoyés par l'exécutif en matière d'indépendance des médias.

 

Depuis l'élection d'Emmanuel Macron, c'est la deuxième fois que les médias se mobilisent contre l'exécutif. Ce mardi, une vingtaine de sociétés de journalistes se sont alarmées, dans une tribune publiée sur plusieurs sites, de «signaux extrêmement préoccupants» envoyés par le gouvernement en matière d'«indépendance des médias» et de «protection des sources».

 

«Face à la liberté d'informer, le nouvel exécutif fait le choix de la tentative de pression, de la répression judiciaire et du procès d'intention», déplorent dans ce texte les SDJ de l'AFP, Alternatives économiques, BFMTV, Les Échos, Europe 1, L'Express, France 2, la rédaction nationale de France 3, Libération, les JT de M6, Mediapart, Le Monde, L'Obs, Le Point, Premières Lignes Télévision, Radio France, RFI, RMC, RTL, Télérama, La Vie, ainsi que les rédactions de Dream Way Production et LaTeleLibre.

 

Un comportement «extrêmement préoccupant»

 

La semaine dernière, «deux ministres ont envoyé des signaux extrêmement préoccupants quant à la manière dont ils conçoivent l'indépendance des médias et la protection des sources, ou plutôt leurs limites», soulignent les SDJ. Vendredi, le ministère du Travail a porté plainte contre X pour vol et recel de documents à la suite de la publication dans Libération d'informations présentées comme des pistes de la future réforme du code du travail. Le gouvernement assure que la plainte ne vise pas le quotidien mais le fonctionnaire à l'origine de la fuite. Le syndicat SNJ-CGT y a vu pour sa part «un signal envoyé à la profession pour la museler».

 

Il est inacceptable que des journalistes puissent être considérés comme pénalement suspects de n'avoir fait qu'une chose: leur métier»

 

Reporters sans frontières

 

Cette plainte a conduit Reporters sans frontières (RSF) à réitérer ce mardi «sa demande d'abroger le délit de recel» pour les journalistes et à appeler la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, «à abandonner sa plainte». «Ces fuites, si désagréables soient-elles pour la ministre, portent sur des informations qui présentent un intérêt indéniable pour les citoyens, et leur publication relève du droit du public à l'information», déclare Pauline Adès-Mével, responsable du bureau UE-Balkans de RSF, citée dans un communiqué. «Il est inacceptable que des journalistes puissent, en démocratie, être considérés comme pénalement suspects de n'avoir fait qu'une chose: leur métier».

 

En fin de semaine dernière, le ministre de la Justice, François Bayrou, avait lui contacté l'un des directeurs de Radio France pour se plaindre des appels de ses journalistes au MoDem, parti dont il est toujours président, considérés par lui comme du «harcèlement». Cette conversation avait eu lieu mercredi, quelques heures avant la diffusion d'une enquête sur les emplois d'assistants parlementaires d'eurodéputés du MoDem.

 

Règlement de compte au sein de l'exécutif

 

Les SDJ s'inquiètent également d'une plainte déposée par En marche! le 11 mai à l'encontre de la lettre d'information spécialisée La Lettre A, «pour “recel d'atteinte à un système de traitement automatisé de données”, après un article s'appuyant sur des éléments tirés des “MacronLeaks”».

 

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, a estimé dans un tweet que «le nouveau pouvoir n'a pas un problème avec la presse mais avec tous les corps intermédiaires».

 

[...] Le 18 mai dernier, une lettre ouverte signée par une vingtaine de rédactions, dont Le Figaro, avait été envoyée au président de la République afin de lui «transmettre nos inquiétudes quant à l'organisation de la communication présidentielle. Les sociétés de journalistes dénonçaient la volonté d'Emmanuel Macron de «choisir» les médias qui couvraient son déplacement au Mali.

Après avoir fait élire Macron, "une vingtaine de médias s'inquiètent pour l'«indépendance» de la presse"

Source: Une vingtaine de médias s'inquiètent pour l'«indépendance» de la presse, Par lefigaro.fr , AFP agence Mis à jour le 13/06/2017 à 22:45 Publié le 13/06/2017 à 21:43

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 18:27

Lors de la conférence de Versailles hier avec le président russe, Emmanuel Macron a critiqué les médias russes. Il ferait bien de se regarder dans une glace !

À en croire Emmanuel Macron, Sputnik et RT ne feraient que fabriquer à la chaîne des «fake news», alors que les médias mainstream seraient tout à fait impartiaux et objectifs. Or, plusieurs internautes ne voient pas les choses de cet œil et dénoncent ouvertement le « deux poids, deux mesures » du Président français.

 

Emmanuel Macron a expliqué lors de sa première rencontre avec Vladimir Poutine que les journalistes de Sputnik et de RT n'ont pas eu accès à son état-major électoral pendant la récente présidentielle française parce qu'il considérait que ces médias « diffusaient des contre-vérités ».

 

« J'ai toujours eu une relation excellente avec les journalistes étrangers, encore faut-il qu'ils soient journalistes. RT et Sputnik ne se sont pas comportés comme des organes de presse, mais comme des organes d'influence, de propagande », a-t-il affirmé.

 

Et si on se penchait sur l'«impartialité» des médias mainstream lors de la campagne présidentielle de 2017 en France? Les internautes n'ont pas hésité à le faire et à tourner entre-temps en dérision les allégations du Président.

 

C est l hopital qui se moque de la charité!

 

Comme les médias de tes amis milliardaires qui ont fait ta campagne électorale: Le Monde, Le Point, LObs, BFMwc

 

Oui, mais France2, France Inter… Financés 100% par l'État, organe de propulsion de Macron pendant la campagne!!!

 

Nombreux sont ceux qui lui rappellent que certains médias français n'ont eu de cesse d'épauler de façon pour le moins voyante la candidature d'Emmanuel Macron tout au long de la campagne présidentielle, d'autant plus que « ses amis milliardaires » en possèderaient le contrôle total.

 

Ainsi, les internautes se demandent si Macron considère de telles publications comme de la propagande :

Macron critique les médias russes : "L'hôpital qui se fout de la charité", selon la Twittosphère
Macron critique les médias russes : "L'hôpital qui se fout de la charité", selon la Twittosphère

Le Monde, lui aussi, n'a pas été épargné, le journal ayant fait avec beaucoup d'obséquiosité l'éloge de l'«audace» du Président.

 

"Journalisme" @ lemonde.fr : "Gloire à notre guide" !

Macron critique les médias russes : "L'hôpital qui se fout de la charité", selon la Twittosphère
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 22:19

"La défiance envers les médias, pourquoi un tel discrédit ?, un reportage Reinformation.Tv :

 

 

Défiance envers les médias : pourquoi un tel discrédit ?

Dans les campagnes d'information à sens unique, il y a eu le traitement dans la presse sur presque la totalité du dossier syrien, on s'apercevra ensuite que la plupart de ces informations étaient fausses.

Il y a eu les campagnes anti-Poutine et l'ostracisme jeté quasiment systématiquement par toute la presse sur le chef d'Etat russe.

Le discrédit sur les médias s'est opéré à partir de deux évènements majeurs : la Guerre du Golfe en 1991 et l'invasion de l'Irak en 2003 (mensonge des "armes de destruction massive". Ndlr.) , les bobards d'or colportés par la presse américaine repris par la presse européenne ont montré à l'opinion publique qu'on lui racontait à peu près n'importe quoi. C'est progressivement quand les grands médias américains présentés comme des modèles dans la presse européenne et la presse française, ont reconnu qu'ils s'étaient trompés ou qu'ils avaient trompé sciemment leur lectorat pour pouvoir faire la guerre à Saddam Hussein, quand tout cela s'est su, beaucoup sont tombés de très haut. C'est un cas très concret de manipulation de l'opinion à travers les médias.

... Résultat: les Français font de moins en moins confiance aux médias traditionnels.

Un documentaire Réinformation.TV

 

Un récent sondage Sofres/Kantar média publié par la Croix révèle que « la confiance dans l’information relayée par les différents médias est historiquement basse ». Avec 41 %, la télévision perd 9 points de confiance, la radio perd 3 points à 52 %. Ce sondage n’est que la confirmation d’une défiance de plus en plus grande des Français à l’égard de ceux que l’on appelle « les grands médias ».

 

Jean Claude Bourret, ancien présentateur des journaux de TF1 et de la Cinq

 
Pour répondre aux questions posées par Armel Joubert des Ouches dans ce documentaire, nous avons interrogé Jean-Claude Bourret, ancien présentateur des journaux de TF1 et de la Cinq. Le journaliste, qui fut également rédacteur en chef à France Inter et à RMC, évoque la mainmise des milliardaires sur les médias depuis ces 20 dernières années en particulier. « J’ai toujours dénoncé l’interpénétration qui existait entre le pouvoir politique et le pouvoir médiatique, explique-t-il, mais de façon mesurée car vous ne pouvez pas attaquer de front ceux qui sont beaucoup plus puissants que vous sinon ils vous écrasent ! Je l’ai dénoncé dans des journaux comme Télé Star, Télé 7 jours. Cela m’a valu de perdre le journal de 20 heures sur TF1 au moment où il y a eu la grande manifestation (1984) en faveur de l’école libre parce que j’avais fait mon métier de journaliste ! »
Ce jour-là en effet, parce qu’il est le seul à annoncer un chiffre officiel « censuré par l’Agence France presse » – 800.000 personnes présentes à la manifestation – Jean Claude Bourret s’attire les foudres du pouvoir socialiste de l’époque. C’est alors François Mitterrand qui dirige le pays.

 

Une défiance envers les médias, conséquence de la mainmise des milliardaires

 
Il est un fait que si Radio France (France Inter, France Info) et France Télévision appartiennent à l’Etat, les « grands patrons » sont propriétaires de la plupart des gros médias dans le pays. Bouygues détient TF1, LCI et TMC ; Dassault possède le groupe le Figaro ; Patrick Drahi est propriétaire du journal Libération et de l’Express ; quant à BFMTV et RMC, ces deux médias sont entre les mains d’Alain Weill, actionnaire majoritaire du groupe NextradioTV. Il faut également compter sur Vincent Bolloré, Bernard Arnault ou Arnaud Lagardère. Des banques telles que le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel détiennent également des parts importantes dans la presse régionale notamment.

 

Effondrement de la culture générale et « gauchisation de la pensée »

 
Pour Ivan Rioufol, essayiste et journaliste au Figaro, il faut admettre que « les journalistes sont tous formatés. Je suis surpris de constater que les journalistes qui sortent des écoles n’ont pas d’esprit critique ». Robert Werner, ancien rédacteur en chef à TF1 – pourfendeur de l’énergie éolienne, voir notre reportage « Energie éolienne, la grande escroquerie  » – estime lui que « la culture générale de la part de la grande majorité de journalistes laisse pleinement à désirer. Parlez-leur de la Saint Barthélémy, parlez-leur des guerres de Vendée, c’est le vide » !

 

Le discrédit des médias commenté par des journalistes professionnels

 
Dans ce documentaire de 26 minutes, Armel Joubert des Ouches a également interviewé Martial Bild, Directeur de la rédaction de TV libertés, Jeanne Smits journaliste depuis une trentaine d’année, mais aussi Frédéric Pons, journaliste – écrivain et professeur aux écoles de Saint Cyr. Frédéric Pons qui est l’auteur de nombreux ouvrages vient d’achever Le martyre des chrétiens d’Orient, livre publié chez Calmann-Lévy.

 

Un documentaire réalisé par Armel Joubert des Ouches

 

SourceDéfiance envers les médias : pourquoi un tel discrédit ?, Reinformation.tv

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 07:15

Anne Sinclair parle d'une "France blessée" et admet s'être trompé "tout le temps, comme tout le monde".

 

Invitée d'Europe 1, Anne Sinclair a livré son analyse de l'actualité politique et internationale. La journaliste publie aussi un livre : Chronique d'une France blessée.

 

Depuis la crise grecque, en passant par les attentats de Paris, Anne Sinclair rassemble dans un livre deux ans de réflexions sur le monde. Dans Chronique d'une France blessée (Grasset), la journaliste politique n'épargne aucun sujet, à commencer par celui de la campagne présidentielle. Invitée d'Europe 1, elle évoque les bonnes feuilles de son ouvrage.

 

Une situation inédite "depuis des lustres". [...] "Avec deux présidents de la République empêchés, deux Premiers ministres écartés, avec une tourmente générale et un cirque incroyable depuis huit jours", commente-t-elle. Elle poursuit : "J'ai l'impression qu'on n'a jamais vu ça depuis des lustres".  Une entrée "dans un monde nouveau".

 

[...] Anne Sinclair a "pressenti au moment de la crise grecque qu'on était en train de rentrer dans un monde nouveau". Elle évoque "la montée des populismes, un quinquennat qui s'effondrait presque de l'intérieur". Selon elle, "on sentait bien qu'il y avait quelque chose qui se passait". Sur sa façon d'écrire, elle confie : "J'ai écrit au jour le jour, en me trompant tout le temps, comme tout le monde".

Anne Sinclair parle d'une "France blessée" et admet s'être trompée "tout le temps, comme tout le monde"
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 16:47

Florian Philippot (FN) était l'invité de CNEWS le 05/03/17. La journaliste Audrey Pulvar lui a posé la même question huit fois d'affilée en huit minutes, soit une fois toute les minutes, et a fini par abandonner, en disant "je pense qu'on a entendu", devant la même réponse dite, elle aussi, huit fois d'affilée...

 

Les huit questions d'Audrey Pulvar sont numérotées dans la video-ci-dessous :

Audrey Pulvar - 1ère question : "Votre candidate fustige le gouvernement des juges et refuse de répondre aux convocations de la justice ?", demande Audrey Pulvar.

 

1ère réponse de Florian Philippot : "Non, Marine Le Pen a demandé il y a plus d'un an l'ouverture d'une information judiciaire ...  La réponse a mis treize mois pour arriver au moment de l'élection présidentielle".

 

Audrey Pulvar - 2e question : "Marine Le Pen, le Front national s'est toujours targué d'être un parti qui ne ferait pas de la politique comme les autres, la tête haute et les mains propos, cela semble surprenant que la présidente de ce parti refuse à trois reprises de répondre aux convocations de la justice ?"

 

2e réponse de Florian Philippot : "Parce que je vous ai dit qu'elle avait demandé le 18 février 2016 par courrier l'ouverture d'une information judiciaire et qu'on ne le lui a pas répondu".

 

3e question d'Audrey Pulvar : "Cela ne répond pas à ma question sur le fait que Marine Le Pen veuille dicter son propre agenda aux juges et ne répond pas aux convocations de la justice ?"

 

3e réponse de Florian Philippot : "Non, elle l'a demandé elle-même : ils ouvrent treize mois plus tard en plein pendant la campagne présidentielle à quelques jours du premier tour. Elle y répondra, elle y répondra après. Mais effectivement elle ne se plie pas à ce calendrier qui est évidemment électoral".

 

4e question d'Audrey Pulvar : "Vous réagiriez de la même façon si un délinquant mineur ou un bandit de grand chemin disait au juge là je n'ai pas le temps, je suis un peu occupé, j'ai une grosse échéance, donc vous attendrez pour que je réponde à votre question ?"

 

4e réponse de Florian Philippot : "Je vous redis Audrey Pulvar pour la 3e ou 4e fois qu'elle l'a demandé il y a treize mois l'ouverture : vous voyez, elle (Marine Le Pen) a devancé la justice".

 

(Mais la réponse ne me convient pas !!) 5e question d'Audrey Pulvar : "Cela ne change rien sur le fait que Marine Le Pen refuse de répondre aux convocations de la justice ?"

 

6e question d'Audrey Pulvar (tu vas dire ce que je veux entendre!!): "Quel rapport Florian Philippot sur le fait que Marine Le Pen refuse de répondre aux convocations de la justice ?"

 

6e réponse de Florian Philippot : "Mais elle y répondra, elle y répondra après. Je vais vous le redire, cela fait cinq minutes qu'on est là-dessus, qu'elle a demandé le 18 février 2016 l'ouverture d'une information judiciaire qui lui a été refusée".

 

(Bon je vais poser une autre question, histoire de pas faire trop insistante) : "Dans le système de l'organisation judiciaire, qu'est-ce qui changera pour ces magistrats ?"

 

Suit un développement de fond de Florian Philippot sur le scandale de la magistrature le "mur des cons", le syndicat des magistrats politisé, et les réformes à apporter.

 

7e question d'Audrey Pulvar : "On est loin de la convocation de Marine Le Pen par les juges là ?" (Zut! C'était quoi ma question juste avant?)

 

7e réponse de Florian Philippot : "Vous me posez une question de fond, donc je vous réponds. Vous m'avez demandé qu'est-ce que vous ferez pour la justice, souvenez-vous de vos questions, ou sinon je vous les rappelle ! Que ferons-nous pour la justice ? On fera tout cela, voilà. Et on donnera plus de moyens à la justice, effectivement.

 

8e question d'Audrey Pulvar: "D'accord !... (cause toujours) C'est la même justice laxiste qui poursuit Marine Le Pen aujourd'hui et à laquelle Marine Le Pen ne veut pas répondre ?"

 

8e réponse de Florian Philippot : "Elle veut tellement pas y répondre qu'il y a treize mois, le 18 février 2016, elle a demandé elle-même l'ouverture d'une information judiciaire et qui n'a pas eu de réponse."

 

Sur cette réponse, Audrey Pulvar abandonne avec un petit rire de bonne perdante (j'ai trouvé plus fort que moi sur la stratégie du disque rayé) : "Je pense qu'on a entendu, on va faire une page de pub..."

Repost 0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 20:57

En réponse à la diffusion d'une liste "des faux sites d'info" créée par un professeur féministe gauchiste, le Rapport de Liberté de Ron Paul a réalisé une autre liste, celle des vrais faux sites d'info.

 

Cette liste contient les coupables qui nous ont dit que l'Irak avait des armes de destruction massive et ont menti nous entraînant dans de multiples fausses guerres. Ceux-ci sont les sources des informations qui nous ont dit "si vous aimez votre docteur, vous pouvez garder votre docteur." Ils nous ont dit qu'Hillary Clinton avait 98 % de chances de gagner l'élection. Ils nous disent en boucles interminables que "l'économie est en pleine forme!" [On a envie de dire: on a les mêmes chez nous avec ces derniers jours des sondages bidons qui nous annonçaient Alain Juppé, largement premier, à l'élection des primaires du parti Les Républicain, second, Nicolas Sarkozy et loin derrière en 3e position, voire en 4e position avec parfois un résultat à un chiffre, François Fillon. Or, celui-ci est sorti premier hier, a écrasé le vainqueur désigné, le distançant de 16 points et Nicolas Sarkozy, a fini troisième, éliminé. Les media qui ont diffusé ces sondages mensongers, les commentant des jours entiers devraient faire amende honorable, se repentir et demander pardon. NdCR.]

 

Ceci est la liste des vrais faux sites d'info (et c'est sourcé) :

Ron Paul révèle la liste des vrais faux sites d'info

Source : Zero Hedge

 

Note de Christ-Roi. L'analyse qui doit être réalisée est que les gens ne croient plus dans les medias "mainstream" qui se servent des sondages pour orienter le vote. Or, à présent, les gens ont compris la manoeuvre. Lorsque les medias nous désignent un vainqueur à une élection, quand ils votent, les gens votent, à l'opposé, pour celui qui est le plus éloigné ou distancé du vainqueur désigné ! Prenez n'importe lequel, il sera toujours meilleur que le vainqueur désigné ! Le vote utile (qui n'est pas un vote de conviction) devient une arme pour éliminer le candidat désigné en tête des sondages. Cela s'est passé aux Etats-Unis avec l'élection de Donald Trump, cela s'est passé hier avec la victoire de François Fillon. Tout se passe comme si les gens se servaient dorénavant du vote comme d'une arme anti-système.

 

Enfin, une autre analyse n'a pas été complètement mise au jour, c'est le vote pour le parti adverse pour faire advenir ses idées. Nicolas Sarkozy a été élu par des gens de droite qui ont vu ce président s'entourer de ministres de gauche et mener une politique de gauche. François Hollande a été élu par des gens de gauche et ceux-ci l'ont vu mener une politique de droite en économie et en politique extérieure et de sécurité, tels deux jumeaux interchangeables.

 

Les résultats des votes comparés avec l'analyse médiatique montrent des phénomènes nouveaux ubuesques qui réservent d'autres surprises de taille pour les prochaines élections.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 10:48

Il y a des réalités qui résistent et ne se plient pas aux irréalismes sans limites, même subventionnés. La Révolution est morte aussi pour les grands quotidiens "nationaux", magazines et autres journaux dits d'"information"...

Ce déclin les touche tous et surtout les plus progressistes "Libération" (-26%), mais il est aussi de 15-16% pour "Le Monde", "Les Echos" et "Le Figaro", et de 7-8% pour "Le Parisien" et "Aujourd'hui en France".

La presse magazine subit un recul quasi général, en particulier les news magazine.

Tous les titres de la presse people ont fortement baissé au 3e trimestre. La presse féminine n'est pas préservée.

La Croix progresse en septembre ("2,36%), "Les Echos" ("0,1%) et "Le Figaro" (-0,53%) restent stables mais "Aujourd'hui en France" perd 8,72% et "Le Monde" 4,67%. Les deux leaders français de la presse, "le Monde" et "Le Figaro" sont moins touchés, avec des baisses limitées à respectivement -1,8% et 0,76% en 9 mois. Grâce à ses abonnés très fidèles, "La Croix" résiste à -1%.

La Révolution est morte aussi pour les grands quotidiens "nationaux"
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 15:10

Alors qu'Edward Snowden à l'origine de la révélation de l'espionnage et des écoutes gigantesques des USA en juin 2013 n'a toujours pas été accueilli en france (le 4 juillet 2013, Manuel Valls refusa l'asile d'Edward Snowden au motif que les Etats-Unis étaient "nos amis"), on apprend deux ans après que la presse serait plus efficace que nos propres organismes de renseignements et de défense de la nation... Il y a quelque chose qui cloche dans cette histoire qui n'est pas un scoop..., et dont une des sources travaillerait pour ... le compte des Américains :

Ecoutes de la NSA: La presse plus efficace que nos propres organismes de renseignements et de défense de la nation?

WikiLeaks: trois présidents français espionnés par les Etats-Unis

 

Sputniknews

07:35 24.06.2015(mis à jour 09:23 24.06.2015)

Dossier: Espionnage USA-France

 

De 2006 à 2012, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont été régulièrement espionnés par l'Agence nationale de sécurité US (NSA), d'après des documents publiés mardi par Libération et Mediapart en collaboration avec WikiLeaks.

 

Il s'agit de cinq rapports d'analyse provenant de la NSA, sous le titre Global SIGINT Highlights tirés du renseignement d'origine électromagnétique. Classées "Top Secret", ces interceptions de communications étaient destinées à des responsables de la NSA et des autres services de renseignement US. Seuls deux d'entre eux pouvaient être partagés au sein des dénommés "Five Eyes", alliance des services de renseignement américains, australiens, canadiens, néo-zélandais et britanniques.

 

Réaction d'Emmanuel PIQUET-PELLORCE pour Alliance Royale:

 

Ecoutes de la NSA: quelles ripostes ?

 

Les Etats-Unis sont coutumiers du fait mais quelle stupeur se s'apercevoir que le dernier étage de l’ambassade américaine, se trouvant à peine à quelques encablures de l’Élysée, n’est en fait qu’un trompe l’œil recouvert d’une bâche abritant un centre d’écoute de la NSA (et à quelques centaines de mètres des ministères de la Justice, de la Défense et de l'Intérieur.NDLR.), c’est donc Wikileaks qui participe désormais à la défense nationale française.!

Nonobstant le fait qu’il est totalement effarant que cela soit la presse qui semble être plus efficace que nos propres organismes de renseignements et de défense de la nation, il appartient au président de la République cette fois-ci de faire preuve de courage politique:

Un message fort doit être envoyé à l’Empire américain, on n'espionne pas impunément la France. L'expulsion de l’ambassadrice américaine paraît comme l’option au minimum à prendre. Certains indiquent avec légèreté que c'est l'occasion de stopper les négociations du traité transatlantique. C'est oublier un peu vite que ce traité n'est pas négocié d'Etat à Etat mais et que c'est l'Union européenne qui a la main...

Cet acte n’en reste pas moins, totalement intolérable, et insultant, qui plus est entre alliés objectifs. Même si le régime en place n’est pas foncièrement le problème dans cette histoire, il est toutefois hautement probable qu’un chef d'Etat dans le cadre d'institutions monarchiques aurait réagi avec hauteur à cette grave atteinte. Car dans son domaine régalien, le roi est maître et souverain. Quelle riposte pourra opposer notre président de la république, celui-là même qui a fait poser des écoutes sur le téléphone de son prédécesseur?

Cette triste affaire montre bien en quelle estime est tombé la France qu' on ne respecte plus et qu'on ne feint même plus de respecter...... "Il y a grande pitié au royaume de France"

 

Pour François Mitterrand, Edwy Plénel (directeur de Mediapart) est un agent américain :

« Il faudra tout de même qu’on sache qui est vraiment ce monsieur Plenel. […] Il parlera moins haut quand on saura qu’il travaille pour une puissance étrangère. » [propos de François Mitterrand rapporté par Gérard Colé à Pierre Péan, cité dans La Face cachée du Monde, 2003]

Confirmé par une autre source :

« Plenel ? Il ne m’a pas lâché pendant dix ans et j’ai fini par penser qu’il travaillait lui aussi pour les Américains. » [propos de François Mitterrand rapporté par Pierre Favier, journaliste longtemps accrédité à l'Élysée, La décennie Mitterrand, 1999]

Source: http://www.les-crises.fr/fn-ils-sont-vraiment-enormes-chez-mediapart/

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 11:47
Entretien avec Charlotte d'Ornellas. La Syrie : guerre civile manipulée ou mensonge international ?

ENTRETIEN

 
Les médias l’affirment … à longueurs de journaux et d’articles : La Syrie est en guerre civile. Est-ce sûr ? Depuis le début de la guerre il y a plus de 3 ans, les médias français ne cessent de parler du régime de Bachaar Al Assad comme d’un régime tyrannique, oppressant, martyrisant sa population.

 

Le rôle de la presse dans la manipulation internationale

 
De nombreux médias ont même parlé des « prisons de l’horreur » que renfermerait le pays. Cette « campagne de communication internationale », cette campagne médiatique fonctionne à ce point qu’elle semblerait avoir acquis l’adhésion des populations étrangères. S’il est certain que le président syrien n’est pas un parangon de vertu, qu’il a mis en place un régime « fort », il n’est sûrement pas le dictateur, le tortionnaire que l’on dépeint dans la presse. Ni plus ni moins que ne l’étaient Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi (reçu en grand apparat par le président français de l’époque faut-il le rappeler, Nicolas Sarkozy en 2011) ou l’Ayatollah Khomeiny.

 

Charlotte d’Ornellas interroge les Syriens sur la « guerre civile »

 
Pour s’en convaincre, il suffit d’interroger les Syriens eux-mêmes; ceux qui vivent sur place, et non les Syriens qui ont quitté leur pays il y a 40 ans et que l’on entend régulièrement dans les médias français. Aller à la rencontre des Syriens, c’est ce que Charlotte d’Ornellas fait régulièrement, depuis plusieurs années. Cette journaliste professionnelle âgée de 27 ans connaissait la Syrie avant la guerre ; elle y est retournée à plusieurs reprises depuis le déclenchement du conflit et doit repartir sur place au mois d’août prochain. Là-bas, elle y a noué des relations, des amitiés fortes avec des habitants de la ville d’Alep, et ceux de Maaloula notamment, la ville « martyre », prise par les combattants de l’Etat Islamique avant d’être reprise par l’armée syrienne. Charlotte d’Ornellas est également membre de l’Association SOS Chrétiens d’Orient. Un témoignage de vérité, pour la vérité.
 
Un entretien réalisé par Armel Joubert des Ouches

 

Source: Reinformation.Tv

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 22:34

En Belgique aussi le lectorat de la presse quotidienne francophone (la plus maçonnique à ce qu'il se dit) s'effondre. Le prix du mensonge... 

 

Le lectorat de la presse quotidienne francophone s'effondre

 

MEDIAS | Mis à jour le mardi 16 septembre 2014 à 19h35

 

La presse quotidienne francophone, que ce soit en version papier ou digitale, a perdu plusieurs dizaines de milliers de lecteurs en un an, ressort-il mardi des chiffres du Centre d'Information sur les Médias (CIM). Le Soir, La Dernière Heure et La Libre s'effondrent. Seuls Sudpresse et L'Avenir ont vu leur lectorat progresser au cours des douze derniers mois.

 

La presse quotidienne francophone payante rassemble 1,547 million de lecteurs, selon le CIM.

 

Le classement est toujours dominé par Sudpresse, avec 547 600 lecteurs quotidiens, en hausse de 11 700 unités, devant L'Avenir (455 600, +3000).

 

Tous les autres titres reculent. Le Soir perd 80 800 lecteurs à 370 300, La Dernière Heure en perd 45 400 à 353 900, La Libre en perd 26 200 à 163 200 et L'Echo en perd 7500 à 45 800.

 

Même le quotidien gratuit Metro chute lourdement à 465 200 (-38 100).

 

Côté flamand, le recul est moins marqué, avec une baisse de 11 300 lecteurs pour les quotidiens payants, à 2,897 millions. De Tijd (+14 200 à 119 800) et De Standaard (+8100 à 367 700) sont les grand gagnants de cette vague, tandis que les plus fortes baisses concernent Gazet van Antwerpen (-15 000 à 366 000) et Het Belang van Limburg (-8000 à 379 200).

 


Source: http://www.rtbf.be/info/medias/detail_le-lectorat-de-la-presse-quotidienne-francophone-s-effondre?id=8357116

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 09:44

 

Les reporters, agents doubles, mettent en danger toute la profession

 

"Les journalistes agents doubles sont parmi nous. Ils nous désinforment tous les jours. Ils couvrent les conflits, les guerres du fort contre le faible. Ils servent immanquablement le renseignement et la propagande des puissances et des armées de l’OTAN. Ils vont en « zone sensible » selon un itinéraire bien défini, encadrés par des agents du renseignement militaire (CIA, MI6, DGSE, etc).Ils sont qualifiés par les « grands médias » : « grands reporters », « experts en terrorisme », « spécialistes du Proche Orient », etc…

 

Reporters--agents-doubles--mettent-en-danger-toute-la-profe.jpg

 

La tendance croissante de l’Agence Centrale de Renseignement et d’autres agences de renseignement des Etats-Unis de passer outre aux interdictions antérieures contre l’utilisation de journalistes comme agents met en danger tout reporter légitime dans le monde. La CIA a un passé trouble en ce qui concerne l’utilisation de journalistes comme agents de renseignement. […]

 

Des journalistes qui travaillent pour des compagnies de médias d’information accrédités qui acceptent de travailler secrètement pour le renseignement des Etats-Unis. On a appris que de semblables journalistes travaillent pour the Washngton Post, International Herald Tribune, et l’ancien employeur du président Barack Obama, Business International Corporation de la Ville de New York, des éditeurs de bulletins d’information politiques et des cadres commerciaux. Le directeur de la CIA, Richard Helms, avait travaillé auparavant comme journaliste pour United Press International.

Des journalistes qui travaillent pour des publications liées à la CIA ou servant de façade à la CIA, y compris Kyiv Post, Cambodgia Daily, Bruma Daily, Kabul Weekly et Lidove Noviny de Prague.

 

[…] The Global Post, basé à Boston, a pu envoyer le journaliste indépendant Foley accomplir de coûteuses tâches en Libye ou en Syrie. Un site d’information sur le web basé sur des souscriptions qui avait seulement 400 souscripteurs, non seulement est capable d’envoyer quelqu’un comme Foley couvrir des guerres mais se permet d’avoir un personnel de 65 correspondants internationaux dans des villes très chères qui vont de Moscou et Jérusalem à Tokyo et Nairobi. Il faut poser quelques questions dérangeantes. Par exemple, d’où le global Post reçoit-il réellement son financement ? Et pourquoi considère-t-il comme avantageux d’intégrer ses journalistes indépendants dans des unités militaires des Etats-Unis et des groupes insurgés islamistes financés par la CIA ? En considérant les 65 dernières années pendant lesquelles la CIA a utilisé des journalistes comme agents, les réponses à ces questions sont d’autant plus évidentes."

 

[Pour le France, lire "les nouveaux chiens de garde" de Serge Halimi, je me répète mais je ne suis pas intéressé aux bénéfices ^^, aussi en documentaire, ou enretien sur youtube.]

 

Source : Arrêt sur Info

via http://www.les-crises.fr/rdp-13-09-2014/

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 18:48

 

“Guerre contre l’Europe” : Appel au boycott de Libération

 

Je peux comprendre des avis différents sur la Russie, je peux – avec un gros effort – comprendre la mauvaise foi, la soumission aux intérêts américains ou allemands, la bêtise crasse (“la fabrique du crétin” a forcément des conséquences à long terme), même l’édito délirant de lundi, MAIS il y a des sujets qui sont totalement inacceptables, comme celui-ci :

Un (encore non prouvé mais passons) soutien de la Russie à des citoyens russophones frontaliers bombardés par leur armée – après environ 3 000 morts civils – peut être discuté, mais on ne peut pas titrer qu’on NOUS a déclaré la guerre !

Et encore moins 100 ans après 1914.

L’excitation des haines et des passions peut avoir des conséquences gravissimes, empêcher de trouver des solutions pacifiques, voire même déclencher des conflits.

Un journal n’a pas le droit de délirer sur ces sujets. C’est aux diplomates de gérer ceci, pas à des journalistes inconscients.

En conséquence, je vous propose donc de diffuser cet appel au boycott de Libération, seule façon de faire pression sur eux.

Je rappelle que ce canard boiteux au bord du dépôt de bilan ne survit que grâce à d’énormes subventions publiques (près de 10 millions d’euros par an, + de nombreuses aides indirectes) et de l’argent de quelques millionnaires.

En bon soldat du néolibéralisme à la mode Valls, il me semble important de mettre en application envers ce journal les pratiques de “destruction créatrice” de Schumpeter…

Allez, encore un petit effort :

P.S. Il va de soi que le Monde doit également être soumis au même traitement…

 

Source : Les-Crises.fr http://www.les-crises.fr/guerre-contre-l-europe-appel-a-un-boycott-de-liberation/
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 11:24

L'"opinion" est l'arme de la "démocratie" depuis 1793, l'arme des oligarques maçonniques et bancaires. Cette vérité tend aujourd'hui à être de plus en plus connue et sue de tous.

 

Un reportage du site d'information alternatif ProRussia aborde le sujet sous le titre "Journalistes collabos ?"

 

 

 

Accusés de connivence, avec le pouvoir, de partialité militante, les #journalistes sont sujet à un désamour de la part des Français.

Pour certains, ils seraient même purement et simplement des "Collabos du système".

 

Source: http://www.prorussia.tv/Journalistes-collabos_v801.html

 

NdCR. Un bémol... Dans ce reportage, Claude Chollet, président de "L'Observatoire des Journalistes et de l'Information médiatique" (OJIM), qui fait "régulièrement des protraits de journalistes sur le site de l'OJIM", dit que "Nicolas Dupont-Aignan, n'a pas craint de s'attaquer à une personnalité importante du monde médiatique comme Frédéric Haziza, en le traitant d'une manière un peu rude". Il faut savoir que Nicolas Dupont-Aignan, président de "Debout la République" (tout un programme...), est emblématique de cette fausse droite couchée devant le lobby totalitaire maçonnique qui fait perdre le camp catholique de la loi naturelle depuis deux siècles et nous conduit dans une impasse. Dupont-Aignan a eu des mots du niveau des insultes que l'on entend dans une cour de récréation... à l'encontre du journaliste Frédéric Haziza, le traitant de "merde intégrale". Outre qu'insulter ce n'est ni argumenter ni dénoncer la presse collabo aux ordres de la classe politique, au moins Frédéric Haziza - à ce que nous sachions -, ne s'est pas rendu à une "invitation du Grand Orient de France"... Ou du moins cela n'est pas officiel comme l'a rendu public sans aucune gêne Nicolas Dupont-Aignan.


 

. L’Etat annule une dette de 4 millions du journal communiste "L’Humanité"

. Les Français en rupture avec les medias (Enquête Ipsos, Cevipof, fondation Jean Jaurès, "France 2013 : les nouvelles fractures", montrant le fossé entre le peuple et son élite qui atteint des "proportions inquiétantes" et "menace désormais la cohésion du pays")

. Photo de la mise en scène de la "révolution fiscale" de Mélenchon le 1er décembre 2013 que les medias présentait au milieu d'une foule

. La Préfecture de Police minore les chiffres des Manifs pour tous, falsifie grossièrement les images aériennes de la MPT dU 24 mars, photos truquées et reprises dans l'ensemble des medias

. L'interview d’Alain Soral par BFM TV (non-diffusée par la chaîne) : « Dieudonné n'est jamais tombé en réalité dans ce que l'on appelle l'antisémitisme »

. Chrystel Camus flingue I-télé : "J'ai aussi dit qu'il y avait des juifs, ça a été coupé au montage"

. Dieudonné entre matraquage médiatique et désinformation sondagière

. Dieudonné : un "étrange sondage" désavoué par des commentateurs en ligne

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 12:01

Farida Belghoul sur l’état de déliquescence du système médiatique français

 

Par FB, janvier 18, 2014

 

Alors que le battage médiatique autour de l’affaire Dieudonné semble en train de s’essouffler, nous avons voulu connaître le point de vue de Farida Belghoul sur la crédibilité que l’on peut encore accorder aux médias officiels en France. Entretien bref mais sans concession…

 

1) Que pensez-vous des médias officiels?

 

Les médias officiels sont désormais définitivement les chiens de garde des méchants et des pervers. Ils soutiennent le parti de l’oppression et de la domination, du chaos organisé. Les résistants sont leurs bêtes noires. Ils les accablent à longueur de temps en les calomniant et en les diffamant. Ils n’informent pas; ils nous font la guerre. Cela dure depuis des années. Récemment, à l’occasion d’une conférence sur la théorie du genre et pour la promotion des Journées de Retrait de l’Ecole pour sauver les enfants, une journaliste du monde m’a sollicitée pour une interview. J’ai refusé, poliment mais j’ai refusé nettement. Je sais que mes réponses auraient été trafiquées à mon désavantage pour desservir la cause que je sers. Je ne me soumettrai pas à ces opérations de manipulation publique.  Aujourd’hui, l’information véridique se trouve sur internet. C’est la raison pour laquelle il faut défendre internet.

 

 

2) Quelles récentes expériences vous ont convaincues?

 

J’ai 55 ans. J’ai été l’un des leaders du mouvement beur des années 1980. Les medias ont alors tous soutenu l’OPA de SOS Racisme pour détruire le mouvement naissant des jeunes immigrés de la seconde génération. SOS Racisme nous a massacrés grâce au soutien inconditionnel du président Mitterrand, de l’Elysée et des medias.

 

 

 

3) Pensez-vous qu’ils puissent changer ?

 

Ils ne changeront jamais. C’est à nous de changer. C’est à nous de les ignorer et de les mépriser comme ils nous ignorent et nous méprisent. Arrêtons de nous plaindre. Cessons de quêter leur reconnaissance. C’est ridicule ! Je suis fière d’avoir été blacklistée pendant 29 ans. Je ne m’en plains pas. Les journalistes honnêtes doivent quitter les rédactions corrompues et créer des media indépendants. C’est la seule alternative. Une alternative enthousiasmante : nous devons reprendre le contrôle de nos vies !

 

 

 

4) Quels mots utiliseriez-vous pour les qualifier?

 

Manipulateurs pervers. Certains journalistes sont convaincus de leurs propres mensonges. Le diable enjolive toujours ses plans destructeurs.

 

 

Source: http://journal-audible.org/farida-belghoul-sur-letat-de-deliquescence-du-systeme-mediatique-francais/

via http://www.egaliteetreconciliation.fr/Farida-Belghoul-sur-l-etat-de-deliquescence-du-systeme-mediatique-francais-22815.html

 

****

 

Remarque : Farida Belghoul explique qu'elle n'a pas répondu à une demande d'entretien par une journaliste du Monde. Or, il se trouve qu'après que nous ayons diffusé les videos de Farida Belghoul et Mathias Cardet sur l'antiracisme (liens ci-dessous), Christ-Roi a également été contacté en novembre 2013 par un journaliste du Monde qui avait « quelques questions  à (nous) poser au sujet de Farida Belghoul »..., journaliste auquel le site n'a naturellement pas donné suite, pour les mêmes raisons, à savoir : des réponses trafiquées à notre désavantage pour desservir la cause que nous défendons, troncages des réponses ou inversions dans le développement du discours, la volonté de ne pas entretenir des medias qui nous font la guerre et ont pris le parti de l'empire mondialiste depuis 1789.

 

. L'arnaque de l'antiracisme (Conférence de Farida Belghoul et Mathias Cardet) (19 novembre 2013)

. Farida Belghoul alerte sur la théorie du genre (1er novembre 2013)

. L'"antiracisme" expliqué par Farida Belghoul, Mathias Cardet et Alain Soral (19 août 2013)

. De l’antiracisme à Égalité & Réconciliation : rencontre avec Farida Belghoul (20 mai 2013)

 

Quelques exemples parmi d'autres de manipulations et de falsifications journalistiques :

 

. La Préfecture de Police minore les chiffres des Manifs pour tous, falsifie grossièrement les images aériennes de la MPT dU 24 mars, photos truquées et reprises dans l'ensemble des medias

. Photo du bide de la "révolution fiscale" de Mélenchon le 1er décembre 2013 que les medias présentait au milieu d'une foule

. L'interview d’Alain Soral par BFM TV (non-diffusée par la chaîne) : « Dieudonné n'est jamais tombé en réalité dans ce que l'on appelle l'antisémitisme »

. Chrystel Camus flingue I-télé : "J'ai aussi dit qu'il y avait des juifs, ça a été coupé au montage"

. Dieudonné entre matraquage médiatique et désinformation sondagière

. Dieudonné : un "étrange sondage" désavoué par des commentateurs en ligne

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 12:54

 

L’Etat annule une dette de 4 millions du journal l’HumanitéL’Etat n’a plus de sous pour nos forces armées, pour nos professeurs… L’Elysée et Matignon en sont réduits à vendre une partie de leur cave… Les citoyens français se voient de plus en plus taxés mais… le gouvernement a décidé d’annuler purement et simplement une dette de 4 086 710,31 euros du journal L’Humanité via un amendement. Ce prêt de 4 086 710,31 euros avait été accordé par l’ Etat au quotidien L’ Humanité en mars 2012. L’observatoire des subventions nous donne tous les détails. N’y voyons rien de moins que la conservation de la pluralité de la presse !

 

 

Source: http://www.observatoiredessubventions.com/2013/le-gouvernement-annule-une-dette-de-4-millions-de-l-humanite/

via http://medias-presse.info/letat-annule-une-dette-de-4-milliards-du-journal-lhumanite/3581

 

 

http://1.bp.blogspot.com/_vW8FXbVhlic/Sc-uwA5L-mI/AAAAAAAALMU/boFRjsU7zjk/s400/blog+-L%27huma_mort+Staline_cover.jpg

 

 

http://images-01.delcampe-static.net/img_large/auction/000/133/576/023_001.jpg?v=1

 

. Les Français en rupture avec les medias

. Communisme et occultisme

. Satan est un humaniste

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 12:04

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/6/6a/Esplanade_Henri_de_France.jpg/285px-Esplanade_Henri_de_France.jpgLe Monde publiait le 25 janvier les résultats d’une grande enquête intitulée : « France 2013 : les nouvelles fractures ». Réalisée par l’institut de sondage Ipsos, le Centre d’études politiques de Sciences Po (Cevipof) et la fondation Jean Jaurès, elle montre que le fossé entre le « peuple » et son élite a atteint des proportions inquiétantes et menace désormais la cohésion du pays.

Les Français rejettent en bloc l’Europe, s’insurgent contre la mondialisation, craignent l’islamisation du pays, souhaitent d’avantage d’autorité et n’accordent plus aucun crédit aux politiques… ni aux médias : tels sont les principaux enseignements de ce sondage.

65% des sondés pensent ainsi qu’« il faut renforcer les pouvoirs de décision de notre pays, même si cela doit conduire à limiter ceux de l’Europe », 61% estiment que « la mondialisation est une menace pour la France », 70% qu’il y a trop d’étrangers en France, tandis que 74% d’entre eux jugent la religion musulmane « intolérante et incompatible avec la société française ».

D’autre part, 72% des sondés estiment que « le système démocratique fonctionne plutôt mal en France », 62% pensent que les hommes et femmes politiques sont « corrompus pour la plupart », 82% qu’ils « agissent principalement pour leurs intérêts personnels » et 87% sont d’avis que l’« on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre » !

Pour le directeur du Cevipof Pascal Perrineau, le « ressentiment » observé depuis une trentaine d’années cède désormais la place à « l’hostilité » franche.

Cette hostilité vis-à-vis des élites touche également les médias. 72% des sondés estiment en effet que les journalistes sont « coupés des réalités et ne parlent pas des vrais problèmes des Français », 73% pensent qu’ils ne sont pas indépendants et « ont tendance à céder aux pressions du pouvoir politique » (les électeurs du Front national et du Front de gauche étant les plus nombreux dans cette catégorie) et 58% considèrent qu’ils font mal leur travail…

L’écart entre le discours répété en boucle par les hommes politiques, journalistes, experts, etc… et l’attente des Français est devenu proprement sidérant. Il s’agit d’un véritable déni de réalité de la part des élites qui ont fait sécession d’avec le reste du pays. La réception même de ce sondage, qui aurait dû provoquer un électrochoc, est révélatrice du malaise. Pour le journaliste Gérard Courtois qui l’analyse dans Le Monde, ces craintes et cette hostilité ne sont que fantasme, « résultat du travail d’incendiaires » de « ceux qui attisent ces peurs »…

La mondialisation libérale a généré une société française profondément inégalitaire et communautariste que les formules creuses du « vivre-ensemble » ne parviennent plus à cacher. Jusqu’où ira le déni de l’élite ?  « Si les affaires publiques et la démocratie ne parviennent pas à mettre au clair, discuter et reconnaître les vrais antagonismes de la société, alors, et parce que « la guerre est la simple continuation de la politique par d’autres moyens » (Clausewitz), la situation deviendra ingérable », prévenait le géographe Christophe Guilluy dans son livre Fractures françaises parue en 2010.

 


COPIER EN PDF

 

Source: Observatoire des Journalistes et de l'Information Médiatique http://www.ojim.fr/les-francais-en-rupture-avec-leurs-medias/

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 12:03
Un sondage clos publié sur Forums.france5, titré "Fourest : Menteuse ou pas? Le monde en face", pose la question : l'enquête de Caroline Fourest est-elle crédible? Réponse : Oui à 4,4% (221 votes), Non à 95,6% (4759 votes), 817 votes blancs sur 5797 votes.
Les commentaires lâchés ne laissent pas de place au doute. A force de chercher à désinformer les Français, l'Oligarchie se coupe totalement du pays réel. La caste elle-même est en train de prendre conscience que le point de rupture étant bientôt atteint, il est temps de lâcher du lest ! Fourest fera-t-elle partie des premiers "journalistes" alignés à être balancés à la mer ?
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 23:59

Aujourd'hui, pratiquement tous les sites de presse alignés perdent de l'argent.

 

Mercredi 24 octobre François Hollande a affirmé aux éditeurs de la presse quotidienne régionale et magazine d'information politique et générale qu'il soutiendra l'adoption d'un texte de loi au tout début de l'année 2013. Le but : forcer les moteurs de recherche à partager les bénéfices créés grâce à l'information en ligne...

 

Les sites de réinfo n'ont qu'à bien se tenir...

 

Source : http://www.lefigaro.fr/medias/2012/10/28/20004-20121028ARTFIG00168-la-presse-marque-un-point-face-a-google.php

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 18:00

1111658c-aede-11df-ad9b-0d054e557ffdAlexandre Pugachev, le propriétaire d’origine russe du quotidien France Soir fait l’objet du portrait du jour de Libération.

Au cours de l’entretien qui est reproduit, ce fils d’un banquier russe évoque ses convictions politiques : « Les idées de Le Pen me plaisent », puis il dénonce : « Il y a de plus en plus d’immigration et d’insécurité en France ».

Depuis 2008, Alexandre Pugachev est propriétaire du grand quotidien populaire qui connaissait alors une lente mais inexorable baisse de ses ventes à tel point que sa survie était en question. Sans intervenir dans sa ligne éditoriale mais en imposant des manchettes « choc » et populiste Alexandre Pugachev a redonné vie à France Soir au grand déplaisir des bobos et des bien-pensants.

 

Source

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 10:22

 

 

EN KIOSQUES A PARTIR DU 22 OCTOBRE 2007 Le Choc du mois

avec notamment: 

Une arme de destruction massive de la pensée
Comment ils font les élections
Inquisition et mise à l’Index
Le retour d’un prophète : Joseph de Maistre                     

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 08:27
15/10/2007 22:12
PARIS (AFP) - Le Monde sera déficitaire en 2007 et devra faire des économies, selon Alain Minc

 

Alain Minc , qui va quitter de façon anticipée la présidence du conseil de surveillance du groupe Le Monde, souligne que le quotidien devrait être déficitaire en 2007 et préconise des "mesures d'économies massives sur toutes les charges", dans un entretien au Figaro à paraître mardi.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article