Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 17:31
Lima, 6, Mai. 2008 (CWNews.com) - le Cardinal Juan Luis Cipriani de Lima, au Pérou, a mis en garde contre une prolifération de prétendus droits de l'homme qui sont "inventés" par les organisations internationales, l'ACI-Prensa agence de presse rapports.
Dans son adresse radiophonique hebdomadaire, le Cardinal Cipriani a fait observer que de véritables droits de l'homme sont "fondés sur la loi naturelle, une loi qui est gravé dans le cœur des hommes.Ces droits, a-t-il ajouté, ne sont pas créés par un mandat de l'ONU ou toute autre organisation humaine. Le cardinal a également mis ses auditeurs en garde contre les organisations politiques qui poussent à la reconnaissance de nouvelles formes de «droits de l'homme," y compris des droits invoqués à l'avortement ou de définir ses propres préférences entre les sexes.
Citant le discours prononcé par le Pape Benedict XVI au cours de sa visite à l'ONU en avril, le Pérou le cardinal a souligné que les droits de l'homme doivent être défendus sur la base des conditions de sécurité et d'un immuable appel à la loi naturelle, qui perdure à travers les frontières des temps et des lieux. Il a ajouté que l'observation des droits de l'homme impliquent pour ce dernier des devoirs de l'homme, qui doivent être correctement compris et défini.
lien, traduction via le Forum catholique
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 17:50
Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN

Le groupuscule qui s’intitule « Mouvement des Indigènes de la République » organise, le 8 mai prochain, une « marche contre la république raciste et coloniale », afin de « dénoncer les crimes coloniaux », de « célébrer la grande victoire du peuple vietnamien à Dien Bien Phû », etc.

Pour l’honneur de la France et des Français, les pouvoirs publics se doivent d’interdire une telle manifestation qui blesse de façon si odieuse le sentiment national au point d’exalter les ennemis de la France.

Houria Bouteldja, la porte-parole du mouvement, est cette personne qui veut « dénationaliser l’histoire de France » et « faire exploser » l’identité française, et qui appelle « souchiens » les « Blancs » qu’elle veut « rééduquer ».

Puisqu’il y a un ministère de l’identité nationale, on attend qu’il défende cette identité et notre mémoire nationale, et l’on attend aussi que le gouvernement rende justice aux anciens combattants d’Indochine et de la Coloniale ignoblement insultés par ces furieux.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Politique
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 13:22

Soutenu par 145 organisations, l’appel « Sauvons la laïcité de la République » déclare à l’AFP avoir atteint ses objectifs : il a récolté en trois mois 150 000 signatures qui s’engagent à « tout mettre en œuvre pour organiser la plus large mobilisation de citoyennes et citoyens ».
Cent quarante-cinq organisations ! C’est donc que la Ligue des Droits de l’Homme, la Ligue de l’Enseignement et le Grand Orient de France ne suffisent plus à remplir leur fonction salvatrice. A eux seuls, ils apparaissaient sans doute incapables de sauver la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat : séparation aujourd’hui menacée, selon eux, par les discours du président Sarkozy à Riyad et à Rome.
La menace est que le Président ait osé parler de « l’héritage civilisateur » des religions et des « racines chrétiennes de la France ». C’est attentatoire aux « valeurs communes inscrites dans la Constitution et qui assurent une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ».
Cela revient à dire premièrement que la France n’a pas de racines chrétiennes et secondement que l’héritage des « religions » n’est pas « civilisateur ». Sur le premier point, il s’agit d’un mensonge évident et caractérisé, même s’il n’est souvent qu’implicite...
Suite Novopress

Repost 0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 13:00
Image Hosted by ImageShack.usCarla Del Ponte a-t-elle réellement cru qu’elle présidait à une véritable et impartiale justice internationale ? Voila la question qu’il est permis de se poser après la lecture de son livre « La chasse, les criminels de guerre et moi » dans lequel elle évoque ses huit années passées en tant que procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.
Est-ce parce que le poids de sa compromission avec ce qu’il est permis d’appeler une parodie de justice a pesé trop lourd sur sa conscience que Carla Del Ponte s’est finalement décidée à révéler cette épouvantable affaire de trafic d’organes ? Ou est-ce plutôt à force d’exaspération, fatiguée des incessantes pressions (pour ne pas dire menaces) américaines et européennes l’enjoignant de ne pas s’intéresser de trop près aux agissements des forces de l’OTAN et de leurs alliés de l’UCK ? On ne le saura sans doute jamais.
Ce qui est certain, c’est que l’affaire que dévoile au grand public l’ex-procureur du TPIY est proprement abominable et repousse au-delà de limites rarement atteintes ce que la décence commune peut supporter. La froide et rugueuse Carla Del Ponte, que l’on avait appris à abhorrer pour son austère suffisance, a sans doute sauvé son âme en trouvant le courage de raconter la fin tragique de ces 300 jeunes serbes, femmes et hommes, transformés en simple réservoir vivant d’organes avec la bénédiction des bonnes âmes de l’intelligentsia occidentale, ceux que Roger Nimier appelait le front moral de l’hypocrisie.
Ils furent au nombre de 300 ces Serbes enlevés par des miliciens albanais lors d’une des nombreuses opérations d’épuration ethnique perpétrées sous les yeux d’une KFOR que l’on jugera bien magnanime avec ses alliés de l’UCK. Ils furent 300 à être déportés en Albanie pour y être séquestrés dans une prison sans jugement ni explications. Le seul crime qu’ils avaient commis : être Serbes et vivre sur leur propre terre, le Kosovo ! Ils furent 300, mais combien sont-ils ceux, impuissants, de leurs proches et parents qui les ont vu emmener, la rage au cœur sans même oser imaginer le sort qui leur serait réservé ? A juste titre d’ailleurs, puisque le châtiment auquel ils étaient promis reste proprement impensable..
Suite Novopress
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Livres
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 12:19
Repost 0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 08:53
Canada
- /
LBR.ca  / - Une centaine de fidèles catholiques ont demandé l'application du Motu Proprio "Summorum Pontificum" à Mgr Jean-Roch Gaudin, le curé de la paroisse Sacré-Coeur de Chicoutimi, le mercredi 16 avril 2008. Comme plusieurs fidèles venaient également d'autres paroisses du diocèse de Chicoutimi, le curé Gaudin (qui s'est montré ouvert au projet) a remis la demande à Mgr André Rivest, l'Évêque de Chicoutimi, le lundi 28 avril 2008. Ce dernier désire consulter son presbyterium au mois de septembre. D'ici là, le nombre de fidèles voulant la "Messe de toujours" augmente de jour en jour.

Un prêtre de la Fraternité "Saint-Pierre" a même offert ses services, de sorte que les fidèles pourraient, pour commencer, assister à la Messe tridentine une fois par mois. Une rumeur insistante circule à l'effet que l'église Christ-Roi serait toute désignée comme lieu de ce type de célébration. Le Motu Proprio du Pape Benoît XVI, libéralisant l'usage de la liturgie romaine antérieure à la réforme de 1970, ouvre une nouvelle page dans l'histoire de l'Église, y compris dans notre région. Concrètement, cela signifie que tout prêtre peut célébrer la messe traditionnelle - puisque cette manière de célébrer n'a jamais été abrogée - et que les fidèles qui le désirent peuvent en faire la demande à leur curé.

Les caractéristiques de cette messe sont bien connues : le prêtre est "dos au peuple" (ou plutôt "tourné vers le Seigneur"), toutes les parties de la messe sont dites en latin, les servants de messe sont revêtus de la soutane et du surplis, le prêtre fait plusieurs génuflexions et plusieurs signes de croix, il prend soin de garder pouces et index joints pendant le canon de la messe qui se dit à voix basse, la communion se reçoit sur la langue et à genoux - à la balustrade - alors que le servant place la patène en dessous du menton du communiant, l'usage de l'encens et du chant grégorien contibuent à accentuer le sens du sacré et du mystère, le sermont étant prononcé en chaire afin d'instruire les fidèles sur des points de doctrine ou de morale, le tout de la célébration étant l'exacte reproduction des dispositions du missel romain édité en 1962.


Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 19:49

Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire
L
'association Politeia, association regroupant les anciens et les étudiants de la filière Sciences Politiques de l'Ices a invité Jean Mayer et Reynald Secher le mardi 6 mai 2008 à 20h30 dans la salle de conférence de L'ICES

Leur conférence traitera : « La mécanique des génocides, Matrice et génocides contemporains au regard du droit et des relations internationales ». 
"Génocide" [P]ourquoi ce terme pour la Vendée, la définition de celui-ci selon Nuremberg, puis la filiation des génocides et le concept de mémoricide.
Des questions seront posées et aborderont les thèmes de l'opportunité de la juridicision de l'histoire (vote de loi sur les génocides) et de l'utilisation du concept comme une arme dans les relations internationales.
Repost 0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 10:00

L’Alliance royale vient d’ouvrir un forum ouvert à tous ses membres et sympathisants. Son adresse : http://allianceroyale-leforum.xooit.com

 
 
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Royalisme
commenter cet article
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 08:07

Au premier jour de sa visite à Washington, François Fillon a prôné jeudi "Plus que jamais, les désordres du monde réclament une alliance solide entre nos deux nations", a affirmé M. Fillon dans un discours en anglais devant plus d'un millier de personnes. (Afp)







Les Illuminés sont ces porteurs de "lumières" qui au cours des deux derniers siècles instrumentalisèrent la douleur, la souffrance et la mort (famine, crise économique, guerre), parfois en créant volontairement le désordre pour en faire sortir leur "ordre": ordo ab chao, l'ordre par le désordre. C'est la devise des francs-maçons. "Solve et coagula" (dissoudre, déconstruire pour mieux reconstruire), faire table rase du passé, jeter l'effroi dans la tête des gens. Fragiliser leur moral afin d'imposer leur "ordre", "Nouvel Ordre Mondia". Voilà les techniques secrètes des maîtres de la modernité. En 1789 leur slogan était: "La Liberté ou la mort". Jean de Viguerie ajoute qu'il fut aussi "La Liberté ET la mort".

Le chef du gouvernement français s'est exprimé à l'occasion du dîner de gala annuel de l'American Jewish Committee (AJC), l'une des principales organisations de défense de la communauté juive américaine, dont il était l'invité d'honneur.
 
                                                        ***
Exemples historiques - parmi d'autres - de mises en oeuvre de l'"ordo ab chao" : crises économiques, famines, émeutes, révolutions, guerres :

- La famine provoquée par Necker en 1789 à Paris
- Les émeutes de septembre 1792
- La
Terreur (1793-1794)
- La guerre contre l'Europe (1792-1815)
- L'
attentat de Sarajevo en 1914, déclencheur de la guerre
- Les famines en Urss, en Ukraine (six millions de mort)
- La seconde Guerre mondiale, l'entrée en guerre des Etats-Unis,
Pearl Harbor
- La guerre contre le terrorisme : Ben Laden, agent de la Cia et grand ami de la famille Bush
- La crise américaine des subprimes, crise financière, chute du dollar programmée
- L'envolée de l'euro
- La crise alimentaire mondiale
- La hausse mondiale du prix des denrées alimentaires

Autant de "désordres du monde" (F. Fillon) qui "réclament une alliance solide" entre les nations...

Repost 0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 08:05

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy qui avait appelé à "liquider" l'héritage de mai 68 lors de sa campagne présidentielle, n'est-il pas le dépositaire malgré lui de "l'esprit de mai"?

... Pour la première fois, en effet, un homme divorcé faisait le 16 mai 2007 son entrée à l'Elysée entouré d'une famille recomposée. Sa seconde épouse - Cécilia - demandait le divorce quelques mois plus tard.

Repost 0
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 10:31
Pays Libre
70, boulevard Saint-Germain
75005 - Paris
01 40 51 74 07


Par quelque aspect qu’on les considère, politique, historique, psychanalytique, les dernières déclarations de Jean-Marie Le Pen sont consternantes pour les militants de la droite nationale française qui n’ont pas pour idéal et vocation politique la plaidoirie sur les œuvres concentrationnaires du troisième Reich allemand.
Rappelons que, pour nous, ce dernier est l’une des deux grandes abominations idéologiques et exterminatrices du XX° siècle ; l’autre, hélas pire encore en étendue et en durée, étant le communisme qui règne toujours en Chine.
En revanche, les propos du chef du Front National qui, par leur répétition, engagent peu ou prou les derniers cadres et militants, sont accueillis avec délectation par les ennemis de la cause nationale. Tenant sans doute à être le plus possible conforme à ses caricatures, Jean-Marie Le Pen leur offre une fois encore les ingrédients pour leur dialectique et leurs amalgames.
Il est objectivement pour le MRAP, la LICRA, et autres associations dites anti-racistes une sorte de bienfaiteur par son masochisme idéologique (et même financier) !
Comme vraiment rien ne laisse envisager un renouveau possible du Front National, ni une satisfaisante succession, j’invite ses derniers militants à se regrouper librement afin de préparer la nécessaire et moderne confédération des droites, unies sur les principes fondamentaux de la défense de la vie, de la famille, de la justice sociale, de la patrie et d’une Europe réaffirmant ses racines civilisatrices, greco-latines et judéo-chrétiennes. (Bernard Antony, président de l'Agrif).
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Politique
commenter cet article
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 22:01

Altermedia.info_tsar.jpg
Des analyses réalisées par un laboratoire américain, ont confirmé que des restes humains découverts l’an dernier en Russie sont bien ceux de deux enfants du dernier tsar exécutés en 1918 par les bolchéviques.

Malgré les recherches entreprises pour retrouver les restes des membres de la famille impériale russe, les cadavres du prince Alexis et la grande duchesse Marie restaient introuvables. Une vaste opération de recherches avait alors été menée tandis que certains laissaient entendre qu’ils avaient survécu.

La famille impériale avait été assassinée dans le sous-sol d’un commerce d’Iekaterinbourg, 1.450 kilomètres à l’est de Moscou. Leurs corps avaient été jetés dans des puits. Des restes du Tsar, de l’impératrice et de trois de leurs filles avient déjà été exhumés après l’effondrement du régime communiste, puis inhumés en 1998 à Saint-Pétersbourg.

Aujourd’hui, toute la famille du Tsar russe a été retrouvée.
                                 ***
[Petite info très peu connue : justice immanente de l’Histoire, parmi les membres du commando bolchevik assassin, un certain Imre NAGY, futur chef de la Hongrie en révolte en 1956, sera exécuté par les Russes en 1958 pour "conduite contre-révolutionnaire"...]

Affiche soviétique de 1938 pour le film «Alexandre Nevski»"Qui viendra à nous avec une épée, par une épée périra!"

(
Alexandre Nevski, Grand Prince de Novgorod, Russia)

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Russie
commenter cet article
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 12:21

Dans une tribune publiée hier, via son site Egalité & Réconciliation, Alain Soral affirme son "soutien à Le Pen le relaps", pousse la doxa républicaine dans ses retranchements. Ce faisant, il jette un pavé dans la marre. Il ose réclamer la libre pensée et le droit au relativisme sur le détail!

"Au nom, dit-il (comme autrefois nous disions, derrière Sainte Jheanne d'Arc, en Nom Dieu), du droit à la libre pensée face à ceux qui croient et veulent nous obliger à croire, je réclame le droit, pour Jean-Marie Le Pen, de considérer la chambre à gaz comme « un point de détail de la seconde guerre mondiale », comme tant d'autres se donnent le droit de chier sur la croix". Houla! Qu'a-t-il donc dit là?!

Cette logique est imparable. J'avais moi-même parlé, vendredi 25 avril, de "Le Pen, jugé relaps par la religion citoyenne", de "délit de blasphème contre la religion de la shoah", d'"inquisition citoyenne & libertés d'opinion, d'expression, à sens unique au pays des droits de l'homme".

Si je me félicite de la logique des propos de Soral sur le "détail", je doute en revanche de leur pleine efficacité d'un point de vue rationnel, tactique, et même éthique, pour représenter au mieux l'identité nationale française tout en cautionnant la doxa "libérale" républicaine qui, précisément, a corrompu et dissous la France (légalisation du blasphème, "libre pensée", "liberté de la presse", abolition de la censure...) Doxa qui fait qu'aujourd'hui les symboles les plus sacrés de notre pays, sont tournés en ridicule, jetés dans la boue. Et que l'on vienne pas me parler de "dictature"..., la république sait très bien, elle aussi, se servir de la contrainte, de la censure et de la criminalisation quand ça l'arrange (la preuve!) "La république gouverne mal, mais elle sait se défendre"...

Alain Finkielkraut, autour de la "liberté d'expression", a justement dit "un homme ça s'empêche, l'inhibition, c'est la civilisation". Cela vaut à mon sens pour nombres de faits sociétaux, et notamment pour tous les génocides. Du point de vue éthique, parler de droit à relativiser un génocide ne me semble pas être un procédé moral. En revanche, le droit à la souffrance et à la mémoire ne doit pas non plus être un droit à la souffrance unique. D'autres peuples ont connu des génocides, à commencer par les Vendéens.

Je crains qu'Alain Soral - maheureusement - n'ait pas saisi la nature foncièrement hypocrite, cathophobe de la "république" (res publica, la chose de tous paraît-il...) dite "française", dont le mépris de la Croix est comme une marque de fabrique depuis l'origine et les catholiques des citoyens de seconde zone dès le départ (la République née dans un bain de sang catholique; une persécution qui n'a toujours pas cessé avec aujourd'hui l'apparition de droits préférentiels aux étrangers sous l'appellation de "discrimination positive"... promotion et propulsion au plus haut niveau de l'Etat de personnages politiques "parce qu'issus de la minorité"...), et que dans cette cathophobie foncière (De Maistre disait : "la Révolution française est satanique dans son essence"), la "libre pensée" n'est qu'un prétexte et une arme de combat antifrançaise et "citoyenne"... Un jeu de dupes. L'anti-France couronnée.

La liberté? oui. Pour qui?! Rappelons la sentence révolutionnaire: "pas de liberté pour les ennemis de la Liberté". Qui fixent les limites de la "liberté"?... Autant se déclarer anti-républicain et fier si l'on veut passer pour un authentique résistant, et rester invaincu sur son territoire.

Mais Soral a le mérite de signaler les contradictions de la doxa théodémocrate qui prétend instaurer le règne de la "Liberté (avec un grand L), alors qu'elle "chie sur la Croix" et que, dans le même temps, elle criminalise le mauvais relativisme..., celui du détail. La monarchie, au moins, n'avait pas l'hypocrite prétention d'apporter la "Liberté"... et le "bonheur" aux Français.

Personnellement, je rappellerai la position catholique et française : nous attendons toujours que le système "citoyen" reconnaisse le génocide vendéen, nous attendons qu'il cesse de le nier. On pourra ensuite commencer à dialoguer... 

Il y a double crime de cette République dite "française" :
- un, le crime de génocide contre les Vendéens, le crime de la naissance d'un régime dit "libéral" sur l'assassinat et l'extermination d'une partie de sa population.
- deux, le crime contre la mémoire, un mémoricide (Reynald Secher, Le génocide franco-français), un déni de génocide... Toutes les propositions de loi demandant cette reconnaissance ont été balayées, rejetées, puis couvertes du sceau du silence médiatique.

Repost 0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 10:00

La face obscure de 1789

Dans la filiation du Livre noir du communisme dirigé par Stéphane Courtois, les éditions du Cerf publient un Livre noir de la Révolution française auquel ont participé plusieurs membres de l’Institut (Pierre Chaunu, Jean Tulard, Emmanuel Le Roy Ladurie) et des auteurs primés par les Académies (Marc Crapez, Jean-Christian Petitfils, Stéphane Courtois...). Renaud Escande, directeur du projet, et Jean de Viguerie, spécialiste du XVIIIe siècle évoquent ici la face obscure de la Révolution de 1789.


Emission proposée par : Christophe Dickès
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/Le-Livre-noir-de-la-Revolution.html
Référence : HIST326

 Ecouter cette émission en ligne (durée : 00:54:59) :
Repost 0
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 01:59

P.Hillard "La marche irrésistible du nouvel ordre mondial"
Pierre Hillard docteur en sciences politiques et écrivain
Une interview exclusive de l'auteur du livre : "La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial".
Un Kosovo déjà "indépendant" sur une carte de 1997...
Le mondialisme, une mystique: la volonté de créer un "homme nouveau", idéologie de tous les totalitarismes communiste, nazi ou révolutionnaire: "Si on ne peut pas changer le peuple, changeons de peuple..." (Gracchus Babeuf)... formatage et génocide... 

Repost 0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 22:49
Le procureur Eric de Montgolfier reconnait à mi-mots avoir été l'objet de menaces de morts...
On apprend que l'ex ministre de la "justice" Elisabeth Guigou lui avait demandé de se calmer sur sa communication sur la franc-maçonnerie...
Repost 0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 18:05

1000 Disparus par an
Enfin une personne ose parler des 1000 enfants disparus par An en France ...

Durée : 01:36:2
Attention, des images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes

FR3: Sacrifices D'Enfants *France*
Viols, sacrifices & charniers d'enfants à Paris étouffés par le Gouvernement, des magistrats, qui protègent et couvrent les bourreaux de ce puissant réseau.

PEDOPHILIE : Stoppons le mensonge ! Sauvons nos enfants !
France 3 - Reportage : viols, sacrifices, charniers d'enfants en France :
Présenté par la journaliste Elise Lucet.
Parole d' Enfants / Viols d'enfants : la fin du silence ?
Le 27 Mars 1999
Une investigation menée par la journaliste Pascale Justice

A tous les parents !
A tous les citoyens !
A tous les humains !
A tous ceux qui aiment et protègent les enfants !

Voici un reportage TRES RARE et INTROUVABLE de la plus haute importance !
La chaîne publique de télévison France 3 mène sa propre enquête
dans les réseaux mafieux et sectaires de viols,
sacrifices, charniers d'enfants en France !
Viols collectifs, cérémonies sordides, drogues, hypnose, torture, décapitation, cannibalisme, immolation au pied d'une idôle ... !!!

A travers les procédures judiciaires sabotées et les enquêtes policières malmenées
On découvre une corruption générale et en profondeur de l'Etat
Qui protègent ces tueurs d'enfants !
Ce reportage a été tout simplement étouffé par les médias !
Juste après quelques démentis et intox (voir plus bas), il n'y a eu aucunes autres suites,
Aux oubliettes !
NOTRE DEVOIR DE CITOYEN, DE PARENTS, ET D'HUMAINS,
est de
diffuser au grand large cette video !

A votre tour, mettez ce reportage sur Daily Motion, Google Video, YouTube, Emule, FTP et dans vos blogs ...

Le reportage n'est plus disponible aupres de la chaîne France 3,
Au motif de « decison de la direction ».

Le CSA (Conseil Superieur de l' Audiovisuel ) :
http://prod-csa.integra.fr/upload/publication/f3.pdf (P59 en bas)

Le Conseil a également fait part à France 3 de ses réserves sur l'émission Paroles d'Enfants diffusée en Mars et intitulée « Viols d'enfants : la fin du silence ». Si l'émission presentait une enquête étayée sur un sujet important (les pratiques sectaires pedophiles), deux élèments appelaient cependant à une réserve : en premier lieu, la citation d'écoutes téléphoniques qui, sorties de leur contexte, pouvaient voir leur sens modifié; en second lieu, les graves propos d'une magistrate concernant l'existence de charniers d'enfants en région parisienne lors du plateau qui suivit la diffusion du reportage. Suite:
HISTORIQUE DE L'EMISSION 

Ce reportage est pratiquement inconnu du grand Public qui pourtant a eu lieu en 1999 tard le soir sur une chaine PUBLIC !!
C'est un débordement causé probablement grace à une présentarice qui avait à l'époque soif de verité et qui jouissait d'une certaine liberté mais qui ensuite, aprés ce débordement, a était orienté vers une autre directive afin que la trappe qu'elle avait ouverte et qui doit impérativement etre inconnu du grand Public se referme sans que l'oeil du peuple ne s'en appercoit.
Je me permet de la maintenir ouverte au yeux de tous avec les sources qui l'accompagne. ...
Suite  
                                                    ***
Les dessins des enfants représentant leurs tortionnaires et les assassins d'enfants avec des triangles et des signes bizarres... désignent, sans l'ombre d'un doute, les crimes rituels sataniques ou lucifériens perpétrés par les sectes maçonniques.
Repost 0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 16:37

Devant le collège Olivier de Serres, où trois élèves ont été blessés à l'arme blanche par un camarade le 28 avril 2008, à Meyzieu.
Elle est belle "l'école" de la république... Pauvre France.

Le pronostic vital de l'un des trois collégiens blessés ce lundi matin à l'arme blanche dans l'enceinte de leur établissement à Meyzieu (Rhône) «est engagé». C'est ce qu'a déclaré Xavier Darcos, qui s'est rendu sur place en début d'après-midi.

Charte «Nous n'avons pas les bras croisés et nous sommes en train d'élaborer une charte de la paix scolaire», a déclaré Xavier Darcos lors de son déplacement au collège Olivier de Serres. Nous travaillons étroitement avec des médecins, des psychologues et des spécialistes de l'éducation pour que les indices de comportement déviant soient mieux repérés», a-t-il ajouté.(20minutes)
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Société
commenter cet article
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 09:56

"Les français sont bien tristes de se laisser ainsi tromper." (Louis XVI)

Mais qui trompe le peuple? 

                                          ***

Le coût de la Révolution française"René Sédillot (Le Coût de la Révolution française, Perrin, 1987) évalue le coût de la Révolution.
Coût démographique: 2 millions de morts entre 1789 et 1815.
Coût financier: une perte équivalant à 40% de toute la production d'or du XVIIIe siècle.
Coût économique: la production industrielle récupère en 1809 seulement son niveau d'avant 1789.
Coût social: la législation protégeant les ouvriers régresse; l'enseignement recule (avant 1789, l'Eglise scolarisait un enfant sur trois).
Coût culturel: un pan entier du patrimoine français (notamment religieux) est liquidé par le vandalisme révolutionnaire" (
Jean Sévillia, Le terrorisme intellectuel, Collection Tempus, éditions Perrin, La Flèche 2004, p. 161).

Acheter et lire le livre de René Sédillot pour avoir une réponse à la question... 

Repost 0
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 06:55
"On pourrait croire, à me lire, que vous représentiez le passé. N'est-ce pas l'avenir, au contraire, que vous annoncez? Face au nouvel 'ordre' mondial qui s'avance, le devoir d'insurrection..."

(Jean Raspail, Postface in Yves-Marie Adeline, Le Royalisme en question, L'Âge d'Homme - Editions de Paris,  Libres Mobiles, 2e édition, Paris 2006, p. 311).
Repost 0
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 08:40

Marie-Antoinette, par Mme Vigée-Lebrun en 1783.
Je sais qu'ils sont venus de Paris demander ma tête, mais j'ai appris de ma mère de ne pas avoir peur de la mort. Et je l'attendrai avec fermeté.

The Betrayal Of Marie Antoinette, la trahison de Marie-Antoinette
(Veuillez me pardonner si la traduction de l'anglais n'est pas la meilleure)


- Bien que Dieu décréta que je devais naître au rang que j'occupe maintenant, je ne pouvais que m'émerveiller devant l'exercice de la Providence.
Grâce à quoi, la plus jeune de vos enfants, a été choisie pour être Reine du plus fin royaume en Europe. -

- Il est assez certain qu'en voyant les gens qui nous traitent si bien malgré leur propre infortune, nous sommes plus obligés que quiconque de travailler dur pour leur bonheur. Le Roi semble comprendre cette vérité. -

- Comme pour moi-même, je sais que dans toute ma vie, je ne pourrai jamais oublier le jour du couronnement. -

- J'aurais aimé vous avoir donné tout cela comme les dons d'une Nouvelle Année, mais l'hiver est très dur -.

- Il y a une foule de gens malheureux qui n'ont pas de pain pour manger, pas de vêtements à porter, pas de bois pour faire du feu . Je leur ai donné tout mon argent; je n'en ai laissé aucun vous acheter des présents, alors il n'y en aura aucun cette année. -

- Non seulement ne vous ai-je jamais commissionné pour faire un diamant, mais bien plus vous ai-je dit en le repétant, que je n'ajouterai rien comme autre carat à ma collection de diamants. Je refuse d'acheter votre collier pour moi-même. Le roi offrit de l'acheter pour moi, et je le refusais comme un don. N'en reparlez plus. -

- Je sais qu'ils sont venus de Paris demander ma tête, mais j'ai appris de ma mère de ne pas avoir peur de la mort. Et je l'attendrai avec fermeté. Si je ne vous ai pas répondu c'est parce que la Nature elle-même réprouve de répondre à une telle accusation contre une mère. -

- Courage? Le moment où finiront mes problèmes, n'est pas le moment où mon courage me fera défaut.


Elle n'a jamais dit : "S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche"

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Musiques
commenter cet article
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 22:24
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Musiques
commenter cet article
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 22:11
Attention, ces videos peuvent heurter la sensibilié des plus jeunes


Repost 0
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 20:12

Pour l'archevêque de Dijon, Mgr Minnerath, optimiste sur la pleine communion entre catholiques et orthodoxes, à la suite d'une rencontre à l'abbaye de Citeaux, la pleine communion entre catholiques et orthodoxes n'est peut-être pas si lointaine.

A son invitation, plusieurs membres de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre l'Église catholique et l'Église orthodoxe se sont réunis du 7 au 11 avril à l'abbaye de Cîteaux, proche de Dijon.

Quatre théologiens orthodoxes, le métropolite Gennadios du Patriarcat oecuménique de  Constantinople, le métropolite Makarios du Kénya, le professeur Grigorios Papathomas d'Estonie, le professeur Andrezj Kuzma de Pologne, auxquels s'était joint le professeur athénien Vlassios Phidas, ont vécu cette rencontre avec quatre théologiens catholiques : Mgr Minnerath, membre de la Commission mixte internationale, Mgr Piero Coda de Rome, le P. Franz Bouwen de Jérusalem et le P. Thomas Pott de Belgique.

La question cruciale de la primauté de l'évêque de Rome au premier millénaire est actuellement à l'ordre du jour des débats de la Commission mixte internationale.

L'optimisme était de mise au sortir de ces journées à huis clos. "L'on a déjà abouti à une grande convergence de vues", précise le communiqué publié à l'issue de ces journées." " C'est d'autant plus important, soulignait Mgr Minnerath, que nous avons le besoin de donner un témoignage de communion dans le monde actuel, et cette pleine communion n'est peut-être pas si lointaine."

Pour sa part, le métropolite Gennadios reconnaissait qu'il était « indéniable qu'un autre esprit souffle depuis la rencontre entre Benoît XVI et le Patriarche ocuménique Bartholomée 1er ».

La prochaine étape est la réunion plénière de la Commission mixte internationale à Chypre en 2009. (source :
diocèse de Dijon)  via infocatho

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 20:06

Ca n'a pas tardé,

PARIS, 25 avril (
Reuters) - Le parquet de Paris étudie la possibilité de poursuivre Jean-Marie Le Pen pour avoir réitéré ses propos, condamnés par la justice, sur les chambres à gaz.

... Le président du Front national a demandé en vain au magazine "Bretons" de ne pas publier une interview dans laquelle le dirigeant d'extrême-droite parle à nouveau de détail à propos des chambres à gaz.

Le président du Front national l'a lui-même annoncé vendredi dans un communiqué : "Non seulement je n'ai pas autorisé 'Bretons' à publier cette interview mais je le lui ai interdit expressément par lettre recommandée il y a déjà 15 jours."

... "J'ai dit que les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la Seconde guerre mondiale : ça me paraît tellement évident. Si ce n'est pas un détail, c'est l'ensemble. C'est toute la guerre mondiale, alors", peut-on lire.

... En septembre 1987, le dirigeant d'extrême-droite avait déclaré au Grand Jury RTL-Le Monde, à propos de la contestation, par des négationnistes de l'utilisation par les nazis de chambres à gaz pour exterminer les juifs : "Je n'ai pas étudié spécialement la question mais je crois que c'est un point de détail de l'histoire de la Deuxième guerre mondiale."

Il avait été condamné pour ces propos à de fortes amendes en mars 1991 par la cour d'appel de Versailles, pour "banalisation de crimes contre l'humanité" et "consentement à l'horrible."

Jean-Marie Le Pen avait réitéré ses propos en 1997 à Munich, ce qui lui avait valu une nouvelle condamnation.

Repost 0