Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 10:00
“Une nouvelle vague de francs-maçons s’impose aujourd’hui à Lyon », écrit Lyon Mag du 21 mai. “Surtout en politique.”Les effectifs augmentent au Grand Orient comme à la Grande Loge. Les maçons lyonnais seraient 3 000 au total, plus jeunes, plus diplômés et « prêts à assumer publiquement leur engagement dans la franc-maçonnerie. »

Cette visibilité de la franc maçonnerie à Lyon s’expliquerait selon le magazine pour trois raisons : 1/ la volonté de Roger Cordier, délégué régional du Grand Orient qui encourage ses coreligionnaires (ses “frères”) à se dévoiler « car on n'a rien à cacher »
Suite

Un commentaire avisé explique les motivations réelles et profondes des 'frères' :  "ces bobos maçons qui essaient de nous faire croire qu'ils réfléchisent collectivement à l'avenir de la société quand ils ne pensent tout simplement qu'à leur petit avenir et à leur carrière!"
Repost 0
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 09:55

Dans l’Eucharistie se trouve la « force de la révolution chrétienne », la « plus profonde de l’histoire humaine », qui donne à l’homme une « vraie liberté », déclare Benoît XVI. Suite

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 19:22

Anderlecht est sous tension ce vendredi soir. Des échauffourées opposant la police à des supporters du club de football d'Anderlecht, qui tentent d'atteindre de la place De Linde un groupe de jeunes d'origine étrangère rassemblés à la station de métro Saint-Guidon, ont éclaté peu après 19h. 

Des charges de la police montée ont permis de maintenir les deux groupes éloignés l'un de l'autre, mais la situation semblait s'empirer. Un appel à la violence avait été lancé jeudi sur un blog, incitant les jeunes d'origine étrangère à s'en prendre aux "supporters blancs" du club d'Anderlecht. Suite rtl info

"Il contenait un seul message qui donnait rendez-vous à Saint-Guidon, place de Linde, près du stade d'Anderlecht, pour un affrontement général entre deux bandes, l'une constituée de jeunes d'origine étrangère (les "dlaly" c'est-à-dire les "copains"), l'autre composée d'extrémistes que les premiers nomment "skinet" (référence aux skin-heads) et dont certains sont des hooligans fervents supporters des mauves."
Suite

La police du Régime veille.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Occupation
commenter cet article
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 09:58

Eglise et islam.rtf via le Forum catholique

des différences et même des oppositions radicales. La façon dont chrétiens et musulmans parlent de Dieu est très différente.

 

-          L’islam insiste très fortement sur l’unicité de Dieu et ne peut pas accepter la révélation du christianisme portant sur le fait que Dieu est Père, Fils et Esprit. La notion de Trinité n’est pas comprise. Elle est refusée au nom du rejet du polythéisme. Le texte du Coran est généralement compris par la tradition musulmane pour estimer que les chrétiens ont altéré, voire falsifié les Ecritures bibliques pour leur faire affirmer la Trinité (Coran 4,171 ; 5,116).

-          Non seulement, il ne peut pas y avoir plusieurs personnes en Dieu, mais encore il ne peut pas y avoir d’incarnation. Celle-ci, pour l’islam, est une atteinte à la transcendance de Dieu. En effet, l’islam estime que Dieu est très proche de l’être humain, mais également d’une nature totalement différente de lui. Les musulmans refusent « d’associer » toute créature à Dieu. Il n’est donc ni possible ni sérieux d’affirmer qu’un être puisse être vrai Dieu et vrai homme (Coran 3,59 ; 5,72 ; 43,59).

Il faut bien dire que l’impression qui émane d’une lecture du Coran par les chrétiens est que son information concernant le christianisme est très pauvre et bien souvent inexacte.

-          Le Coran refuse la mort de Jésus sur la croix. En réalité, dit-il, la crucifixion de Jésus fut pour les témoins de la scène une apparence ou une illusion (certains commentateur parleront plus tard d’un sosie qui aurait été crucifié à la place de Jésus, que Dieu a élevé auprès de lui). ...

-          L’islam ignore toute médiation et rejette ce qui lui semble être un obstacle entre Dieu et les hommes alors que pour le christianisme le salut est donné par le Christ, le seul médiateur entre Dieu et les hommes. 
... les conceptions de la révélation sont très différentes : le Coran est le fruit d’une dictée de Dieu à Mohammed, il est la parole de Dieu telle que Dieu lui-même l’exprime et la prononce. ... Pour les chrétiens, c’est Dieu qui a inspiré les auteurs bibliques qui ont rédigé les livres de la Bible en se servant des mots et des formes littéraires de leur temps.

                                                                ***

(Dans l'islam) "il ne peut pas y avoir d'Incarnation". C'est dit mais un peu court! Pourquoi cette Commission 'doctrinale' n'a-t-elle pas mentionné l'enseignement des apôtres sur l'esprit de l'antichrist? Si on lit saint Jean l'Evangéliste, l'islam est clairement antichrist. Je cite :

I Jean 0.7 : "Car de nombreux séducteurs se sont répandus dans le monde :  ils ne professent pas la foi à la venue de Jésus Christ dans la chair. Le voilà, le séducteur et l'antichrist" L'islam professe-t-il la foi de la venue du Christ dans la chair (Incarnation)? Non il le nie.

I Jean II.22 "
Voilà l’antichrist, celui qui nie le Père et le Fils.".
Or l’islam nie le Père ET le Fils (nie leur unité) en disant que Jésus n’est pas Dieu. ... Jésus dit en Jean 10,30 : "
Moi et le Père nous sommes UN". 

I Jean II, 23 "
Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père." L'islam qui nie le Fils n'a donc pas Dieu le Père. 

I Jean IV, 2-3  "Tout esprit qui confesse Jésus Christ  venu dans la chair EST de Dieu,  et tout esprit qui divise Jésus n'est pas de Dieu, c'est l'esprit de l'antichrist."

Le diable chercher à diviser Jésus du Père, à le séparer de sa filiation divine (Incarnation), à lui ôter sa nature divine en niant l’unité du Père et du Fils. C'est très clair. Si l'on étudie l'histoire des hérésies, on s'aperçoit que la plupart attaquent le dogme de l'Incarnation d'une manière ou d'une autre.

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 15:44
Sommes-nous en démocratie absolue?

Le livre noir de la Révolution Française"'Aucune barrière ni droit naturel ni règle constitutionnelle' ne devait s'opposer, selon Mirabeau, à une majorité législative (en l'occurence issue d'une minorité activiste dans le pays). Ce régime n'est qu'une forme de la tyrannie. Sous l'angle de l'Etat de droit, elle marque une régression par rapport à la pratique au XVIIIe siècle, de l'Ancien Régime. C'est ce que Hayek appelle une 'démocratie illimitée', et ce que Benjamin Constant avait stigmatisé comme une 'souveraineté illimitée'"

(
Le Livre noir de la Révolution française, par Pierre Chaunu, Jean Tulard, Emmanuel Leroy-Ladurie, Jean Sévillia, Cerf, Paris 2008, p. 14).

Formule de Mirabeau à rapprocher de la doctrine étatiste créonienne de Jacques Chirac synthétisant les principes républicains et "laïcs" : "pas de loi morale au-dessus de la loi civile" ("non à une loi morale qui primerait la loi civile", Jacques Chirac, Journal du Dimanche, avril 1995).

Cette doctrine démocratique a pu légitimer des génocides du moment que ceux-ci étaient conformes à la loi, expression de la Volonté générale.
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Royalisme
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 15:21

via afe-blog
Repost 0
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 15:17

Le dissident soviétique Bukovski sur l'U.E., via Afe-blog
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Royalisme
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 15:14
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Royalisme
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 13:32

Sainte Bernadette : “Je ne crains que les mauvais chrétiens” (I fear only the bad Christians sur le site anglophone).














Un membre du "Droit au logement" (
association pro sans papiériste, cosmopolite sans frontières), Jacky Ciesielski, 55 ans, a été assassiné lundi soir par une bande de "chances pour la France" (C.P.F.)

Roué de coups aux pieds de son immbeulbe et sous les yeux de son épouse, Jacky Cielsielski s'est effondré, pour ne jamais plus se relever. Un de plus. Rip.

Dans sa
page "actualités", le site officiel de l'association n'a toujours pas répercuté ce crime politiquement incorrect. Dans la bonne tradition 'humaniste', le meurtre d'un de ses membres par des immigrés ne semble pas émouvoir l'association de gauche..., qui préfère réagir dès qu’une famille de mauvais payeurs immigrée se fait expulser de son logement.

Devant ce silence insupportable de l'association "droit au logement", devant le silence radio assourdissant de tous les media, complices (les
pages Google Actualités répercutant l'info : deux liens, La Voix du Nord, Nord Eclair), seul le site "d'extrême-droite" fdesouche parle de l'assassinat de Jacky Cielsielski, avec déjà plus de 360 commentaires.

Il y a des morts inégaux, je me rappelle de la mort de deux immigrés voleurs de mobylettes pourchassés par la police, qui mit la France à feux en novembre 2005 et auxquels les gauchistes trouvèrent toutes les excuses afin de légitimer "les émeutes". Jacky Ciesielski? Un assassinat colatéral, rien à signaler...

                                                          ***
Pour mémoire

Livre du prophète Isaïe, I, 4-7 "Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d'iniquité, à la race perverse, aux enfants scélérats; ils ont abandonné le SEIGNEUR... 7. Votre terre est déserte, vos cités brûlées par le feu; votre pays, devant vous, des étrangers le dévorent, et il sera désolé comme dans une dévastation de l'ennemi..."

 

Livre de Josué, XXIII, 16. "Parce que vous aurez violé l'alliance du Seigneur votre Dieu qu'il a faite avec vous, que vous aurez servi des dieux étrangers, et que vous les aurez adorés; ... vous serez enlevés de cette terre excellente qu'il vous a livrée..."   

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Occupation
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 12:38
La discussion sur le forum catholique.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Politique
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 10:38
[L]'idéologie moderne nourrit pour l'homme des ambitions émancipatrices. ... L'homme doit être un dieu sans Dieu, il doit se libérer de tout lien supérieur (ce qu'on appelle une ob-ligation), de toute contrainte, de toute norme impérative. Il doit lui-même créér ses propres normes : toute l'aventure fantastique de la modernité est là : 'Vous serez comme des dieux' est-il écrit dans La Genèse, lors du dialogue entre Eve et le Serpent. C'est pourquoi, 'avoir un coup de crayon réactionnaire', c'est commettre un dessin qui, d'une manière ou d'une autre, à la manière des Riches heures, celle de Bruegel, de Michel-Ange, de Raphaël, de Monet ou de Vlaminck, tient compte, reconnaît, passe sous le joug d'un ordre naturel et préterminé, afin que l'oeuvre soit menée à bien et que l'artiste y exprime son style. C'est reconnaître donc qu'il n'y a pas de style possible sans cela; que 'l'art vit de contraintes et meurt de liberté', comme disait Michel-Ange.

... [L]'exercice d'un terrorisme intellectuel permanent est d'autant plus indispensable que l'art moderniste, s'il se fonde sur une doctrine bien définie, ne repose sur rien d'autre : aucune science n'est possible, aucune réalité ne viendrait confirmer sa légitimité. C'est pourquoi d'ailleurs il n'a jamais pu séduire ni conquérir les foules; il lui faut donc s'imposer indirectement sur la société par le biais de l'idéologie morale et politique officielle - qui est la même, nous venons de le voir - et le soutien des organismes culturels éducatifs.

... Ce prétendu art qui ne repose sur rien d'autre que sur l'idéologie, doit s'imposer par le discours officiel et le discours unique"

(
Yves-Marie Adeline, L'appel des sirènes, De la musique et des arts plastiques, Editions de Paris, Paris 2003, p. 17-18). 

Les artistes non officiels sont cachés, vivent dans la clandestinité artistique. Un
exemple : Lionel Le Falher.
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Royalisme
commenter cet article
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 01:14
Yves-Marie Adeline avait rendu hommage à ce peintre de l'art caché, maudit par l'esthétique dominante, il renouvelle cet hommage.















Des peintures que je trouve étonnantes par l'éclat des couleurs et les représentations imaginaires nationales qu'elles contiennent.


  

 
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Royalisme
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 22:51

Ave Maria
Trompette : Maurice André
Méditation sur le Premier Prélude de Bach
Charles Gounod [1818-1893]
=====
Tapisserie de l'Apocalypse : 12 scènes
=====
Un peu partout, les anges musiciens de
Louis Bréa, Mariotto Nardo, Hans Memling...
=====
La Tapisserie de l'Apocalypse d'Angers expliquée sur ce site :
http://architecture.relig.free.fr/apocalypse1.htm
=====
Détail des Tapisseries de l'Apocalypse ici présentées :
- Les sept Eglises d'Asie
- Le Christ en majesté avec les 24 vieillards et les 4 vivants
- L'Ange appelant celui qui sera digne d'ouvrir le livre
- L'Agneau immolé
- Le premier sceau libère la justice divine
- Les sept trompettes
- La deuxième trompette
- Saint Michel et ses anges combattant le dragon
- Les anges aux sept fléaux
- La chute de Babylone
- Premier combat eschatologique
- La Jérusalem céleste

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Musiques
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 19:28

AMour Courtois

Un peu de paix et de douceur.
Une revisitation talentueuse de l'amour courtois.
... à comparer avec les nullités débilitantes que le système offre en adulation aux Français.
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Musiques
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 17:43

CITE DU VATICAN, 20 mai 2008 (AFP) - Le Vatican qualifie de "monstruosité" la création d'embryons hybrides

 

Un prélat du Vatican a qualifié mardi de "monstruosité" l'autorisation par les parlementaires britanniques des recherches sur des embryons hybrides issus de l'intégration d'ADN humain dans des ovules d'animaux.
Mgr Elio Sgreccia, président de l'Académie pontificale pour la vie, a estimé sur Radio Vatican que ce type de recherche était "grave sur le plan éthique".
"A chaque fois que la barrière homme-animal a été rompue, on en a vu des conséquences très graves, même involontairement", a-t-il déclaré.
Mgr Sgreccia a aussi estimé que l'hypothèse de trouver des remèdes à des maladies génétiques à partir de recherches sur les embryons hybrides "est pour l'instant sans fondement".
Il s'agit d'un "mensonge médiatique sans support scientifique", a-t-il dit.
Les députés britanniques ont approuvé lundi l'utilisation d'embryons hybrides, issus de l'intégration d'ADN humain dans des ovules d'animaux, à des fins de recherche sur des maladies comme Alzheimer.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Culture de mort
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 13:51
 

ROME, Lundi 19 mai 2008 (ZENIT.org) - Un avortement toutes les 27 secondes. Un divorce toutes les 30 secondes. Près d’un million de naissances en moins par rapport à 1980. L’avortement est, avec le cancer, la première cause de mortalité en Europe.

Telles sont quelques unes des données recueillies par le réseau européen Institut de Politique Familiale (IPF) qui vient de publier son rapport 2008 sur « L’évolution de la famille en Europe ».

... Entre 2000 et 2007 la population de l’Union européenne a augmenté de 14,2 millions de personnes, mais 84% de cette croissance (12 millions de personnes) sont dus à l’immigration.

L’Italie connaît une croissance naturelle négative de -0,2 million, mais compense son déclin par l’immigration (2,9 millions de personnes).

Trois nouveaux immigrés sur cinq se rendent en Espagne ou en Italie.

... il est prévu que la population européenne commence à baisser à partir de 2025.

Le taux de jeunes est en train de baisser de manière significative. Les moins de 14 ans étaient 94 millions en 1980, et 74 millions en 2007. Ce qui représente une perte nette de 20 millions de jeunes.

Inversement, le nombre de personnes ayant plus de 65 ans est passé de 57 millions en 1980 à 80 millions en 2007. La Bulgarie, l’Allemagne, la Slovénie et l’Italie sont les pays qui comptent le moins de jeunes.

L’Italie, l’Allemagne et la Grèce sont les pays qui comptent le plus de personnes âgées.

Quant à l’évolution de la natalité, la situation est dramatique : en 2007 l’Union européenne comptait près d’un million de naissances en moins (920.089) par rapport à 1982.

... Les mariages sont en chute vertigineuse : entre 1980-2006, il y a eu 737.752 mariages en moins. Les européens se marient peu et de plus en plus tard. La moyenne d’âge pour se marier est de 31 ans chez l’homme et 29 ans chez la femme.

... On compte plus d’un million de divorcés par an, à la cadence d’une rupture toutes les trente secondes.

De 1996 à 2006, le nombre de divorcés dépasse les 10 millions, touchant environ 15 millions d’enfants.

La Belgique, le Luxembourg et l’Espagne ont le taux le plus élevé de divorces, avec un divorce sur deux mariages.

Les familles sont de moins en moins nombreuses : la taille moyenne des foyers est de 2,4 personnes par foyer, tandis que 54 millions de personnes vivent seules.

... Parmi les 95 livres verts écrits depuis 1984 par l’Union européenne, aucun ne traite de la famille.

Suite Catholique.org

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Occupation
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 12:29

Le comble de l'horreur semble atteint: "Les députés britanniques autorisent les «chimères»" (Le Figaro, 20/05/2008)

Les parlementaires ont donné leur feu vert aux recherches menées sur ces embryons issues de l'intégration d'ADN humain dans des ovules d'animaux. Aucune législation au monde ne va aussi loin sur ce point.

L'Autorité britannique pour la fertilité humaine et l'embryologie avait déjà accordé un feu vert à deux équipes scientifiques, mais la recherche sur les embryons hybrides est désormais autorisée par principe en Grande-Bretagne. Suite


A comparer avec les gouverneurs de ce monde, matérialistes et idolâtres qui se prostituent pour de l'argent, pour Mamon.

Contre les faux docteurs, II Pierre II, 15-16 "Laissant la voie droite, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam de Bosor, qui aima le prix de l'iniquité, mais qui reçut le châtiment de sa folie : une bête de somme muette, parlant d'une voix humaine, réprima la démence du prophète".

(Balaam, fils de Bosor ou de Beor, acheté, gagné par les présents du roi de Moab, il s'avança pour maudire Israël, lorsque l'ânesse qu'il montait et s'apprêtait à battre lui adressa la parole et l'arrêta, in Nombres XXII, 21-35).
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Culture de mort
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 23:11
L’imposture d’une « votation citoyenne »

Communiqué
de Presse de Jean-Marie LE PEN :

"Depuis ce lundi 19 mai jusqu’à dimanche prochain, le collectif « votation citoyenne », faux nez de la Ligue des droits de l’homme, appelle les Français et les immigrés (y compris clandestins) à participer à un scrutin qu’il organise dans toutes les villes de France, visant à faire inscrire dans la réforme constitutionnelle le droit de vote aux étrangers.

La municipalité de M. Delanoë se distingue particulièrement en mettant en place 250 prétendus « bureaux de vote » dans la capitale, et en appelant les Parisiens à s’y rendre.

Ce faux référendum est illégitime et illégal.

La nationalité est indissociable du concept même de citoyen. Les étrangers n’ont pas le droit de vote parce qu’ils ne sont pas citoyens.

Non seulement cette prérogative du droit de vote dépendant de la nationalité n’est pas contraire aux droits de l’homme, mais c’est précisément un des « droits de l’homme et du citoyen ».

Le funeste précédent de la « citoyenneté européenne » n’implique pas que la citoyenneté soit purement et simplement vidée de son sens.

Dans une démocratie digne de ce nom, une telle mascarade antinationale serait interdite." (Fin du communiqué)

                                                                   ***

Notez la précision dans "l'appel à la votation citoyenne", ici à la
fin du texte : "Tout citoyen peut se prononcer pour ou contre le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales. Toute personne âgée de plus de 18 ans peut voter, quelle que soit sa nationalité, il n’est demandé aucune pièce d’identité.
À nous de faire changer les choses." (Fin de citation)

En gros : aux étrangers de changer les choses... chez nous dans notre propre pays... Cela doit être ça la "France d'après" du candidat Sarkozy, cette république démocratique "française" où les étrangers décident pour et à la place des Français. Comme trahison on peut difficilement faire mieux. Le peuple Français vote mal, ils ne veut pas de la Révolution? Changeons le peuple... Génocide par substitution + haute trahison, le compte y est.
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Occupation
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 22:40

L'extrême droite suédoise, jusqu'alors marginale, réalise une percée

Le Monde
Est-ce la fin de l'exception suédoise en matière d'extrême droite ? Selon un sondage récent, Sverigedemokraterna (SD, les démocrates de Suède) est pour la première fois en passe de franchir la barre des 4 % nécessaires pour faire son entrée au Parlement.

"Jusqu'à présent, c'est la gauche qui avait été nationale en Suède, explique le politologue Stig-Björn Ljunggren. Elle concentrait la protestation à l'Union européenne (UE) et à la globalisation." Des experts avaient même accusé le Parti social-démocrate, en 2002, d'être hostile aux immigrés, expliquant du coup l'absence de mouvement d'extrême droite de type Front national.

En 2003, en plein débat sur l'afflux attendu de travailleurs baltes après leur adhésion à l'Union européenne, le premier ministre social-démocrate Göran Persson avait prôné une approche restrictive aux frontières, évoquant "les touristes sociaux" qui mineraient l'Etat-providence.

Aujourd'hui, si SD se repose toujours sur un discours anti-immigrés classique pour l'extrême droite, il s'empare également de la rhétorique de la défense de l'Etat-providence : cette tactique a fait le succès du Parti du peuple danois, le mouvement d'extrême droite voisin, qui a réussi depuis 2001 à servir de force d'appoint parlementaire indispensable au gouvernement libéral conservateur d'Anders Fogh Rasmussen. Au point que la presse se demande si SD, qui recrute ses électeurs parmi les jeunes hommes peu éduqués exclus du marché du travail, n'est pas devenu un "parti de gauche". "SD tente de voler les thèmes chers aux sociaux-démocrates", note M. Ljunggren.

Créé il y a vingt ans, SD s'est efforcé depuis le milieu des années 1990 d'exclure les sympathisants nazis et les fétichistes de l'uniforme qui fréquentaient ses réunions. Il a aussi été secoué par des conflits de personnes qui ont conduit à des départs voire à des scissions, comme en 2001 quand s'est créé un nouveau parti encore plus radical, les démocrates nationaux.

A quelques exceptions près, les partis traditionnels ont choisi d'ignorer les représentants de l'extrême droite suédoise. Mais ces derniers, privés de caisse de résonance nationale, ont patiemment tissé leur toile dans les campagnes et les petites villes, ce qui leur permet d'être représentés dans la moitié des conseils municipaux du royaume depuis l'automne 2006, date des dernières élections municipales et législatives. SD avait obtenu alors 2,9 % au niveau national, son meilleur score. On avait alors déjà parlé, à l'aune suédoise, d'une percée électorale. Dans un système qui repose sur deux blocs, l'extrême droite pourrait jouer les trouble-fête.

Article paru dans l'édition du 20.05.08.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Suède
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 18:21
La ville de Paris organisera illégalement du 19 au 25 mai un "référendum" pour obliger le gouvernement Sarközy a inscrire le droit de vote des étrangers aux élections locales.
Sarközy s'est lui-même prononcé en faveur de cette mesure.

(AFP) via Club Acacia

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Occupation
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 17:22

Cliquez sur l'image pour le programme
Repost 0
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 12:29

Tf1.lci

Une vague de violences racistes secoue depuis une semaine Johannesburg, capitale économique de l'Afrique du Sud, et sa banlieue. Selon le dernier bilan évolue, avancé par la police, 22 personnes ont été tuées.
 
Les attaques, assorties de pillages et de destructions, ont essentiellement visé des immigrés zimbabwéens et mozambicains mais ont aussi affecté des entreprises appartenant à des immigrés asiatiques, notamment pakistanais. Les violences se sont produites dans les quartiers pauvres de la banlieue Est de
Johannesburg, avant de se propager à d'autres quartiers et au centre-ville.
 
D'après l'ONG
Médecins sans Frontières, les victimes "racontent que ce sont des bandes organisées de 100 à 300 jeunes qui entrent dans les maisons, les appartements et les cabanes armées de  machettes et d'armes à feu".  Des centaines d'étrangers se sont réfugiés dans des églises et des commissariats de police pour fuir les violences. Suite

Repost 0
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 10:56

Interrogée sur les photographies publiées par Paris-Match, où on la voit en train de prier dans une église italienne, Ségolène Royal explique : «: je suis pour la laïcité, cette question est une question d'ordre privée. Les engagements privés relèvent de la vie privée». Et pour appuyer son argument, elle cite… Le général de Gaulle, qui «était croyant, pratiquant mais qui ne montrait jamais ses convictions en public».

Voilà l'origine de tous nos maux : le reniement "social-libéral" du Christ et de l'identité chrétienne de la France. C'est tout le problème du masochisme de la "république" et son erreur : le négationnisme de l'identité chrétienne de la France, la relégation en citoyens de seconds rangs des catholiques français traités en parias dans leur propre pays. Si l'expression personnelle de la foi ne doit pas se faire à la manière des Pharisiens, d'une manière ostentatoire, comme le rappelle Notre Seigneur Jésus-Christ, la pratique collective, elle, se place sur un autre plan. La pratique collective manifeste notre adhésion aux valeurs portées par le christianisme et l'histoire de notre pays. Ce culte public, mais aussi cette histoire nationale, cette adhésion, ce contrat social doit pouvoir s'exprimer publiquement d'une manière décomplexée sans qu'aussitôt les prêtres de la religion de la repentance nous tombent dessus...

La manifestation publique de la foi est aussi un élément de la liberté religieuse que d'aucuns souhaiteraient limiter à la sphère strictement privée. Ce qui fait l'homme pleinement homme, avec sa nature d'être matériel mais aussi d'être spirituel, c'est que la part spirituelle de l'homme ne soit pas divisée, empêchée ou mutilée. Empêcher l'expression publique de cette part spirituelle revient à mutiler la nature de l'homme foncièrement tournée vers la divinité. C'est aussi empêcher la pratique collective, empêcher l'exercice libre de la société ordonnée à Dieu. Si on pousse un peu le raisonnement, on se demande alors qui défend réellement les "droits de l'homme"? Du point de vue de la foi et d'une vision complète de la nature de l'homme, le premier de ces droits serait de pouvoir aimer, honorer et servir Dieu, sans être empêché, et par ce moyen sauver son âme (liberté religieuse).

Le paradoxe et la mauvaise foi de tous ces gens et de leurs complices conscients (francs-maçons) ou inconscients (idiots-utiles de l'oligarchie cosmopolite mondialiste) est que d'un côté ils prônent l'expression publique de la diversité culturelle pour les allogènes (Ex: les "racines musulmanes de l'Europe" : oui, les "racines chrétiennes : non"), de l'autre ils condamnent cette expression pour les catholiques qui eux biensûr doivent se taire et reléguer leur conscience au domaine privé..., traités au besoin de "fascistes", "réacs", etc., s'ils osent résister.

L'emploi du mensonge, de la calomnie et de la diffamation est une des méthodes sociales libérales dans la bonne tradition soviétoïde jacobine républicaine. Et ce sont ces gens-là qui prétendent faire de "la politique", être pour les uns de grands "libéraux", pour les autres de grands "socialistes"... tous grands démocrates cela va de soi.

Petit rappel aux sociaux/libéraux traîtres, Ségolène Royal, François Bayrou, etc. : «Mais QUICONQUE me reniera devant les hommes, je le renierai moi aussi devant mon Père qui est aux cieux» (Evangile selon Saint Matthieu X, 33).

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 22:25
Y a-t-il sur google une volonté systématique d'ignorer totalement les riches cultures locales de la France? Je viens de faire une recherche des video google pour trouver un chant traditionnel du riche terroir français. Résultats : zéro... hormis de multiples liens renvoyant sur des chants allogènes. Recherche : Chants traditionnels".

Trouvé, deux videos de l'association Terres Arvernes, pour une Auvergne enracinée.
Des éclairages intéressants sur les paradoxes de la doxa, notamment sur le thème de "la diversité"




                                                             ***

La seule video traditionnelle disponible est un morceau du groupe nationaliste Vae Victis "Le Vin Gaulois" tiré de l'album "Quand les Vents tournent".
Le vin gaulois (Vae Victis)
Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 12:11

Historiquement, il semble "qu'une partie de paganisme tend vers le monothéisme, qu'un certain paganisme est une intuition monotheiste inachevée. Il y aurait deux sortes de paganismes. L'un tendant vers le monothéisme, celui des druides, celui des grecs antiques et la mythologie greco-romaine, celui des égyptiens, celui des iraniens, mais sous une forme 'naturalisée', une concept très imparfait, mais sous-entendant la nature unitaire de Dieu. Un autre, [conservant le caractère polythéiste] qui se rapproche de l'idolâtrie la plus parfaite, idolâtrie caractérisée par les sacrifices humains, l'exemple le plus connu étant Baal... Si le premier tendait vers le monothéisme, le second tend vers la dématérialisation et prend la forme moderne de l'idéologie" (merci à un ami pour ces formules fixées lors d'un échange de corrrespondances, formules résumées que je partage et reprends ici en introduction). 

Il est courant d'entendre que le catholicisme a emprunté certaines de ses conceptions au paganisme pré-chrétien. Ne serait-ce pas davantage que ce paganisme avait l'intuition de la vérité? La discussion est ouverte. Anne Bernet, journaliste et historienne de l'histoire religieuse, dans son livre "Clovis et le Baptême de la France" (Editions Clovis, Condé-sur-Noireau 1996) démontre que la foi catholique était d'une certaine façon celle des anciens Gaulois sous d'autres formes.

Elle décrit le lien entre la religion primitive des Gaulois et le catholicisme qui écrit-elle, "a finalement converti les pays celtes, mieux préparés que d'autres à recevoir les mystères chrétiens." (ibid., p. 31) Comment? De quelle manière cela fut-il possible? Comment se fit cette christianisation dès le Ier siècle ap. J.-C. dans une Gaule romaine païenne?

Édition de 1783 des Commentaires sur la Guerre des GaulesAu Ier s. av. J.-C., César appela cette terre "la Gaule" dans les écrits qu'il rassembla dans De bello Gallico ou Commentaires sur la Guerre des Gaules. Cette Gaule reçut, un siècle plus tard, le catholicisme comme aboutissement de sa propre religion druidique, elle se fit chrétienne avant la conversion de l'Empire romain au IVe siècle, et forma dès lors cette magnifique civilisation gallo-romaine que tous les rois germaniques cherchèrent à imiter. 

De la religion primitive de la Gaule, deux divinités ont conservé les faveurs du peuple. D'abord une déesse-mère chtonienne, maîtresse de la vie et de la mort, associée à l'agriculture, protectrice des troupeaux et des chevaux, parfois identifiée à la lune, aux sources, au feu, et guérisseuse. Comme tous les cultes rendus à une Grande Mère, le sien s'est estompé lorsque la société, de type matriarcal, est devenue patriarcale. Réduite au rang de parèdre d'un dieu, la Mère a pourtant continuée d'être vénérée sous diverses appelations qui cachent mal la croyance en une déesse unique. Elle est ainsi évoquée, selon les lieux et les circonstances, sous le nom d'Epona ou de Rigantona (Rhiannon), patronne des cavaliers et psychopompe, le cheval étant, pour les Celtes, un animal lié au monde funéraire; sous le nom d'Anna ou de Dana, aïeule des dieux et des hommes, reine du monde souterrain, des marais, de la nuit et de la mort; sous celui de Brigida, patronne de la médecine, de l'univers féminin et des sages femmes; et parfois sous ceux de Belisama (la "Très Brillante") ou de Rosmerta. C'est encore sous une autre appellation, "la Vierge qui enfantera", que la connaissent les druides du collège national de la forêt des Carnutes.

Statue de Rosmerta et Mercure, Autun.Encore très populaire aux premiers temps du christianisme, la déesse a été convertie. Le sanctuaire de la "Virgo paritura" correspond à la cathédrale de Notre-Dame de Chartres; tant la croyance des Carnutes en la Vierge-Mère était propre à annoncer le mystère de l'Incarnation.

Les sanctuaires d'Anna sont devenus ceux de sainte Anne, aïeule elle aussi, mais du vrai Dieu, et que les Bretons nomment toujours "Mamm Goz", grand-mère.

Quant à Brigida, elle a cédé la place à son homonyme, sainte Brigitte, abbesse de Kildare en Irlande; certaines anciennes légendes bretonnes voient aussi en elle la fille infirme de l'aubergiste de Bethléem, qui, seule du village, proposa son aide à Notre-Dame et, en remerciant, se vit donner deux bras, elle qui était née manchote.

La déesse primitive avait un compagnon, Cernunnos, un Dieu doté d'une ramure de cerf, associé au printemps, à la nature sauvage, aux animaux libres, à la croissance des arbres. Cerrunos était un Dieu magicien, dispensateur de sagesse.

Ésus sur le Pilier des NautesCésar et Lucain, ont résumé le panthéon gaulois sous la forme d'une triade masculine : Toutatis, Hésus (ou Esus) et Taranis. Il semble cependant qu'il ne s'agissait pas d'une véritable triade, trois divinités associées et distinctes, mais plutôt d'une ébauche de conception trinitaire. Les druides auraient ainsi vénéré un seul dieu en trois personnes, ce qui expliquerait la relative facilité avec laquelle l'Eglise a finalement converti les pays celtes, mieux préparés que d'autres à recevoir les mystères chrétiens.

Appelé par ses fidèles "dieu-père" ou "bon dieu", devenu "Dispater" chez César, Taranis-Sucellos commandait au jour et à la nuit, à la mort et à la vie. Roi du ciel, créateur universel, il était à la fois seigneur et prêtre. Ses représentations tardives, car les druides n'aimaient pas voir réduire la divinité à des simulacres de pierre ou de bois, le montrent à cheval, écrasant sous les sabots de sa monture un serpent que le dieu transperce de sa lance. Cette image est deveue l'iconographie traditionnelle du patron chrétien des cavaliers, saint Georges.

Le surnom de Taranis indique clairement que le dieu commandait à la foudre et au tonerre, raison pour laquelle les Romains l'identifièrent à Jupiter tonnant.

Dieu-père, Taranis a un fils, "le Grand Fils". Appelé Bélénos ou Grannos, ce qui signifie "Brillant", "Brûlant", ce dieu solaire que l'on célébrait le 1er mai par des feux de joie, avait ses temples sur les lieux élevés. Ses sanctuaires sont devenus ceux de Saint Michel.

Esus est un dieu bûcheron, du moins sur les images qui le représentent. Cette iconographie signifierait qu'il était à la fois un destructeur et un libérateur.

Quant à Toutatis, plus célèbre chez les Celtes sous le nom d'Ogmios, vieillard chauve à la langue percée, il était le dieu de l'éloquence, de la persuasion, de la justice et de la guerre. Enfin, Lug (le Lumineux), fêté le 1er août, et dont le nom se retrouve dans l'étymologie de nombreux noms de villes (Lyon, Laon, Loudun...) était le maître de l'intelligence, des arts et des techniques, civiles et militaires.

Cette apparente diversité, peut-être plus accessible au commun des fidèles, dissimulait en réalité pour les initiés une unique figure divine, créateur universel, parfaitement juste et parfaitement bienveillant.

De la foi véritablement pratiquée par les druides, et des enseignements religieux dispensés par les collèges druidiques, nous ne savons pratiquement rien. S'ils possédaient un alphabet dit "ogamique" parce qu'il aurait été inventé par Ogmios, les druides se refusaient à mettre par écrit leurs doctrines qui se transmettaient oralement, au terme d'un apprentissage qui pouvait durer vingt ans. Ce que nous en savons, pour l'essentiel, a été transmis par les Romains et déformé, soit par malveillance afin de noircir les druides, ennemis déclarés des conquérants et seul ferment d'unité dans le monde celtique; soit par incompréhension.

Quelques certitudes surnagent cependant.

Les druides et les initiés croyaient en un dieu unique. Ils savaient que le monde ne se bornait pas à l'univers visible mais qu'il existait un univers invisible, plus désirable que le monde présent. Réfutant les croyances héritées des constructeurs de mégalithes, adeptes de métempsycoses, les druides croyaient en une seule vie terrestre, suivie, pour les justes, par une éternité de survie bienheureuse dans un Au-delà de joie et de consolation. Cet Au-delà se nomme "Sid" (le pays de la Paix"), "Avalon" (le pays des pommes) ou encore "Terre des jeunes", "Terre des Vivants", "terre du Bonheur". Les bienheureux y sont défintivement libérés des souffrances terrestres et unis à la divinité.

Cette foi intense en l'immortalité de l'âme est la seule prêchée publiquement par les drudies. Réduisant la mort à un simple passage vers un état meilleur, elle libère ses adeptes de l'angoisse de mourir. Face aux Champs-Elysées romains ou grecs, face au Tartare, endroits sans charme pour l'un et terrible pour l'autre, le Sid est évidemment plus souhaitable pour y vivre son éternité... Le monde romain de la conquête, lecteur de Lucrèce et qui croit que la mort ne débouche que sur le néant, sera quelque peu terrifié par des peuples guerriers délivrés de la plus fondamentale des frayeurs humaines.

Pour mériter le Sid, les Celtes doivent suivre un commandement, le seul public, qui résume assez bien la loi naturelle : "Sois pieux. Sois courageux. Ne fais pas le mal".

Ceux qui ne l'auront pas scrupuleusement suivi n'auront pas une part convenable du bonheur éternel, ne seront pas réunis au dieu et connaîtront une éternité plus proche de notre conception des Limbes que de l'Enfer ou du Purgatoire.

Les druides annoncent que le monde sera détruit par le feu et l'eau et qu'une nouvelle vie succédera à ce cataclysme....

"Pieux et braves, les Celtes de Gaule possèdent déjà les qualités qui, après leur conversion au christianisme, feront d'eux les défenseurs naturels de l'Eglise." (Anne Bernet, Clovis et le Baptême de la France, Editions Clovis, Condé-sur-Noireau 1996, p. 28-36.)

"Les Saints Forts ne sont autres que les habitants d'un village du pays carnute. Ils reconnurent aussitôt la Virgo paritura qu'adoraient leurs ancêtres dans la Vierge Mère que leur annonçait un missionnaire. Convertis en masse, les Carnutes refusèrent d'abjurer leur foi, qui renouait si bien avec les plus hautes aspirations de l'ancienne religion celte. Ils furent jetés vivants dans le puits que l'on voit toujours sous la cathédrale de Chartres."
(ibid., p. 81.)


* Histoire du peuple français

Repost 0