Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 07:00
Zemmour et sa "conception judaïque" de la religion
Cette conception de la religion de Zemmour (qui confond "laïcité" et laïcisme...) selon laquelle la religion doit être confinée dans le domaine privé (séparation étanche entre le temporel et le spirituel) se retrouve dans la formule maçonnique laïciste de Jacques Chirac : "Non à une loi morale qui primerait la loi civile" (Journal du Dimanche", 2 avril 1995).
Or, cette formule n'est pas culturellement européenne. En effet, la position consistant à dire que la religion doit être confinée au domaine privé (= laïcisme) n'est pas conforme à l'idéal classique (Antigone contre Créon) ni à l'idéal chrétien (sainte Jeanne d'Arc contre Cauchon). Si la religion ne s'impose pas au pouvoir civil (temporel) elle doit l'inspirer pour que les lois humaines soient en conformité avec les grands commandements divins, ou bien toute la philosophie classique l'enseigne, toute notre histoire le confirme (!) : la Cité tombe dans l'anarchie et la ruine...

 

La distinction des pouvoirs entre spirituel et temporel (= définition d'une saine laïcité = c'est le Christ qui a inventé cette distinction des pouvoirs) ne signifie pas séparation étanche entre les deux ! Séparation où le spirituel n'aurait rien à voir avec le temporel et ne pourrait pas en quelque sorte coopérer avec lui au Bien commun ! Ceci n'est pas laïcité comme le dit Zemmour mais laïcisme gnostique de droit occulte...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires