Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 18:18

Devant un Parlement européen qui attend beaucoup d'elle, la chancelière allemande Angela Merkel, qui préside l'UE, a averti mercredi du risque d'un "échec historique" si les 27 n'arrivent pas à sortir de leur impasse institutionnelle d'ici 2009.

"Il est dans l'intérêt de l'Europe, de ses Etats membres et de ses citoyens que d'ici aux prochaines élections au Parlement européen, en 2009, ce processus soit terminé. Un échec serait un échec historique", a déclaré Angela Merkel.

... Lors du sommet européen de juin 2006, les dirigeants des 25 s'étaient fixé pour objectif d'arriver sous présidence française de l'UE, au deuxième semestre 2008, à une solution définitive qui puisse être mise en oeuvre en 2009.

La présidence allemande a été spécifiquement chargée de présenter d'ici juin 2007 les pistes de sortie possibles à cette crise institutionnelle provoquée par les "non" français et néerlandais à la Constitution européenne.

Mme Merkel s'est à nouveau engagée mercredi à ce que l'UE dispose de cette "feuille de route" d'ici la fin de la présidence allemande le 30 juin, avant de préciser sa méthode.

Les ministres luxembourgeois et espagnol des Affaires étrangères Jean Asselborn et Miguel Angel Moratinos --qui organisent le 26 janvier à Madrid une réunion des 18 pays ayant dit oui à la Constitution-- ont également estimé mercredi dans une tribune au quotidien Le Monde qu'il fallait "préserver les indéniables progrès que représente le traité".

... Beaucoup d'analystes estiment notamment qu'aucune avancée sur la Constitution ne pourra intervenir avant l'élection présidentielle française, dont le vainqueur ne sera connu que le 6 mai.

La candidate socialiste Ségolène Royal s'est prononcée mercredi à Luxembourg pour un nouveau référendum en France en 2009 "sur un traité qui permette aux institutions européennes de fonctionner".

17/01/2007 16:56
STRASBOURG (AFP) - UE: Merkel met en garde contre un "échec historique" sur la Constitution
Partager cet article
Repost0

commentaires