Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 09:35

Après l'agression militaire géorgienne de l'Ossétie du Sud vendredi 8 août, la Russie est dans son droit de poursuivre sur sa lancée l'opération visant à rétablir la paix dans cette région russophile. Elle demande à la Géorgie de retirer ses troupes pour retirer les siennes. Vu la brutalité de l'agression et sa soudaineté le 8 août (jour d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin...), la réponse est plus que clémente.

En réponse, la Géorgie n'observe pas ce lundi matin son engagement de cessez-le-feu en Ossétie du sud. L'ambassadeur des Etats-Unis auprès Conseil de sécurité de l'ONU, Zalmay Khalilzad, "a insisté sur la nécessité que Moscou retire ses forces d'Ossétie du Sud, accusant la Russie d'empêcher le retrait des forces géorgiennes et appelant Moscou "à considérer les conséquences de cette agression". (
Afp)

Le mot "agression" est est tout simplement insupportable et indigne (et je pèse mes mots) puisque mensonger : l'agresseur, ce n'est pas la Russie, mais la Géorgie, une Géorgie 
armée et financée par Israël et soutenue par son allié américain ! 

La Russie dans cette histoire n'a fait que défendre les civils sud-ossètes (dont beaucoup ont la citoyenneté russe) et répondre à l'agression "libérale" occidentale dans laquelle douze soldats de la paix russes ont été tués...

Imaginons l'inverse : les Russes attaquent Israël, tuent douze soldats juifs et de nombreux civils israélites... Que se passeraient-ils d'après vous?...

Il semble à nouveau que les sionistes emploient une de leurs méthodes infâmes : l'
inversion accusatoire
.

Boris Le Lay
résume : "Les Juifs tentent maintenant de se faire passer pour les pacifistes selon la stratégie bien connue qui leur est propre 'l'inversion accusatoire'
. Ceux ci tentent de cacher non seulement leur implication, les buts et leur fausseté, mais encore d'accuser les russes d'être responsables et d'être belliqueux. Ils dénoncent la volonté de la Russie de vouloir renverser le gouvernement géorgien, alors qu'eux mêmes l'ont fait en Irak", et en Afghanistan...

Add. L'"inversion accusatoire" est un terme
employé la première fois par Hervé Ryssen.

Partager cet article
Repost0

commentaires