Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 15:19

Attention aux sites relatifs à la conspiration mondialiste. Il faut faire attention aux sites qui dénoncent la conspiration mondialiste. Certains sont des leurres au service de la Secte. Quand vous lisez les mots comme "démocraties en dangers", soyez circonspects, car la "démocratie" moderne est aussi le fruit des conspirateurs du XVIIIe siècle.

 
Par exemple, je suis tombé sur un site (nouvelordremondial.cc/) apparemment contre la mondialisation mais qui en même temps fait passer Adam Weishaupt pour un "prêtre jésuite", alors que c'était un juif qui serait seulement entré au séminaire mais n'avait jamais fini ses études et n'a jamais donc été ordonné "prêtre". Jean Ousset dit dans son livre "Il faut qu'Il règne" (DMM, Niort 1998), qu'il était seulement un "ancien élève des jésuites (note 34 p. 135). Sur son blog, le franc-maçon belge Jiri Pragman, membre du Grand Orient de Belgique, écrit que le livre "La franc-maçonnerie pour les nuls" indique : "Weishaupt était un intellectuel. Il été né juif, avait été baptisé comme catholique et avait été éduqué par les jésuites" (p. 83). L'origine juive d'Adam Weishaupt, fondateur de l'Ordre des Perfectibilistes (Illuminés de Bavière ou Illuminati) est contestée par Pierre-André Taguieff ("La foire aux Illuminés")."
 
Donc je continue, ce site (nouvelordremondial.cc/) fait passer Weishaupt pour un conspirateur... un conspirateur contre qui je vous prie? Un conspirateur contre les démocraties (!), et ce en plein XVIIIe siècle... Y'a comme un anachronisme vous trouvez pas?... Je cite le passage en question : "Adam voulait greffer sur la Maçonnerie ce Nouvel Ordre (Illuminati) dont il serait le maître, un Nouvel Ordre Mondial afin de Détruire toutes les démocraties" ...
 
Ce site fait passer le fondateur de la Secte pour un ancien prêtre Jésuite (!)… qui aurait combattu les démocraties afin de les détruire!... Assez énorme quand même... Mais plus c'est gros et plus ça passe...
 
Il faut prendre l'exact inverse pour découvrir la vérité. 

Weishaupt n'était pas un prêtre jésuite. Il ne l'a jamais été, mais il fut si on en croit Louis Blanc "le plus profond conspirateur qui ait jamais paru", un conspirateur antichrétien contre les MONARCHIES et notamment la monarchie française... Au Convent de Wilhelmsbad en 1781 fut résolu "et voté l'assassinat de Louis XVI et du roi de Suède (C'est au grand théâtre de Stockholm que Gustave III fut assassiné par quatre seigneurs de sa cour. Gustave ne fut que blessé, mais le quatorzième jour il mourut empoisonné, déclara le médecin Dalberg). ... Le fait est aujourd'hui incontestable: les témoignages abondent. D'abord celui de Mirabeau, qui à l'ouverture des Etats généraux, dit en montrant le roi: "Voilà la victime"; puis celui du comte de Haugwitz, ministre de Prusse, au congrès de Vérone, où il accompagna son souverain en 1822. Il y lut un mémoire qu'il aurait pu intituler "ma confession". Il dit que non seulement il avait été franc-maçon, mais qu'il fut chargé de la direction supérieure des réunions maçonniques en divers pays. "C'est en 1877 que je chargeai de la direction des Loges de Prusse, de Pologne et de Russie. J'y ai acquis la ferme conviction que tout ce qui est arrivé en France, depuis 1788, la Révolution française, enfin, y compris l'assassinat du roi avec toutes ses horreurs, non seulement avait été décidé dans ce temps, mais que tout avait été préparé par des réunions, des instructions, des serments et des signaux qui ne laissent aucun doute sur l'intelligence qui a tout préparé et tout conduit". "Que ceux qui connaissent mon coeur et mon intelligence jugent de l'impression que ces découvertes produisirent sur moi". ... L'écrit de cet homme d'Etat a été publié pour la première fois à Berlin en 1810 dans l'ouvrage intitulé Dorrow's Denkscrifften und Briefen zur charakteristick der Wett und litteratur. T. IV, p. 211 et 221)" (cité in La Conjuration antichrétienne, Le Temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique, 1910, rééd. Expéditions Pamphiliennes, p. 92).

Le marquis de la Franquerie indique que Weishaupt faisait passer sa doctrine comme "la doctrine divine telle que Jésus-Christ l'enseignait à ses disciples". Il se demande alors: "a-t-on jamais entendu parler des Discours secrets de Notre-Seigneur? Qu'a-t-il dit au Sanhédrin, Lui qui ne ment pas: "J'ai parlé ouvertement au monde; J'ai toujours enseigné dans la Synagogue et dans le Temple où tous les Juifs s'assemblent et je n'ai rien dit en secret". Et de conclure: "Voilà comment ces gens-là écrivent l'histoire et la falsifient. Menteurs, ils ne sont que cela. Lucifer, leur chef, n'est-il pas le père du mensonge?..." (Lucifer & le pouvoir occulte, Editions Saint-Rémi, Cadillac 2006, p. 66). On apprend donc ici que les conspirateurs se font passer pour les vrais chrétiens, détenteurs du vrai christianisme...
 
Jean Ousset dit au sujet de  Weishaupt: 

"La secte des Illuminés de Bavière a été créée en 1776 à Ingolstadt, en Bavière, par Adam Weishaupt, ancien élève des jésuites. Il recruta ses adeptes dans les loges maçonniques allemandes où il se fit le fourrier de la révolution universelle. L'ordre des Illuminés s'était donné pour objectifs principaux: le contrôle maçonnique de l'Instruction Publique, de l'Eglise, de la Presse. Sa tactique fut, toujours, l'hypocrisie érigée en méthode d'action, l'hypocrisie systématique, concertée, calculée, perverse, diabolique en un mot. Les institutions à abattre n'étaient jamais combattues de front, mais polluées, corrompues, rongées par l'intérieur. Les Illuminés prenaient des noms d'hommes célèbres de l'antiquité: Spartacus (Weishaupt), Philon, Caton, Socrate…" (
Pour qu'Il règne, DMM, Niort 1998, p. 135)
 
Mgr Delassus dit que "la fin de l'illuminisme" …. " ne varia jamais dans l'esprit de Weishaupt: plus de religion, plus de société, plus de lois civiles, plus de propriété" (La Conjuration antichrétienne, Le Temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique, 1910, rééd. Expéditions Pamphiliennes, p. 81)
 
Autre exemple du mensonge de certains de ces sites qui dénoncent la conspiration mondialiste: faire passer Saint Ignace de Loyola, le fondateur des Jésuites mort en 1556, pour un ancien membre des Illuminés... rien que ça!... surtout quand on sait qu'historiquement cette secte a été créée par Weishaupt dans la deuxième partie du XVIIIe siècle, en 1776, plus de 200 ans après la mort de Saint Ignace...
 
Donc, attention et prudence. Ces sites semblent n'être que des poissons pilotes, des leurres destinés à tromper l'opinion sur la réalité de la conspiration mondiale antichrétienne.
 
Bons livres à lire sur ce sujet:
 

. Marquis de la Franquerie, Lucifer & le pouvoir occulte, Editions Saint-Rémi, Cadillac 2006

. Et l'indispensable ouvrage de l'abbé Barruel, un jésuite, un vrai...., qui consacre à Weishaupt tout le livre 3e et une partie du 4e de ses  "Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme", 1797 (un ouvrage curieusement jamais cité sur ce site "nouvelordremondial.cc"...), réédité en 2005 aux Editions de Chiré.

___________

Partager cet article
Repost0

commentaires

N

C'est dommage car j'aime beaucoup votre blog, mais là, tomber sur cet article là ! Même si à l'époque j'avais fait une erreur dans le texte, car j'avais du mal comprendre, ça ne vaut pas la peine
de faire tout un article long en soi. Puis vous devriez revoir la page, ça fait 4 ans bientôt qu'elle a été modifiée...

J'aime beaucoup toute la dénonciation que vous faites, mais là je me demande si vous n'êtes pas un peu fanatique.


Répondre