Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 12:48

"Une journée européenne de la liberté de la presse « Debout pour le journalisme »  est organisée  le 5 novembre.

"Organisée par la Fédération européenne des journalistes (FEJ), cette journée, ... a pour objectif de faire prendre conscience aux citoyens européens que le journalisme est actuellement en danger. 

"[L]es atteintes à la liberté de la presse, et donc au droit qu’ont les citoyens de bénéficier d’une information indépendant et plurielle, se multiplient" : 

- pressions économiques et politiques, 
- marchandisation de l’information, 
- autocensure, 
- précarité, 
- non respect du principe de protection des sources, 
- ingérences politiques, 
- concentration des médias, 
- commercialisation rampante, etc.

"En Allemagne, aux Pays-Bas et au Danemark, des journalistes ont été traduits en justice et même parfois emprisonnés pour avoir refusé de révéler leurs sources. 

"En Italie, les journalistes de la presse écrite sont dans l’impasse pour le renouvellement de la négociation collective depuis deux ans. 

"Dans la plupart des nouveaux pays membres de l’Union européenne une majorité de journalistes sont contraints d’accepter des contrats de travail précaires ou faussement « indépendants » dans un marché des médias dominé par une poignée de sociétés d’Europe de l’Ouest.

"Le 5 novembre prochain, pour tirer une sonnette d’alarme et marquer l’attachement de nombreux journalistes français à leur métier, plusieurs initiatives sont d’ores et déjà organisées sur tout le territoire.

• A Paris, un rassemblement aura lieu à 13 h 30 devant l’Assemblée Nationale. A cette occasion, les syndicats de journalistes remettront leurs propositions aux députés avec la pétition qu’ils ont lancé sur la toile après le rassemblement du 4 octobre." (Observatoire des medias)

Voir aussi: "Debout pour le journalisme : une loi pour garantir l’indépendance des rédactions" (Agoravox.fr)

                                                  ***


Cela me semble intéressant comme initiative notamment quand on lit qu'il s'agit de dénoncer une "commercialisation rampante"... (déjà là cela me met la puce à l'oreille) aux mains d'une poignée de grands groupes d'Europe de l'Ouest... Plus de doute possible: quand on sait que ces grands groupes sont tous inféodés à l'élite mondiale de la finance via le Bilderberg, club de pêche de la franc-maçonnerie et des Skull and Bones (Sutton), ou la Trilatérale (comme le journal "Le Point" par exemple, dont le directeur Claude Imbert, ancien directeur en chef de l'Express, est "membre honoraire de la Commission Trilatérale"...), il n'y a pas à hésiter à soutenir ce type de journée. 

Partager cet article
Repost0

commentaires