Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 11:36

Des émeutes ont lieu depuis 2 jours dans la ville d’Utrecht en Hollande suite à la mort d’un hollandais d’origine par un officier de police musulman. Rinie Mulder, 54 ans, intervenait contre des jeunes musulmans qui ‘tourmentaient’ une femme enceinte, d’origine hollandaise. Il a été coupable de prendre le couteau d’un des jeunes. Lorsque la police est arrivée, Mulder a été descendu parce qu’il tenait le couteau en l’air. Des témoins affirment que Mulder a crié à la police que c’est lui qui les avait appelés.

Après sa mort, des hollandais d’origine ont mis le quartier d’Ondiep en situation d’émeute, dressant des barricades, brûlant des voitures, pillant des magasins et incendiant un centre communautaire, dans des émeutes ‘’à la parisienne, mais à l’envers.’’

L’officier de police qui a tué Mulder est une femme d’origine marocaine. Les habitants du quartier se plaignent depuis des mois des violences dues aux jeunes d’origine marocaine.

Le Salon Beige, (via Bafweb)

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs" (Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen, et préambule de la Constitution du 24 juin 1793). Quand les peuples d'Europe croulant sous le poids de l'immigratio-invasion réagiront (on pourra dire chacun son tour...), ce sera les principes maçonniques pris à leurs propres pièges. Que fera alors la mafia sectaire qui a établi ces principes des droits de l'Homme? Elle se retournera contre les peuples. Il s'agira alors de ne pas nous louper, ou bien ce sera terminé pour nous.

Comment sortir de la dictature sectaire et fanatique qui nous dirige ? Edmund Burke nous donne une piste : "Les tyrans-Sophistes de Paris déclament bien haut contre feu les tyrans-rois qui dans les siècles précédents ont tourmenté le monde. Ils ne sont si fiers que parce qu'ils sont à l'abri des sanctions de leurs anciens maîtres, des donjons et des cages de fer. Serons-nous plus indulgents pour les tyrans d'aujourd'hui, quand ils nous donnent le spectacle de tragédies plus affreuses encore? N'userons-nous pas de la même Liberté qu'eux, quand nous pouvons le faire avec la même sûreté?" (Edmund Burke, Réflexions sur la Révolution de France, 1791, Pluriel Histoire, Paris 2004, p. 136).

On ne va quand même se laisser égorger sans rien dire (voir le concept catholique de la guerre juste).

Partager cet article
Repost0

commentaires