Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 12:08
Obama rampe devant le lobby sioniste AIPAC

Carte des états latins d'Orient. En jaune clair, le royaume de Jérusalem vers 1100 ; en jaune, le royaume de Jérusalem en 1229.... Israël a unilatéralement 
proclamé Jérusalem comme sa "capitale", et sa "capitale éternelle"... Ce qui est historiquement faux : (le mensonge n'effraie pas ces gens) puisque les Juifs furent chassés de la "capitale éternelle" durant deux mille ans, de 70 ap. J.-C. à 1948, ils sont exilés, sans Etat.

Imaginez ceci, c'est comme si nous chrétiens, après plus de sept siècles d'absence, nous décidions de revenir sur place créer l'Etat de "Palestine" ou de tout autre nom. Puis nous y proclamerions Jérusalem "capitale éternelle" de notre nouvel Etat chrétien...  Que se passerait-il d'après vous ?

C'est pourtant ce qu'ont fait les Juifs, aidés des sionistes, en 1948...

Historiquement, Jérusalem a été la capitale du Royaume franc de Palestine (jusqu'en 1187, puis royaume latin de Jérusalem jusqu'en 1261) près de deux siècles (XII-XIIIe siècles), et terre byzantine chrétienne auparavant jusqu'en 638 ap. J.-C. Soit cinq siècles d'Etat chrétien (trois du IVe au VIIe s., deux aux XII et XIIIe siècles.)

Avant de devenir une première fois musulmane au VIIe siècle, Jérusalem est terre romaine byzantine, donc chrétienne. L'empire byzantin est le nom de l'ancien empire romain d'Orient.

En 70 ap. J.-C., Titus détruit Jérusalem et exile les Juifs. Rome administre directement la ville. Des prétendus messies d'Israël ayant soulevés les Juifs, l'empereur Hadrien détruit la ville une nouvelle fois en 117 ap. J.-C. Les Juifs sont exilés une deuxième fois. A la place de l'antique Jérusalem, Hadrien fait construire la colonie Aelia Capitolina, ville nouvelle où les Juifs sont interdits de séjour. Il fait bâtir le temple de Jupiter sur le Golgotha (endroit où le Christ a été crucifié et mis au tombeau), que fera raser Constantin Ier en 326 pour y élever la Basilique du Saint-Sépulcre

Au VIe s., la législation justinienne répressive contre les Juifs, incita ces derniers à aider les Perses contre l'empire romain Byzantin. En 614 Jérusalem est prise par les Parthes Sassanides avec leurs aides et soutiens, les Perses emportent les reliques de la Croix. "La Croix est en captivité". L'empereur Héraclius Ier (610-641) récupère la Croix en 630 et la ramène à Jérusalem.

En 638, les musulmans soutenus par les Juifs pour les mêmes raisons prennent Jérusalem pour la première fois. Les chrétiens sont maintenus sur le territoire.

En 1099, les Chrétiens récupèrent Jérusalem.

Au XIIe siècle, lorsque les armées de Saladin voyaient celles des Francs, ils disaient: "Jérusalem approche".

Une illustration :

Après la chute définitive du royaume latin de Jérusalem en 1261, la ville devient musulmane jusqu'à ce qu'au XXe s., après deux mille ans d'exil, les "juifs" aidés des sionistes créent de toutes pièces l'Etat Israël et proclament Jérusalem "capitale d'Israël". Les populations arabes présentes depuis le VIIe siècle sont chassées, déportées. Un mur est construit entre les deux peuples.
Partager cet article
Repost0

commentaires