Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 10:29
"L'absolutisme se révèle, par nature, un régime limité et tempéré, certainement pas la matrice d'un pouvoir totalitaire. Ce n'est pas lui qui parviendra à imposer la fiscalisation généralisée de la population, la conscription obligatoire, la levée en masse et le concept de guerre totale" (Jean-Christian Petitfils, Louis XIV, Collection Tempus, La Flèche 2006, p. 148).

Quant à "l'image du paysan français écrasé d'impôts par un pouvoir tyrannique", il s'agit d'"une légende inventée par l'historiographie du XIXe siècle à partir des stéréotypes révolutionnaires. En 1715, le contribuable français payait en moyenne deux fois et demie moins d'impôts que son homologue britannique. A cette date, en effet, la pression fiscale représentait un équivalent de 0,70 hectolitre de grain de froment pour la France contre 1,62 de l'autre côté de la Manche. La monarchie absolue, par conséquent, fut moins oppressive fiscalement que la monarchie représentative et tempérée à l'anglaise" (ibid., p. 704-705)
Partager cet article
Repost0

commentaires