Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 19:44
 
 
http://www.dailymotion.com/video/x38pyw_les-syndicats-finances-par-les-patr (Video Zapping M6) 

Le MEDEF lave son linge sale en famille... 

Les révélations se succèdent dans ce que l'on appelle l'affaire DGS, du nom de Denis Gautier-Sauvagnac, le Président de l'Union des Métiers de la Metallurgie, soupçonné d'importants retraits en espèce dans les caisses de la Fédération. Selon le quotidien Les Echos, l'UIMM posséderait un trésor de guerre, une caisse noire de plusieurs centaines de millions d'euros alimentée par des contributions volontaires des industriels de la métallugie. Il y aurait même une caisse antigrève constituée pour aider les patrons à résister aux syndicats en cas de conflit social. 

Laurence Parisot, la présidente du Medef assure qu'elle ne connaissait pas l'existence de ces réserves: "cela me fait le même effet que ce qu'on appelle parfois les 'secrets de famille'. C'est aussi quelquechose que probablement beaucoup savait inconsciemment. Et donc nous sommes aussi, je le dis clairement, libérés de cette révélation." 

Pour Yvon Gattaz, l'ancien patron des patrons (CNPF), ces fonds secrets serviraient aussi à financer les syndicats: "c'était un fond tout à fait honorable et qui était créé pour financer les syndicats. Et ce financement des syndicats, il a toujours eu lieu. Les côtisations des syndicats représentent peu de chose dans leurs budgets et il fallait bien complèter, il faut bien qu'elles vivent ces confédérations syndicales".

Le monde politique aurait également bénéficier des largesses des fédérations patronales. C'est ce que confirme Yves Bertrand un ancien directeur des Renseignements généraux. Avec Eric Branca, il a écrit un livre "Je ne sais rien, mais je dirai presque tout". Ils y racontent les enveloppes en liquides de l'UIMM et les coups de main aux hommes politiques

                                                ***

Qui l'eut cru ?
Ces chers syndicats sont financés par le patronat, à coup de millions occultes... Des dizaines d'année qu'on nous ment, qu'on nous trompe... Tous complices pour vivre gracement sur le dos des travailleurs, qui eux sont payés au lance pierre pendant qu'une clique les dépouille... Un système qui dure depuis longtemps... 

                                                  ***

Voir aussi:

*
Sociaux-traîtres et associés, Ségolène Royal se félicite de l'adoption du mini-traité européen 
Partager cet article
Repost0

commentaires

I
Reconquista, ave! Malheureusement je crains que cela ne soit pas suffisant d'écrire de beaux articles ni de penser réussir en allant voter ou même s'abstenir. Le système nous tient parfaitement comme ça depuis 200 ans.  Et si on devait gagner les élections, il les annulerait au nom de la "démocratie en danger" et n'hésiterait pas une seconde à faire tirer sur "le peuple" comme cela s'est déjà vu de nombreuses fois.La solution serait dans une Révolution doublée d'une Sécession avec déclaration d'Indépendance (en retournant à l'envoyeur les principes de 89: droit des peuples à l'insurrection quand ils sont opprimés -art. 35 de la DDH de 1789 - droit des peuples à l'auto-détermination... droit des peuples à rester eux-mêmes...) et bien évidemment une restauration de la monarchie traditionnelle française concomitante. On aurait tous les traîtres et les sbires du système mondialiste à nos trousses mais au moins on aura tout tenté. Faudrait creuser cette idée.
Répondre
R
Salut camarade ! Vos articles sont toujours d'aussi bonne qualité ! Félicitations !
Répondre