Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 16:00

1/ Une vidéo révèle les propos de Twitter avant la censure

2/ La censure érode les fondements de l’Amérique

3/ Le confinement traduit un manque d’imagination

4/ Un chercheur arrêté pour ses liens cachés avec la Chine

5/ L’immunité naturelle similaire à celle d’un vaccin ?

 

1/ L'organisation à but non lucratif "Project Veritas" a publié une video d'un lanceur d'alerte sur Twitter, où on voit le PDG de Twitter Jack Dorsey avant la censure de Donald Trump et des comptes pro-Trump, en train de dire le 8 janvier "nous nous concentrons sur un seul compte en ce moment mais cela va être bien plus important qu'un seul compte et cela va durer bien plus longtemps que juste aujourd'hui cette semaine et les prochaines semaines. Cela va continuer au-delà de l'inauguration (de Biden le 21 janvier. Ndlr.)

 

Il aurait été filmé en secret par un lanceur d'alerte infiltré chez Twitter. Dorsey suggère qu'ils doivent être prêts à censure un grand nombre de comptes :

 

"Donc l'accent est certainement mis sur ce compte et sur la façon dont il se rattache au monde réel. mais nous devons également à réfléchir à beaucoup plus long terme sur la manière dont cette stratégie se développe dans le temps."

 

Le Project Veritas a tweeté que cette video est la preuve d'une censure devenue sauvage.

 

Censure de Twitter planifiée, et limites du confinement

Dorsey a tweeté le 13 janvier : ''Je crois que c'était la bonne décision pour Tweeter. Nous faisons face à des circonstances exceptionnelles, nous forçant à concentrer nos actions sur la sauvegarde de la sécurité."

 

[Note du blog Christ-Roi. La même théorie des 'circonstances' a pu être brandie par les révolutionnaires en 1792 pour montrer que la riposte était proportionnée à la menace, "car il faut pour cela manipuler ou grossir les faits." Cf. Patrice Gueniffey, Histoires de la Révolution et de l'Empire, Perrin, Collection Tempus, Paris 2011, p. 174; lire aussi : Marseillaise : La fausse nouvelle des armées autrichiennes prêtes à envahir le pays pour enrayer la Révolution]

 

 

Jack Dorsey a indiqué que d'autres informations concernant Twitter seront publiées ultérieurement.

3/ Le confinement est-il bénéfique ou néfaste ?

 

Après des mois d'une politique de confinement des plus strictes avec le message "restez à la maison, sauvez des vies", le message du maire de Chicago et du gouverneur de New York est devenu : "Nous devons nous ouvrir !"

 

Un professeur de médecine de l'université de Standford, le Dr. Jay Battacharya, nous propose un éclairage sur cette question.

 

Les messages contradictoires des médias et des responsables de la santé publique ont semé la confusion dans l'esprit des gens quant à l'utilité réelle du confinement. Le Dr. Jay Battacharya est professeur à l'Université de médecine de Stanford et expert en politique de santé publique. Il qualifie les fermetures d'échec de créativité en matière de politique de la santé publique. Il affirme que l'économie doit reprendre en mettant l'accent sur la sécurité.

 

"Les confinements traduisent un manque d'imagination dans la politique de la santé publique. Et ils ont entraîné des dommages catastrophiques tant au niveau national que mondial. Je pense que nous allons en supporter les coûts pendant longtemps.

 

Battacharya a récemment co-écrit une étude qui a comparé les cas de virus dans des pays avec des politiques strictes comme l'Italie, l'Allemagne et l'Angleterre, avec des pays ayant moins de restrictions comme la Corée du Sud et la Suède. L'étude a montré que les mesures draconiennes de confinement n'ont 'aucun avantage significatif'. 

 

"Les confinements ont protégé les riches, les personnes qui peuvent travailler à domicile sans perte de revenus, ils n'ont pas protégé tous les autres. Ce résultat n'est pas surprenant. Inévitabklement les confinements échoueront juste parce que nous ne sommes pas des rats à mettre dans cages qui peuvent y rester pour toujours."

 

LireÉtude de Stanford: les confinements n'ont aucun effet significatif sur la réduction de COVID-19, et peuvent même la propager

 

Selon lui les mesures de confinement ont affaibli la confiance des gens dans la Santé publique car elles leur ont semblé arbitraires et les responsables de la Santé ont souvent donné des conseils contradictoires. Battacharya encourage l'utilisation de bons arguments de Santé publique pour dire aux gens de maintenir la distanciation sociale et de consacrer des ressources aux populations vulnérables. Il note que la pandémie a été énormément politisée et que les traitements des populations vulnérables devraient être basées sur la science et non sur la politique. Il a lui-même été témoin de la censure dans la communauté scientifique.

 

"Il y a cet esprit de censure au sein de la communauté scientifique envers les personnes qui ne sont pas d'accord avec l'opinion majoritaire. C'est absolument terrible pour la science.

 

Selon lui, pour que la science continue, les gens ne devraient pas diaboliser ceux qui ont des opinions différentes et plutôt privilégier le débat et la discussion scientifique. Il estime que pour aller de l'avant les politiques publiques doivent protéger les personnes vulnérables, ouvrir les écoles et commencer à lever les restrictions en mettant l'accent sur la sécurité.

 

(Fin de citation)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires