Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 17:09

Prism: un groupe de sénateurs US interpelle le chef du renseignementUn groupe de 26 sénateurs, dont 22 démocrates, ont demandé au directeur du renseignement américain James Clapper des informations complémentaires sur les programmes de surveillance dont l'existence a été révélée par l'ex-employé de la CIA Edward Snowden.

Les sénateurs redoutent que la réalisation des programmes en question soit fondée sur des "lois secrètes", et que les affirmations selon lesquelles l'Agence nationale de sécurité (NSA) ne collecte pas d'informations sur les citoyens américains soient fausses. Clapper avait assuré devant le Congrès en mars que la NSA ne possédait aucunes données de ce genre.

Il s'est cependant avéré, grâce aux informations fournies par Snowden, qu'une décision judiciaire a autorisé les services secrets américains à contrôler les communications téléphoniques assurées par l'opérateur Verizon. D'autres compagnies pourraient avoir été contraintes de fournir des données similaires.  

M. Snowden a également révélé les détails du programme Prism, qui permet à la NSA et au FBI d'accéder à des données concernant des personnes vivant hors Etats-Unis via neuf géants dont Apple, Facebook, Google, Microsoft, PalTalk, Skype, et Yahoo. Le renseignement américain assure que ces informations sont nécessaires à la lutte contre le terrorisme.

 

Les sénateurs demandent également à M. Clapper de préciser combien de temps a été utilisé le Patriot Act, des normes juridiques adoptées après les attentats du 11 septembre 2001, afin de collecter des informations sur les Américains. Ils prient également le chef du renseignement d'indiquer si ses services ont étudié la durée des conversations téléphoniques et la localisation géographique des abonnées.

Une autre question concerne le nombre d'attentats déjoués grâce à ces écoutes, et l'utilité concrète de ces dernières dans le cadre de telles affaires. Enfin, M. Clapper est invité à préciser qui a accès aux informations concernant les appels des Américains, et selon quelles conditions.

 

Source: http://fr.rian.ru/world/20130629/198656190.html

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/12/Patriotactsigning.jpg/250px-Patriotactsigning.jpg

Le président George W. Bush lors de la signature du USA PATRIOT Act à la Maison-Blanche (East Room), le 26 octobre 2001.

Le président a accompagné ce geste du commentaire suivant :  

« Avec ma signature, cela donnera de nouveaux instruments aux services de renseignements et à la police pour combattre les dangers actuels ».


 

- Snowden: un sénateur US prépare des sanctions contre Moscou (27 juin 2013)

- Prism : Snowden "en zone de transit à Moscou" (Poutine) ne sera pas extradé par la Russie aux Etats-Unis (25 juin 2013)

- Prism Gate : où est passé Edward Snowden ? (12 juin 2013)

Partager cet article
Repost0

commentaires