Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 17:02

La Manif pour tous fédère les mécontentements, élargit le champ des luttes, à "l'asphyxie fiscale de la famille" (quotient familial, tva sur les transports, tva sur les produits de consommation courante, défiscaliser les heures supplémentaires sur les salaires les plus modestes) et à la "refonte des temps d'activités périscolaires (TAP) à l'école".

 

HALTE à l’asphyxie fiscale de la famille


REFONTE des Temps d'Activités Périscolaires (TAP) à l'école

 

 

 

Paris, le 16 novembre 2013

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

 

MOBILISATION GENERALE

 

CONTRE LA POLITIQUE FAMILIPHOBE DU GOUVERNEMENT

 

 

 

 

 

Un an jour pour jour après ses premières mobilisations,

 

La Manif Pour Tous lance de nouvelles manifestations

 

contre les projets familiphobes du gouvernement.

 

Premier rendez-vous : samedi 23 novembre à Nantes !

 

 

 

Après avoir interpelé le gouvernement début novembre sur 5 revendications majeures concernant les familles, La Manif Pour Tous constate que le Pouvoir refuse de l’entendre. Conséquence : La Manif Pour lance de nouvelles manifestations régionales dès le 23 novembre. Tous les Français et tous les mouvements sont invités à se joindre à cette mobilisation contre les projets délétères du gouvernement.

 

 

 

"Il n'y aura pas de retour sur la réforme des rythmes scolaires." La déclaration du ministre de l’Education Nationale, Vincent Peillon, est une fin de non recevoir sur la demande de La Manif Pour Tous d’obtenir une refonte de la réforme et des Temps d’Activité Périscolaires (TAP). 7 Français sur 10 se déclarent pourtant favorable à l’annulation ou au report de la réforme des rythmes scolaires (sondage BVA / I-Télé publié aujourd’hui). Dans le même temps, la ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti laisse la porte ouverte à la libéralisation de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) aux couples de femmes et aux célibataires. Face à ces actes de mépris vis à vis des revendications des familles, La Manif Pour Tous lance une nouvelle campagne de mobilisation :

 

« Familles attaquées = société en danger ! Halte à la familiphobie ! »

 

« Nous ne sommes pas écoutés par le gouvernement qui reste sourd aux revendications des familles. Nous allons donc reprendre le chemin de la rue » explique Ludovine, Présidente de La Manif Pour Tous. Des manifestations auront donc lieu en régions, dès le 23 novembre à Nantes, le 8 décembre en Ile-de-France, etc. « Et nous sommes prêts à remonter à Paris pour une manifestation nationale s’il le faut. Nous ne laisserons pas la voix des familles crier dans le désert » poursuite-elle.

 

Tous les Français, partis, syndicats, organisations qui rejoignent l’une ou l’autre de ces revendications sont invités à manifester avec La Manif Pour Tous contre la politique du gouvernement.

 

Les 5 revendications immédiates de La Manif Pour Tous sont :

 

1/ ENGAGEMENTS solennels :

 

 

 

de ne pas libéraliser la PMA (Procréation Médicament Assistée) pour les couples de femmes et les célibataires et ce, quel que soit l’avis du CCNE modifié de façon scandaleuse.

 

d’interdire définitivement la GPA (Gestation - ou Grossesse - Pour Autrui, c’est à dire les mères porteuses), pratique qui exploite le corps de la femme et fait des orphelins biologiques.

 

 

 

2/ HALTE à l’asphyxie fiscale de la famille.

 

La Manif Pour Tous demande au gouvernement de :

 

revenir sur le plafonnement du quotient familial ;

 

renoncer à la suppression de la demi-part fiscale prévue pour tout parent ayant élevé seul un enfant ;

 

renoncer à la fiscalisation des majorations de pension pour avoir élevé 3 enfants ou plus ;

 

tenir son engagement sur la baisse de la TVA sur les produits de consommation courante ;

 

ne pas augmenter la TVA sur les transports ;

 

défiscaliser les heures supplémentaires sur les salaires les plus modestes.

 

 

 

3/ ABANDON du projet de réforme du congé parental.

 

En l’état, ce projet liberticide reviendrait de fait à réduire de six mois la durée de ce congé. Que feront les parents de leur enfant compte tenu de la pénurie de solutions d’accueil ?

 

 

 

4/ REFONTE des Temps d'Activités Périscolaires (TAP) à l'école.On ne peut refonder l'école sur des Projets Educatifs Territoriaux (TEPT) qui se substituent à la liberté et au contrôle des parents sur le choix des activités hors enseignement et qui ouvrent la possibilité à des associations militantes de promouvoir l’identité de genre auprès des enfants.

 

 

 

5/ RENONCER, dans la future loi famille, à la création d’un statut du beau-parent, à la création d’une pré-majorité, à laquelle s’oppose une très large majorité de Français* et à toute remise en cause de l’adoption plénière pour les couples hétérosexuels. La fausse bonne idée du statut du beau-parent affaiblirait le lien parents/enfant et le rôle de premiers et principaux éducateurs du père et de la mère. D’autres réponses peuvent être apportées pour améliorer le quotidien des familles concernées.

 

* 82% des Français sont opposé à un statut de pré-majorité selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France publié le 28 septembre 2013

 

 

 

 

Source: http://www.lamanifpourtous.fr/fr/toutes-les-actualites/929-mobilisation-generale-contre-la-politique-familiphobe-du-gouvernement

 

 

. Convergence des luttes, coagulation, fédération des mécontentements, réunion et solidarité ! La division n'est plus de mise, laissons ça aux collabos !

Partager cet article
Repost0

commentaires