Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 19:21

Le président du Département synodal pour les relations de l'Eglise avec la société Vsevolod Tchapline a proposé vendredi d'expertiser les œuvres du père de la révolution bolchevique Vladimir Lénine, afin de définir si elles peuvent être considérées comme extrémistes.

"Aujourd'hui, nous avons besoin de discuter de la question de savoir si les œuvres de Lénine, de Trotski et d'autres leaders bolcheviques sont extrémistes, tout comme nous devons aujourd'hui statuer sur la reproduction de ces ouvrages et sur les gens qui continuent à utiliser les éléments les plus radicaux de ces textes pour élaborer leur action politique et de propagande", a déclaré M.Tchapline.

L'ecclésiastique a fait remarquer que la société condamne la propagande nazie car cette idéologie avait conduit à l'élimination d'un grand nombre d'innocents. [Rappelons que le phénomène national-socialiste allemand, comme l'a établi l'historien et philosophe allemand Ernst Nolte, était d'abord une réaction à la révolution bolchévique, que l'antisémitisme hitlérien s'est nourri de la forte présence de militants juifs dans le mouvement communiste, tant russe qu'allemand, et que l'extrémisme bolchévique a entraîné fatalement une réponse allemande.

Dans sa préface à l'ouvrage d'Ernst Nolte, La Guerre civile européenne, National-socialisme et bolchévisme 1917-1945 (Collection Tempus, 2011, p. 12), Stéphane Courtois explique que "la révolution d'Octobre ayant été caractérisée par la 'violence pure érigée par Lénine en système de gouvernement', il était inévitable que la terreur, le crime de masse, l'extermination de l''ennemi', deviennent des données centrales de l'histoire du siècle et un modèle pour d'autres partis idéologiques. ... Le discours marxien sur l'abolition de la bourgeoisie' -Manifeste du parti communiste - a ouvert la voie à la terreur rouge, et le discours léniniste et stalinien sur l''extermination des Koulaks en tant que classe' a abouti à la famine organisée contre la paysannerie ukrainienne. En déclarant la guerre civile mondiale, Lénine a inauguré un processus incontrôlable. Comme Nolte en avance l'hypothèse, c'est de ce processus-là que Hitler s'est inspiré."]

 

"Les ouvrages des partisans du bolchevisme justifient les répressions et appellent parfois à la "terreur rouge"", a ajouté M. Tchapline. Source

Rappelons également, à ceux qui voudraient faire reposer tous les crimes sur les épaules de Staline, pour disculper Lénine et Trotsky, que Trotsky fut le fondateur des camps de concentration soviétiques à l'été 1918, qu'il couvrit de son autorité d'innombrables massacres, qu'il fut le général en chef qui mena la répression contre les marins, ouvriers et paysans de l'île de Kronstadt révoltés contre l''autocratie bolchéviste" en mars 1921, qu'à l'été 1923 il encouragea très fortement la préparation d'une insurrection armée en Allemagne, contribuant à exacerber le climat de guerre civile qui régnait dans ce pays... et affirmait dans son livre Défense du terrorisme publié en 1920 : "Nous devons mettre fin une fois pour toutes à la fable papisto-quakeriste sur le caractère sacré de la vie humaine". Dans ce livre, Trotsky justifia longuement ses actions, y compris les plus criminelles. (Source: Chapitre "La querelle des historiens" in Hervé Ryssen, Les Espérances planétariennes, Baskerville, Cahors 2005, p. 251-261.)

Partager cet article
Repost0

commentaires