Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 23:00

Le 31 mars est une date importante de l'histoire de l'Espagne. C'est le 31 mars 1492, en effet, que les rois catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon, ordonnèrent l'expulsion des juifs de toute l'Espagne par un édit daté du palais de l'Alhambra.

 

Quelques semaine auparavant, au mois de janvier, le royaume de Grenade, dernier bastion de l'islam dans la péninsule, avait été repris aux musulmans. Le 2 janvier 1492, Ferdinand et Isabelle, entourés de leurs troupes, avaient fait leur entrée solennelle dans la ville au son des cloches. Après huit siècles, l'Espagne tout entière était rendue aux chrétiens, comme du temps des Wisigoths.


L'édit du 31 mars contre les juifs était on ne peut plus clair : Il leur fut prescrit, sous peine de mort, de quitter dans un délai de quatre mois les territoires de Castille, d'Aragon, de Sicile et de Sardaigne. On leur permettait d'emporter leur avoir, sauf les métaux précieux et le numéraire. Le délai de quatre mois écoulé, on confisquerait les biens de tout chrétien qui protégerait ou accueillerait un juif.

 

Le grand argentier du royaume, le juif Isaac Abravanel, fit tout son possible pour convaincre les rois catholiques de revenir sur cette décision, leur offrant, au nom de sa communauté, des sommes colossales. Mais le grand inquisiteur Torquemada eut connaissance des démarches insistantes du ministre juif. Il accourut auprès des souverains, un crucifix à la main, et leur adressa ces paroles : « Judas Iscariote vendit le Christ pour trente pièces d'argent. Vos Majestés veulent le vendre pour trois cent mille ducats. Eh bien, le voici, vendez-le. » Et il laissa le crucifix dans la pièce. Isabelle résolut alors de maintenir l'édit d'expulsion, et, comme elle avait beaucoup d'énergie et de ténacité, elle parvint à faire partager son opinion à son époux. (Hervé Ryssen, Histoire de l'antisémitisme, 432 pages, 26 €).


A la fin d'avril 1492, on proclama dans tout le pays, à son de trompe, que les juifs n'étaient plus autorisés à rester en Espagne que jusqu'à la fin du mois de juillet et que ceux qui y prolongeraient leur séjour au-delà de ce délai seraient passibles de la peine de mort. Environ 50 000 juifs choisirent le baptême, et deux cent mille préférèrent s'exiler, ne songeant plus à embrasser le christianisme et à continuer à judaïser en secret, depuis qu'ils avaient compris que l'Inquisition n'était pas une plaisanterie. Ceux-ci se dirigèrent, dans les royaumes voisin de Navarre, du Portugal, en Italie, en Turquie et en Afrique.

 

 

  Il est absolument indispensable que vous lisiez ce livre d'Hervé Ryssen !

 

Source: http://anarchiste.vefblog.net/lien_article.php?id_art=1179552&nom_url=31_mars__une_grande_date

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
LE JUDAÏSME : CHEVAL DE TROIE DE L'INVASION MUSULMANE :

"À Tolède, le jour du dimanche des Rameaux de l'an 712, les juifs firent entrer les Maures dans la cité. Les grands et le clergé s'étaient enfuis, et, pendant que les chrétiens
invoquaient la protection divine dans les églises, les
juifs ouvrirent les portes de l'enceinte et s'unirent avec les musulmans pour massacrer les chrétiens. (Chronique de l'évêque de Tuy)."
(...)
http://anti-mythes.blogspot.fr/2011/07/avril-711-les-arabes-envahissent.html
Répondre