Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 19:22

15/04/2007 18:24

PARIS (AFP) - Le Pen accuse Sarkozy d'être un "emblème" de la "racaille politicienne"

Le candidat FN à la présidentielle Jean-Marie Le Pen a accusé dimanche Nicolas Sarkozy d'être un "emblème" de la "racaille politicienne", lui reprochant de n'avoir "qu'une nationalité, la nationalité sarkozienne", dans une réunion publique à Paris.

"Vous n'avez pas perçu la formidable colère des Français, pillés, ruinés, déséspérés contre la racaille politicienne, dont vous êtes l'un des chefs et l'un des emblèmes", a déclaré M. Le Pen à l'adresse de M. Sarkozy, en référence à la volonté de celui-ci de conquérir le vote FN et le vote de "ceux qui ne votent plus".

"Vous avez une tellement bonne opinion de vous-même que vous interprétez toutes les critiques comme des insultes", a poursuivi M. Le Pen à l'adresse du candidat UMP.

Revenant sur la polémique qu'il a provoquée en rappelant l'origine hongroise du père de Nicolas Sarkozy, M. Le Pen a accusé le candidat UMP, devant près de 5.000 personnes, "de n'avoir qu'une nationalité, la nationalité sarkozienne".

"Le sang français que vous méprisez, il a coulé beaucoup pour défendre la liberté et l'indépendance de la France", a-t-il immédiatement ajouté.

M. Le Pen s'est également adressé à M. Sarkozy pour lui demander son attitude si "les Etats-Unis ou Israël s'engageaient dans la voie de la belligérance" contre l'Iran.

"Engageriez-vous la France à leurs côtés dans une guerre contre l'Iran", a-t-il demandé.

M. Sarkozy "a une solution pour chaque problème une larme pour chaque détresse, rien ne lui résiste, ni le rebute, même pas le soutien de Jacques Chirac", a également ironisé Jean-Marie Le Pen.

D'une manière générale, le dirigeant frontiste a brossé dans son discours le portrait d'une France "qui semble au bord de la guerre civile, prélude éventuel à sa disparition pure et simple".

"Chaque électeur doit savoir que les grands chiffres de l'état de la France sont truqués, tronqués, bidouillés, pour lui dissimuler la vérité" sur le chômage, la dette, le nombre d'étrangers en France..., a déclaré M. Le Pen, qui aussi dénoncé "le laxisme éducatif et judiciaire" et une hausse "de la criminalité de la délinquance liée à l'immigration de masse".

Et les trois candidats UMP, PS et UDF à la présidentielle "sont les enfants politiques de ceux qui ont conduit la France au désastre: Bayrou celui de Giscard, Royal celui de Mitterrand, Sarkozy celui de Chirac", a-t-il déclaré.

 

Mon commentaire: nous pouvons remercier Jean-Marie Le Pen pour son courage de nous dire encore une fois la vérité: ces politiciens sont des racailles politiciennes.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
On ne peut pas dire que la franchise n'est pas l'apanage de M. Jean-Marie Le Pen dont l'humour est toujours décapant !
Bravo pour votre conclusion, Ingomer !
Répondre