Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 12:24

Le tribunal administratif de Nice a confirmé le caractère "discriminatoire" et "xénophobe" de la distribution de "soupe au cochon" qui était faite chaque semaine dans le port de Nice par une association proche de l'extrême-droite, Soulidarieta, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

"L'intention manifeste de l'association est de montrer une attitude discriminatoire de rejet envers ceux qui ont une religion interdisant la consommation du porc", précise le tribunal.

La justice administrative rejette ainsi un référé présenté par l'association Soulidarieta contre un arrêté du préfet des Alpes-Maritimes, Dominique Vian, qui avait interdit la distribution de soupe au porc à Nice.

Le tribunal de Nice estime que la distribution de soupe à base de porc constitue "une expression xénophobe" de nature à porter atteinte à l'ordre public.

Le tribunal s'aligne ainsi sur une ordonnance du Conseil d'Etat qui avait interdit, début janvier, la distribution à des sans-abri de Paris d'une soupe à base de porc par l'association Solidarité des Français.

La dictature antifrançaise se resserre, le seuil atteint devient insupportable et intolérable. Il est quand même incroyable que cela soit les indigènes (Français De souche) qui soient interdits de vivre selon leurs coutumes dans leur propre pays en mangeant du cochon, ce qu'ils ont toujours fait depuis 2000 ans. D'autant que les autres communautés (immigrés) distribuent des repas hallal pour les musulmans par exemple, sans que cela ne dérange la "justice" de la "république"... ou que cela soit considéré, par rapport aux Français, comme "discriminatoire" et "xénophobe".... Ce deux poids deux mesures est donc inadmissible. La trahison est ignoble. Tout cela se paiera très cher un jour ou l'autre et les responsables seront jugés. Qu'ils en soient certains.

19/01/2007 12:10
NICE (AFP) - Le tribunal administratif de Nice rejette la "soupe au cochon"
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Pendant qu'ils traitent les patriotes de racistes, les communistes ne s'entendent pas rappeler les 80.000.000 de morts de leur politique.
Répondre
W
Lorsque l'Etat, par ses lois, ainsi que leurs serviteurs zélés, sont injustes, pour nous en tant que catholiques, c'est un devoir de désobéir à leurs décisions de justice... iniques.
Ce style soviétique et démagogique dans la décision du tribunal administratif  est issu d'un positivisme juridique sans âme qui me révolte!
WTP.
Répondre