Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 09:35
ROME, Mercredi 13 mai 2009 (ZENIT.org) - Le Royaume du Christ peut changer ce monde, affirme Benoît XVI en demandant aux chrétiens de Bethléem de témoigner de l’Evangile qui transforme les coeurs.
Benoît XVI a rappelé la force transformante de l’Evangile disant : « Le Christ a apporté un Royaume qui n’est pas de ce monde, et pourtant un Royaume capable de changer ce monde, parce qu’il a le pouvoir de changer les cœurs, d’illuminer les esprits et de fortifier les volontés ».
Par son Incarnation, a poursuivi le pape, « Jésus nous a appelés à être des témoins de sa victoire sur le péché et sur la mort ».
Il encourage « la culture d’un état d’esprit de paix fondé sur la justice, le respect des droits et des devoirs de tous, et l’engagement à collaborer au bien commun ».
Le pape a aussi indiqué les « vertus requises pour les hommes et les femmes qui vivent dans l’espérance », dans deux directions.
Tout d’abord, il recommande l’attachement au Christ en toute chose, spécialement intérieurement : « la constante conversion au Christ qui se reflète non seulement dans nos actions mais aussi dans notre raisonnement : le courage d’abandonner les façons de penser, d’agir, et de réagir qui sont sans fruit et stériles ».
Ensuite, Benoît XVI demande même de promouvoir « la culture d’un état d’esprit de paix ». Et il en indique les conditions : il doit être « fondé sur la justice, le respect des droits et des devoirs de tous, et l’engagement à collaborer au bien commun ».
Le pape indique comme troisième vertu indispensable, la « persévérance », qui est « persévérance dans le bien et dans le rejet du mal ».
Il a reconnu qu’à Bethléem, « une persévérance spéciale est demandée aux disciples du Christ », et d’expliquer que c’est « la persévérance dans le témoignage fidèle à la gloire de Dieu révélée ici, dans la naissance de son Fils, à la bonne nouvelle de sa paix qui est descendue du ciel pour demeurer sur la terre ».
Benoît XVI a rappelé l’encouragement de Jean-Paul II et il a été interrompu par des applaudissements, soulignant combien est vif le souvenir de sa visite en l’an 2000 : « ’N’ayez pas peur !’ Tel est le message que le Successeur de saint Pierre souhaite vous laisser aujourd’hui, en écho au message des anges et à la tâche que notre bien-aimé pape Jean-Paul II vous a laissée en l’année du Grand jubilé de la naissance du Christ ».
Partager cet article
Repost0

commentaires