Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 16:26
A classer dans collaboration à la rubrique record de collaboration

04/09/2008 – 17h00
Image Hosted by ImageShack.usLYON (NOVOpress) – L’Emir Abdelkader, fondateur de l’Etat moderne algérien et « héros de la résistance » contre la colonisation française, aura désormais, à Lyon, un square à son nom. Le « baptême » aura lieu le samedi 6 septembre dans le 7ème arrondissement de la capitale des Gaules. Les autorités municipales, en partenariat avec le consulat général d’Algérie à Lyon, avaient organisé en juin dernier une rencontre afin de commémorer le bicentenaire de la naissance de l’Emir (1808-2008).

En février dernier, lors de l’émission d’un timbre français à l’effigie de l’Emir Abdelkader, l’ancien Premier ministre Mme Edith Cresson, membre de l’Association France-Algérie avait salué cette figure de l’histoire algérienne : « Nous retrouvons en lui un homme dont les attitudes, les principes, les convictions, l’honneur sont restés les mêmes quels que soient son statut, sa situation et le sort qu’il ait eu à affronter », avait alors déclaré Mme Cresson, dans son allocution prononcée à l’Institut du Monde Arabe.

Depuis 2006, une place du 5ème arrondissement de Paris, située non loin de l’Institut du monde arabe, porte elle aussi le nom de l’Emir. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, avait expliqué à cette occasion que cette place « permettra d’inscrire le nom de ce nationaliste algérien dans l’éternité de Paris »… à défaut de vouloir inscrire ceux des nationalistes français, qu’apprécie peu l’édile : en mai dernier, celui-ci a fait interdire le traditionnel défilé en hommage à Sébastien Deyzieu, jeune nationaliste de 22 ans décédé en 1994 après avoir tenté d’échapper à la police en marge d’une manifestation non autorisée contre l’impérialisme américain.Novopress.info
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
"Ce que nous avons en vue, dans l’initiation que nous consacrons aujourd’hui après avoir poursuivi si longtemps l’accomplissement, c’est la Maçonnerie implantée en Orient dans le berceau de l’ignorance et du fanatisme ; c’est le drapeau de la tolérance remis entre des mains vénérées, confié à un bras qui a fait ses preuves est arboré par lui... sur les plus hautes mosquées face à l’étendard du Prophète.L’émir Franc-Maçon, c’est pour nous le coin entré dans le roc de la barbarie."Dubroc à la cérémonie d’initiation d’Abdelkader à la Maçonnerie1er septembre 1864
Répondre
E
Les identitaires sont les idiots utiles du système. Novopress leur organe de Presse leur ressemble. Anti musulman mais pas antisystème pour un sou. Avec la bétise en plus.Si aujourd'hui l'émir Abdelqader est mis à l'honneur par le système c'est surtout parce qu'après avoir trahi ses troupes kabyles nationalistes il devint un grand franc maçon! ( selon la F.M. )
Répondre