Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 14:13
Partie 3 et 4, suite dudiscours d'Alain Soral "Gauche du travail, droite des valeurs" Paris 8 juin.

Soral se bonifie. Il ne parle plus de "luttes des classes" (discours marxiste qui d'un point de vue électoraliste ne peut pas séduire l'électorat nationaliste du Front national mais le faire fuir), il parle désormais de "rapports de classes" (rapports dominants / dominés, rapports qui ont toujours existé), cela est mieux et moins orienté.
De bonnes idées, proches du royalisme contre-révolutionnaire traditionnel et du nationalisme maurrassien. Plusieurs thèmes autour de l'immoralité intrinsèque du démo-libéralisme (la face obscure des droits de l'homme), le colonialisme de gauche de Jaurès à Kouchner, emblème de l'humanisme vitrificateur, la destruction des souverainetés nationales, le fonctionnement de l'empire (instrumentalisations des rapports de classes, de races, de religion, etc.), les conséquences sociales (chaos social, dépressions, destruction de la société), économiques (envolées des prix de l'immobilier), et des façons de lutter contre.
Un bémol, il manque toujours à Soral l'intégration du catholicisme comme pierre d'angle de l'édifice à bâtir... Or de la même façon qu'on ne peut pas penser la Russie sans l'orthodoxie, on ne peut pas penser la France sans le catholicisme.
Tant que Soral n'aura pas complètement intégré l'importance de la religion comme fondement de la Société, et élément fondateur de notre nation (le programme maçonnique illuminé n'est-il pas de supprimer toute religion?), il continuera de brasser du vent et de servir l'empire atlanto-libéral qu'il prétend combattre. 
Soral se rend compte néanmoins (partie 4) de ce que peut être dans la résistance une force spirituelle forte et organisée : un frein à la mondialisation libérale marchande. Il l'entrevoit au sujet de l'islam, il devrait donc facilement l'intégrer au sujet de la religion historique de la France... À quand un Soral qui fait sien le mot d'ordre de la sainte de la Patrie, Sainte Jeanne d'Arc, "Vive le Christ qui est Roi de France" ?
Je réponds à l'avance : ce ne sera pas les immigrés ou les musulmans qui seront contre (les musulmans préféreront toujours un Etat catholique à un Etat démo-libéral-marchand, matérialiste et athée), mais bien des Français de souche... aculturés et 'libéraux', criant au retour de la Bête immonde...



Partie3- Alain Soral-Paris 8 juin


Partie4- Alain Soral-Paris 8 juin

                                                                                            ***

* Banlieue Anti-Système

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Je pense que c'est par l'action que l'on peut faire évoluer les choses. Ainsi je pense que des catholiques traditionnels ( et même les musulmans politiquement conscients ) tels que ceux de renouveau français, des étudiants du type les intransigeants ou vous Ingomer doivent s'incorporer au mouvement ER d'alain Soral. Ils incarneraient ainsi la partie droite des valeurs au sein de ce mouvement regroupant des antisystème venus de tous les milieux.Ainsi le Front National serait influencé par un mouvement réellement antisystème alliant des traditionnalistes et des progressistes ayant compris la duperie du monde moderne.Celà n'empêcherait personne de garder ses convictions propres, ses activités particulières en dehors de ces groupement purement politicopolitique.Ces alliances sont nécessaires face au péril talmoudicolibéral écrasant tout particularisme. De plus celà éviterait à la France de voir des soi disant "Identitaires" paiens sionistes incarner la "résistance" nationale.
Répondre