Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 20:19
02/03/2008 19:55

PARIS, 2 mars 2008 (AFP) - Rassemblement pour "préserver le caractère juif" de la rue des Rosiers

Une centaine de personnes, selon les organisateurs et la police, se sont rassemblées dimanche devant l'ancien restaurant Goldenberg, au coeur du quartier juif historique de Paris, pour que soit préservé "le caractère juif" de la rue des Rosiers.
Le rassemblement, à l'appel de l'association "Quartier des Rosiers", s'est tenu en fin d'après-midi à l'angle de la rue des Rosiers et de la rue Ferdinand Duval (IVe arrondissement), en face du restaurant Goldenberg. ... "Non à la disparition de la rue des Rosiers! Non à la mono-activité de vêtements de luxe! Ce n'est qu'un début, nous allons nous rassembler ici tous les dimanches", a scandé l'un des organisateurs, Joseph Finkelstein, alors qu'un groupe de musiciens jouait de la musique juive.
Pour l'association, que préside Nicolas Secondi, "les différents pouvoirs publics ont encouragé, directement ou indirectement, cette évolution marchande", en laissant transformer ce secteur "en une promenade dominicale où l'on vient photographier les restes d'un quartier juif disparu".
"Nous demandons que des mesures de préemption des commerces libres soient prises d'urgence par la mairie de Paris, avec une affectation commerciale respectant le caractère historique du quartier, et sa diversité", ont fait valoir les organisateurs.
M. Finkelstein s'est dit "déçu" de l'absence des têtes de liste PS, UMP et MoDem à ce premier rassemblement, auquel a participé la tête de liste des Verts, Corine Faugeron.
"Je comprends l'inquiétude des personnes de ce quartier. On comprend que les quartiers doivent changer, mais on pourrait maintenir un petit bout d'âme. Le restaurant Goldenberg est à louer. Peut-être que la mairie peut préempter ce restaurant et en faire un lieu où on pourrait continuer un peu l'histoire extraordinaire de cette rue", a déclaré à l'AFP Mme Faugeron.

                                                  ***

Imaginons maintenant l'organisation à Paris d'une manifestation pour la "préservation du caractère français" de Paris et de la France, que se passerait-il à votre avis?... Inutile de faire un dessin, deux poids deux mesures, cette manifestation n'obtiendrait tout simplement pas l'autorisation préfectorale et serait aussitôt interdite pour "incitation à la haine raciale", ses organisateurs poursuivis et traqués, traînés devant les tribunaux de la religion républicaine.

On attend donc que Sos racisme, la licra, etc. se portent partie civile pour dénoncer cette odieuse manifestation de racisme à la rue des Rosiers...
Partager cet article
Repost0

commentaires