Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 08:39
[L]e chef de l'Etat a défendu vendredi son idée... de «confier la mémoire» d'un enfant déporté de France, victime de la Shoah, à chaque élève de CM2... Il est bien évidemment soutenu par le Crif. 

Jean-Michel Quillardet, grand maître du Grand-Orient de France, estime que Nicolas Sarkozy a eu une "belle" idée en voulant faire parrainer des enfants tués dans la Shoah par des élèves de CM2. "Tout ce qui peut favoriser le devoir de mémoire, en particulier en ce qui concerne la Shoah, est une très bonne chose", affirme-t-il...

Par contre, Simone Veil
s'insurge et juge cette proposition "inimaginable, insoutenable et injuste". Elle demande : "Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d'incarner le souvenir d'un petit juif?"

Yves-Marie Adeline
relève que "[t]out enfant a droit à l’innocence, à la quiétude, à l’irréalisme et à l’irresponsabilité. Traiter des enfants comme des adultes est une forme sournoise de violence morale qui ne peut honorer aucune victime". Un commentateur résume parfaitement: "[m]erveilleux exemple de l’école qui s’occupe d’endoctriner au lieu d’enseigner"...


PourJean-Marie Le Pen: "[i]l est affreux sur le plan moral, et criminel sur le plan psychologique, d’obliger les petits enfants des écoles à se confronter ainsi, de façon personnelle, à des drames historiques, ce qui revient à leur faire endosser ces drames. Il n’est pas besoin d’être psychologue ou pédopsychiatre pour savoir que nombre d’enfants se sentiront coupables et en seront brisés."

Le livre noir de la Révolution FrançaiseS'il eut fallu faire parrainer des horreurs du passé par chaque enfant français de cm2...., pourquoi des enfants juifs ? En France nous avons nous aussi notre "populicide" (terme de Gracchus Babeuf), legénocide de la Vendée... DansLe Livre noir de la Révolution française, les plus grands historiens de France lèvent le tabou et qualifient de "génocide" les massacres programmés par les décrets de la Convention "nationale" afin d'exterminer les Vendéens en 1794. 

Sous prétexte de lutte antiraciste..., il y a fort à parier qu'une fois de plus le lobby en fait trop, que cela aura l'effet inverse et finira par créer plus de racisme, plus d'antisémitisme. "Diviser pour mieux régner"?
Partager cet article
Repost0

commentaires