Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 22:01
"Sur l’A13, le matin, il y a un bouchon dans la côte d’Orgeval (en haut de cette côte, l’autoroute passe de trois à deux voies), puis à partir de Rocquencourt. Entre Orgeval et Rocquencourt, on roule à peu près normalement. Ce matin de grève des transports en commun, il était prévu de gros embouteillages (qui n’ont pas eu lieu). Et c’est ce jour qui a été choisi pour installer une voiture-radar de la police entre Orgeval et Rocquencourt (c’est la première fois que je vois un radar sur ce tronçon). Afin de piéger les automobilistes qui croiraient pouvoir enfin rouler normalement après le bouchon, et de piéger particulièrement ceux qui n’ont pas l’habitude de prendre cette route et n’ont pas remarqué que la vitesse est limitée à 90 km/h au lieu de 110 (en raison de travaux qui ne perturbent en rien la circulation).

J’avais déjà remarqué plusieurs fois ce procédé. La fois précédente, c’était l’autre dimanche à Paris. Deux dimanches sur trois, l’équipe de Delanoë fait en sorte que telle ou telle entrée de Paris soit très difficile, ou que tel ou tel quartier soit un gigantesque embouteillage. Ce dimanche-là, après avoir galéré dans les embouteillages, enfin voici une voie libre. Et là, un radar mobile. Avec six policiers...

Cela n’a évidemment plus rien à voir avec la protection routière. Il s’agit de punir l’automobiliste qui se réjouit d’être sorti du magma (et de faire du chiffre le plus facilement qui soit).

Une police qui n’est pas là pour protéger mais pour piéger n’est pas une police républicaine mais une police totalitaire." (Le Blog d'Yves Daoudal)

Partager cet article
Repost0

commentaires