Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 07:44

24/09/2007 07:57

NEW YORK (AFP) - Visite controversée du président iranien à New York

M. Ahmadinejad, arrivé dans l'après-midi aux Etats-Unis selon les médias iraniens, doit participer lundi à un débat à l'Université de Columbia et prononcer mardi un discours à l'ONU au cours duquel il entend présenter "les solutions de l'Iran pour régler les problèmes du monde".
Avant son départ, il a déclaré que l'Iran n'avait pas besoin de l'arme nucléaire et ne s'acheminait pas vers une guerre avec les Etats-Unis. "Vous devez comprendre que nous n'avons pas besoin d'une bombe atomique. Quel besoin avons-nous d'une bombe?", a-t-il lancé dans un entretien à la chaîne de télévision américaine CBS diffusé dimanche soir.
"Il est faux de penser que l'Iran et les Etats-Unis se dirigent vers la guerre. Pourquoi dire cela? Pourquoi devrions-nous aller à la guerre?", a-t-il ajouté. "Notre programme est très transparent. Nous sommes sous la supervision de l'Agence (internationale de l'énergie atomique, AIEA). Tout est sur la table. Nous n'avons rien à cacher", dit-il, précisant: "Nos activités sont très pacifiques". "Dans les relations internationales aujourd'hui, la bombe atomique ne sert à rien. (...) Le temps de la bombe est passé", selon lui.
Le président de Columbia, Lee Bollinger, a justifié l'invitation du dirigeant iranien, expliquant que l'établissement était "engagé dans l'échange d'idées". Il a assuré que les questions posées seraient directes, et que M. Ahmadinejad aurait à s'expliquer. "Je vais dire aussi que la liberté de parole est une question clef, et une valeur centrale de notre société", a-t-il déclaré dans un communiqué.
Reflétant l'opinion, la presse tabloïd a été virulente ces derniers jours, avec des titres tels que "tu peux garder ta gerbe", adressés au "diabolique président iranien", décrit comme "un monstre".
Selon le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Mohammad Ali Hosseini, une "visite du site des deux tours (détruites dans les attentats du 11 septembre 2001) pour rendre hommage aux victimes fait toujours partie du programme du président Ahmadinejad, même si certains essaient de l'annuler".
Les autorités de New York ont refusé cette visite "pour des raisons de sécurité". Dans l'interview à CBS, M. Ahmadinejad a souligné qu'il n'insisterait pas.
Ce séjour a tout pour attiser les passions et les critiques. Le dirigeant iranien a ouvertement appelé à la destruction de l'Etat d'Israël et mis en doute l'existence de l'Holocauste, ...
Les New-Yorkais ont été surtout choqués par le souhait exprimé par M. Ahmadinejad de visiter Ground Zero. Des figures politiques de New York et des groupes de juifs militants conduisent l'opposition à la visite.
Partager cet article
Repost0

commentaires