Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

26 avril 2020 7 26 /04 /avril /2020 21:50
https://www.lanuovabq.it/it/no-popolo-no-soldi-per-le-parrocchie-conti-in-profondo-rosso

https://www.lanuovabq.it/it/no-popolo-no-soldi-per-le-parrocchie-conti-in-profondo-rosso

Pas de gens, pas d'argent. Pour les paroisses, les comptes plongent dans le rouge foncé

 

25-04-2020

 

Source: La Nuova Bussola Quotidiana

 

Par Riccardo Cascioli

 

Deux mois de messes sans personne ont anéanti les revenus des paroisses, qui maintiennent les dépenses courantes. Ce dimanche, les intentions de messe, les funérailles, les sacrements et la location des salles de classe de la paroisse : on ne voit plus un euro. Et le problème est destiné à durer : la probable reprise des messes avec le peuple le 10 mai ne sera en aucun cas un retour à la normale. Et le mécontentement et la déception de nombreux fidèles face à l'attitude de repli de nombreux prêtres et évêques, ainsi que la position soumise de la CEI (Conférence des Évêques d'Italie. Ndlr.) devant le gouvernement, font craindre aux dirigeants de l'épiscopat pour le denier des 8 par Mille. (sic)

 

- DES ÉGLISES À PROBLÈMES EN FRANCE AUSSI, MAIS IL Y A CEUX QUI RÉAGISSENT, par Luisella Scrosati ( traduction automatique google ) 

 

Si l'Italie pleure à cause des décrets de Conte, la France ne rira pas. Le président Emmanuel Macron, après avoir passé trois quarts d'heure au téléphone avec le pape François, a prévu la reprise des messes publiques à la mi-juin et avec un nombre limité de fidèles. Et la police a déjà fait une descente dans l'église armée. Mais, contrairement à l'Italie, il a trouvé l'évêque de Paris très déterminé à s'opposer.

 

Il est clair à présent que COVID-19 n'est pas seulement un problème italien. Il a également été compris presque partout que profitant de l'urgence sanitaire, des tests techniques de dictature scientocratique sont en cours. L'une de ses cibles essentielles de ce totalitarisme "scientifique" (a-t-on oublié que les totalitarismes communistes étaient présentés comme la réalisation du marxisme scientifique?) désigne clairement la liberté religieuse dans sa modalité spécifique de liberté de culte. Comme au temps de l'Exode, où il était interdit au peuple juif d'aller dans le désert pour se sacrifier à Dieu, nous savons comment cela s'est passé.

 

Le loup change de pelage, mais pas ses habitudes. Et donc les nouveaux pharaons insistent pour empêcher les chrétiens de retourner dans leurs églises pour le culte de Dieu. Un signe des temps intéressant.

 

Si l'Italie pleure à cause des décrets de Conte, la France ne rira pas. Le 21 avril, le président Emmanuel Macron, après avoir passé trois quarts d'heure au téléphone avec le pape François, a réuni par visioconférence les chefs des principaux groupes religieux en France. L'Église catholique était représentée par Mgr De Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence épiscopale française. Pour l'occasion, Macron a prévu la reprise des messes publiques à la mi-juin et avec un nombre limité de fidèles.

 

La nouvelle, cependant - Dieu merci - a provoqué la réaction des catholiques français, dirigés par leurs évêques. L'archevêque Matthieu Rouger, évêque de Nanterre, a exprimé sa perplexité dans les colonnes du Figaro : "Je ne vois aucune raison pour que les écoles puissent recevoir leurs élèves à partir du 11 mai, alors que les églises ne peuvent pas accueillir les fidèles à partir de la même date". Roger a ensuite souligné que sa pensée reflète celle de ses confrères français.

 

Les tons les plus brillants sont ceux de l'archevêque Robert Le Gall de Toulouse: "J'ai été surpris par la proposition du président de la République, selon laquelle il n'y aura pas de fonctions avant la mi-juin, alors que dans le même temps les gens pourront aller chez McDonald's". Et il a ajouté que "les catholiques ont accepté de jouer le jeu du confinement, mais je ne pourrai pas tenir la communauté". Pour la série: ils commencent à nous faire tourner en rond..."

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Religion